Le coaching

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Sam 7 Mar 2015 - 15:33

Invité a écrit:Rien que la promesse du "bonheur" par le biais de recettes est en elle-même suspecte.
On peut même pousser la pensée jusqu'à se dire que à force d'apprendre à se sentir heureux versus nombril zénitude, on en oublie de combattre ce qui doit être combattu, et laisser reculer les valeurs qui font qu'une société peut fonctionner au mieux, ou au moins pire.
Le mode ou la mode "Tout va bien, je reconditionne mes neurones pour me sentir zen, quelque soit ce qui se passe" n'est pas nécessairement une voie de libération!! Parfois faut savoir aussi ne pas aller bien, pour se bouger le cul face aux injustices, face aux abus, face aux privations de liberté.
C'est pas très joliment dit mais ça reflète exactement ce que je pense.
Si les salariés ne se sentent pas bien dans une entreprise, est-ce aux salariés à s'adapter ou est-ce peut-on envisager que ce soit à l'entreprise de s'interroger sur sa façon d'être entreprise?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par fleurblanche le Sam 7 Mar 2015 - 18:45

Invité a écrit:
Je poste ici un article issu du site ccmm.asso.fr/
" ... Définition du coaching

Le coaching, vocable emprunté au domaine sportif mais avec lequel il ne se confond nullement, consiste en un accompagnement personnalisé visant à améliorer les performances et le « bien-être ». Les termes de développement personnel ou DevPers recouvrent la même réalité et devront être tenus, dans le reste de notre démonstration, comme parfaitement synonymes."

Si quelqu'un est en contact avec l'auteur de l'article, il faudrait lui signaler que "coaching" et "développement personnel" ne sont pas des synonymes, et encore moins des synonymes parfaits. C'est là une information fausse qui a pour conséquence d'entrainer la confusion et de tirer les pensées de celui qui lit dans une direction bien précise.

Le coaching est une méthode.

Le développement personnel est l'un des objectifs visés. L'UN DES.

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Sam 7 Mar 2015 - 18:59

Si tu es du métier, pourquoi ne nous parles-tu pas de ton expérience personnelle?
Le témoignage de Hop! est je trouve intéressant et convaincant en ce qui concerne le pourquoi faire appel à un coach.

Si on considère que ceux qui se battent contre les dérives sont les a priori suspects de mettre le trouble, ce n'est ni plus ni moins que d'entrer dans une discussion sur le mode: "c'est pas moi, c'est l'autre."


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Sam 7 Mar 2015 - 23:34

fleurblanche a écrit:

Si quelqu'un est en contact avec l'auteur de l'article, il faudrait lui signaler que "coaching" et "développement personnel" ne sont pas des synonymes, et encore moins des synonymes parfaits. C'est là une information fausse qui a pour conséquence d’entraîner la confusion et de tirer les pensées de celui qui lit dans une direction bien précise.

Le coaching est une méthode.

Le développement personnel est l'un des objectifs visés. L'UN DES.

Eh ben voilà (bis)

Avec respect de l'ordre d'apparition à l'écran.

entraîner la confusion et tirer les pensées......
Le coaching est une méthode
Devpers,  =  l'un des objectifs,   l'UN.



Merki de cette précision quasi chirurgicale


Cuicui a écrit:Si tu es du métier, pourquoi ne nous parles-tu pas de ton expérience personnelle?
Le témoignage de Hop! est je trouve intéressant et convaincant en ce qui concerne le pourquoi faire appel à un coach.

Si on considère que ceux qui se battent contre les dérives sont les a priori suspects de mettre le trouble, ce n'est ni plus ni moins que d'entrer dans une discussion sur le mode: "c'est pas moi, c'est l'autre."



Dernière édition par licorneau le Dim 8 Mar 2015 - 0:13, édité 1 fois

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Rhaaaaa le Dim 8 Mar 2015 - 0:01

Mon père a eu droit dans sa carrière de fonctionnaire à un " stage de formation" sur la "gestion du personnel "...( il y a 15 -20 ans )
Exprimé avec ses yeux rieurs c'était carrément du: " comment diviser pour mieux régner " !

Il s'était beaucoup amusé à comprendre le maniement des outils proposés pour les utiliser à son tour vers les formateurs et .. hum hum " les rendre fous".

Un jeu, certes...
L'apparition d'une chef de service mettant cela en application, n'a plus été un jeu, hélas...

Je crois simplement que ce terme de PNL, coaching ou autres , utilisé dans le fil créé par EmiM , n'était qu'un outil à utiliser par curiosité ou par choix pour savoir par exemple à quelle sauce l'employé est cuisiné, après chacun reste ou sort de sa casserole...tout est question de choix.

Il y a toujours des risques à manier un nouvel outil.
Certains sont vraiment risqués comme le nucléaire entre les mains d'un con pétant .

Si la finalité de l'outil est d'optimiser, où est le problème ?
Il est pas dans l'outil !!!???

Si l'artisan spécialisé dans cet outil partage son savoir faire comme il a reçu lui même l'apprentissage du maniement de cet outil en y ajoutant les variantes de ses propres découvertes: où est le problème ?

Si celui qui reçoit par choix ( voir obligation ) a le droit de questionner et d'émettre des doutes sur la transmission du savoir : où est le problème ?

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4360
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 9:43

Je me demande ce que le coaching vient faire dans notre société.
Et je ne trouve pas de réponse...
ou en tout cas que des trucs qui ne me plaisent pas.
Oui, l'outil ne fait pas le danger, je suis bien d'accord avec toi Rhaaa.
Et quand on sait que l'outil est dangereux, on ne le laisse pas sans un minimum de précaution à la portée de n'importe qui. Quelle est donc la formation que les coach suivent? Qu'est-ce qu'il leur permet de distinguer un mal-être "professionnel" d'une psychopathologie à l'origine du mal-être, genre une dépression.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par EmiM le Dim 8 Mar 2015 - 9:49

Quand on sait ce qu'est la dépression, elle paraît incompatible avec une démarche de coaching...
Depression Wikipédia...

caractéristiques de la depression:


Tristesse de l’humeur
- Tristesse, pessimisme, envie de pleurer
- Somatisation
- Irritabilité, agressivité
- Idées noires, négatives
- Perte de confiance, faible estime de soi
- Impression d’inutilité
- Culpabilité
- Idées suicidaires
Perte de l’élan vital, du plaisir
- Perte du plaisir pour les choses plaisantes habituellement
- Baisse de l’appétit, du désir sexuel, de l’envie de voir ses proches
- Indifférence, perte d’esprit initiative
- Perte de poids
- « Envie de rien, plus goût à rien »
Ralentissement psychique et moteur
- Ralentissement des fonctions du cerveau
- Impression de manquer d’énergie
- Fatigue constante ne cédant pas au repos
- Envie de rester au lit, ne plus rien faire
Signes associés
- Troubles du sommeil (insomnie)
- Anxiété, stress
- Hallucinations auditives ou visuelles

http://www.bipol.org/dynPopup000101c9.php


Ce que je veux dire c'est que pour être motivé pour se faire accompagner par un coach, il faut de l'énergie, de la motivation, une forme de détermination et une démarche et ces éléments sont incompatibles avec la "vrai" dépression, au sens médical...
Après on peut parler de gens déprimés qui souffrent, mais ne pas faire l'amalgame avec l'état dépressif de quelqu'un qui est malade d'une dépression.
Rappelons que les coachs ne viennent pas vous démarcher sur le pas de votre porte (comme les témoins de jehovah)... C'est une profession, où ce sont les gens qui y vont ou pas...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Dim 8 Mar 2015 - 10:34

Merci Rhaaaaa pour le témoignage.
Un couteau par lui même n'est pas dangereux, tu as raison.

La question suivante qui me vient à l'esprit est  :
- Qui tient le couteau et dans quel but ? Car là se trouve le risque.

C'est je crois ce que nous essayons de découvrir.
Comme l'écrit FB, le Devpers est un des buts. Quelles sont les autres ?



De plus, le coaching utilise l'émotion.
L'émotion étant la base de nos motivations, l’utilisation par un ou une autre de l'intelligence émotionnelle est assez révélateur des risques de manipulation.

EmiM a écrit:
Rappelons que les coachs ne viennent pas vous démarcher sur le pas de votre porte (comme les témoins de jehovah)... C'est une profession, où ce sont les gens qui y vont ou pas...

Je trouve intéressant le parallèle que tu introduis avec comme exemple les témoins de Jéhovah!
Il existe aussi des démarcheurs qui vendent des aspirateurs. Qu'est ce qui t'a amené à choisir cet exemple?

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par fleurblanche le Dim 8 Mar 2015 - 11:52

Les Universités Paris 2 et Paris 8 offrent des formations en coaching.

Sur les sites internet de ces universités, le contenu de la formation, les objectifs de la formation et la qualité des intervenants sont détaillés :

http://cfp.u-paris2.fr/68177978/0/fiche___formation/&RH=FORMATION

http://www.fp.univ-paris8.fr/Pratiques-du-coaching-DESU

http://www.fp.univ-paris8.fr/coaching-entreprise


Dernière édition par fleurblanche le Dim 8 Mar 2015 - 12:16, édité 1 fois

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par fleurblanche le Dim 8 Mar 2015 - 12:03

Comme l'écrit FB, le Devpers est un des buts. Quelles sont les autres ?

L'amélioration des performances sur le plan professionnel (...)

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par EmiM le Dim 8 Mar 2015 - 12:06

Pour te répondre Licorneau

Je trouve qu'il y a un parti pris dans l'introduction de ce fil, qui est : le coaching fait subir à autrui X choses...
Cette vision me gêne parce qu'elle déresponsabilise et/ou victimise l'utilisateur du coaching.
Je suis d'accord que toutes personnes en détresse est une personne vulnérable aux vendeurs de miracles, si on place le coach dans cette position.
Pour moi, il est une méthode au même titre que le psy, que les thérapeutes, que les ateliers de ceci ou de cela, des cours de méditation, de yoga, de Qi Gong, de prestations de relaxation, de massage, de soins de soi, j'en passe et des meilleurs...
Il existe différents problèmes et il existe différentes façons de vouloir agir sur ces problèmes... Ces offres sont plus ou moins sérieuses, plus ou moins payantes, plus ou moins efficaces, plus ou moins agréables, mais les gens choisissent...
Je parle dans le cadre du devpers, puisque ce qui est lié à l'entreprise, dépend du choix, certes, mais d'un responsable dont on dépend et non plus de nous, j'imagine...
Donc le lien que je fais avec les témoins de jéhovah qui sont reconnus "sectaires" il me semble qu'on peut le dire, puisque le coaching à été associé à un mouvement jugé sectaire dans le post initial, je voulais simplement rappeler que les mouvements sectaires recrutent, ils cherchent des personnes en détresse, pour abuser d'elles de plusieurs façons.
Un coach ne recrute pas des proies potentielles, il a pignon sur rue, sa formation n'est peut être pas encadrée comme vous le souhaiteriez, mais son exercice l'est, encadré par la loi, qu'il s'agisse de son autorisation de pratiquer ou de ses obligations légales et administratives...
Donc les gens viennent se faire coacher, comme ils vont chez un psy, chez un médecin, à carrefour ou à auchan... Ce que je veux dire c'est que quand vous essayez un resto et que vous n'êtes pas satisfait, vous n'accusez pas le patron d'avoir cherché des victimes, de les avoir volé, manipulé et je ne sais quoi d'autres..
Vous décidez simplement de ne plus y retourner. Et si vous y retournez et que vous vous plaignez à nouveau c'est qui qui a un problème le restaurant ou vous  ?
Bien pour moi un coach c'est pareil, vous le choisissez, et si vous n'êtes pas satisfait vous changez et si vous y retournez malgré tout et bien interrogez-vous...
Et si on dit, oui mais un coach c'est différent parce qu'il peut vous manipuler, j'ai envie de vous dire d'ouvrir votre vision et de prendre conscience que la société entière peut vous manipuler : la pub, les politiques, votre boulanger, votre voisin, vos parents, votre conjoint, votre conseiller fiscal, votre généraliste, votre assureur, vos enfants etc... Donc faut redescendre sur terre, la capacité de manipulation n'est pas l'apanage des coachs, il est celui de tout être humain qui à la capacité et la volonté de manipuler. La seule différence que je vois entre un coach (les psy/les médecins/les profs/les formateurs/les commerciaux/les marketeurs etc...) et une personne lambda, c'est que ces personnes ont conscience des techniques qui peuvent servir à manipuler, quand les autres n'en ont pas conscience.
En terme de résultats c'est pareil, on fait du mal aux autres, on sert nos intérêts à défaut de ceux d'autrui, ça peut causer des dégâts très grave et irréversible dans les cas les plus extrêmes...


Dernière édition par EmiM le Dim 8 Mar 2015 - 18:21, édité 1 fois

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 12:45

fleurblanche a écrit:
Comme l'écrit FB, le Devpers est un des buts. Quelles sont les autres ?

L'amélioration des performances sur le plan professionnel  (...)

Je suis sûre que ce genre d'argument plaira à certains ... Voir la vie comme une quête en terme d'amélioration de nos performances .... et de notre rentabilité...?
La performance.... la rentabilité... What else?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par fleurblanche le Dim 8 Mar 2015 - 12:58

Ben oui, y a des travailleurs que ça intéresse d'augmenter leur propre savoir-faire dans leur domaine professionnel, d'apprendre à mettre en pratique les nouvelles connaissances acquises, d'intégrer un nouveau poste avec le moins de couacs possible, etc.

Et ils sont bien contents d'avoir des accompagnants pour cela, que celui-ci soit un coach, un mentor, un superviseur, un tuteur, un conseiller, etc. etc.

L'erreur est de vouloir généraliser une expérience négative que l'on a pu avoir dans le monde du travail...

A mon niveau, je me contente sur ce fil de dire : le coaching, ce n'est pas uniquement ce dont vous parlez, c'est plus que ça, et les informations sont disponibles IRL, pour qui en cherche VRAIMENT.

fleurblanche a écrit:Les Universités Paris 2 et Paris 8 offrent des formations en coaching.

Sur les sites internet de ces universités, le contenu de la formation, les objectifs de la formation et la qualité des intervenants sont détaillés :

http://cfp.u-paris2.fr/68177978/0/fiche___formation/&RH=FORMATION

http://www.fp.univ-paris8.fr/Pratiques-du-coaching-DESU

http://www.fp.univ-paris8.fr/coaching-entreprise


Dernière édition par fleurblanche le Dim 8 Mar 2015 - 13:17, édité 1 fois

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 13:05

fleurblanche a écrit:Ben oui, y a des travailleurs que ça intéresse d'augmenter leur propre savoir-faire dans leur domaine professionnel, d'apprendre à mettre en pratique les nouvelles connaissances acquises, etc.

De mon temps on appelait ça la formation professionnelle continue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 13:38

De mon temps on appelait ça la formation professionnelle continue.[/quote]

il existe un terme aussi à l'inverse, la "déformation professionnelle"... bom



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Dim 8 Mar 2015 - 16:36

fleurblanche a écrit:Les Universités Paris 2 et Paris 8 offrent des formations en coaching.

Sur les sites internet de ces universités, le contenu de la formation, les objectifs de la formation et la qualité des intervenants sont détaillés :

http://cfp.u-paris2.fr/68177978/0/fiche___formation/&RH=FORMATION

http://www.fp.univ-paris8.fr/Pratiques-du-coaching-DESU

http://www.fp.univ-paris8.fr/coaching-entreprise

Oui, l'argument d'autorité.
Quand ON m'a avisé qu'un sous salon à l'abris des regards existait, ( Je lisais alors le TIPEH comme un guide, m'étant déjà imprégné de l'ambiance ) cet argument massue m'a également été servi.
- Comment, lui aussi c'est un intuitif ? et il est dans ce sous salon ?
- Oui, et il poste sous le pseudo de WWWWW.

http://www.zebrascrossing.net/t9527-le-cercle-la-table-ronde-conseil-des-intuitifs-receptifs


Ce sujet est pour moi une des conséquences de débordements, d'un harcèlement de la séduction.
Je vais donc en rester là sur ce fil porteur déjà de bien des informations, toutes utiles à la compréhension.  Wink




C'est dommage que l'image de la rose ai été récupérée par un parti, quel qu'il soit. C'est beau l'image de la rose, ça appartient à tout le monde.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 17:31

Dans ce lien cfp u paris 2 fr on trouve:
"Objectifs

Face aux changements stratégiques que vivent désormais les entreprises, les  approches techniques ne suffisent plus pour donner un sens au management. Dans le même temps, la frontière entre la sphère professionnelle et la sphère privée ne cesse de se resserrer dans la recherche de performances individuelles , en particulier des dirigeants.
Au-delà des effets de mode, cette formation diplômante est dédiée, pour la première fois en France, à tous ceux qui souhaitent s'engager dans une démarche professionnelle de coaching.

Ce cycle correspond aux attentes actuelles des entreprises :
- dévoiler les enjeux et les spécificités du coaching par rapport au conseil-expert d'une part, et par rapport au développement personnel d'autre part ;
- mettre en perspective les enjeux éthiques de la position de coach, dans et hors de l'entreprise ;
- bénéficier d'un lieu et d'un temps de partage d'expériences sur les méthodologies et les outils du coaching opérationnel, au contact de praticiens du développement des ressources humaines en entreprise, etc.
Organisation des études

Formation de 280 heures sur 9 mois :

   le jeudi soir et le vendredi soir de 18h à 21h
   ± 10 samedis dans l'année de 9h à 18h
   1 semaine complète (de 9h à 18h)

Le cycle de tutorat est organisé par une équipe prestigieuse, de praticiens de haut niveau de la direction d'entreprise, du conseil en management et des ressources humaines.
Et après ?

Débouchés professionnels
   - Coachs en entreprise
   - Consultants
   - Formateurs
   - Responsables RH


L'argument d'autorité est un argument comme un autre, qui n'oblige pas à laisser son esprit critique de côté.
Je sais, j'ai l'esprit mal tourné et très orienté, mais on retrouve même là un flou privé/professionnel, une action dirigée vers les performances. Désolée, mais si on parle de performances... moi, ça coince! C'est trop en lien avec une société de "surhommes", "surhommes" ou "surmachines"?.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 17:38

Pour Paris 8, on y trouve:

Publics concernés

La formation est ouverte aux personnes souhaitant exercer ou professionnaliser leur pratique dans le champ du coaching :

   cadres supérieurs, professionnels des ressources humaines, responsables de structures et managers d’équipes, consultants en entreprise, formateurs en entreprise, professionnels de l’entreprise souhaitant développer leurs compétences de coaching,
   professionnels du développement personnel, de la médiation, de la relation d’aide,
   et plus généralement, sous condition à toute personne souhaitant diversifier ses compétences


Ou encore:

"Acquérir des outils, techniques et méthodologies effectives de pratique du coaching dans les domaines de la gestion des ressources humaines en entreprise et du développement personnel."

Quand une relation inter humaine est "outillée", "technicisée"... est-ce encore une relation ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Pieyre le Dim 8 Mar 2015 - 18:01

La relation de travail rémunéré est une relation de dépendance : si tu fournis telle performance, alors tu auras tel salaire. Il ne s'agit pas d'une relation affective ou intellectuelle. Aussi je ne vois pas en quoi il serait étonnant qu'un employeur cherche à formater son employé dans le sens d'une meilleure productivité. Il y a un contrat. On l'accepte ou non. Pour ma part il me semble préférable de ne pas l'accepter. Mais on peut choisir la dépendance, et en payer le prix.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15295
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Dim 8 Mar 2015 - 18:11

Cuicui a écrit:
L'argument d'autorité est un argument comme un autre, qui n'oblige pas à laisser son esprit critique de côté.

Tu as raison, mais pour ma part, j'ai fais ce que je pensais devoir faire.
Le risque est de lasser si ce n'est déjà fait.
La critique, je la garde pour moi, pour l'instant.
Je laisse l'accumulation s'étaler au grand jour.
Le harcèlement de la séduction va se poursuivre. Il y a et il y aura d'autres occasions d'alerter et d'informer, d'échanger sur les dérives sectaires.
Il en restera quelque chose. Mais n'est ce pas là aussi la technique du harcèlement par la séduction ?

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1445
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Dim 8 Mar 2015 - 18:17

@Pieyre
Quand on travaille en tant que salarié, on signe un contrat de codépendance: le salarié offre ses compétences en retour d'un salaire.
Ce n'est pas nécessairement étonnant qu'un employeur cherche à formater son employé dans le sens d'une meilleure productivité. Mais ne peut-on pas interroger jusqu'à quel point cette démarche est acceptable. Améliorer les compétences en perfectionnant les connaissances, les savoirs, les savoir-faire... oui, mais sans toucher au privé, aux affects, à l'intime du salarié.
Ça me semble essentiel de ne pas toucher aux affects sous prétexte de l'amélioration d' une "fameuse" ou "fumeuse" productivité.
Pour satisfaire qui? Le salarié? Le dirigeant? Autres?

@Licorneau: Oui, les dérives sectaires, on peut en parler dans toutes sortes de domaines. Si j'ai une période creuse, je viendrais ouvrir un fil sur la kinésio, la naturopathie...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Pieyre le Lun 9 Mar 2015 - 2:23

Cuicui, je suis d'accord, bien sûr. Non seulement on peut s'interroger sur ce qui est acceptable dans le cadre d'un contrat de travail, mais en plus on peut être amené à élaborer des lois destinées à faire respecter les droits fondamentaux des citoyens y compris dans ce cadre.

Je réagissais au fait de contester qu'une relation technicisée soit encore une relation. Même si un employeur doit respecter le droit du travail, son objectif n'est pas l'épanouissement des individus qu'il emploie. C'est indirectement que le travail peut être épanouissant, soit du fait de l'intervention de l'État, soit plus simplement parce que c'est dans l'intérêt d'un employeur confronté à des individus éduqués et pas disposés à accepter n'importe quoi.

Mais, dans le principe, je persiste à considérer que la relation de travail salariée est asymétrique. C'est l'employeur qui définit les postes à pourvoir et qui choisit les candidats aptes à les occuper. Que ces postes soient assortis de l'obligation de se former en interne, ce n'est pas contestable en tant que tel, du moment encore une fois que les droits fondamentaux soient respectés et qu'une initiative syndicale n'aboutisse pas à moduler cette obligation de formation.

D'ailleurs, je ne considère pas qu'il y ait d'un côté l'offre de compétences et de l'autre côté la rétribution salariale. Les compétences affichées par le candidat à l'embauche ne sont que le moyen pour l'employeur d'estimer si cette personne pourra apporter le service pour lequel il est disposé à le rétribuer. C'est encore plus net dans le cadre de l'emploi non salarié, ou dont le salaire ne correspond pas à une durée légale.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15295
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Lun 9 Mar 2015 - 9:00

Pieyre a écrit:Même si un employeur doit respecter le droit du travail, son objectif n'est pas l'épanouissement des individus qu'il emploie.
Non, effectivement. Mais le courant New âge, fait bien comprendre qu'un salarié épanoui, est un meilleur salarié. (qui sera docile, qui ne râlera pas. )

Mais, dans le principe, je persiste à considérer que la relation de travail salariée est asymétrique.
Oui, mais laisse moi encore un peu rêver à un monde du travail non hiérarchisé. J'ai bien le droit d'avoir mes rêves et mes utopies.... Wink Surtout que j'ai eu le bonheur de travailler dans des conditions où chacun avait sa place, ses responsabilités sans qu'une hiérarchie s'impose. Juste un cadre bien défini.

Ce n'est pas la formation que je conteste, bien évidemment. C'est ce flou qui règne dans la fonction du coach, dont il n'est pas aussi clair que ça qu'il ne fait appel qu'aux compétences comme le disait Existenz au début, ou comme l'a vécu Hop!. Licorneau soulève le fait qu'ils apprennent des "outils" qui font appel à l'émotionnel et je suis d'accord avec lui, c'est déontologiquement limite. Les outils utilisés sont empruntés aux techniques de psychothérapie... Faire appel à l'émotionnel, c'est bien souvent jouer avec le non-conscient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Pieyre le Lun 9 Mar 2015 - 23:33

Cuicui a écrit:Mais le courant New âge, fait bien comprendre qu'un salarié épanoui, est un meilleur salarié. (qui sera docile, qui ne râlera pas. )
Il le fait comprendre, mais y croit-il ? Peut-être, mais je ne suis pas sûr que ce soit dans l'intérêt d'un employeur. — Je ne suis pas sûr, cela veut dire que je ne sais pas si c'est ou non dans son intérêt. Plus précisément, selon le travail, il peut être intéressant de disposer d'esclaves ou bien de personnes passionnées par l'œuvre qu'elles ont à accomplir. Dans le cas courant, qui est intermédiaire, plus ou moins, une formation peut être épanouissante et un conditionnement nettement moins. Mais il est sans doute difficile d'élaborer un code du travail qui fasse le départ entre les deux.

Et, par ailleurs, je ne crois pas qu'un travail salarié puisse être totalement satisfaisant pour le travailleur. Quand on a une place subalterne, il est difficile de ne pas envier ceux qui en ont une meilleure. Et quand on a une responsabilité plus élevée, il est souvent nécessaire de la défendre. Il n'y a que dans des circonstances particulières que l'on accepte facilement la place qu'on a, lorsqu'il y a une œuvre commune, à laquelle on participe au mieux là où l'on a été placé. Mais quand il n'y a pas d'œuvre, ou seulement pour les dirigeants, on en revient au jeu immémorial entre envie et jalousie, entre valorisation de l'ego et frustration de l'ego. D'où le conditionnement par des méthodes plus ou moins fumeuses, qui permettraient de mettre un peu de liant.

Oui, mais laisse moi encore un peu rêver à un monde du travail non hiérarchisé. J'ai bien le droit d'avoir mes rêves et mes utopies.... Wink Surtout que j'ai eu le bonheur de travailler dans des conditions où chacun avait sa place, ses responsabilités sans qu'une hiérarchie s'impose. Juste un cadre bien défini.
Je suis un peu dubitatif quant au fonctionnement d'un groupe sans hiérarchie. Les cas que l'on cite sont souvent très particuliers, soit que les membres du groupe soient motivés par un objectif puissant, soit que l'entreprise soit limitée dans le temps. Je crois qu'il faut toujours une structure, même si elle est souple.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15295
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 10 Mar 2015 - 9:26

Pieyre a écrit:Je suis un peu dubitatif quant au fonctionnement d'un groupe sans hiérarchie. Les cas que l'on cite sont souvent très particuliers, soit que les membres du groupe soient motivés par un objectif puissant, soit que l'entreprise soit limitée dans le temps. Je crois qu'il faut toujours une structure, même si elle est souple.
Dans mon expérience, j'ai bien dit qu'il y avait un cadre, ce qui est pour moi équivalent à structure.
J'entends dans le terme de hiérarchie, un peu plus qu'une simple structure, j'entends des niveaux, donc un a priori de rapport dominant/dominé.
Mais si tu envisages le monde du travail tel qu'il existe la plupart du temps mais pas partout, sur le seul mode subalterne/employeur, ou encore penser que chacun ne rêve que de prendre l'ascenseur social, ou encore envie la place du voisin, bref en faire un champ de bataille où même en comparaison les loups se montrent plus civilisés, c'est sûr que tu ne peux qu'être dubitatif. Mais c'est dommage. Car en ne voyant que ce dans quoi on est empêtré empêche d'imaginer d'autres modèles qui pourraient être efficaces. Mais on sort du sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum