Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 18:59

Pour Milinj, ouvrir un topic pourquoi pas, une sorte de base de données à échanger sur nos recettes de grand-mère ( ca tombe bien j'ai tout ce qu'il faut ici au village Laughing )
En plus on évitera le flood ( pardon a ce sujet)
avatar
DuChampignonPauvreSotte!!
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Pays Cathare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Invité le Dim 16 Aoû 2015 - 19:17

DuChampignonPauvreSotte!! a écrit:Pour Milinj, ouvrir un topic pourquoi pas, une sorte de base de données à échanger sur nos recettes de grand-mère ( ca tombe bien j'ai tout ce qu'il faut ici au village Laughing )
En plus on évitera le flood ( pardon a ce sujet)

Et voilà http://www.zebrascrossing.net/t23082-naturopathie-slow-cosmetique-les-recettes-de-grand-mere

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 19:22

Milynj : magie magie! Ok j'y vais!
avatar
DuChampignonPauvreSotte!!
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Pays Cathare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ErikFromFrance le Dim 16 Aoû 2015 - 19:30

DuChampignonPauvreSotte!! a écrit:Pour les stats a ben désolée a l'époque je n'avais pas anticipé qu'on puisse me les demander donc je n'ai rien noté et franchement je ne m'en rappelle plus car j'ai jamais fais attention aux chiffres.
Dans mon commentaire plus haut, je relatais mon expérience d'AUM. Je m'autocite :
"9 visites en 31 jours. Même une femme très moche de 49 ans a reçu 129 visites tandis qu'elle était encore identifiée par un sticker "NEW" (les premières 24 ou 48 heures, j'imagine). Les filles plutôt bien reçoivent 250 visites quand elles sont encore NEW."

En te lisant je découvre que les mecs ont ou se mettent plutot, la pression? Trop d'enjeux de discuter simplement avec une fille?
C'est, comme tu l'expliques, qu'ils attendent tout de Go plus, tellement plus.
NON !!!! Les mecs ne se mettent pas la pression. Ce sont les femmes qui leur mettent la pression. Les mecs sont dans le désespoir d'un célibat subi. Et s'ils consacrent des heures (disons 30-45 minutes) à faire des messages un peu intelligents, attentionnés, à montrer qu'ils ont lu le profil avant de rédiger leur message, le résultat qu'ils en tirent la plupart du temps pour récompenser tous leurs efforts, c'est RIEN ! Que dalle ! Pas de réponse. Silence radio. Des messages comme ça, tu en envoies 5... et rien ! 10 messages... et rien ! les mecs ne se mettent pas la pression. Ce sont les femmes qui mettent la pression aux hommes. Quand 80% des femmes sont attirées par les 5% d'hommes canon (indépendamment des qualités qu'elles prétendent rechercher) et qu'elles traitent tous les autres avec mépris, haine, suffisance... ce ne sont pas les hommes qui se mettent la pression.

Beaucoup de femmes détestent le type volage qui met une femme différente dans son lit tous les week end, donc ne t'inquiète pas, même si tu t'ennuie sentimentalement ce que je comprends tout à fait, dis toi que au moins tu te respectes et tu fais le bon choix en attendant de trouver la bonne. Mets ca en avant quand tu en parles, dis que tu es intégré et que comme tu n'as pas trouvé chaussure a ton pied, les années ont passé et tu es toujours célibataire, YA vraiment aucune honte je t'assure.
Je crois que tu n'as pas compris ce qu'est la VRAIE solitude.  Crying or Very sad  Celle où l'expression "il vaut mieux être seul que mal accompagné" semble être un caprice de riches. Ca n'a rien à voir avec de la honte. C'est une question de solitude, de sentiment d'abandon. Récemment, j'entendais une publicité à la radio. C'était un message de "30 millions d'amis" qui parlait de l'abandon des chiens par leurs propriétaires. Avant qu'ils prononcent le mot "chien", j'avais l'impression qu'ils parlaient de ma vie. C'est ça, la solitude. C'est la douleur (car il s'agit du même circuit nerveux que la douleur physique) qui peut mener à la dépression et pire encore. Alors les messages du genre : "tu te respectes et tu fais le bon choix", ça peut être interprété comme : "Tu es tellement respectueux et la société se contrefout tellement du respect (preuve: tu es seul et les connards, eux, ne le sont pas) que tu restes seul comme un con, que ta vie c'est de la grosse merde et que tu souffres comme un mec qu'on opérerait sans anesthésie. Vas-y ! Continue !".

Bref, ce genre de message crée plus de dommages qu'il n'aide.
avatar
ErikFromFrance
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2869
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 39
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 20:08

Erik, deja ce message ne s'adressait pas à toi mais bien a Art of falling apart, et LUI il exprime de la gêne a etre celibataire de longue durée, tu peux relire son post en page 1. Laissons le décider si lui il trouve ca bon a savoir, ou si ca l'enfonce encore plus ( et je ne vois pas pourquoi il le prendrait mal).
Je crois que toi tu es tellement a fleur de peau parce que tu souffres que du coup tu prends tout pour toi et démarre au quart de tour... J'ignore par quoî tu es passé, ce qui expliquerait que mem le message de la spa tu le prends directement pour toi. Que te dire? Je l'ignore, j'aimerai pouvoir t'apaiser mais je n'ai pas ce pouvoir, et en plus tu es trop électrique en ce moment tu pourrais encore le prendre mal.
As tu pensé à aller voir un magnétiseur? Cest tres sérieux, ça marche, le gars te rempli d'énergie, tu sors de la séance detendu et 3 jours Apres bam, te voila plein de légèreté, de bonne humeur, d'appétit de la vie, tu te sens tellement mieux, ça se ressent et les autres viennent plus facilement à toi. Tu ne seras plus électrique ( ce qui fait fuir) mais bel et bien magnétique ( ce qui attire)


Dernière édition par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 20:10, édité 1 fois (Raison : Correction ortho)
avatar
DuChampignonPauvreSotte!!
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Pays Cathare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ErikFromFrance le Dim 16 Aoû 2015 - 20:17

J'ignore par quoî tu es passé
Stop la psychologie de pacotille ! Je ne suis passé par rien de particulier. Je suis juste un mec normal, voire un mec avec des qualités, qui constate que les femmes sont (statistiquement) sexistes, injustes, et autres... et qu'elles détiennent et abusent de la quasi-totalité du pouvoir en matière de séduction.


DuChampignonPauvreSotte!! a écrit:As tu pensé à aller voir un magnétiseur? Cest tres sérieux, ça marche
Non ça n'est pas sérieux. Et non ça ne marche pas. Mais j'ai commencé à lire des choses que tu as écrites ailleurs et... tu me fais peur. Tu es en train de promouvoir des choses qui sont déconnectées de la réalité, et qui flirtent de très très près avec des dérives sectaires. Tu vas sans doute trouver de bons copains sur ce forum qui seront ravis de partager tes croyances ésotériques, mais personnellement j'ai un gros intérêt pour ce qui est vrai. A moins d'un sursaut de lucidité de ta part, je crains que le courant ne passe jamais entre nous.
avatar
ErikFromFrance
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2869
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 39
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 21:11

Erik, je me sens agressée par tes propos a mon encontre, mais je reste zen.
Pour te répondre brièvement, modéré un peu tes propos non?
Si l'inconnu teffrayer d'accord, c'est un réflexe humain, même si se laisser porter par un cerveau reptilien n'est pas le plus constructif.
Je suis une femme yogique hygieniste qui s'assume, c'est mon choix de vie, et oui je me coupe de cette société moderne de consommation qui nous empoisonne jour Apres jour à notre insu et cest mon plein droit. Tout comme toi tu as le droit d'avoir aussi ta propre vision. Retiens bien que personne jamais ne détient la vérité. Certains ont des clés, et nous avons tous une ou des visions de l'existence. En aucun cas ne détient LA vérité.
Alors tu vas décider de ne plus échanger avec moi parce que je ne te renvoie pas la même image que celle que tu t'es construite. C'est dommage car sur un forum tous points de vue sont bons à donner et Apres chacun prends ce qu'il veut.
Tu parles de dérives sectaires a mon encontre, deja 1 je ne te permet pas ce jugement hâtif, 2 tu sais que étymologiquement cela signifie Couper, or, si il y a bien quelquun ici qui veut couper , c'est Toi.

Je ne t'en veux pas, je suis une fille cool et jespere quon pourra discuter meme sur d'autres topiques.
Tu sais ésotérique signifie caché, on parle de ce qui échappe a nos 5 sens mais qui pourtant est bel et bien présent.
Par exemple si tu passes en visions infra rouge ou je ne sais quoi, tu réalises la présence de choses qui t'échappais jussqua présent, et ca personne ne peux le nier.
Les phénomènes énergétiques existent bel et bien, et cela pour notre plus grand bien ( ou mal si magie noire mais c'est un tout autre sujet)
Paix dans ton âme, je t'envoie de la lumiere.
Ne te sens pas obligé de repondre si tu campes sur ta position de " je suis le diable" mais sache que tu rates peut être quelque chose à avoir tant de préjugés sur moi.
La lumiere en moi salue la lumiere en toi. Namasté
avatar
DuChampignonPauvreSotte!!
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Pays Cathare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 21:19

[quote="ErikFromFrance"][quote].. et qu'elles détiennent et abusent de la quasi-totalité du pouvoir en matière de séduction. [quote]

C'est faux. Pour nous femelles hetero, certains hommes détiennent un charme fou et sont de grands séducteurs, et dans ces cas la on ne se vit pas comme des bombes sexuelles prêtes a faire mordre la poussière au pauvre gars qui nous a rien fait, mais plutot comme des femmes éprises qui aimeraient retenir a vie l'élue de leur cœur, donc ne crois pas quil n'y a que les femmes pour séduire.
Nous aussi on est attiré par vous et quand on désire un homme qui nous rejette on souffre beaucoup aussi.


[
avatar
DuChampignonPauvreSotte!!
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Pays Cathare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Philippe le Dim 16 Aoû 2015 - 22:11

DuChampignonPauvreSotte!! a écrit:As tu pensé à aller voir un magnétiseur?
Pété de rire
(S'il y avait bien qq'un à qui ne pas proposer ça, c'est Erik.)
Paix dans ton âme, je t'envoie de la lumiere.
Tu t'enfonces ! (De son point de vue - je présume !)

Pour Erik, entre autres, ce qui suit.
À propos de célibat et solitudes subies, au point que c'en est douloureux. (J'ai déjà expérimenté.)
Je précise que je prends le risque d'être maladroit, je te prie par avance de m'en excuser.

Un truc matérialiste & même, me semble-t-il, documenté scientifiquement (hélas je n'ai pas de sources sous la main) : se faire toucher aide nettement à se détendre et diminuer le stress.
Alors si tu en as les moyens, paye-toi des massages (au sens strict) régulièrement, par ex. une fois par semaine. Ou suis une formation et propose des échanges.

Il existe aussi des thérapies psycho-corporelles, qui associent justement toucher (voire massage) et parole. Le fait de toucher/masser telle zone du corps peut déclencher une remontée émotionnelle, des pleurs, etc. Ça peut s'avérer très utile pour sortir d'un traumatisme d'abandon.

-*-

Une autre piste :
http://www.zebrascrossing.net/t23087-decomposer-la-fonction-partenaire-amoureux-de-vie-et-la-repartir-sur-plusieurs-personnes#988631
et
http://www.zebrascrossing.net/t23086-s-inspirer-des-societes-matriarcales-pour-inventer-des-nouveaux-modes-de-vie-et-de-relations-amoureuses#988625
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1970
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 40
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Lilou le Dim 16 Aoû 2015 - 22:25

Philippe a écrit:
DuChampignonPauvreSotte!! a écrit:As tu pensé à aller voir un magnétiseur?
Pété de rire
(S'il y avait bien qq'un à qui ne pas proposer ça, c'est Erik.)
+ 10 000  Razz
Philippe a écrit:
DuChampignonPauvreSotte!! a écrit:Paix dans ton âme, je t'envoie de la lumiere.
Tu t'enfonces ! (De son point de vue - je présume !)
+ 100 000 (on ne te voit plus la tête Champi... tiens ! une paille pour respirer  Razz )

Allez, paix et amour les chéris Bisous
avatar
Lilou
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 598
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 37
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DuChampignonPauvreSotte!! le Dim 16 Aoû 2015 - 22:34

Pété de rire Pété de rire Pété de rire  oui les pieds dans le plat quoî ...

Mdr je ne savais pas, en même temps mon message venait du cœur ( quoî ca non plus jai pas le droit de l'écrire? Pourtant sur un topic de relation sentimentale ne pas pouvoir avoir du cœur c'est Perplexe

Petit conseil a tous: si vous voulez de l'amour YA pas de secret beh il faut en donner!

Sinon on reste dans sa Prisonnier

Sur ce, plein de lumiere et d'amhuuuuur sur vous! Râleur (il est pour toi celui la Erik, allez fait pas la gueule la vie trop courte faut bien qu'on se marre un peu )
avatar
DuChampignonPauvreSotte!!
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 49
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Pays Cathare

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ErikFromFrance le Dim 16 Aoû 2015 - 22:45

Philippe a écrit:Je précise que je prends le risque d'être maladroit, je te prie par avance de m'en excuser.
Excuses acceptées ! Wink

Un truc matérialiste & même, me semble-t-il, documenté scientifiquement (hélas je n'ai pas de sources sous la main) : se faire toucher aide nettement à se détendre et diminuer le stress.
La solitude n'est pas la même chose que le stress. Et tout le monde qui m'a déjà croisé pourra dire que je suis tout sauf stressé. Donc même si le massage réduit le stress (ce qui est établi scientifiquement) ça n'a pas de lien avec le sujet de la solitude.


Ca part d'un bon sentiment, et il peut y avoir quelques aspects intéressants à cette décomposition. Mais ça me semble inadapté à ce que je veux et à ce que je peux. Je souhaite "juste" m'attacher à une femme avec laquelle partager des tranches de vie, de l'affection et du romantisme. Je ne compte pas rouler de pelles à mes copains et je ne compte pas proposer des relations sexuelles à toutes les copines. Et puis pour qu'un homme timide qui a du mal à établir une relation simplement amoureuse (le truc normal) s'embarque à essayer d'établir une relation uniquement sexuelle (le truc pas standard du tout), y'a comme qui dirait une contradiction dans les termes. Juste établir une relation amoureuse et équitable, ça ne parait pas être une ambition délirante, non ?

Non, mais les sociétés matriarcales, en fait, c'est pas une bonne idée. J'ai déjà vu d'autres "intuitifs" vanter des articles sur le sujet, mais en fait c'est pourri à plusieurs égards. Inutile de développer ici, de toutes façons, puisque nous ne vivons pas dans une société matriarcale mais seulement gynocentriste... ce qui n'est pas non plus très pertinent pour le topic.
avatar
ErikFromFrance
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2869
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 39
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Philippe le Dim 16 Aoû 2015 - 23:04

ErikFromFrance a écrit:
Philippe a écrit:Je précise que je prends le risque d'être maladroit, je te prie par avance de m'en excuser.
Excuses acceptées ! Wink
Merci pour ta compréhension ! Courbette
Un truc matérialiste & même, me semble-t-il, documenté scientifiquement (hélas je n'ai pas de sources sous la main) : se faire toucher aide nettement à se détendre et diminuer le stress.
La solitude n'est pas la même chose que le stress. Et tout le monde qui m'a déjà croisé pourra dire que je suis tout sauf stressé. Donc même si le massage réduit le stress (ce qui est établi scientifiquement) ça n'a pas de lien avec le sujet de la solitude.
Pardon, je ne suis pas allé au bout de mon idée.

J'estime, en partant de mon cas personnel, que le sentiment de solitude peut provenir de plusieurs causes, dont :
en général :
- l'absence d'interlocuteur (n'avoir personne avec qui échanger)
- l'absence d'aide/soutien (matériel ou moral)
et dans le cas particulier des relations amoureuses :
- l'absence de toucher
- l'absence de complicité amoureuse
etc.

Les sentiments pouvant être interprétés comme des signaux provenant de l'inconscient (ou subconscient si tu préfères, i.e. la vaste majorité des processus neuronaux/cognitifs), à destination de la conscience, afin d'entreprendre les actions nécessaires pour changer positivement la situation.
« L'intelligence du corps » peut très bien estimer que ça fait trop longtemps qu'on n'a pas été touché-e, et cela peut participer du sentiment de solitude (même si ce n'est pas la seule cause). D'où ma suggestion des massages.

Pour le reste, je mesure à quel point je suis off-topic, navré.
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1970
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 40
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Dame Seli le Dim 16 Aoû 2015 - 23:35

Philippe a écrit: Le fait de toucher/masser telle zone du corps peut déclencher une remontée émotionnelle, des pleurs, etc. Ça peut s'avérer très utile pour sortir d'un traumatisme d'abandon.

Pardon, je suis hors sujet, mais ta phrase m'a "sauté dessus".
Tu viens de me donner sans doute un début de piste au fait que je ne supporte pas les massages ...
Fin du hors sujet.
avatar
Dame Seli
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 543
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 50
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par DiyaR le Mar 18 Aoû 2015 - 12:17

the-Art-of-Falling-Apart a écrit:
ArtdeSéduire, et d'autres sites du genre, sont l'une de ses cibles favorites, et effectivement, quand on lit les soi-disant conseils, on est franchement affligés... Je n'ai plus d'exemple en tête, mais ça s'apparente à de la drague d'adolescent avec des méthodes d'approche super-lourdingues...

Moi j'en suis à 26 ans de célibat ! J'ai eu une période de ma vie ou je sortais en boite/bar 3 fois par semaine en appliquant les méthodes artdeséduire/pick up artist en équipe avec d'autres gars rencontrés sur ces sites. Effectivement ça marche bien. Les filles donnait leur numéro, faisait des allusions sexuelles et me suivaient toute la soirée. Mais le "trick" c'est que fais semblant d'être un queuetard hyper sociable quand elles voient que c'est du pas tout la réalité, ca ne marche plus. Soit tu gardes ce rôle toute ta vie, soit tu reprends ta vraie personnalité, mais au bout d'un moment le naturel revient au galop.

avatar
DiyaR
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 56
Date d'inscription : 09/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ISIS75 le Jeu 6 Avr 2017 - 12:43

@lord brett : puisque tu viens tjs ici (même sans poster), je peux te demander ce que tu appelles des filles superficielles ?
@dame seli : mais par contre, ça te dérange pas de sortir avec un gars ?
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2505
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ifness le Mer 19 Avr 2017 - 23:21

J'ai relu ce sujet, qui a perduré. 6 "pages".

J'ai trouvé les interventions sincères, vitales, circonstanciées.
Je me permets de m'y inviter, parce que
bien des propos me renvoient à un vécu, subi, transposé, ou dépassé, ou....

J'ai un peu plus que votre âge, me semble-t-il
(ce qui, par parenthèse, m'a fait traiter de "vieux", oui, même sur Z il existe des ségrégationnistes  Smile )
ce qui (par ailleurs) me procure une certaine expé, à défaut d'une expé certaine. Razz

Je précise par précaution liminaire : je ne suis pas du tout sexiste, voire je suis "féministe", je le suis dans le champ sexuel, quoiqu'il en soit ; je suis quoiqu'il en soit incurablement hétéro, mais pas du tout anti-homo, que ce soit gay ou lesbos.
Pour précisions, demander, ce logos a ses limites.


Je me pense utile ici parce que :
j'ai (pour rompre une solitude) utilisé des sites de rencontre.
Je ne trouve pas ce plan indigne : si j'avais pu l'utiliser il y a 20 ans, ma vie en eût été changée.

J'ai utilisé meetic, et e-darling.
En payant.

J'ai fabriqué des  profils originaux (un peu/beaucoup décalés, sincères mais dadas, ...)
et je me suis aperçu que c'était une base de départ intéressante : y accrochaient des femmes qui étaient sensibles à un humour certain.

J'ai eu pas mal de retours.
Mais je ne me fabriquais pas d'a priori.
(NB. Je ne comprends pas trop ce que disent les mâles ayant eu recours à.)
J'étais préparé mentalement aux échecs possibles; j'ai donc géré tout ça de manière pragmatique.

Bon, dans le détail, je ne saurais plus trop quoi raconter.
Me reste que j'ai eu des dialogues longs et intéressants avec des personnes intéressantes.
Aussi : je ne comprends pas trop ceusses qui disent n'avoir eu que........
Moi, j'ai eu beaucoup.

Il est vrai que j'ai plutôt l'habitude de la gestion des relations, en tant qu'enseignant.
Il ne m'est pas difficile d'installer un dialogue.
Compliqué à expliquer ici, ce qui est paradoxal.
Trop compliqué, selon mon analyse a posteriori.

Mais je veux prendre à rebours ce qui a été écrit.
Il m'a été aisé, avec humilité et patience, de dialoguer avec,
puis de rencontrer, des femmes.

Oui, j'en ai rencontré pas mal.
Mon problème ne se situe pas là, donc.

1) J'ai dû "rompre" virtuellement avec des femmes du net.
2)J'ai dû rompre in vivo avec des femmes rencontrées.

Précisions.
Je ne suis, ni un canon, ni jeune.
Je suis pas moche, et pas con.
Je sais m'adapter, y compris en "faux-self", ce qui induit des malentendus existentiels.
Je maîtrise assez bien l'écrit et l'oral, ça aide.
Des femmes qui m'ont rencontré, aucune n'a été déçue, que ce soit clair.

Ceci posé, je n'ai jamais jugé chelou de rencontrer des femmes via le net.
Ni elles.

Bilan.
J'ai rencontré pas mal de femmes.
Je n'ai pas "concrétisé" (au grand dam de certaine(s))
parce que je ne cherchais pas un plan Q.
J'ai rencontré de chouettes petites femmes. (Ah, Nika... Amour )
Oui, j'ai rencontré de chouettes femmes.

J'ai vécu un vrai grand amour (sensuel et tout

Suite au prochain mess, j'ai un pb de net Se tape la tête cont
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1064
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ifness le Jeu 20 Avr 2017 - 0:20

The art of falling appart
n'est-ce pas inspiré par un titre de ARCHIVE???
(Je suis très très fan !)
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
(suite)
J'ai , donc, rencontré un vrai grand amour.

j'ai aussi rencontré de magnifiques petits amours (de femmes sincères et amoureuses)
et
pour finir
un grand amour de femme.
MAIS je n'étais pas amoureux. Je l'aimais.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Alors, vue la "facilité" (relative) à rencontrer des femmes,
vue la facilité (relative) à rencontrer l'amour,

j'ai calé.

J'en suis là. J'en suis las.

En fait, voilà où j'en suis :
j'ai rencontré pas mal de femmes,
et j'en ai assez de faire souffrir
en leur signifiant à terme que, non, décidément, je ne suis pas amoureux d'elles.


(Sauf d'une, une seule, que j'ai "râtée", Françoise, mon amour.)

Alors :
alors j'en ai un peu assez.
Je suis révolté.
Le vécu est trop dur.
Il faudrait que je je crée un fil de discut'.
Je suis devenu asexuel.
A un point tel que la revendication des homos, ou autres LGBT,
même si je partage à 100°/0 leur combat,
me débecte.
Qui défend mon a-sexualité involontaire ?
Je suis triste, au bord du sui-cide.

++++++++++++++++++++J'ai rendu
tristes
des femmes que j'ai connues
je me suis rendu triste.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
Bon :
voilà : tel est mon témoignage.

1) On peut facilement rencontrer, et séduire, des femmes via les sites de rencontre.*
J'ai pu, et je n'en suis pas fier, le faire, moi qui suis un pauvre hère.

2) La solution n'est pas assurée : on se projette par trop dans la rencontre ainsi construite. Sans doute parce que, précisément, elle est par trop "construite".
Si par trop (si consécutive à un dialogue by net) "fantasmée", elle en devient destructrice in vivo.

Aussi ai-je arrêté de.

J'en avais assez de faire souffrir.
(NB. Cela peut paraître bien présomptueux. Mais ça ne l'est pas, mais pas du tout.)
J'ai de fait , par mon renoncement, fait souffrir.
Certes j'ai aussi souffert, j'ai été "lâché" par certaines femmes, mais je m'y préparais, j'assumais et j'assume....
Aller séduire, séduire, et renoncer, non, c'est trop pour moi.

Je dois être trop "difficile". Twisted Evil

Françoise, si tu me lis (mais non, tu ne me lis pas  No ) tu fus mon g.....

Voilà enfin : le message que je désire faire passer,
est celui-ci :
utilisez un comportementalisme adéquat et la relation aurez
mais assurerez-vous le service après-vente ?


Enfin, aux LGBT ou autres  :
quid de ceusses qui n'ont aucune sexualité ?
(Pas les asexuels, les privés-de.)

Quoiqu'il en soit,
je souffre de mon état.
Aidez-moi, SVP. Smile

* De l'aide ou des conseils, si ou quand vous voudrez, meufs ou keums. Razz
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1064
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Sylviane le Ven 21 Avr 2017 - 22:16

Ifnesse, je n'assure pas le sav ,désolée, je suis très seule aussi mais pas désespérée, je me l'interdis....la plupart du temps! Allez on y croit!

Sylviane
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 2
Date d'inscription : 19/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ifness le Ven 21 Avr 2017 - 23:57

Embarassed Suspect Sad cat Crazy Au dodo !
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1064
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Invité le Sam 22 Avr 2017 - 0:37

le célibat c'est tabou on en viendra tous et toutes à bout




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par AntoineB33 le Sam 22 Avr 2017 - 10:29

Hello,

Peut-être ai-je eu une vie à l'envers, mais je me suis marié tôt et mes enfants sont grands aujourd'hui. J'ai divorcé, il y a une dizaine d'années, suite à une passion amoureuse fracassante qui s'est soldée par un échec. D'autres vies par la suite, mais rien de comparable à ma vie d'homme marié.
Je crois que les rencontres avec les bonnes personnes sont rares, et sans doute, avec le temps, l'angoisse de louper la rencontre peut-elle générer une forme de fébrilité. Du moins, dans mon cas.
Je reste persuadé qu'il est important de conserver un peu de courage, pour aborder seulement les personnes qu nous attirent vraiment. J'ai appris avec le temps que cela ne suffit pas pour autant à assurer la réussite, car nos motivations ou bonnes intentions ne cadrent pas toujours avec les attentes de l'autre.
Mais au moins, on développe le respect de soi.
Bien sûr, ma posture est plus facile, car mes enfants sont là et je suis profondément heureux de leur réussite.
A ceux, ou celles, qui souhaitent construire un foyer, une famille, je crois que je dirais, prenez des risques et acceptez les concessions. C'est sans doute un passage nécessaire.

Plein de bonnes choses pour vous.
Fred.
avatar
AntoineB33
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 109
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par ifness le Sam 22 Avr 2017 - 16:13

Hello

@Antoine, et à tou(te)s,

En fait, mon parcours est assez proche du tien, Antoine. Peut-être un peu + compliqué, mais va savoir. Vie à l'envers ? Oui, certes. D'autres vies ? Disons 2 vies : une de couple et parent, l'autre désordonnée, de plus en plus chaotique, mais que je sais/savais porter en germe au cours de la 1ère, j'étais Z, le savais, et je vivais en pleins faux-selfs, j'étais schizo puisque je passais ma vie à vivre, me regarder vivre, regarder les autres vivre, et rêver à d'autres vies.

J'ai relu des posts de moi, je me trouve un peu geignard. Sans doute est-ce dû à mon sentiment de solitude psy, et à mon incapacité actuelle à créer, ce qui me frustre infiniment et me fabrique une vie assez vide, dans laquelle les jours succèdent aux jours.

La différence avec toi, c'est que mes enfants sont + âgés que les tiens, et qu'ils ont tous 3 passé le "cap" de la "mise-en-couple" (d'où l'apparition de conjoints), voire, pour 2 d'entre eux, la fabrication d'enfants (3 + 2).
Par suite : je suis passé à l'état de grand-père.

Que j'ai refusé. (Aidé en cela, il est bon de le préciser, par une dispersion géographique).
J'ai pas, j'aurai jamais, l'âge d'être grand-père.
Et puis je déteste me plier aux injonctions (souriantes, mais néanmoins fermes) des Autres que sont devenus mes enfants.

(Précision difficile à détailler ici : j'avais/avais eu sous les yeux un père Z qui fut mon père (oh oui, un peu trop), mon frère, mon compagnon de route, un confident, et que j'avais vu se "défaire", se "déliter" après ses 70 ans, ses rêves s'étaient un peu effondrés, je pense qu'il était au fond de lui resté trop jeune pour vieillir, mais acceptait, lui, les codes sociaux, jusqu'au bout, avec courage et résignation, et puis il est mort -à 75 ans-, et je me suis dit : "je ne me comporterai pas comme lui, je ruerai dans les brancards".)

J'ai dit des mots durs, tels que : "j'ai fait mon job, je peux mourir, j'arrête là".
Oui, parce que comme les tiens, Antoine/Fred, je peux être heureux de la "réussite", tant professionnelle que relationnelle, de mes enfants. (Même si elle est p-ê provisoire Twisted Evil , c'est d'ailleurs une de leurs grandes craintes en ce monde instable, et ils détestent quand je suis cynique ou cite mon Cioran.)

J'ai été enseignant, ai aimé mes élèves.
J'ai donné.
Stop -là !

Alors mes enfants ne sont pas , en fait je me suis débrouillé (en tant que caractériel et Z, oui, Z, et ça j'ai eu le malheur de faire mon coming out de Z, et on m'a ri au nez, ri un peu jaune, parce que toute personne qui s'affirme "différente" fait un peu peur; seul mon père me savait/m'acceptait Z)
pour + ou - me brouiller avec tout le monde.
J'ajoute mon passage (heureusement passé : passage passé) par l'alcool, qui a surpris, et qui m'a fait me retrouver "paria" .

NB. J'ai vécu 2 périodes "paria" dans ma vie : une dépression, il y a longtemps désormais, et l'alcoolisme, même non permanent. Les gens ont peur. Tous un peu bisounours, zaiment pas le If le vilain, zaiment que If le correct, le "conforme".
(J'en profite pour noter que je galère parfois ici même, sur ce forum : même si je reste bienveillant, il suffit que je sorte mes griffes pour me faire rabrouer vite fait. Les bisounours sont partout... Sad  Razz )

++++++++++++++++++
.........Mais je suis d'accord avec toi, Antoine, sur l'essence de ton message final.
Même si, en ce qui me concerne, je suis bien plus désespéré et noir.

Alors : j'aimerais pouvoir me montrer aussi "gentil" que toi,
je l'ai été, en ma 1ère vie,
je ne sais plus l'être (et les gens s'en étonnent : "tu as changé".
Non, je suis le même, mais, désespéré, n'ayant plus aucune vie à construire me semble-t-il, je me permets d'être  Suspect  alien  Twisted Evil

Bisous  I love you  et bon courage à tou(te)s.
avatar
ifness
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1064
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 94
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par marieba le Sam 22 Avr 2017 - 16:26

Les relations de couple sont tellement compliquées, tellement loin de ce qu'on pouvait rêver.
Finalement mieux vaut être seul(e)que mal accompagné(e)!
avatar
marieba
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 184
Date d'inscription : 14/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par I am so sure le Sam 22 Avr 2017 - 16:39

Le but du couple ne serait il pas alors de les dénouer ensemble ces relations de coups pleut ? et de s'apporter du beau temps dans la vie ?
J'ai pu observer que les relations se construisaient dans la durex
Ca nous fait désormais "mieux vaut être seule que mâle à con panier ?", cela dit j'adhère à cette adage mais qui ne veut pas dire non plus "mieux vaut du coup rester à vie tout seul" ?
Et ça fait passer de vouloir le pré, le lait, la crémière ... à "il faut savoir changer de crèmerie"
Tout vient à point à qui sait attendre (ils n'ont pas ajouté : dans son canapé à la maison)
Wink cat
avatar
I am so sure
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 8615
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 47
Localisation : At home

http://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dix ans de célibat... et l'impossibilité d'en sortir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum