Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Lun 12 Jan - 12:41:58

@DarkAurore: je suis tout à fait d'accord avec toi.

@Edelweiss: Moi aussi ça m'intrigue cet effet placebo et je pense que si on arrivait à expliquer ce phénomène ça pourrait être révolutionnaire dans pas mal de domaines. Et je pense aussi qu'il y a un peu des deux (génétique+plasticité)
avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: et si tout le monde etait un zebre en puissance?

Message par ShineFlower le Mar 13 Jan - 13:27:40

Ashes To Ashes a écrit:Je parle effectivement de capacités latentes. Mais qui n'ont pas encore germé chez ce qu'on appelle ici les "normo-pensants" (je déteste aussi les autres termes qui sont sensés nous caractériser, en tout cas caractériser les gens de ce forum..) et qui n'attendent qu'à se développer... Reste à chercher l'interrupteur !

Pourquoi ça limiterait l’intérêt de la question? Il y a bien des gens qui ne présentent presque pas ces caractéristiques et qui en auraient bien besoin...
Bonjour Ashes to Ashes,
Et bien moi je pense a Elaine Jocobsen qui a découvert l'existence de l'intelligence evolutionnaire. C'est à dire qu'on peut agrandir son potentiel intellectuel. Que tout le monde pourraient devenir surdoue s'il veut. Exception faite,toujours d'Elaine Jacobsen,des déficients intellectuels. Ref www.douance.fr ou www.douance.be?
Puis l'éducation joue un rôle primordial. Si l'enfant surdoue a affaire a un environnement hostile, il se crée l'effet pygmalion négatif. A ce moment la l'enfant perd une partie une bonne partie de ses capacités intellectuelles d'origine. D'après la TIPEH de madame Siaud-Facchin "trop intelligent pour être heureux?"
On assisterait dans ce cas à la chute du potentiel intellectuel. Fort heureusement ce fait est très rare malgre. Smile
Que puis je dire si ce n'est qu'une personne qui aurait 100 de QI a la naissance mais qui a décider de devenir plus intelligente. A 50 ans elle pourrait bien avoir 120 125? D'après les nouvelle decouverte dont parle Elaine Jacobsen.
avatar
ShineFlower
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 3540
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 58
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Jeu 15 Jan - 10:28:59

Je ne connaissais pas Elaine Jocobsen. Je vais me renseigner sur ses travaux.

Moi je pensais plus à la maïeutique telle que la pratiquait Socrate. Comme quoi, ça ne date pas d'hier...
avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par ZeBrebis le Jeu 15 Jan - 10:47:11

Ashes To Ashes a écrit:Je parle effectivement de capacités latentes. Mais qui n'ont pas encore germé chez ce qu'on appelle ici les "normo-pensants" (je déteste aussi les autres termes qui sont sensés nous caractériser, en tout cas caractériser les gens de ce forum..) et qui n'attendent qu'à se développer... Reste à chercher l'interrupteur !

Pourquoi ça limiterait l’intérêt de la question? Il y a bien des gens qui ne présentent presque pas ces caractéristiques et qui en auraient bien besoin...
Dans cette optique je ne vois pas ce qui interdirait de dire que derrière chaque zèbre se cache une personne à l'aise socialement, active dans le monde et appréciant les plaisirs communément appréciés...Une personne qui n'est pas "à côté de la plaque".
Honnêtement, l'intello un peu gauche, se sentant seul et restant en marge, inadapté, se réfugiant sur internet, me semble être un niveau de réalisation personnelle tout à fait discutable.

Qui dit que le chemin de l'intello est "le bon" ? Et que les autres ne cheminent pas réellement s'ils ne l'empruntent pas.
avatar
ZeBrebis
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Jeu 15 Jan - 11:06:16

Il ne s'agit pas de ça. Quand je parle de capacités intellectuelles, je ne fais pas référence à un stéréotype ou à une façon de se faire percevoir. Bien sur qu'on peut être à l'aise en société en étant zèbre, en tout cas en apparence, car le zèbre est un idéaliste et la société dans laquelle on vit est loin d’être conforme à ses idéaux.

avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Switch71 le Jeu 15 Jan - 11:24:48

ZeBrebis a écrit:
Honnêtement, l'intello un peu gauche, se sentant seul et restant en marge, inadapté, se réfugiant sur internet, me semble être un niveau de réalisation personnelle tout à fait discutable.

C'est pour ça que ZC existe, on l'a déjà dit, les zèbres personnes qui "réussissent" n'ont pas besoin d'étaler compulsivement leur psychose mélancolique sur un site web.

En passant, c'est quoi ta définition de la réalisation personnelle ?

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par ZeBrebis le Jeu 15 Jan - 12:33:19

Switch60&11 a écrit:
ZeBrebis a écrit:
Honnêtement, l'intello un peu gauche, se sentant seul et restant en marge, inadapté, se réfugiant sur internet, me semble être un niveau de réalisation personnelle tout à fait discutable.

C'est pour ça que ZC existe, on l'a déjà dit, les zèbres personnes qui "réussissent" n'ont pas besoin d'étaler compulsivement leur psychose mélancolique sur un site web.

En passant, c'est quoi ta définition de la réalisation personnelle ?
Je suis incomprise. Sad

Bon, d'accord, c'est peut-être parce que je me suis trompée d'expression. Mais c'est un effet de ma naïveté de zèbre, qui me pousse à écrire sans filtre. C'est d'autant plus douloureux qu'on me fasse remarquer que c'est bancal que j'expose mon être intime. Re Sad
avatar
ZeBrebis
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Switch71 le Jeu 15 Jan - 12:35:27

Non je suis plutôt d'accord sur le fond. Même si le constat est sévère (et je m'en fout je suis pas de gauche) Very Happy

Le truc, c'est que je sais plus trop en ce moment, ce que signifie "réalisation personnelle" Razz

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par ZeBrebis le Jeu 15 Jan - 12:45:39

Ah non mais je plaisante ! C'était de l'autodérision dans mon précédent message, car je me rends compte que dans la sensibilité du zèbre il y a certainement une bonne part due au fait qu'il est auto-centré et mal dans sa peau.

Autant être intello ne me semble pas une mauvaise chose, autant s'isoler dans cette caractéristique me semble une erreur. Et cette erreur mène à cette idée d'essence autre, alors que bon c'est juste être intello (et qu'on nous le disait fort justement depuis l'enfance d'ailleurs, dans la cour de récré). Un chemin de vie parmi d'autres, qu'on prend un peu par goût et sans doute beaucoup par les hasards de l'existence.
avatar
ZeBrebis
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Switch71 le Jeu 15 Jan - 12:56:24

Oui mais si être intello, c'est justement ce qui te caractérise ? Ce qui te rend différent ? Ce qui te défini !
C'est quoi l'autre voie possible quand tu sens que tu ne peux pas suivre les règles du jeux ? Parce que tu ne les acceptes pas, parce que tu n'y vois aucune satisfactions, parce que ça te gonfle.

Oui on le prend par hasard, mais on ne décide de devenir intello. On ne se lève pas de son canapé, pour éteindre la PS3 en pleine partie de FIFA, ranger les chips et les canettes de bières et aller à la bibliothèque du coin pour lire Kant ou Egel.

On peut être intello et bien dans sa peau, on peu aussi trouver un équilibre entre des plaisirs purement intellectuels et des activités plus créatrices, du sport.....

J'espère que j'expose pas trop mon être intime comme ça Wink

Switch71
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2977
Date d'inscription : 29/07/2014
Localisation : Il faut différencier le geek du nolife, du nerd, du Gamer et du technophile (techie). Si nolife et geek sont parfois compatibles, ils ne sont pas pour autant synonymes. Le nolife est celui dont la passion (généralement le jeu vidéo, en particulier le MMORPG) devient une dépendance, puisqu’elle occupe une part démesurée dans sa vie, et va jusqu’à être un frein pour son emploi, sa vie sociale ou ses études15,16. Ce n’est pas forcément le cas du geek. Une autre différence majeure entre les geeks et les nolifes consiste dans le fait que le geek entretient en principe des relations sociales communautarisées, se retrouvant sur Internet mais aussi dans le monde réel (on parle alors, dans le jargon d'Internet, de rencontre « IRL » pour In Real Life, c'est-à-dire dans la vraie vie). Le nolife, lui, n’entretient pratiquement pas ou plus de relations avec le monde extérieur, et il sacrifiera ses relations sociales pour se livrer à son activité. On peut enfin noter que le geek aura le plus souvent des connaissances plus larges que le nolife, qui (de même que le Gamer) n'aura de connaissances plus pointues que sur sa passion. Dans le domaine de l’informatique par exemple, quand le geek aura une connaissance précise du fonctionnement d’un ordinateur et des programmes qu’il utilise, le nolife n’aura que des connaissances élémentaires, qui lui permettront simplement d’utiliser des jeux vidéo et des fonctions peu poussées2. En outre, il est important de différencier précisément les termes nerd et geek. Ces deux termes peuvent parfois se recouper mais ne sont pas pour autant synonymes. En effet, le terme geek fait davantage référence aux personnes partageant une culture commune (la culture geek, composée de jeux de rôle, de jeux vidéo et d’œuvres littéraires et cinématographiques principalement de fantasy et de science-fiction) que le terme nerd, qui englobe d’autres passions de l’ordre de la science et du savoir principalement, de manière poussées. Le terme nerd est, depuis les années 1990, plus négatif et renvoie souvent à un physique disgracieux, à une inadaptation sociale et à des centres d'intérêts différents des centres d'intérêt de la plupart des gens. Le nerd typique fait partie des clichés du microcosme étudiant américain, au même titre que le joueur de football américain ou la pom pom girl, clichés entretenus par la fiction et, parfois, les médias. À noter que la signification de ces deux mots varie en fonction du pays dans lequel ils sont usités, allant presque parfois jusqu'à s'inverser l'un et l'autre. Le freak geek aura quant à lui tendance à se déguiser régulièrement entretenant sa passion publiquement même à l'âge adulte. La différence entre « geek » et « technophile » est simple, puisque radicale : le technophile est simplement celui qui apprécie l’usage d’un téléphone portable, d’un ordinateur, d’Internet, en bref, des nouvelles techniques (à la différence du power user qui utilise les fonctions avancées de ces appareils). Or, si tous les geeks ou presque sont technophiles, un utilisateur de téléphone portable n’est pas nécessairement un geek4. De nombreux geeks aiment à approfondir leurs connaissances en se tournant vers des logiciels libres et systèmes d'exploitation de type GNU/Linux, ou au contraire, vers du matériel considéré comme obsolète. Enfin, le « techie » est un technophile qui affiche un grand, voire obsédant, intérêt pour les technologies, les appareils électroniques, et particulièrement les ordinateurs.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par ZeBrebis le Jeu 15 Jan - 14:26:53

On devrait sans doute se demander quelle place on donne à l'exercice de notre intellect dans notre vie. Comme un musicien s'interrogera sur la place de l'exercice de son instrument, le sportif sur le temps consacré à exercer son corps, etc.

Un intellectuel n'est rien d'autre qu'une personne aimant exercer son esprit, cherchant des compréhensions nouvelles, appréciant les idées pour elles-mêmes.
Chaque passionné doit se demander à quel point il va consacrer sa vie à  "aller plus loin" dans ce qui le passionne je crois.
avatar
ZeBrebis
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Pola le Jeu 15 Jan - 17:03:07

sunny

Pola
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5041
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Paradoxe le Jeu 15 Jan - 19:17:17

Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Et si chaque zèbre cachait un être humain ?
avatar
Paradoxe
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Lun 19 Jan - 19:20:43

Parce que t'as un doute là dessus Paradoxe?


Dernière édition par Ashes To Ashes le Mar 20 Jan - 21:29:10, édité 1 fois
avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Bibo le Lun 19 Jan - 21:37:03

Ashes To Ashes a écrit:Parce ce que t'as un doute là dessus Paradoxe?
Bin disons que parfois il y a une bonne couche d'extra-terrestre, faut fouiller.
avatar
Bibo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2537
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 26
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Mar 20 Jan - 21:35:02

Je dirais plutôt que c'est un être humain dans toute sa splendeur puisque l'intellect atteint son paroxysme chez lui. (Intellect= caractéristique humaine, juste au cas où...)
avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par fleurdesel le Lun 26 Jan - 12:50:02

Le titre du sujet me fait sourire, car il y a 2 mois en visionnant les vidéos en lien, je me suis reposé le même question (et je n'y ai pas trouvé de réponse :p):
https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/
https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/interviews-des-parents/
avatar
fleurdesel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 38
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Invité le Lun 26 Jan - 16:06:04

Et si chaque zèbre ne cachait rien du tout ?

Ben oui ducon, ils cachent rien du tout, sauf le vent qui déjà s'échappe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Jeu 29 Jan - 23:53:27

@ Fleurdesel: merci pour les liens, je me suis renseignée un peu plus sur la personne qui a lancé cette initiative et je trouve l'issue de cette histoire... bizarre ! Cela couterait si cher à la collectivité de réformer l'école maternelle? Je ne comprends pas cet immobilisme...

fleurdesel a écrit:et je n'y ai pas trouvé de réponse :p

Pourquoi? Smile
avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par fleurdesel le Ven 30 Jan - 1:03:13

Contente que cela t'ait interessé Smile

J'ai été choquée d'apprendre la fin de cette histoire. Des enfants qui savent lire en entrant au CP alors qu'on a 10% environ de non lecteurs à l'entrée en 6è, et on rejette ? Des gamins qui ont envie d'apprendre, qui s'entraident (c'est tendance de parler des valeurs de la République ces temps-ci...), qui sont concentrés en classe...
Qu'on ne l'impose pas, soit, je comprendrais. Mais qu'on refuse aux enseignants et aux établissements qui ont envie de mettre cette méthode en oeuvre me paraît complétement absurde. Quand je pense qu'avec une pédagogie comme ça, j'aurais envie d'être prof (et je suis certaine qu'il y en a d'autres dans mon cas)...et qu'on manque d'enseignant.
Bref, ca fait 2 mois que j'ai envie de faire quelque chose d'utile pour, je pense à une lettre au rectorat concerné (qui semble être l'organe qui a refusé la poursuite de l'expérience) voire à Monsieur le Président, mais j'y crois tellement pas. Je me dis qu'il en faudrait des milliers de lettres pour avoir un poids.

Pas trouvé de réponse non Smile car avec ces vidéos, on voit clairement le rôle de l'éducation dans plusieurs des caractéristiques "zebre" : facilité d'apprentissage, curiosité, importance de l'autre... D'un autre côté, il y a tant de caractéristiques que nous avons en tant qu'humain qui sont liés aux gènes comme la taille, la souplesse, le métabolisme, que j'ai du mal à croire que les différentes caractéristiques du zebre ne soient pas des potentiels génétiques dont l'environnement permet ou non l'expression.
avatar
fleurdesel
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 750
Date d'inscription : 23/06/2011
Age : 38
Localisation : Périgord

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Ashes To Ashes le Ven 30 Jan - 2:01:03

Surtout que la jeune femme qui est à l'origine de tout ça est, d'une certaine manière, une autodidacte (et très certainement "zèbre" Smile )

Bref je me suis renseignée et tout cela m'a menée aux travaux de Montessori pour finalement me dire que si on voulait réellement améliorer quelque chose on l'aurait fait depuis longtemps et que le seul champ d'action qui nous reste est le monde associatif...
avatar
Ashes To Ashes
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 26
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Invité le Lun 2 Fév - 2:33:27

Je me suis déjà dis que oui. (ceci dit tout dépends de la définition donné à surdoué / intelligence)
J'imagine l'esprit un peu comme l'espace, une fois qu'il à fait son "big bang" , il ne fait que s'épandre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Pieyre le Lun 2 Fév - 2:54:02

Pour moi c'est une question un peu étrange. C'est comme si l'on se demandait si tout être humain cachait un athlète de haut niveau, un grand savant ou un grand artiste... Oui, en quelque sorte : tout le monde sait courir, sauter, effectuer un calcul, dessiner un arbre, fredonner une chanson... Pourtant, que ce soit une question de supériorité quantitative ou qu'il y ait des particularités neurologiques qui distinguent ceux qu'on appelle zèbres, eh bien tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.
Aussi je ne crois pas qu'il y ait des capacités latentes de tout en chacun de nous. Ce serait comme si on prenait le zèbre comme norme qualitative et que, si la majorité de la population n'y accédait pas, c'était de façon contingente, en fonction de divers empêchements. Non, je crois qu'il faut inverser la perspective. La norme est juste quantitative, qui correspond à des capacités moyennes, et il y a des personnes qui s'en écartent en ayant des capacités supérieures ou originales.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18757
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Invité le Lun 2 Fév - 3:12:27

Pieyre a écrit:Pour moi c'est une question un peu étrange. C'est comme si l'on se demandait si tout être humain cachait un athlète de haut niveau, un grand savant ou un grand artiste... Oui, en quelque sorte : tout le monde sait courir, sauter, effectuer un calcul, dessiner un arbre, fredonner une chanson... Pourtant, que ce soit une question de supériorité quantitative ou qu'il y ait des particularités neurologiques qui distinguent ceux qu'on appelle zèbres, eh bien tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.
Aussi je ne crois pas qu'il y ait des capacités latentes de tout en chacun de nous. Ce serait comme si on prenait le zèbre comme norme qualitative et que, si la majorité de la population n'y accédait pas, c'était de façon contingente, en fonction de divers empêchements. Non, je crois qu'il faut inverser la perspective. La norme est juste quantitative, qui correspond à des capacités moyennes, et il y a des personnes qui s'en écartent en ayant des capacités supérieures ou originales.

Tout les "zèbres" ne sont pas des "génies", des grands artistes ou des grands savants. et si, comme Socrate le disait, il était possible d'accoucher les esprits (avorté?) ?
Je n'aime pas "capacités supérieures" ... les échelles de valeurs... Personnellement si la science découvrait réellement d'ou venait tout ceci, je préférait entendre que ce qui donne ça, c'est je ne sais pas, l'imagination, la capacité aux questions existentielles ou que sais je, la sensibilité etc etc que d'entendre, " bon les mecs, c'est comme ça, y'a des nuls, des moins nuls et des génies"
On permettrait au moins à ceux qui veulent tenter l'expérience...
Et si on nous apprenait comment marche le cerveau ? et si déjà on arrêtait (pour une bonne partie de la population) de croire que l'intelligence c'est forcement mathématique, "intellectuel", un talent . Et si on racontait que Einstein, De Vinci, Phytagore, Mozart était aussi des "philosophes" qui avait une "douceur d'âme".
Et si..on refaisait le monde ? xD
Et certainement que tout être humain cache quelque chose... peut être même un brillantissime maçon...ou peut être juste un simple architecte.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Pieyre le Lun 2 Fév - 4:07:46

Je n'ai pas parlé de génies. J'ai utilisé les mots de haut ou de grand juste pour signifier l'écart qu'il y a entre des personnes ordinaires et d'autres qui ne le sont pas. Même on ne leur prête pas forcément des capacités comparables, les zèbres sont considérés eux aussi comme sortant de l'ordinaire. C'est le sens de ma comparaison.

Bon, si l'on essaie d'être un peu précis, il faut bien se demander si la notion de zèbre est plutôt quantitative ou plutôt qualitative.

Tu indiques ne pas apprécier que l'on place les gens en des catégories : des nuls, des moins nuls et des génies. D'une certaine façon c'est aussi ce que je pense : il n'y sans doute pas de caractéristique simple qui fasse que certains seront qualifiés de zèbres et d'autres pas. C'est-à-dire qu'on peut l'être plus ou moins, et, pour la plupart des gens, ce n'est pas tellement.

Je m'inscris donc dans une optique quantitative plutôt que qualitative. Mais, dans ce cas, il faut bien qu'il y ait un certain nombre de capacités, certaines peut-être communes à tous les zèbres et d'autres pas, qu'on pourra évaluer. Ainsi on peut avoir QI élevé, ça c'est tout de même mesurable, mais cela ne veut pas dire d'une dignité supérieure avec une frontière nette qui distinguerait ceux qui en sont et ceux qui n'en sont pas. On peut avoir aussi des capacités importantes, plus ou moins, en d'autres caractéristiques mesurables, comme la mémoire par exemple. Ainsi quand tu évoques l'imagination, le questionnement existentiel ou la sensibilité, il faut bien qu'on évalue de telles capacités pour en parler sans rester dans le vague.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18757
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si chaque être humain cachait un zèbre ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum