Sensibilité du Zèbre

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sensibilité du Zèbre

Message par GB56 le Mar 10 Mar 2015 - 1:15

Un zèbre se prend avec des pincettes, sinon c'est la panique !!!

GB56
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 205
Date d'inscription : 22/02/2015
Age : 31
Localisation : Auray

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par r'Eve le Mar 10 Mar 2015 - 2:18

Pas forcément zèbre, hypersensible ca suffit Wink
J'aime bien tes fils
Ils sont brefs, clairs et vont à l'essentiel Smile
Mais qui es tu donc ?
Tu arrives, pas de pres, que des nouveaux fils ... Toi tu connais déjà le forum Wink

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par LiosAlfar le Mar 23 Juin 2015 - 16:18

Un loup solitaire si on en croit sa photo de profil ^^

LiosAlfar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 22/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par ShineFlower le Mar 23 Juin 2015 - 21:00

@GB56 je dirais plutot hypersensible dans ce cas là, ça suffit. C'est vrai qu'un zèbre est hypersensible. Zèbre

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Jayrome le Jeu 25 Juin 2015 - 15:28

Je ne sais pas pour vous mais ma sensibilité je la cache derrière une façade.
Ce que je veux dire par là c'est que beaucoup de choses me touchent, mais que je ne le montre pas ou presque.
J'affiche l'image de quelqu'un de "costaud"... Mais cela me ronge de l'intérieur... comme un acide!

Jayrome
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 40
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par gedie00 le Mar 30 Juin 2015 - 9:15

Oui, hypersensible ça suffit...
Comme Jayrome (drole cet ortho Smile ), je crois que je suis tres sensible, mais je ravale toute cette sensibilité... pour le moment, je mets ça sur le dos d'une éducation pas forcément au top, ou l'écoute de l'enfant et le respect de ses émotions n'étaient pas forcément de rigueur... Sad
"arrete de pleurer", "mais non t'as pas mal, t'as rien là", "t'es pas belle qd tu pleures", "si tu fais une colere t'aura une fessée"...et j'en passe... l'enfant se blinde, en tt cas, c'est ce qui m'est arrivé, et une fois adulte, ah ben on est fort, c'est sur... lol, mais on passe à coté de bp de choses je crois...
je ne sais pas si tout le mde est comme ça, je n'arrive pas bien à faire la différence entre qqn de normal et qqn d'hypersensible finalement... notion qui est aussi liée aux sens à proprement parlé (ouie, vue etc...)....hypersensibilité VS hyperemotivité...

gedie00
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par LiosAlfar le Lun 13 Juil 2015 - 17:52

Finalement s'agit-il vraiment d'HYPERsensibilité ou simplement d'une étiquette mis sur l'expression des émotions d’autrui par des individus à qui ont a dit que ce n'est pas comme ça qu'un humain doit réagir ?
L'expression des émotions fait peur et dérange dans une société qui préfère le contrôle.
A partir de quelle degré cela devient trop ? c'est quoi une sensibilité raisonnable ?

Je pense que c'est l'être humain tout court qui est sensible, pas uniquement le zèbre, ce dernier est peut-être plus attaché à cette part d'humanité et il est finalement moins "sensible" à cette éducation qui lui demande de tout garder à l'intérieur et de se distancier des émotions d’autrui.

Je me qualifie également d'être hypersensible (même ma peau l'est trop a priori, voir mon sujet sur les Réponses Electro Dermales) mais pourquoi voir cela comme quelque chose en trop, n'est ce pas les autres qui sont en quelques sorte handicapé du ressenti ?


LiosAlfar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 22/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par ShineFlower le Mar 14 Juil 2015 - 10:38

@LiosAlfar Oui, ce sont les non-zebres qui manque de sensibilité. Je suis d'accord avec toi.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Invité le Mar 14 Juil 2015 - 13:45

cela dit si tu fais l'inverse, la panique vient plus vite, tu peux l'apaiser plus rapidement et hop Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Jayrome le Lun 20 Juil 2015 - 18:41

Je pense également que chez les zebras les émotions engendrent des réflexions internes qui provoquent en retour des émotions (différentes ou non) encore plus fortes... Un peu comme si on alimentait nous même cette machine à sensibilité.

Des opinions sur cette hypothèse?

Jayrome
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 21
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 40
Localisation : Ille et Vilaine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Nadège46 le Mar 21 Juil 2015 - 19:53

c'est le "mécanisme" de l'empathie que tu décris

Nadège46
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 15/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Mar 21 Juil 2015 - 23:47

D'accord avec la "machine à sensibilité", Jayrome...
Ma sensibilité est considérée comme HYPER par tout le monde. J'ai souvent tergiversé sur cet état de fait : apparemment, ce n'est pas une sensibilité dite "normale", dans le sens où elle dérange les autres (ce qui me gène). J'ai tenté de faire autrement, sans grand succès, et avec la sale impression d'être "fausse" et fade.
LA question : Puis-je changer cela ou serait-ce me nier que de le faire? Dur de répondre...
Ca me plaît assez de ressentir les choses fortement... lorsqu'elles sont positives !! Je me dis que j'ai beaucoup de chance et que le bonheur que je ressens à ce moment là n'est pas donné à tout le monde. Mais au négatif, c'est un vrai cauchemar, de plus en plus invivable.
Et dans tous les cas, cette hyper-sensibilité me décrédibilise aux yeux des autres (j'"exagère", donc mon avis n'est pas crédible), ce qui entraine un relationnel difficile (et une angoisse de dingue).
Je l'aime cette sensibilité, mais elle me bouffe la vie.
Vous connaissez ce paradoxe vous aussi? Shocked



AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par louise le Mar 21 Juil 2015 - 23:55

Oui totalement

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Mer 22 Juil 2015 - 0:02

Merci Louise !
Pour toi, est-ce peine perdue de chercher un moyen de réduire ce paradoxe? Je ne me vois pas choisir entre ma vie sociale (on m'adore quand on me connait de manière superficielle, mais les gens sont perdus dès qu'ils me connaissent un peu mieux), et ma propre personnalité...

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par louise le Mer 22 Juil 2015 - 0:08

Non pas du tout peine perdue, enfin j espère...

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par PursuitOfHappiness le Mer 22 Juil 2015 - 4:42

..


Dernière édition par PoursuitOfHappiness le Jeu 23 Juil 2015 - 4:05, édité 1 fois

PursuitOfHappiness
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 12
Date d'inscription : 22/07/2015
Age : 26
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par louise le Mer 22 Juil 2015 - 7:45

Oui je n avais pas vu ça comme ça.

louise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1420
Date d'inscription : 18/10/2014
Age : 60

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Mer 22 Juil 2015 - 8:38

Oui car la pensée de l'autre n'existe peut-être pas dans leur esprit
Ou ils ne pensent pas que les autres puissent penser différemment, si le cas se présente ces autres deviennent des"cons"...
Et du coup même résultat... la pensée d'autrui à peu de poids (tout est relatif) sur eux même, surtout si elle diffère
A un moment donné il faut accepter que beaucoup aient une conscience assez minimaliste des interactions/sentiments/pensées...humaines
Peut-on déclarer un inconscient responsable de ses actes? A minima pour l'acte mais pour l'intention cachée derrière l'acte?!

jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 935
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Mer 22 Juil 2015 - 8:47

Truthseeker : tu m'ôtes les mots de la bouche !^^
Jolidien : je viens à peine de découvrir la notion de zebre (et ça s'accorde si bien avec ma façon de vivre les choses). Cette acceptation dont tu parles me paraît une bonne piste, mais pour moi aujourd'hui cela reviendrait à penser que les autres sont limités, ce qui me semble tellement difficile à concevoir, tellement prétentieux de ma part !

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Mer 22 Juil 2015 - 21:06

on est tous limité d'une façon ou d'une autre, sans émettre de jugement on peut aussi essayer de comprendre autrui (terme vaste!) et nous-mêmes.
Est-ce qu'on peut changer l'autre...je ne pense pas, on peut le contraindre  mais pas le changer.
Par contre on peut essayer de changer son regard sur l'extérieur, ne plus être déçu par cet extérieur et évacuer peu à peu cette frustration qui ne fait souffrir souvent que nous.
C'est un peu le concept du lâcher prise.
En même temps l'autre utilise le tableau qu'on lui présente de nous...
Moins tu éprouves de sentiments négatifs envers les autres (et toi même...) et moins ils peuvent sans servir contre toi.
Facile de raconter cela pour moi...la question est de savoir comment. Tu peux commencer tout de suite...la prochaine chose qui va te contrarier, essayes de ne pas critiquer ou émettre de pensée négative, ou si malgré toi (!) la pensée (et angoisse...) se présente, essayes en quelque sorte de la dissocier de toi, et de ne pas lui donner trop d'importance.


jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 935
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Mer 22 Juil 2015 - 22:58

Merci jolidien, très intéressant ton post !
Quand je sens un mensonge, un malaise, ou un truc dans le genre (ça arrive tout le temps), j'angoisse.
Très souvent, les émotions négatives que je perçois chez les autres me semblent à mon encontre. Je lutte alors pour ne pas m'en attribuer le "mérite", mais c'est souvent peine perdue. (en fait, les fois où je n'ai pas écouté cette "voix intérieure", "intuition", il m'est arrivé des bricoles... donc j'ai un peu de mal à ne pas en tenir compte)
Ta phrase "L'autre utilise le tableau qu'on lui présente" est très bien formulée! Car ma peur se voit, se sent, je pense, et cela déclenche alors un "vrai" malaise (+ cercle vicieux).
J'aimerai "dédramatiser" ces émotions - ne serait-ce que pour paraître constante aux yeux des autres - mais au fond de moi j'ai si peur de ne pas détecter un danger que j'en détecte un à chaque fois Rolling Eyes et réagis en fonction... J'ai peur pour un regard sans sourire, alors un mensonge...
PS : en écrivant cela, je viens de comprendre que j'avais réellement PEUR des autres (ce forum est meilleur que ma psy!!), ce qui est très paradoxal avec le fait que je fais un métier de contact, ce que j'adore...

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par jolindien le Jeu 23 Juil 2015 - 7:59

l'angoisse est la réaction du corps au malaise de l'esprit, et ce qui est drôle (oui considérons un moment que c'est drôle...) c'est que l'angoisse en retour nous fait dramatiser un peu plus (mentalement), la boucle est bouclée.
La peur de ne pas être comprise, rejetée, la peur de ne pas être aimée pour ce que tu es.
De même...
pourquoi les autres font des choses négatives à ton encontre (comportement et action)?
C'est aussi de la peur, peut-être la peur de ne pouvoir "exister" devant quelque chose de différent d'eux, devant quelqu'un qui leur inspire un malaise vis à vis d'eux même...
Question: Est-ce que tu subis ton angoisse (c'est à dire qu'elle arrive inopinément) et donc les comportements associés?
Si tu as une réponse, demandes toi alors comment font ces autres eux aussi...?
Je ne crois pas (mais je ne sais pas grand chose!) que la majorité des humains (c'est le mot) ait une volonté vraiment profonde de nuire (excluons les psychopathes et autres pervers de haut niveau quand même),
ils sont responsables mais pas coupables
Nous disposons de notre conscience pour nous sortir de tout ses comportements négatifs (envers les autres et nous-mêmes), disons qu'une ouverture de conscience large permet une constance (dans la joie) de nôtre être...

Paradoxe...peut-être pas, je suis dans l'éducation depuis 10 ans, moi aussi j'ai gardé la peur des autres en moi pendant très longtemps (au moins 30 ans), cependant je t'invite à constater par toi-même si aujourd'hui est forcément identique à Hier!



jolindien
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 935
Date d'inscription : 05/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par prométhéus le Lun 27 Juil 2015 - 11:41

ShineFlower a écrit:@GB56 je dirais plutot hypersensible dans ce cas là, ça suffit. C'est vrai qu'un zèbre est hypersensible. Zèbre

Le terme hypersensible est gênant pour la raison qui a déjà été évoqué , se basant sur une certaine norme, donc relativement arbitraire.

Ensuite il peut y avoir une confusion entre celui qui reçoit beaucoup trop d'information de l'extérieur et qui sont en quelques sorte submergé par ce trop plein et celui qui pour des raisons de dysfonctionnement de leur cerveau ont des difficultés à gérer la moindre émotion et que l'on appelle aussi hyperémotif, cela revient à confondre une circulation routière encombrée parce qu'il y a trop de véhicule et une circulation encombrée car la route principale s'est effondrée.

prométhéus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 289
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 35
Localisation : troisième planète du système solaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par enzèbrée le Jeu 10 Sep 2015 - 15:27

(désolée, mon post n'aura sûrement pas grand chose à voir avec la conversation ci-dessus)
Je suis tellement sensible que je me sens très vite agressée. Ca ne s'arrange pas du tout avec le temps. Quand je suis agressée (que ce soit volontaire ou non, directement ou indirectement), je me sens tellement mal que c'est comme si toute ma vie perdait le peu de sens que j'avais réussi à lui donner (pour ne pas sombrer). Je remets tout en question. Je n'ose plus faire de projets professionnels (pour changer de métier, actuellement je travaille chez moi), car j'ai peur d'être blessée, de souffrir et de déprimer. Ce qui évidemment, ne m'aide pas non plus. Le contact avec l'autre est souvent difficile. J'aimerais retravailler en équipe, mais ça m'effraye beaucoup. Je me recroqueville sur moi-même et dans ma famille. J'évite de m'exprimer car forcément, lorsqu'on s'exprime, on prend le risque que d'autres ne soient pas d'accord et qu'ils le fassent savoir de façon trop virulente (pour moi). J'évite les conflits (bon, ça m'arrive quand même parce que parfois c'est juste viscéral, le besoin de réagir). Et en même temps, je suis d'accord que ça a aussi des avantages d'être hypersensible. J'aimerais n'être hypersensible que pour certaines choses. lol. C'est peut-être de l'hyperémotivité, je n'en sais rien. Mais dans ces cas-là, je cumule hypersensibilité et hyperémotivité... la poisse... Est-ce que certains d'entre vous ont trouvé des solutions pour réussir plus facilement à prendre du recul, afin de n'être pas si souvent blessés ? (merci de ne pas faire de commentaire désobligeant, s'il-vous-plaît ; je peux supprimer mon post s'il n'a pas sa place ici. Merci.)

enzèbrée
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 384
Date d'inscription : 31/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par AlphaZ le Jeu 10 Sep 2015 - 20:56

Il me semble que ton post est parfaitement dans le sujet au contraire ! Wink
C'est une question que je me suis posée aussi : comment ne pas prendre tout à coeur (et à travers).
Sans avoir de réponse, je pense que l'on peut agir sur les émotions qui résultent de stimuli négatifs, en pointant ces stimuli, en soignant les blessures qu'ils rouvrent. Par contre, l'émotivité intrinsèque, elle fait par définition partie de soi, donc à part l'accepter je ne vois pas bien comment l'on pourrait agir dessus...

@jolidien : 2 mois après, et un peu plus à l'aise avec moi-même: la peur s'estompe avec la confiance en soi et l'estime de soi. Je ressens toujours les désapprobations muettes, mais je m'en détache au fur et à mesure que la culpabilité décroît.

AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sensibilité du Zèbre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum