Au-delà de la douance...

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Mer 11 Mar 2015 - 19:14

chevalier errant a écrit:Kent M. Keith  - The paradoxical commandments (extrait)

Les gens sont déraisonnables, illogiques, et égocentriques. Aimes-les tout de même.
Si tu fais le bien, les gens te prêteront des motifs égoïstes et calculateurs. Fais le bien quand même.
Si tu réussis, tu gagneras sans doute de faux amis, et de vrais ennemis. Réussis tout de même.
Le bien que tu fais sera oublié demain. Fais le bien quand même.
L'honnêteté et la franchise te rendent vulnérable. Sois honnête et franc quand même.
Ce que tu as mis des années à construire peut être détruit du jour au lendemain. Mais construis quand même.
Les gens ont réellement besoin de ton aide, et il se peut pourtant qu'ils t'attaquent si tu les aides. Aides-les quand même.
Si tu donnes au monde le meilleur de toi-même, tu y laisseras des plumes. Donnes le meilleur de toi-même quand même.

Certains disent que c'est un test, pour voir si ces valeurs sont vraiment nôtres.
Car si tu les lâches en chemin, elles ne fleurissent ni ne portent leurs fruits.


J'apporte une chose à cela: Very Happy
Les Humains sont ce qui "peut" créer ces effets.
S'ils le font, est-il raisonnable de les écouter ? Ou de s'écouter "Soi" ?
S'ils le font, est-il raisonnable de chercher en leur compagnie? Ou de chercher "ce qui jaillit une intelligence telle que nos souhaits aspirent" ? Et telle que nous devinons, lisons, ressentons ?


Là où cela blesse, c'est que le "chemin" est ailleurs. Matériellement comme intérieurement.
Ou qu'il nécessite de nous faire évoluer pour aller plus loin et différemment, qu'il nous "décroche" de notre ancien Soi.


Les problèmes ne viennent pas des autres.
Ils viennent de notre adaptation du moment.
Si cela blesse, il faut garder ses valeurs, mais les épurer en Soi. Leur faire passer le cocon et la mue.
Si cela blesse, c'est qu'il faut muer pour quitter la chenille que nous sommes, et devenir un stade plus adapté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Au-delà du savoir...

Message par Sébastien, ex-zèbre le Sam 11 Avr 2015 - 15:37

"Nombreux sont ceux qui cherchent la Vérité pendant toute leur vie sans arriver à la trouver. Ils semblent des fous qui veulent voir tout en tenant une plaque de bronze sur leurs yeux et ils tâtonnent convulsivement de sorte qu'ils s'éloignent toujours plus de la Vérité, ou bien ils la cachent en renversant sur elle des choses que leur recherche folle déplace et fait tomber. Il ne peut leur arriver que cela, parce qu'ils cherchent la Vérité où elle ne peut être.        

Pour trouver la Vérité, il faut unir l'intelligence et l'amour, et regarder les choses non seulement avec des yeux sages, mais avec des yeux bons, car la bonté a plus de valeur que la sagesse. Celui qui aime arrive toujours à avoir un chemin vers la Vérité.  Aimer ne signifie pas jouir de la chair et par la chair. Cela, ce n'est pas de l'amour, c'est de la sensualité. L'amour est une affection d'âme à âme, de partie supérieure à partie supérieure. Par elle, dans la compagne, on ne voit pas une esclave mais celle qui donne le jour aux enfants, seulement cela, c'est-à-dire la moitié qui forme avec 1'homme un tout capable de créer une vie, plusieurs vies; c'est-à-dire la compagne qui est mère et sœur et fille de 1'homme, qui est faible plus qu'un nouveau-né ou plus forte qu'un lion, suivant les cas, et qui comme mère, sœur, fille doit être aimée avec un respect confiant et protecteur. Ce qui n'est pas ce que je dis, ce n'est pas de l'amour, c'est du vice. Il ne mène pas en haut mais en bas, pas vers la Lumière mais vers les ténèbres, pas vers les étoiles mais vers la boue. Aimer la femme pour savoir aimer le prochain. Aimer le prochain pour savoir aimer Dieu.        

Voilà trouvée la route de la Vérité. La Vérité est ici, hommes qui la cherchez. La Vérité est Dieu. C'est là la clef pour comprendre la science.  

Il n'y a de doctrine sans défaut que celle de Dieu. Comment l'homme peut-il donner des réponses à ses pourquoi, s'il n'a pas Dieu pour lui répondre ? Qui peut dévoiler les mystères de la création, même seulement et simplement ceux-ci, sinon le Suprême Ouvrier qui a fait toute cette création ? Comment comprendre le prodige vivant qu'est l'homme, en qui se fondent la perfection animale et la perfection immortelle qu'est l'âme, par laquelle nous sommes des dieux si nous avons en nous une âme vivante, c'est-à-dire libre des fautes qui aviliraient la brute et que pourtant l'homme accomplit et se vante d'accomplir ?

Je vous dis les paroles de Job, ô chercheurs de la Vérité : "Interroge les bêtes de somme et elles t'instruiront, les oiseaux et ils te feront comprendre, Parles, à la terre et elle te répondra, aux poissons et ils te feront savoir".        

Oui, la terre, cette terre verdoyante et fleurie, ces fruits qui se gonflent sur les arbres, ces oiseaux qui prolifèrent, ces courants de vents qui répartissent les nuages, ce soleil qui ne se trompe pas dans son lever depuis des siècles et des millénaires, tout parle de Dieu, tout explique Dieu, tout dévoile et découvre Dieu. Si la science ne s'appuie pas sur Dieu, elle devient l'erreur qui n'élève pas mais avilit. Le savoir n'est pas corruption s'il est religion. Qui connaît en Dieu ne tombe pas, car il a le sentiment de sa dignité, parce qu'il croit en son avenir éternel. Mais il faut chercher le Dieu réel. Pas les fantômes qui ne sont pas des dieux mais des délires des hommes encore enveloppés dans les langes de l'ignorance spirituelle, pour lesquels il n'y a pas ombre de sagesse dans leur religion ni ombre de vérité dans leur foi.    

Tout âge est bon pour devenir sage. Cela aussi est encore dit dans Job : "Sur le soir, il se lèvera pour toi une lumière qui ressemble à celle du midi et, quand tu te croiras fini, tu te lèveras comme l'étoile du matin. Tu seras plein de confiance par l'espérance qui t'attend".

Il suffit de la bonne volonté de trouver la Vérité, et tôt ou tard elle se laissera découvrir..."


http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2004/04-105.htm

Sébastien, ex-zèbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 288
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Zarbitude le Sam 11 Avr 2015 - 16:36

Hey Hey Hey....mais que vois-je.....de l'amour, du bon, du vrai...
Et elle vit que c'était bon !

Zarbitude
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4300
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Au-delà des larmes...

Message par Sébastien, ex-zèbre le Mer 22 Avr 2015 - 9:40

"...La douleur existe sur la terre, et la douleur arrache des larmes à l'homme. La douleur n'existait pas. Mais l'homme l'a apportée sur la terre, et par la dépravation de son intelligence s'efforce de la faire croître, de toutes les façons. Il y a les maladies, les malheurs qu'amènent la foudre, la tempête, les avalanches, les tremblements de terre, mais voilà que l'homme pour souffrir et surtout pour faire souffrir - car nous voudrions que ce soit non pas nous, mais les autres qui pâtissent des moyens étudiés pour faire souffrir - voilà que l'homme invente des armes meurtrières toujours plus terribles et des tortures morales toujours plus astucieuses.(...) Et pourtant, en vérité je vous dis que ces larmes n'amoindrissent pas l'homme mais le perfectionnent.

L'homme est un enfant distrait, un étourdi superficiel, un être d'intelligence tardive jusqu'à ce que les larmes en fassent un adulte, réfléchi, intelligent. Seuls ceux qui pleurent ou qui ont pleuré savent aimer et comprendre. Aimer les frères qui pleurent comme lui, les comprendre dans leurs douleurs, les aider avec une bonté qui a éprouvé comme cela fait mal d'être seul quand on pleure. Et ils savent aimer Dieu, car ils ont compris que tout est douleur excepté Dieu, parce qu'ils ont compris que la douleur s'apaise si on pleure sur le cœur de Dieu, parce qu'ils ont compris que les larmes résignées qui ne brisent pas la foi, qui ne rendent pas la prière aride, qui ne connaissent pas la révolte, changent de nature, et de douleur deviennent consolation..."


http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2003/03-030.htm

Sébastien, ex-zèbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 288
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Au-delà du sacrifice...

Message par Sébastien, ex-zèbre le Sam 9 Mai 2015 - 8:28

Il était une fois un bon maître d'école, doux et sage, mais aussi très triste, car il avait beaucoup, beaucoup de mauvais élèves dans sa grande classe...et plus le temps passait, et moins ses élèves étaient assidus à son enseignement, cherchant uniquement à se distraire...cela allait de simples mauvaises notes chez les moins mauvais, jusqu'aux fautes graves chez les plus méchants : vandalisme avec destruction d'une bonne partie de l'école, jeux d'humiliation envers les plus faibles et irrespect total envers l'enseignant...

Les parents d'élèves, voyant bien tout cela, suppliaient le maître de punir et de faire rétablir l'ordre...mais il aimait trop ses élèves pour les punir...

Ce sage maître mis en oeuvre un plan de sauvetage :
Il avait un fils, Jean-Christophe, brillant élève d'un collège paisible, et modèle de son père...
Il le fit régresser pour le mettre dans sa classe...pendant des semaines, Jean-Christophe faisait de son mieux dans cette malheureuse classe...consolant les plus faibles, encourageant les plus distraits et faisant la leçon aux plus méchants...mais ils continuaient de plus belle...un enfant mourut au cours d'un bizutage et une jeune fille avorta...certains avaient même quitté l'école et erraient ça et là sans but...

Les parents insistaient de plus en plus, notamment ceux de l'enfant décédé et de la jeune fille qui avait été enceinte, pour que le maître fasse enfin justice...Une grande réunion de parents d'élèves eut lieu, à laquelle étaient présentes les autorités administratives et judiciaires...
Alors Jean-Christophe prit la parole en pleine réunion et il se dénonça devant tous d'absolument tous les méfaits qui avaient eu lieu dans cette école : d'avoir été l'instigateur des bizutages et du jeu qui avait conduit à la mort, ainsi que de la grossesse de la jeune fille et de son interruption, et de toute la dégradation du matériel de l'école...
Il fut jeté en prison et hué par tous les médias...

Les élèves restaient abasourdis...Comment son père avait-il pu laisser faire cela ?...Comment son fils avait-il pu prendre toutes les punitions de leurs bêtises à leur place ?...Quel était ce mystère irrationnel ?...
Sébastien, un cancre devenu ami de Jean-Christophe, leur dit : "C'est le mystère de l'amour...Il s'est sacrifié pour que nous puissions nous sauver, en demandant pardon au maître pour toutes nos bêtises, et en changeant de comportement pour repartir à zéro...allons crier cette chance de salut à tous ceux qui ont quitté l'école avant qu'il ne soit trop tard pour eux..."

Sébastien, ex-zèbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 288
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Au-delà de l'innocence...

Message par Sébastien, ex-zèbre le Mer 27 Mai 2015 - 15:51

Heureux les cœurs d'enfants...Heureux ceux qui retrouvent leur âme d'enfant...
Puissent-ils en pleine lumière montrer l'exemple aux grands qui réfléchissent à l'ombre...Smile


Sébastien, ex-zèbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 288
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Lun 29 Juin 2015 - 17:58

I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Une prédisposition au bien

Message par Sébastien, ex-zèbre le Mer 8 Juil 2015 - 9:27

Matthieu Ricard, sur son blog :

"J'ai été très inspiré par les recherches menées au cours de ces dernières années qui montrent que nous sommes programmés à coopérer et à aider déjà petits enfants. À l’Institut Max Planck de Leipzig, Michael Tomasello et Felix Warneken ont établi que dès l’âge d’un an, alors qu’ils apprennent à peine à marcher et à parler, les enfants manifestent déjà spontanément des comportements d’entraide et de coopération qui ne leur ont pas été appris par des adultes..."
La suite : http://matthieuricard.org/blog/posts/une-predisposition-au-bien

Sébastien, ex-zèbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 288
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Mag le Mer 8 Juil 2015 - 11:02

Ah ben merci pour ce partage kozuhito Very Happy
Je m'en vais de ce pas faire filer ça vers p'tit fiston qui ne sait plus où il en est avec l'école et sa cour de récréation de gangs...
Ca lui fait du bien quand il voit d'autres enfants ou des adultes ou mieux les deux mettre en pratique ce qu'il sait naturellement être bon de la vie Very Happy
Belle journée par chez toi ! Very Happy

Mag
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3587
Date d'inscription : 18/05/2012
Age : 70

http://www.pearltrees.com/j1p/la-douance-facile/id5027857

Revenir en haut Aller en bas

Un coeur d'enfant...

Message par Sébastien, ex-zèbre le Mer 8 Juil 2015 - 14:45

Merci Mag Smile
Nous avons besoin d'exemples...plus que de paroles...et les enfants sont nos bons exemples Smile
Je te souhaite une paisible après-midi, pleine d'innocence et de spontanéité...à nous partager Smile


Sébastien, ex-zèbre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 288
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Abbeville -Honfleur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Mar 21 Juil 2015 - 19:25



Mais que le titre était bon à l'époque où le titre était bon.... et pas courant et reposant. Il avait suffi de le dire pour arriver à ne plus bouder......

Comme quoi dès que c'est sur un arbre, ça peut servir à beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Mar 28 Juil 2015 - 13:25


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Dim 13 Sep 2015 - 12:01


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Ven 18 Sep 2015 - 16:20

Nice... ^^ I love you



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Dim 13 Mar 2016 - 15:01



Et si c'était vrai....  cat rendeer sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Invité le Mer 16 Mar 2016 - 15:37



Piqué honteusement chez Orphane (début de Juke box des Hors Fané(é)s....) et/ou Respires, c'est un mix de la boucle est bouclée, c'est la ceinture rond .. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Au-delà de la douance...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum