Empathie et série

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 02:13

Je mets juste un post, car je viens de vivre l'expérience la plus traumatisante émotionnellement (empathiquement), en regardant un épisode d'une série.

Si d'autres connaissent, le regarde en pseudo-direct V (2009), la nouvelle version de V : les visiteurs, extraterrestres reptiliens déguisés sous des peaux humaines.

Contrairement au film et à la série d'origine, dans cette version, les peaux sont biologiquement liées à leur porteur, et croissent avec eux.
Dans l'épisode 3 de la deuxième saison (sortis mardi soir sur les écrans américains), une V se fait capturer, et écorcher vive pour obtenir des informations.

Cette scène, bien que "banale" en SF, s'est trouvée être tellement bien tournée que j'en suis encor mal, presque envie de vomir. Moi qui avait pris des yaourts pour me détendre devant buffy, j'ai même plus faim, et que je vais sûrement en faire des cauchemars.

Mon post n'est pas un truc inutile posé là comme ça, mais une réelle question : qu'est-ce qui fait la base de notre sensibilité, et comment fonctionne l'empathie "de copiage".

Vous savez, il y a peut être parmi vous des personnes empathiques, et parmi ces personnes, certains qui arrivent à se mettre à la place des personnages de fiction des livres, pièces ou films qu'ils dévorent.

Je fonctionne comme ça, et j'aurai aimé partager avec d'autres, des expériences, pour en comprendre le fonctionnement.

Sachez tout de même, que pour voir cet épisode, il faut le télécharger illégalement via des programmes de peer to peer.

Merci.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Philippe le Jeu 20 Jan 2011, 02:26

Les neurones-miroir?
(Phèdre avait posté des liens là-dessus.)

PS: je ne suis pas près de regarder cette série-là, je me souviens assez de la première version, ainsi que de deux films du même genre. Sad

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 02:38

Je ne comprends pas comment des neurones mirroirs pourraient capter des choses qui ne sont pas visuelles, et qui ne sont des fois même pas perceptibles ?

Comment en lisant le mail de quelqu'un, on peut arriver à savoir si au moment de sa rédaction, il était en colère ou euphorique ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 06:23

Je suis TRES empathique Clem, du moins je le crois, je me mets aisément à la place des gens, surtout pour le pire, d'un point de vue émotionnel. Que ce soit à la télé, la radio ou dans mes lectures. C'est variable, il y a quelques années j'ai du cessé d'écouter les infos à la radio tellement cela me foutait en rogne maintenant c'est mieux. Quand je lis un roman avec quelqu'un qui est maltraité je suis furieux, quand notre fils de 16 mois est en colère parce qu'il a mal pour X raison, je suis aussi en colère ( ce qui est très difficile a gérer )... etc...
Je me shoot au dépamide, un médicament réservé en principe aux bipolaires, il me permet de créer un "tampon" salutaire entre moi et les autres.
En plus je copie les comportements des gens que je côtoie suffisamment longtemps, ils sont énervés, je le suis aussi même si ce qui les énerve ne me concerne pas, ils sont d'humeur a plaisanter,je plaisante avec eux, ils sont anxieux, je suis mal à l'aise etc...
C'est difficile d'expliquer cette empathie, j'en ai parlé a ma psy l'année dernière, on a peur de passer pour un fou ou un type qui se crois doté d'un pouvoir "mutant". On ne sait pas si ce que l'on ressens c'est vraiment ce que les autres ressentent ou si c'est ce que l'on croit qu'il ressentent vue de l'extérieur...
On doute de ses propres émotions, de son ressenti. On a peur d'en parler car on a peur que l'on se moque de vous, d'avoir honte ....

Les neurones miroirs je connais pas, il faudrait que je me renseigne, mais les informations ne sont pas seulement visuelles : il y a tous les sens, l'olfactif est négligé notamment, les phéromones a mon avis jouent beaucoup. Sans parler d’éventuelles interactions entre nos champs électriques ? électrostatiques ou électromagnétiques ? Respectifs. Peut être cela joue t'il....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Shiriya le Jeu 20 Jan 2011, 08:00

Pareil que pour Hari, niveau empathie, j'arrivais même à être mal quand mon copain m'envoyait un sms et que je "sentais" qu'il n'était pas bien, cela créait comme un "lien" entre nous en plus des sentiments forts qu'il y avait, et donc même à 400 km quand il était en colère, j'étais en colère quand il était au fond du trou je l'étais aussi, quand il allait bien j'allais bien.
Ça m'arrive bien sur avec d'autres, mais lui ... c'était assez affolant.
Le plus gros du problème, me concernant était que je n'arrivais pas du tout à faire la différence entre les sentiments m'appartenant et ceux des autres ( je n'y arrive toujours pas d'ailleurs ).
Et pour te répondre Clem, en effet je subit la même chose avec séries, films, pièces de théâtre etc ... le pire pour moi étant la musique je crois. J'en arrive parfois à avoir le cœur qui me fait mal. Ceci dit, d'après mes lectures, c'est plus de la contagion émotionnelle que de la réelle empathie, la différence entre les deux étant, justement le fait de faire al distinction entre ses propres sentiments et ceux des autres, et donc éviter une appropriation.
Voici un article justement sur Wiki, mon ami, qui parle de l'empathie et des neurosciences, qui explique donc l'existence d'une sorte de circuit sensorio-somatique qui régit cette empathie. ICI

Et voici aussi un article justement sur les fameux neurones miroirs qu'on retrouve cités justement dans l'article plus haut, indiquant que c'est également une nouvelle piste expliquant, l'empathie dite "immédiate".

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 09:07

C'est la meme chose pour moi HariSeldon,
Je suis une veritable eponge viv a vis des emotions des autres
... et un cameleon aussi
je ressens la moindre tristesse chez mon interlocuteur,l'inquietude, la colere,la joie, et toute sorte d'emotion et je me met alors a son diapason
et cela est parfois tres douloureux, presque physiquement
Je ressens aussi les intentions cachees,
j'observe beaucoup, et il m'arrive frequemment d'anticiper sans le vouloir ce que ressent une personne, la facon dont elle va reagir

Bien sur je le cache avec soin, je pense deja parfois moi meme que je suis folle, alors, les autres ... tu imagines...

Tout cela pour te dire, Clem, que pour moi l'empathie est constante dans ma vie, et bien sur egalement lorsque je suis devant un film ou meme une serie tv anodine
Dans ce cas, il peut m'arriver de pleurer et, en meme temps, ce qui me parait tres etrange, je me met a m'observer moi meme et a commenter mentalement ma reaction,
en somme, une grande immersion et un grand recul a la meme seconde..... Question

je file sur le lien des neurones miroir, merci Shiriya

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Shiriya le Jeu 20 Jan 2011, 09:19

De rien Val Wink.
Ah oui j'avais oublié aussi cette histoire d'anticipation. D'ailleurs est-ce qu'il y a quelque chose qui indiquerait un lien avec la zèbritude ? Est-ce que notre extrême sensibilité, couplée à notre grande capacité d'analyse et sa rapidité, nous permettrait de "voir venir" les choses ?
Parce que j'avoue que c'est une chose que j'aimerai bien éviter du coup, parce que je sens aussi bien les mauvaises que les bonnes choses arriver, alors pour les bonnes ça va, mais le reste, ben même si ça nous prépare, ça fait quand même extrêmement mal et avec nos ressentis ... pas besoin d'en dire plus.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 10:02

En effet, Shiriya, pas besoin d'en dire plus.... c'est parfois si douloureux, parfois frustrant, parfois extraordinaire

Je ne sais pas si ce phenomene d'anticipation a un lien avec la zebritude, je ne puis qu'emettre des hypotheses
Ma mere, qui est un zebre averee, est litteralement envahie par cette anticipation du mauvais depuis toujours

Quant a moi, cette anticipation se revele dans tous les domaines de ma vie
lorsque j'echange avec des gens, mais pas seulement
il suffit que je sois presente et que j'observe

Dans mon travail aussi, je peux anticiper le denouement d'une situation alors que mes collegues en sont encore a chercher a poser justement le probleme... et dans ce cas encore, impossible pour moi de leur expliquer le deroulement de ma pensee
... extremement genant de ne pouvoir prouver que l'on a raison....

Au fil de mes lectures, et en analysant mon contexte exterieur et interieur de ces moment, j'ai eu une petite piste, mais cela n'engage que moi et mes pensees delirantes Razz
je pense qu'il s'agit d'une convergence de plusieurs facteurs :
- une grande capacite d'observation
- une sensibilite exacerbee
- une hyperstimulabilite (chaque detail nous parle, le contexte general nous parle)
- une analyse en <sous marin> ( heu.. ce terme n'est peut etre pas tres juste Embarassed ) Je veux parler des connections neuronales qui s'activent de maniere tres rapide et en arborescence, sans forcement que l'on puisse s'en rendre compte. C'est un peu ce qui se passait a l'ecole pour moi en math je crois)

... et je n'ai aucun moyen d'apprivoiser tout ca !!!

Je crois que je suis totalemet hors sujet, pardon pour cela Clem

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 11:07

Quelques sujets sur l'empathie et l'anticipation sont traité sur le forum.
Je ne pense pas que l'on ressente vraiment ce que l'autre ressent, on absorbe de leur ressentis certes mais on le module avec nos émotions qui nous sont propre ce qui en ressort quelque chose d'intense.
Une des raison sans doute qui explique pourquoi certaines personnes ne ressentent intensément que la tristesse, l'angoisse etc... ces même personnes qui ont un terrain fragile a ce niveau.

Pour les séries ou films ou encore livres je me demande si ce n'est pas la même chose, on est touché par ce qui fait écho en nous, consciemment ou non.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par .............. le Jeu 20 Jan 2011, 11:18

.


Dernière édition par T-REX le Mer 16 Mai 2012, 15:38, édité 1 fois

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 13:15

Personnellement, mon empathie n'est plus un problème au jour le jour.
Il lui arrive encor de me surprendre, comme pour cet épisode, mais j'arrive tout à fait à faire la part des choses, entre mes émotions et celles des autres. Js les vois, je les ressens, les bonnes comme les mauvaises (sans d'attirance particulière pour l'une plus que pour l'autre), je les observes, tente de comprendre leur source, les rattache à la personne qui les ressens pour éviter de les confondre avec les miennes (le plus dur en fait^^), et voilà.

Mais c'est vrai que j'absorbe les trait de personnalité des "characters" de films ou de séries. Il y a bien certains livres qui m'on obligé à les lire d'une traite tellement j'en avais les tripes suspendues (acide sulfurique, de nothomb - le garçon qui pleurait des larmes d'amour, Delmar) mais ça reste minoritaire.
Prenons un exemple, je me re-regarde les buffy en intégralité, et j'en suis déjà à la saison 5. Durant le 4 et maintenant la 5, Spike, un vampire, est de plus en plus présent. L'autre jour, allant chercher le pain, après un épisode où on le voyait bien, je me suis rendu compte que mon allure était la sienne. Mais pas moyen de m'en défaire.
De même, lorsque j'ai vu little bouddha pour la première fois, je suis sorti de la salle en trans. je parlais comme Keanu Reeves dans le film (posément et lentement). Il m'a fallu dormir pour effacer cela.

Ce que j'aimerai comprendre, ce sont les facteurs normaux ou paranormaux (acceptés par les sciences ou non) qui rentrent en ligne de compte vis à vis de cette empathie collante.

En effet, je suis aussi capable de ressentir des choses d'une personne se trouvant à plusieurs X-aines de kilomètres, en discutant sur msn ou simplement en pensant à lui/elle.

Je n'arrive pas accepter que des connections neuronales soient le seul facteur, "visibles" ou non, à notre insu ou non, qui nous permettent de vivre cela.

Merci à tous pour votre participation à mon sujet^^.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 13:18

Empathique je suis et ... je ressens et vis ce que l'autre ressent. Même ayant refoulée mes émotions.

Je suis comme une éponge, j'absorbe naturellement les choses, et ... que mon affect soit en jeu ou pas. Ce qui est d'autant plus difficile à vivre au quotidien.

En effet, je peux arriver dans une pièce, être très bien, forte, de bonne humeur, et ressentir, capter, les ressentis d'une personne en souffrance, finir par ne plus bien aller, ... (ou carrément l'inverse) finir par me remettre en question, finir par me trouver bi-polaire ... alors qu'en fait, c'est juste Moi.

Je ne savais pas qui j'étais réellement, comment je fonctionnais réellement. Cela venait me déstabiliser mais maintenant, face à ce genre de situation, je prends le temps d'accueillir l'émotion qui nait en moi, de me demander pourquoi il y a un changement brutal d'humeur, une gène dans la poitrine, une difficulté à avaler, une sorte d'oppression, ... et je ne me remets plus en question ... cela ne vient plus toucher mon estime de moi, ce que je suis. J'accepte cette part de moi et j'apprends à la gérer.

Pour les lectures, les films, les infos, les émissions ... même chose, donc n'étant pas mazote à l'extrême, je fais très attention à ce que je lis, j'écoute, regarde ... pour ne pas être déstabilisée pendant des jours.






Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Jeu 20 Jan 2011, 13:28

En effet, je suis aussi capable de ressentir des choses d'une personne se trouvant à plusieurs X-aines de kilomètres, en discutant sur msn ou simplement en pensant à lui/elle.

Je suis aussi capable de cela ... à chaque fois que je rentre en "vrai" contact avec une personne. Il faut que j'ai été en phase, comme "aspirée" par elle et à partir de là je suis comme liée à elle. C'est difficile à expliquer mais je l'expérimente de plus en plus et ... c'est bon dans le sens où y à un lien. Mes amis Z et moi sommes liés par cela et nous sommes dispatchés physiquement loin les uns des autres.

Je n'arrive pas accepter que des connections neuronales soient le seul facteur, "visibles" ou non, à notre insu ou non, qui nous permettent de vivre cela.
Humm ... çà j'aime lire ... je ne me suis jamais posée la question du pourquoi de la chose ... et ... wouaaa intéressant ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Mélanie le Jeu 20 Jan 2011, 14:56

Clem, c'est intéressant que tu lances ce topic après avoir vu cette femme se faire écorcher vive et pas avec l'épisode de Spike par exemple.
La peau est notre barrière, quand j'ai des émotions qui me submergent, j'ai l'impression que je suis à vif. Et quand tu es en connection avec ces personnages de séries, de films ou les gens qui t'entourent c'est comme si ta peau ne tenait plus son rôle de barrière, tu es en eux et tu vis ce qu'ils vivent.
Peut être faut il chercher du côté d'un problème d'identité ? Pour ma part, c'était le cordon ombilical qui n'avait pas été coupé avec ma mère. Il est pas mal rogné depuis, ce qui me permet d'avancer doucement sur le problème de la différenciation avec les émotions des autres.
Peut être que ça n'a rien à voir pour toi, mais cette histoire de peau m'a beaucoup parlé Wink

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Invité le Ven 21 Jan 2011, 06:27

Si vous voulez un petit aperçu de l'Enfer émotionnel, venez bosser avec moi, là on se retrouve à 7 dans un bureau de 20m2 partagé en 2 a moitié par une cloison le tout avec une porte sécurisé et ou les seule fenêtres qui sont pourtant en face de moi avec une très jolie vue sur la Défense depuis le 31ème étage d'une tour, sont perpétuellement bouchées par les stores vu que le boss supporte pas la lumière.... ajoutez au moins 6 postes informatiques fixes et 1 portable, la clim, les téléphones. Bien sûre c'est totalement illégal du point de vue du CHSCT, ça doit duré jusqu'a mis mars... là j'ai décidé pour mon équilibre mental de sortir faire une pause de quelques minutes ou de trouver un prétexte quelconque pour sortir du bureau toutes les heures au lieu de ma pause habituelle de toutes les 1h30.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Empathie et série

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum