Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par EmiM le Mer 4 Mar 2015 - 11:06

Ah oui c'est sympa... Very Happy c'est extrait de quoi ?

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Mer 4 Mar 2015 - 11:15

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi Katherine Pancol Wink Mais je ne l'ai pas lu! Je trouvais la citation très belle!

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Mer 4 Mar 2015 - 13:34

J'en ai marre de souffrir, merde! C'est pas normal quand même!




Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par EmiM le Mer 4 Mar 2015 - 14:48


Voici ce que j'avais mis en présentation de mon fil 3, je sais pas si ça te parlera, en tout cas, je vois la souffrance/douleur comme une information précieuse et enrichissante, qui accueilli, passe vite... Mais l'accueillir est sans doute le plus difficile, la société nous apprend à la fuir, soit à nous fuir, et se fuir est épuisant et douloureux, aussi ça ajoute de la douleur à notre souffrance...

Tarot Zen d'Osho, La carte de la Douleur a écrit:

Cette douleur n'est pas là pour vous rendre triste, rappelez-vous en. C'est là que les gens se trompent... Cette douleur est uniquement là pour vous rendre plus alerte, car les gens deviennent alerte seulement lorsque la flèche entre profondément dans leur cœur et les blesse. Autrement ils ne deviennent pas alertes.
Lorsque la vie est facile, confortable, commode, qui s'inquiète ? Qui prend la peine de devenir alerte ? Lorsqu'un ami meurt, une possibilité est là. Lorsque votre femme vous quitte, durant ces nuits noires, vous êtes seul. Vous avez tellement aimé cette femme, vous aviez tout misé et puis soudain, un jour, elle n'est plus là.
Pleurant dans votre solitude, voilà les occasions qui, si vous les utilisez, peuvent vous rendre conscient. La flèche blesse, mais cela peut être utilisé.
La douleur n'est pas là pour vous rendre malheureux, la douleur est là pour vous rendre plus conscient !

Et lorsque vous êtes conscient, la misère disparaît.


Commentaire :

L'image est celle d'Ananda, le cousin et disciple de Gautama Bouddha. Il était constamment aux côtés de Bouddha, s'occupant de chacun de ses besoins pendant quarante-deux ans.
À la mort de Bouddha, l'histoire raconte qu'Ananda était toujours à son côté, pleurant. Les autres disciples le grondèrent pour son manque d'entendement. Bouddha était mort absolument accompli, il devrait se réjouir.
Mais Ananda répondit : "Vous vous méprenez, je ne pleure pas sur lui mais sur moi, parce que pendant toutes ces années j'ai été constamment à ses côtés mais je n'ai toujours pas atteint l'illumination".
Ananda est resté éveillé toute la nuit, méditant profondément, sentant sa douleur et sa tristesse. Au matin, dit-on, il était illuminé.
Les temps de grande souffrance sont potentiellement des périodes de grande transformation. Pour que la transformation puisse se produire nous devons aller profondément, aux racines mêmes de notre douleur et l'éprouver telle qu'elle est, sans blâme ni indulgence.



EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extraterretres cherchent amis

Message par ShineFlower le Mer 4 Mar 2015 - 15:18

Je pense que quand la douleur est trop forte la transformation est tres tres difficile. On peut y laisser des plumes, non? Zèbre

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par EmiM le Mer 4 Mar 2015 - 15:47

Ben je sais pas à quoi tu penses...
Y laisser des plumes = Signification : Ne pas sortir indemne d’une situation
Considères-tu que la souffrance/douleur est une situation ?
Pour moi c'est du domaine de l'émotionnel, quand on souffre trop, d'après ton propos, on ne sortirait pas indemne d'où ? on laisserait des plumes où ?
Là où c'est positif c'est que très difficile ne veut pas dire impossible.... Smile
personnellement, je pense qu'on peut tout transformer, après oui nous n'avons pas le même rythme, la même détermination, la même patience, le même courage, la même énergie, la même compréhension, la même conscience etc...
Donc c'est pas pareil pour tout le monde c'est certain.
Cependant la majeure partie des gens que j'ai rencontrés, qui savent comme moi accueillir la souffrance/douleur sans jugement, confirment également que ça passe vite quand on sait faire ça...
Maintenant, certains souffrent beaucoup parce que comme je l'ai dit précédemment, il la nie, et donc il se nie, et donc c'est épuisant de se faire du mal... Mais généralement dans ces cas, il y a un manque de conscience. et comme je le disais sur mon fil, la vie est très bien faite, elle nous rappellera à nous autant que nécessaire.

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Extraterretres cherchent amis

Message par ShineFlower le Mer 4 Mar 2015 - 15:54

EmiM a écrit:Ben je sais pas à quoi tu penses...
Y laisser des plumes = Signification : Ne pas sortir indemne d’une situation
Considères-tu que la souffrance/douleur est une situation ?
Pour moi c'est du domaine de l'émotionnel, quand on souffre trop, d'après ton propos, on ne sortirait pas indemne d'où ? on laisserait des plumes où ?
Là où c'est positif c'est que très difficile ne veut pas dire impossible.... Smile
personnellement, je pense qu'on peut tout transformer, après oui nous n'avons pas le même rythme, la même détermination, la même patience, le même courage, la même énergie, la même compréhension, la même conscience etc...
Donc c'est pas pareil pour tout le monde c'est certain.
Cependant la majeure partie des gens que j'ai rencontrés, qui savent comme moi accueillir la souffrance/douleur sans jugement, confirment également que ça passe vite quand on sait faire ça...
Maintenant, certains souffrent beaucoup parce que comme je l'ai dit précédemment, il la nie, et donc il se nie, et donc c'est épuisant de se faire du mal... Mais généralement dans ces cas, il y a un manque de conscience. et comme je le disais sur mon fil, la vie est très bien faite, elle nous rappellera à nous autant que nécessaire.
Oui on peut très bien ne pas sortir indemne d'une situation. On peut y laisser des plumes. (suicides)

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par EmiM le Mer 4 Mar 2015 - 16:03

A ce stade là, ça ne s'appelle plus y laisser des plumes, mais employons le mot, ça s'appelle mourir.
Mon père s'est détruit et il est mort. Son problème n'était pas de souffrir trop (et il souffrait trop) son problème était de ne pas être en capacité de transformer son mal être, de ne pas aimer la vie, de ne pas aimer vivre, de ne pas s'aimer lui-même, de ne pas aimer le monde... Il avait des raisons de souffrir comme d'autres, ils ne se détruisent pas tous de façon automatique et inéluctable. Et puis pour avoir vécu la souffrance de mon père de près, j'ai beaucoup de respect pour ceux qui choisissent de fuir, ils font en fonction d'eux, de ce qu''ils sont, de ce qu'ils peuvent. C'est leur vie, elle leur appartient, ils en font ce qu'ils veulent.
Je n'ai pas de solutions, pour ceux qui ne veulent pas vivre leur vie. Vivre c'est un choix et tout le monde ne souhaite pas faire ce choix. Il n'y a pas de bon choix, il n'y a que ce qui respecte la personne.
Quoiqu'on en dise on ne naît pas tous égaux, dans le sens où certains face à de grandes difficultés s'en sortiront toujours et d'autres ne se remettront jamais d'une petite blessure. Et tout cela se respecte, on n'a pas à juger de qui est fort ou de qui est faible, on fait tous pareil, comme on est, comme on peut...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Mer 4 Mar 2015 - 16:38

Vous inquiétez pas.. merci pour vos messages les filles! Je relirais ça ce soir!
Je sais même pas pourquoi je souffre en fait! Mais généralement ça passe...

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Stauk le Mer 4 Mar 2015 - 16:41

Lucilou Sauvage a écrit:Vous inquiétez pas.. merci pour vos messages les filles! Je relirais ça ce soir!
Je sais même pas pourquoi je souffre en fait! Mais généralement ça passe...

Alors on te souhaite que ça passe vite, cette fois ci. En plus y a du soleil là. On dirait que le printemps pointe le bout de son nez.

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Mer 4 Mar 2015 - 20:16

Tu as raison EmiM! On est pas égaux devant les blessures de la vie. Tu as fait un chemin incroyable face à la mort de ton père!

Merci ShineFlower, non je ne suis pas du genre suicidaire. Chieuse déprimée plutôt^^

Coucou Stauk, oui ça passe! Je crois par contre que j'ai perdu mon amoureux, il ne m'avait jamais entendu ni lu dans une déprime pareille. M'enfin! A lui de voir!

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Mer 4 Mar 2015 - 20:50




Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Ven 6 Mar 2015 - 16:05

En fait c'était un chagrin d'amour. Je crois que je me comporte un peu comme le Zèbre d'Alexandre Jardin là. Je ne me vois plus comme une grosse merde aujourd'hui! Ouf! Simplement qu'hypersensible et hyperintuitive mon âme soeur passe une période où il se voit comme un éphèbe et se montre très critique et/ou dans la commisération un peu écœurante. Et j'ai du mal à le voir comme ça. Simplement c'est un peu son moteur pour avancer alors je le laisse car je risque de lui mettre les bâtons dans les roues. Oui EmiM tout est possible!

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par EmiM le Ven 6 Mar 2015 - 16:38

Il me semble que tu prends bien soin de Toi... c'est beau, ça m'émeut de te lire...
Penses à Toi, c'est important....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Ven 6 Mar 2015 - 20:26

Merci EmiM! Oui c'est important quand même de s'accorder un peu de douceur et de gentillesse! J'ai trop manqué de discernement, je sais bien maintenant à qui j'ai affaire IRL.

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Rhaaaaa le Sam 7 Mar 2015 - 4:30


Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4360
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Sam 7 Mar 2015 - 5:12

J'adore Rhaaaaa, merci pour cette attention Amour
Je vais de ce pas dans les bras de Morphée!
A bientôt et merci de ton passage ici!

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Dim 8 Mar 2015 - 10:51

Un petit café après une soirée un peu bizarre...



Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Dim 8 Mar 2015 - 10:54


Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Dim 8 Mar 2015 - 12:59

C'est bizarre, je me sens très souvent agressée par des gens souvent très bien attentionnés, comme s'il s'agissait d'une urgence, comme si ma vie en dépendait. Ils s'énervent en me disant de prendre soin de moi, de m'enfuir de mon appart, de mon boulot, de ma ville... Même des presque inconnus me parlent des fois pour me donner des conseils, et mon cerveau devient imperméable à force, je ne ressens qu'une pression angoissante, comme si on voulait me faire du mal en voulant me sauver.
Je suis allée faire une radio du genou vendredi mais quand j'ai vu qu'il fallait attendre dans une petite salle comble les uns sur les autres, j'ai payé et je suis partie.

Je fais quelques démarches que je vais consigner ici au jour le jour, car le papier m'encombre un peu et sur ce fil je suis assez tranquille pour le faire.

Donc je dois envoyer un mail au cci de Brest avant demain.
Demain je dois rappeler la personne qui va s'occuper à l'afpa de mon dossier, à Nantes ou à Brest, en sortant du boulot.
Et puis prendre rendez-vous avec deux psychiatres qui font de l'hypnose ericksonienne. Leur demander s'ils font des thérapies brèves.

Désolée pour le phénomène agenda, mais je suis tellement perdue que mon appart est bourré de post-it et de feuilles volantes Laughing  Ah oui et puis, le dernier conseil que j'ai reçu était plutôt capital: Pour une fois dans ma vie... ne pas s'occuper de ce que les autres pensent de moiiiii! Je vais l'écrire sur mon miroir, il va falloir que ça rentre ça!

Bon mon ex petite belle soeur veut nous emmener à la mer! Elle est adorable. A plus tard les zèbres, je prends mon appareil photo et ma serviette et j'y cours!


Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Dim 8 Mar 2015 - 19:21

J'ai compris que la seule personne qui pouvait me donner la douceur dont j'avais besoin, c'était moi.


Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Dim 8 Mar 2015 - 19:45

J'ai compris à quel point il était essentiel que je sache lâcher-prise au lieu de m'acharner à changer ce qui est impermanent, comme l'eau de l'océan.


Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par EmiM le Dim 8 Mar 2015 - 19:46


EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Dim 8 Mar 2015 - 19:51

Superbe dessin! Très symbolique! Il serait intéressant de réfléchir sur cette image! Cela me fait penser d'ailleurs à un clip de Cœur de Pirate: Comme des enfants!

Bonne soirée EmiM! Smile

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Lucilou Sauvage le Lun 9 Mar 2015 - 21:08


Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carnet de bord d'une femme en (re)construction

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum