Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Zarbitude le Lun 9 Fév 2015 - 7:40

On dit des chacaux ?? Razz


Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4307
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 9 Fév 2015 - 8:38

J'ai trois ans, donc chômeur et j'étudie mes parents, avec toutes les réductions c'est gratis ?

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 12:33

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:J'ai trois ans, donc chômeur et j'étudie mes parents, avec toutes les réductions c'est gratis ?
En fait, ça te fais la somme de - 20 euros, mais désolé on ne paye personne pour adhérer. Donc ça ne sera que gratuit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 12:35

offset a écrit:
J'ai envie d'adhérer mais je ne suis ni étudiante ni au chômage et je n'ai pas 3 ans, tu me fais un prix quand même ?
Nous offrons des crédits très avantageux, en partenariat avec notre sponsor www.chasseurs-de-dettes.com

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par offset le Lun 9 Fév 2015 - 12:42

Tu me tue de rire et plaisir Lord chacal Pété de rire

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 13:03

Et ben, et il t'a même pas pénétrée, le dhôle, ce dont il aurait du mal vu ta manifeste timidité.

Ah Ah j'imagine les gosses.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 13:06

hé vite hé a écrit:Et ben, et il t'a même pas pénétrée, le dhôle, ce dont il aurait du mal vu ta manifeste timidité.
Ah Ah j'imagine les gosses.
Y en a déjà plein, des gosses.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 13:25

Ah Ah j'imagine les gosses.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Sélène-Nyx le Lun 9 Fév 2015 - 13:42


Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 13:44


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Sélène-Nyx le Lun 9 Fév 2015 - 13:51


Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 14:23


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 14:30


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 14:33


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 14:59


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Sélène-Nyx le Lun 9 Fév 2015 - 17:33

Darth_lord_Chacal a écrit:Bonjour, voici la question qui revient le plus souvent lors des congrès concernant le Chacalisme (juste après "êtes vous célibataire ?")

Le Chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république ?




Alors tout d'abord je tiens à dire que c'est une excellente question. Dans un second temps, je vous répondrais que, ça dépend. Ca dépend bien entendu de si oui ou non on maîtrise et comprend ce qu'est le Chacalisme d'une part, et d'autre part de la notion de République sur laquelle je vous propose de passer assez vite, pour la bonne raison qu'on s'en fou.

Le Chacalisme donc, qu'est ce que c'est ? C'est la question qui vous brule les lèvres, celle qui vous fait grincer des dents. Et bien dans un premier temps ... il s'agit d'abord bien sûr, et fort naturellement, de rappeller que le Chacalisme, ce n'est pas une vérité absolue inscrite définitivement dans le marbre et qu'on vous servirait à la petite cuillère directement dans l'estomac (quoique ... quoique ! Nous y reviendrons un peu plus tard). Le Chacalisme ce n'est pas no plus, l'invention d'un seul homme. Le Chacalisme est né à l'époque ou l'humanité prononça ses premier mots, à l'époque ou notre ancêtre allongea son premier pas.  Le Chacalisme débuta son ascension dès les premières tentatives d'écritures à l'aube de l'histoire, il y a de cela plus de 12 000 ans, vivant témoignages que l'esprit Chacal nous accompagne depuis les tout premiers pas de la conscience Universelle telle que nous la pratiquons depuis toujours. Sans le Chacalisme, vous ne seriez pas en train de déchiffrer ce message aujourd'hui, car c'est bien un Chacal qui traça à la craie les premières prières écrites, il y a de cela 12 457 ans.
.
 
    Bof, ce blabla ... Rolling Eyes
    En fait, voilà ce qu'est le chacalisme, d'après Tassadit Yacine Titouh, et j'suis pas sûre qu'il soit tout à fait "compatible avec les valeurs de la république" de notre république, puisque: ""ni République au véritable sens du terme ne trouvent leur place dans la réalité, si ce n’est dans l’imaginaire". Ben zut, moi, je tiens à garder les pieds sur terre ... Le chacal, il est républicain ... dans l'imaginaire. La république du chacal n'existe que dans son imagination, vous laissez pas avoir ...
   A lire avant d'entrer dans la secte "République du chacal"....

Tassadit Yacine Titouh:

 Pour un devenir-chacal:

 


« Il n’est pas simple de comprendre, dans toute leur complexité, les sociétés maghrébines, profondément marquées par les traumatismes de la colonisation et d’élucider les mécanismes qui les ont conduites à instaurer des pouvoirs locaux dont les méthodes s’inspirent à la fois du despotisme oriental et de la Révolution française. Tel est le cas de l’Algérie indépendante, qui a construit un modèle « républicain » reposant à la fois sur une laïcité  « à la mode IIIe République », affichée vers l’Occident, et sur l’islam comme religion d’Etat, à l’instar des autres pays du monde arabe et musulman. De même pour la situation de minorités, des femmes et l’utilisation des langues, le divorce est net entre les textes et la pratique sociale. Les sciences sociales se sont relativement peu préoccupées d’analyser les fondements et le fonctionnement de ces pouvoirs dans des sociétés où ni monarchie (à l’exception du Maroc) ni République au véritable sens du terme ne trouvent leur place dans la réalité, si ce n’est dans l’imaginaire. Cest à partir de cet entre-deux, de ce modèle hybride, inscrit dans la pratique sociale, qu’il faut tenter d’élucider les modes de fonctionnement des pouvoirs et les structures qui leur sont liées. Il faut pour cela se pencher sur les représentations, sur l’ancrage culturel qui fonde leur légitimité. Dans cette perspective, l’ethnologie est une discipline particulièrement pertinente pour mieux comprendre les groupes maghrébins, où le poids de la transmission orale de la mémoire reste prédominant ; ces sociétés ont en effet subi des dominations diverses – depuis la présence romaine jusqu’à la conquête française, en passant par les dominations musulmanes arabe et turque (pour l’Algérie et la Tunisie) -, qui on produit en réaction des modes de résistance favorisant leur survie. Tout en conservant des traditions culturelles spécifiques. Déjà avec les Romains, les Berbères ont dû emprunter la langue officielle (Apulée, Saint Augustin, Saint Cyprien), le même phénomène s’est produit avec l’arabe (Ibn Ajerrum, Ibn Badis, Mokhtar Essouci) et, plus tard, avec le français (Amrouche, Feraoun, Kheir Eddine). Ce processus de domination/résistance, commun à l’ensemble nord africain, n’a pas manqué de gagner le cœur de régions les plus reculées, comme les zones montagneuses où les populations ont du faire les concessions qui s’imposaient à la politique du moment. Pour cette raison, il est difficile de rendre intelligible ou simplement visible les cultures traditionnelles dominées par des civilisations où l’écrit a exercé une fascination au point d’être fétichisé d’autant plus que le système graphique introduit en Afrique du nord ont servi de vecteur aux religions en présence (judaïsme, christianisme, islam) ; pour comprendre cette réalité complexe le cas de la Kabylie est particulièrement éclairant : incarnant à la fois la culture ancienne du Maghreb dans sa dimension berbère et l’ouverture sur les cultures écrites (arabe, français), les productions de la culture kabyle permettent bien d’analyser de quels instruments symboliques les groupes dominés construisent leur mémoire collective et comment ils se représentent les différente dominations [… ] Ainsi ce n'est pas le Lion-souverain, que l'on chante dans les rituels et dont on loue la noblesse et la bravoure, qui occupe nécessairement le devant, mais le Chacal, à la fois adversaire et protecteur du Lion. Cette position à la fois déterminée et indéterminée par rapport au pouvoir est rendue par une métaphore évocatrice : la couverture (en réalité le paravent). Ce symbole exprime avec force la singularité de cette fonction marquée par l'ambivalence et l'ambiguïté. En principe, eu égard à ses origines humbles (du point de vue physique et social), est voué à protéger, à sauver le corps légitime du pouvoir légitime, lui même incarnation de l'ordre cosmique. Mais ce n'est qu'apparence, puisque la position est dialectiquement liée à celle de la couverture. Si cette dernière vient à tomber, le pouvoir se dévoile et, du coup, peut se révéler son dysfonctionnement qui peut conduire à un désordre social. Cet élément extérieur dont se drape le pouvoir est donc beaucoup plus déterminant qu'il n'en a l'air, puisqu'il est en réalité consubstantiel de cette institution... Incarnation des dominés Chacal peut jouer à l’infini avec le pouvoir et ses attentes, d’où sa capacité de séduction (voire de compromission) poussée à l’extrême. Ayant intériorisé le rôle du trouble fête originel lors de ses propres noces, Chacal est perçu comme une menace pour les systèmes établis. Son intelligence peut se retourner contre l’ordre en place, fut-il sacré, d’où la peur qu’il inspire. La force de Chacal n’est pas physique : elle est liée à son seul esprit, à sa capacité de lutter avec des idées, à sa capacité à opérer un renversement du monde et de son sens, mais elle est aussi liée à son histoire ancienne et au cumul d’une histoire acquise grâce à ce statut d’initié qui lui permet de mieux voir le monde et de le diriger… A la fois dans le jeu et en dehors de lui, Chacal est donc celui qui incarne la ruse lorsqu’il est faible et l’ambiguïté volontaire lorsqu’il est en position de force. Contrairement aux conventions établies, Chacal montre l’écart séparant la théorie des pratiques humaines, dénonçant ainsi la part du mensonge et d’hypocrisie inhérente au monde social et aux agents qui le constituent. Chacal sert du coup, de révélateur, en mettant l’accent sur les contradictions, les ambivalences et l’ambiguïté dans sa perception originelle c'est-à-dire l’impossibilité d’établir des choix définitifs… » (Tassadit Yacine Titouh, Chacal ou la ruse des dominés)

  http://bougnoulosophe.blogspot.fr/2011/09/pour-un-devenir-chacal-contribution-une.html

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 9 Fév 2015 - 17:46

Ouaip, le chacalisme, c'est bien une cellule.
Fermée à double tour !

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 9 Fév 2015 - 17:51

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:Ouaip, le chacalisme, c'est bien une cellule.
Fermée à double tour !

Et je rajouterai : " et ouverte à tous les vents ! "

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7805
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Lun 9 Fév 2015 - 18:49


Sélène-Nyx a écrit:
Darth_lord_Chacal a écrit:Bonjour, voici la question qui revient le plus souvent lors des congrès concernant le Chacalisme (juste après "êtes vous célibataire ?")

Le Chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république ?









Alors tout d'abord je tiens à dire que c'est une excellente question. Dans un second temps, je vous répondrais que, ça dépend. Ca dépend bien entendu de si oui ou non on maîtrise et comprend ce qu'est le Chacalisme d'une part, et d'autre part de la notion de République sur laquelle je vous propose de passer assez vite, pour la bonne raison qu'on s'en fou.

Le Chacalisme donc, qu'est ce que c'est ? C'est la question qui vous brule les lèvres, celle qui vous fait grincer des dents. Et bien dans un premier temps ... il s'agit d'abord bien sûr, et fort naturellement, de rappeller que le Chacalisme, ce n'est pas une vérité absolue inscrite définitivement dans le marbre et qu'on vous servirait à la petite cuillère directement dans l'estomac (quoique ... quoique ! Nous y reviendrons un peu plus tard). Le Chacalisme ce n'est pas no plus, l'invention d'un seul homme. Le Chacalisme est né à l'époque ou l'humanité prononça ses premier mots, à l'époque ou notre ancêtre allongea son premier pas.  Le Chacalisme débuta son ascension dès les premières tentatives d'écritures à l'aube de l'histoire, il y a de cela plus de 12 000 ans, vivant témoignages que l'esprit Chacal nous accompagne depuis les tout premiers pas de la conscience Universelle telle que nous la pratiquons depuis toujours. Sans le Chacalisme, vous ne seriez pas en train de déchiffrer ce message aujourd'hui, car c'est bien un Chacal qui traça à la craie les premières prières écrites, il y a de cela 12 457 ans.
.
 
    Bof, ce blabla ... Rolling Eyes
    En fait, voilà ce qu'est le chacalisme, d'après Tassadit Yacine Titouh, et j'suis pas sûre qu'il soit tout à fait "compatible avec les valeurs de la république" de notre république, puisque: ""ni République au véritable sens du terme ne trouvent leur place dans la réalité, si ce n’est dans l’imaginaire". Ben zut, moi, je tiens à garder les pieds sur terre ... Le chacal, il est républicain ... dans l'imaginaire. La république du chacal n'existe que dans son imagination, vous laissez pas avoir ...
   A lire avant d'entrer dans la secte "République du chacal"....

[spoiler="Tassadit Yacine Titouh"]
 Pour un devenir-chacal:

 


« Il n’est pas simple de comprendre, dans toute leur complexité, les sociétés maghrébines, profondément marquées par les traumatismes de la colonisation et d’élucider les mécanismes qui les ont conduites à instaurer des pouvoirs locaux dont les méthodes s’inspirent à la fois du despotisme oriental et de la Révolution française. Tel est le cas de l’Algérie indépendante, qui a construit un modèle « républicain » reposant à la fois sur une laïcité  « à la mode IIIe République », affichée vers l’Occident, et sur l’islam comme religion d’Etat, à l’instar des autres pays du monde arabe et musulman. De même pour la situation de minorités, des femmes et l’utilisation des langues, le divorce est net entre les textes et la pratique sociale. Les sciences sociales se sont relativement peu préoccupées d’analyser les fondements et le fonctionnement de ces pouvoirs dans des sociétés où ni monarchie (à l’exception du Maroc) ni République au véritable sens du terme ne trouvent leur place dans la réalité, si ce n’est dans l’imaginaire. Cest à partir de cet entre-deux, de ce modèle hybride, inscrit dans la pratique sociale, qu’il faut tenter d’élucider les modes de fonctionnement des pouvoirs et les structures qui leur sont liées. Il faut pour cela se pencher sur les représentations, sur l’ancrage culturel qui fonde leur légitimité. Dans cette perspective, l’ethnologie est une discipline particulièrement pertinente pour mieux comprendre les groupes maghrébins, où le poids de la transmission orale de la mémoire reste prédominant ; ces sociétés ont en effet subi des dominations diverses – depuis la présence romaine jusqu’à la conquête française, en passant par les dominations musulmanes arabe et turque (pour l’Algérie et la Tunisie) -, qui on produit en réaction des modes de résistance favorisant leur survie. Tout en conservant des traditions culturelles spécifiques. Déjà avec les Romains, les Berbères ont dû emprunter la langue officielle (Apulée, Saint Augustin, Saint Cyprien), le même phénomène s’est produit avec l’arabe (Ibn Ajerrum, Ibn Badis, Mokhtar Essouci) et, plus tard, avec le français (Amrouche, Feraoun, Kheir Eddine). Ce processus de domination/résistance, commun à l’ensemble nord africain, n’a pas manqué de gagner le cœur de régions les plus reculées, comme les zones montagneuses où les populations ont du faire les concessions qui s’imposaient à la politique du moment. Pour cette raison, il est difficile de rendre intelligible ou simplement visible les cultures traditionnelles dominées par des civilisations où l’écrit a exercé une fascination au point d’être fétichisé d’autant plus que le système graphique introduit en Afrique du nord ont servi de vecteur aux religions en présence (judaïsme, christianisme, islam) ; pour comprendre cette réalité complexe le cas de la Kabylie est particulièrement éclairant : incarnant à la fois la culture ancienne du Maghreb dans sa dimension berbère et l’ouverture sur les cultures écrites (arabe, français), les productions de la culture kabyle permettent bien d’analyser de quels instruments symboliques les groupes dominés construisent leur mémoire collective et comment ils se représentent les différente dominations [… ] Ainsi ce n'est pas le Lion-souverain, que l'on chante dans les rituels et dont on loue la noblesse et la bravoure, qui occupe nécessairement le devant, mais le Chacal, à la fois adversaire et protecteur du Lion. Cette position à la fois déterminée et indéterminée par rapport au pouvoir est rendue par une métaphore évocatrice : la couverture (en réalité le paravent). Ce symbole exprime avec force la singularité de cette fonction marquée par l'ambivalence et l'ambiguïté. En principe, eu égard à ses origines humbles (du point de vue physique et social), est voué à protéger, à sauver le corps légitime du pouvoir légitime, lui même incarnation de l'ordre cosmique. Mais ce n'est qu'apparence, puisque la position est dialectiquement liée à celle de la couverture. Si cette dernière vient à tomber, le pouvoir se dévoile et, du coup, peut se révéler son dysfonctionnement qui peut conduire à un désordre social. Cet élément extérieur dont se drape le pouvoir est donc beaucoup plus déterminant qu'il n'en a l'air, puisqu'il est en réalité consubstantiel de cette institution... Incarnation des dominés Chacal peut jouer à l’infini avec le pouvoir et ses attentes, d’où sa capacité de séduction (voire de compromission) poussée à l’extrême. Ayant intériorisé le rôle du trouble fête originel lors de ses propres noces, Chacal est perçu comme une menace pour les systèmes établis. Son intelligence peut se retourner contre l’ordre en place, fut-il sacré, d’où la peur qu’il inspire. La force de Chacal n’est pas physique : elle est liée à son seul esprit, à sa capacité de lutter avec des idées, à sa capacité à opérer un renversement du monde et de son sens, mais elle est aussi liée à son histoire ancienne et au cumul d’une histoire acquise grâce à ce statut d’initié qui lui permet de mieux voir le monde et de le diriger… A la fois dans le jeu et en dehors de lui, Chacal est donc celui qui incarne la ruse lorsqu’il est faible et l’ambiguïté volontaire lorsqu’il est en position de force. Contrairement aux conventions établies, Chacal montre l’écart séparant la théorie des pratiques humaines, dénonçant ainsi la part du mensonge et d’hypocrisie inhérente au monde social et aux agents qui le constituent. Chacal sert du coup, de révélateur, en mettant l’accent sur les contradictions, les ambivalences et l’ambiguïté dans sa perception originelle c'est-à-dire l’impossibilité d’établir des choix définitifs… » (Tassadit Yacine Titouh, Chacal ou la ruse des dominés)


Le scroll, c'est pas toujours très pratique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 9 Fév 2015 - 19:20


_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16913
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Kharmith le Lun 9 Fév 2015 - 19:26


Kharmith
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 17/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Kharmith le Lun 9 Fév 2015 - 19:51


Kharmith
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 17/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Mar 10 Fév 2015 - 14:56





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Mar 10 Fév 2015 - 15:15





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Invité le Mar 10 Fév 2015 - 15:51

Version japonaise d'un trailer bolywood

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chacalisme est t'il compatible avec les valeurs de la république.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum