THQI ? T'es cuit !

Page 4 sur 36 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Lanza le Dim 16 Jan 2011 - 12:07

Certes, mais je n'ai pas tellement le choix, en fait, parce que si je regarde où j'en suis aujourd'hui, il reste du boulot.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Prosopeion le Dim 16 Jan 2011 - 12:50

Clepsydre a écrit:@Prosopeion : Quand je parlais de "mon égal ou supérieur", c'était simplement au niveau du Q.I, pas du relationnel, de la culture, ou même de l'intelligence.
J'avais bien compris et justement, je t'invitais à relativiser l'importance de ce nombre. Mais en lisant ton intervention d'après, je cible mieux ta curiosité : voir à quoi ressemble quelqu'un qui a le même QI que toi et quelles similarités cela peut recouvrir (et je trouve ça légitime, l'expérience est une donnée qu'on ne peut déléguer, encore moins à l'adolescence).

Clepsydre a écrit:Pour le truc des 30 points, il est vrai que une personne sur vingt c'est "beaucoup", mais attention, ça ne représente que les personnes qui me sont "accessibles". C'est à dire que, dans ces 5%, je dois encore trouver quelqu'un ayant des idées et un caractère qui me plaisent...

Je rejoins plume (edit : et lanza) sur ce qu'il a dit, et notamment le filtre zèbre (toute rencontre se fait d'ailleurs selon un filtre affinitaire), les amitiés qui se cooptent au fil des années. En me découvrant zèbre, j'ai évidemment découvert que tous mes plus grands amis / amours l'étaient.

Mais, question ouverte, est-ce qu'il n'y a pas dans le calcul "seul tel % de la population m'est accessible" l'idée sous-jacente qu'il en va notablement différemment des autres groupes ? Dans mon parcours personnel, bien que très entouré et très sociable, je me suis toujours senti isolé et en décalage. Pour autant, les "autres" ont-ils multipliés les amitiés, sont-ils plus entourés, plus compris et épaulés par tous les gens qu'ils fréquentent ? Leurs relations sont-elles plus solides que celles que nous nouons ?
Est-ce que la vraie différence n'est pas tant dans le comparatif "quantité et qualité des relations" que dans la perception qu'on en a ? A savoir, nous constatons nos possibilités de rencontres limitées alors que les autres n'évaluent pas cette question. Nous percevons notre isolement, nous en en souffrons alors qu'il n'est peut-être pas significativement plus grand que celui des autres.

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Clepsydre le Dim 16 Jan 2011 - 13:06

Plume d'eau rayée a écrit:Du jour où tu as connu ton QI, tu t'es répété chaque matin que parmi les gens que tu croisais, seul un sur vingt pouvait "t'être accessible" ? J'imagine que non...

Quand j'ai connu mon Q.I j'avais cinq ans et demi. Même si je savais compter, qu'on m'avait plus ou moins expliqué la signification du test, et que j'étais bonne en calcul, j'ai pas forcément pensé à établir des statistiques. Rolling Eyes
Ce qui s'est passé c'était le contraire : je me demandais chaque matin (et chaque soir aussi) pourquoi parmi les gens que je croisais, seule une petite partie me semblait "accessible". Au bout d'une demi-douzaine d'années à me demander ça constamment, j'ai eu peur d'être folle alors j'ai cherché une explication rationnelle. C'est tout. Smile

Clepsydre
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 78
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 22
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 13:11

Des tas de gens ici ont la même sensation que toi et n'ont été testés que sur le tard.
Cette histoire des 30 points de QI peut être une explication mais je ne pense pas que qui que ce soit soit parti du pourcentage qui le concernait pour du coup réduire la proportion de gens avec qui il peut vraiment communiquer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 13:14

Nous percevons notre isolement, nous en en souffrons alors qu'il n'est peut-être pas significativement plus grand que celui des autres.

Je ploussouille avec vigueur... N'idéalisons pas la facilité des non-hqi à nouer de solides relations... (alors que le besoin en est universellement ressenti, vi le topos littéraire qu'est l'amitié vraie...) Je me rappelle de plusieurs discussions sur le sujet, dans divers groupes pas du tout spécialement formés de zèbres, autour de la question "combien de vrais amis pensez-vous avoir"... et bien en pouvant répondre quatre ou cinq, j'ai constaté que je n'avais vraiment pas à me plaindre. Ce n'est facile pour personne, même si nous pouvons en avoir une conscience suraiguë.

@Kid : je ne suis pas du tout en train de dire que c'est facile !... J'ai bien dit "je rends grâce"... j'ai conscience de la chance que j'ai eue, de toucher terre plusieurs fois dans l'océan de relations décevantes... Mais je pense vraiment important de ne pas ruminer la rareté de ces terres... et ce n'est pas que de la méthode Coué. Il y a divers biais qui tempèrent fortement cette statistique. Les chances d'accoster sont faibles, mais pas autant que ça.

Ce qui s'est passé c'était le contraire : je me demandais chaque matin (et chaque soir aussi) pourquoi parmi les gens que je croisais, seule une petite partie me semblait "accessible". Au bout d'une demi-douzaine d'années à me demander ça constamment, j'ai eu peur d'être folle alors j'ai cherché une explication rationnelle. C'est tout.

Je comprends... Perso, j'en suis resté (avant, et après le test) à la posture classique d'idéaliser les capacités sociales des autres, et me dire que c'était tout de ma faute. Ce n'est pas mieux, ni plus productif. C'est même probablement pire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 13:22

Je ne crois pas qu'on parlait de la facilité à se faire de vrais amis. Pas sûre en effet que ce soit facile pour qui que ce soit.
Simplement la population parmi laquelle c'est possible est bcp plus réduite.

En tous cas, clepsyre, je comprends très bien ce dont tu parles et je ne pense pas que tu te limites à cause de ça. C'est une simple constatation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Lanza le Dim 16 Jan 2011 - 14:06

Nous percevons notre isolement, nous en en souffrons alors qu'il n'est peut-être pas significativement plus grand que celui des autres.

Je me demande quelle est la part de vérité là dedans, et la part de voilage de face pour se rassurer.

Je rejoins Clepsydre. Je n'ai pas découvert mon isolement suite à la découverte de la douance, le chemin est inverse. Je suis parti du constat que les autres arrivaient à nouer des relations solides et moi pas, et j'en ai cherché (et en cherche toujours aujourd'hui) la cause.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 14:51

Je me demande quelle est la part de vérité là dedans, et la part de voilage de face pour se rassurer.

Bof... La solitude est aussi un topos moderne... "Les autres" souffrent d'isolement et de solitude, souvent. Qui souffre le plus et le plus souvent ? Qui c'est le plus fort entre le rhinocéros et l'hippopotame ? A la limite, est-ce que ça importe vraiment ? Dans je ne sais plus quel bouquin, Christophe André souligne l'importance de ne pas se mettre la pression en se disant "les autres y arrivent"... Parce que ce n'est pas toujours vrai, loin s'en faut, et ensuite parce que de toute façon, les autres c'est les autres et qu'on est dans notre situation, pas dans la leur.

Que ce soit tout simple pour "les autres", ça me paraît factuellement faux. Dans quelles proportions ça leur est moins difficile qu'à nous, à la limite peu importe. Nous sommes les pieds dans nos chaussures, face à nos chances de nouer des relations et pas à celles des autres. Que les autres "n'y arrivent pas" non plus n'a rien de spécialement rassurant. Quoi qu'il arrive ailleurs, cela reste à nous de trouver notre chemin, à notre manière, sur le sujet. Le seul truc, c'est de ne pas se laisser désespérer, ne pas partir battu d'avance en ruminant, soit ses échecs, soit sa faible probabilité de réussite, soit son dépit de voir "les autres"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 14:57

Vous parlez pas de la même chose....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Prosopeion le Dim 16 Jan 2011 - 17:19

vega a écrit:Je ne crois pas qu'on parlait de la facilité à se faire de vrais amis. Pas sûre en effet que ce soit facile pour qui que ce soit.
Simplement la population parmi laquelle c'est possible est bcp plus réduite.
J'aimerai bien qu'on m'apporte la preuve de ça. Je ne côtoie pas que des HQI et si leur échantillon d'amis possibles était plus large que le nôtre on pourrait supposer qu'ils en ont plus ou autant mais de meilleure qualité, puisqu'ils auraient plus de choix. Ce n'est pas du tout ce que je constate.
J'ai l'impression que partant du principe qu'on ne mord pas aux hameçons du tout venant, qu'on ne se sent pas appartenir aux illusions de la masse, on pense que tous les autres se ressemblent et peuvent s'accorder. De notre hétérogénéité au groupe, il faut conclure que lui est homogène ? Les non-zèbres, c'est tous les mêmes ?

Lanza a écrit:
Nous percevons notre isolement, nous en en souffrons alors qu'il n'est peut-être pas significativement plus grand que celui des autres.

Je me demande quelle est la part de vérité là dedans, et la part de voilage de face pour se rassurer.

Je rejoins Clepsydre. Je n'ai pas découvert mon isolement suite à la découverte de la douance, le chemin est inverse. Je suis parti du constat que les autres arrivaient à nouer des relations solides et moi pas, et j'en ai cherché (et en cherche toujours aujourd'hui) la cause.

Je suis vraiment tranquille pour parler de ça, j'ai le contact facile, et toute la palette de connaissances, de copains, d'amis qu'on peut espérer. Je pense que ceux qui m'ont rencontré pourront le dire, je ne suis pas exactement dans la difficulté relationnelle. J'ai noué régulièrement des relations solides, j'y suis apte.
Pour autant, je me suis toujours senti seul et en décalage. Ceux qui m'aiment ne perçoivent la plupart du temps qu'une parcelle de ce que je suis et me fragmente trop pour que notre relation me satisfasse. Je ne pense pas magré tout que les non HQI aient eu plus d'opportunités que moi, je pense qu'ils sont moins perturbés par l'idée que tout doit être parfait, absolu, cohérent, stimulant, plein, intense et qu'ils vivent leur solitude de manière moins existentielle et (sur)émotive.

Prosopeion
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1054
Date d'inscription : 04/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Dim 16 Jan 2011 - 17:27

Personnellement, en tant que simple hqi blagueur incompris, je tiens a preciser que je ne suis pas du tout satisfait de la nature des relations que j entretiens non sans mal et n ai pas attendu de connaitre mon qi pour consater un decallage et une perpetuelle incompletude relationnelle..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par bluecat le Dim 16 Jan 2011 - 19:38

Je ne pense pas magré tout que les non HQI aient eu plus d'opportunités que moi, je pense qu'ils sont moins perturbés par l'idée que tout doit être parfait, absolu, cohérent, stimulant, plein, intense et qu'ils vivent leur solitude de manière moins existentielle et (sur)émotive

Intéressante idée...

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Lanza le Lun 17 Jan 2011 - 0:06

Prosopeion a écrit:J'aimerai bien qu'on m'apporte la preuve de ça. Je ne côtoie pas que des HQI et si leur échantillon d'amis possibles était plus large que le nôtre on pourrait supposer qu'ils en ont plus ou autant mais de meilleure qualité, puisqu'ils auraient plus de choix. Ce n'est pas du tout ce que je constate.
You just forgot the "T".

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par bluecat le Lun 17 Jan 2011 - 11:17

here is it


bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Lun 17 Jan 2011 - 11:20

bluecat a écrit:
Je ne pense pas magré tout que les non HQI aient eu plus d'opportunités que moi, je pense qu'ils sont moins perturbés par l'idée que tout doit être parfait, absolu, cohérent, stimulant, plein, intense et qu'ils vivent leur solitude de manière moins existentielle et (sur)émotive

Intéressante idée...
Intéressant mais on en revient au même.
Ce sont aussi ces caractéristiques qui font que tu as bcp plus de chance de trouver qq un qui attende la même chose que toi d'une relation et donc d'éviter le piège de la relation à sens unique...donc que quelque part, on peut se dire que tu ne pourras trouver que parmi les gens qui ne sont pas trop loin de toi à ce niveau-là.

A mon avis, cette "règle" ne veut pas dire qu'on a besoin de gens intelligents pour discuter de trucs intelligents mais plutôt qu'on pourra plus facilement créer un lien fort avec quelqu'un ayant la même sensibilité, les mêmes attentes, qq un qui est sur la même longueur d'onde. Evidemment, on ne trouvera jamais notre semblable et d'ailleurs est-ce souhaitable.
Mais quand on est trop éloigné, on tombe dans les relations à sens unique qui certes, remplissent un certain vide, mais laissent aussi un certain gout d'incomplétude si on n'a que ça.

Quant à savoir si c'est plus facile pour nous de nous faire de vrais amis ou pas, je pense que c'était pas vraiment la question.
L'échantillon de population parmi lequel c'est possible est plus petit, je pense que c'est un fait, mais nous avons d'autres outils, donc au final, savoir qui est le plus malheureux...
1 - on s'en fiche un peu
2 - ça dépend des individus avant tout

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par bluecat le Lun 17 Jan 2011 - 11:32

ce que tu dis est vrai mais je trouve ça intéressant pour comprendre ce que les non z pensent.
Perso j'ai plein d'amis et de potes, zèbres ou pas, et je trouve mon compte dans ces relations à part qqes unes où je dois mettre mes limites pr ne pas me faire bouffer parceux qui ne vont svt pas bien. Mais j'en suis au stade où je dois trier les gens pour ne garder que les "meilleurs", n'ayant de tte façon pas assez de tps pr voir tt le monde.
Donc en gros g bcp de chance, après avoir été rejetée depuis des années chuis maintnt très bien entourée, mm si cet entourage a mis du tps à se constituer, vu mes exigeances amicales d'une part, et le fait qu'au premier abord chuis un peu trop space pr de nbreuses pers mais au moins ceux qui ont vu plus loin valaient la peine!

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Lun 17 Jan 2011 - 11:40

Et bien, déjà, tu fais la distinction entre potes et amis.
Perso, je n'ai pas besoin de potes, j'en ai pourtant mais si je regarde bien le rapport bénéfices/coûts n'est pas franchement positif.
Pour ça, c'est chacun sa façon d'être et je pense qu'on n'a pas besoin pour le coup d'être sur la même longueur d'onde ou autre.
Les amis, c'est autre chose....

Sinon, je ne pense pas que tu aies de la chance d'être bien entourée alors que tu étais rejetée avant.
Tu as très certainement du changer quelque chose dans ton comportement qui fait que les gens t'appréhendent différemment. Je ne crois pas que ce soit arrivé par magie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Lanza le Lun 17 Jan 2011 - 11:43

L'échantillon de population parmi lequel c'est possible est plus petit, je pense que c'est un fait, mais nous avons d'autres outils, donc au final, savoir qui est le plus malheureux...
1 - on s'en fiche un peu

J'approuve, en fait. On n'est pas sur ce forum pour s'interroger sur les problèmes/spécificités des autres, mais sur les nôtres et en l'occurrence sur ce topic, la question est de savoir s'il y en a qui sont spécifiques aux THQIs ou pas, par rapport à ce qu'on sait déjà des HQI tout courts.

Je trouve étrange l'idée qui semble pourtant admise ici, qu'il y a une unique frontière dans les environs de 130, et qu'être au delà, par un coup de baguette magique, ça ne change plus rien; d'autant que ça ne colle pas avec le discours des THQI avec lesquels j'échange, et de ce que j'ai pu lire à droite et à gauche.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par bluecat le Lun 17 Jan 2011 - 11:48

vega a écrit:Tu as très certainement du changer quelque chose dans ton comportement qui fait que les gens t'appréhendent différemment. Je ne crois pas que ce soit arrivé par magie.
oui, clairement! je bonifie ...et j'ai abandonné ttes sortes de schémas de réaction qui venaient de ma chère mère et qui avaient pr effet de donner une image de moi très négative alors que pas mal d'actes interprétés ainsi partaient d'une intention bien moins vile que celle qu'on me prêtait.

Et oui, amis et potes c pas pareil, c bien clair! et d'avoir déjà 5vrais amis qui feraient tt pr moi et inversement c énorme! jpense que c'est là qu'intervient la chance (ou le hasard, pcq, aussi chouette que je puisse devenir/être devenue j'aurais pu ne jamais les rencontrer! sunny )





bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Lun 17 Jan 2011 - 11:57

Ca c'est déjà c'est un beau message d'espoir et la preuve que quand on a mal au monde, c'est pas forcément le monde qui tourne pas rond...

Lanza: ça m'étonne un peu aussi.
Quand on découvre sa douance, on découvre en général en même temps que la plupart des amis/petits-amis/conjoints et personnes qui comptent vraiment sont elles aussi surdouées ou proche de la douance. Il y a quand même bon nombres de témoignages en ce sens. Par contre, on ne trouve pas ça normal de se dire que pour un THQI aussi, les relations importantes ont plus de chances de se nouer parmi des gens qui sont pas trop loin d'eux...??
Pas logique...

Quant à comprendre les difficultés des gens à trouver de vrais amis et y trouver des solutions, HQI ou pas, c'est un autre sujet oui je pense...
Sujet intéressant d'ailleurs, si tu veux le lancer Bluecat ... Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par bluecat le Lun 17 Jan 2011 - 12:05

oh moi chuis un peu trop fainéante pour lancer des sujets. après faut s'en occuper, toussa...What a Face pis bon pour ce qui concerne les non hqi, on en serait qd mm réduits à extrapoler.
mais vazy toi, jten prie! Wink j'y répondrai sûremt

pour ma bonification: je n'y serais pas arrivée tte seule. celle qui m'a permis cela, c'est ma meilleure amie, qui la première a vu en moi (y a pas loin de 20ans) de belles choses et qui s'est approchée qd mm malgré les piquants. et elle ne juge pas, j'ai tjs écouté les remarques qu'elle me faisait, les explications/ interprétations de mon comportement qu'elle me donnait pcq je sais qu'elle ne voulait que mon bien, que je voulais tt faire pour que qqn de si précieux continue à m'aimer et je l'ai prise en exemple de comment faire pour être aimée pcq c'est qqn que tt le monde apprécie.
je lui en serai éternellement reconnaissante I love you d'ailleurs le premier qui touche un seul de ses cheveux jle bouffe tout cru

edit: je précise qu'elle n'est pas Z. très sensible, empathique, créative mais pas surdouée (trop lente pr ça, à l'école je lui réexpliquais tjs 3fois les trucs) mais je m'en fous complètement

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Lun 17 Jan 2011 - 12:13

Lanza a écrit: On n'est pas sur ce forum pour s'interroger sur les problèmes/spécificités des autres, mais sur les nôtres

complètement d'accord avec toi. Le risque d'ailleurs est de vouloir coller absolument aux spécificités des autres et se bercer d'illusion qu'un modèle type existe.


Lanza a écrit:
Je trouve étrange l'idée qui semble pourtant admise ici, qu'il y a une unique frontière dans les environs de 130, et qu'être au delà, par un coup de baguette magique, ça ne change plus rien;


Pour rebondir a ce que tu dis lanza. je trouve également étrange l'idée de démarrer le decallage à 130 et de ne plus rien envisager au delà....Pour les personnes hors norme que nous sommes, je trouve presque contradictoire ce besoin de normalité dans l'anormalité. En ce sens,et de ce que cela m'évoque, je trouve que tu as très bien fait de lancer ce topic. Finalement, j'en viens à me dire que si decallage doit être mis en avant, les raisonnement parfois étonnant que je retrouve ici, me font penser à un culture du "surdoué type", normalisé au possible qui n'aspire finalement qu'à être commun. certains s'imaginent retrouver ici une communauté perdue et voir en les autres, leur propre reflet. Une façon malhabile de se voiler la face et trouver une légitimité à ce qu'ils sont afin de ne pas remettre en question un problème de fond qui , à défaut d'avoir trait aux dites zebrures, flirterait davantage avec le domaine de la névrose, voir le pathos.

Si cette idée étrange, lanza te semble admise ici, saches que je le constate également et ne la partage pas et j'irai plus loin (quitte à être mis au pilori ) en avançant que cette impression de discours arrêté sur ce qu'est censé vivre ou un être un surdoué, n'a trait à aucune vérité, mais simplement au fait que je crois, qu'un nombre conséquent (ou pas) de "zebres" ici présent, ne savent pas, voir ne sauront jamais..ce que vit au plus profond de lui même un surdoué.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par bluecat le Lun 17 Jan 2011 - 12:16



désolée g pas pu m'empêcher Embarassed

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Lun 17 Jan 2011 - 12:19

Very Happy (je precise tout de même que je rebondissais sur le point de vue de lanza que je partage)

j'ai même pas lu l ensemble du topic et m appuyais sur mes observations faites sur d'autres topic. Donc, que personne ne s'imagine que je le visais, ce serait bien dommage )


Dernière édition par Beufasupa le Lun 17 Jan 2011 - 12:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Invité le Lun 17 Jan 2011 - 12:19

pas de pilori pour moi je plussoie.

Je trouve cela totalement illusoire de croire que l'on peut ressentir et vivre comme (exactement pareil) vit son voisin tout surdoué (ou pas) qu'il soit.

Illusoire et super chiant si c'était le cas. C'est tellement plus jouissif de découvrir d'autres choses chez l'autre que ce qu'on a déjà en soi Wink

sur ce, je sors, je suis pas THQI moi ^^ Arrow

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: THQI ? T'es cuit !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 36 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 20 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum