enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Mer 31 Déc 2014 - 22:51



Mon fils à toujours des soucis de comportement depuis la petite section. Beaucoup mieux en grande section (voir vraiment très bien) et de nouveau des difficultés en CP.
La maîtresse à fini par demander à la psy scolaire un test car elle pense à de la précocité (j'ai accepté car de toute façon on aurait pas pu payer d'autres tests et cela me rassure que ce ne soit pas une demande de ma part) Quelque soit le résultat ce n'est pas ses capacités de raisonnement qui sont en cause mais son comportement en classe (et à la maison suivant les moments).
Il a quelques manies (grincement remplacé par des bruits de bouches) , manies diverses et un centre d'intérêt pour un jeu vidéo en particulier dont il parle à outrance même dans le désintérêt le plus complet de son entourage (ce qui me parait pas forcément significatif à son âge : 6 ans).


Pour faire simple : Avez-vous trouvés ou connaissez vous les traits d'un enfants précoce et aspi ?
Ou bien avez vous des témoignages ?


ps : il est suivi en CMP depuis la moyenne section mais nous n'y avons pas "obtenu" de diagnostique particulier (ils ne font que nous (parents) demander d'expliquer comment cela se passe à la maison et ne partagent pas réellement leurs conclusions)


parfois je m'en veux d'être si dure avec lui à la maison car je dois dire qu'il n'est pas très facile à vivre et j'ai du mal à déterminer la limite entre la partie éducative et ma propre tolérance. La seule chose qui me "rassure" c'est que je ne suis pas la seule à "ramer" lorsqu'il s'agit de s'occuper de lui au quotidien.

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Ven 2 Jan 2015 - 22:11

Pardon, mais qu'entends-tu par ASPI?
Ce que tu décris de ton fils me fait bcp penser au mien.
J'adore notamment le fait de parler en boucle de tous les aspects de ce qui l'intéresse, que les autres écoutent ou non... comme ça me parle!

En tout cas, je te/vous souhaite bon courage, et pleins de bons moments

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 22:22

Anthem, ça te rassure que d'autres galères à s'en occuper ?
Cette phrase me fait tiquer je t'avoue. Si les parents se sentent impuissants face à l'enfant, c'est pas l'école qui apportera des solutions ni le CMP. Ils auront besoin que les parents les guident et non le contraire.

Les éléments que tu nous donnes ne sont pas suffisants pour te dire si ton enfant est précoce ou Asperger.

Les grincements de dents et bruits de bouche sont des signes anxiété. C'est très agaçant je te l'accorde.
Ça signifie que ton môme est inquiet, donc il faut pouvoir l'aider à se détendre, en parlant avec lui ou en lui apprenant à respirer calmement (rigole pas, c'est un début de méditation et ça les aide à se détendre en se focalisant sur leur respiration au lieu de leurs pensées).

Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Ven 2 Jan 2015 - 22:28

Purée, suis-je crétine, merci pour le décodage.

Jordan, je te trouve un peu dur, les parents ne sont pas omnipotents, et il est important que nous acceptions l'idée que parfois nous avons besoin d'aide.
Bon, d'accord, d'accord, il est parfois compliqué de trouver la bonne aide (on en est à la 4e psy pour notre fils), mais pour autant je ne pense pas que nous sachions tout sur nos enfants...

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Ven 2 Jan 2015 - 22:48

Tout d'abord merci pour vos réponses (je me suis relevée pour y répondre à nouveau)

Donc tout d'abord je ne cherche pas un diagnostique sur le forum (donc pas forcément qu'on me dise "ce qu'il est" ) mais plutôt si certains de ces comportements vous interpellent (comme c'est visiblement le cas pour LaGamoucheZebrée)

Les bruits de bouches comme manifestation de son anxiété, je suis bien d'accord. C'est probablement sa première difficulté. Et il est probable que je déteigne un peu sur lui (vu qu'en ce moment je suis moi même au top.)

Non non je ne rigole pas pour le travail de respiration car j'ai tenté plusieurs approches (un peu superficiellement je l'admet).
J'avais l'intention de tester avec lui "calme comme une grenouille" et j'ai déjà essayer un livre
Comptines de relaxation livre + CD Album – 16 octobre 2008 de Gilles Diederichs mais cela ne semble pas lui convenir particulièrement.
Il faudrait peut être que j'arrive à le faire moi même correctement pour pouvoir lui proposer (ou alors l'envoyer méditer avec son père... qui sait)


Il y a quelques activités qui le calment (mais pendant lesquels les bruits de bouche restent très présent et qui me semblent un peu obsessionnelles (je pense au taillage de crayon intensif) Il y a des activités qui l'absorbent (le jeu vidéo ^^, avec modération bien sûr) mais ne le reposent pas. Un autre moment ou il est calme c'est la lecture (avec moi).

Sur le fait que cela me rassure que d'autres galère : Tu sembles le comprendre comme l'attende d'une réponse / aide totale des autres interlocuteurs de mon fils. Je voulais plutôt parler du fait que je ne suis peut être pas "coupable" ou "seule coupable".
C'est facilement sur la "maman" que la faute est rejetée (il ne doit pas avoir de cadre à la maison, il est trop poussé, il n'est pas suivi.... (je reste dans les généralités entendus à propos d'enfants ayant un comportement difficile/problématique à l'école)
Bref oui, cela me rassure pour moi mais pas pour lui.
Cela ne m'enlève pas l'inquiétude que j'ai pour lui mais diminue ma culpabilité.

Si le CMP n'est pas là pour apporter des solutions, on l'y emmène quand même pour qu'il se sente mieux avec lui même et avec les autres, et le guidage des parents... je crois qu'ils s'en moquent un peu (oui j'ai quelques soucis de communication avec le CMP)


En fait quand je disais aspi je pensais plus simplement à des "traits autistiques" parce
-qu'on est pas les rois de la sociabilité dans notre famille (et il ne fait pas exception)
-parce qu'il semble avoir des obsessions (et que j'en ai aussi)
-parce qu'il a ses sortes manies et bruits (doudou sonore) dont il a du mal à se séparer.
- parce qu'il est hypersensible (bon comme moi aussi), (ex:on se partage le casque antibruit)
etc...



anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 22:48

LaGamouche, je ne dis pas qu'on ne doit pas se faire aider, bien au contraire.
Mais c'est un partenariat, il faut pouvoir aider les instits et les gens du CMP.
Déjà je trouve super que l'Instit est demandé l'aide de la psy scolaire, au lieu d'étiqueter l'enfant comme "mal élevé" justement. C'est le premier réflexe en général.
Et après la psy scolaire souvent ne propose pas de test mais recherche plutôt côté psychanalyse (grossesse, accouchement, sevrage, fratrie, divorce etc).


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Ven 2 Jan 2015 - 22:51

En réponse au second de message de LaGamoucheZébrée (quel pseudo !!) : j'ai clairement besoin d'aide pour trouver ce qui lui permettra d'être mieux. ( être mieux à l'école et avec ses pairs entre autre)


désolée pour le pavé.

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Ven 2 Jan 2015 - 22:54

Jordan : en fait je sais que là il va être testé (parce que la partie psychanalyse on l'a déjà eu quand il était en petite section à la demande de son prof). Je pense qu'elle va lui faire qi + quelques tests personnalité (mais je n'ai pas osé demander quelle version, j'étais déjà bien contente que ce soit la maîtresse qui ai demandé le test et que la psy accepte)


anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 22:59

Anthem merci pour tes précisions.
Je t'ai répondu justement parce que je voyais aussi mon garçon. Ses bruits de bouche et tic d'oeil ont cessé au CP quand nous avons communiqué les résultats de son test de QI et qu'il a été pris en charge par l'école en tant qu'EIP. Cela dit il a toujours des difficultés pendant la récré, il n'arrive pas à se faire d'amis.
Mais quel soulagement déjà que ça se passe mieux en classe.

Actuellement nous allons au CMP parce que je suspecte un syndrome Asperger.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Ven 2 Jan 2015 - 23:01

OK, merci pour la précision Jordan, un peu comme Anthem je suis échaudée de tout ce que j'ai pu entendre, et "il n'a pas de limites" c'est assez dur, surtout quand on se bagarre pour qu'il en ait justement, et que l'école laisse couler... bref!

Anthem, je pense que ça va s'améliorer, mais mon expérience rejoint ce que d'autres m'avaient dit: le temps aide, et le chemin demande de la vigilance, et de la présence.
Donc, prenez aussi le soin, avec le papa ou les autres personnes proches, de vous ressourcer, de garder la pêche et la force.
Pour info, nous avons obtenu une EVS, "simplement" pour qu'il acquière de la méthodologie, et qu'il puisse mieux se socialiser, sans diagnostic autre que la précocité, associée aux troubles du comportement (notamment énormes difficultés à gérer ses émotions, et colères débordantes).
Je m'inquiète aussi bcp du bien-etre de mon fils, mais en fait lui se moque un peu du regard des autres, si le tien est apreil ça peut peut-etre un peu t'aider, de savoir que ça ne l'atteint pas tant que ça, ce qui se passe à l'école...

Bon courage en tout cas!

(et quoi mon pseudo, il est top, non? lol)


Dernière édition par LaGamoucheZébrée le Ven 2 Jan 2015 - 23:27, édité 1 fois (Raison : correction d'hors-taux graf)

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Ven 2 Jan 2015 - 23:17

finalement on se rejoint sur plusieurs points.

la nuit porte conseil : je reviens demain

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par trilary le Sam 3 Jan 2015 - 1:08

Anthem,
Je retrouve dans ce que tu racontes mes propres angoisses de maman pataugeant dans le doute, et qui ne veut surtout pas avoir l'air de la folle qui crie au génie de son rejeton..

J'ai envie de te retourner la question: que penses-tu de cette éventualité? Y as-tu toi-même déjà pensé? Pour lui ou pour toi-même. As-tu parfois eu le sentiment qu'il ne disait pas tout, ce petit bonhomme, ou qu'il se "conformait"? Une maman, surtout si elle a vécu elle-même la même chose, peut voir ces petits riens en creux, des hésitations infimes avant de répondre, des petits coups d'oeil en biais,... ça ne donne pas de certitude, mais ça peut être éclairant..

Les traits caractéristiques j'imagine aussi que tu les as déjà trouvé sur le net?
Sinon oui, la description que tu donnes ressemble pas mal à celui qui s'est fait repérer chez moi; mais ça n'a pas valeur de quoi que ce soit. Difficultés relationnelles, anxiété, colères et chagrins brusques et ravageurs, sensibilité exacerbée-y compris au bruit, tendance aux comportements obsessionnels.., des grands classiques chez les EIP (et même les "précoces" plus avancés en âge!).
Tu en sauras bientôt plus.

J'ai encore envie de te dire de te faire confiance, de ne pas trop déléguer. Tu en sais et en peux plus que tu le penses pour ton gosse. Les pros ne sont pas tout-puissants et peuvent se tromper.. pas forcément bien sûr mais il ne me semble pas que tu sois guettée par le syndrome de la science-infuse-autoproclamée, alors..
bises


trilary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Sam 3 Jan 2015 - 22:55


me revoici.

Je vais tâcher d'abord d'attendre le rv du fiston avec la psy scolaire et du compte rendu.

J'aimerai ne pas trop déléguer mais je suis un peu en mode "survie" au boulot (et c'est probablement pour cela que c'est aussi plus dur pour mon grand, il a toujours été très sensible à mon état voir un peu mimétique)
Donc je suis obligée de faire un peu confiance aux personnes qui l'entourent (sans parler du fait qu'avec lui c'est important de passer un peu le relais)

J’ai effectivement déjà lu pas mal de choses sur le net (et bouquins). Je l'ai fait quand il a commencé à avoir des soucis en petite section, ce qui m'a amener à m'interroger aussi un peu sur moi (et sur le profil familial)

à Jordan : C'est impressionnant de savoir que ces tics ont cessé dès qu'il a été pris en compte dans sa précocité. Pour les camarades à la récré, mon fils a le même souci : il a beaucoup de mal à savoir comment se comporter avec les autres (en ce moment c'est la période "je distribue mes billes pour me faire des copains....")
Quels sont les éléments qui t'ont fait penser à un trouble d'asperger pour ton fils?

A un de ces premiers rv la psy nous a fait remarquer à quel point il évitait le contact physique mais cela m'a parut complètement normal de ne pas vouloir être touché par quelqu'un que l'on vient de rencontrer (sans parler du fait que personnellement je ne supporte pas vraiment cela en dehors de la cellule familiale). Mais il communiquait enfant déjà tellement facilement par le regard que j'ai exclu d'office la possibilité d'un TED.
Ce n'est que plus tard en voyant sa petite sœur jouer avec des personnages que je me suis rendue compte qu'il n'avait jamais vraiment joué de la sorte (il jouait bien aux voitures mais surtout les alignait dans différentes configuration)

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par Invité le Sam 3 Jan 2015 - 23:42

Bonjour anthem (et les autres parents)
peut etre le connais tu dejà mais il existe un forum axé sur le syndrome d'asperger: asperansa
il est dense,plein d'infos,d'idées et de personnes dans les memes questionnements que vous..majoritairement des parents qui s'interrogent sur leur(s) enfant(s), mais pas que.
je vous le recommande vivement,les gens y sont adorables,traversent ou ont traversé les memes difficultés (de culpabilité par exemple), et il peut constituer un soutien important durant toute cette periode de questionnements quelqu'en soit l'issue
bonne continuation

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Sam 3 Jan 2015 - 23:52

Merci pour cette piste, je n'y étais pas allée.

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par oufy-dame le Mer 7 Jan 2015 - 16:30

En CMP et avec beaucoup de psychologues je crains que l'orientation soit très psychanalytique et culpabilisante pour les enfants, encore plus que pour leurs parents.

Les psy les plus compréhensif-ve-s me semblent être celles/ceux qui se sont formés en psychotraumatologie (et encore, ça ne suffit pas).

Peut-être peux-tu aussi, avec ton conjoint, vous pencher sur la bientraitance, en lisant alice-miller.com , Olivier Maurel, oveo.org et d'autres ressources pour aider les parents à modifier leur comportement avec leurs enfants.

Un enfant difficile est toujours un enfant qui souffre et il n'est pas responsable de ce qu'il subit, soit en famille, soit à l'extérieur.

En plus d'une psychothérapie familiale (ex : systémique ? Voir le triangle de Bowen...), les parents peuvent aussi faire une thérapie individuelle pour chercher pourquoi leur passé a un impact négatif sur leurs enfants.

Il y a d'autres pistes sur ce forum.

oufy-dame
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 14/07/2010
Age : 50
Localisation : IdF

http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-vi

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Mer 7 Jan 2015 - 16:36

Ouahhhh, dis donc, si tu trouves les psy culpabilisants, tu vas tout de même un peu dans le même sens, non?

Il me semble qu'un parent d'enfant difficile qui se pose suffisamment de questions pour venir les poser aux autres (comme ici) s'est forcément déjà posé plein de fois la question de son propre impact, de sa propre responsabilité.
Et qu'il y en a peut-etre une, mais peut-être pas.

oufyfille a écrit:
Un enfant difficile est toujours un enfant qui souffre et il n'est pas responsable de ce qu'il subit, soit en famille, soit à l'extérieur.
A la lecture de cette phrase, ma première réaction est de me dire que personne n'est responsable de ce qu'il subit.
Et les parents d'un enfant difficile, non plus.
L'enfant n'est pas responsable d'être difficile, ses difficultés peuvent aussi faire subir bcp de souffrance à ses parents, et ce n'est pas en tapant sur eux que ça s'arrange, mais plutôt en étant soutenant.
Me semble-t-il ;-)

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par lm... ou pas le Mer 7 Jan 2015 - 16:51

["A la lecture de cette phrase, ma première réaction est de me dire que personne n'est responsable de ce qu'il subit. Et les parents d'un enfant difficile, non plus."]

ok mais il y a un adulte et un enfant. Pour moi, l'adulte a les capacités de chercher de l'info, de l'aide pour lui ou son enfant.
et, toujours pour moi, c'est ce que l'on doit à son enfant.  

Le parent n'est pas responsable... ça me fait penser aux personnes qui n'osent pas dire non à leur enfant et acceptent ce qu'il n'osent interdire avec le dédouanement "suprême" du type "on n'y peut rien, ils sont tous comme ça maintenant, ..." Cela me semble un peu facile et confortable. Au gamin de se débrouiller avec...

Peut-être un peu violent, peut-être un peu HS. Désolée mais, sur qui peut compter un enfant qui souffre si l'adulte n'est pas capable d'être celui qui comprend, qui protège? Crying or Very sad

lm... ou pas
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 45
Date d'inscription : 23/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Mer 7 Jan 2015 - 17:36

Le parent n'est pas responsable de ce qu'il SUBIT.
Il est évidemment responsable, comme tout adulte, de ce qu'il fait, et il est aussi responsable, en tant que parent, de ses enfants.
Et il doit (ou devrait, à mon sens), faire son max pour le bien-être de son enfant.
Je pense qu'on est d'accord.
(Et merci de m'avoir permis de le clarifier. Oui, évidemment, un parent est responsable. Juste pas de ce qu'il SUBIT)

Il n'est pas pour autant systématiquement responsable du mal-être de son enfant.

Je trouve juste que c'est déjà bien violent d'avoir un enfant qui est mal, ça demande du courage de venir en parler sur un forum (ce n'est pas moi qui lance le sujet, hein!), je demande juste à ce qu'on évite les formules lapidaires, si tant est qu'on peut s'en empêcher.

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par anthem le Mer 7 Jan 2015 - 17:45

Je ne sais pas ce que je fais là si je ne suis pas déjà en train de chercher des solutions. (Je crois effectivement qu'on s'éloigne un peu du sujet en parlant "du parent qui n'ose pas dire non")

En aucune manière il s'agit ici de trouver un responsable (parents ou enfants... c'est un peu réducteur) plutôt des pistes de réflexions.

(je me suis penchée sur quelques ouvrages sur le sujet de la bientraitance (ou sur l'éducation bienveillante) Cela donne des idées mais cela ne règle pas tout.
En outre, je ne suis pas la seul à côtoyer mon fils Wink . Les autres membres de sa famille, ses enseignants, ses camarades, le reste du monde et c'est aussi sa relation avec les autres (tous les autres) que j'aimerai l'aider à améliorer.

Pour terminer les parents craquent parfois, ont parfois aussi des difficultés et même si c'est de leur responsabilité d'aider leur enfants à bien grandir et trouver leur place... ils font parfois "ce qu'il peuvent " ! (et sans aucun fatalisme)


ps : l'adulte qui le comprendra et le protégera n'est pas toujours un de ses parents. (enfin j'espère que cela ne sera pas le cas pour mon fils)

anthem
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 55
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 38
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Mer 7 Jan 2015 - 18:03

lm... ou pas a écrit:

Le parent n'est pas responsable... ça me fait penser aux personnes qui n'osent pas dire non à leur enfant et acceptent ce qu'il n'osent interdire avec le dédouanement "suprême" du type "on n'y peut rien, ils sont tous comme ça maintenant, ..." Cela me semble un peu facile et confortable. Au gamin de se débrouiller avec...

Peut-être un peu violent, peut-être un peu HS. Désolée mais, sur qui peut compter un enfant qui souffre si l'adulte n'est pas capable d'être celui qui comprend, qui protège? Crying or Very sad

Je suis assez d"accord avec toi, la démission est dramatique.
Il faut juste se méfier des impressions extérieures ;-) Et une fois de plus, je réagissais surtout sur le verbe SUBIR, pas sur la responsabilité globale.

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par meï le Ven 16 Jan 2015 - 22:09

je n'avais pas vu cette discu..
il y a enormment d'enfants avec un hpi et un leger SA justement "compensé"  par le hpi.....
mais la plupart des médecins/psy/ pros de santé que vous rencontrerez ne vous le diront pas, ils en sont tout simplement incapables. Rolling Eyes

le SA en france en est reduit a sa plus simple expression le plus souvent celle lisble sur les "sites de ef" etc.le SA "visible".
hors, etant moi meme asperger (et hqi), mes enfants hpi dont un thqi et tsa, en effet j'ai eu a traverser et comprendre totu ça au fil des années de recherche sur moi meme (et mes enfants.)
et des aspis hpi et "invisibles" (et diagnostiqués) j'en connais des dizaines. Wink

en effet asperansa est un super site et forum.
c'est eux qui m'ont acompagné durent mes questionnements jusqu'à mon diag etc.
mais les lieux de diags en france sont très inegaux.dans certaines regions on a un CRA super eficace, a coté de cmp ou autres qui ne connaissent rien du tout aux TSA etc..et ailleurs, des psy qui ne savent pas reconnaitre des TSA même si on leur en met un sous le nez...c'est terrible.(ils ont besoin de remplir des cases..)etc.

si votre fils semble en effet etre hypersensible sachez que enoremment de aspis le sont aussi (contrairement a ce qu'on peut lire souvent..) totu comme empathiques, et capables de regarder ds les yeux.et oui;..tout s'apprend, très vite.
de nouvelles recherches sont en cours sur l'empathie des autistes et chambouleront totu ce qui est dit (mais le temps que ca sorte...)

si votre fils alignait les voitures, ne parle que de ses sujets etc, deja.le tsa semble une evidence (même si leger.)difficile de ne pas en parler.
je vous conseillerai un bilan au CRA quand même deja opour ete sure que ca n'est pas ça.... Wink
et si c'est ça...pas d'inqiuetage, les aspis sont parfios de vrais battants, et surprenant par leur capacité a reussir...
(une partie de mes connaisances et amis sont asperger aujourd'hui, et ce sont tous des gens formidables.parfois auteurs, scientifiques, mamans ou non, musiciens....des gens au moins passionants)

bonne soirée!
edit, au cazou..mon blog
http://chroniquesextra-terrienne.over-blog.com/article-il-etait-une-fois-103193154.html
et ce super site pleins de très chouettes blogs aussi
http://www.autisme-regards-croises.com/#!liste-blog-dautistes/cu1a

meï
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1247
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 43
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par Invité le Ven 16 Jan 2015 - 22:24

anthem a écrit:
parfois je m'en veux d'être si dure avec lui à la maison car je dois dire qu'il n'est pas très facile à vivre et j'ai du mal à déterminer la limite entre la partie éducative et ma propre tolérance. La seule chose qui me "rassure" c'est que je ne suis pas la seule à "ramer" lorsqu'il s'agit de s'occuper de lui au quotidien.

Chaque enfant et différents. Mais des calins et beaucoup d'amour peuvent y faire beaucoup.  Une de mes filles griffe les yeux quand elle est en colère. Et une fois en colère, elle reste en colère longtemps. Des crises de plusieurs heures. Sans que rien ne semble possible. Avec des humeurs sur plusieurs jours. Pourtant si avant que la crise ne se déclenche, elle a sa dose de calin et d'amour, si elle est rassurée avant de déclarer par une crise son besoin, alors elle est capable de beaucoup d'empathie et d'écoute. Et même de comprendre les jeux sociaux.

Parfois il m'arrive de ne pas la sanctionner, car je sais qu'une crise s'en suivra. Pourtant le problème n'est pas la sanction elle même. Le problème ce sont les angoisses sous jacentes. L'angoisse d'être rejetée, et pas à la hauteur. Elle a moins de cinq ans. Elle prend très mal les critiques, ou ce qu'elle perçoit comme une critique.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par offset le Ven 16 Jan 2015 - 22:29

meï a écrit:
http://chroniquesextra-terrienne.over-blog.com/article-il-etait-une-fois-103193154.html


Merci pour l'histoire "il était une fois"  lecture avec beaucoup d'émotion

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6769
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par LaGamoucheZ. le Ven 16 Jan 2015 - 23:32

Merci pour ces pistes...
L'autre jour en librairie je suis tombée sur La petite casserole d'Anatole dans la rubrique "je suis différent", il est génial!
Je ne suis pas sûre qu'il colle a tous les précoces, mais il me parait super pour les Aspi, et d'autres différences stigmatisantes.

LaGamoucheZ.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 664
Date d'inscription : 29/05/2014
Localisation : Cité des Gônes

Revenir en haut Aller en bas

Re: enfant précoce, aspi ou juste mal élevé.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum