Accepter le divorce (famille)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Math le Dim 20 Sep 2015 - 11:43

.


Dernière édition par Math le Lun 21 Sep 2015 - 13:26, édité 1 fois

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Dim 20 Sep 2015 - 12:14

Ok, je comprends sans peine. Tu as très bien fait. Se prosterne

Je me dis parfois que dans le temps il fallait aller voir le médecin avant de se marier pour être sûr qu'il n'y avait pas de problème de cosanguinité (ma soeur a été obligée de faire ça en 1975) et qu'aujourd'hui il faudrait peut-être aller voir un psychanalyste avant de se marier pour être sûr qu'on aura pas une 'mauvaise surprise'.
silent

Je veux dire que j'ai aussi eu un "père autoritaire" et que je me suis rendu compte des conséquences psychologiques (épouse, enfants) bien avant de me marier, fort heureusement, pour ne pas le reproduire.
(du coup je me tape parfois des "burn out parentaux" mais c'est un moindre mal)
Par contre ma frangine a morflé et là je n'ai pas su quoi faire. Trop compliqué quand tu as 11 ans de moins qu'elle.

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Dim 20 Sep 2015 - 13:38

@pilipili : J'espère que tu vas "raccorder" mon post précédent au concept de 'Mana', histoire que la 'picture' soit bien complète !? Wink

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par fleurblanche le Lun 21 Sep 2015 - 5:51

Abonné Absent a écrit:Ces propos fort romantiques de faire "passer le couple avant les enfants" m'ont amené à me poser la question suivante : Si j'avais à faire le choix de sauver mon enfant ou ma compagne d'une mort certaine, quelle vie choisirais-je de préserver ?

Je pense qu'il y a une distinction à faire entre la gestion de la famille au quotidien, et  les situations d'urgence/danger. Quand on dit que le couple passe en premier, c'est notamment par rapport à la place que chaque conjoint doit donner à son partenaire. Par rapport au POUVOIR.
Exemple : le partenaire devrait privilégier dormir avec son conjoint au lieu de dormir avec les enfants parce que ce serait une exigence de ces derniers.
Par ailleurs, c'est aussi une question de repères à donner aux enfants : voici la place des parents, voilà la place des enfants. Si les rôles, et surtout responsabilités sont confondues, on peut arriver à des situations du genre où un enfant va s'imaginer pouvoir entrer en compétition avec l'un de ses parents pour telle ou telle chose. Bref, je trouve qu'il peut être très dommageable de donner plus, ou autant de pouvoir à ses enfants qu'à son conjoint. Je ne dis pas qu'il ne faille pas associer les enfants à la prise de décision, ou donner du poids à leurs avis et envies, mais cela ne devrait pas être à égalité avec le conjoint. Les adultes dirigent le ménage, pas les enfants.
Après, pour sa propre vie sentimentale, décider de donner (tout ?) le pouvoir aux enfants, c'est un choix personnel. J'ai connu dans le temps une très jolie femme d'une trentaine d'années, veuve, courtisée par beaucoup de prétendants, mais qui a décidé de ne jamais refaire sa vie parce que ses enfants ne supportaient pas l'idée de la voir avec un autre homme que leur défunt père. Elle vivait très mal sa solitude sentimentale et ses collègues s'en rendaient parfaitement compte.

Mais dans le cas de danger que tu décris, et même dans n'importe quelle situation de danger, les secours devraient d'abord être apportés aux personnes les plus faibles : les enfants, puis les femmes...

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Math le Lun 21 Sep 2015 - 7:42

.


Dernière édition par Math le Lun 21 Sep 2015 - 13:27, édité 1 fois

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Lun 21 Sep 2015 - 7:57

Math a écrit:elle me disait qu'elle faisait la même chose (avoir un oeil critique) avec son mari
Oh My God!
[propos modérés]
Faut arrêter ! Les mecs sont pas tous des pervers, des pédophiles, whatever !
Et il y a autant de nanas "déjantées" que de mecs déjantés.
T'as juste pas assez rencontré de monde dans ta vie.
Ou tu as "généralisé" à partir de cas isolés. Ou trop lu les journaux, regardé TF1, ce genre de trucs.
[propos modérés]

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Invité le Lun 21 Sep 2015 - 8:23

Salut,

Je vais partager mon expérience si cela peut t'aider un peu...
J'ai 29 ans, deux enfants en bas âges et je suis séparée depuis 3 ans maintenant après 10 ans de vie commune.

Je suis un peu tiraillée entre deux choses : le soulagement de ne plus être avec une personne qui était réellement toxique pour moi et le deuil d'une famille avec papa/maman/enfants... Je comprends ce que tu ressens pour le coup quand tu dis qu'il manque toujours quelqu'un. On a le sentiment que c'est un échec de ne pas avoir réussi à maintenir l'image que l'on avait de notre famille... Mais ce n'est pas un échec de vouloir être heureux et être épanoui... Parce que nos enfants s'en portent mieux. Reste qu'il est difficile de faire le deuil de ceux dans quoi on s'est projeté durant une bonne partie de notre vie.

Aujourd'hui, malgré la difficulté d'élever seule mes enfants, d'avoir dû gérer une séparation qui n'était pas de mon fait avec un nouveau né, je me fais à cette idée de famille monoparentale pour le moment et d'une famille recomposée un jour peut être.

Concernant le fait de rencontrer quelqu'un, à 30 ans avec deux enfants, c'est tout aussi compliqué de rencontrer un homme prêt à s'engager dans une relation. Deux cas de figures : soit ils sont sans enfants et ne souhaitent pas quelqu'un qui a un passé avec deux petits bagages qui prennent de la place Wink, soit la grande majorité à cet âge sont en couple. Et oui, chacun ses contraintes je pense. Je crois sincèrement qu'il y a des femmes qui sont prêtes à accepter les enfants de l'autre. Il faut juste faire confiance au temps et te laisser aussi le temps de faire ton deuil de ce mariage et de cette vie de famille...

J'espère avoir pu t'apporter un peu de réponses, de soutien... Si tu veux discuter plus longuement, hésite pas à envoyer un mp Smile.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Christelle le Lun 21 Sep 2015 - 8:25

Abonné absent :

Divorcée et trois enfants. Je pense que j'ai de grandes chances pour pouvoir imaginer refaire ma vie avant ... avant ... ben je sais pas mais avant très longtemps (ma plus jeune a 6 ans).

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Invité le Lun 21 Sep 2015 - 8:43

Erykael a écrit:
Je suis un peu tiraillée entre deux choses : le soulagement de ne plus être avec une personne qui était réellement toxique pour moi et le deuil d'une famille avec papa/maman/enfants... Je comprends ce que tu ressens pour le coup quand tu dis qu'il manque toujours quelqu'un. On a le sentiment que c'est un échec de ne pas avoir réussi à maintenir l'image que l'on avait de notre famille... Mais ce n'est pas un échec de vouloir être heureux et être épanoui... Parce que nos enfants s'en portent mieux. Reste qu'il est difficile de faire le deuil de ceux dans quoi on s'est projeté durant une bonne partie de notre vie.

Ouf, moins seul je me sens, exprimé de cette façon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Math le Lun 21 Sep 2015 - 8:44

.


Dernière édition par Math le Lun 21 Sep 2015 - 13:27, édité 1 fois

Math
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Lun 21 Sep 2015 - 10:25

@Nath : Suis au boulot. Je reviens vers toi ce soir pour t'expliquer. Dans l'intervalle si tu peux faire une "recherche épidémiologique" sur la pédophilie en France, ça aiderait.
Trouver l'incidence et la prévalence, ce genre de choses.
Merci.

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Lun 21 Sep 2015 - 12:04

Il y a aussi cet article à lire histoire de remettre le problème (la pédophilie) dans le "champ" qui est le sien, à savoir le Code Pénal : https://champpenal.revues.org/340

Non mais juste, vous vous imaginez vivre avec quelqu'un en surveillant s'il ne va pas commettre un crime un jour ou l'autre ? Shocked
Bon, à la rigueur avoir peur de la récidive avec un repris de justice, je veux bien.
Mais avec un innocent jamais condamné ??

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par fleurblanche le Lun 21 Sep 2015 - 18:16

Abonné absent a écrit:Il y a aussi cet article à lire histoire de remettre le problème (la pédophilie) dans le "champ" qui est le sien, à savoir le Code Pénal : https://champpenal.revues.org/340

Non mais juste, vous vous imaginez vivre avec quelqu'un en surveillant s'il ne va pas commettre un crime un jour ou l'autre ? Shocked
Bon, à la rigueur avoir peur de la récidive avec un repris de justice, je veux bien.
Mais avec un innocent jamais condamné ??

Je n'ai pas pu lire les posts qui ont été supprimés. Je vais juste réagir sur la phrase que j'ai mis en gras. Comme je l'ai évoqué parfois, je travaille entre autres dans des programmes d'assistance aux enfants, assistance multiforme, y compris protection. Ce que je sais, c'est que les mères sont censées s'assurer que le père, ou beau-père des enfants, a des relations saines avec les enfants. C'est le devoir de chacun des parents, dans le domaine de la protection, de protéger les enfants contres les abus de tous types.

Alors oui, ça peut paraître choquant, mais c'est malheureusement nécessaire car on n'est pas dans la tête de son conjoint/partenaire, et parfois les adultes parlent de "pulsion"...

Celui que tu appelles "repris de justice" a été un jour, forcément, un "innocent jamais condamné"...

Les enfants ont besoin d'être protégés, c'est d'abord à chaque parent de le faire. Et les premiers "abuseurs" sont, dans la plupart des cas, dans l'entourage familial ou dans le cercle des amis de la famille.
Dans la prévention, on (les parents) va apprendre aux enfants, même aux plus petits, à ne jamais accepter et à dénoncer si quelqu'un essaie de les toucher ici et là. On va aussi sonder de temps en temps les enfants, par-exemple à l'occasion d'un documentaire/reportage/film sur le sujet, en leur demandant si quelqu'un s'est, ou a essayé, de se conduire avec eux comme dans le documentaire/film...

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par fleurblanche le Lun 21 Sep 2015 - 19:44

Abonné absent a écrit:@Nath : Suis au boulot. Je reviens vers toi ce soir pour t'expliquer. Dans l'intervalle si tu peux faire une "recherche épidémiologique" sur la pédophilie en France, ça aiderait.
Trouver l'incidence et la prévalence, ce genre de choses.
Merci.

Quelques statistiques :
Pour la France, une source des plus fiables est celle de l'Observatoire national de l'action sociale décentralisée. Compte tenu de variations annuelles, les chiffres pour l'année 2000, expriment une stabilisation des abus sexuels sur enfants (5 500 en 1995, 5 500 en 2000). Il faut souligner que les cas d'inceste représentent 75 p. 100 de ces actes répertoriés d'agressions sexuelles (source S.N.A.T.E.M., 1999) et plus de 57 p. 100 des viols sur mineurs. Ils constituent 20 p. 100 des procès d'assises....

...Les adultes auteurs d'agressions sexuelles sur enfant sont principalement des hommes. La proportion de femmes ayant été poursuivies en 1999 devant les tribunaux pour agression sexuelle sur mineur, dont le viol, est de 3,18 p. 100 soit 169 personnes (dont 86 pour viol).

http://www.universalis.fr/encyclopedie/pedophilie/5-donnees-statistiques-du-phenomene-en-france/


France:

La France est le 2e consommateur de pédo-pornographie sur Internet au niveau européen et le 4e au niveau Mondial. (OCRVP-Office central de répression des violences aux personnes, juin 2008)

20 000 habitués surfent quotidiennement sur des canaux pédophiles et 4 598 forums de discussion permettent l'échange de photographies et de films pédo-pornographiques.

14.465 signalements de sites pédo-pornographiques ont été faits à OCLCTIC (Police) Juin 2007.

Plus de 600 000 images pédophiles ont été répertoriées en 2007 à l'occasion de perquisitions informatiques ou dans le cadre de veilles sur Internet (OCRVP-Office central de répression des violences aux personnes, juin 2008).

En fait, compte tenu du chiffre noir, on s'approche plutôt des 2 millions.

5 500 enfants ont été en France victimes d'abus sexuels en l'an 2000 (3 500 en 1995) et 18 000 enfants maltraités en 2003 dont :
- 5 200 sont recensés comme victimes d'abus sexuels et

- 5 600 comme victimes de violences physiques (source Odas).
- 1,9 millions d'appel au numéro vert (119) ont été effectués en 1998.

http://ipraprotectionmineurs.skyrock.com/3123849469-La-pedophilie-EN-CHIFFRE.html


fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3567
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Lun 21 Sep 2015 - 20:40

Il faut vraiment que je refoute le camp de ce pays de tarés le plus tôt possible !!

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par zeHibou le Jeu 24 Sep 2015 - 20:11

Bon, on est complètement hors sujet de ce fil, mais attention à la lecture des statistiques.

Un petit rappel. A New-York, il y a une vingtaine d'années sauf erreur, pour lutter plus efficacement contre le crime, on a augmenté les effectifs de la police. Les statistiques des crimes commis ont... augmenté. En effet, comme il y avait plus de policiers, ils ont pu s'occuper de plus de cas!

Loin de moi l'idée de vouloir minimiser ou relativiser les chiffres donnés dans le message ci-dessus. Je dis simplement qu'il ne faut pas tirer de conclusions hâtives, que les problèmes peuvent très bien être d'une même ampleur ou même plus importants dans d'autres pays que la France, mais qu'ils sont moins scrutés par manque de moyens ou de volonté.

@Abonné absent: tu peux partir dans un autre pays, qu'est-ce qui te dit qu'ailleurs le problème est d'une moindre ampleur?

C'est un sujet douloureux et qui est étouffé dans le silence des secrets des familles, probablement que les cas qui passent en justice ne sont qu'une fraction de la réalité.

zeHibou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 248
Date d'inscription : 12/02/2015
Age : 51
Localisation : location unknown

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Abonné absent le Jeu 24 Sep 2015 - 22:51

zeHibou a écrit:@Abonné absent: tu peux partir dans un autre pays, qu'est-ce qui te dit qu'ailleurs le problème est d'une moindre ampleur?
Au départ, il y a bien longtemps, je m'étais dit "ils ont quand même envoyé des agent débutants en NZ pour que les 'époux Turenge' se fassent prendre aussi vite".
Et puis quand j'y ai vécu j'ai vite compris pourquoi : Sur 4 millions d'habitants, il doit y avoir 3,9 millions de flics (les 100.000 restant étant trop petits ou trop vieux pour pouvoir participer à la sécurité).
Donc là-bas, ça "scrute" à mort !
Bon il doit bien y avoir, allez, 12000 criminels, dont les 2/3 sont en prison.
Les 4000 restant (genre Hell's Angels pour la plupart) sont "conservés" pour empêcher les maffias étrangères de s'implanter dans le pays. (véridique !)
https://en.wikipedia.org/wiki/Gangs_in_New_Zealand

http://www.stats.govt.nz/browse_for_stats/snapshots-of-nz/yearbook/society/crime/corrections.aspx
21% y sont pour des crimes à caractère sexuel.
Ok, on en a aussi, je l'avoue, mais on les mets au frais. Twisted Evil
(comme ça les épouses n'ont pas besoin de s'inquiéter de leurs maris) Wink

Abonné absent
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2028
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 52

Revenir en haut Aller en bas

Re: Accepter le divorce (famille)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum