Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Aller en bas

Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par Flotoshop le Mar 13 Jan 2015 - 18:51

Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,

J'ai été "découvert" comme surefficient il y a près d'un an maintenant par une psy qui me suivait dans le cadre d'une reconversion pro. Je ne vais pas rentrer dans les détails des pourquoi, comment. Ce fut bouleversant mais dans le fond un immense soulagement, je n'étais plus seul avec mon cerveau qui mouline Smile

Premièrement, à l'époque elle m'avait confié (oui, les psys se confient aussi à leurs patients !) être récemment divorcée d'un "normopensant" et en parlant de ma vie sentimentale m'a fortement conseillé (ou en tout cas de faire en sorte) de trouver une surefficiente comme moi.
(J'ai lu beaucoup de sujets à propos de la vie sentimentale des zèbres, compliquée, incompréhensions, peur d'abus de faiblesse, mais ce n'est pas mon cas.
J'ai jusque là eu une vie sentimentale très riche et ne regrette rien.)

Deuxièmement, j'ai 34 ans et suis actuellement en couple depuis 3 mois maintenant. L'âge équivalent de ma compagne nous pousse forcément un peu plus que si nous en avions 20 à envisager quelques projets (ces détails posent juste le contexte). Or, depuis peu et ce également dans mes dernières relations, malgré de profonds sentiments amoureux j'ai peur de m'engager. Non pas par lâcheté ou peur d'avancer, je rêve d'une vie à deux, de construire, d'avoir des enfants, de tout partager, mais j'ai peur de m'ennuyer, d'épuiser les ressources dont elle dispose si je peux m'exprimer ainsi. Car les nôtres sont quasi infinies je ne vous apprend rien...

Ma question est-donc la suivante : Partant de ces deux constats, quel est votre point de vue sur la question ? (femmes et hommes) Avez-vous déjà eu l'occasion de "comparer" ? Est-il dans l'absolu "préférable" d'être avec une surefficiente lorsque l'on en est un ? Mes questions ne sont peut-être pas tournées comme il faut mais vous aurez compris le fond de mes interrogations alors n'hésitez pas à m'orienter.

Merci à tout le monde.
avatar
Flotoshop
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 37
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par Ardel le Mar 13 Jan 2015 - 19:21

Salut,

je n'ai pas de réponse, mais je peux te proposer de déplacer ce sujet sur

http://www.zebrascrossing.net/f46-le-couple-la-relation-amoureuse
ou http://www.zebrascrossing.net/f27-couple-sexualite-orientation-et-lgbt (celui-ci étant dans la partie privée du forum)

où tu auras peut-être une audience plus large Smile

Bienvenue, btw cheers
avatar
Ardel
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4760
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 30
Localisation : Marseille

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par Bibo le Mer 14 Jan 2015 - 0:12

Je pense qu'il est possible d'aller au bout, c'est à dire de s'ennuyer, avec les deux types de relations, nous sommes humains, avec un âge qui suggère une limite quand à notre expérience du monde.
Ce point d'interrogation en des termes absolu n'est donc selon moi pas efficient.

Cependant, je pense qu'une majorité de surdoués (moi compris) préfèreront "trainer" "être" "vivre avec" "vivre quelque chose avec" un(e) autre surdoué(e), tout simplement puisqu'il s'agit d'une expérience commune dans la manière d'appréhender le monde.
Le sentiment de compréhension, celui qui permet de rester l'un à l'autre accoudé, sans parler, et de se sentir à l'aise est je pense ce qu'une majorité recherche. Dans cette configuration le caractère de finitude de l'autre / l'ennui en tant qu'objet d'inquiétude n'a pas vraiment sa place puisque la présence de l'autre suffit.

Finalement, il ne faut pas avoir peur de l'ennui, il faut simplement trouver quelqu'un avec qui le partager.
Moi je te dis ça du haut de mes 23 ans hein clown
avatar
Bibo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2554
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 27
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par Flotoshop le Mer 14 Jan 2015 - 8:29

Ardel a écrit:Salut,

je n'ai pas de réponse, mais je peux te proposer de déplacer ce sujet sur

http://www.zebrascrossing.net/f46-le-couple-la-relation-amoureuse
ou http://www.zebrascrossing.net/f27-couple-sexualite-orientation-et-lgbt (celui-ci étant dans la partie privée du forum)

où tu auras peut-être une audience plus large Smile

Bienvenue, btw cheers

Bonjour,

Lorsque tu dis de déplacer, y a-t-il une manoeuvre particulière à faire ou faut-il simplement que je lance un nouveau post ?

Merci !
avatar
Flotoshop
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 12
Date d'inscription : 13/01/2015
Age : 37
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par Invité le Ven 30 Jan 2015 - 17:42

Tu vas découvrir les capacités de téléportation de sujets que certains ici pratiquent très bien Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par Zouli le Sam 18 Aoû 2018 - 14:05

Bonjour à tous, 

J'ai pris conscience de ma potentielle surefficience peu après avoir rencontré mon compagnon actuel, qui avait lui même été diagnostiqué par un psychologue. Cette prise de conscience a été libératrice pour moi, dans le sens où j'ai pu trouver des réponses simples aux (trop) nombreuses questions que je pouvais me poser sur moi même, notamment l'ennui lattent que je pouvais ressentir concernant ma vie... laquelle pourtant, d'un point de vue extérieur, ne semble pas trop mal Smile (vie parisienne dynamique, bonne situation professionnelle, etc)

Pour en revenir au sujet du couple, avant de rencontrer mon compagnon d'aujourd’hui, je suis toujours sortie avec des "normopensants", avec le même scénario se produisant encore et encore : ennui et donc rupture. Vous imaginez donc mon "soulagement" d'avoir enfin pu rencontrer une personne avec le même mode de pensée que moi, avec laquelle j'ai rapidement pu faire de nombreux projet, tester de nouvelles choses, avec qui je partageais une incroyable connexion, avec une émulation toujours renouvelée! 

J'ai cependant  récemment découvert le point noir de cette relation : nos tendances respectives à facilement déprimer tous les 2 (à cause de divers aléas personnels et professionnels) font que nous nous sommes rapidement lui comme moi renfermés dans notre "monde" et avons même récemment envisagé la rupture, et ce malgré l'amour que nous éprouvons l'un pour l'autre. Nous avons en quelque sorte laissé tomber, parceque nous nous ne nous sentions plus mentalement assez forts, quand bien même nous somme réellement conscients de le connexion que nous partageons et de la chance qui nous a été donnée de nous rencontrer. 

Loin de moi l'idée d'être trop fataliste, je crois encore en cette relation et essaie aujourd'hui de faire mon possible pour en quelque sorte la "relancer". Le but de mon intervention était surtout de montrer qu'il n'y a pas de configuration de couple "idéale". Rencontrer un autre zèbre a été et est toujours pour moi une expérience incroyable et je souhaite plus que tout qu'elle continue, mais cette rencontre m'a également émotionnellement vidée... Et j'en arrive, pour les plus mauvais jours, à parfois regretter mon ancienne vie de couple plus "plate" mais émotionnellement reposante.

En espérant que mon témoignage aura pu être utile Smile

Zouli
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 1
Date d'inscription : 27/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par berimbau le Lun 20 Aoû 2018 - 15:05

Je dirais que:

Couple HP:
Plus intense
Plus complexe

Couple non-HP:
Plus tranquille, plus simple
Plus reposant

Ca dépend de chaque personne bien sûr mais je dirais que globalement celui qui cherche une vie de couple haut en couleurs devrait choisir un HP, celui qui cherche l'apaisement, la tranquillité doit choisir un non-HP.
Sachant que dans la vraie vie les gens et les relations évoluent sans cesse et que la séparation HP/pas HP n'est pas si nette!

avatar
berimbau
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 172
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vivre en couple, surefficient(e) conseillé(e) ?

Message par kouignaman le Lun 3 Sep 2018 - 20:03

Bravo pour l’ecriture, belle sincère et claire. quel beau sujet en effet. Pour moi je sens que je l’aime mais je sais qu’il faut que l’on divorce. Elle, intelligente mais non zèbre ressens la même chose que moi. En définitive il n’y a pas de modèle, que des questions et sur cela je crois que nous sommes bien familiers du sujet!
avatar
kouignaman
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 79
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 43
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum