Sensibilité du Zèbre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par enzèbrée le Ven 11 Sep 2015 - 8:44

Merci Alphaz. Wink
Par chance, il me faut aussi souvent un rien pour être heureuse. Ca fonctionne dans les deux sens. Smile

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Ven 11 Sep 2015 - 11:03

Pareil, enzebrée, et pour rien au monde je ne lâcherai le côté positif de cette sensibilité ! Wink

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Sam 12 Sep 2015 - 15:06

Alphaz,
Et oui la perception de l'extérieur dépend de ton équilibre intérieur, vice et versa...
Il faut comprendre l'un pour comprendre l'autre, et je crois que chacun n'existe que parce que l'autre est là...j'ai l'impression que ce principe de "dualité" est omniprésent autour de nous, et que tous les concepts peuvent y être attachés (c'est le mot!) .
et avec l'abandon de la dualité (pas de jugement à son encontre plutôt)C'est comme si la différence entre extérieur et intérieur s'éffacée peu à peu avec le détachement, du coup cet extérieur devient si facile à comprendre et à vivre.
ça c'est mon point de vue personnel, de façon empirique je dirais, je constate effectivement que je suis la plupart du temps dans...la joie. Au travail je passe pour un extra...je ne sais quoi...mais bon force est de constater que quand eux s'énervent devant l'absurdité des conditions de travail et donc les difficultés rencontrés, ...je n'en souffre pas.
A bientôt!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Sam 12 Sep 2015 - 16:37

Et puis il est doux de pouvoir être tranquille et profondément sensible ensuite,
bien content si tu arrives à te détacher du négatif,et pourquoi le stimuli aurait un aspect négatif d'abord? l'émotion négative n'est même pas à traiter puisqu'elle n'a pas pu se nourrir...
La perception du stimuli "négatif" est bien antérieure à l'émotion négative (ou bien est-ce le contraire ??dans ce cas tout est une illusion de l'esprit, la part négative s'entend... Mais je garde mon avis pour plus tard!)

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Sam 12 Sep 2015 - 23:32

D'accord pour la dualité, même si le détachement reste difficile pour moi encore.
Je n'ai peut-être pas employé les bons mots : j'entends par "stimuli négatif" des stimuli qui ont une incidence négative pour une personne donnée. On vit tous un jour des expériences négatives, et il existe forcément des stimuli pour nous les rappeler (une odeur, un mot, un ton, une image...qui en soi n'ont rien de négatif). C'est ce que je voulais exprimer. J'ai sans doute raccourci le truc ;-)

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Dim 13 Sep 2015 - 7:03

Tes idées sont claires...c'est donc bien l'incidence dans l'esprit qui entraîne le négatif et c'est bien ou je voulais en venir!
On peut essayer de "revisiter" ses souvenirs négatifs, comprendre le pourquoi, l'accepter (sans valeur de bien ou de mal) et...l'évacuer;
A ces moments là on ne peut se tromper sur le cours des événements...les larmes sont bien le véhicule qui emporte cette  lourde pesanteur liée à son vécu.
A toi d'essayer et de croire possible ce travail sur toi même, et dans ce domaine les limites ne sont dues qu'a ...nous mêmes....de là à tourner en rond!


Dernière édition par jolindien le Dim 13 Sep 2015 - 14:03, édité 2 fois

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Invité le Dim 13 Sep 2015 - 13:38

Merci pour ce fil!
Pour ma part j'ai aussi cette tendance à me blinder pour ne pas montrer mes sentiments et du coup je suis souvent très tendue et dans le forcing. D'où des douleurs à la nuque, le fait de me sentir très mal à l'aise auprès de certaines personnes par peur de ne pas être à la hauteur de ce qu'elles attendent de moi, la peur de ne pas savoir être à l'écoute de leur besoin etc. Tout cela me donne souvent un air un peu sauvage et froid alors que c'est tout le contraire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Lord Brett le Lun 14 Sep 2015 - 12:04

Pendant très longtemps, j'étais hypersensible, très susceptible, très tendu et un très gros manque de confiance en soi...

Aujourd'hui, j'ai réussi à apprivoiser cette sensibilité, à être détendu et capable d'affronter les situations même difficiles avec très peu voir plus de stress du tout : à la base quand on naît, même si notre sensibilité est plus développée que la moyenne, c'est au fil des années, que celle-ci va se transformer en hypersensibilité, pour moi l'hypersensibilité, c'est quand on se laisse submerger par tout ce que l'on ressent, et on perd une très grande partie du contrôle de notre corps, alors qu'une personne normale, est détendu et capable de garder le contrôle dans la plupart des situations.

Vu que l'on aura toujours cette sensibilité plus élevée, il faut être capable de ressentir les choses tout en ne laissant pas emporter par nos sentiments, çà demande de la la volonté et de la persévérance, mais rien d'insurmontable car si l'hypersensibilité nous affaiblit, avoir une grande sensibilité nous renforce pour mieux avancer dans la vie.

Je conseille (pour l'avoir lu), le livre d'Hélène N. Aron " Ces gens qui ont peur d'avoir peur, ou mieux comprendre l'hypersensibilité" et 2 liens consacrés à l'hypersensibilité : http://www.talentdifferent.com/mieux-gerer-son-hypersensibilite-et-ses-emotions-1891.html et http://www.jeshua.net/fr/articles/article1.htm

Le deuxième lien peut paraître un peu déroutant, mais après réflexion je pense qu'il ne doit pas être très loin de la vérité au final.


Lord Brett
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 96
Date d'inscription : 19/01/2015
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Phar@on le Sam 10 Oct 2015 - 16:36

je participe de temps en temps à des discussions sur ce forum, ce terme est souvent utilisé, si vous observez et lisez attentivement, pratiquement chaque message use de sensibilité, parfois maîtrisé (j'ai repéré les maîtres dans cet art) parfois ça déborde...
Pourtant on est sur du virtuel, donc je ne crois pas qu'il y'ait une méthode miracle pour se blinder, sauf en y allant à son rythme, en s'efforçant à affronter ce qui rends sensible "malade", et en appuyant ce qui rends sensible " résistant".
Ce n'est pas facile de trouver le juste milieu, je me suis aperçu qu'au bout de 4 irl, j'ai toujours du mal à trouver ma "facilité" pour m'exprimer sereinement avec ce que cela implique dans la gestion de la sensibilité "communicante", j'ai envie de dire d'égal à égal, avec raisonnement sans débordement d'émotions parasitaires.

Par contre plus d'initiatives sont prises pour renforcer son hyper sensibilité, pour reprendre un autre fil son hyper perceptibilité, peut être que les résultats s'améliorent.
Personnellement j'utilise le mot "allergique" quand je bute et déborde quand je suis submergé et que je coule à flots.
Bon, allergie ne veut pas dire non plus impossible, mais pour le moment je n'ai pas la recette pour affronter mon allergie.

Donc que ce soit l'hypersensibilité (omniprésente sur ce forum) l'hyperémotivité (présente aussi) ou l'hyperperceptivité (idem), je vois trois bonnes méthodes :

1/ décompresser (écriture, lire, jouer...)
2/ échanger avec d'autres
3/ se confronter à sa sensibilité

Voilà...déjà de l'avoir écris je me sens un tout petit peu renforcé sur un sujet.

Phar@on
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 35
Localisation : Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Zaurore le Sam 10 Oct 2015 - 18:18

Est ce que votre sensibilité est un frein dans votre relation aux autres?
Parfois, certaines personnes peuvent me blesser fortement avec certaines paroles ou actes, souvent des broutilles, mais je n'arrive pas à passer outre et à oublier... Les petites blessures s'accumulent jusqu'à parfois un point de non retour dans la relation, même si je me dit que le problème vient probablement principalement de moi...
Ca peut être encore pire : parfois j'attends certaines actions de personnes que j'aime, et ça n'arrive jamais. Je suis déçue forcement...
Et le pire du pire c'est quand je perçois que moi aussi je n'ai pas fait ce qu’autrui attendait de moi et que je l'ai blessé... Je me retrouve dans la position du persécuteur Crying or Very sad...

Au milieu de toutes ces petites (ou grandes) agressions du quotidien, j'essaye de survivre... Parfois c'est facile, parfois ça l'est moins. J'essaye de garder mes émotions pour ne pas qu'elles agressent les autres et je n'y arrive pas toujours... La relation perd de son intensité dans ce mode de fonctionnement?
Et quand finalement on se retrouve avec quelqu'un qui ne nous agresse jamais... c'est le soulagement Very Happy

Zaurore
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 18/08/2015
Age : 34
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Phar@on le Sam 10 Oct 2015 - 19:31

Est ce que votre sensibilité est un frein dans votre relation aux autres?

parfois quand je suis intéressé à entrer en contact avec l'autre ou les autres, donc relation voulue de ma part, à cause de cette sensibilité mais aussi d'inhibition intellectuelle.
Souvent et pareil que toi quand certaines agressions du quotidien, même banales, peuvent enrayer la relation "normale" et s'accumulent jusqu'à un point de non retour.
Que le problème vienne de soi ou pas.
Allergie...

j'essaye de survivre... Parfois c'est facile, parfois ça l'est moins
j'ai envie de dire comme tout le monde, à différents degrés, selon les différentes pyramides de besoin de grands penseurs, et selon ce que réserve la vie.
j'ai envie de te dire aussi bon courage t'en as pour longtemps vu tes 32 ans.(je me l'adresse aussi...)
d'ailleurs je ne sais pas si nous sommes réellement en position de survie, dans cette société, à part certains qui sont condamnés.(maladie, guerre etc etc)

Et quand finalement on se retrouve avec quelqu'un qui ne nous agresse jamais

ça existe ?

c'est le soulagement
certainement bounce


Dernière édition par Pharaon le Sam 10 Oct 2015 - 19:35, édité 1 fois (Raison : oubli d'un smiley)

Phar@on
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 526
Date d'inscription : 22/04/2015
Age : 35
Localisation : Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Zaurore le Sam 10 Oct 2015 - 20:05

ça existe ?
je pense certains vieux amis (enfin pas tous Wink ), peuvent me connaitre et savent intuitivement quelles limites ne pas franchir et la relation se fait sans heurts. C'est comme surfer sur une vague et sentir l'absence de résistance, avancer sans peur de tomber... Ça prend du temps d'avoir un ami comme ça, il faut en passer par des moments de souffrance et d'explications, de résilience (bah c'est à la mode Laughing ) et s'investir dans plusieurs relations pour que finalement une seule arrive là... et donc comprendre que ça ne sera pas possible avec d'autres personnes qui ne deviendront donc pas des amis aussi intimes... et au final rien n'est jamais sûr, peut être que cette personne souhaitera un jour partir, et la déception sera plus grande... mais en attendant les moments sont précieux.

je pense que le plus dur pour moi c'est de sentir l'absence d’intérêt (ou pire la méfiance) de la part de personne que j'aimerai connaitre plus intimement... parfois j'ai l'impression d'être à l'école et qu'on me dise "non toi tu joues pas"

pour la survie tu as raison, on vit bien sous nos latitudes et on a la chance de ne pas avoir à se battre pour préserver notre vie au sens physique du terme

Zaurore
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 81
Date d'inscription : 18/08/2015
Age : 34
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par espérance le Dim 11 Oct 2015 - 17:24

jolidien :

Certes on ne peut pas changer foncièrement l'autre. Mais je pense qu'il n'est pas impossible, dans certains cas, non pas de contraindre les gens, mais de les faire réfléchir. Il arrive qu'on me fasse réfléchir et que cela me fasse évoluer. Oh je ne dis pas ça pour me mettre en avant, mais il me semble que ce qui parfois est vrai pour moi l'est forcément aussi pour d'autres. Mais attention il faut y aller sur la pointe des pieds car de façon générale les gens détestent avoir tort, et on a vite fait de passer pour un/e e...r/se.

espérance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 962
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par espérance le Dim 11 Oct 2015 - 17:54

J'ajouterai, mais il s'agit quand même de cas spéciaux et rares, que certaines personnes sont passées d'une vie peu recommandable à une vie édifiante.

espérance
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 962
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Dim 11 Oct 2015 - 21:44

espérance,
Oui si on peut aider l'autre à aller mieux...pour lui-même et par lui-même, et si on échange c'est pour progresser.(et pas pour avoir raison).
On aurait put me dire avec ironie mr noir et blanc vous avez perdu vos couleurs?Et j'aurais dit ta gueu...
Et maintenant, il suffit d'un sourire,
Pour ma part je crois que quand on atteint son vrai soi (en partie au moins) on rejoint tout les autres,la peur devient inutile...et disparait.
Du coup la place libre s'emplit de plus belle manière.



jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 936
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum