Directives anticipées de santé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Directives anticipées de santé

Message par stv82 le Jeu 12 Fév - 18:53

Salut à tous,

La dernière fois, j'ai vu une émission (je crois allodocteurs sur France 5) qui parlait des directives anticipées de santé.
Apparemment, il y aurait une loi en train de passer qui permettrait de donner des directives aux docteurs si on se retrouve dans un état ne permettant plus de le dire soi-même.
Ça fait quelques années que j'ai un papier avec moi qui disait ce que je voulais mais il faut un formalisme particulier. J'avais toqué mon notaire la dernière fois pour savoir si on pouvait faire un truc "officiel" (réponse prévisible: bah vous êtes la première personne qui me demande ça... non ça n'existe pas chez nous...)

De ce que j'en ai compris, il faut que ce papier :
- soit écrit à la main entièrement.
- soit signé et daté de moins de 3 ans.
- soit (peut-être) donné également au médecin traitant.

L'histoire ne dit pas quelle portée cela aurait le jour J mais bon les choses évoluent peut-être...
Bon le coup des bras et des jambes, ça le ferait probablement pas mais au moins j'aurai tenté (cf plus bas)...

Steve

---

Je soussigné, <Nom>, demeurant <Adresse>, né le <Date> à <Département (Numéro)>, énonce ici clairement, sans contraintes et en pleine possession de mes moyens, mes directives anticipées afin de :

  1. stopper mon maintien en vie si un accident grave de la vie me laissait dans un état qui ne me permettrait plus de prendre cette décision par moi-même. J'entends par « état » : coma de plus de 1 mois, tétraplégie, mort cérébrale ou tout autre état dans lequel j'aurai perdu ma capacité à me mouvoir et/ou à réfléchir seul. Par stopper mon maintien en vie, j'entends que :
    1. je refuse tout branchement à un machine de respiration artificielle.
    2. je refuse que des produits me soient injectés afin de nourrir mon enveloppe charnelle.
  2. ne pas autoriser une amputation simultanée des deux jambes et/ou des deux bras, si je ne peux pas le dire par moi-même, et ceci même si cela est le dernier moyen de me garder en vie.

Étant perplexe au regard du traitement des événements liés à l'euthanasie et des volontés personnelles, et méconnaissant des aspects juridiques, je demande à toutes les personnes qui, de par leur position décisionnaire ou influente, pourraient avoir un droit sur ma vie de ne pas outrepasser ma décision et de respecter sans juger mes choix même si ceux-ci vont outre leurs considérations et croyances personnelles.

Je demande explicitement et en ayant conscience des implications, que je ne souhaite pas d'acharnement thérapeutique. Je précise que de mon vivant, j'ai fait ce qui était important pour moi, de sorte que la mort ne me fasse pas peur. Je suis une personne qui aime les choses simples de la nature, marcher, bouger, réfléchir. Je n'ai pas peur de la mort parce que j'ai vécu ma vie en ayant conscience de cette donnée, et que la fin a toujours fait partie du reste dans mon esprit. J'aimerais dire que l'on ne pourrait me faire endurer de plus grandes exactions que de m'imposer une demi-vie dans une chambre d'hôpital. Je ne suis pas fait pour vivre ainsi, et cela me rendrait trop malheureux. Aussi, je demande aux personnes qui lisent mes mots, avec conviction et force de caractère car elles m'auraient connu ainsi, de faire ce qu'il faut pour que ce droit que je considère comme fondamental ne me soit pas enlevé par d'autres personnes qui ne savent pas ce que je voulais vraiment, y compris recourir aux médias, à la justice ou demander l'asile politique afin de m'expatrier dans un autre pays où la législation sur l'euthanasie me permettrait de réaliser, ce qui je le répète, est très important pour moi dans ces conditions.

Enfin, je refuse que tout supposé lien du sang, donne un quelconque droit à mes parents, ou à ma fille de décider à ma place la façon dont je souhaite partir.

stv82
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 121
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 34
Localisation : Au calme, en Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum