L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Arizona782 le Lun 5 Jan 2015 - 22:24

Je me demandais (et je sens que je risque de me faire fracasser au passage, c'est systématique dès qu'on ouvre un débat ici), car ayant étudié les principes basiques de la séduction hérités de la culture nord américaine (Mystery, Greene) mais n'étant pas un séducteur de masse pour autant, si tous les concepts répertoriés sont vrais, genre l'AFC, l'alpha, les techniques comme le timebridge...

En fait on tue le gentil garçon (AFC) qui est trop gentil et suspendu à la nana pour promouvoir un stéréotype de dragueur qui pour moi, derrière les belles pensées et paroles est un égoiste voir un connard de première.
Je veux dire, je lis des histoires où les dragueurs chassent plusieurs filles à la fois, manipulent les émotions des femmes (attention je ne dis pas que ces gens pensent juste à niquer et jeter mais que l'approche du jeu est très dominatrice), soignent leur image pour plaire... Et j'ai l'impression que tous ces trucs de leader d'un groupe (social proof), que le lifestyle "luxueux", que le culot à outrance et limite à considérer la femme comme la chose à conquérir indirectement ça marche.

Ok il y a une limite, un mec trop attentionné et pas sûr de lui c'est pas super sexy... Mais ça ça me dépasse aussi. Quand on est pas un séducteur mais plus introverti, solitaire, différent, (surdoué ?) on entre pas dans ce schéma et forcément on attire moins les nanas.
Faut il vraiment être un séducteur en puissance pour avoir du succès avec les femmes (exemple : Gosling dans Crazy Stupid Love) ? Les autres sont ils condamnés à galérer sans forcément être un boulet et avec leurs qualités ?

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Invité le Lun 5 Jan 2015 - 22:42

Je te dirai que ça dépend surtout des femmes à qui tu souhaites plaire.
Tu analyses ta cible ==> tu adaptes ta stratégie d'approche

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Pieyre le Lun 5 Jan 2015 - 23:28

En effet un tel archétype ne saurait avoir de valeur que statistique. Tous les cas existent, et même il y a sans doute des catégories de personnes qui sur ce plan s'écartent de la moyenne.

Par ailleurs, et surtout, je crois que lorsque la société change, l'individu humain lui ne change pas forcément. Si, dans les temps anciens (disons avant la contraception), le comportement du séducteur correspondait à un avantage aussi pour les femmes, c'était dans le cadre d'une société où ils se mariaient plus tôt et avaient davantage d'enfants qu'à notre époque. Un séducteur présente des traits de caractère de dominateur; s'il emballe les femmes, il l'emporte aussi sur les autres hommes dans les rivalités d'intérêt; aussi on peut prévoir qu'il apportera des avantages matériels pour le couple dans son ensemble.
Désormais ce n'est plus le cas. Le séducteur ne jette pas seulement ses quelques premières conquêtes trop naïves mais un bon nombre de femmes qu'il rencontre, puisque la société exige moins de responsabilités de sa part et que son avantage lui assure longtemps de plaire. L'attrait de la jeunesse et le goût du renouvellement font leur office.


Dernière édition par Pieyre le Mar 6 Jan 2015 - 19:39, édité 1 fois (Raison : un mot en trop)

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Aethos le Mar 6 Jan 2015 - 14:07

Etre trop "gentil"... trop bon....trop con... Comme si le bien pouvait s’embarrasser d'être trop... A l'heure des ténèbres absolues, je ne voit que les couards vaniteux et faiblement prétendus forts pour penser que leurs forces affichées et leur narcissisme égotique pourront les sauver d'une mort certaine, tout affairés à s'aimer eux-mêmes tant et plus qu'il n'y a en eux plus aucune place pour l'amour...
être trop bon...gentil...attentionné... Quelle prétention de pouvoir quantifier le bien... à l'aune de celui ou celle qui ne sait le recevoir, alors oui évidemment, il y a trop, bien trop pour un vase si petit et déjà si plein de son amour propre pour en recevoir un autre.

Aimes-toi toi même et fini comme Narcisse... Leitmotiv du développement personnel qui aura tôt fait de multiplier les machines insensibles et les morts en sursis...car alors, à force de tant s'aimer, on n'aime plus...

Qui peut-être trop bon? Peut-être précisément celui qui le dit... car alors, si pétri de certitudes que son for est plein, d'orgueil, de vanité et d'amour propre...bien sale d'ailleurs. Tellement égotique alors, grâce à toute ses techniques de renforcement personnel qui auront fini de lui faire miroiter d'indépendance absolue, la déconnexion à toute chose, pour ne plus être qu'autonome...automate?

La Nature humaine est la dépendance affective... car j'ai besoin de l'autre... homme ou femme, non pour m'aimer moi-même...mais pour l'aimer lui...ou elle...

Mais à l'heure de l'homogène, ou l'on ne distingue plus le semblable derrière la différence, alors...oui la peur réside en ceci que la différence altère ma propre perception de moi...moi, moi...et moi!

Le séducteur d'hier, la séductrice d'aujourd'hui, se contentant d'accumuler des objets dans des espaces clos et vides et froids de leurs âmes mortes depuis longtemps ressemblent à s'y méprendre à une cave humide et glauque puant le renfermé et la pourriture.

Des morts... déjà et pourtant debout...

Oui les clichés pourrissent les relations, oui les modèles sont caduques...et pourtant toutes et tous cours derrière ce paraître qui nous fait si souvent ressembler à l'autre....

On ne peut-être trop bon...

On peut tomber sur des gros cons...

Et oui, j’exècre ce modèle de séducteur auquel on m'a d'ailleurs si souvent associé...au point, tant mon physique détonne de mon mental, que je ne me "ressemblais pas"... que j'étais si différent dehors et dedans... La douche froide pour une personne souhaitant la violence, l’obéissance, la soumission, la force brute et les démonstration de vanité perpétuelles...

Ridicule mascarade censée garantir la survie du plus "fort"...qui est définitivement le plus faible. Car celui qui démontre sa force en permanence ne prouve que son ignorance et gaspille une énergie précieuse de vie qu'il aurait eu tôt fait de partager avant de mourir.

Mais comme beaucoup, nombreux sont ceux qui respectent leurs morts plus que leur vivant... tout mort qu'ils sont eux-mêmes déjà...




Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Invité le Mar 6 Jan 2015 - 16:48

Sauf que "les femmes" en général, qui n'auraient qu'une aspiration et qu'un modèle, ça n'existe pas.

En tout cas, je suis toujours naïvement surprise quand je lis qu'être gentil ou attentionné compromet toute séduction possible. Pour être sortie avec des gens sans scrupules et l'avoir regretté... non, se comporter comme un connard est tout sauf sexy à mes yeux. (Je vous vois venir : j'avais pas conscience de cette absence de scrupules au moment où je me suis décidée... et si ça avait été le cas, je ne me serais tout bonnement pas lancée. Pas folle, la guêpe.)

Tout simplement parce que je cherche un individu et une relation d'humain à humain. Pas quelqu'un tout droit sorti des magazines et des manuels de drague à l'américaine.

D'autant plus qu'hors coup d'un soir (ce qui est tout à fait légitime tant qu'on ne joue pas avec les sentiments de l'autre et qu'on est clair avec elle... ), je ne vois pas l'intérêt de séduire avec une façade aussi savamment étudiée. Ça reviendrait à plaire en n'étant pas soi, et à devoir s'enfermer dans ledit comportement lors de la relation naissante... quitte à étouffer ou à surprendre en mal la personne le jour où on se révèlera vraiment. Et pour le coup, on ne peut pas vraiment la blâmer : il y aurait eu "publicité mensongère", si j'ose dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Moujik le Mar 6 Jan 2015 - 18:26

J'avais aussi cette idée du "connard qui s'en fou pécho mieux",
mais à mon avis tout les critères jouent (physiques et intellectuels), sauf que les hommes jugent prioritairement du physique, et les femmes prioritairement de la place sociale (l'aisance, l'estime de soi, la présence). Les "connards" sont souvent à l'aise, et les "gentils" sont moins affirmés.
Je ne dis pas que c'est systématique mais j'ai l'impression que c'est la tendance.

Moujik
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 28
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Arizona782 le Mar 6 Jan 2015 - 19:27

Le postulat de la théorie de séduction est simple et pour reprendre Moujik, les femmes jugent au statut social.
C'est simple, les coachs nous éduquent pour que nous soyons extravertis, charismatiques, sociaux et surtout des leaders.
Alors bon pour moi être leader c'est un concept vague. On est tous différent, et on devrait tendre vers ce que l'on est au fond de nous (en bien). Malheureusement un excellent peintre pas très sociable attirera moins les femmes qu'un homme "alpha". Pareil je suis du genre très réservé quand je ne connais pas mais excentrique avec mes proches. Et puis mon côté intello plait mais pas à une faible minorité...

Là pour moi tout ça reste superficiel. Je ne dis pas que toutes les femmes vont tomber dans les bras des bad boy, des hommes charismatiques ou pétés de thunes, mais la grande majorité oui. Et pour reprendre un autre forum, la mentalité des femmes c'est :
" Elles veulent se marier au bon mari pour le confort et se taper l'amant macho qui va les exciter ".

Je rejoins Pieyre en tout point. Et puis bon maintenant les femmes ne pensent plus qu'à s'amuser. Les valeurs du mariage et du couple ont disparues.
Maintenant on s'éclate, on baise, on jette et on collectionne, on désespère et on attend que le prince charmant vienne taper à notre porte. Alphonsine, la facade du séducteur est là uniquement pour plaire et mettre la nana dans le lit, rien de plus !

Je trouve qu'il y a un gros problème, c'est pas étonnant qu'un français sur 3 est célibataire.
@ Aethos : tu penses que tout n'est que superficialité ? D'ailleurs seducere = vouloir plaire ...

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par ZeBrebis le Mar 6 Jan 2015 - 20:06

La prétendue mentalité des femmes me semble plutôt fumeuse.
Trouver le bon mari pour le confort c'était surtout avant. Même s'il n'était pas riche il était bon de le prendre travailleur et solide, qui ne passe pas son argent dans la boisson ou les jeux. Interrogez les grands - mères à ce sujet, c'est criant.

Et normal quand on se dit que les femmes dépendaient du mari. C'était un choix crucial, à vie, et qui engageait notre existence future pour le meilleur et pour le pire. Il y avait une bonne part de raison dans le couple du début du siècle dernier.

Ce n'est plus le cas. Si aujourd'hui les femmes cherchent des dominants dans le groupe c'est plus du fait de l'instinct qui les rend plus séduisants que du calcul conscient.
Quant à l'histoire de vouloir un macho à côté je préfère ne pas relever ; je ne comprends pas que ça puisse paraître pertinent à quelqu'un.

Sinon, il existe encore pas mal de couples avec des femmes dedans. Et il y a des couples qui deviennent des parents même avec la contraception et l'IVG. On ne peut pas dire que le couple et la famille soient devenus des centres d'intérêt du passé pour les femmes.

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Pieyre le Mar 6 Jan 2015 - 21:55

À l'origine, bien avant qu'existent la boisson et les jeux, rechercher un homme pour la vie, ce n'était pas tant une question de confort que de survie, pour soi et pour ses enfants. Aussi il valait mieux trouver un mâle suffisamment dominant.

Je crois que nous sommes conditionnés par une évolution s'étendant sur des dizaines de milliers d'années, voire des centaines. Or, à l'époque moderne, depuis des siècles d'ailleurs, avant même le contrôle médical de la reproduction apparue au XXe, l'évolution sociale introduit un décalage de plus en plus grand entre nos tendances et nos aspirations. Le dominant primaire est de moins en moins utile comme compagnon mais il est toujours désiré. C'est tout le problème.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15366
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Edelweiss le Mar 6 Jan 2015 - 22:29

Bien d'accord avec Pieyre, mais j'irai plus loin (je n'ai pas lu le fil alors toutes mes excuses si je répète quelque chose de déjà dit) : je pense que la séduction, si l'on parle de séduction hétérosexuelle, n'est rien d'autre qu'un jeu émetteur-récepteur d'hormones sexuelles, et que le reproducteur que l'on choisira aura le patrimoine génétique le plus intéressant à mélanger à nos gènes à nous...hihi, ce que je veux dire c'est que la contraception chimique chamboule nos productions femelles d'hormones, influant ainsi sur nos capacités de séduction, problème que n'a pas le mâle (en tous cas pas encore), mais qu'au fond tout n'est que ça non ? Embarassed Dominant, pas dominant : l'image du "dominant" signifie identité mâle affirmée = bonne chance de reproduction efficace et voilà, on y retourne à la diversification génétique de l'espèce.

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Invité le Mar 6 Jan 2015 - 23:48

les seducteurs ca pue à donf.

mais jpeux pas donner mon avis j'ose pas vexer.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Invité le Mer 7 Jan 2015 - 0:13

Il n'existe aucune preuve, je dis bien aucune preuve, qu'il existe des déterminations biologiques, hormonales... bref des déterminations naturelles qui soient driver dans le choix de ses partenaires.

Pour Flo-rian : Non. La seule chose de pas trop conne que tu peux apprendre des tes coach, c'est savoir écouter et se bouger pour voir du monde et inviter la nana qui te plait à sortir pour voir un combat de chien dans une cave d'HLM. Mais sinon, les critères sont excessivement vastes, ça passe par le physique, le milieu sociaux culturel (on peut être trader et avoir un râteau de la part d'une vendeuse d'allumette), le timing (si vous êtes tous deux ouverts à...) l'objectif de l'un et de l'autre (elle veut des enfants pendant que toi tu veux une unique parti de monopoly) de sa personnalité et de la tienne (certaines personnes font très bien la conversation seule) de l'âge, des centres d'intérêt, des souvenirs ( si tu ressembles physiquement à son ex psychopathe, ou si tu aimes le earl grey comme lui, t'es mal barré) ect.


Y'a pas de règle, tout est permis, tuons les templiers.

Non mais pince sans rire, le problème de ce genre de coach c'est qu'ils te montrent qu'une manière, une seule voie, un seul environnement pour trouver quelqu'un. Par exemple, si on prend le héros dans "Extension du domaine de lutte", le problème, ce n'est pas son physique, ni son métier d'informaticien, ni même sa timidité avec les femmes, non.... Son problème c'est qu'il s'extasie devant un monde avec qu'il ne partage aucun, AUCUN code !
Quand t'as la trentaine et que tu es informaticien puceau sans aucun swag, quel est l'intérêt d'aller en boite pour midinette et BCBG de 20-25 ans ? Faut pas avoir un doctorat en psycho ni en socio pour savoir que c'est mort. Mais il s'extasie devant, parce que tout simplement, il est consommateur d'un mode de vie vendu par une tranche de la société au lieu de trouver un mode de vie et des lieu de vie dans lequel il serait tout à fait accepter (et ça peut être un club de rôliste dans 20 ième, ou un atelier d'écriture de SF, ou un club de pâte à sel). Son problème, c'est qu'il n'est pas rejeté des femmes, c'est qu'il est frustré de ne pas appartenir à un monde vendu comme étant l'aspiration de toute une vie. Et pourtant, les overdose de coke, c'est franch'ment dégueulasse.


Et enfin, protip : Les femmes sont plus sujettes au célibat de longue durée. Au niveau de la population, il y a plus de vierge femme vivant seule que d'homme vierge (bon après c'est plutôt vrai après 25 ans, je crois bien). Le nombre de TS de (jeune) femme vivant souffrant de solitude en ville est largement supérieur à celle des hommes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Bibo le Mer 7 Jan 2015 - 0:31

Kramithe a écrit:
Y'a pas de règle, tout est permis, tuons les templiers.
Tu m'as fait bander.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Switch71 le Mer 7 Jan 2015 - 10:27

Kramithe a écrit:Il n'existe aucune preuve, je dis bien aucune preuve, qu'il existe des déterminations biologiques, hormonales... bref  des déterminations naturelles qui soient driver dans le choix de ses partenaires.
Je trouve cette affirmation très catégorique. Il existe de nombreuses études sur le comportement et l'attirance sexuelle chez les grand mammifère et également chez l'homme. Le rôle des phéromones est controversé, mais affirmer qu'elles ne jouent aucun rôle est aussi faux que d'affirmer qu'elle jouent un rôle prépondérant. Il existe clairement des causes biologiques dans l'attrait physique pour un partenaire, mais chez l'homme, le conditionnement sociale entre également en jeux et prend sans doute le dessus dans bien des cas.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2029
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Aethos le Mer 7 Jan 2015 - 10:41

Effectivement... Maintenant, je crois que passé l'instant de la séduction, à la savoir la projection d'un désir sur l'autre à toute fin compulsive de maximisation des chances de reproduction, ce que certains appellent le "sentiment" amoureux n'en est en fait pas un. Tombe amoureux c'est ressentir un plaisir par anticipation afin de le réaliser et donc nous mettre physiquement dans de "bonnes" condition pour ce faire: augmentation de la pression artérielle, sueur, sécrétion hormonales, odeurs, sons... Cet instant passé on réalise qu'il ne s'agit absolument pas d'un sentiment. Le sentiment c'est AIMER... pas tomber amoureux... on tombe amoureux pour baiser... pas pour aimer.

Maintenant, la reproduction ne joue qu'un rôle social faiblement déterminant. Elle assure la reproduction de la société...mais c'est le plaisir qui est recherché car il valide l'individu...or il y a autant de plaisir à désirer que de se sentir l'objet du désir. Se sentir l’objet de, sexuellement parlant est valorisant, car cela ramène à un forme d'abandon... pour le homme comme pour les femmes, on s'en remet à un tiers pour qu'il prenne soin de nous ;-) C'est agréable... et franchement fainéant...mais que c'est bon le hamac ;-)
Problème, on a construit un objet dominé et un dominant... or deux pbjets ne sont que deux pbjet, aucun n'ayant une plus grande iomportance que l'autre. Ce qui, dans le cas de la séduction est problématique, précisément par qu'attendre de quelqu'un qu'il nous réifie revient à lui cédé, selon notre société freudo patriarco judéeo chrétiento occidentale, un pouvoir sur. Il n'y a aucun pouvoir qui ne soit pourvoir... Et la séduction, biaisée par les hormones, socialement parlant, relève d'un fantasme collectif informé et construit.

Confondre amoureux et aimer, c'est la fin de la séduction. Cela revient à confondre un instinct avec le subconscient ;-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Switch71 le Mer 7 Jan 2015 - 10:55

Aethos a écrit:
Confondre amoureux et aimer, c'est la fin de la séduction. Cela revient à confondre un instinct avec le subconscient ;-)
Oui mais tout est lié. Le subconscient, c'est juste la partie du cerveau qui t'échappe et qui est influencé par l'instinct autant que pas l'apprentissage. Etre amoureux c'est ressentir, aimer c'est quoi ? C'est se persuader de ressentir quelque chose ?
En amour, il n'y a qu'une règle, ne pose pas de question, prend ce qui vient, comme ça viens et profite. Ton subconscient fera le reste.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2029
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Kass le Mer 7 Jan 2015 - 11:40

flo-rian a écrit:Je ne dis pas que toutes les femmes vont tomber dans les bras des bad boy, des hommes charismatiques ou pétés de thunes, mais la grande majorité oui.

et ce que tu veux c'est plaire à la "grande majorité" des femmes ?  Rolling Eyes

flo-rian a écrit:Et puis bon maintenant les femmes ne pensent plus qu'à s'amuser. Les valeurs du mariage et du couple ont disparues.

et toi tu veux t'amuser ou te faire chier te caser ?
si tu présentes les choses comme ça, c'est pas très séduisant What a Face

tu t'intéresses à toutes ces méthodes américaines pour pécho un max, et en même temps tu les conchie quand tu parles des "valeurs" - en fait tu donnes l'impression de ne pas savoir ce que tu veux... tu veux quoi ?

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4723
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Aethos le Mer 7 Jan 2015 - 11:57

Comment séduire une femme séduite par la grand majorité des hommes... et vice et versa... Ça ressemble furieusement à un Möbius tout ça ;-)

La distinction entre s'amuser et se caser est assez parlante en effet...
A toute fin consumériste et donc économique (il serait assez mal vu de plonger notre belle société occidentale dans la récession pour cause de satiété ;-) ), il est de bon ton de souhaiter ardemment le changement permanent. Argument hautement scientifiquement assis sur une constante réelle du monde matériel: tout passe... la forme de la matière change en permanence, même si je n'en perçois que d'infimes partie de ce changement. Or, le principe de précaution veut et exige que nous préparions aujourd'hui ce qui se produira demain...et donc le changement. Le fameux, prévenir plutôt que guérir en quelque sorte. Donc nous provoquons nous-mnême le changement afin d'en garder les rennes et sur lui avoir un ascendant. Cruel manque d'humilité, non qui permet de conserver le droit à l'erreur, mais bien de commettre celle-ci sous prétexte de s'en prémunir.

Si la quantité de femmes pour un hommes, l'inverse étant vrai par ailleurs, était gage de qualité satiété découverte... cela fait longtemps que cela se saurait. C'est précisément pour cause inverse que le symtome consommation est encore galopant actuellement.
Notre société, bien avisée, ou du moins ses dirigeants "élus" devrais-je dire, ont bien compris que diviser est le principe d'un bon règne. Ainsi, toute personne étant persuadée d'être seule, est tout à son affaire dans la consommation compulsive de cet Autre, humain, qui n'a de cesse que de réifier. Certes l'autre est objet... objet de sa propre pensée, tout autant que sujet de ses désirs... Triste tableau que celui-ci de milliards d'individus perclus d'un souci de plaire au lieu d'aimer...

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Edelweiss le Mer 7 Jan 2015 - 12:38

Aethos a écrit:Effectivement... Maintenant, je crois que passé l'instant de la séduction, à la savoir la projection d'un désir sur l'autre à toute fin compulsive de maximisation des chances de reproduction, ce que certains appellent le "sentiment" amoureux n'en est en fait pas un. Tombe amoureux c'est ressentir un plaisir par anticipation afin de le réaliser et donc nous mettre physiquement dans de "bonnes" condition pour ce faire: augmentation de la pression artérielle, sueur, sécrétion hormonales, odeurs, sons... Cet instant passé on réalise qu'il ne s'agit absolument pas d'un sentiment. Le sentiment c'est AIMER... pas tomber amoureux... on tombe amoureux pour baiser... pas pour aimer.
Super d'accord  Cool en plus j'aimerais voir un jour une société où on arrêterait de nous vendre et d'acheter ce qui a trait à cette fantasmagorie répandue depuis je ne sais quand quant au sentiment amoureux, si on nous enseignait nos vérités d'humains dès l'école et qu'on arrêtait de nous vendre des princes et des princesses à marier ça arrangerait sûrement bien des choses à l'adolescence (dont l'âge de fin est fixé à environ 25 ans...).

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Edelweiss le Mer 7 Jan 2015 - 12:55

Switch71 a écrit:
Aethos a écrit:
Confondre amoureux et aimer, c'est la fin de la séduction. Cela revient à confondre un instinct avec le subconscient ;-)
Oui mais tout est lié. Le subconscient, c'est juste la partie du cerveau qui t'échappe et qui est influencé par l'instinct autant que pas l'apprentissage. Etre amoureux c'est ressentir, aimer c'est quoi ? C'est se persuader de ressentir quelque chose ?
En amour, il n'y a qu'une règle, ne pose pas de question, prend ce qui vient, comme ça viens et profite. Ton subconscient fera le reste.

@Switch71 : coucou, tu sais on peut penser ce que je pense et vivre le sentiment amoureux très simplement, ça n'est pas du tout contradictoire, mais je ne vis pas dans cette illusion collective là Wink le lâcher-prise par contre je connais et ça marche pour plein de facettes dans la vie, pas que la vie "amoureuse".
Concernant le subconscient : j'essaie de faire que mon subconscient ne m'échappe plus trop, ça se travaille, par contre l'inconscient c'est plus dur...(sauf avec l'interprétation des rêves).
Pour ta définition de l'amour : je dirais qu'aimer n'est pas se persuader de ressentir quelque chose, c'est l'attachement à une personne.
L'amour maternel par exemple vient de l'attachement, sans la période d'attachement au bébé il peut y avoir défaillance de la mère, ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas s'attacher autrement qu'en étant la mère naturelle (là je ne parle que de l'instinct maternel qui va pousser la mère à satisfaire les besoins du bébé). Et cet attachement est lié à l'odeur du sein de la mère (des hormones), comme chez les autres mammifères. On est conditionné pour ça parce qu'on est ça, une machinerie.

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Arizona782 le Mer 7 Jan 2015 - 13:12

Punaise Aethos je te rejoins en tout point, je n'aurais su l'exprimer aussi bien que toi.

Je pense que la séduction va de pair avec la société moderne. Dans ma génération de 15 30 ans, les nanas sortent en boîte, vont à des festivals de musiques électros, collectionnent les mecs et ne sont pas très matures ...Bon je généralise vite fait mais c'est ça.
Si tu es différent des autres gens de ta génération, et bien tu auras moins de chances de séduire une nana de ton âge et rang social.
Et puis c'est une question de valeurs aussi, le sexe est dénaturé est affiché il n'y a plus de pudeur.
J'ai l'impression que le mot d'ordre de ce qui nous sépare est " fais la fête et baise " et non plus " fonde une famille et protège là ".
C'est devenu superficiel. Après le vrai amour existe, je suis déjà tombé amoureux ... D'une nana de mon âge qui finalement n'était pas sérieuse, perdue et superficielle, et j'ai eu mal.

Pour répondre à Kass ce que je veux c'est fonder une famille avec une femme intelligente, sensible, ouverte d'esprit et absolument pas de cette génération " sex, drogue et fiesta ". Je suis bien avec quelqu'un actuellement, une fille bien, mais je n'ai pas la flamme pour elle. Par contre là j'ai vraiment pu être moi et dans mon rôle de séducteur avec elle.
Je veux dire la séduction ce n'est pas oser aborder une nana en soirée, la chauffer, jouer avec ses émotions et la mettre dans son lit.

Bref...

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Aethos le Mer 7 Jan 2015 - 13:40

@Edelweiss: bien des sciences dites dures ont tenté de réduire à réalité à une succession de réactions chimiques... or il ne s'agit de dire que c'0est faut, mais plutôt que la seule chimie n'explique qu'une partie de chose. Ainsi. l'ocytocine dont tu fait mention ici est belle et bien ce que l'on a considéré comme l’hormone du "bounding". Nul ne peut-être défaillant qui se soit boundé...seulement voilà...l'être humain est un animal social, et de fait, sa sociabilisation et sa socialité sont prenne au-delà de la réaction chimique. Ainsi les hormones entrant en jeu dans le cadre de l'attachement ne suffisent pas à attacher... il faut pour "s'attacher" le "linking" et plus le "bounding"... le "bounding nous vient du dehors, le linking du dedans... espèce d'empreinte miroir du premier lien.

Le boudning est en fait unilatéral souvent... le linking doit être bilatéral pour être et nul n'est social qui ne soit que savamment attaché par ses chaines... Le linking est l’agir du lien qui nous préexiste. On le perçoit ou non...la défaillance psychique ou comportementale d'une mère par exemple, d'un père, d'un ami... renseigne sur une dissonance: je sens l'hormone du lien et pourtant le comportement en face est inadéquat... voilà le trauma... Nous n'avons pas le loisir de nous attacher...mais bien celui de choisir nos attache...

Dans le cas amoureux, comme dans le alit maternel, l'hormone joue le rôle d'un messager rappelons le, qui n'a pour vocation que de provoquer "le premier" geste, la "première" réaction... elle est initiatrice de réactions, pas la réaction en tant que telle... ni al relation d'ailleurs. C'est pour ceci uniquement que l'humain est animal social...que les hormones...ne suffisent pas ;-)

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Invité le Mer 7 Jan 2015 - 13:43

Switch71 a écrit:
Aethos a écrit:
Confondre amoureux et aimer, c'est la fin de la séduction. Cela revient à confondre un instinct avec le subconscient ;-)
Oui mais tout est lié. Le subconscient, c'est juste la partie du cerveau qui t'échappe et qui est influencé par l'instinct autant que pas l'apprentissage. Etre amoureux c'est ressentir, aimer c'est quoi ? C'est se persuader de ressentir quelque chose ?
En amour, il n'y a qu'une règle, ne pose pas de question, prend ce qui vient, comme ça viens et profite. Ton subconscient fera le reste.
Driver ça veut dire qui soit a un impact assez important.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Arizona782 le Mer 7 Jan 2015 - 15:20

Tolle dit que les gens sont prisonniers du temps psychologique et ce a cause de leur mental qui se projette dans le passé ou le futur. De la en découle peurs et souffrances.
L humain recherche un sens a son existence dans l hypothétique, comme si un événement tel l amour allait enfin se mettre sur son chemin.
Mais c'est une illusion, un fantasme. Notre ego fonde des espoirs et une relation amoureuse de ce genre est teintée de dépendance affective.
Donc a la moindre déception de l'autre, on passe du paradis a l'enfer.

J'ai l'impression que la séduction c'est ça aussi. Des gens en quête d eux mêmes qui guidés par leur ego et la séduction us s'imaginent devenir heureux et s accomplir en collectionnant les filles. Et ce sentiment est furent plus amplifié que notre société est morose et ou personne ne se parle et se respecte.

Alors a quoi bon ? Séduire pour se rassurer ?

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Invité le Mer 7 Jan 2015 - 19:06

Flo-rian a écrit:Alphonsine, la facade du séducteur est là uniquement pour plaire et mettre la nana dans le lit, rien de plus !

Pour répondre à Kass ce que je veux c'est fonder une famille avec une femme intelligente, sensible, ouverte d'esprit et absolument pas de cette génération " sex, drogue et fiesta ".

En quoi les conseils et le modèle que tu cites te concerneraient, alors ?
Ma première réponse fait bien la distinction entre deux cas de figure (encore que je pense qu'on puisse avoir un coup d'un soir tout en respectant son partenaire... mais ce n'est pas une vision forcément très partagée). A mon sens, le modèle du "séducteur" tel que vous l'entendez ne peut mener à une relation saine d'individu à individu (quel que soit le type de relation). En un mot, j'ai l'impression qu'on dit plus ou moins la même chose, chacun avec nos mots... non ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'archétype du séducteur est il biaisé ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum