Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par phenix1 le Ven 9 Jan - 16:42

Bonsoir à tous et toutes,
Je me présente : Phénix, 45 ans, je me suis toujours senti extra-terrestre ou plutôt en décalage avec les personnes que je côtoie. J'avais fini par croire que j'avais un problème et m'étais résigné à me "soigner" et ne plus me poser ces questions existentielles qui, apparemment en obnubilent plus d'un (moi qui croyais être seul !).Enfin bref, je suis perçu comme une encyclopédie sur pattes alors que je ne réfléchis pas, çà marche tout seul et que mes raisonnements sont d'une pertinence qui me semble acceptable bien que pas empreintes de vérité absolue.
De mon point de vue, j'ai les neurones qui balaient tout ce qui passe à leur portée, y compris des sujets qui ne m'intéressent pas et auxquels je peux faire référence sans me péter le bocal à réfléchir.
Je suis tombé par le plus grand des hasards (2 fois quand même ) sur le bouquin de Cécile Bost et là, j'ai pris une gifle magistrale (quand même entre quelques crises hystériques où j'ai balancé le bouquin en hurlant que je voulais me faire opérer du cerveau, que j'ai rangé comme un livre maudit, que j'ai repris comme une piste sérieuse, vous comprenez pourquoi "phénix", et que finalement j'ai terminé en me disant que c'était présomptueux de ma part de penser que je pouvais être surdoué (si si je l'ai dit). En réalité, je ne savais même pas ce que recouvrait ce vocable et je pensais être en proie à un ego démesuré. Bon, je perdais les pédales et il fallait que je me ressaisisse. 6 mois plus tard, des fois je reste con longtemps, je re-parcoure en diagonale le livre maudit et je décide de fureter sur le net pour voir si je peux mieux comprendre ce qui m'arrive. Autre gifle, je découvre JSF et mensa et là, je me dis : mais c'est bien sûr, je savais qu'il y'en avait d'autres. J'avais quand même lu d'autres bouquins sur le sujet et j'avais toujours fini par les remiser en entonnant la même rengaine (toujours cet ego envahissant).
Bref aujourd'hui, tout neuf sur le site, j'ai parcouru avec grand intérêt quelques rubriques du forum et j'ai une question toute bête qui me vient à l'esprit : quelqu'un peut il m'expliquer en quoi un diagnostic (sic, çà fout la trouille, on dirait une maladie affraid ) pourrait m'aider à donner un sens à tant d'années de navigation à vue dans le brouillard et en quoi je peux espérer prendre un nouveau départ s'il s'avère que j'ai le cerveau volcanique qui est normal (chez moi c'est une insulte mais exceptionnellement, je l'emploierai avec bienveillance). Cà, c'est une question simple  Hamster

Merci d'avance et heureux de découvrir que je ne suis pas seul et pas malade surtout.

phenix1
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 47
Localisation : Tarn & Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Yul le Ven 9 Jan - 16:53

Bonsoir, et bienvenue! Smile

Pour moi, le diag m'a aidé à mieux m'assumer... et à aider les autres à mieux m'assumer aussi en fait. Ils me regardent dorénavant avec plus de bienveillance.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Rhaaaaa le Ven 9 Jan - 17:02

Bienvenu parmi les tiens...
Je te souhaite de faire la rencontre d'autres Vulcains plutôt aux souffles-rires qu'au "souffre-ir"...
Et puis aussi de découvrir la joie partagée avec d'autres méga-magmas esprits : de se comprendre sans rien dire, !

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4375
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Tigrabelle le Ven 9 Jan - 17:32

Bonsoir, sache que l'on peut faire le diag aupres d'une grande spécialiste dont tu as certainement lu deja aussi la prose, et ... Ne pas le croire tant ça reste impensable !
Quand bien même d'autres psy t'auraient déjà diagnostiqué, ce qui était mon cas...
Oui, oui, c'est possible, bonsoir, je sens qu'on se ressemble...

Quant au bénéfice... Je ne sais pas !
Ça fait un an que je " sais", sans croire pourtant... 
Il y a eu qqes ajustements: j ai quitté celui qui me traitait mal en me disant enfin qu il avait peut être tort, j ai aussi tiré un trait sur qqe chose qui me semblait pourtant important avant et j ai déménagé récemment ...
Sont-ce des bénéfices ?
Il y a en moi des projets de reprise d'études, d'écriture: après tout, si j en suis capable, comment supporter encore la médiocrité dans laquelle je me sens ?

Et pour finir: j accepte mieux les gens qui me disent " perchée", etc. 
Je les crois, et bien plus qu'avant.

En espérant avoir répondu, même partiellement, à ton interrogation...Very Happy

Tigrabelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 468
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 49
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Invité le Sam 10 Jan - 3:25

Bonjour.
Bienvenu . Tu es arrivé zici!
Je suis désolé je suis en mode "cash"...
L'interprétation...... Notre cerveau aime se servir, s'en servir.
Notre cerveau est attirer par la flaterie. Pour cela il entend bien ce qu'il veut bien.

"Mais" des petites voix lui disent "non " "non" ( enfin , des petites signes physique aussi) .
Pour ne pas perdre clareté entre ce qu'on pense être ('je me prends pour iron man quand je regarde avenger'; je rigole ah!) et ce que l'on "est " sincèrement , il est important ( selon moi ...subjectif "hein") d'aller se faire diag.
Mais bon pas obligé "hein" l'intelligence a tellement de couleurs que notre cerveau va bien trouver à interpréter  tout seul ce qui llui plaira...! A méditer.

Moi je dis "jsf" psycho-marketing de l'année ! Son horoscope va en Nourir des illusions elle laisse derrière ces lignes noires tellement d'interpretabilités...
Ahhhh les bouquins ecris par les autres...
heu apres tout c'est fait pour voyager nan !?
Bin, bonne vacances zici du coup ! je souhaite en cette annee 2015 que tu puisses trouver ce que tu souhaites nourrir.
Excuses moi s'il te plait...je te demande tolérance et compréhension ( mais sa tu sais faire ... J'espère) car ma démarche est inversée ( pas vraiment de démarche en fait... D'ailleurs je n'aurais du m'intéresser a moi!)
Diag jeune, rediag plus vieux...zici, bouquin sur les surdoués.... Tu comprendras que j'ai sûrement tors .
Syndrome imposteur inguérissable chez moi a ce qui paraît ; et puis "inculte" surtout ( culture n'est pas forcément intelligence selon moi puisque c'est de l'associations produites par d'autres qui dirigent..raisonnement "d'autres") . Bref, un surdoué "brut" à tailler à ce qui parait ( conneries de merde ouais!)
Qu'importe narcisse !!
Pour " moi", rien que pour "moi", que selon moi,  c'est une bonne maladie pour rebondir et gagner sa vie correctement si l'on sait piloter et cadrer tout ca sur 24 h d'une journée / 365 jours d'une annee et ce pendant 4ou6 ans ...
sinon, je laisse ton cerveau interpréter tout "seul". Cela laisse songeur.
Mais perso, j'en ai raz le bol de cette maladie.........je la hais de tout mon corps.
La je t'écris parce que mon corps veut faire des "choses" , cette merde la haut veut pas et n'est pas motiver pour rien si ce n'est à penser....( fainéant va!! Hihi hihi) ...
A plus !! Discipline, je vais faire le tour de la propriété....j'y trouverai sûrement de la connection avec la terre, le vent, l'eau, le beau qui sait !
Bon courage en tout cas.
Phil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Bibo le Sam 10 Jan - 4:17

Ce que cela m'a apporté : sentiment d'appartenance et indulgence

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Invité le Sam 10 Jan - 5:09

Heu...je viens de me rendre compte que j'ai produis un salmigondis .

Cela ne m'a rien apporté.
Avant je ne comprenais pas pourquoi l'on me suivait pas, donc je vivais bien dans ces maux.
Aujourd'hui, c'est 3 fois plus compliqué à gerer... Et j'ai du pouvoir.
Et le pouvoir c'est le bien selon moi donc par définition il n'existe pas.
Le souci, c'est que je ne suis pas que le bien....seul l'abus d'un pouvoir existe, c'est donc compliqué ethiquement parlant.
AaLe monde est ce qu'il est . Zici , le monde "est" comme le monde.
Si tu peux nourrir tes besoins grégaire , tant mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Merci de prendre le temps de répondre

Message par phenix1 le Sam 10 Jan - 9:27

Bonjour à vous,
Avis disparates, je m'en doutais un peu.
Pour ma part, je m'en tiendrai à la vision constructive vu mon grand âge et au regard du temps qu'il me semble avoir perdu à essayer de ressembler aux autres pour ne pas que l'on me voie (je plaisante car en réalité, je me sens comme un gamin excité par un nouveau jouet) mais j'entends aussi que ce n'est pas forcément le cas de tous, je respecte votre ressenti et souhaite qu'il puisse se transformer en énergie positive, celle là qui fait pétiller les yeux et crier "oh putain qu'est que c'est bon", le truc orgasmique quoi.
Le partage, la reconnaissance, l'échange, l'indulgence comme tu dis Bibo, çà me parle et aujourd'hui, j'ai envie d'être moi-même le plus simplement du monde avec ce volcan en effervescence sous la casquette, et alors, y'en a bien qui ont du yahourt et que çà n'a pas l'air de déranger !
Bon, j'attends encore de voir si d'autres avis arrivent et je me laisse un peu de temps.
Bienbanale, c'est pas banal ta façon de tout envoyer bouler avec l'envie chevillée au corps de te construire une vie qui te ressemble, j'admire ton courage et puis sache une chose : ce n'est pas le fait d'être perché qui pose problème, c'est le support sur lequel tu te perches (à méditer).

Merci à vous

phenix1
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 47
Localisation : Tarn & Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Invité le Sam 10 Jan - 9:36

Pour ma part j'ai eu des resultat de WAIS positif il ya deux semaines maintenant en termes de bénéfices pour l'instant on est sur une somatisation de l'extreme bien comme je les aimes (le corps genère une douleur qui n'existe pas mais qui n'existe du coup).Sinon j'ai bien l'intention de me servir de cette nouvelle comme d'un socle sur lequel je vais enfin pouvoir construire mon chateau sans penser a personne et dans l'egoisme le plus complet !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par lechalote le Sam 10 Jan - 10:04

Pour ma part les bénéfice ont été les suivants :
1 / J'ai compris enfin que je ne suis ni folle, ni inadaptée, ni bizarre (Ni bipolaire madame le médecin). Connais toi toi même, c'était un bon début à 35 ans après des années de questionnement.

2 / Deuxième effet kiss cool : J'ai découvert avec stupéfaction que je ne suis pas la seule à être comme ça, (ouéééé), et je sais maintenant pourquoi il y a des personnes (peu) avec lesquelles ça matche tout de suite, c'est fluide, facile, et les autres avec lesquelles je me sens...heu...bin seule, un peu folle, bizarre et inadaptée. J'écoute des témoignages, je lis, et je retrouve...à peu près tout. Et ça me stupéfie à chaque fois.

3 / Je peux mettre des mots à ce qui arrive à mes enfants au lieu de leur asséner "Mais tu n'as pas fini de pleurer pour rien, c'est l'école c'est pas le bagne, si tu étais née en Afrique...." assorti d'un "prends sur toi un peu surtout que tu écris comme un cochon, tu pourrais faire des efforts" "Hein Madame Jean qui rit Jean qui pleure, qui s'écoute trop, qui rêve en classe en jouant avec ses stylos et après on s'étonne de tes notes". Au lieu de ça, on a compris les problèmes de méthodes, d'implicite dans les énoncés, la souffrance dans les cours de récré, la sensibilité par rapport à l'environnement, le besoin de sens. Et ça leur a permis de ne pas couler en CE1, les deux qu'on a repêchées par le fond du pantalon, convaincues qu'elles étaient nulles, débiles, et n'arriveraient jamais à rien en pleurant le soir dans leur lit. En quelques mois et fin de CE1 : dans les 10% des meilleurs aux évaluations nationales, ma fille à qui l'instit voulait donner des cours de soutien l'été...ça laisse rêveur.

4 / (Fichtre diantre, je pensais m'arrêter à deux dis donc) J'ai pu mettre des mots sur ce que j'ai traversé professionnellement (harcèlement notamment) et mon mari aussi (lui n'a rien lu mais a été obligée de m'écouter, gnap gnap) et ça l'a franchement libéré. Il a enfin cessé de douter de lui en permanence, et j'ai fait pareil, on a compris que les autres n'ont de limites que celles qu'on leur met, et qu'il était temps qu'on pose les nôtres, de limites, qu'n accepte qu'on ne peut pas bosser avec n'importe qui ni dans n'importe quelles conditions. Je ne suis pas un imposteur, j'ai réussi pas mal de choses, et ça n'est pas le fruit du hasard ou d'une baguette magique qui pourrait se faire la malle quand bon lui chante.

Bref, le monde a pris du sens, et ma place dans ce monde aussi. Et du coup, je me suis autorisée à commencer à faire ce que j'aime (en l'occurrence, une formation de prof de yoga en 4 ans pour quitter ce métier que j'exerce (j'exècre haha) depuis 15 ans et que j'ai trouvé inepte à partir de la 5ème minute environ mais que j'ai gardé parce que "tu ne vas quand même quitter un job pareil, c'est la crise, tu fais ton enfant gâtée").

Des petits détails quoi ;-)
Bonne chance!

lechalote
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 103
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par La Loutre le Sam 10 Jan - 13:42

Permets moi de te parler de mon expérience.

Plus de trente ans à me sentir bizarre, décalée, inadaptée malgré d'excellents résultats scolaires que je m'expliquais par une imposture constante. Des années à m'insulter intérieurement et à essayer de me caler dans des cases qui devenaient trop étroites quand j'avais réussi mon adaptation et que je défonçais alors pour recommencer à rentrer dans une autre case... Des années à ne pas assumer mon "immaturité" psychologique (ça s'appelle l'hypersensibilité docteur) et des années à me créer des maladies psychosomatiques impossibles pour la gente médicale... sans parler de la dizaine de psy-chiatres/logues/thérapeutes en tous genres que j'ai épuisés...

Et un jour, je découvre ce concept de douance (Nan? mais ça va pas?? t'es pas surdouée...) Surdouée? non je ne le croyais pas, mais hypersensible... oui. L'hypersensibilité résonnait plus comme une anomalie, plus acceptable pour ma cervelle de "dépressive chronique" (merci encore docteurs)

A force de lire des témoignages sur ZC et de discuter avec les membres, cette hypothèse d'avoir une douance s'est mise à résonner de plus en plus fort en moi, parce que j'avais trouvé des congénères.
Alors sur un dernier coup de colère, de désespoir aussi, j'ai atterri en face d'un psychologue spécialisé de la douance (Bonjour monsieur, je crois que peut-être éventuellement je suis hypersensible... alors je viens vous voir pour savoir si j'ai une douance dans ma tête)
Tests et bingo : "Mme La Loutre vous avez bien une douance dans votre tête..."

Je suis en phase d'acceptation de moi-même... j'ai enfin compris ce qui "clochait chez moi"... et je sais que je ne suis pas seule, que je n'ai pas de pathologie mentale malgré des traumatismes divers, j'ai enfin compris pourquoi si peu de gens arrivent à me suivre quand je me lâche et que j'arrête d'essayer de faire comme eux... pourquoi les autres me trouvent sympa mais quand même un peu étrange.

Oui être diagnostiquée change ma vision de moi-même, me permet de mieux comprendre les autres et me permet de me reconstruire dans une psychothérapie qui prend enfin en compte cette particularité de fonctionnement qu'est la douance.

La Loutre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 202
Date d'inscription : 17/03/2014
Age : 35
Localisation : Ardèche

Revenir en haut Aller en bas

La voix intérieure qui démolit

Message par phenix1 le Sam 10 Jan - 15:45

Merci pour vos témoignages qui me tirent les larmes, je me sens compris, enfin !!!

C'est réconfortant de sentir que les souffrances que l'on vit sont aussi vécues par d'autres et que ces souffrances ne sont ni le fait d'une pathologie ni d'une inadaptation mais d'un manque de neurones miroirs en face de nous.
Cà m'a toujours gavé de constater que la beauté qui se vivait en moi ne trouvait pas de feed back et qu'il fallait toujours s'en remettre à l'inquisition pour savoir si j'étais autorisé à être sans même savoir d'où venait la menace (je ne suis pas né avec, çà c'est certain !!!). Oups, je ne vous connais pas mais je me lâche parce que je sens que vous comprenez ce que je dis.
Côté trauma, j'ai eu mon compte mais çà m'a surtout induit en erreur parce que j'ai énormément focalisé sur ceux-ci sans jamais pouvoir identifier la cause profonde de mon mal-être, et maintenant que je m'autorise à penser que mon mode de fonctionnement puisse être différent, je sens une énergie différente se remettre en mouvement et çà, c'est très libérateur.
Je vais vous dire comment je me ressens : c'est comme si j'étais toujours nu devant des personnes qui portent des armures et contrairement à ce que j'ai pu lire sur le forum, ce n'est pas nous qui portons des armures pour nous protéger des autres parce que l'on ne sait pas faire çà, on sait juste être sensibles parce que nous ne savons pas faire autrement, et puis je continue sur ma lancée, on n'en a même pas envie, on veut juste être vrais et c'est pour çà que la souffrance est là, pas pour autre chose ! çà fait du bien de dire çà ! Idée
Côté somatisations, çà fait 5 ans que je bataille pour maintenir un état de santé proche de l'état de survie et que les médecins ne comprennent pas, on m'a presque décerné un diplôme de santé parfaite au regard des analyses biologiques alors que j'ai du mal à bouger sans sentir mon corps au bord de l'implosion et c'est une bénédiction que je sois tombé sur le bouquin de Cécile Bost et que j'ai surtout considéré que ce pouvait être une piste de recherche à privilégier (au fond, je l'ai toujours su).
Merci pour votre authenticité et pour la générosité de vos partages, je suis très touché Long hug

phenix1
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 09/01/2015
Age : 47
Localisation : Tarn & Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Appel à témoins : Savoir ou non que l'on est HP, quel est le bénéfice obtenu ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum