Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Mag le Jeu 12 Fév 2015 - 8:48

Encore de passage un autre lien que j'ai trouvé rigolo et sympa : les récits des expériences et découvertes "d'un matheux" (c'est comme ça que je le perçois de manière superficiellement caricaturale, heingt ?! Rolling Eyes ) qui aborde l'autarcie :
http://auxinfosdunain.blogspot.fr/search/label/Autarcie

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3589
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Vincenz' le Jeu 12 Fév 2015 - 16:02

Au fait, je me posais une question sur les earthships... normalement, le moment où les plantes donnent des fruits est lié aux saisons mais dans la serre, la température est plus moins constantes donc... si l'on rajoute la-dessus un système aquaponique... est-ce que tout produit en permanence comme si c'était le printemps ?

Je me posais cette question en particulier par rapport au bambou qui a un cycle d'un an, trouvé sur un site : "Les rhizomes accumulent en septembre octobre des réserves d'énergie, qu'ils restitueront en avril mai,pour produire des turions.Ces turions fourniront a la fin de leur croissance l'énergie qui sera stockée par les rhisomes ." alors... comment ça peut pousser dans un earthship avec aquaponie ? Ça pousse normalement malgré les ressources en plus par rapport à une plantation "lambda" ou ça pousse en permanence en ayant un cycle totalement brisé par la surabondance de nutriments ?

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4508
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par david50 le Jeu 12 Fév 2015 - 16:29

De mémoire l'earthship Phoenix à un système d'aquaponique, à vérifier.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4023
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Vincenz' le Jeu 12 Fév 2015 - 16:37

Ouais mais ils ne font pousser que des plantes n'ayant pas la même contrainte de temps que le bambou...

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4508
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par david50 le Jeu 12 Fév 2015 - 16:55

Peut-être qu'en intégrant un panda dans le système... Very Happy

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4023
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Vincenz' le Jeu 12 Fév 2015 - 20:03

-_-


Edit : Dans l'émission "du côté de chez vous" de TF1, aujourd'hui, du peu que j'en ai vu, la maison était (au minimum) inspiré par les Earthship, j'ai vu passé un mur en bouteille de verre et ce qui ressemble à une serre... y à plus qu'à attendre qu'il soit dispo en replay =p

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4508
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Subrisio Saltat. le Lun 16 Fév 2015 - 18:05

J'ai regardé le documentaire que David donne en première page, ce qui semble bloquer avant tout (ou juste après les préjugés), aux USA, c'est la législation.
Je crois savoir qu'en France, c'est pire encore.

Vous savez quoi des bâtons administratifs dans les roues, en France, à ce sujet ?

Subrisio Saltat.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par ou-est-la-question le Lun 16 Fév 2015 - 19:10

merci à tous pour vos vidéos ,je ne les connaissais pas

cela fait 10 ans que je fabrique tous les produits de la maison ( linge / vaisselle /toilette etc)
j'ai découvert ces recettes sur le net

cette année je me lance dans la culture verticale en bouteilles plastiques car j'ai un jardin de 100 m2 environ mais avec une expo quasi toujours à l'ombre donc le rendement en fruits et légumes avoisine zéro (10 tomates et 6 citrons en 2014)
pour le semis je regarde Blec G sur youtube (toujours en bouteilles) qui est lui aussi adepte de permaculture dans son jardin ainsi que de culture verticale en bouteilles, cette dernière pouvant se pratiquer tout aussi bien en extérieur qu'en intérieur près d'une fenêtre
https://www.youtube.com/watch?v=oQ-uV3uh7LA

je compte en mettre sur les balcons, très bien exposés, eux , ainsi que contre la baie vitrée de la cuisine et sur un fil tendu dans la toute petite zone ensoleillée du jardin

les tomates, cultivées à l'envers en bouteille, auraient un bon rendement ....à suivre










ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Subrisio Saltat. le Mar 17 Mar 2015 - 20:08

Plus personne pour causer Earthship ?

Je trouve le sujet tellement intéressant...

Subrisio Saltat.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Vincenz' le Mar 17 Mar 2015 - 20:18

Le sujet est vaste et pourtant semble très limité... des concepts "proches" ou "ayant un lien possible", il y en à énormément, mais lesquels peut-on parler sur ce topic ça... j'ai l'impression que personne ne le sais vraiment *-*

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4508
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par ou-est-la-question le Mer 18 Mar 2015 - 19:45

sujet vaste en effet

il me semble que les jardins de Babylone étaient cultivés en hydroponie




ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Subrisio Saltat. le Dim 22 Mar 2015 - 10:45

Alors il faudrait choisir un angle particulier...

Déjà : combien sommes-nous, ici, à rapprocher la frugalité et toute la technologie associée à une issue raisonnable (la seule ?) pour certains groupes humains / l'humanité ?

Ensuite : Il ne s'agit pas de renoncer à la technologie, l'amélioration, je crois que le concept même de l'earthship l'illustre bien, mais de choisir quelles technologies sont les plus adaptées à un avenir plus humain.
Redonner au "Progrès" ses lettres de noblesse.
J'ai l'impression que c'est généralement très mal compris par les gens qui s'opposent a priori aux modes de vie alternatifs.
Tout n'est pas que Yourtes et toilettes sèches. On commence à voir qu'à confort égal, il existe des technologies à l'empreinte environnementale très réduite.

http://alireailleurs.tumblr.com/post/109962790638/la-technophobie-est-un-leurre-comptoir

Qui s'est déjà intéressé aux éco-villages ?
Qui s'est déjà penché sur le cas d'Auroville et des technologies qu'on y développe ?


Et enfin, que faut-il pour que ces technologies mettent un pied dans la vie quotidienne du quidam, quelles sont les barrières réelles ?
Barrières législatives ? Psychologiques (blocage, peurs, préjugés, paresse) ? Conflits d'intérêt ?

C'est dommage de ne rien dire parce qu'il y a trop à dire.

Subrisio Saltat.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par ou-est-la-question le Dim 22 Mar 2015 - 20:04

je vais dire des généralités (or j'ai horreur que l'on en dise pfff)

disons que pour chaque individu (c'est à dire pour l'humanité) il serait souhaitable qu'il s'éloigne , pour sa santé ,de l'agroalimentaire industriel qui est vendue en super hyper et tutti quanta

mais en ville il n'est pas facile de produire une partie de sa conso en fruits et légumes or ce qui est bien c'est que les projets "windows farm" ont pris un peu partout dans le monde

donc il y a une conscience individuelle et collective de la nécessité de s'alimenter moins pire

la technologie n'est pas à condamner d'autant que c'est internet par exemple qui a permis à tous ces citadins d'avoir un petit potager chez eux

les barrières ?
---conflits d’intérêts c'est sur : quand tu dégotes des graines anciennes que tu peux récupérer d'une année sur l'autre ,
cela change des productions agro où les semences sont stériles obligatoirement
--- psy aussi car il y a un conditionnement et une facilité pour aller acheter en supermarché (pub , gain de temps , promo prometteuses, etc) alors qu'aller au marché local le matin est quasi impossible pour les gens qui travaillent
vous me direz qu'il y a les AMAP mais bon quand tu y a goûté dans le sud , après avoir bouffé 3 mois de courgettes chaque été , y en a un peu marre (en plus difficile de savoir si les semences sont bio ou OGM... ce qui laisse rêveur ou cauchemardesque...
bref perso j'ai arrêté  l'histoire du panier
--- législatives aussi : un ami que je viens de voir aujourd'hui  élève pour lui cochons lapins poules...Nous avions à déguster un cochon de lait cuit aux sarments de bois ...hummmmm délice de chez délice
lui ? il ne vaccine pas ses bestiaux il fait de la prévention avec des HE et des produits naturels prévention qui marche du tonnerre (15 ans qu'il pratique et que j'en mange )
Or il y a en France des vaccinations obligatoires pour la volaille le cochon mais pas encore pour le lapin me semble-t-il , et ces obligations sont imposées même pour les particuliers

pour que ces technologies mettent un pied dans la vie du quidam il faut qu'elles soient accessibles et non sur-coûteuses

-- AMAP c'est cher
--WINDOW,FARM c'est peu coûteux que de la récup
---PERMACULTURE pas cher mais du temps au départ mais pas toutes les années (normalement ça tient environ 15 ans)  donc prendre son temps tous les 15 ans
---HYDRO ET AQUAPONIE = un investissement quand même au départ mais après c'est très rentable très très
(pis on peut manger truites et carpes en + )
----réseaux coop ? je ne connais pas , à  part AMAP , disons que ce n'est pas mon truc (mais j'ai testé le coté collectif de la chose)
je préfère en fin de compte le petit particulier qui te donne un panier et te dit "allez va cueille ce que tu veux c'est 1 € le kilo

ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Subrisio Saltat. le Mar 24 Mar 2015 - 9:55

où-est-la-question a écrit:--- psy aussi car il y a un conditionnement et une facilité pour aller acheter en supermarché (pub , gain de temps , promo prometteuses, etc) alors qu'aller au marché local le matin est quasi impossible pour les gens qui travaillent
vous me direz qu'il y a les AMAP mais bon quand tu y a goûté dans le sud , après avoir bouffé 3 mois de courgettes chaque été , y en a un peu marre (en plus difficile de savoir si les semences sont bio ou OGM... ce qui laisse rêveur ou cauchemardesque...
bref perso j'ai arrêté  l'histoire du panier

Parmi les barrières psychologiques, il y a aussi l'effet des clichés qui cultive les réticences...
Il y a un "kitsch" de l'écologie (au sens Kunderien du terme). Plus que de l'écologie, même, du retour à la terre, du mode de vie alternatif tel que conçu en occident.

On associe volontiers tout effort pour prendre une autre direction à la figure du vieux hippie à barbe, cheveux longs, fumeur de gitanes (voire pire), en sandales et pantalon de toile... Et force est de constater que le cliché prend ses racines dans la réalité.
On associe aussi ces "nouveaux modes de vie" à la paresse, on peut percevoir ces gens comme des parasites sociaux, qui certes, vivent frugalement, mais touchent le RSA comme on touche une rente, fouillent les poubelles pour récupérer les légumes des supermarchés... Des gens qui ne proposent rien, mais vivent en deuxième main du système existant.


Je pense au contraire (et le premier message de David semble aller dans ce sens également) qu'il s'agit de faire différemment plutôt que moins.
L'exemple du travail : se débarrasser de son côté absurde, réduire au maximum les tâches ingrates de la névrose administrative, optimiser les forces et le temps de travail, retrouver un rythme plus souple et moins artificiel, savoir POURQUOI on bosse...
L'exemple de la technologie : ne pas rester passivement bloqué dans l'Ardèche des années 70, mais incorporer à la notion de progrès celle de l'éthique, orienter la recherche, peut-être dans un premier temps favoriser la découverte empirique...
Je pourrais parler d'éducation, de santé, de loisirs...


Ceci demande une bonne discipline et nécessite d'appréhender le travail comme une nécessité vitale, celle qui permet de vivre et de CONSTRUIRE, comme la condition nécessaire au développement.

C'est en ça que j'aime entendre parler d'Earthship, de permaculture, d'agro-écologie, des énergies vertes, et que j'aime moins entendre parler des éleveurs de chèvre dans les Pyrénées, de Yourtes  et de toilettes sèches (je n'ai rien contre les gens qui ont fait ce choix, mais je regrette que dans l'imaginaire collectif, ils soient devenus l’emblème de l'espoir écologiste).

Je trouve qu'Auroville a plutôt bien réussi le pari d'associer modernité et raison. Et encore, la ville est loin d'avoir atteint son objectif en terme de population, et donc de développement. Il y reste un kitsch, oui, moitié new-age (il est facile pour un détracteur de balayer le projet d'un revers de main en parlant de secte), moitié-bobo (plus le new age s'estompe, plus le bobo pointe son nez) mais le projet reste solide et concret, en voie de bonne réussite.

Pourquoi est-ce le seul projet de cet envergure ? Pourquoi en Inde ? Bon, on s'en doute, prix de la terre, législation, et puis tout ceci a été amorcé dans des années où on avait encore facilement foi en l'avenir.

La prise de conscience de la finitude du monde joue à la fois le rôle de moteur et de frein dans les initiatives individuelles : "on ne peut pas continuer à vivre comme ça, les terres, les ressources ne sont pas infinies. Oui, mais pour démarrer autre chose, nous manquons de terres et de ressources"

Subrisio Saltat.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Vincenz' le Mar 24 Mar 2015 - 15:43

Bé hé les éleveurs de chèvres des Pyrénées ils sont pas méchants hein *-*

Plus sérieusement, y à qu'un truc qui me dérange un peu dans ton message, je ne suis pas d'accord avec ta vision du travail, je crois pas qu'il soit indispensable de travailler, je pense que le côté indispensable du travail vient bien plus d'un aspect culturel et économique que d'un réel besoin... et quitte à remettre en question notre mode de vie, autant remettre ça aussi en question non ?

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4508
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Subrisio Saltat. le Mar 24 Mar 2015 - 17:59

Oui, il faut tout remettre en question, tant qu'à faire...

Mais si on ne travaille pas, comment peut-on se nourrir et se loger ?
Quand je parle de travail, je ne parle pas de travail de bureau. Mais de produire de quoi manger, se loger, se chauffer, améliorer son quotidien et éventuellement faire profiter les autres de ses compétences.
Travailler à vivre et survivre. Sans le côté irrationnel et absurde (les marxistes diront aliénant) du travail salarié.
Travailler ce qu'il faut uniquement, oui, mais avec rigueur.


(Et vraiment, je n'ai rien contre les éleveurs de chèvre Smile J'essayais de dénoncer un cliché qui a la vie dure : société alternative => chèvre et patchouli :p) )

Subrisio Saltat.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Vincenz' le Mar 24 Mar 2015 - 20:32

Honnêtement, je n'y connais pas grand chose mais... idéalement, avec un système aquaponique dans un earthship, ce travail la, produire de quoi manger... ben... c'est très limité non ? Et pour le reste, chauffage passif, maison... ben, earthship déjà la quoi... et autonomie au niveau électrique et "aquatique" (fin, de l'eau).

Le "travail" du jardin, je ne le vois pas vraiment comme du travail... il manque des composants du travail "moderne", pas de salaire, pas d'emploi du temps, possibilité de faire quelque chose à côté...

Pour moi l'on ne vie pas pour travailler, donc l'on ne devrai pas travailler pour vivre, c'est à dire que le travail devrait être un droit et non un devoir. Si tu veux vivre en ne faisant quasiment rien de tes journées, tu ne devrais pas être obligé d'être à la rue ou d'avoir un grand patrimoine pour pouvoir le faire... même chose si tu veux vivre comme un artiste, ou changer de vie. Mais je crois que je suis un peu trop idéaliste ^^

Vincenz'
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4508
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 22
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Subrisio Saltat. le Mer 25 Mar 2015 - 10:37

Bon, on va dire que notre désaccord majeur tient davantage du sens qu'on attribue au mot "travail" que du travail en lui-même.

Mais quand même, je pense qu'il est mauvais de sous estimer le travail d'entretien, de rénovation, d'amélioration d'une installation du type de l'earthship...

Globalement, d'une habitation prend, bout à bout, pas mal de temps et / ou d'argent.
Entretenir les murs, le toit, nettoyer, faire le ménage, remplacer les systèmes usés, régler les menus problèmes, ça demande du temps, surtout que l'earthship constitue une installation plus complexe qu'une habitation classique, et donc plus vulnérable à la diversité des problèmes.
Et ta serre, ton système aquaponique, il vaut mieux y apporter un entretien très régulier et soigné pour que ta maison ne se transforme pas en jungle stérile.

Il convient de parler également de ta parcelle de terrain. De ton potager (j'imagine que ça reste incontournable). Je ne sais pas si tu vis, si tu as vécu à la campagne. Le travail de la terre, l'entretien des zones extérieur demande de l'énergie, de la rigueur et du temps.

Bon, et à côté de ça, il faut te fournir en tout ce que tu ne peux pas produire toi-même. Ou alors t’atteler à les produire toi-même Wink
Vêtements principalement, mais aussi une tonne de petites choses comme les outils, le sel, ton matériel ménager aussi réduit soit-il, un ameublement, une literie, etc, etc, etc.  Il te faut donc, soit tout produire toi-même, soit t'assurer un revenu / une méthode de troc, pour les puristes.

J'imagine que tout ça occupe facilement la moitié de ta journée, au final. Ce n'est pas rien. Mais c'est bien moins, et certainement plus plaisant que le travail du péquin moyen.

De toute façon, il n'y a pas de miracle : je te renvoie au mythe du jardin d'Eden. Subvenir à ses besoins, c'est peiner. Indépendamment de la société dans laquelle on vit.
Genèse a écrit:Il dit à l'homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l'arbre au sujet duquel je t'avais donné cet ordre: Tu n'en mangeras point! le sol sera maudit à cause de toi. C'est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, 18  il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l'herbe des champs. 19  C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière.

Tout ça à cause d'un fruit idiot. D'un Iphone, parait. Eve aurait vu la pomme sur un arbre et aurait dit "Oh, viens Zhomme, on va faire un selfie et je le posterai sur insta avec un filtre trokool". Mais c'est une autre histoire.

Mais travailler pour vivre, si le travail en question à UN SENS, conditionne la VIE, je pense que c'est très bon pour l'équilibre  psychologique d'un homme. C'est une manière d'appréhender le monde, de comprendre l'existence. Ce travail là est bon, fait partie de la condition humaine.
Malheureusement, la plupart d'entre nous avons été élevés hors-sol.

Dans Walden, Thoreau aborde pas mal cette question du travail suffisant et nécessaire. Lui-même ne peinait pas à longueur de journée, mais s'astreignait tout de même très régulièrement à plusieurs tâches, y compris agricoles. Mais c'était le prix de sa liberté. Un prix plus qu'honnête, à mon sens.

Subrisio Saltat.
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 173
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Earthship, permaculture, réseaux coopératifs...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:20


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum