le HP et la dyspraxie

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Sâdhanâ le Sam 13 Mai 2017 - 18:35

sinon, quelqu'un peut il me dire si la non conscience du temps, source de stress permanent dans ma vie relève de la dyspraxie?
avatar
Sâdhanâ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 46
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Tomate le Lun 15 Mai 2017 - 12:06

Il faudrait que tu développes un peu, sachant que bien sûr, personne ne posera jamais de diagnostic sur base de quelques lignes dans un forum...
Mais au moins t'orienter si besoin
Quelles difficultés? Dans quelle mesure ça impacte la vie quotidienne?

Avoir des problèmes d'orientation temporelle, de latéralisation peut faire partie de certaines dyspraxies en effet, mais peut aussi avoir un lien avec le raisonnement logico mathématique.
Dans le 1er cas, consulter un psychomotricien, dans le second, un orthophoniste.
avatar
Tomate
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 177
Date d'inscription : 01/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Sâdhanâ le Lun 15 Mai 2017 - 18:36

voilà un éclairage intéressant!
merci beaucoup Tomate!
avatar
Sâdhanâ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 46
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par lisalou le Lun 29 Mai 2017 - 14:23

Bonjour,

je m'interroge sur un ensemble de difficultés que j'ai toujours eues, qui m'handicapent et que je commence à regarder différemment depuis un "diagnostic" de HP récent.

Par exemple, grande difficulté dans les sports où il faut viser, coordonner les mouvements, tenir une raquette, lancer un objet...
Maladresse et difficulté à réaliser des gestes simples de la vie quotidienne (couper du pain, me servir d'outils, distribuer des cartes pendant un jeu, dessiner...), étourderie, perte d'objets...
Grande difficulté dans des situations d'équilibre comme marcher sur un muret, sur un sentier étroit, sur des rochers, sur des sentiers de randonnées (trous, pierres qui roulent...), faire du vélo sans les mains. Ces actions peuvent mener à une panique totale et à l'immobilité.

Je me suis toujours dit que j'étais nulle, que j'étais un peu handicapée, incapable de gérer mon corps correctement. Mais peut-être s'agit-il d'autre chose, d'un dys- quelconque...

Est-ce que selon vous, je devrais parler de ces difficultés à quelqu'un ? Neuropsy ou psychomot ? Faut-ils qu'ils soient sensibilisés aux HP ?

J'ai un peu honte de partager ça mais je me dis que si je ne le fais pas ici, je ne le ferais jamais.

lisalou
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 03/05/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Avantime69 le Mar 30 Mai 2017 - 22:10

Hugues a écrit:
Par contre j'ai toujours eu du mal et encore maintenant a écrire, quand j'étais en maternelle que je devais écrire mon nom je l'écrivait très bien, mais en miroir, je n'ai aucun problème pour faire du vélo ou autre mais quand j'apprenais a nager la encore une fois j'étais capable de nager en marche arrière et ne me demandez pas de danser ou de dessiner.

'soir

Quel soulagement de pouvoir mettre un mot sur ce qui m'a torturé (réellement) pendant de longues années.
On m'a cru "foutu" avant de changer de classe, dans une enseignante qui pendant 2 ans a tout "remis d'aplomb", je lui dois beaucoup je pense, de même qu'aux orhophonistes et psychomotricien pour leur patient suivi.

De quand date la conceptualisation de ce déficit ?

L'écriture "propre" (et le soin général) sont venu beaucoup plus tard (a la faculté), et la coordination pour le sport aussi, malgré tout ça j'arrive a danser, même si je progresse moins vite que le groupe d'âge similaire qui a commencé en même temps.

Y-a-til d'autres zèbres qui constatent une une corrélation de la dyspraxie avec une difficulté de latéralisation à l'enfance ?
Je suis de manière quasi certaine un gaucher contrarié, corrélé par les préférences de l'oeil (visée avec un appareil photo) , de la main (aucun problème pour conduire une voiture anglaise par ex.) même du pied (pour danser !), et je fais tous les travaux de précision avec la main gauche...
avatar
Avantime69
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 26/05/2017
Age : 30
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Sâdhanâ le Mer 31 Mai 2017 - 11:41

je n'ai aucun repère spatio temporel, et droite et gauche ne sont pas vraiment des automatismes....
avatar
Sâdhanâ
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 128
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 46
Localisation : marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Evy le Ven 21 Juil 2017 - 18:24

j'interviens rapidement mais une question me taraude au sujet de la dyspraxie. Je ne suis pas HPI (test qi normal de 105, hétérogène mais calculable) , ma fille par contre l'est. Lors de la restitution des tests de ma fille, j'ai eu un choc en voyant la psy tenir son stylo. C'était la première fois que je voyais quelqu'un tenir son stylo aussi mal que moi.

Est ce que mal tenir son stylo est un élément de la dyspraxie ? Personnellement, on a essayé de me corriger à l'école primaire mais je ne suis jamais parvenue à tenir convenablement mon stylo. Mon écriture reste correcte, juste des difficultés pour écrire droit et j'appuie très fort sur mon stylo.

Evy
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 05/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: le HP et la dyspraxie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum