Insécurité de la vie de couple

Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Insécurité de la vie de couple

Message par Surdys le Mer 11 Mar 2015 - 20:48

Bonsoir à tous Smile

J'ai fait le même constat depuis mes 18 ans(que vous avez déjà du faire aussi): la majorité des personnes en couple font preuve d'empathie pour leur
conjoint que pour le garder. Il n'est aucun altruisme; seulement de l'égoïsme noyé dans l'amour. Je m'applique ce postulat tout en essayant d'arriver à l'empathie pure si je puis dire. Je n'ai été en couple qu'avec des personnes non surdouées. De plus, lorsque je sors avec une fille je me force à être "dur" voire méchant et je constate que plus je le suis plus elle me court après. Dès lors que j'essaie d'être moi-même, c'est à dire à étaler mes goûts, mes passions et en étant plus gentil tout en n'étant jamais une serpillière, j'ai l'impression que quelque chose se casse. Je n'ai décidemment jamais eu les mêmes attentes que les filles avec qui je suis sorti et pourtant j'en ai cotoyé énormément malgré mon jeune âge. On me voit comme quelqu'un plein de confiance en lui voire d'arrogant alors que ce n'est pas le cas même si cette question est ambivalente car même si je m'estime et que j'ai confiance moi, je suis très lucide sur mes défauts et failles et cela peut faire baisser cette confiance. Ma question est la suivante: avec une personne zèbre, ai-je plus de chances de tomber sur quelqu'un qui me correspond plus ?

Surdys

Messages : 3
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 25
Localisation : île de france

Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par Paradoxe le Jeu 12 Mar 2015 - 1:02

Surdys a écrit:De plus, lorsque je sors avec une fille je me force à être "dur" voire méchant et je constate que plus je le suis plus elle me court après. Dès lors que j'essaie d'être moi-même, c'est à dire à étaler mes goûts, mes passions et en étant plus gentil tout en n'étant jamais une serpillière, j'ai l'impression que quelque chose se casse.

Peut être qu'en étant gentils dès le départ, tu rencontrerais des filles qui t'aimes pour cela et donc rien ne se casserais après.

J'ai souvent eu le même problème, mais dans l'autre sens. Quand je sortais avec une fille je me forçais à être gentils, voire délicat et ça marchais très bien (surtout pour elle), mais dès que je m'autorisais à être moi même, c'est à dire plus dur, brutal, intense, quelque chose se cassait, ou du moins accrochait.

C'est logique, la personne en face à signé pour un truc, dur, gentils, peu importe, et d'un coup se retrouve avec autre chose, c'est normal d'être déçu. Comme si on te vendait un film d'action et qu'au bout de 30 minutes ça devient un documentaire animalier. Ou inversement.
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par Invité le Ven 13 Mar 2015 - 2:46

.


Dernière édition par moon the loon le Jeu 2 Avr 2015 - 0:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par chatigre le Ven 13 Mar 2015 - 15:30

[quote="Paradoxe"]
Surdys a écrit:
...
J'ai souvent eu le même problème, mais dans l'autre sens. Quand je sortais avec une fille je me forçais à être gentils, voire délicat et ça marchais très bien (surtout pour elle), mais dès que je m'autorisais à être moi même, c'est à dire plus dur, brutal, intense, quelque chose se cassait, ou du moins accrochait.

C'est logique, la personne en face à signé pour un truc, dur, gentils, peu importe, et d'un coup se retrouve avec autre chose, c'est normal d'être déçu. Comme si on te vendait un film d'action et qu'au bout de 30 minutes ça devient un documentaire animalier. Ou inversement.

Ah je connais aussi, j'ai le même problème (parmi d'autres...). Du coup je m'auto modère (je ne sais pas ajuster le niveau) sinon il y trop de dégâts. Pour le coup c'est moi bouillonne donc c'est pas forcémment mieux.

Je fais pas avancer le débat sorry.
chatigre
chatigre

Messages : 16
Date d'inscription : 20/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par elooO le Mer 18 Mar 2015 - 11:46


çà repose la question du "faut il être soi" et à mon sens la réponse est oui, pour comme tu le disais chatigre, ne pas bouillonner...
un peu comme les concessions, on fait on fait jusqu'à la ligne rouge, et là çà explose.

Certains diront que la vie de couple, c'est des concessions, sur le comportement, la façon d'être et de vivre...

elooO

Messages : 241
Date d'inscription : 09/12/2012
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par Invité le Mer 18 Mar 2015 - 20:34

J'en parlais l'autre jour avec un ami.
Il me disait que dans la vie, la seule personne avec laquelle on ne joue pas un rôle (au sens du rôle que l'on joue professionnellement, au sein d'un groupe, avec ses parents…), c'est son conjoint. Je suis d'accord.
Si tu ne peux pas être toi-même avec ton conjoint, y a un problème.
Après…
Les beaux discours sur l'amour, l'intimité. J'adhère, bien sûr, mais faut trouver la "bonne" personne !
Et encore !
Et j'en sais rien !

Mais ce dont je suis sûr, c'est que si tu commences en étant pas toi-même, alors forcément, tu n'auras que du court terme.
Après, ça peut valoir le coup si tu cherches des aventures.
Faut savoir jouer un rôle.

Enfin bref !
En fait, je ne suis pas sûr d'être de très bon conseil dans ce genre d'affaires !

Evident aussi que si tu dois te priver de faire ce que tu aimes pour être avec quelqu'un, c'est absurde !

Et pour revenir sur le début du post, ce que tu caris, Surdys, sur l'empathie, ne me semble pas du tout évident.
Ça fait penser à de la dépendance amoureuse ou je ne sais quoi.
Jamais eu, personnellement, le sentiment d'être emphatique pour garder mon conjoint.
Peut-être était-ce le cas et je m'illusionnais, mais…

Peut-être.
Mais, ça ne me semble pas évident du tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par Toshi le Mer 18 Mar 2015 - 21:58

c'est sur que non. Au pire tu te tapes une barjo pleine de névrose avec les zèbres on sait jamais mdr! C'est juste que c'est dur en général de bien s'entendre à long terme avec quelqu'un. Il y a une infinité de personnalité, donc forcément ça rend la tache fastidieuse. Les zèbres n'ont pas des personnalités moins étranges ou moins uniques que les autres animaux de la savane. Mais bien essayé, I know that feel bro... XD

Toshi

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par DualBrain le Jeu 19 Mar 2015 - 11:40

De plus, lorsque je sors avec une fille je me force à

Déjà la, tu as perdu. Ou alors, il faut te forcer ad vitam aeternam

Be yourself. Tu auras certainement moins de conquêtes, mais d'un bien meilleur choix.
DualBrain
DualBrain

Messages : 111
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 42
Localisation : 38

Revenir en haut Aller en bas

Insécurité de la vie de couple  Empty Re: Insécurité de la vie de couple

Message par remi3211 le Jeu 19 Mar 2015 - 12:18

Le dilemme est partagé pour moi.
Être soi-même et se sentir inconfortable dans les relations amoureuses (et sociales), ou faire de multiples concessions jusqu'à sombrer dans l'ennui total, le désintérêt de l'autre, la méchanceté comme tu l'as exprimé.

-Trouver quelqu'un "comme soi", mais n'est-ce pas une preuve d'intolérance ? Je me pose encore la question, et les réponses sont très peu nombreuses.
-Accepter que l'autre, en face, non surdoué, ou "moins intelligent", et j'utilise volontairement ce terme, puisse nous apporter des éléments nouveaux. Comme l'affection, la maîtrise des émotions primaires et secondaires, l'attention. Sauf que dans ce cas, ça paraît utilitariste : on utilise l'autre pour combler ses propres besoins ou envies.

Je dis souvent que j'ai toujours appris à vivre avec quelqu'un : moi.
Peut-être que le partage de soi, permet d'entretenir une vie de couple durable.
Et si c'était de l'égoïsme au fond? On n'arrive pas à se partager parce que l'on veut se garder pour soi, mais on veut posséder l'autre.
Réflexion à continuer...

En ce qui te concerne, je conseillerais un temps de célibat, afin de voir si tu arrives à être toi-même dans les relations amicales, et si ces amis te correspondent. Puis ensuite, voir si le problème vient de la relation de couple en tant que telle ou simplement de la relation avec l'autre.

Bon courage !
remi3211
remi3211

Messages : 15
Date d'inscription : 19/03/2015
Age : 24
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum