Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Dim 8 Mar 2015 - 18:52

Bonjour à tous !

Je viens de découvrir votre forum et cela me soulage comme une bonne tisane après une grise journée d’hiver !

J’ai lu les ouvrages de JSF et de Monique De Kermadec en quatre jours et ces lectures ont provoqué de véritables montagnes russes en mon for intérieur… quand j’utilise le terme de montagnes russes, c’est avant tout pour décrire les allers-retours de pensées que ces découvertes ont occasionnés en moi…. Je fais depuis des crises de larmes, où je me sens libérée, soulagée, où je fais des liens sur tout ce que j’ai vécu jusqu’à maintenant pour y trouver enfin des explications plausibles…. Ces moments de bien-être intense alternent irrémédiablement avec des périodes auto-flagellatrices (qui, elles, me sont familières), où je me répète que je NE PEUX PAS être concernée par la question du HQI, que je me monte la tête afin de trouver une explication valorisante à mes angoisses existentielles et à mon mal-être (presque) omniprésent… Dans un moment fou de courage et de toute puissance, j’ai contacté une psychologue par mail pour lui demander si elle faisait passer des tests de QI, elle m’a répondu par la positive mais je suis, depuis, redescendu de mon nuage et me dis que dépenser 300 euros dans un bilan pour une crise égocentrique ne serait pas judicieux actuellement, vu l’état de mes finances… J’ai donc décidé de faire quelques recherches sur le net afin de prendre un peu de recul et c’est là que je vous ai rencontré…. J’ai pu lire un certain nombre de vos débats, au sein lesquels je me suis fortement retrouvée, c’est pourquoi j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai décidé de vous écrire pour vous demander conseils…


Voici (le plus succinctement possible) ce qu’a été ma vie jusqu’à aujourd’hui :

Au niveau scolaire, je n’ai pas l’impression d’avoir été en avance, j’étais plutôt douée, j’ai appris à parler et à lire rapidement mais pas précocement d’après mes parents (j’écrivais mes rêves dans un carnet à 7 ans). J’ai eu de bonnes notes facilement, sans trop travailler, jusqu’à la première, classe où je me suis effondrée en maths surtout… J’ai le souvenir que mes instituteurs ne voulaient plus que je réponde aux questions (« oui, toi je sais… ») et que plusieurs profs ont dit à ma mère que j’étais « plus mûre », ce qui pourrait s’avérer problématique, mais rien de plus….
J’ai surtout le souvenir de toujours tout faire pour répondre à leurs attentes, pour être hyper conformiste et lorsque je me faisais rabrouer, une énorme chape de honte me tombait dessus et me paralysait…

Au niveau relationnel, ça se corse. Comme je le disais, j’ai toujours tout fait pour m’adapter à mes interlocuteurs, je suis encore aujourd’hui un véritable caméléon, je fréquente tous les milieux en me fondant dans la masse. Je n’ai pas eu de soucis pour avoir des copines, je me suis toujours arrangée pour me faire accepter par une « meneuse », ce qui me protégeait énormément des autres. Le problème : Je m’ennuie… avec la plupart des gens de mon entourage…. Je trouve très souvent les sujets de conversations barbants et redondants, sans substance, ni réelle implication de la part des autres. J’aime les débats passionnés, les grandes idées, j’aime quand les gens se dévoilent à travers leurs mots, donnent d’eux-mêmes pour transmettre un VRAI message ! Mais c’est tellement rare !!
Du coup, j’ai appris à me taire, à imiter, à ficeler mon enthousiasme… Mais je m’éteins toujours un peu plus….
Niveau amitié, je suis LA confidente (j’en ai d’ailleurs fait mon métier), je suis évidemment plus qu’empathique, j’ai beaucoup travaillé pour ne pas être toujours envahie par les émotions des autres, mais tout me touche toujours énormément.

Niveau personnel…. Que dire…. J’ai de grandes difficultés à me définir, à force de me coller aux attentes des autres, je ne pourrais pas vraiment me décrire, je suis différentes en fonction des personnes que je fréquente (ma famille, mes amis de la fac, mes amis agriculteurs, mes collègues….). Faux self ?
Ce que je sais en revanche, c’est que j’éprouve des sentiments dépressifs depuis mes 12-13 ans (journaux intimes relus ce WE), que je souffre de solitude existentielle depuis au moins aussi longtemps (« mais pourquoi tout le monde fait semblant de ne rien voir de l’absence de sens à tout ça !!??? ») Je me suis d’ailleurs plongée dans la lecture à outrance pour fuir mon quotidien et vivre de « vraies » émotions, intenses, à travers mes romans à partir de 10-11 ans environ. J’ai aussi toujours recherché la compagnie des plus âgés et je me vexais terriblement lorsque l’on me réduisait à mon âge. J’ai également présenté des troubles du sommeil (hypersomnie) pendant mon adolescence, je pense que je préférais dormir plutôt que de penser….

Cette pensée tyrannique d’ailleurs, parlons-en… elle ne s’arrête jamais, part dans tous les sens, m’a longtemps provoqué des crises d’angoisse à force d’associations (ma place sur terre, sens de la vie ?), me donne l’impression de me regarder vivre (je parle et j’échange avec l’autre et en même temps je me regarde le faire pour mieux m’adapter à ses réactions  et mieux coller à ses attentes), et parfois je « bloque » complètement, tout s’arrête et je passe pour une vraie crétine.

Arrivée à l’âge de 15 ans, je me suis effondrée : je suis tombée dans l’anorexie, la dépression, les addictions (alcool, cannabis : j’ai d’ailleurs rédigé mes deux mémoires de master sous son emprise, pour fixer un peu ma pensée et pas partir n’importe où…), l’agoraphobie, en poussant le bouchon jusqu’à la tentative de suicide à 19 ans… époque où je ne voyais vraiment pas pourquoi continuer… à force de croire que le palier suivant serait celui de l’épanouissement, où l’immense VIDE sera enfin comblé (après le collège, après le lycée, quand j’aurai mon appart, quand je serai à la fac, etc.), et à force de désillusions à répétions (le monde des adultes n’étant pas celui que l’on m’a vendu), j’ai perdu l’énergie de continuer … Rassurez-vous je vais mieux aujourd’hui, je ne vous saperai pas le moral avec des idées noires (si vous êtes parvenus à me lire jusque-là   Smile ).

J’ai également toujours eu l’impression d’être une imposture, de réussir « par hasard », d’être brouillonne et de ne pas bien faire les choses, de me cacher derrière une réussite (BAC S avec mention avec un 4 en maths, licence et master avec mention, natation haut niveau….) qui ne m’appartenait pas, je ne voulais pas faire de l’ombre aux autres, donc je faisais comme si ça ne me faisait pas plaisir de réussir, ce qui a eu l’effet inverse : je passais pour une prétentieuse, horreur et honte sur moi…. Culpabilité, culpabilité… est-il bien nécessaire d’en parler ? Coupable de tout, tout le temps : de ne pas être brillante, de ne pas avoir choisi un métier plus brillant, de ne pas être une bonne amie, une bonne petite amie, de ne pas donner de pièce à ce SDF, de ne pas oser dire non, de dire non, etc….

Niveau amour, c’est aussi le fiasco : j’enchaine les relations sérieuses (plus d’un an de relation) sans réussir à trouver MA perle… je suis toujours insatisfaite, je suis trop exigeante, je cherche l’impossible… alors je tente, je me persuade que cette fois, c’est le bon, que je vais m’habituer… et puis, au bout de quelques mois, les effets de phéromones estompés, je VOIS vraiment l’autre, avec ses défauts, ses contradictions, son absence de compréhension et d’empathie à mon égard, ses raccourcis de pensée pour me réconforter, son absence de questionnement sur le sens du monde, son peu d’ambition…. Du coup je déménage sans cesse (5 fois en 4ans), je refais ma vie ailleurs, je chamboule tout pour mieux recommencer, mais je reviens toujours au même point… la seuls constante dans tout ça, c’est mon chat….  Surprised

L’hypersensibilité… on en parle ? Pour les injustices, les minorités, les sans défenses (les femmes, les SDF, les animaux, etc. …), je vous perds, je le sens… Je vais m’arrêter là…
Je me dis juste que ces éléments pourraient très bien appartenir à une personne ordinaire, mais le trouble que j'ai ressenti à la lectures des deux ouvrages m'incitent à me questionner sans cesse, et si....

Je vous laisse vous remettre de ce pavé autobiographique, si vous vous retrouvez dans certains points, si qqch vous rappelle qqch, si vous avez des conseils, suggestions (mis à part aller faire le test, ça, je sais que c’est indispensable  Very Happy ), je suis preneuse !

Très bonne soirée à vous

ps : un véritable challenge de vous écrire cette lettre sans me faire griller par mon copain... à qui je n'ai évidemment rien dit à ce sujet....

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Tigrabelle le Dim 8 Mar 2015 - 20:06

Bienvenue à toi ; tes mots vont résonner ici en beaucoup de gens me semble t-il.

Tout autant, tu ne peux pas demander ici comme une validation de cette surdouance ; si tu peux passer un jour ce test qui mesure les capacités cognitives, tu le feras, auprès de quelqu'un habilité à le faire.
Certaines personnes n'en éprouvent pas le besoin, tu verras ce qui te convient à toi...

Lis, fais-toi ton opinion, prends le temps, et traite-toi mieux...
C'est un des conseils qui m'a été donné ici et je travaille à le mettre en oeuvre ; ce n'est pas facile, non...

Encore bienvenue ! Very Happy

Tigrabelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 468
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 9 Mar 2015 - 10:27

Bonjour Tigrabelle

Merci pour ces mots de bienvenu !
Oui, tu as raison, je me laisse un peu de temps avant de prendre une décision, mais tout cela m'obsède tellement que je me dis que le faire rapidement me permettrait de passer à autre chose... en tout cas, de ne plus être dans le doute permanent et dans ces allers et retours si épuisants!

Certes ce n'est pas facile d'apprendre à se percevoir sous une belle lumière, mais par moment, on y parvient Smile

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par fleur_bleue le Lun 9 Mar 2015 - 10:36

Bienvenue, Helen! Smile

Helen Ross, c'est pas la femme dans "Le cercle des loups"?

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Lun 9 Mar 2015 - 10:50

Bienvenue,

Je viens de finir ma présentation moi-même en mode "de toute façon c'est encore une pierre jetée a la mer" et première présentation que je lis après mon post (le tien) et je me dis "Merde" je veux pas me l'admettre, j’ai du mal mais je suis peut être tombé sur quelques chose avec ce forum.
Impression d'imposture, facilité de projection, Empathie exacerbée, Caméléonisme, Considéré comme arrogant, Volonté de diminuer ses connaissances ou savoir, Intérêt pour le débat lui même plus que le sujet... et j'en passe.

Agréable, sadiquement agréable de lire ta détresse. Sans la partie émotion (peut être un mauvais tour du chromosome Y.)


Dernière édition par Pseudo_Show_OFF le Lun 9 Mar 2015 - 11:32, édité 1 fois

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 9 Mar 2015 - 11:27

Bonjour Fleur Bleue, tu as raison, Helen Ross est l'une de mes héroines d'enfance ! J'ai relu ce livre plus de 5 fois si mes souvenirs sont bons (en anglais aussi Smile) Quelles sont tes impressions à son sujet?

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 9 Mar 2015 - 11:54

Bonjour Pseudo_Show_Off

Je viens de finir ta présentation (qui m'a fait rire à plusieurs moments malgré tout) et je comprends mieux ta résonnance à la lecture de la mienne, car j'ai le même sentiment!
je passe pour prétencieuse auprès des membres de ma famille surtout, car je pense que les filtres ont sauté depuis longtemps avec eux (que j'ai, honte à moi, longtemps considéré comme de parfaits crétins...). Je suis aujourd'hui plus mesurée, même si ça déborde par moment! Dans le reste des domaines de ma vie, je vis toujours en sous marin, je préfère ne rien dire plutôt que le dire sur un ton trop présomptueux... alors je me tais et ça me met en colère...

En tous cas bienvenu à toi également
Et si la lecture de ma détresse te fait tu bien, je suis ravie qu'elle serve à qqch Smile

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Lun 9 Mar 2015 - 12:21

HelenRoss a écrit:Bonjour Pseudo_Show_Off

(que j'ai, honte à moi, longtemps considéré comme de parfaits crétins...).

Ecoute je partage l'impression totalement.
Je serai curieux de savoir si tu passes le test le resultat. Je vais le faire pour nourrir mon égo d'une part mais surtout pour me valider cette impression (A condition de faire un contrat avec soi meme et d accepter le resultat et de se promettre de ne pas le demonter ou de penser a une erreur ou a une manipulation effectuée sur la psy).
Ma grande chance et d'avoir croisé enormement de gens debille dans ma vie, avec pas 1 ou 2 ou 3 coup d avance facon jeux d'echec mais avec -1coup d avance. Des impulsifs sans cerveau. Genre vraiment vraiment beaucoup

J ai parcouru beaucoup de presentation, il y a des similitudes sur beaucoup mais ta presentation est plutot proche (je t invite a en faire autant pour me confirmer l'impression ou pas).
J

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 9 Mar 2015 - 16:04

Je vais lire les autres présentations oui!
Concernant le test, je suis mortifiée à l'idée de prendre RDV mais je sais déjà (très au fond de moi) que je finirai par le faire, que ce soit pour confimrer mes récentes découvertes (quel soulagement ce serait !!!) ou pour confirmer que je suis définitivement instable et dépressive... et chroniquement insatisfaite... et sans personnalité... et torturée Smile (et "internable" comme toi... on jouera aux cartes ensemble...)
Bon j'arrête.. tu as trouvé facilement un psy pour la WAIS? Il t'ont donné le tarif ?

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Stauk le Lun 9 Mar 2015 - 16:18

Hello Bienvenue. "Natation de haut niveau" ?

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Groustpitchal le Lun 9 Mar 2015 - 16:58

Bienvenue.

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1682
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Lun 9 Mar 2015 - 17:07

Non un membre du forum (qui m'a fait decouvrir le forum (ca fait très scientologie ou secte ce 'un membre qui m'a initié')) m'a donné des coordonnées pour une personne sur Paris.
J'ai rendez le 10Avril. Outre mon égo j'ai besoin de savoir ce que des temoignages comme le tienne me pousse a comprendre de plus en plus par moi même.
Je suis plus chiffre que mot, du coup j ai aussi besoin de savoir ca.
En toute honnetete, en dessous de 136 (je sais que c'est 130, mais je peux le duper donc 136) je vais considéré juste normal et me dire que je suis une erreur dans la courbe, un point a cheval entre deux courbes. Au dessus, je ferme ma g**** et j'accepte les faits!

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 9 Mar 2015 - 17:19

Bonjour Stauk et Groustpitchal!
Stauk, tu nages ? Le comble pour un cortiqué +++ n'est ce pas ? Faire des aller-retours sans but dans une eau pleine de produits chimiques ... Smile

Pseudo_Show_OFF : et si tu as 137 Wink
De mon côté je suis traumatisée par les chiffres et plutôt à l'aise avec les mots... mais dans quelle mesure je n'ai pas été influencée par mon entourage ??? Ma mère, nulle en maths, qui m'a toujours répété que c'était du chinois, ma prof de maths de première qui revenait cuitée en classe et qui ne donnait même pas cours.... Bref... mystère... je crois que je vais attendre tes résultats pour me donner du courage.... mais peut-être que je ne tiendrai pas jusqu'à là... toujours cette impossibilité à faire des choix.... Je m'insupporte d'indécision!! vous aussi??

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Lun 9 Mar 2015 - 17:37

Le temps d'attente etant long je te conseillerai de prendre rdv. Si tu l'annule c'est moins frustrant que de te dire... allez hop je le fais.. quoi..dans 2mois seulement.


Et le doc trouvera toujours quelqu'un pour occuper le créneau
Moije suis un peu impatient.

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Mer 11 Mar 2015 - 14:30

OK, oui, je vais y penser... mais c'est vraiment dur de sauter le pas... Y'a des moments où je me dis "c'est tout à fait probable" et d'autres où je m'inflige l'habituelle kyrielle de noms d'oiseaux..... Tu as fais des tests gartuits sur le net? Parce que de mon côté, ce n'est franchement pas très glorieux...

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Mer 11 Mar 2015 - 14:56

J'en ai fait un seul... institut Mensa France: (je peux pas poster de lien externe encore donc, tu reconstituera proprement:  (h t tp:/ /ww w  .mensa-france.org /en/node/31) ). Ils ont un test de 40questions qui determine si tu es apte ou pas à venir passer des examens chez eux.

{
Moins de 30 bonnes réponses: Vous avez vraiment très peu de chances de réussir les tests surveillés. Nous vous conseillons de refaire ce test en vous concentrant davantage...
Entre 30 et 32 bonnes réponses: Vos chances de réussite aux tests surveillés sont moyennes, mais nous vous invitons à venir essayer !
Entre 33 et 36 bonnes réponses: Vous avez réussi un bon score ; les tests surveillés sont à votre portée.
A partir de 37 bonnes réponse: Vous n'aurez aucun mal pour entrer à Mensa !
}

Je l ai fait en me faisant prometre que si j'avais au dessus d'un certain nombre je demanderai a passer le test.
J'ai fait 1 au dessus de ce que j'avais estimé du coup voila!
Je me suis fixé une limite de 30min (je l ai pas fait au calme, entre deux interventions au bureau).

Après c'est pas evident de sauter le pas, du coup je me suis dit ce que je me disais avant, avant tout ca, ma rencontre avec Lena, les lectures etc.. quand il n y avait que moi et l'attente que les gens venant d une autre planet me desactive. Moi et mon syndrome de Truman Show. Je me suis dit que  j'etais pas bete. La moyenne est de 100, j'espère donc pour mon égo faire plus de 117.
Si c'est le cas alors tant mieux. Si il s'avère que mon metissage genetique n'est pas ma seule source de zebritude... alors le but c'est de comprendre ce que l'ecole ne m a pas permis de comprendre. Comment exploiter au mieux mon cerveau. Je vais pas trouver un remède au cancer. On est pas des spécialistes. Mais je vais comprendre comment utiliser ce que j'ai.
Des gens ont l'oreille absolue (genie/specialiste etc) et d'autre sont douer avec un instrument et vont prendre des cours pour vraiment faire un plaisir de l instrument et jouir au mieux de ce dernier. Mon but c'est de savoir si je dois continuer a creuser dans le trou dans lequel je creuse. Si ca valide alors mon trou va s'averé etre un tunnel... et la lumiere sera au bout. Si  je dois pas continuer, je voudrai savoir avant  de creuser trop profond... sinon ca risque d'etre psychologiquement eprouvant de reboucher le trou.


(et la je me rends compte que j'aurai pu simplement repondre: OUI TIENS, FAIT CE TEST)... (Quand je vois ca je me dis que c'est probable...)


Dernière édition par Pseudo_Show_OFF le Mer 11 Mar 2015 - 14:59, édité 1 fois (Raison : Parce qu'un texte edité vaut mieux qu'un boeuf qui vole un oeuf dans une jarre qui se casse)

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par R3D le Mer 11 Mar 2015 - 15:11

Welcome ! Smile

R3D
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 845
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 21
Localisation : PYONG YANG

http://kodoku-zoku.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 16 Mar 2015 - 12:31

Oui, je comprends bien ton histoire de tunnel... je tente de prendre RDV là mais c'est vraiment compliqué pour moi....

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Tigrabelle le Lun 16 Mar 2015 - 13:04

Ca l'est toujours !
Le temps, le prix, ne pas savoir parfois où l'on sera au moment proposé du rv...

Persiste, si tu veux en avoir le " coeur net" !

Tigrabelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 468
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Jeu 7 Mai 2015 - 10:05

Coucou HelenRoss.

Bon comme prévu test passé et resultat obtenus. Bon bah je suis tordu... bien tordu^^
Avantage: Je peux me servir des experiences des gens ici pour avancé en evitant de faire les memes erreurs, en les comprenant... mais bon jusqu'à présent la vie à été sweet.
Desavantage: Je suis plus léger de 295euros.... bah ca ca pique par contre mais je voulais en avoir le coeur net, donc je prend ca comme un investissement sur mes 154prochaines années (oui je compte mourir à 179ans... ou est le problème!)

Bref depuis ces quelques mois j'ai beaucoup changé, plus que ces dernieres années. Donc au final je pense que c'est interressant de ne plus m auto flageller pour des trucs normaux. C'est un cheminement personnel helenross, donc je t'invite à le faire si tu en as envie seulement

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zebre, cheval, poule, imposture???

Message par ShineFlower le Jeu 7 Mai 2015 - 15:56

Bienvenue Helen sur le forum cheers

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par lailague le Jeu 7 Mai 2015 - 16:06

Je m'y retrouve dans tous les points, à part pour ton côté "dramatique", faite de T.S. et de prise de substances.

Mais un grand bienvenue ici !

lailague
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 02/05/2015
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 11 Mai 2015 - 14:37

Salut Wall-E Wonka!
Biien! J'imagine que tu dois être soulagé !! Je suis contente que tu ais pu trouver des réponses!
De mon côté, j'ai aussi décidé de sauter le pas et je passe le test dans deux jours... je suis dans un état lamentable, j'alterne entre "on annule tout, c'est trop d'argent pour une crise narcissique" et "aller ma grosse, on y est presque, qq soi l'issue, ça t'aidera à mieux te comprendre"... personne dans mon entourage n'est au courant (pas même mon chat), alors je ne peux pas me confier, ce qui rend la démarche encore plus surréaliste....

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par HelenRoss le Lun 11 Mai 2015 - 14:38

Bonjour ShineFlower
Bonjour Lailague

Merci pour vos mots de bienvenue!!

HelenRoss
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Wall-E Wonka le Lun 11 Mai 2015 - 17:57

HelenRoss,

Je comprend ce que tu veux dire. J'avais les mêmes peurs. Et aussitôt le test passé et le resultat devoilé, j'ai eu dans les heures qui ont suivies un curieux melange, de 20% de fierté (le retour d'un ego trop longtemps maitrisé), 20% de questionnements et 60% de "c'etait pourtant si evident cretin...". Et depuis je crois que j'ai appris a juste lacher prise sur tout ca et peut etre apporter des reponses a quelques (et pas toutes) situations bizarre de mon passé.

Bref, oui grosse depense mais en ce qui me concerne... pression OFF et je me laisse un peu plus en paix depuis.
Si tu veux en parler en privé ou en forum n'hesite pas :-)

Tiens nous informé!

Wall-E Wonka
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 09/03/2015
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre, cheval, poule, imposture ???

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum