Shiriya, la petite zèbrume.

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 19:26

Bonjour tout le monde,

Eh bien voilà, une petite nouvelle dans le troupeau.
Étrange, d'habitude je suis plutôt en verve, et là je bloque. Bon je vais tenter de commencer ... par le commencement ?
Je suis Leïla, j'ai 38 ans et suis maman d'une bande 3 drôles de mousquetaires ... dont un drôle de zèbre.
Pourquoi je suis ici ? Eh bien, comment dire, je me suis toujours sentie différente du plus loin que je m'en souvienne. Mais vous savez, de cette différence qui a fait que toute ma vie j'ai entendu des phrases du genre: tu es nulle, tu es la déception de ma vie ou encore des mais pourquoi tu es comme ça ? Pourquoi, oui ? 38 ans à me demander pourquoi j'étais différente, pourquoi je n'avais pas de meilleure amie, ou plutôt pourquoi je n'étais jamais une meilleure amie. Pourquoi est-ce que je me sentais tout le temps "hors normes" où encore bête par rapport aux autres alors qu'en fait, je comprenais plus vite qu'eux mais je ne le disais plus au bout d'un moment ... le fameux " tu as la science infuse toi, tu sais toujours tout " etc etc ...
Puis j'ai grandit dans cette ombre, me suis renfermée, me cachant derrière l'humour, et mon extrême sensibilité, en plus du fait que de par ma nature, je suis quelqu'un qui aime les gens, et qui ait une hypersensibilité à fleur de peau ... ah mais non, pour les autres c'est être "susceptible et chiante". Je n'ai pas besoin bien entendu de vous dire qu'avec tout ça, l'estime que j'ai de moi-même vole au ras des pâquerettes quand elle ne va pas tenir compagnie aux racines des pissenlits. Les amis que j'ai ( dont une qui est à presque 100% selon moi une autre zèbrette ), passent bien leur temps à me dire que ce que je pense est faux, ( je vous épargne la tirade habituelle chaque fois qu'il y a un échec ou que je suis confrontée à une rupture et que je me retrouve dans un état quasi dépressif, voir même très dépressif, au point de m'être retrouvée deux fois aux urgences pour cause d'angoisse profonde. ) que je suis au contraire très intelligente, d'une très grande sensibilité, trop sensible même pour que tout le monde puisse la comprendre et encore moins la gérer, que j'ai juste un "cœur gros comme ça" et que je suis juste d'une gentillesse extrême pour le monde pourri dans lequel nous vivons, et de fait, je n'ai jamais réussi à trouver ma place dans ce monde. Quand j'aime, j'aime entièrement, je ne connais pas la demi-mesure, c'est toujours trop. Et que ce soit en amitié ou en amour. Et bien sur j'étouffe les autres, et je ne comprends pas pourquoi, comment on peut se sentir étouffé en étant avec une personne qu'on aime ? enfin voilà en gros, je suis envahissante, extrêmement chiante et bien sur, hypersensible, quand on me le dit, je ressens une énorme souffrance, bien que je comprenne qu'on ai besoin de son espace.
En résumé jusqu'à il y a quelques moi, je m'estimais, nulle, conne, incapable, envahissante et non aimable. Une ratée en puissance. Puis il y a eu mon fils, problème scolaires, rejets etc ... Une amie psychologue avec qui j'en parlais a commencé à me poser des questions, et au vu des réponses m'a dit :" tu veux que je te dise ce que ton fils a ? " moi : " bien sur si tu sais, dis le moi tu me sauverai la vie". " Ton fils est TDA, peut-être H".
Moi je commence à chercher sur le net après ça, et j'atterris sur le site de TDAH France, que j'épluche de fond en comble, notamment dans la partie symptômes et à la recherche d'un médecin spécialisé. Ce que je trouve et avec qui je prends rendez-vous pour quelques mois plus tard. ( surbooké le médecin ), puis en lisant les symptômes, je me reconnais dans mon enfance, mon adolescence et même encore maintenant. Je lis aussi que souvent le TDAH est couplé à une précocité intellectuelle et je me souviens que déjà à la crèche, on m'avait dit qu'il faudrait le faire diagnostiquer car il s'ennuyait dans la section de son age et qu'on ne pouvait le calmer que dans la section des grands avec leurs activités etc ... Puis le jour du rendez-vous arrive, examen des cahiers etc etc ... le diagnostique tombe, trouble déficitaire de l'attention sans dute avec hyperactivité et précocité intellectuelle associée.
On passe donc les tests psycho, Wisc IV, Teach etc ... résultat : TDAH confirmé assez important et QI de 146 avec 155 en QIV. Dans la foulée je commence à faire des recherches sur la surdouance et la douance et là ... je commence à me reconnaitre encore plus. Les parcours scolaires, les caractéristiques, TOUT. jusqu'à mon empathie ... oui parce qu'en plus je suis empathique, enfin c'est plus de la contagion émotionnelle parce que je n'arrive pas encore à faire la différence entre mes sentiments et ceux des autres. Du coup j'absorbe tout les sentiments des autres et me retrouve après ça dans des états pas possible, au point ou j'ai envie de hurler de douleur. Et ou mes couples en ont pâtis.
Jusqu'à mon couple actuel qui est assez atypique. Et qui je pense est celui qui aurait le plus de chance de fonctionner. Et pour cause, je soupçonne mon chéri d'être un zèbre aussi. Sauf qu'autant je suis optimiste de nature, autant lui c'est le contraire, en plus du fait qu'il ait subit de terribles choses dans son enfance. Du coup essayer de le convaincre de passer un test c'est plus que la mer à boire.
Puis j'ai trouvé le blog, zebrattitude, ou le descriptif d'un zèbre m'a arraché des larmes. Je savais enfin ce que j'étais. Du coup ça m'a décidé à passer le test qui a confirmé la PI.
Je me suis décidée à créer un blog pour parler de tout ça, de moi, enfin mon exutoire et en faisant des recherches, je vous ai trouvés. Puis après hésitation, je me suis inscrite. J'avais envie ( besoin même) d'être entourée de personnes qui comprennent mes ressentis, mes vécus, mes joies et mes peines. Une famille en quelque sorte. Parce que c'est si difficile d'être seule.
Enfin voilà ..
Ah oui heu je reprends mes études à la rentrée prochaine et je suis une grande fan de jeux de rôles.
Merci de m'avoir lue.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Invité le Mer 12 Jan 2011 - 19:46

bienvenue à toi! J'espère que tu te sentiras bien ici! Et bon courage avec ton Monstroplantes, j'en ai un aussi chez moi, c'est assez.......... cool Very Happy mais........... fou à gérer ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 19:53

Ben ça va, sur les trois j'ai un zèbre et une pipelette ... je brade la pipelette -_- .. enfin juste pour deux jours de repos. Avec lui occupation garantie. ( le monstroplante c'est mon zèbre c'est ça ? j'ai un doute du coup )
C'est surtout mon chéri que j'aimerai pouvoir aider et avec qui j'ai besoin de plus de courage et de force, bien que tenace ( lui et son frère restent sciés à mes initiatives et mon refus de l'abandonner malgré tout ce que j'ai subit de sa part ).
Malheureusement je n'ai as assez de recul ni de connaissances que ce soit psychologiques ou au sujet de la surdouance pour arriver à comprendre comment moins souffrir et comment l'aider plus. Y a des jours ou je pense à une bipolarité, mais je reconnais aussi l'impulsivité et le manque de concentration du TDA, je suis un peu perdue j'avoue et pardon d'avance, car j'ai l'impression d'être un barrage qui a trouvé un endroit ou céder sans risquer de se voir virer ou rejeter. Pour tout dire, je me sens si soulagée que j'ai envie d'en pleurer. Ne plus être une paria ( qui en plus tombe amoureuse éperdument d'un autre paria aussi ) ... Merci à vous d'être là. Juste pour votre présence et votre existence.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Philippe le Mer 12 Jan 2011 - 19:55

Bienvenue parmi nous! cheers

PS: explique-nous ce qu'est une « zèbrume » ?

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Invité le Mer 12 Jan 2011 - 19:57

vi le Monstroplantes c'est ça.... bien sage mais qui peut vite partir dans tous les sens Razz

Prends le temps d'explorer les sections "définitions", et puis petit à petit tu y verras plus clair sur tout ça Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par augenblick le Mer 12 Jan 2011 - 19:58

Bienvenue cheers

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Black Swan le Mer 12 Jan 2011 - 19:59

Bonsoir et bienvenue !

Black Swan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 49
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 20:03

@ Philippe: Je l'explique justement sur mon blog lol :
Je copie ce que j'ai écris là bas :
Zèbrume : Joyeuse invention d'une de mes meilleures amies, ma grande complice qui n'a pas besoin que je la nomme pour se reconnaître ou tirer la gloire ( dont elle ne voudra pas la connaissant ) de cette trouvaille. Quand je lui ai demandé pourquoi Zébrume ? Elle m'a répondu :" Parce que tu es un zèbre et que tu me fais penser à de la brume. "
Bien que j'ai trouvé l'image poétique à souhait, ce qui convient parfaitement à mon caractère et à ma façon d'être, j'ai toujours vu en la brume quelque chose de mélancolique, d’irréel. Et quand j'ai demandé pourquoi la brume, sa réponse correspondait à ma vision de ce mot, mais pas à ma vision de moi-même.
Bien sur j'y ai réfléchis. Je n'ai toujours pas trouvé de réponse à vrai dire à ma question : suis-je une mélancolique ou pas ?
Mais j'ai aimé ce mot, il claque bien, et je pense qu'elle me connait assez pour pouvoir percevoir en moi, ce que je ne perçois pas moi-même. Et à une voix contre zéro, nous avons donc décidé d'adopter cette appellation.
Non à vrai dire, je l'ai aimé surtout parce que, nonobstant la notion de mélancolie, ce que peut représenter la brume me correspond en effet. Je m'y retrouve en tout cas.
Et pour le coté zèbre ... et bien le WAIS III l'a confirmé. M'enfin j'en parlerai plus profondément dans un autre article. Si je ne me lasse pas, si je n'abandonne pas le blog ... comme d'habitude quoi ...
Reste plus qu'à savoir si je suis blanche rayée de noir ... ou noire rayée de blanc.
Je pourrais pas être rayée noire et rouge ?

@ Super marre à bout: D'accord, oui alors monstroplante c'est pour mon blindé de la vie donc, à cause de son TDAH en plus. Oui en effet, le pauvre ça fait un peu ça, je connais en plus pour 'lavoir vécu. C'est adorable, mais quand c'est en crise faut se planquer. Il vient d'être mis sous ritaline justement. Le truc c'est que du coup je me demande si mon chéri n'en serait pas un aussi ... Beaucoup de mal à le faire parler, il aime s'isoler, même de moi. Des périodes de grosses colères ou il fait tout est n'importe quoi, ou il est insupportable ( selon ses propres mots ) Y a que moi qui le supporte selon lui, mais parfois j'ai peur de lâcher.
Enfin, merci pour l'info, je vais aller fouiner par la bas.

@ Augenblick et Swan : merci à vous de votre chaleureux accueil.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Invité le Mer 12 Jan 2011 - 20:06

Savoir si le noir est peint sur le blanc ou le blanc peint sur le noir, c'est LA question fondamentale cheers
car....... http://www.deezer.com/listen-3774994

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 20:15

Merci ! hahahaha, j'avais besoin de ça pour rire un peu ^^.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par .............. le Mer 12 Jan 2011 - 20:49

Oh la la ! moi aussi je suis en train de rire...

Bienvenue Shiriya.
Belle présentation pleine d'émotions et de preuve de ta force de volonté.
Tu es l'exemple meme de ce que j'appelle une "femme". Ou une "dame" si tu préfères.
Je sens cette force en toi... Je ne saurais définir clairement comment et ce que c'est, mais je sais que nous nous ressemblons et ça fait du bien de te croiser.

De mon côté, j'ai aussi une Zebre de 8 ans avec moi et une de 5 ans (non testé). Et je sais à quel point elles peuvent etre épuisantes. Alors bon courage avec ton fils (et avec ton homme... je sais qu'on peut etre très pénible)
Es tu très proche de ton fils aussi ?

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 22:00

Bon, ça va .. l'un me fait rire, l'autre me tire des larmes ( mais bon à la limite c'est pas dramatique dans ce cas ).
Merci pour la force de volonté et tout ce que tu as dit, bien que là j'avoue ne pas du tout avoir la force de quoi que ce soit d'autre que de craquer. J'ai l'impression d'être une folle dépressive ...
Donc c'est assez compliqué, parce que j'ai l'impression ... non ce n'est pas qu'une impression en fait, que personne ne le comprends, ne veut le comprendre et le supporter. Mais lui aussi se laisse aller, il a 11 ans et est en pleine pré ado ... pas évident donc. Donc quand il n'est pas en optique de conflit ou de provocation, qu'il fait ses efforts, ça va on est très complices et ça va.
J'avoue qu'il y a des moments ou je cède aux pression et ou je devient moi aussi imbuvable avec lui, surtout quand je suis moi-même en période hypo.
Quand je vais mal tout va mal, et lui le ressent et essaye de passer inaperçu, trop coulant etc, et ça m'énerve d'autant plus que je suis irritable pour rien. J'entre dans des colères qu'il en mérite pas forcément.
J'avoue aussi que parfois j'aimerai ne vivre qu'avec lui tellement je souffre à l'idée de le voir endurer ce que j'ai enduré.
Et ... je ressens la même chose pour mon homme justement, parce que lui en plus s'isole et que étant plus jeune que moi et vivant encore chez ses parents et à 400 km de chez moi ... ben c'est pas évident.
Je reviens de w.e la bas, je n'ai pu le voir que 3 heures en tout et pour tout, rentré chez lui, problèmes avec les parents à cause de son retour tardif à la maison le soir ou on s'est vus et de ses études car ce sont eux qui finances. Il a eu une mauvaise note à un partiel ( une matière qui nécessite le parcoeurisme ), et bien sur ça détermine tout le reste, bien qu'il ait eu une excellente note dans un autre partiel qui compense largement la mauvaise. J'ai la sensation qu'il subit la pression de son obligation de réussite, parce qu'eux financent ses études, son essence, sa bouffe, le loge etc ... j'ai envie de lui hurler lâche la bas et vient chez moi ! au moins ici on te comprendra ! On connait le problème.
Et même si j'ai pu faire al preuve de pas mal de choses qu'au final, il a avoué dans un souffle ne pas avoir envie de rentrer chez lui, j'ignore encore ce qui s'est passé chez lui et il a bien entendu recommencé à changé et à plonger dans son isolement. Quand à moi, j'ai l'impression de sombrer ... Je suis incapable de me concentrer sur quoi que ce soit d'autre, j'ai l'impression d'être lâche et de l'avoir abandonné ... voir même d'avoir causé la situation de crise qui a empiré la sienne.
Et rebelotte, je n'arrive pas à comprendre qu'il " ne lui soit pas indispensable " de me voir ou de me parler, pourtant il m'a avoué que s'il s'isolait aussi et qu'il ne me parlait pas sur le net comme avant, c'était parce que s'il commençait, il ne réussirait pas à s'arrêter. Bien sur son projet étant de réussir son année pour pouvoir venir en fac sur la région parisienne ( il reprend ses études aussi et passe un DAEU pour accéder à une licence de japonais ).
Sans compter que tout ça me plonge moi à nouveau en période de crise, d'ailleurs mes migraines reprennent et mes pertes de sommeils également.
Je suis parfois tentée de laisser tomber, de tout lâcher. Mais ... on n'y arrive pas ni lui ni moi. Et puis je refuse d'abandonner ... je n'ai jamais abandonné et je refuse de commencer.

Désolée j'ai fait un gros hors sujet. Mais là je sens le fond me gagner. J'ai qu'une seule envie c'est d'y retourner. Or, je suis très impulsive et si je n'arrive pas à me calmer je risque d'y aller. Et contrairement à lui, quand je suis en crise j'ai un énorme manque affectif à combler, donc je me tourne forcément vers mon homme ... sauf que là, il n'est pas là.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par .............. le Mer 12 Jan 2011 - 22:27

"Je suis parfois tentée de laisser tomber, de tout lâcher. Mais ... on n'y arrive pas ni lui ni moi. Et puis je refuse d'abandonner ... je n'ai jamais abandonné et je refuse de commencer"

Voilà c'est de ça dont je te parlais. Tu es comme moi. tu as cet instinct de survie que je sens. Je sais que tu es forte. Par contre parfois tu as le droit de "lacher" prise de pleurer et ça te permettra de te regonfler... Moi aussi je n'ai rien abandonné. Pourtant je me suis laché et mon étincelle de vie est revenue. Celle qui gonfle le coeur, qui nous donne cette force d'avancer et meme de courrir.
Tu es en souffrance. Ta vie n'est pas facile. Mais avec le temps ça passera et tu ira mieux.
Et tu as trouvé ici une place parmi nous qui t'accueillons les bras ouvert.

tu n'es pas seule. I love you

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par fab le Mer 12 Jan 2011 - 22:28

Bienvenue à toi.
Ton histoire fait écho à beaucoup de choses en moi...

fab
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 242
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 38
Localisation : 29

http://www.facebook.com/profile.php?id=100001056099440

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par bluecat le Mer 12 Jan 2011 - 22:53

Bienvenue à toi Smile Et tu peux suivre le conseil de T-REX, il sait très bien de quoi il parle Wink (c'est un homme dino neuf, il a mué récemment ici même hihi)

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 22:54

Mon problème est le conflit qui se passe dans mon cerveau, entre ce que je ressens , cet instinct qui me fait penser et croire dur comme fer, que je n'ai rien à craindre que tout va bien qu'il est sincère etc, et ce qui se passe quand il s'isole. Souvent il le dit qu'il est con et qu'il est chiant et qu'il sait que quand ça se finira ce sera à cause de lui etc ... les autres disent aussi de me méfier, mais je ne peux pas renier mon ressenti, mes réflexions, la logique des choses et aussi de ce que j'ai vu quand j'étais avec lui, ses gestes, ses regards sa douceur, son bonheur ...
J'ai un conflit entre ce que j'ai vécu et ce que je vois depuis qu'ile st rentré chez ses parents et qu'il y a eu cette dispute avec lui.
Mais même si pour eux c'est rien, pour lui ça peut être énorme, je le vois avec mon fils ... je le vis avec moi ... la façon dont on ressent les choses, et à quel point. Un petit rien du tout, nous parait énorme. Je lui dit souvent que je n'aime pas les disputes car pour moi dispute = rupture et abandon. Et c'est vrai, alors je fais ce que j'aurai voulu qu'on fasse avec moi. Ne jamais m'abandonner quels que soient mes actes, parce que je sais aussi que l'être et le paraitre sont parfois en contradiction. Et je me refuse de le juger et encore plus de le condamner, alors que moi même je suis comme ça, je l'ai été toute ma vie .. on m'a toujours rejetée à cause de ça ... non je refuse de le faire avec les autres et lui ... jamais je en l'abandonnerai ... j'aimerai juste être assez solide, pour tenir le coup. Rétrospectivement, en étant avec lui et malgré mon empathie ( avec lui ça aussi c'est multiplié par 10 ), je vais bien. Je suis heureuse et il l'est aussi.
Oui, là je suis en souffrance et ça fait mal, mais je ne peux pas lui en parler, parce qu'il ne connait pas encore tout ce coté zèbre, tout ce qui y est inhérent, lui vit encore le coté rejet, le coté "notre fils a toujours eu d'excellent résultats, il doit réussir, on ne comprends pas qu'il échoue ainsi etc ..." Parce que justement "il avait des résultats dépassant les espérances de n'importe quel parent " dixit son propre frère ... Surdoué = réussite, obligatoirement. Donc là c'est pression. Et moi la seule envie que j'ai c'est d'y aller et de le prendre dans mes bras. Mais comme j'ai tellement d'estime pour moi, je me dis que non en fait, il se fout de moi, que je ressens des choses que j'aimerai ressentir, pas qui existent vraiment etc ... bien qu'instinctivement, je ressens bien sa sincérité.
Alors oui, là ce n'est pas facile, j'ai hâte que ce temps passe, et je suis heureuse d'être parmi vous, dans les bras que vous me tendez et de ne pas être seule.
Parce que ce que j'ai fait aujourd'hui, je ne l'aurai pas fait avec ma meilleure amie non plus, parce que je fais de la contagion dans les deux sens, autant capable de les recevoir que de les transmettre à quelqu'un de réceptif. Et au final, ben pour se préserver, les gens s'éloignent de moi, même mes amis ... j'ai l'impression d'être porteuse d'un virus mortellement contagieux ... et ça ça fait mal et ne me donne qu'une seule envie, c'est de m'isoler de tout et de tout le monde et de tout envoyer paitre. De me dire que je ne suis qu'une triple idiote, nulle conne etc... etc .. etc ...
Rien de bien nouveau en gros.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Bliss le Mer 12 Jan 2011 - 22:56

Bienvenue Shiriya ! Smile

Puisse ce forum t'apporter tout le baume dont ton cœur a besoin ! I love you

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 23:02

Merci .. j'ai l'air tarte et dépressive, je m'en veux de m'étaler comme ça ... Je vous demande pardon, je sais que c'est soulant de lire ça.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par .............. le Mer 12 Jan 2011 - 23:07

tu es parfaitement humaine... Et parfaite. Ton dévouement est estimable.
Je suis vraiment content de te croiser ici. Je ressens ce que tu dis et ce n'est pas "mauvais" au contraire, je sens la vie... la j'ai le sourire aux levres. Merci pour ce moment.

Courage, on pensera à toi et passes autant que tu veux ici chez toi.

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 23:08

Merci. Embarassed ça me change comme réaction. Heureuse e croiser quelqu'un qui me ressente et qui accepte ce ressenti sans me rejeter ou s'éloigner pour se préserver.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par bluecat le Mer 12 Jan 2011 - 23:14

Et euh simple question, j'espère qu'il prendra son tour pour s'occuper des mômes quand tu reprendras tes propres études. J'ai l'impression que tu donnes trop...et ça n'est pas équilibré comme relation...mais c'est juste une impression comme ça hein...c'est merveilleux de voir qqn se donner à ce point, comme tu as l'air de le faire, mais ça devient moins beau quand cette personne n'a plus assez d'énergie pour elle-même.
Et ça peut arriver à cause de gens qui se reposent plus sur elle qu'elle ne peut se reposer sur eux.
En tout cas ton grand coeur me touche, ne laisse pas les autres en abuser.

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 23:19

hum on ne vit pas ensemble, ce n'est pas le père de mes enfants. Ce serait si simple si on habitait ensemble.
Pour le moment on ne parle pas de vivre ensemble encore, il y a encore trop de mises à niveau à faire, et je veux pouvoir m'occuper de mon fils correctement, or s'il débarque dans ma vie de tout les jours comme ça, je n'y serais pas à 100 % et je risquerai de donner plus à mon homme qu'à mon fils. Pas parce que j'aimerai plus mon mec que mon fils hein ... mais juste parce qu'il aura plus besoin de moi que mon fils qui, lui, connait déjà la précocité, a un suivi, une complicité et un rituel déjà établi avec moi etc ...
Mais il est évident qu'en vivant avec moi, il vivra avec les gosses aussi donc il fera sa part comme tout le monde, mais je ne pourrai jamais lui imposer d'être avec eux comme un père ... par contre je refuserai toute injustice ou dureté à leur égard. J'ai déjà donné une fois pour ça et j'ai tut fait pour sauver ce qui pouvait l'être alors que mon fils souffrait et que personne ne se donnait al peine de comprendre, ce n'est qu'après que j'ai découvert le TDAH.

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par bluecat le Mer 12 Jan 2011 - 23:29

ok j'avais compris que vous ne viviez pas ensemble mais j'avais mal compris un "notre fils" pensant dc que ct le père du tien.
bonne chance en tt cas et préserve-toi!! Smile

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Shiriya le Mer 12 Jan 2011 - 23:43

C'est ma plus grande difficulté: je ne sais pas me préserver.
J'aime les gens, je suis à disposition, j'aime les aider, j'aime être utile et je deteste me sentir impuissante. Voir quelqu'un avoir mal ... eh bien c'est moi qui ai mal et si je peux faire, je fais.
Est-ce qu'il y en a qui en abusent ? Oh oui il y en a ... 95% et là je suis trés optimiste. Mais je n'arrive pas à changer ça. Je ne sais pas si j'y arriverai.
Je crois que si je perdais ma capacité à aimer et à ressentir les autres, je ne serais plus moi même, cela me détruirai.
Me préserver avec les solutions qu'on m'a proposé, c'est synonyme d'abandonner les autres et ça ... je m'y refuse. Imagine quand cet autre c'est l'homme que j'aime ... oui en effet, il aurait la possibilité de me réduire en miettes sans que je ne puisse rien y faire. Aussi j'espère ardemment qu'il ne le fera pas. Mais j'avoue ... que sans doute ma peur vient beaucoup de mon passé sur ce point là.

EDIT: le "notre" doit être une faute de frappe. Quand je suis sous le coup des émotions, j'ai tendance à beaucoup inverser les mots, les syllabes ou les lettres ... mon cerveau va plus vite que mes doigts.

@ T-Rex : Je viens de lire ta présentation. Je comprends. Doublement merci, vu ce que tu viens de traverser. Comme je comprends ce que tu as mis ...

Shiriya
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1013
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 44
Localisation : Dans ma pataugeoire !

http://chroniquesdunezebrume.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par .............. le Mer 12 Jan 2011 - 23:56

Embarassed je me sens tout nu d'un coup....

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shiriya, la petite zèbrume.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum