Le coaching

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Mar 3 Mar 2015 - 2:43

hop! a écrit:
Il faut effectivement savoir pourquoi on y va et qui on va voir.

Entièrement d'accord avec toi. Tu identifies le besoin, l'outil et celui qui le tien, par toi même.

EmiM a écrit: Si ceux qui vont mal pouvaient donner leur opinion sur ces conseils ça seraient cool

Et ben à la demande générale, je donne mon avis.

J'ai identifié mon besoin:
Aller fleur-ter entre autres avec le risque que je vois, que je perçois, le montrer, car je suis un intuitif, profondément. Aujourd'hui, j'explique ces attirances comme la résultante de ce que je crois être des relations toxiques vécues par le passé. Mais est-ce bien ça?
D'autres problèmes encombrent ma vie, que je n’étalerai pas ici, mais sont-ce vraiment des problèmes? Ma lecture est elle la bonne? l'éclairage est il correct?
Et dans le livre de ma vie, il est des pages dont l'encre est encore brûlante, que je n'ose lire et dénie. Oser lire ou pas ?

J'ai mené ma réflexion seul.
Personne ne m'a dit où j'avais mal.
Une personne intime qui m'a posé des questions, sans jamais me montrer la direction à prendre pour trouver la réponse.

Aussi, je me suis renseigné auprès d'une psychologue que je sais engagé dans le monde des EIP, et  auprès d'un ami, d'un vrai. Ça, plus quelques infos glanées sur le net, sur des sites que ma raison m'a désigné.
Et  je choisi seul.

J'irai donc voir un psychiatre.
Le mot est bien moins flatteur que coach, psychothérapeute ou autre. Par lui même , ce mot porterait déjà la gravité d'une pathologie ? Je m'en bas les neurones.

Ceci dit, je ne blâme surtout surtout pas celui ou celle qui y a recours au coaching.
Chacun évalue sa douleur, sur l'échelle qui lui est propre, pas sur celle d'un livre de vulgarisation.
Chacun fait selon ce qu'il sait de lui, pas selon ce qu'on dit de lui.
Chacun répond à ses propres questions, pas à celles que des rencontres lui posent.
Chacun va où il veut , pas là où on lui montre.

Un grand merci à toi Hop pour ton courage à venir te battre aussi vaillamment dans cette arène, sur ce sable déjà rouge du sang des sacrifiés.

A voté

Hop:

Et on pourra en parler à Condate, avec plaisir, de vive voix, bientôt Wink

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par ErikFromFrance le Mar 3 Mar 2015 - 4:54

Pieyre a écrit:Il est question de son éthique, c'est-à-dire de notre morale.
Mon problème c'est : quelle formation a-t-il, et même quels diplômes ?
Tu oublies un aspect crucial : la discipline qu'il pratique est-elle une VRAIE discipline dont l'efficacité a fait l'objet d'une évaluation scientifique publiée dans des revues à comité de lecture et qui montre des résultats (*) ? Ou bien est-ce une fausse discipline qui se refuse à toute évaluation ou bien dont l'évaluation conduit à une absence de résultats probants ?


(*) résultats par rapport à un contrôle et non par rapport à une absence de prise en charge.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 8:46

@Hop,

Ton expérience ressemble à ce qu'on peut trouver dans des organismes officiels de formation et de reclassement professionnel, non?
En tout cas, dans ta démarche, chaque intervenant avait un rôle et une place prédéfinis.

@Licorneau: nan mé ho! Me sens attaquée moi par toi... pi d'abord je ne joue à la torero qu'avec Stauk..
Avant de te lancer avec un psychiatre, demande qd même à EFF si leur prise en charge a été évaluée scientifiquement. clown

@Kodiak: j'ai quitté depuis longtemps maintenant le monde du travail (fonction publique) et d'entreprise je ne connais que celle que mon mari avait créée, une tpe.
Je ne comprends pas du tout pourquoi une entreprise fait appel à des coachs.
Est-ce parce que les cadres ne savent plus guider une équipe, ne savent plus être les cochers de ces équipes dont ils ont la charge?
Dans quelles écoles apprend-on à "gérer" une équipe aujourd'hui?







Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par ErikFromFrance le Mar 3 Mar 2015 - 8:51

Cuicui a écrit:
@Licorneau: nan mé ho! Me sens attaquée moi par toi... pi d'abord je ne joue à la torero qu'avec Stauk..
Avant de te lancer avec un psychiatre, demande qd même à EFF si leur prise en charge a été évaluée scientifiquement.  clown
Psychiatrie : OK, mais attention à ce qu'il ne s'aventure pas dans de la psychanalyse.


ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 9:02



Mum hum....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 9:19

Wildcat:
Wildcat: merci pour ton passage ici et tes témoignages ailleurs.
D'autres fils s'ouvriront pour alerter toujours et encore sur les trop fréquentes dérives qui conduisent les gens vers un plus grand désarroi, souvent bien plus grand que le mal-être qui les a poussés à consulter ou à suivre les faux prophètes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 9:55

Bien être et bonheur... vus par Pascal Bruckner.

"Je critique l’idéologie du bonheur devenu un impératif collectif. Il était un droit depuis la Révolution française, aujourd’hui, il est un devoir avec ce que cela suppose d’exclusion, de harassement personnel, d’angoisse. Il est ainsi passé tout entier du côté de l’anxiété : comment être en bonne santé, réussir sa vie, etc. Or l’objet du bonheur est totalement vague, c’est une quête sans fin. Personne ne sait en quoi il consiste vraiment, ni ce que cela implique de réussir sa vie. " Soyez heureux ! " Un impératif d’autant plus dur qu’il n’a pas de contenu.
Le bonheur n’est pas une valeur, mais plutôt un état…

Il devient valeur, au même titre que la liberté, à partir du moment où, dans nos sociétés laïques occidentales, il remplace le salut et qu’il est inscrit dans la constitution des Etats-Unis et des droits de l’homme. Je trouve d’ailleurs préjudiciable pour la démocratie de placer le bonheur et le bien-être au même niveau que la justice ou la liberté."

Voici quelques propos relevés sur psychologie magazine qui peuvent nous interroger sur cette nouvelle quête du Graal qu'est le bonheur, le bien être et les propositions de devpers véhiculées.
Dans ce flou conceptuel qu'est le bonheur, il est aisé d'aller vendre de la poudre du bonheur en gélule, des recettes de mieux-être, mieux vivre.
Mais au lieu de courir vers ce mieux-être, ne faut-il pas plutôt s'interroger dans nos forts intérieurs sur ce que nous souhaitons faire de notre vie.
Ma vie n'a pas été que joyeusetés, loin de là. Pourtant, si je fais un bilan, je suis heureuse de la vie que j'ai menée parce qu'elle correspond à celle que je suis, à celle que j'étais, à celle que je suis devenue. Pourtant vue de l'extérieur, elle n'a rien d'enviable  No . A chaque tournant, j'ai pris la décision qui me convenait le mieux même si parfois c'était très douloureux.
Aussi je pense qu'avant de chercher d'éventuels guides ou conseillers ou coachs, il est bon d'avoir ses propres jalons intérieurs, ses propres priorités, d'être au clair sur ses propres désirs.
Alors là seulement on peut aller demander de l'aide au bon endroit.
Aller mal qu'est-ce que ça veut dire au fond?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par EmiM le Mar 3 Mar 2015 - 10:01

Pour te répondre Cuicui

Définis moi ce que tu entends par aller mal et je pourrais peut-être te répondre plus précisément.
Quand j'étais adolescente et en tant que jeune adulte, l'accumulation de différents problèmes intrapersonnel et interpersonnel m'ont amené à déprimer fortement, j'allai mal (mal être), pas de goût de vivre, pas de joie, pas de pensées positives, voir continuellement le verre à moitié vide, cultiver des idées noires, pas ou peu de rêves, faire illusion auprès de tous... et je ne parle pas de dépression qui est une maladie dont on doit se soigner parce que j'avais été consultée (généraliste/psychothérapeute/psychologue et psychiatre... oui, oui, j'ai essayé plusieurs choses...)
Donc à cette époque quand j'allai mal, face à tes recommandations mes limites aurait été :

cuicui a écrit:Si tu as des problèmes, cernes tes problèmes et tu trouveras à qui demander de l'aide.
Quand j'allai mal et de part ma jeunesse, je ne savais pas cerner mes problèmes (et il y en avait une montagne) sans compter que j'ai demandé de l'aide que je n'ai pas eu (rappel : j'avais été consultée (généraliste/psychothérapeute/psychologue et psychiatre... oui, oui, j'ai essayé plusieurs choses...))

Tu es en souffrance psychologique, consulte un psychologue ou un psychiatre.

J'ai fait ça n'a servi à rien ; plus précisément le psychiatre m'a fait une ordonnance de médicaments après 15min d'entretien, sans me poser aucune question et en me disant de ne pas revenir le voir  affraid  /  la psychothérapeute et la psychologue m'écoutaient parlé sans jamais rien me dire, au bout de quelques séances, mon mal être et ma solitude étaient tels que rien que de penser à retourner les voir, je pouvais pas... J'ai tenté à 2 périodes de ma vie différente... Je rappelle au passage que personne ne m'a supposé HP, ce qui je pense m'aurait bien aidé à l'époque...

Si t'es mal au boulot, change de boulot ou d'orientation en suivant une formation.
J'ai subi du harcèlement moral et sexuel (cause : être une femme compétente dans un milieu d'hommes qui se sentaient menacés par une femme) et la seule solution que j'ai trouvé fût de créer ma boite...A cette époque j'avais déjà entamé mon travail sur moi, via la littérature, puisque je n'avais pas trouvé d'aide auprès des professionnels.
Il y a des exemples sur ce forum, et j'ai aussi eu quelques cas dans mon entourage, ils sont nombreux lorsqu'ils vont mal à expliquer toutes les raisons qui ne leur permettent pas de changer de travail ou d'environnement professionnel... Parce que le mal être paralyse/immobilise souvent les gens, qui souffrent, qui cultivent un tas de mauvaises pensées à leur sujet comme : "tu es nul, tu n'y arriveras, tu vas échoué, tu ne peux pas..." et quand on pense ça de soi, on ose rien faire, persuadé qu'on est pas capable et ça participe largement à nous maintenir dans le mal être....
Donc pour cette partie, je pense vraiment qu'il faut être bien dans ses baskets pour prendre ce type de décision et être en capacité d'agir, parce que quand on va mal, ça marche pas...
....
Ne pas confiez sa souffrance à quelqu'un qui n'est pas formé pour aidez.

Oui, je suis d'accord, sauf que dans la réalité on ne sait pas qui est compétent ou pas... On peut parlé à un ami, non formé et compétent, et on peut parlé à un professionnel formé et non compétent, donc à moins de savoir à qui on s'adresse, c'est quand même le loto et cela demande en général de tester à plusieurs reprises et donc de prendre le risque de se tromper, avant de trouver ce qu'il nous convient.

S'il ne s'agit que d'un mal être existentiel, donnez soi-même du sens à sa vie est possible sans que quelqu'un n'ait à dire quoi que ce soit.
Si tu lis le forum, tu pourrais convenir que de nombreuses personnes ne savent pas donner du sens à leur vie par elle-même, demandant aux autres, "qu'est ce que je devrais faire à ton/votre avis ?" Cela demande d'être en capacité de faire de bons choix pour soi (prendre des décisions), ce qui est possible quand on se connait (bien) et les gens ne se connaissent pas toujours/souvent...Pour certains prendre une décision (définitive) est quelque chose de très difficile... En fait rien n'est définitif, on peut prendre une décision, se tromper, changer d'avis et réessayer autre chose... Mais ils sont nombreux à ne pas vouloir se tromper, à ne pas vouloir se remettre en question, à ne pas vouloir comprendre les leçons de la vie, à devoir essayer encore et encore jusqu'à ce qu'ils sachent ce qui est bon et efficace pour eux-mêmes... et tout ça c'est juste humain, il n'y a pas de jugements à porter. Il faut peut être imaginer que ce que certains arrivent à faire, d'autres sont plus lents, ou n'y arriveront simplement jamais, parce que nous ne sommes pas tous les mêmes... Donc ta réponse pour moi est la bonne, c'est celle que j'ai appliqué, mais j'ai pu le faire parce que j'ai lu des livres qui m'ont expliqué comment le faire, cette simple réponse sans conseils PRATIQUES, et sans un minimum de détermination et de courage (que je n'avais pas quand j'allai mal) je n'aurai pas pu le mettre en œuvre.

On ne peut pas passer sa vie à attendre que quelqu'un nous montre le chemin du bonheur, à supposer qu'il existe.
Je suis d'accord, l'attente c'est synonyme de mort pour moi, cependant ça n'empêche pas que l'humain attend, il attend différentes choses, plus ou moins sensées et parfois malgré tout il rencontre sur sa route des personnes qui lui montre le chemin, comme un parent a pu le faire, comme un ami l'a fait, comme un inconnu peut nous surprendre, quand on ne l'attendait pas Very Happy

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par ErikFromFrance le Mar 3 Mar 2015 - 10:02

Cuicui a écrit:
"Je critique l’idéologie du bonheur devenu un impératif collectif. Il était un droit depuis la Révolution française, aujourd’hui, il est un devoir avec ce que cela suppose d’exclusion, de harassement personnel, d’angoisse. Il est ainsi passé tout entier du côté de l’anxiété : comment être en bonne santé, réussir sa vie, etc. Or l’objet du bonheur est totalement vague, c’est une quête sans fin. Personne ne sait en quoi il consiste vraiment, ni ce que cela implique de réussir sa vie. " Soyez heureux ! " Un impératif d’autant plus dur qu’il n’a pas de contenu.
Le bonheur n’est pas une valeur, mais plutôt un état…

Il devient valeur, au même titre que la liberté, à partir du moment où, dans nos sociétés laïques occidentales, il remplace le salut et qu’il est inscrit dans la constitution des Etats-Unis et des droits de l’homme. Je trouve d’ailleurs préjudiciable pour la démocratie de placer le bonheur et le bien-être au même niveau que la justice ou la liberté."
Sages paroles.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par ErikFromFrance le Mar 3 Mar 2015 - 10:08

EmiM a écrit:J'ai subi du harcèlement moral et sexuel (cause : être une femme compétente dans un milieu d'hommes qui se sentaient menacés par une femme)
Je ne vais pas mettre en doute la réalité du harcèlement que tu as pu subir.

Par contre la cause que tu donnes est une rhétorique féministe infondée. Evite donc de présumer des causes et évite de copier-coller le discours d'une idéologie politique infondée. Tu peux dire que tu as été harcelée ou que tu t'es sentie harcelée sans avoir à projeter ta psychologie sur des individus qui sont probablement guidés par une psychologie très différente.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Groustpitchal le Mar 3 Mar 2015 - 11:14

Je vois que la réponse d'Erik a été signalée à la modération.

Je ne vois pas pourquoi.

Groustpitchal
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1682
Date d'inscription : 14/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 11:14

Bouh, vilain EFF, t'as encore été signalé!

Je venais juste te signaler pour ma part que ces "sages paroles" ne sont pas de moi mais de Pascal Bruckner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par ErikFromFrance le Mar 3 Mar 2015 - 11:21

Groustpitchal a écrit:Je vois que la réponse d'Erik a été signalée à la modération.

Je ne vois pas pourquoi.
Parce que mépriser les hommes est autorisé mais demander que ce mépris cesse est considéré comme une agression.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 11:48

@Emim

Je ne vais pas reprendre point par point ce que tu racontes...
Tu as essayé tout, c'est bien mais peut-être que tu attendais des solutions miracles. Tu n'as pas eu de réponses, mais peut-être parce que la réponse, tu es la seule à l'avoir.
Et non, je ne lis plus beaucoup le forum car j'ai la nausée de tant de victimisation sur le mode "je suis hqi, bouhouhouh, personne y me comprend Bouhouhou Bouhouhou" "les zôtres, y sont que des méchants avec moi".

Les livres m'ont aussi bcp aidée, notamment les essais philosophiques qui m'ont aidée à faire du tri dans ma pensée.
J'ai lu aussi toute sorte d'auteurs dévpers et on apprend assez facilement à faire la différence entre ce qui est une réflexion qui aide à avancer ou la proposition de prêts à penser qui enferment sur le mode "hors de nous point de salut!" ou "nous détenons les clés de votre bonheur". Dans ce dernier cas, l'espoir d'aller mieux est fortement sollicité et personnellement, je ferme ce genre de livres avec un sentiment de vide. Alors qu'avec les livres qui nous offrent à réfléchir, je sens que la lecture a transformé un tout ti peu la lectrice que je suis.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par EmiM le Mar 3 Mar 2015 - 12:02

cuicui a écrit:Tu as essayé tout, c'est bien mais peut-être que tu attendais des solutions miracles. Tu n'as pas eu de réponses, mais peut-être parce que la réponse, tu es la seule à l'avoir.
Je ne considère pas avoir tout essayé, je n'ai pas essayé le coaching, les thérapies comportementales, et bien d'autres choses... ça me rappelle que j'ai essayé l'hypnose avec une sophrologue et ça n'a pas marché... bref...
Je n'ai jamais attendu de solutions miracles, j'ai fait exactement ce que tu dis, je me suis prise en main, j'ai trouvé le mode/la méthode qui me convenait c'est à dire l'autonomie par les livres divers (sociologie/psychologie/devpers/pnl/ésotérisme et d'autres choses surement...).
J'ai trouvé les réponses à mes questions.
Mais je ne dis à personne de faire ce que j'ai fait :
- parce que tout le monde n'est pas comme moi
- parce que je n'attends pas d'eux qu'ils soient comme moi
C'est pourquoi je partage mon expérience, parce qu'elle peut servir à certains, quand elle ne servira jamais à d'autres et c'est très bien ainsi.

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 12:43

EmiM a écrit:
Je ne considère pas avoir tout essayé, je n'ai pas essayé le coaching, les thérapies comportementales, et bien d'autres choses... ça me rappelle que j'ai essayé l'hypnose avec une sophrologue et ça n'a pas marché... bref...

(sociologie/psychologie/devpers/pnl/ésotérisme et d'autres choses surement...).

Voilà ce qui me gène dans ce genre de propos, c'est de voir mis au même niveau, devpers, sociologie, psychologie... ou encore coaching et thérapies comportementales. Mais bon, tu causes comme tu choises, heing?

Allez, je vais terminer par une de Confucius, (je crois),
"Il n'y a pas de chemin pour le bonheur, le bonheur est le chemin."

Héhé, ça nous fait de belles jambes, heing? En fait, on piétine notre bonheur en marchant vers ce qu'on croit être le bonheur, c'est con ça!






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par EmiM le Mar 3 Mar 2015 - 12:51

Cuicui a écrit:
Voilà ce qui me gène dans ce genre de propos, c'est de voir mis au même niveau, devpers, sociologie, psychologie
Le même niveau c'est le mot LIVRE que tu ne cites pas...

Quant au reste, c'est toi qui a dit que j'avais tout essayé, je reprécisai simplement qu'en matière d'accompagnement personnel, il existe beaucoup plus que la psychologie, la psychothérapie et la psychiatrie et que tous les autres domaines quels qu'ils soient je ne les ai pas essayé...
Il ne tient qu''à toi de reformuler ta pensée pour définir toutes les options auxquelles tu pensais...



Conficius par Cuicui, je crois... a écrit:"Il n'y a pas de chemin pour le bonheur, le bonheur est le chemin."
J'adhère + 1000 Impec !

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Lucilou Sauvage le Mar 3 Mar 2015 - 12:54

Bonjour, j'ai trouvé ce fil très intéressant, et je remercie Cuicui pour son travail. Cela m'aide d'autre part à mieux connaître la courageuse EmiM qui m'a accueillie après 1 année de silence (et de non-lecture) sur ce forum. Il y a effectivement plein de choses à dire.

Je suis globalement d'accord avec toi Cuicui. Je me permettrais par contre d'arrondir les angles concernant l'arrivage inévitable ici de personnes en souffrance en mode victime et bouhouhou! Wink J'affirme ma liberté de chialer! lol!

Etant ce que vous appelez une "looseuse", occupée de nourritures intellectuelles, d'amitiés avec des gens dont l'originalité est plutôt affirmée, d'un emploi précaire couplé à une recherche de formation, je n'ai pas les moyens pour un coach, pour un psy ceci ou cela car je préfère manger correctement en fin de mois plutôt que de manger de la merde pendant des années dans l'espoir de trouver un interlocuteur correct dans ce paysage trop varié qui me dépasse (hypnose, PNL, thérapies brèves, thérapies comportementales, méditation, relaxation, sophro, reikki... et j'en passe!)

Tout comme EmiM, même expérience des psychiatres. 15 mn, "Madame, vous êtes malade, vous pensez mal, faites ceci faites cela, et prenez les médicaments que je vous donne sans réfléchir, suivez mon ordonnance à la lettre, à dans un mois aux horaires que j'aurais choisi pour vous, au revoir"

Je crois que les bouquins sur les zèbres, en plus de l'aide de ces amis, quels que soient ces bouquins où le niveau intellectuel de ces amis, m'ont véritablement sauvée. Parce que quand vous passez votre temps à entendre que vous êtes nul, malade, que vous avez tous les défauts de la terre et qu'il faut vous soigner et bien l'hypothèse de la zébritude, bah c'est une sacré découverte, même si je ne suis pas allée plus loin que cette hypothèse par précaution.

Ce qui veut dire, que je n'ai pas besoin d'un coach ou d'un psy, que je sais me faire mon avis toute seule, à partir de mes lectures, de mes discussions, que je sais prendre mes décisions selon mon cœur, que je n'ai pas besoin d'être manipulée ou influencée par une personne qui se sentirait supérieure à moi et qui penserait "mieux" que moi.

J'ai rencontré une femme coach, il y a peu. Très entière, très franche. Je ne sais pas exactement combien elle avait de clients mais faisais aussi bénévolement des entretiens au secours populaire. Récemment elle en a eu marre, car beaucoup de personnes réclamaient son aide parmi ses amis sans la rétribuer d'un salaire et elle s'est fatiguée. Je crois qu'elle a fait le ménage dans ses amis, par rapport à moi, elle est restée neutre toutefois et s'est sans doute remise à la décoration intérieure (son côté artiste a repris le dessus).

Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Stauk le Mar 3 Mar 2015 - 13:06

Cuicui a écrit:ça nous fait de belles jambes, heing? En fait, on piétine
Chai pas, je consulte pas trop bas les masques (parce que ça me frustre de ne voir que des photos, voir même des absences de photo). D'où vient ce "heing" ? C'est un idiomatisme régional, ou y a une histoire rigolote qui le sous tend ?

Stauk
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4978
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 13:21

Stauk a écrit:
Cuicui a écrit:ça nous fait de belles jambes, heing? En fait, on piétine
Chai pas, je consulte pas trop bas les masques (parce que ça me frustre de ne voir que des photos, voir même des absences de photo). D'où vient ce "heing" ? C'est un idiomatisme régional, ou y a une histoire rigolote qui le sous tend ?

Idiot mateur régional.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 13:22

EmiM a écrit:

Il ne tient qu''à toi de reformuler ta pensée pour définir toutes les options auxquelles tu pensais...


Gné?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Mar 3 Mar 2015 - 13:41

Nous sommes systèmes.
Je vous suggère un passage sur le fil Vitesse de l'influx nerveux.

On y trouve quelques descriptions explications de nos connexions, de ce qui fait nos pensées, motivations, comportements ( C'est du moins ainsi que je l'ai compris ).

Carablunt a écrit: Nous avons produits nos câblages pour répondre à nos problèmes. Et nous pouvons les faire évoluer, nous le faisons de toute façon tout les jours sans s'en apercevoir, il suffit peut-être d'y rajouter mettre un peu de conscient !
.

Ce ne sont que deux des dernières phrases. La lecture du post entier est aisée et les explique humblement, simplement.

J'espère ne pas trahir la pensée de son auteur en le citant, mais je trouve ces deux phrases en prise directe avec ce que je lis ici. ( avis très personnel )

Sa lecture m'explique et me rassure . Science et concience

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Lucilou Sauvage le Mar 3 Mar 2015 - 13:54


Lucilou Sauvage
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 964
Date d'inscription : 26/05/2013
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par licorneau le Mar 3 Mar 2015 - 14:04

@Lucilou : J'espère que ce n'est pas ma citation qui t'amène à réagir ainsi. Embarassed

J'ai posté ça  comme une belle piste de réflexion comme il y en a d'autres, sans jugement aucunement de ton post, ou d'un autre en particulier.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 14:08

Lucilou Sauvage a écrit:

Hé bé, pourquoi que tu pars?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le coaching

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum