Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Ven 30 Jan 2015 - 14:04

Bonjour tout l'monde,

Difficile de faire une présentation simple.

Il y a encore 2 mois je n'imaginais pas venir ici.
Pour résumer j'ai 23ans et je vis depuis 2 ans en basse normandie, région dans laquelle j'ai trouvé ma nouvelle compagne.
J'avais une ancienne vie en région parisienne (essentiellement), et j'ai tout plaqué pour venir "m'enterrer".

Ma compagne (je tiens à le préciser) est la seule avec qui j'ai (enfin) réussi à maintenir une relation stable et durable.
On s'était toujours qualifié de complémentaires entre nous.
Après & an et demi de vie commune, un passage au bord du gouffre et des crises d'angoisses innombrable j'ai décidé de me reprendre en main.
(je galère à écricre c'est casse pieds)
J'ai essayé (entre autre) de lever tout les non dits de notre couple. J'ai bien constaté que ma miss avais un mal être et j'ai eu la prétention de vouloir l'aider. Grossière erreur! je lui balançais tout bien trop "crument", et elle me disais à chaque fois : "ce qui me fais mal c'est que tu m'explique tout ce que je n'arrive pas à comprendre"
Sur ces bonnes paroles nous avons décidé (enfin j'ai pris l'initiative avec son accord) d'aller voir une infirmière psy en cmp.
Lors du premier rdv y a que moi qui est parlé (ou presque) et la gentille dame a finie par me dire : " il va falloir penser à vous aussi à ce que j'ai l'impression"
Sur le coup, je me suis dis "on verra..." . Ma conjointe à continuée à voir cette dame, passons.

Fin novembre m'est venue l'idée d'aller moi même voir un infirmier psy au cmp.
Mes motifs? Prendre le temps "de penser à moi" , régler mes conflits familiaux.
Ah oui et j'oubliai, (très z'important) je suis consommateur régulier depuis 8ans d'une plante verte proscrite dans ce pays.
A la première séance, j'ai littéralement déversé tout ce que j'avais, passant du coq à l'âne, rebondissant dans tout les coins.
A la seconde, grosso modo il me dis que je suis potentiellement "surdoué" ou peu importe le terme.
Je me suis tout suis dis "ah c'est gentil de te foutre de ma g****e!"
Il pense que j'ai une profonde dépression existentielle, mêlée d'une addiction forte et d'une potentielle "précocité".

Alors j'y ai pas cru et puis.... j'ai cherché, creusé, fouillé, articles web, forum, livres.
Et bien j'ai l'impression de ne plus être un oiseau en voie de disparition! j'ai mis un mois avant de m'en remettre tant ça m'a boulversé.
Mais d'un autre côté je sais pas si je le suis vraiment ou si c'est ma consommation abusive qui m'a mené à penser et a ressentir, ce que bon nombre d'entre vous vivez et ressentez. Cela me laisse perplexe.
Alors pour me rassurer dans un premier temps, j'ai fais les tests gratuits (et franchement peu convaincant), me donnant entre 115 et 125. Etais ce que j'étais plus ou moins défoncé? sais pas. Et puis, j'ai fais le test préliminaire de mensa en consommant en même temps et j'y ai obtenu 28 bonne réponses sur 40 soit 2 en dessous pour prétendre à venir faire le "vrai" test.

Je suis dans l'interrogation , le doute, l'incompréhension et le désespoir.

Alors si je suis ici, c'est pour parler avec vous, me rassurer (ou pas), essayer de trouver des amis/amies "à mon niveau" (chose qui me fais défaut depuis 23ans) car la miss commence à saturer de ma mentalité, me renseigner sur une adresse de psy qui pourrait m'aiguiller, me conseiller et, lorsque j'aurai arrêter de consommer, me faire passer les tests "adéquate".

Voilà, j'ai essayé de faire "simple" , bien que pleins d'éléments me concernant sont manquants (cela suscitera peut être vôtre curiosité et engagera peut être la conversation)
En tout cas, tout ce que j'ai pu lire ici me mets en confiance, j'espère pouvoir parler avec vous prochainement, "vous avez l'air cool"



Le Dodow vous souhaites à tous z'et à toutes une bonne après midi!

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Ven 30 Jan 2015 - 15:03

Salut dodow,

J'en suis au même point que toi donc je vais pas pouvoir être de grand conseils mais une chose est sur, c'est que pour les tests de QI (sur le net, je viens de terminer ceux de mon-qi.com) les résultats sont très approximatifs, d'un jour au lendemain, il suffit que tu sois plus frais et moins stressé et tu es plus apte à avoir des résultats à la hausse.

Et au sujet de la plante panda ^^ c'est sur que cela modifie tes résultats, ton raisonnement, et ta vivacité. Je suis également consommateur occasionnel, mais les psychotropes ralentissent nos facultés neurologiques, donc tu peux toujours diminuer ta dose, et petit à petit rester "à jeun de vert" pour récupérer toute tes capacités Wink

Et le QI n'est pas LA référence d'une personne surdouée (comme j'ai pu le comprendre à travers ce forums et les études traitant le sujet).

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Ven 30 Jan 2015 - 15:10

quelques liens pour t'aider à comprendre ce qui agit et sur quoi :

Rajoute le "w w w ." avant chaque lien car j'ai pas le droit de copier de liens car membre trop récent.

fr.wikipedia.org/wiki/Psychotrope
fr.wikipedia.org/wiki/Cannabino%C3%AFde
fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9trahydrocannabinol
lecerveau.mcgill.ca/flash/i/i_03/i_03_m/i_03_m_par/i_03_m_par_cannabis.html
stop-cannabis.ch/le-cannabis-en-question/est-ce-que-cela-agit-sur-lintelligence

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par Ardel le Ven 30 Jan 2015 - 15:25

Bienvenue, dodow ! cheers

Content que tu te sois déjà engagé dans une démarche de questionnement, félicitations aussi à ta compagne.

En espérant que ça évolue dans le bon sens (mais ça a l'air bien parti ... Smile ), bon séjour dans le coin !

(Et je ne suis pas spécialiste des effets de la fumette sur l'"intelligence", mais je crois déjà avoir lu que sur les capacités mesurées par les tests de QI, c'était dévastateur.)

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Ven 30 Jan 2015 - 15:31

(attention je ne fais pas la promotion de la fumette !!!)

Mais c'est vrai qu'occasionnellement cela fais du bien de déconnecter son cerveau Wink ...

Car le reste du temps c'est une vraie malédiction de ne pouvoir s’empêcher de réfléchir sur tout et rien sans arrêt, toujours être la victime de son propre cerveau, mais cela ne remplace pas un véritable lâcher prise, mais j'ai jamais réussi à lâcher prise..

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par ShineFlower le Ven 30 Jan 2015 - 16:04

Bienvenue chez les tiens dodow. En espérant que ce forum t'apporte les réponses dont tu as besoin. Je pense et je suis sûre que tu rencontreras des personnes qui te ressemblent sur le plan intellectuel et affectif. Le plus simple pour savoir si tu es raye c'est de prendre contact avec un psychologue. En tout cas bonne route zebresque. En chemin

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par Invité le Ven 30 Jan 2015 - 16:09


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Ven 30 Jan 2015 - 17:11

RE-à tous,

Merci, merci et ..... merci :-)

L'arbre:
Ca fait "plaisir" de me savoir dédoublé quelque part^^
c'est le ressenti que j'ai vis à vis de ces "tests". Après je suis bien d'accord sur ce point de vue que seul du question/réponses ne peut tout expliquer à mon sens.
J'ai du mal à mettre les mots sur ma "régression" intellectuelle (je ne fait pas d'apologie ou d'incitation à la consommation de stupéfiants), 8ans à vivre avec ça, c'est profond je dirai. J'ai pris l'habitude de vivre de cette manière et, contrairement aux autres personnes que je connais et qui fument, moi ça ne m'endors pas ou ne me met pas "stone", j'ai juste l'impression d'être bridé, moins éparpillé, ce qui me permet (mais ce n'est sûrement pas la réalité) de me sentir plus apte et mieux concentré. Un véritable outil du quotidien. Un paradoxe pour un produit qui "rend con" (pardonnez moi l'expression).
Après quand je dis quotidiennement, pendant environ 5ans ce fut de manière irrégulière, depuis ces trois dernières années c'est entre 2g et 4g par jour..... que dire....... C'est devenu tellement un point central que je n'imagine pas sans.
Je prends conscience que vivre sans est la solution, mais wahou! quel chemin monstrueux vais-je devoir emprunter?
Merci pour tes liens, je vais aller z'yeuter ceux que je ne connais pas. Certains ne me paraissent pas inconnus ;-)

Ardel:
Merci à toi pour cet encouragement, ces questions me torturent, tant par leurs intensités que par leurs effets. j'ai trouvé une solution (qui ne soulage pas mais m'en vire "une partie") c'est d'écrire dans un cahier. Que ce soit mes souvenirs, mes questions, mes sentiments etc...
Le problème c'est que mon infirmier psy commence à devenir comme mon cahier, une page blanche que je rempli pendant une heure sans avoir la réponse au dos de ma page. D'où ce besoin de consulter ailleurs, mais j'ai tendance à ne pas vouloir me planter, j'aimerai ne pas m'y prendre à 2, 3, 10, 20 fois pour trouver le bon doc. Je me sens frustrer rien que d'y penser.
Ma chérie ça lui fait du bien mais elle a besoin de plus de temps dans sa thérapie pour avancer et des fois je lui fait un cours accéléré (sans le vouloir) au cours d'une discussion plus ou moins houleuse.
c'est le ressenti que j'ai vis à vis des tests, car je me rappel pour celui de mensa qu'au cours de mon "cogitage" pour résoudre une question (portant sur les suites de dominos), j'ai buté pensant 2min avair d'avoir un genre de coup de fouet électrique (genre une bonne chataigne), qui m'a remis instantanément dans le "droit chemin".
Ce foutu thc me rends chèvre et non plus zèbres du coup...

Shine flower:
Merci aussi pour ton soutiens et ton accueil,
en parcourant le forum j'en trouve plus ou moins, j'arrive à mettre des mots sur des émotions, ressenti, etc...
J'espère vraiment rencontrer du monde. Je n'ose pas pour l'instant tout "déballer" de peur des ressentis mais effectivement j'aimerai bien combler ce vide. Patiente (tu parles!).
Oui pour le psychologue, j'ai entamé mes recherches récemment mais je vais sûrement aller poster "clairement" ma demande dans la partie appropriée afin d'en débattre, etc...

Zabgirl:
J'en possède un moi même, à mon sens: porte vers l'évasion
Il à un lien important pour moi avec une ile que j'affectionne beaucoup, mon pays de coeur quoi!



En tout cas je vous remercie toutes z'et tous d'avoir pris le temps de me parler.

Le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Lun 2 Fév 2015 - 15:13

Bonjour à tous,

Voici une petite suite, quelques compléments me concernant, sachant qu'aujourd'hui c'est ce sujet qui me tracasse.

Etant donné que j'apprends à me (re)découvrir, j'en viens à peser des pour et contre qui n'arrivent pas à se démarquer.

Voilà, lorsque je vivais encore en région parisienne, j'avais un cercle d'amis, plus ou moins proche.
Au début, étant un peu rondouillard j'étais modérément "intégré", laissant toujours place à un malaise.
Puis, le temps passant, je me suis aminci comme un fil.
Bref, le côté "physique" à disparu.
Mais du coup je me sentais de nouveau en retrait, cherchant à me ré-indentifier au groupe, faisant preuve d'empathie à tour de bras pour me sentir un élément pilier du groupe.
Ca à du marché, car je me sentais de plus en plus sollicité, au sein des activités, sorties, etc
Je me suis éloigné de ce cercle pour le travail, m'obligeant à vivre su paris. Ma réaction à l'éloignement fut de proposer de se voir régulièrement entre nous, résultat: je faisais systématiquement les allers-retours en banlieue pour pouvoir profiter de tout ce petit monde.
Le seul souci, c'est que les attentes que je plaçais en eux me paraissais naturelles, et je me disais que, naturellement, ils me "rendrait l'appareil". Sauf que j'ai toujours eu le sentiment qu'ils ne me le rendait pas.
Toujours eu cette impression que les efforts que je faisais pour maintenir le contact (régulier) étaient naturels pour eux,
bref l'impression d'être en quelque sorte "le bon con" .

Du coup, en plus de ma chute pour des raisons familiales, je me sens bloqué vis à vis d'eux.
Dans ma situation à ce moment là, je voulais "avoir ma reconnaissance" , me "faire aimer".
La copine de mon meilleur ami est venue un soir à la maison sachant que j'étais pas au top, et j'ai fais le ce qu'il fallait pas faire.
Suite à cette nuit, je me suis servi de cet évènement comme excuse pour couper les ponts avec tout le monde.

Aujourd'hui cela fait bien 2ans et demi que je ne leur ai pas donné signe de vie.
Mais étant donné ma nouvelle situation, je ne sais pas si je dois me résoudre à régler "proprement" cette situation. Mais ce qui me fait peur (outre le fait que je risque de m'en prendre une par mon ancien meilleur ami pour ce que j'ai fais), j'ai peur de retomber dans mes anciens travers et de me rendre de nouveau trop disponible pour eux et que j'en ai de nouveau ras l'bol.

Voilà, c'est peut être un peu confus mais j'essaye de continuer à faire "simple".

Bonne lecture à vous,

Zèbresquement, le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par Gasta le Lun 2 Fév 2015 - 20:37

Bienvenue dodow !

Je viens de lire ta présentation et ce qui se dégage c'est la sincérité avec laquelle tu as écrit.
Pour le psy, les Rennais te répondront sans doute en MP, certains ont passé le test et ils pourront te donner des renseignements utiles.
As-tu vu ce fil ?
http://www.zebrascrossing.net/t19977p40-rennes-cafe-zebre-le-2samedi-du-mois-prochain-cafe-le-samedi-14-fevrier-vers-16h#885316
Si tu le souhaites, viens à la prochaine rencontre à Rennes, tu verras c'est très sympa et le dialogue est beaucoup plus facile que sur un forum.

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3384
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Lun 2 Fév 2015 - 22:43

Bonsoir Gasta,

Merci pour ton accueil,

Sincère oui, communication est un des premiers mots que j'ai entendu depuis que je suis né...
Et plus sérieusement ce qui me fait défaut: "ce n'est pas de dire les choses mais d'arriver à les résoudre"
Cela fait maintenant que je me surprends à me répéter ça régulièrement.

Oui je suis allé voir le fil des adresses des psy sur rennes, j'attends des avis/conseils.
Pour la rencontre j'ai quand même une appréhension, étant fraichement arrivé. Mais lorsque j'aurais mon foutu permis je vais sûrement franchir ce pas (surtout si on vient me proposer de venir).

En tout cas merci de m'avoir lu.

Le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Mar 3 Fév 2015 - 10:43

Salut Dodow,

Pour ce qui est de faire une psychanalyse / psychothérapie, je sais que pour moi, cela se passe très bien car mon psychiatre est un "papy gâteaux" très sympathique donc plus facile de créer un lien et de se laisser aller dans le jeu de l'introspection. Et puis c'est une personne très intelligente, il arrive en très peu de mots à toucher là ou il faut. Sachant que dans sa méthode il ne te donnera jamais les réponses, comme il m'a dit: "la clef de votre bien être est en vous, et seul vous, pourra la trouver, moi je suis là uniquement pour vous aider à la chercher" et je trouve que son raisonnement est honnête. Il faut faire ce travail sur nous même, car si je n'étais pas tombé en dépression, jamais je ne serais aller consulter, et franchement je regrette pas car à chaque fois je sort de là avec un petit plus, une idée ou une nouvelle connaissance de moi même qui me permets d'avancer.

Pour ce qui est de ta relation avec tes amis, laisse moi te dire que j'ai vécu récemment le même questionnement avec une personne que je considérais comme un ami proche, mais au final c'est toujours moi qui faisais les efforts pour que notre amitié perdure, car cette personne narcissique en excès n'acceptait jamais de faire le moindre geste, la moindre empathie. Et lorsque que je suis tombé en dépression, je me suis pris une gifle verbale dans la gueule, et il m'a fuit comme la peste car je n'étais plus intéressant, je ne pouvais plus faire la fête. Et voilà deux semaines que je n'ai pas de nouvelles de sa part, et moi, je n'en donnerai pas, car désormais j'estime que si les personnes ne cherche pas à prendre des nouvelles après que toi tu l'es fais, alors ce sont des personnes qui ne mérite pas ton amitié. Un ami est là pour les bons moments mais surtout dans les mauvais moments, car un ami c'est avant tout une personne qui t'aidera qu'importe le prix, qu'importe la distance. Et ce sont dans de durs moments que nous mettons à l'épreuve l'amour et l'amitié. Donc ne cherche pas à "paraitre" la personne que tu n'es pas, être "trop bon, trop con" ne t'aidera pas dans tes relations, j'en ai fais l'expérience de nombreuses fois dans ma vie...
Mais j’essaie de changer la "carapace de paraitre" qui m'habille. Et petit à petit juste être moi même, qu'importe le résultat social, les personnes qui nous aiment se doivent de nous accepter tel que nous sommes et nous n'avons pas à faire d'effort pour plaire et être accepté (à part si nous sommes un vrai connard Laughing ).

Je te dis tout ça, car je vis le même combat, et c'est dur, car souvent je retombe dans mes travers et ma carapace resurgit dans le but d'être accepté dans un groupe ou paraitre être un gars cool mais au final si j'étais simplement moi même j'aurais surement plus à offrir qu'avec ce déguisement.

La seule chose que je peux affirmer aujourd'hui, c'est que JE SUIS MOI avec ma fiancée, ma famille, et mes quelques amis qui se comptent sur les doigts de la main (pas comme les "amis" virtuels qui se comptent par centaines sur les réseaux sociaux).

Donc essai toi aussi, avec honnêteté, de faire ce "jeu de piste" pour savoir qui a toujours été là lorsque tu en avais besoin ? qui a été prêts à faire des sacrifices pour toi ? qui t'a écouté ? conseillé ? et aimé ? qui t'a dévoilé ses forces et faiblesses ? qui a cherché à reprendre contact, juste par ce que tu lui manquais et qu'il pensait à toi ? Ce sont à ses personnes là que tu dois réserver une place dans ton cœur ! Car si tu porte dans ton cœur une personne qui n'est là que pour profiter de toi et te jeter dès qu'il te trouve trop usé, alors ton cœur te fera mal car il n'aura pas aimé la bonne personne.

Et amitié est amour Wink

Cherche qui compte pour toi, et raisonne toi si cette personne le mérite !
Car donner toujours et ne recevoir que des gifles sociales en retour, cela fait souffrir.
Donc utilisons notre hypersensibilité pour les personnes qui en valent la peine.

PS: désolé pour cet accouchement de mots mais j'avais besoin de l'écrire pour te faire part de mon avis et aussi pour moi même, après chacun doit se faire sa propre philosophie de vie (qui se doit rester évolutive je pense) mais tes mots m'ont touchés car je pense ressentir la même confusion, la même douleur et torpeur que toi. Et aujourd'hui dans notre monde "d'amis" virtuels, de fractures sociales, et du "moi je" et du "toi je m'en branle de ta vie, regarde moi comme je suis le plus beau sinon va crever" il est dur de créer de liens réels sans prétention et sans jugements. Donc lorsque que nous tombons sur une personne naturelle, honnête et qui a du cœur, alors ne la lâchons pas, et chérissons là Wink

Bien à toi, l'arbre.

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Mar 3 Fév 2015 - 14:09

Salut à toi L'Arbre,

On doit être frangin c'est pas possible? :-)
Visiblement nos situations sont sensiblement similaires et notre raisonnement semble en être de même.

Je te rejoins entièrement sur la notion d'Ami, le vrai (comme une vieus couple).
Là où le bas blesse c'est que c'est à mon meilleur ami, le plus cher, à qui j'ai des choses à reprocher. Et lui et sa conjointe (avec qui ça s'est mal passé) et deux autres, ont été les seuls à essayer (en vain) de me recontacter. Me suppliant parfois de me répondre.

J'avais la sensation "ben maintenant c'est trop tard, j'ai souffert trop longtemps, maintenant c'est vôtre tour!"
Aujourd'hui ça change.

J'ai conscience qu'il a toujours été là pour moi (mon meilleur ami).
Tu m'as fait constater un truc L'Arbre, c'est que pendant les deux dernières années avant le "clash" nous étions toujours ensemble, des vrais frangins! (j'avais oublié ça)
- Dis toi je finissais les cours à 17h (sud paris), 18h30 j'étais chez moi (paris même), je prenais mes affaires et je repartais. Direction banlieue nord de paries, 20h arrivé chez l'ami. On bouffais généralement avec d'autre gens, puis on allait ici et là, chez les uns, chez les autres. On en rentrait en pleine nuit à pas d'heure, complètement mort généralement.
5h15 réveil. Un kawa, un cône et je repars. Une autre cône pour aller à la gare pour chopper le train de 6h02. Puis, 2h de trajet pour retourner au sud de paris et arriver en cours à 8h.
Ce train-train c'était 3-4 fois/semaine pendant 2ans... -

A force, je pense que le fait de "vivre ensemble" à dû me faire oublier l'essentiel, les fondements de notre amitié.

"Donc essai toi aussi, avec honnêteté" : Tu marques un point dans ce constat,
je crois que je ne voyais plus l'essentiel et que je reprochais des choses insignifiantes et subtiles. Les non dits se sont accumulés avec le temps, me masquant l'essentiel.J'ai continué à m'investir, à pérenniser notre relation en me masquant/m'occultant tout ce mal être.
Je pense que le fait d'avoir commis l'irréparable avec sa conjointe à été le moyen de renverser la situation: "J"ai des choses à te reprocher mais je n'ai pas les corrones pour te le dire en face. Alors, dans le désespoir et la frustration, je "m'approprie" sentimentalement et sexuellement ta femme. Pour que ce soit toi qui ai quelque chose à me reprocher et que ce soit toi qui rompt le lien, qui rompt la situation qui était pesante pour moi. Te faisant mon double bourreau de mes erreurs."

Ces deux autres amis ont également cherché à me recontacter (sans succès).
L'un qui m'est plus cher, et que je connais depuis plus longtemps que l'autre.
Celui-ci, j'avais également des choses à lui reprocher (en prenant plus de recul dans mes idées), c'était de vouloir s'attirer notre compassion face à des situations qu'il avait lui même provoqué.
Le troisième, lui, rien du tout. Comme tout les autres potes (et t'as vu, je dis "pote" pour bien différencier^^) à qui je n'avais rien à reprocher.
Là je t'avoue que je n'ai pas poussé ma réflexion à ce sujet, "et les autres?"


Cela commence à devenir un peu plus clair.

Un grand merci à toi L'Arbre
(Quelle essence serais-tu si tu devais te définir?)

Le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Mar 3 Fév 2015 - 14:50

Quand tu dis que tu n'avais pas les corones pour dire les choses à ton meilleur ami. je comprends tout à fait. Pendant 3 ans j'ai gardé pour moi ce que je reprochais à "l'ami proche" mais au final quand mes angoisses ont commencées en partie à cause de lui car je remballais ma fierté chaque jour car Monsieur narcissique en puissance ne pouvait rien entendre comme critique, donc je remballais pour que cela se passe bien, jusqu’à ce que mon narcissisme soit complétement démoli et que je tombe en dépression. Mais au final je lui ai tout balancé dans la gueule, je pensais être soulagé de mon acte mais non, rien, seul point positif c'est qu'on a coupé contact donc je recommence à reconstruire de la confiance en moi et c'est un peu pour ça que mes recherches sont tombées sur ce forum Wink donc une bonne chose.

Quelle essence de bois serais-je ? Je pense à du chêne, car c'est un bois que j'apprécie beaucoup, il a beaucoup de qualités mais il est très dur à travailler... Un peu comme mon "moi intérieur" je sais que j'ai des qualités mais je ne les utilise guère (pas de confiance en moi), je perd le contrôle de mon corps (angoisses) et de mon esprit (anxiété, dépression)..

Mais un jour, avec persévérance, j'arriverai à travailler le chêne comme s'il était un bois tendre et là je serais tout entier Wink

Je te souhaites bonne continuation dans ton analyse, et surtout documente toi sur la philo ("le monde de sophie" est très bien pour s'inspirer des questions universelles), la psycho (le net est une bible pour ce type de recherches), et les livres comme "trop intelligent pour être heureux" (je l'ai commandé, je le récupère ce soir Wink

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Mar 3 Fév 2015 - 16:54

S*******e de connexion internet de m***e, mon message vient de s'effacer!

je te faisais une petite référence à la souplesse par rapport à ton objectif, un bois souple se travail mieux :-)
Et j'allais parler d'une pote qui vient de passer à la maison mais ça sera pour plus tard, là suis énervé :-)
Sinon, "trop intelligent pour être heureux" je l'ai mais c'est la mère qui l'a le temps que je lise deux autres. A voir prochainement

A plus tard, (ainsi qu'à ceux qui z'yeute mon fil)

Le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Jeu 5 Fév 2015 - 15:30

J'ai commencé le livre "trop intelligent pour être heureux" et franchement je trouve l'approche du livre très bien argumentée.

Je me languis de pouvoir le continuer dès ce soir à tête reposée...

J'en parle dans ma présentation si jamais tu veux y aller faire un tour :
http://www.zebrascrossing.net/t20213-mais-qui-suis-je

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par licorneau le Jeu 5 Fév 2015 - 16:00

j'arrive sur le tard.

Avec tes amis, ce que tu fais, et ce que tu reçois, cette différence n'est elle pas due à l'idée que tu as de l'amitié?

Je crois que très souvent, nous plaçons la barre très haut, en amitié, en amour, dans le travail. Nous avons une recherche d'absolu et nous trompons nous même dès lors qu'il y a échange.

Un livre qui m'a donné des pistes de réflexion : " Je pense trop " de Christelle Petitcollin.
Bien que très, trop élogieuse à notre égard, elle donne des pistes sur le fonctionnement des gens dont on est différent Very Happy
Je ne sais plus à qui je l'ai prêté, mais si je le récupère, je pourrai te le prêter un de ces jours à Condate

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Jeu 5 Fév 2015 - 17:26

Bonjour à vous,

L'Arbre:
Ce fût idem pour les deux autres que j'ai lu (M. Kermadec / C. Bost). Ça se laisse bien lire, avec des approches différentes. Divertissent dans la manière d'en savoir plus finalement.

Licorneau:
Oui tu as raison, l'image que je m'en fait est peut être trop idéaliste. Je viens d'en faire les frais cette après midi (ton message tombe à pic!)
J'ai voulu m'entêter à vouloir devenir ami avec ma voisine. Ça fait 4mois qu'elle a emménagé, on s'est quasiment jamais parlé.
Comme ma miss à un ami, je me suis dis je vais franchir le pas et faire de même. LE plus simple pour du coup c'est... la porte en face.
Sauf, que j'ai été incapable de lui dire ce que je souhaitais (à savoir, boire un kawa ou promener son chien ensemble), résultat on se fait un apéro avec le voisin du dessus et ma miss.... franchement raté comme approche.
Je me sens con. Je me sens bloqué, incapable de concrétiser mes désirs finalement.
J'ai peur qu'elle (la voisine) me vois comme un psychopathe ou je ne sais quoi.
Et j'ai l'impression d'être coupable aux yeux de ma miss parce que je cause à la voisine (alors que ça ne la dérange pas).
Incapable de faire simple...

Et puis j'ai repensé à mes anciens amis aujourd'hui:
Qu'est-ce qu'ils diraient si je les appelaient, là maintenant?
Grosso modo je me fais l'idée que rien à changé et que tout le monde m'attend sagement.
Illusion de m***e....


Le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Jeu 5 Fév 2015 - 17:41

De quoi détendre (un peu) l'atmosphère

http://www.youtube.com/watch?v=fo1GkLcPUCs

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Ven 6 Fév 2015 - 12:11

Bon comme promis, je prend mon courage à deux mains, enfin plutôt mon clavier Wink et je t'écris le passage dont je t'ai parlé :

J. Siaud-Facchin "Trop intelligent pour être heureux" - citation des pages 50 et 51

« Quand ça déborde vraiment

Contenir, se retenir... exploser. Alors tout devient incontrôlable. Les émotions débordent. Le comportement s'emballe. La violence de la crise est d'autant plus impressionnante que le point de départ peutparaître insignifiant. Un seuil émotionnel est atteint qui ne peut plus être élaboré ni canalisé. C'est  l’hyperréactibilité émotionnelle, qui s’explique par un seuil de réactivité significativement plus bas chez les surdoués, la capacité de régulation émotionnelle étant moins élevée. En clair : un surdoué réagit beaucoup plus fort à des plus petites choses. Sur un plan neuropsychologique tout se joue au niveau du cortex préfrontal face à la déferlante émotionnelle.

Les bouffées d’émotion

Il faut comprendre que le surdoué se contient beaucoup. Il tente de mettre à distance toutes ces émotions qui l’assaillent en continu. Très vite, il est touché, blessé. Une remarque anodine, un mot rapidement employé, une phrase négligemment formulée, vont déclencher des bouffées d’émotion que le surdoué, dans un premier temps, essaie de canaliser, d’intellectualiser, de minimiser. Il tente de faire baisser la charge malgré les larmes qui montent, la colère qui gronde. Mais, si la situation de pression émotionnelle se prolonge, alors toutes les digues craquent et l’intensité émotionnelle emporte tout, à l’image d’un tsunami dévastateur. La violence de la réaction n’est plus du tout en rapport avec la situation initiale, parfois banale. Dans ces moments-là, ce peut être des hurlements, des coups de poings d’une force inouïe contre les murs, des objets qui valsent… L’agressivité contre soi ou contre les autres est rare. Cette crise de l’extrême à pour objectif d’évacuer le surplus. C’est un exutoire. Mais parfois cela peut engendrer de vrais conflits ou avoir des conséquences plus graves. […]
  »

« Ceux qui pensent que l’intelligence a quelque noblesse
n’en ont certainement pas assez pour se rendre compte
que ce n’est qu’une malédiction »             Martin PAGE
   




Comme je te le disais, ce passage est très représentatif de se que j'ai vécu aujourd'hui et hier, coups de poings sur les murs (et arbres.. allé zou les urgences pour remettre mon doigt en place youpi), les émotions qui s'emballent et deviennent exagérées par rapport au problème initiale, ce sentiment de devoir toujours refouler ses émotions, jusqu'au jour ou cela pète et devient un grand n'importe quoi, à tel point que j'ai fini en "burn out" "à bout de nerfs" et puis dépression ... Donc peut être que ce passage du livre pourra expliquer ce que tu vis en ce moment avec tes amis...

Bien à toi, L'Arbre.

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Dim 8 Fév 2015 - 10:24

Salut L'arbre,

je n'ai pas réagi sur la fin de ton message,
Déjà courage pour ta main.
J'essaye de ne plus exprimer physiquement mes débordements. Avant je me faisais mal à taper dans n'importe quoi (main, doigt, pied...), du coup j'ai fait la transition en jetant des trucs (déjà cassé c'est mieux). OK je sais ce n'est pas la solution mais ça m'évite de me trouer le cuir à chaque crise.
Est-ce que des fois tu essaye "de te forcer" à parler à ta copine pour "vider ton sac" et faire descendre la pression?
Des fois j'ai cette volonté de lui parler, ça m'aide aussi, je me sens plus apaisé après avoir parlé. Parfois je relativise par la suite.
Malheureusement me concernant, ces phases incontrôlables se produisent pour tout et n'importe quoi. Du café bouilli, à la lumière de l'entré qui crame. Et plus ça va plus j'ai l'impression de devoir faire des efforts pour ne pas me "laisser aller".


En tout cas ben.... courage L'Arbre, au plaisir de lire bientôt.

PS: Je compte exprimer visuellement (et clairement) ma différence (zèbre ou pas d'ailleurs).
Un tatouage est en cours de création. (Étant fan de la chose je trouve que c'est un bon moyen d'exprimer qui je suis)

A plus!

Le Dodow

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Lun 9 Fév 2015 - 9:02

Le tattoo ? encore un point commun mdr, j'adore aussi le tattoo, et je travaille aussi sur un tattoo pour symboliser la fin de mes angoisses (pas encore ce jour mais bon...), symboliser la paie intérieure et la méditation, le bien être qui vaincra sur le malêtre, le serpent qui se mort la queue, les ailes d'ange et un éléphant représentant Ganesh, etc et aussi un symbole pour cette particularité qui nous domine, un tattoo encore en projet dans ma tête et qui sera dessiné et tatoué par un pote lui même angoissé, et avec lui même une sensibilité exacerbé (zèbre aussi ? j'en sais rien).. c'est important pour moi que ce soit quelqu'un de sensible qui me comprenne un peu qui le fasse.

Aujourd'hui je n'en ai qu'un, j'ai mi un an à le dessiner (et à récolter l'argent mdr car ça chiffre vite ce genre de passion ^^) mais une chose est sûr c'est que pour mon premier tattoo je voulais qu'il soit l'image de ma relation avec ma copine, car aujourd'hui la seule certitude que j'ai dans la vie (c'est déjà bien d'en avoir une Very Happy) est que l'amour que je ressens pour elle et elle pour moi est intouchable, je sais que cet amour est innocent et pur. Voilà 8 ans que je me suis épris pour elle et c'est le sentiment le plus fort et le important pour moi. Jamais je ne laisserai quelqu'un ou quelque chose user ce sentiment. C'est une immense force qui me compose et je sais que je n'accepterai jamais qui lui arrive quoi que ce soit. Ma force mais ma faiblesse aussi, car si un jour je dois la perdre, je serais perdu pour toujours et jamais je ne m'en remettrai. Ce que j’éprouve est tellement fort que souvent le vertige me gagne rien qu'a l'idée que quelque chose arrive à ma compagne, et évidement j'imagine toujours le pire.. Quand une personne compte à notre cœur, on a toujours peur que mille et une chose lui arrive.

Je m’égare un peu là, mais tu me demandais si cela m'arrivais de devoir me forcer à lui parler ou vider mon sac, bin pour ma part c'est souvent l'inverse, je lui dit toujours tout, je lui fais même le constat des mes séances de psy car son avis compte beaucoup pour moi, la seule chose que je me suis forcé de ne pas lui dire (pas de lui dire mais de ne pas lui dire ^^) est lorsque que j'ai découvert la possibilité d'être zèbre, j'ai attendu plusieurs jours pour lui en parler car je voulais être sûr. Je pense qu'une relation (amoureuse ou amicale même) pour qu'elle soit sincère il faut se donner les moyens d'être honnête envers soi même et envers nos proches, la confiance est la base de toute relation.

Comme il est dit dans le film "le papillon" de Philippe Muyl avec Michel Serrault (un film magnifique, que je conseille +++) :

- Leur amour ne tient qu'a un fil !
- Pourquoi tu dis ça ?
- Quand on réclame des preuves d'amour, c'est qu'il n'y a pas de confiance. Et s'il n'y a pas de confiance, il n'y a pas d'amour.


Même si par moment quand je parle à ma chérie de ma lecture du livre et de mon interprétation j'ai l'impression par moment qu'elle ne me comprend pas, comme si mon raisonnement avais dépassé le sien.. Pourtant j'ai la conviction qu'elle aussi elle est zèbre, car je la trouve super intelligente, elle est autodidacte comme moi et elle à un esprit très ouvert et très acéré, on pourrait parler pendant des heures de tout et rien sans jamais se lasser, et puis on se rejoins sur toute les grandes questions de la vie (vie de zèbre?) et je me demande comment on pourrait être autant en symbiose si elle n'était pas elle aussi zébrée ?!

Ce matin cela ne va pas terrible, j'ai envie de fuir de nouveau... angoisse quand tu es là ... mais j'essaie de tenir le coup et j'évite de quitter mon bureau (je suis au taf) ... Je vais décharger mes émotions sur mon fil de présentation..

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par dodow le Ven 13 Fév 2015 - 11:08

Bonjour à vous les rayés,

Désolé L'Arbre j'ai pas eu le temps de te répondre en détails, promis je fais ça prochainement.

Voilà je post par rapport à ce qui m'est arrivé hier chez le psychiatre.

Hier j'ai donc eu mon premier rdv avec le psychiatre du cmp, l'infirmier psy était présent également.
Bon donc on a fait connaissance puis les premières questions, premières impressions, etc....
Dès que je lui explique mon ressenti par rapport aux différentes questions qu'il pose, il hoche de la tête avec son petit "hun" , "hmm", "oui" bref aucunes de mes explications ne l'ont surpris.
Il me demande également comment je vois ma conso. Je lui explique. Il me dis que dans mon cas je me sert de la "salade" pour faire de l'auto-médication.
Bon, soit.
Mais qu'est-ce que vous essayez de me dire au final?" que je lui dis.
Là il me la joue politicien, m'emmenant de méandres en méandres dans la discussion pour que je comprenne à demi mot que je souffre de psychose et/ou de schizophrénie .

Sur le coup je percute pas et je continue de l'écouter.

Puis vient le moment ou les larmes me monte et que je lui demande plus clairement
"mais je suis quoi moi? Est-ce que je suis "surdoué", malade, fou? Faites simple et donnez moi mon étiquette!!!"

"Pour résumer vous êtes surement très intelligent mais vous souffrez probablementde schizophrénie"

RE-sanglots, les mouchoirs , etc...

Ensuite il m'a dit qu'il souhaite mettre en place un traitement pour moi (oui pas pour lui je sais!), donc un traitement médicamenteux (je ne sais pas quoi pour l'instant) et des "cours" pour ré-apprendre à vivre en société et "cours" cognitifs (?)


Donc voilà depuis hier soir c'est pas la joie, je me sens seul, seul et seul.
Ma femme est quand même adorable de me soutenir mais j'ai peur qu'elle finisse par en avoir marre de moi.
Je compte quand même avoir un deuxième avis d'un autre psychiatre (là je sais pas lequel ferai l'affaire. Un "simple" ou un spé "hqi"?)

Si vous avez des conseils ou des remarques à me suggérer ce sera avec plaisir.
Sachez que je me sens bien ici et que j'aimerai être "juste" un zèbre, avoir enfin mon étiquette.

Merci de m'avoir lu

Le Dodow

Je me permets de modifier mon message car je me suis un peu trop formalisé dans la description de mon message

dodow
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/01/2015
Age : 25
Localisation : ici, là, et puis là

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Sam 14 Fév 2015 - 0:01

Encore moi ...

Donc ce que je vais te dire, ne tiens que de mon avis personnel, mais aillant eu le retour à plusieurs reprises des psy cmp et des infirmiers psychologues (attention je généralise) je pense que leurs avis n'ai pas suffisant pour émettre un diagnostique, et encore moi après une seule séance.

Comment peut-on émettre un diagnostique sur un patient sans même l'avoir analysé lors d'une psychanalyse / psychothérapie ?

Donc si j'étais à ta place je ferais attention concernant le compte rendu de ta séance, et je prendrai rdv avec un psychologue spécialiste en douance.

Tu peux créer un topic pour décrire tes attentes et demander des adresses ici :

http://www.zebrascrossing.net/f58-les-psys-les-adresses-de-psys

J'ai également fait cette démarche et j'ai eu plusieurs réponses par MP très rapidement.

Je pense qu'avoir l'avis d'un psy spécialisé dans les HQI est très important, car d'autres spécialistes ne sont simplement pas spécialiste de la douance...

Tu peux aussi voir pour prendre rdv avec un psyTCC :

http://www.aftcc.org/article/trouver-un-therapeute-0

Mais te laisse pas abattre à cause d'un jugement trop vite interprété.

J'espère t'avoir aidé un minimum, mais sincèrement ne va t'imaginer d'être fou, car tu es assez lucide pour te poser la question et rien que ça montre que tu n'es pas dans la démence ou autre psychopathie Wink

Concernant le fait que tu utilises la "salade" comme automédication, qui ne le fait pas ? la majorité des fumeurs fument dans ce but, pour pouvoir être posé, relaxé, défoncé, pour toi c'est un exutoire qui te permets de pouvoir te mettre en "mode légume" et donc pouvoir être reposé, il te faudrait certainement diminuer la dose, car être toujours fluide à cause de la verdure n'aide malheureusement pas à avancer. Pour le moment moi je trouve mon compte avec le xanax 0,25mg, car il m’empêche de retomber en angoisse ou panique, mais dès que mon psy me dit de le stopper, je le stopperai en respectant le sevrage, mais j'arrêterai car si je continuais à prendre des médocs pour être bien cela serait pour moi une défaite, même si aujourd'hui j'ai vraiment pas envie de m'en passer.

Courage à toi !


L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par L'arbre le Sam 14 Fév 2015 - 0:05

Et vouloir donner des médocs dès la première séance sans avoir pu "t'étudier" c'est du rapide, renseigne toi bien sur les médocs qu'il souhaite te donner avant de les prendre car entre les antidépresseurs qui rendent suicidaire, et les anxiolytiques qui rendent anxieux ... quel comble.

Fais attention à ce que l'on te prescrit et au dosage, car les médocs sont peut-être même plus dangereux que la "salade".


Ne jamais faire d'excès, c'est toujours l'excès qui tue ^^

L'arbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 117
Date d'inscription : 27/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Est-ce que ce sont des rayures? ou un vulgaire tatouage?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum