Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Philippe le Jeu 20 Jan 2011 - 13:49

À propos d'autisme invalidant (et sans lien avec la douance), au-delà des causes génétiques, il y a des (fortes) présomptions de lien avec l'intoxication par les métaux lourds (mercure, cadmium et plomb en particulier), l'alimentation (en particulier gluten/caséine sans compter les additifs alimentaires), et la pollution électro-magnétique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Autisme#La_th.C3.A9orie_de_l.27intoxication_aux_m.C3.A9taux_lourds
http://www.hyperactif.net/autisme.html
http://www.bioelec.ch/met-vac/pdf/Metaux_lourds_et_ondes_electromagnetiques_MariaAcosta.pdf
etc.

Moox a écrit:Je pense souffrir d'une grave intoxication aux métaux lourds (avec intolérances alimentaires et tout le tralala),
Connais-tu les travaux de l'association Stelior sur le sujet?
http://www.stelior.org/
http://www.hyperactif.net/

Une de mes amis, qui est heilprakterin (naturopathe) a suivi la formation Stelior (qui n'est pas rien en terme de mise à niveau des connaissances en matière de physiologie, neurologie, immunologie, diététique, etc.).
A ce sujet je vous conseille un très bon bouquin : Maladies Emergentes, Comment s'en sortir (Françoise Cambeyrac).
Je note.
Apparemment des enfants autistes auraient été "guéris" (je ne sais pas si on peut parler de guérison pour l'autisme ?) suite à une chélation.
Par une alimentation adaptée et/ou une chélation, il y a eu de nettes améliorations de santé/comportement pour seulement des autistes, mais des épileptiques, des TDA/H, dyslexiques (!) et même schizophrènes (une étude australienne qui a déjà 15 ou 20 ans montrait que la suppression du gluten et de la caséine permettait d'éviter nombre de décompensations psychotiques pour de tels patient-e-s!).

Le témoignage de la fondatrice/présidente de Stelior:
Elke, par quel chemin en êtes-vous arrivée à cette croisade ?
A 32 ans, je souffrais déjà depuis trois ans de fibromyalgies extrêmement fugaces et migratrices, toutes sortes de douleurs que mon corps ne désirait plus vivre.
Plusieurs années après, en 1989, je donnais naissance à mon petit Steven. Lui aussi, quelques jours après sa première vaccination, tomba malade. Steven commença alors à développer toute une série de problèmes : otites à répétition, tumeurs, blocages respiratoires, cécité qui s’était déclenchée à l’oeil gauche, divers problèmes allergiques et dermatologiques, déformations osseuses au sternum… et aucune lumière médicale sur de tels symptômes. Le plus dur était qu’en tant que mère, je ne pouvais même pas prendre mon bébé dans mes bras. De plus, il était hyperactif, devenait insupportable, de plus en plus crieur et violent, Steven passait des jours prostré dans un coin, se balançait
de plus en plus, et se renfermait dans son monde, dans sa bulle, dans son autisme.
Personnellement, j’étais arrivée à la limite de ce que je pouvais faire, je n’arrivais plus à aider ni mon fils, ni moi-même. J’étais affolée, effondrée. Un cadeau m’a été fait, un petit geste venu juste à point. Je me vois offrir par Martine, une amie doctoresse, un livre sur les effets de l’alimentation sur la santé. Steven devint alors mon cobaye pour les expériences que je faisais jour après jour.

Petit à petit, j’ai vu mon fiston se métamorphoser.
Ce fut tout d’abord un petit sourire, une pointe de sommeil, un peu plus de calme, des faits imperceptibles pour une personne étrangère, mais des signes d’amélioration gigantesques pour moi, sa mère. Je pus enfin prendre mon fils dans les bras sans qu’il ne fasse une crise de violence.
Steven a commencé à être scolarisé, ne montrait plus de grosses crises d’autisme, ni de balancement. Bien sûr, il avait encore des difficultés dans les apprentissages et ce n’était pas un enfant tous les jours gai et resplendissant. Mais après tout, que vouloir de plus, alors que j’avais déjà obtenu au moins 80 % de ses capacités, n’est-ce pas déjà merveilleux ?
Je l’aidais de tout mon possible pour qu’il puisse suivre des études.
Mais alors, d’où venait cette intoxication ?
Le chemin ainsi parcouru m’a enfin apporté la preuve que j’étais tout simplement intoxiquée par mes amalgames dentaires contenant du mercure, et que toutes ces violentes douleurs subies pendant seize ans ne venaient en fait que de cette intoxication.
Ensuite, j’ai transmis cette intoxication en grande partie (70 % environ) par voie placentaire à mon fils Steven, puis sont venus s’ajouter des vaccins contenant du Thimérosal (encore du mercure). Tous ces métaux lourds dans mes cellules et celles de mon fils ont bloqué nos systèmes
enzymatiques.
Puisque la nourriture ne pouvait plus être correctement assimilée, les nutriments sains étaient transformés en substances toxiques par mon organisme.
Entretemps, j’étais devenue une spécialiste de la nutrition, j’ai dirigé des associations qui, depuis plusieurs années déjà, informent, suivent et soutiennent des centaines de personnes, d’ici et d’ailleurs, dans leur quête de méthodes pour une meilleure qualité de vie pour leurs enfants.
Grâce aux nombreuses découvertes du professeur Karl Reichelt et à ses analyses de peptides urinaires, les parents peuvent, comme je l’ai fait, mettre en place un changement alimentaire individualisé et permettre à leurs enfants de se construire une nouvelle vie en pleine santé. Bien évidemment, j’ai personnellement effectué ces analyses pour Steven. J’ai pu ainsi constater que ses problèmes autistiques étaient liés à sa grande sensibilité au gluten.

Et c’est là que vous avez supprimé le gluten de sa nourriture…
Ce fut comme un coup de baguette magique. Après le nouveau changement alimentaire sans gluten, Steven, qui avait encore un manque de confiance en lui, des difficultés avec l’orthographe, l’écriture, les dictées, beaucoup de difficultés à faire ses devoirs, une grande susceptibilité
et était très sensible à la frustration, devint comme par enchantement souriant, de bonne humeur, gai, clair dans sa tête, sans aucune difficulté pour faire ses devoirs.
Steven a fait des progrès extraordinaires.
A 17 ans, il suit une école d’ingénieurs à Genève. Par ailleurs, tous les troubles du comportement et physiques ont disparu, ce qui lui permet de poursuivre sereinement le cursus scolaire élevé exigé par cette école et de participer à de nombreuses activités sportives.
Dans le même article, je trouve cette remarque extrêmement pertinente:
Alors, les problèmes de déficit d’attention, de retards scolaires n’auraient pas de causes psychiques mais résulteraient tout simplement d’un empoisonnement ?
Je trouve qu’il serait plus beaucoup plus logique de penser à une cause somatique (dans le sens organique) des problèmes du comportement quand ceux-ci deviennent pathologiques.
Raisonner dans le sens soma-psyché plutôt que l’inverse, psycho-soma.

En effet, par une simple analyse d’urine, on peut mettre en évidence la présence de substances psychotropes (comme par exemple l’indolyl-acryloylglycine, les casomorphines 1-7 et 1-8 ). La stratégie du traitement part de là pour moi, sans aucun doute. Evidemment, ceci n’empêche pas un suivi psychologique, car un problème somatique va modifier le comportement, très vite exclure la personne qui en souffre, la
marginaliser et la rendre asociable. On peut donc envisager un support psychologique avec encadrement psycho-affectif pour l’aider à gérer sa différence, en accompagnement du changement alimentaire qui aidera à résoudre le problème organique.
(http://www.hyperactif.net/images/BIO159arod.pdf
Autre articles de presse: http://www.hyperactif.net/infosutiles/articlesdepresse.html )
Je me demande donc si en fait je ne suis pas autiste depuis tout jeune, à cause de ça. Peut-être ne suis-je pas zèbre, mais tout simplement intoxiqué Very Happy
L'un n'exclut pas l'autre: on peut être (sur)doué-e et intoxiqué-e.
D'ailleurs je suspecte depuis des années que c'est mon cas (mais je n'ai jamais testé): j'avais 18 amalgames dentaires et mon humeur générale a changé au même moment que la vaccination contre l'hépatite B (mais peut-être n'est-ce qu'une coïncidence).


Dernière édition par Philippe le Jeu 20 Jan 2011 - 13:52, édité 1 fois
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1990
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 13:51

Merci Phil Wink

Première question: quelle est la solution trouvée pour remplacer les amalgames dentaires? J'ai cru comprendre qu'on avait peu de recul sur ceux en résine. Pourquoi ne les utilise t'on pas systématiquement?

Quant à l'alimentation sans gluten, j'aurais eu envie de tenter une fois pour voir, mais en fait, j'ai déjà du mal à manger à peu près normalement, donc ça me semble vraiment une organisation trop compliqué pour moi... Enfin c'est moi qui suis trop boulette en organisation...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Philippe le Jeu 20 Jan 2011 - 13:59

vega a écrit:Première question: quelle est la solution trouvée pour remplacer les amalgames dentaires? J'ai cru comprendre qu'on avait peu de recul sur ceux en résine. Pourquoi ne les utilise t'on pas systématiquement?
En fait l'idéal ce sont les implants en céramique, mais à l'époque où je m'étais renseigné (2002) ça coûtait 150€ par implant en plus du remboursement Sécu (soit trop pour moi).
Les résines sont censées avoir une durée de vie de 5-6 ans, j'en ai depuis plus longtemps qui ont l'air de tenir.

Effectivement peu de recul, mais vu la toxicité du mercure (j'ai rencontré un intoxiqué qui m'a raconté sa vie: un vrai cauchemard!), je n'ai pas hésité à les faire déposer. Mais il ne faut pas le faire faire par n'importe qui, sinon la dépose peut être bien pire que les garder (sachant que c'est l'abrasion due à la mastication qui vaporise le mercure qui passe par les poumons, et non en particules par le tube digestif).

Sinon c'est vrai que les amalgames métalliques sont stables dans le temps, mais contenant du mercure et de l'argent, voilà...

La France l'un des pays d'Europe où l'on est le moins bien informé-e-s (médecins et dentistes compris: ma dentiste m'a dit que nombre de ses collègues respirant des vapeurs de mercure à chaque fraisage meurent de tumeurs du cerveau, etc.) sur la question, contrairement à l'Allemagne ou au Danemark par exemple.
Pour l'alimentation c'est du même acabit, les lobbys sont bien implantés ici...
Quant à l'alimentation sans gluten, j'aurais eu envie de tenter une fois pour voir, mais en fait, j'ai déjà du mal à manger à peu près normalement, donc ça me semble vraiment une organisation trop compliqué pour moi... Enfin c'est moi qui suis trop boulette en organisation...
Aide-toi et le ciel t'aidera! Wink


Dernière édition par Philippe le Jeu 20 Jan 2011 - 14:02, édité 1 fois
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1990
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 14:01

ouai...m'enfin si j'allais assez bien pour le faire, je ne me poserais pas le question de le faire...
Bref, on verra bien.

Comment tu trouves des adresses de dentistes compétents pour parler de ça?
Ca veut dire qu'il faut les refaire tous les 5 ans?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Philippe le Jeu 20 Jan 2011 - 14:09

vega a écrit:Comment tu trouves des adresses de dentistes compétents pour parler de ça?
À l'époque où j'ai commencé à m'y intéresser, la seule manière était d'adhérer à l'association Non au mercure dentaire(*) qui fournissait une liste de dentistes spécialement formés et équipés (il y en avait qu'une demi-douzaine en France en 2002).
http://www.non-au-mercure-dentaire.org/

(*) dont le fondateur, épidémiologiste, ayant fait un remarquable travail sur le sujet, a fini par se suicider. Sad
http://www.non-au-mercure-dentaire.org/hommage-dr-melet.php

Sinon tu peux toujours téléphoner aux dentistes de ton coin et les interroger sur le sujet...
Ca veut dire qu'il faut les refaire tous les 5 ans?
Théoriquement, oui, en attendant mieux...
Si tu as les moyens, céramiques.
Ça peut coûter significativement moins cher de se payer un séjour en Thaïlande (ou en Inde?) et de se faire faire ça là-bas!
(Les Thaïs travaillant très minutieusement.)
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1990
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 14:22

Wha...merci pour toutes ces infos...et courage... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 15:44

je me vois mal aller en Inde pour mes dents... Very Happy

Je vais me renseigner on verra..
Y a des témoignages de gens pour qui ça a échoué ou carrément merdé? J'aime bien me baser sur ça pour juger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Chrysalide le Jeu 20 Jan 2011 - 21:02

Pour les dangers des amalgames je vous conseille ce livre ; « Amalgames dentaires. Un problème de santé publique »
Et concernant la dépose, il faut effectivement faire très attention car lors de cette manipulation, une grande quantité de métal volatil peux être respiré. La dépose doit se faire avec un traitement avant pendant et après avec un produit drainant les métaux lourd (du type Chlorella) et avec un dentiste spécialisé prenant lui même ses précautions (masque spécial pour lui etc), car cela est dangereux aussi pour lui …
On trouve en France ce genre de dentiste, en tout cas sur Paris sûr.

Concernant la vaccination, ce n’est pas le vaccin contre l’hépatite B qui est lui-même toxique, c’est l’aluminium contenu dans les vaccins et le fait qu’on vaccine dans le muscle. Chez certaines personnes, il y a une réaction immunitaire qui se met en place, l’aluminium des vaccin est reconnu par l’organisme comme un corps étranger et le corps pour se défendre, va produire des cellules partant à l’attaque du muscle. Maladie connue sous le nom de myofasciite à macrophage.

Petit rappel : les vaccins existent sans aluminium, mais ils se conservent moins longtemps, alors même si cette maladie est connue, et non soignable comme toutes les maladie auto-immune , on continue à privilégier ce qui est plus rentable

Crying or Very sad
avatar
Chrysalide
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 21:05

Le Mercure, je me souviens petite, j'avais cassé un thermomètre et je jouais avec, c'était rigolo, du métal liquide.
J'ai gardé ça un moment dans ma chambre.... Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Chrysalide le Jeu 20 Jan 2011 - 21:24

Hum, pas très bon ça !
Mais si tu n'as pas de symptôme récurrent d'un point de vue santé il ne faut pas s'alarmer Smile
Le corps réagit quand il a été trop exposé par rapport à son seuil de tolérance (qui est différent pour chacun de nous)
avatar
Chrysalide
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 21:25

Je sais pas, ça dépend de ce qu'on appelle symptômes récurrents.
De toutes façons, c'est fait et il n'y a pas eu de réaction sur le moment. J'ai du garder ça des années dans une petite boite dans ma chambre...



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Chrysalide le Jeu 20 Jan 2011 - 22:07

Je connais surtout les symptômes liés à la myofasciite : fatigue musculaire permanente et douleurs articulaires non modifiées avec le repos , et trouble du sommeil pour les principaux...

Mais toi tu as l'air en pleine forme Very Happy
avatar
Chrysalide
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011 - 22:08

non ça ça va.
oh, ça dépend pour la forme, mais j'ai pas ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Philippe le Ven 21 Jan 2011 - 0:07

Sarahh a écrit:On trouve en France ce genre de dentiste, en tout cas sur Paris sûr.
Oui, à l'époque (2002) deux cabinets en IdF, 2 vers Mtp, 1 dans l'Est et 1 en Bretagne.
Depuis il doit y en avoir bien plus.
Concernant la vaccination, ce n’est pas le vaccin contre l’hépatite B qui est lui-même toxique, c’est l’aluminium contenu dans les vaccins
Oui, les adjuvants: aluminium (hydroxyde/phosphate) et dérivés de mercure.
et le fait qu’on vaccine dans le muscle.
Tu veux dire qu'en intraveineux ça serait mieux? (Enfin, moins grave.)
Chez certaines personnes, il y a une réaction immunitaire qui se met en place, l’aluminium des vaccin est reconnu par l’organisme comme un corps étranger et le corps pour se défendre, va produire des cellules partant à l’attaque du muscle. Maladie connue sous le nom de myofasciite à macrophage.
Du temps où j'habitais vers Grenoble j'ai eu un coloc qui a récupéré une sclérose en plaques peu après sa vaccination contre l'hépatite B (obligatoire car il faisait partie du personnel de l'hosto). Dix ans plus tard, il a encore des séquelles, malgré un long et coûteux traitement en Suisse. Il est en procès avec son employeur... Evil or Very Mad
Petit rappel : les vaccins existent sans aluminium, mais ils se conservent moins longtemps, alors même si cette maladie est connue, et non soignable comme toutes les maladie auto-immune , on continue à privilégier ce qui est plus rentable
Il me semble qu'actuellement (après les divers scandales) il ne reste plus que le vaccin annuel contre la grippe qui contient du thimérosal (mercure) - je ne sais pas pour l'alu. Pour la conservation... Comme tu dis: on pourrait s'en passer, mais moins rentable. Sad
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1990
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 0:11

montpellier, ça fera pas trop loin Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Philippe le Ven 21 Jan 2011 - 0:24

Et pour les thermomètres au mercure (désormais interdits en labos scolaires) cassés: ça libère le mercure liquide, qui s'éparpille en petites billes (tension de surface élevée).
La procédure c'est d'aérer immédiatement, et de tout récupérer à la pipette.
Sinon les billes (y'en avait toujours dans les coins des labos, sous les meubles etc.) s'évaporent petit à petit et on respire alors les vapeurs...
Dans l'organisme ça devient du méthylmercure (composé organométallique neurotoxique...).

À quoi il faut ajouter le plomb (canalisations d'eau, fumées de carburants) et le cadmium (les trois pires) ainsi que quelques autres.
Imaginez les tonnes de plomb que balance les chasseurs dans la nature chaque année, plus les batteries au plomb ou cadmium dans les décharges sauvages, plus les rejets industriels (je lisais tout à l'heure l'histoire du rejet en Méditerrannée au large des calanques de l'équivalent des « boues rouges » du Danube, plein d'arsenic) avec contamination des sols, des eaux et de toute la chaîne alimentaire, avec accumulation en plus (ce qui commence à rendre stériles les ours polaires, et les populations du monde ayant les pires taux de métaux lourds et pesticides dans le sang sont... les Inuits, c'est logique!).

D'ailleurs pour les amateurs de pois(s)on, il faut préférer les petits poissons (sardines, maquereaux, harengs - riches en Oméga3) aux grands prédateurs (saumon et surtout thon: la cata!) qui sont riches en métaux lourds. Enfin, si vous tenez à ne pas avoir un Alzheimer précoce.

Tout ça est un méga-scandale sanitaire.


Dernière édition par Philippe le Ven 21 Jan 2011 - 0:30, édité 2 fois
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1990
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 0:25

ouai bah moi j'ai joué avec Very Happy
C'est interdit les thermo au mercure de toutes façons j'ai déjà galéré quand j'en ai cherché un sans pile....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Chrysalide le Ven 21 Jan 2011 - 19:25

Pour l'alu, quasi tous les vaccins en contiennent, je me suis battu contre ça lors qu'on a voulu vacciner mon petit ... Après, il y a moyens de se procurer les vaccins obligatoires (là, en l'occurence, il s'agissait du DTP) sans aluminium, en passant via des associations de malades dû a ces vaccins
avatar
Chrysalide
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 19:31

C'est grave quand même...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011 - 22:14

J'avais lu des études analogues, mais élargies à toute forme de "poison" possible pour le corps de certaines personnes, notamment les "autistes".

Si j'ai bien suivi, le résumé était:
- personne à profil immunitaire déficient au départ
- une aggression de son corps par un truc extérieur prenait donc une ampleur bien plus grande (forcément)
- et provoquait par ricochet, les effets de comportement inadapté

Pour la caséine, ou le lait je crois, certains développaient une aversion au lait, d'autres au contraire une dépendance et une surconsommation (comme pour une drogue, donc: du poison, réclamé par le corps).

La conclusion était du genre: comportement dit autistique ? Cherchez alors la source de poison pour ce cas-là. Certains, c'était le mercure, d'autres une allergie aggravée, d'autres la caséine, etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Philippe le Sam 22 Jan 2011 - 0:06

Kara a écrit:Pour la caséine, ou le lait je crois, certains développaient une aversion au lait, d'autres au contraire une dépendance et une surconsommation (comme pour une drogue, donc: du poison, réclamé par le corps).
J'ai rencontré un réfugié politique iranien, qui était schizophrène avec décompensations fréquentes, sous lourde médication.
Je lui demande de quoi il se nourrit: essentiellement de galettes de blé trempées dans le lait. Wow! Shocked

Pour mémoire, le blé et le lait sont deux innovations alimentaires datant du néolithique (soit environ 10.000); avant l'élevage: pas de lait, et le blé est issu d'un double croisement à partir d'une graminée sauvage - les blés modernes ont 21 paires de chromosomes, contre 14 pour les blés anciens: kamut, petit épeautre, et 7 pour l'ancêtre sauvage. Autrement dit, une chimère génétique avant l'heure.
10 millénaires, c'est court pour s'adapter génétiquement. Nous sommes certes les descendants des survivants au Néolithique (une catastrophe sanitaire sans précédent pour l'espèce, carences généralisées, taille qui diminue d'une tête, etc. jusqu'à l'amélioration de l'agriculture en Europe au 17e s.), mais rien ne dit que nous y soyons parfaitement adaptés. Au contraire, ces indices laissent penser le contraire.

En plus, les blés ont été sélectionnés au cours du XXe pour la boulange industrielle, en augmentant le taux de gluten (la protéine, ce qui épaissit la pâte si j'ai bien compris).
Quant au lait, outre la sélection intensive des races (une Holstein « pisse » le lait comparée à une race ancienne), les vaccinations, les hormones et les aliments trafiqués, il est stérilisé UHT ce qui au passage recompose les molécules et en crée de nouvelles.

Ajoutez à ça qu'avec les métaux lourds (et autres *cides) et la perturbation de la flore bactérienne, la prétendue « barrière » intestinale ne filtre plus grand'chose et laisse donc passer des polypeptides dont des opioïdes dans le cas du gluten et de la caséine (ce qui explique les addictions), et que la « barrière » hémato-encéphalique est elle aussi souvent compromise (particulièrement chez les enfants et jeunes ados faisant usage de téléphones mobiles, surtout à l'oreille)...
La conclusion était du genre: comportement dit autistique ? Cherchez alors la source de poison pour ce cas-là. Certains, c'était le mercure, d'autres une allergie aggravée, d'autres la caséine, etc...
Eh oui.
Et sachant que les métaux lourds passent la barrière placentaire, et sont transmis par l'allaitement maternel (comme la dioxine: d'un certain point de vue, c'est comme si les corps s'efforcent d'éliminer les toxiques par tous les fluides corporels), que certains sont non seulement neurotoxiques mais génotoxiques, etc.
vega a écrit:C'est grave quand même...
C'est pas peu de le dire!
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1990
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 41
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Sam 22 Jan 2011 - 16:18

Avec l'étendue du "monopole laitier", et la quantité d'aliments avec du blé... Shocked Shocked Shocked

Mais manger sans gluten veut dire forcément sans blé ? Ou remplacer par une autre farine ce qu'on fait soi-même?

Et la caséine?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Chrysalide le Sam 22 Jan 2011 - 23:35

Oui manger sans gluten signifie éviter tout aliment à base de blé ainsi que ses dérivés ...

Pour ceux qui présentent une intolérance à la caséine, il faut enlever de sa consommation tout produit à base de lait de vache ...
avatar
Chrysalide
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Invité le Sam 22 Jan 2011 - 23:37

c'est horrible, on mange quoi?
Je viens de faire une prise de sang pour détecter des éventuelles intolérances ou allergies alimentaires.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Métaux lourds, alimentation, électro-magnétisme et problèmes de santé/comportement

Message par Chrysalide le Sam 22 Jan 2011 - 23:44

C'est dur à tenir pour le régime sans gluten, je l'avoue, mais faisable.

Le régime sans caséine est beaucoup plus facile, les produits à base de lait de chèvre ou de lait de brebis sont admis Smile
avatar
Chrysalide
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 205
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 48

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum