Préparation agrégation mathématiques

Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Sam 14 Fév 2015 - 15:47

Je travaille régulièrement, et depuis plusieurs semaines, sur un projet de livre de maths/préparation à l'agrégation (pour le livre, disons que j'y songe depuis plusieurs années et que ça fait donc pas mal de temps que j'ai commencé geek !).

Je cherche à savoir s'il y a des membres du forum, quel que soit leur âge, sexe, nationalité, appartenance planétaire..., qui préparent l'agrég et souhaiteraient échanger et discuter autour de ce sujet. Je viens assez souvent dans la capitale, en semaine ou le we...

Smile

PS : Vous pouvez aussi me contacter par MP...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Badak le Ven 20 Fév 2015 - 10:46

Alexandre a écrit:Je travaille régulièrement, et depuis plusieurs semaines, sur un projet de livre de maths/préparation à l'agrégation (pour le livre, disons que j'y songe depuis plusieurs années et que ça fait donc pas mal de temps que j'ai commencé geek !).

Je cherche à savoir s'il y a des membres du forum, quel que soit leur âge, sexe, nationalité, appartenance planétaire..., qui préparent l'agrég et souhaiteraient échanger et discuter autour de ce sujet.....

D'emblée j'avertis: je ne prépare aucune agrégation , je suis un simple curieux.... en fait je comprends que ce semble une particuliarité bien française. J'ai jeté un oeil sur wikipedia, mais ce ne serait qu'un concours de recrutement d'enseignants du secondaire.... Et pourtant ça a l'air difficile ( et même prestigieux ?? ) de la manière que vous en parlez. Donc je serais juste curieux de savoir comment ça fonctionne... Pour enseigner les maths ou la physique en France, je suppose qu'il faut d'abord avoir un diplôme d'enseignement dans la discipline (comme chez nous). Mais peut-on enseigner juste avec un diplôme de maîtrise (master) dans le domaine sans jamais avoir étudier de pédagogie et de gestion de classe ?
(maîtrise au Québec = master en anglais et je pense que vous gardez le mot anglais en France ).

Donc un livre spécifiquement sur la préparation d'un concours pour enseigner les maths au secondaire, je me demande aussi à quel niveau ce sera. Chez nous les enseignants de math au secondaire ne connaissent pas grand chose aux maths, ils sont spécialisés dans l'enseignement. Mais en France je m'imagine que le niveau en math doit être plus exigeant même pour l'enseignement. Désolé pour ma curiosité... Wink
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Ven 20 Fév 2015 - 11:56

Pas de quoi être désolé, "simple curieux" Wink. Smile
Je vais répondre brièvement à tes questions mais sans être exhaustif parce que c'est difficile sur un sujet comme ça, surtout avec les éléments que j'ai connus et qui ont changé depuis ! Mais je pense qu'ils te permettront de répondre à une grande partie de tes interrogations (qui portent plus me semble-t-il sur l'aspect "philosophie" du système que sur l'aspect purement administratif...).

Alors pour faire simple, du temps où j'étais prof de maths (fin des années 90, début 2000), il fallait réussir au minimum un concours appelé CAPES pour enseigner dans un établissement du secondaire, i.e. collège ou lycée (ou une variante de ce concours, pour enseigner en lycée professionnel par exemple). Pour s'inscrire au CAPES, il suffisait d'avoir une licence (bac +3, équivalent de l'actuel L3), quelle qu'elle soit. Eh oui ! Avec une licence de musicologie, on pouvait s'inscrire au CAPES de sciences physiques (et réciproquement)... Laughing
Les conditions nécessaires pour s'inscrire à un concours de CAPES étaient en fait d'avoir un diplôme "équivalent" à la licence (terme à préciser Wink) ou d'avoir une dispense de diplôme (mère de plus de trois enfants sous certaines conditions (*), sportif "de haut niveau"). Ainsi avec un diplôme d'ingénieur ou un doctorat, on pouvait s'inscrire à n'importe quel CAPES. Ce point particulier n'a pas changé, à ma connaissance. Les équivalences sont toujours valables et les dispenses également. Ceci répond donc à ta question : faut-il avoir un diplôme d'enseignement dans la discipline ? La réponse est clairement non ! En France, on considère que si tu satisfais aux conditions du concours (deux épreuves écrites dans la discipline du concours et deux épreuves orales tournant autour de la discipline ET de la pédagogie), tu es apte à enseigner dans le secondaire. (En fait, tu peux même enseigner dans le supérieur, à la fac par exemple, en étant accepté sur un poste réservé aux titulaires du CAPES : pas mal d'appelés, très très peu d'élus...)

Aujourd'hui, les choses sont un peu différentes parce qu'on exige un niveau Master (M2), et même si j'imagine que les préparations peuvent toujours se faire en candidat libre (**), les centres de préparation au concours sont certainement assez regardantes quant au dossier des candidats qui veulent s'inscrire chez elles. Surtout les plus réputées...

Tu auras sans doute compris qu'un "livre spécifiquement sur la préparation d'un concours pour enseigner les maths au secondaire" dépend de la partie du concours que tu prépares : pour l'écrit (je parle pour les maths !), le programme est grosso modo celui des deux premières années de fac (ou classes préparatoires aux grandes écoles, mais si tu ne connais pas non plus ce système, ça va encore te sembler une particularité bien franco-française du système éducatif Laughing). Pour l'oral : la même base allégée, et surtout beaucoup d'aspects du second degré, le tout mâtiné d'un peu de pédagogie/didactique. Tout dépend des livres, des formateurs, etc. Je n'irai pas plus loin sur ce point, ayant peur de dire des bêtises (ce n'est pas l'aspect qui aujourd'hui m'intéresse le plus...).

Alors au sujet de l'agrégation... Comme beaucoup de concours de la fonction publique en France, il y a deux concours : un externe et un interne. Le premier est usuellement la voie pour "rentrer" dans l'administration, le second pour y progresser. Comme on n'a pas le temps et l'énergie pour préparer des concours une fois qu'on est lancé dans une carrière, les concours internes sont traditionnellement moins exigeants en termes de contenu. C'est bien le cas de l'agrégation. Le programme de l'externe figure dans le Journal Officiel. Il touche à différents domaines du supérieur jusqu'au niveau Master 1 au moins. Mais le jeu, notamment pour les meilleurs candidats, est plutôt de considérer qu'il n'y a pas de programme ! Pour l'interne, le programme est un bon niveau de L2, un peu comme le CAPES, mais on insiste plus sur certains aspects qui sont supposés être parfaitement maîtrisés. Dans tous les cas, si tu sembles relativement bien à l'aise dans ton sujet, le jury cherchera à savoir jusqu'où tu peux aller, même si ça dépasse (un peu) le programme officiel. Il cherchera à savoir s'il te rajoute encore un demi-point ou pas Wink. De façon général, c'est ainsi qu'il faut envisager tout jury de concours (digne de ce nom) ! Il faut toujours le considérer comme bienveillant et cherchant à savoir simplement ce que tu sais faire. Complètement différent de certains entretiens de recrutement Rolling Eyes...

Est-ce prestigieux ? Oui, plutôt, parce que c'est relativement dur ! Dire qu'on est agrégé de kekchose, ça fait toujours bien Wink. Ce n'est pas à la portée de tout le monde, même si je considère aujourd'hui qu'avec très peu de travail pour l'interne, et beaucoup plus pour l'externe, je pourrai réussir le concours. Mais pour ma part, mon but est un peu différent. Je "prépare" le concours mais je ne suis pas certain de le passer un jour. Si cela arrive, ce sera certainement en interne (je suis fonctionnaire), mais comme j'aime ça et que j'ai du temps, je me place plutôt dans la peau d'un candidat à l'externe. De toute façon, l'enseignement dans le secondaire ne m'intéresse pas. J'ai déjà donné affraid. Donc l'agrégation, si elle ne me permet pas d'atterrir dans le supérieur (CPGE, fac...), ne me sera d'aucune utilité. Par contre, le programme me donne un cadre pour faire des maths, un objectif, et en visant la première place, il y a matière à faire ! Very Happy

J'espère que tu trouveras les informations que tu cherchais dans ce bref aperçu. Pour ma part, je retourne confronter mon neurone aux anneaux factoriels et aux idéaux maximaux Very Happy....

(*) Je crois qu'aujourd'hui, égalité oblige (!!), les pères de plus de trois enfants sont également dispensés...

(**) Ce que j'ai fait en 1997 quand j'ai préparé trois mois l'écrit puis trois mois l'oral, tout seul et à la bibliothèque de mon université, après avoir papillonné le premier semestre en M1 jusqu'en décembre avant de me dire que ce serait bien que je gagne ma vie à la rentrée prochaine. Je m'étais inscrit à la préparation au CAPES mais j'avais fuit après la réunion de rentrée parce que les intervenants étaient les mêmes que ceux que j'avais eu en licence ! Je suis sorti de l'amphi et je me suis inscrit illico en maîtrise... Parcours chaotique, vous avez dit ?? Laughing Concernant la difficulté du CAPES à l'époque, j'ai trouvé le concours facile. J'ai terminé 38ème sur 1600 postes pourvus et si ma mémoire est exacte, il y avait 8000 candidats inscrits.

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Ardel le Ven 20 Fév 2015 - 12:28

Salut,

là tout de suite, je ne prépare pas l'agreg, et je ne la préparerai pas non plus l'année prochaine, parce que ma thèse sera encore à finir. Mais après, si je n'en peux vraiment plus de la recherche et/ou que je me rend compte/qu'on me dit que j'y suis vraiment mauvais, c'est une option que j'envisage. Comme un certain nombre des thésards du labo, d'ailleurs.

J'ai aussi une amie qui la préparera sérieusement l'année prochaine, mais la passe dès cette année pour se faire une idée et rentrer dans le bain. Et plein d'amis qui l'ont déjà (les enfoirés).

Tout ça pour dire que oui, ça m'intéresse d'en discuter ^^
Ardel
Ardel

Messages : 4854
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 31
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Badak le Lun 23 Fév 2015 - 3:20

Alexandre a écrit:...... Ceci répond donc à ta question : faut-il avoir un diplôme d'enseignement dans la discipline ? La réponse est clairement non ! En France, on considère que si tu satisfais aux conditions du concours (deux épreuves écrites dans la discipline du concours et deux épreuves orales tournant autour de la discipline ET de la pédagogie), tu es apte à enseigner dans le secondaire. (En fait, tu peux même enseigner dans le supérieur, à la fac par exemple, en étant accepté sur un poste réservé aux titulaires du CAPES : pas mal d'appelés, très très peu d'élus...)

Aujourd'hui, les choses sont un peu différentes parce qu'on exige un niveau Master (M2), et même si j'imagine que les préparations peuvent toujours se faire en candidat libre (**), les centres de préparation au concours sont certainement assez regardantes quant au dossier des candidats qui veulent s'inscrire chez elles. Surtout les plus réputées...

Tu auras sans doute compris qu'un "livre spécifiquement sur la préparation d'un concours pour enseigner les maths au secondaire" dépend de la partie du concours que tu prépares : pour l'écrit (je parle pour les maths !), le programme est grosso modo celui des deux premières années de fac (ou classes préparatoires aux grandes écoles, mais si tu ne connais pas non plus ce système, ça va encore te sembler une particularité bien franco-française du système éducatif Laughing). Pour l'oral : la même base allégée, et surtout beaucoup d'aspects du second degré, le tout mâtiné d'un peu de pédagogie/didactique. ......
,.......Il touche à différents domaines du supérieur jusqu'au niveau Master 1 au moins. Mais le jeu, notamment pour les meilleurs candidats, est plutôt de considérer qu'il n'y a pas de programme ! Pour l'interne, le programme est un bon niveau de L2, un peu comme le CAPES, mais on insiste plus sur certains aspects qui sont supposés être parfaitement maîtrisés. Dans tous les cas, si tu sembles relativement bien à l'aise dans ton sujet, le jury cherchera à savoir jusqu'où tu peux aller, même si ça dépasse (un peu) le programme officiel. Il cherchera à savoir s'il te rajoute encore un demi-point ou pas Wink. De façon général, c'est ainsi qu'il faut envisager tout jury de concours (digne de ce nom) ! Il faut toujours le considérer comme bienveillant et cherchant à savoir simplement ce que tu sais faire. Complètement différent de certains entretiens de recrutement Rolling Eyes...

Est-ce prestigieux ? Oui, plutôt, parce que c'est relativement dur ! Dire qu'on est agrégé de kekchose, ça fait toujours bien Wink. Ce n'est pas à la portée de tout le monde, même si je considère aujourd'hui qu'avec très peu de travail pour l'interne, et beaucoup plus pour l'externe, je pourrai réussir le concours. Mais pour ma part, mon but est un peu différent. Je "prépare" le concours mais je ne suis pas certain de le passer un jour. .........
Par contre, le programme me donne un cadre pour faire des maths, un objectif, et en visant la première place, il y a matière à faire ! Very Happy
.........Pour ma part, je retourne confronter mon neurone aux anneaux factoriels et aux idéaux maximaux Very Happy....

Merci Beaucoup. C'est interessant de comparer la "philosophie" de la préparation exigée pour avoir le droit d'enseigner. Chez nous, le diplôme d'enseignement est la seule et unique voix vers l'enseignement au secondaire, mais il faut un "Master" pour être professeur au "cegep" ( qui correspond au 2 dernières années du Lycée ou aux premières années de l'université du monde anglosaxon). Mais il n'y a aucun concours. Je trouve qu'il a un bon côté à ce qu'idéalement, un candidat n'ayant pas le diplôme puisse avoir la possibilité de concourir, même si dans les faits c'est rare. La France semble davantage axée sur le mérite et la compétence que sur le diplôme.
Parlant d'idéaux, tout cela me rappelle mes cours d'algèbre à moi aussi Wink , mais c'est ce que j'ai le moins aimé des mathématiques: trop proche de la th des nombres, et pas assez proche de la physique. (Les bases de Grobner m'ont réconcilié un peu quand même par la suite ).

J'ai eu l'impression en lisant le niveau de ce qui est étudié pour l'agrégation que ce ressemblait un peu à un examen prédoctoral (les bases doivent être solides jusqu'en première année de maîtrise (= Master ) ). Moi j'ai préféré éviter cela en faisant mon doctorat dans un sujet appliqué même si j'ai un "master" en math. Mais puisque tu cherches un cadre pour faire des maths à un bon niveau, je me de disais que tu pourrais aussi préparer un doctorat... C'est vrai qu'il faut rédiger une thèse.... légère différence en effet (ironie ). En fait, c'est plutôt que je n'ai pas la "culture" de ces concours et que j'ai le réflexe de penser en terme de diplôme.
En tout cas , bonne chance dans ton projet !!
Badak
Badak

Messages : 1138
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Talep le Mer 18 Mar 2015 - 14:21

Salut,

Je ne sais pas si tu as trouvé ton bonheur, mais j'ai passé l'agrégation il y a deux ans ( celle de 2013 ). Je l'ai préparé à Cachan, et je faisais l'option D.

Je trouve que tu sous-estime un peu le programme, qui pour l'écrit, couvre certains sujets de l3, comme au niveau de l'intégration, qui se fait uniquement avec la théorie de la mesure, Lebesgue et compagnie. Pour l'oral c'est différent, mais pour avoir une bonne note, c'est dur de se contenter du niveau licence, surtout sur des lecons d'analyse fonctionnelle, ou quelques lecons de théories des groupes ( genre opérations de groupe sur un ensemble, ce genre de choses )

Mais bon le plus important reste d'adapter le contenu de ses leçons à son niveau et à ses objectifs ( l'avoir tout pile, avoir un bon classement, etc... ).

Je sais pas si tu as trouvé de quoi alimenter tes réflexions, mais je suis toujours dispo pour discuter : )
Talep
Talep

Messages : 195
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 29
Localisation : Bordeaux/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Sam 21 Mar 2015 - 19:14

Ardel a écrit:Salut,

là tout de suite, je ne prépare pas l'agreg, et je ne la préparerai pas non plus l'année prochaine, parce que ma thèse sera encore à finir. Mais après, si je n'en peux vraiment plus de la recherche et/ou que je me rend compte/qu'on me dit que j'y suis vraiment mauvais, c'est une option que j'envisage. Comme un certain nombre des thésards du labo, d'ailleurs.

J'ai aussi une amie qui la préparera sérieusement l'année prochaine, mais la passe dès cette année pour se faire une idée et rentrer dans le bain. Et plein d'amis qui l'ont déjà (les enfoirés).

Tout ça pour dire que oui, ça m'intéresse d'en discuter ^^

Comme je l'ai déjà précisé (ou non ?), je vise en gros l'interne en préparant en très gros l'externe. Il n'est toutefois pas impossible que je ne passe jamais le concours et que je me réoriente dans la sculpture sur bois What a Face... Laughing En tous les cas, ce qui est sûr est que je m'éparpille dans pas mal de directions (j'ai par exemple commencé la traduction de deux livres de maths écrits en anglais...). L'important c'est que je m'amuse à faire des choses autour des maths...

Tes amis qui ont eu l'agrégation (externe je suppose) l'ont-ils eue dans de bonnes conditions ? Y en a-t-il qui enseignent déjà en prépa ?

J'ai eu les infos suivantes de la part d'une personne qui prépare dans une université parisienne. D'une part, le nombre de places serait en forte chute dans les (très très) prochaines années, d'autre part, les normaliens n'étant plus "obligés" par leurs établissements à la passer, le niveau est retombé d'un cran, surtout pour les premières places. Ce serait donc l'idéal de la passer (très très) rapidement...
Je peux avoir déformé les propos de la personne, je n'ai pas les moyens de vérifier tout de suite, mais je le ferai quand ce sera possible et je corrigerai si j'ai dit une bêtise.
Talep pourrait nous dire son impression ou nous livrer ses informations sur ces points-là.

(PS : je serai demain au Marlusse, si tu passes, on peut discuter de tout cela Smile.)

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Sam 21 Mar 2015 - 19:21

Talep a écrit:Salut,

Je ne sais pas si tu as trouvé ton bonheur, mais j'ai passé l'agrégation il y a deux ans ( celle de 2013 ). Je l'ai préparé à Cachan, et je faisais l'option D.

Je trouve que tu sous-estime un peu le programme, qui pour l'écrit, couvre certains sujets de l3, comme au niveau de l'intégration, qui se fait uniquement avec la théorie de la mesure, Lebesgue et compagnie. Pour l'oral c'est différent, mais pour avoir une bonne note, c'est dur de se contenter du niveau licence, surtout sur des lecons d'analyse fonctionnelle, ou quelques lecons de théories des groupes ( genre opérations de groupe sur un ensemble, ce genre de choses )

Mais bon le plus important reste d'adapter le contenu de ses leçons à son niveau et à ses objectifs ( l'avoir tout pile, avoir un bon classement, etc... ).

Je sais pas si tu as trouvé de quoi alimenter tes réflexions, mais je suis toujours dispo pour discuter : )

Merci pour ton témoignage.
Concernant le programme, je parlais peut-être de l'interne ? (Cf. mon long post où je distingue bien interne et externe.) Sinon, oui, c'est la L3, et c'est même M1 si l'on veut, voire M2 si l'on peut (représentations de groupes, groupes de Lie, surfaces de Riemann... avec l'approfondissement qu'on peut assurer).

Je me pose effectivement la question du niveau "de dépassement". Je veux dire par là qu'en bossant un minimum, j'estime pouvoir avoir l'interne. Ma question est : jusqu'où est-il nécessaire d'aller pour être dans les n premiers ? Quand on n'a pas la réponse à cette question, on ne peut que se tourner vers l'estimation de conditions suffisantes, ce qui m'entraîne un peu trop loin... Rolling Eyes

Si tu as des idées sur le sujet (au niveau de l'interne, toujours), je suis preneur Very Happy.

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Stauk le Sam 21 Mar 2015 - 19:41

Je ne prépare pas l'Aggreg, mais le sujet m'intéresse. J'ai probablement un niveau en math un peu faible pour suivre, mais je suis curieux de savoir quels éléments me poseront effectivement problèmes.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Talep le Sam 21 Mar 2015 - 20:02

Alors oui je ne connais que l'externe. Je crois que l'interne est plus portée sur la clarté du propos, que sur le niveau du contenu. Dépasser le niveau attendu est probablement moins important pour viser de bons rangs, mais je pense que l'on pourra se démarquer facilement par l'originalité à l'oral
Talep
Talep

Messages : 195
Date d'inscription : 18/03/2015
Age : 29
Localisation : Bordeaux/Paris

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par nikoku74 le Dim 22 Mar 2015 - 11:25

Ancien ingénieur, je prépare actuellement le CAPES externe et comme j'apprécie de reprendre mes études et que j'ai envie d'aller plus loin en niveau, il y a toutes les chances que je me prenne une année de disponibilité dans un futur proche pour préparer correctement l'agreg (externe ou interne, ça dépendra des contraintes de places au concours).
Donc je suis intéressé par des publications sur le sujet.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1276
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Jeu 26 Mar 2015 - 21:02

nikoku74 a écrit:Ancien ingénieur, je prépare actuellement le CAPES externe et comme j'apprécie de reprendre mes études et que j'ai envie d'aller plus loin en niveau, il y a toutes les chances que je me prenne une année de disponibilité dans un futur proche pour préparer correctement l'agreg (externe ou interne, ça dépendra des contraintes de places au concours).
Donc je suis intéressé par des publications sur le sujet.

Les oraux de l'agrégation interne pour la session 2015 auront lieu du 18 au 29 avril (week-ends compris). Ils sont publics et tout un chacun peut donc y assister s'il le désire. C'est très instructif pour voir par soi-même tout un tas de chose : niveau des candidats, comportement du jury, etc.
J'irai très probablement y faire un tour (voire plusieurs !), alors si d'autres personnes sont intéressées, on peut s'y retrouver...

Lien pour l'agrégation interne : http://agrint.agreg.org/.

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Pieyre le Jeu 26 Mar 2015 - 21:17

J'irai peut-être y faire un tour. J'avais suivi quelques cours de la préparation à l'agrégation de mathématique de Paris VI en 1992, et j'avais beaucoup appris sur la nature de l'exercice, très différent de l'esprit de mes études préalables. Mais, comme je préparais le CAPES de philosophie la même année, j'avais renoncé à m'accrocher.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Sam 28 Mar 2015 - 9:38

Pour ma part, j'irai très probablement au moins le dimanche 19 avril et toute la journée ou une partie seulement le lundi 20 et/ou le mardi 21 avril.
Ensuite, je verrai parce que c'est en général un exercice assez peu drolatique à la longue...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par nikoku74 le Sam 28 Mar 2015 - 11:24

j'ai d'autres "chats à fouetter" cette année mais je suis clairement conscient de l'aspect formatage des oraux de concours. Je me doute bien que le plus important est de s'imprégner à la fois de l'esprit et du cadre dans lequel il faut se placer qui est presque plus important que les connaissances purement mathématiques des programmes officiels (j'en ai fait les frais l'année dernière en passant le CAPES en candidat libre).
Donc je ferai tout ce parcours quand le temps sera venu.
nikoku74
nikoku74

Messages : 1276
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 44
Localisation : Haute-Savoie

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Sam 18 Avr 2015 - 9:09

Alexandre a écrit:Pour ma part, j'irai très probablement au moins le dimanche 19 avril et toute la journée ou une partie seulement le lundi 20 et/ou le mardi 21 avril.
Ensuite, je verrai parce que c'est en général un exercice assez peu drolatique à la longue...

On y est : j'y serai effectivement demain toute la journée et probablement mardi matin. Si ça tente quelqu'un Very Happy...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Pieyre le Sam 18 Avr 2015 - 10:27

Les zèbres sont peut-être doués, mais il faut parfois leur indiquer précisément les choses.

Sur la page des questions pratiques, on trouve :

Localisation : http://www.math.univ-paris-diderot.fr/ufr/localisation

Horaires : en principe 10h00, 11h00, 12h00, 13h00, 15h00, 16h00, 17h00, 18h00; il peut néanmoins arriver que les horaires soient décalés d'une demi-heure l'après-midi selon les nécessités d'organisation.

Pieyre

Messages : 20530
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Alex_42 le Mer 22 Avr 2015 - 9:01

Prochaine étape : oraux de l'externe...
Pour ceux qui sont intéressés, les épreuves se dérouleront du 18/06/2015 au 03/07/2015 en région parisienne (dans un lycée à Sèvre d'après cette page officielle : calendrier concours agrégation externe maths).

Pour l'interne, j'ai assisté à 14 oraux et je doute fort que c'étaient ceux des meilleurs candidats. Je n'ai rien vu d'ultra catastrophique, mais rien de très très bon non plus... Et comme souvent, ce qui fout tout en l'air, ce sont les bases... Le cours, le cours, le cours !!

Bref, je pense que c'est tout à fait à la portée d'une personne ayant des bases solides et se préparant un minimum.

Spoiler:
Et puis les oraux, ce n'est pas désagréable. Il y a des profs bien jolies... Embarassed Mais qui es-tu belle ondine aux yeux clairs qui m'a regardé avec insistance comme si l'on se connaissait depuis toujours Amoureux  ??? ... avec cette alliance toute étincelante à ton doigt ! Shocked

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Préparation agrégation mathématiques Empty Re: Préparation agrégation mathématiques

Message par Eiji le Mer 22 Avr 2015 - 13:03

Salut,
Personnellement je prépare l'agreg externe de maths (enfin préparer est un bien grand mot, sachant que je n'ai réellement commencé à réviser/apprendre que depuis début janvier). Je pense que je m'y mettrai sérieusement l'année prochaine, même si j'ai bon espoir d'être admissible cette année.

Eiji

Messages : 7
Date d'inscription : 11/06/2014
Age : 37
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum