répondre ou ne pas repondre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

répondre ou ne pas repondre ?

Message par Missterieuze le Sam 3 Jan 2015 - 15:30

Alors que j'intervenait sur un autre fil, cette idée m'est venue. Je m'explique (oui oui ça m'arrive)

Dans notre communication nous avons une façon de le dire, une intention, des non-dits ... Et celui qui reçoit, entend ce qu'il a envie (besoin), interprète vos mots, le sens de vos mots, le ton, le non verbal....
Avez vous déjà essayé de répondre littéralement aux questions posées et/ou de ne pas vous justifier quand une question est posée de façon détournée.

Je vous donne 2 exemples :
1) à l'époque où je fumais encore, je sors d'un bureau de tabac, paquet de cigarettes à la main et là une personne m'aborde.
_ Bonjour Madame, vous avez une cigarettes svp ?
- Oui oui, (brandissant mon paquet) j'en ai une, et même plusieurs et j'ai continué mon chemin !

Nous sommes tous d'accord pour dire que dans sa question il y avait une intention, une demande, que je lui en offre une (c'était futé de se poster à la sortie du tabac). J'avais bien saisi qu'elle ne voulait pas juste une info. Néanmoins, j'ai répondu à sa question.

2) Le téléphone sonne au bureau, je réponds
- Allo, ha ben tu es injoignable ! Depuis ce matin j'essaie de te joindre et j'y arrive pas !
- Ben si tu y arrives puisque je te répond !

Il va de soi que j'ai faillit lui répondre que j'avais pas pris mon téléphone, que je n'étais pas dans mon bureau, que j'étais peut -etre en réunion. Nous avons tous tendance à faire ça. Et quand vous êtes censé être à votre poste de travail, cette façon de dire les choses c'est " mais qu'est ce tu fais ? Ou étais tu pour être aussi injoignable" et au fond il y a peut être un peu de "travaillais tu vraiment ?"

Bref ! C'est très drôle de répondre aux questions posée et de ne pas répondre à l'implicite ! Non ?


Missterieuze
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 47
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Diatribe le Sam 3 Jan 2015 - 16:14

Tout à fait d'accord!

Hier, un copain m'a envoyé un texto:
-Tu veut papoter un peu au téléphone?
J'ai répondu:
-Je suis dans mon lit.
-Ah, désolé, bonne nuit!
J'étais dans mon lit, oui. Mais je ne dormais pas et je savais qu'il le penserait Very Happy

Ou lorsque j'étais petite, ma mère avait remarquée que j'avais fini un gâteau qu'elle avait fait. On en avait mangé le midi, mais j'avais dévorée goulûment le reste l'après-midi (grosse goinfre).
-Tu as mangé le gâteau en entier??
J'ai répondu non, puisque je ne l'avais pas mangé entièrement, même si je savais qu'elle parlait du reste Razz J'appelle ça des mensonges sournois, puisqu'on dit à la fois la vérité, tout en détournant le sujet de façon à ce qu'il nous convienne...

Pour le coup de la cigarette, ça me rappelle une fois où ma soeur était venue chez moi et m'avait dit "tu n'aurais pas un verre d'eau s'il te plait", et tout sourire j'ai répondu oui sans bouger d'un pouce Very Happy  Je suis vraiment une saleté quand je m'y met...  jocolor

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pieyre le Sam 3 Jan 2015 - 17:10

Répondre ou ne pas répondre, c'est souvent un problème en effet. Répondre au premier degré pour déjouer les implicites convenus, répondre à côté pour ne pas être pris dans les mailles d'une question, répondre de façon trompeuse tout en ne mentant pas... c'est toujours ne pas répondre à ce qui est demandé, c'est-à-dire ne pas agréer à l'intention de la demande.
Je me dis parfois que la parole est de trop, quand la pensée devrait être directement lisible dans l'action. Il y a le récit, certes. C'est souvent agréable de raconter. Mais pourquoi faut-il aussi souvent répondre à des demandes d'explicitations ?

Il y a des gens qui exigent qu'on répondre par « oui » ou par « non », avec à la limite une part d'intimidation, genre : « c'est bien compris ? » On est fortement incité à répondre « oui », et pourtant en dehors de « non », il y aurait aussi : « qu'est-ce qui devrait être compris ? » ou bien « je m'en moque ». Cela correspond à une logique quaternaire, celle que l'on peut opposer aux questions déterminées. C'est le cas de ce jeu où il s'agit de faire deviner une chose à quoi l'on pense, en ne répondant « oui » ou « non » que si la question est pertinente. Sinon, c'est : « peux-tu préciser ta question ? », ou bien : « cela n'a pas d'importance ».

Ainsi :

— Ça va ?
— Ça va. (Un « oui » qui aurait pu être un : « peu importe ».)

— Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?
— Pas grand-chose. (Ce qui peut signifier : « qu'en as-tu à faire ? », ou bien : « si tu veux que je réponde, prends la peine de poser une question intéressante ! »)

— Pourquoi ne réponds-tu pas à mes messages ?
— Je ne suis pas très présent en ce moment. (En personne peut-être mais pas en esprit.)

— As-tu fais ce que je t'ai demandé ?
— On verra...

— Est-ce que tu m'aimes ?
— Ça m'arrive.

— T'as pas cent balles ?
— Désolé.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15276
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 18:32

Ce n'est pas très drôle non.

Entre répondre en blessant quelqu'un car au final tout le monde sait que tu as compris l'implicite, ou ne pas répondre le second choix est plus judicieux. 


Quand je sors du tabac, je préfére dire la vérité " désolé mais je ne veux pas en donner, désolé" la personne comprend que ce n'est pas personnel, et je la prends pas pour un con. Et généralement ça passe crème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 20:04

Diatribe a écrit:Tout à fait d'accord!

Hier, un copain m'a envoyé un texto:
-Tu veut papoter un peu au téléphone?
J'ai répondu:
-Je suis dans mon lit.
-Ah, désolé, bonne nuit!
J'étais dans mon lit, oui. Mais je ne dormais pas et je savais qu'il le penserait Very Happy


Ou lorsque j'étais petite, ma mère avait remarquée que j'avais fini un gâteau qu'elle avait fait. On en avait mangé le midi, mais j'avais dévorée goulûment le reste l'après-midi (grosse goinfre).
-Tu as mangé le gâteau en entier??
J'ai répondu non, puisque je ne l'avais pas mangé entièrement, même si je savais qu'elle parlait du reste Razz J'appelle ça des mensonges sournois, puisqu'on dit à la fois la vérité, tout en détournant le sujet de façon à ce qu'il nous convienne...

Pour le coup de la cigarette, ça me rappelle une fois où ma soeur était venue chez moi et m'avait dit "tu n'aurais pas un verre d'eau s'il te plait", et tout sourire j'ai répondu oui sans bouger d'un pouce Very Happy  Je suis vraiment une saleté quand je m'y met...  jocolor

Tu as réussi à faire gober à un de tes potes que quand tu lui réponds par texto je suis dans mon lit, c'est que tu dors ? non ? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 20:12

pour l'avoir vécu, à faire attention dans certaines situations avec certaines personnes et dans certains contextes. si la personne en face a pouvoir sur toi et que tu comptes éventuellement sur le fait de pouvoir "rattraper" ta réponse ... il peut s'avérer qu'elle te prenne au mot et soit en droit de le faire Smile

j'ai un autre exemple mais il est grossier. ça date de l'expression jeune "dans ton c...", une fois j'ai eu réponse à cette réponse à un "mais quand tu veux...." Smile l'arroseur arrosé.

et une autre fois, l'ayant adapté en réduit "dtc", je n'avais pas pensé au fait qu'on pourrait me demander de l'expliquer ....Smile

jolie idée de fil en tous cas, le temps que la mémoire me revienne...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 22:37



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 1:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Diatribe le Sam 3 Jan 2015 - 22:45

zabgirl a écrit:

Tu as réussi à faire gober à un de tes potes que quand tu lui réponds par texto je suis dans mon lit, c'est que tu dors ? non ?  Very Happy

Oui. Mais il savait que j'étais seule ce soir là, il n'aurait pas pu comprend autre chose Razz

Diatribe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1049
Date d'inscription : 30/08/2012
Localisation : Entre mon espace-tempes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 23:01



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 1:56, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 7:43


Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Zebra le Mar 13 Jan 2015 - 10:00

Répondre ou ne pas répondre , c'est bon de s'affirmer ! Mais tout dépend qui on a en face.

Zebra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Switch71 le Mar 13 Jan 2015 - 10:13

Missterieuze a écrit:
Bref ! C'est très drôle de répondre aux questions posée et de ne pas répondre à l'implicite ! Non ?

C'est drôle oui, mais c'est surement pas très bien perçu par ton entourage. Il semble que dans notre société occidentale, il y a de très nombreux "codes" pour dialoguer et qu'effectivement on ne formule pas toujours les choses de manière explicite. C'est la subtilité des relations, on avance à tâtons, on périphrase, on comprend à demi-mots.....

J'aime bien aussi allé à l'essentiel, mais je me rend compte que je dois, comme tous le monde, me plier à ces rituels que je ne maîtrise pas toujours.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 10:25

Par tout attise, c'est bien vrai !!

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Aethos le Mar 13 Jan 2015 - 11:10

Ce qui est beaucoup plus drôle encore, référence aux "fameux " codes de lectures des implicites, c'est que tu vois quotidiennement que la majorité des gens, sinon s'en foutent comme d'une guigne finalement de ce que tu pourrais bien signifier par un chose ou une autre, mais qu'en plus, même avec toue la bonne volonté du monde, ils sont incapable de saisir les implicites.

Les explicites quant à eux agacent profondément parce qu'ils ôtent à autrui son libre arbitre...d'interprétation, qui a souvent tendance, comme tout bon arbitre, à trop jouer du sifflet ;-)

Du coup, moi je passe mon temps à voir de implicites ou il n'y en a pas, à en ignorer des flagrants et à tenter l'explicite...on me répond "pas compris"... mdr

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 11:17

ta gueule

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Switch71 le Mar 13 Jan 2015 - 11:23

Aethos a écrit:
Les explicites quant à eux agacent profondément parce qu'ils ôtent à autrui son libre arbitre...d'interprétation, qui a souvent tendance, comme tout bon arbitre, à trop jouer du sifflet ;-)

Pas toujours !

la communication est un art où il faut parfois être très explicite. Je pense surtout aux enfants, ou lorsqu'on veut avoir une conversation très sérieuse et très difficile avec un adulte, ou lors d'une conférence,..... C'est important d'exprimer les choses avec clarté et simplicité, ne laissant pas trop de place à l'interprétation. C'est aussi le cas dans l'enseignement, où les messages se doivent d'être très clairs.

Mais dans d'autre circonstance, un peu "jouer" avec les mots, surtout lors d'interaction sociale avec le sexe opposé où la règle serait plutôt de laisser planer un certain voile sur les intentions. L'humour, la dérision, l'ironie n'est pas toujours facile à placer, parce que ça a tendance à brouiller les messages, à laisser souvent la place à trop d'interprétation, à une communication contradictoire, ce qui est plaisant lorsqu'on est en phase mais horrible lorsque les interlocuteurs sont désynchronisés.

Moi j'ai quelque fois de la peine avec l'implicite ou le non-dit. Il y a souvent trop de question qui surgissent, trop de possibilités à décrypter, trop de voies à explorer. J'ai alors besoin clarifications pour calmer le maelstrom qui sévi dans ma pauvre petite tête.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Switch71 le Mar 13 Jan 2015 - 11:25

Pola a écrit:ta gueule

voilà, comme ça on se comprend Twisted Evil

ps. mauvaise journée Pola ?

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 11:27

envie d'être répondu Smile

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Switch71 le Mar 13 Jan 2015 - 11:37

Il a d'autres moyens Wink

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 11:39

C'est bien là où je souhaite en venir mais pas trop vite surtout

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Switch71 le Mar 13 Jan 2015 - 11:42

Machiavélisme ?

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 11:49

Une reponse attendue ?

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3078
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Dark La Sombrissime Encre le Mar 20 Jan 2015 - 22:21

Pour répondre a la question je dirai répondre.
Les implicites et les non-dits sont bien beaux mais c'est la ou les interlocuteurs sont sur la même longueur d'onde.
Vos exemples ne sont pas tous des implicite ou des non-dit. Il y a ce qu''on appelle la pragmatique en linguistique qui est la valeur actionnelle de la langue.
Par exemple dans la question: As tu un verre d'eau? Il n'y a aucune implicite ou de non-dit, c'est comme avez vous l'heure ou avez vous une cigarette? Ce sont des codes, émis par la langue que nous utilisons jour après jour tandis qu'une implicite est beaucoup plus subtil et tout a fait subjectif, il y a créativité et jeux de mots tandis que dans les exemples cités plus haut, tout le monde sait ce que cela signifie et on y répond. Ou pas.

Dark La Sombrissime Encre
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3259
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 23
Localisation : 4eme dimension

http://www.sos-suicide.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: répondre ou ne pas repondre ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum