de la difficulté de rentrer en relation

Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Ven 26 Déc 2014 - 11:03

Bonjour,

il peut être difficile de rentrer en relation avec quelqu'un quand on est un peu différent. que ce soit les conséquences du sentiment de décalage avec les autres dues à la douance ou pire des difficultés relationnelles liées directement à un passé difficile.
je cumule les 2.
Ici, je n'aborderai pas les conséquences du sentiment de décalage liés à la douance, il a déjà été abordé par d'autres dans d'autres topics.
Je vais essayer d'expliquer à quel point il peut être dur d'entrer en relation avec quelqu'un quand nos relations aux autres ont été gravement perturbées dans l'enfance. Je ne saurai dire si les conséquences pour un zèbre sont les mêmes que pour les autres ou si des spécificités viennent se greffer dessus ou si un fonctionnement particulier se développe suite à cela. Vos propres expériences nous donnerons peut être un début de piste.

Que l'on se rassure, je ne vais pas parler des divers traumatismes qui ont jalonnés ma vie. ça serait trop long et ça viendrait gâcher tout l'intérêt de ce post. Sachez juste que les premiers ont eut une répercussion depuis la prime enfance et que cela m'a empêché d'avoir des relations normales avec quiconque: parents, frères et soeurs, oncles et tantes, grands parents, copains, petites amies par la suite.
pour résumer, je n'ai jamais eut de relation épanouissante.

Maintenant, je comprends mieux ce qui se passe. je comprends mieux les réelles difficultés qui empêchent d'entrer en relation aussi facilement que les autres. est-ce qu'il y a possibilité de changer des choses? Je n'en suis pas sur. Ce sont les cicatrices qui gênent dans mon cas, plus les traumatismes qui ont été traités.

Alors voila:
Je suis une mousse au chocolat mais à première vue, je semble sans saveur. Je dégage très peu d'odeur de chocolat. ma texture n'est pas très attirante. Je ressemble à une mousse au chocolat gelée que l'on viendrait de sortir du congélateur.
Alors forcément, Je ne donne pas envie. Vous l'aurez compris de vous même je ne suis pas vraiment gelé mais je suis tellement en retrait pour me protéger, pour protéger mes cicatrices car elles sont douloureuses et aussi disgracieuses. C'est donc un moyen de protection totalement normal d'être ainsi.
Par contre si, je tombe sur une personne qui a des sens plus aiguisés que la moyenne une personne à la sensibilité exacerbée comme une zébrette par exemple, elle pourra se rendre compte en partie du moins de ma véritable saveur et de ma texture onctueuse.
aura t'elle la délicatesse suffisante, une bienveillante sollicitude pour ne pas m'effrayer et me permettre à son contact de me réchauffer, de réchauffer mon coeur avant de pouvoir me déguster?

J'avais rencontré un autre dessert gelé lui aussi (une zébrette). J'avais perçu en elle de magnifiques et délicates flagrances et de la délicatesse sous sa rugosité apparente. Petit à petit, on a pu s'apprivoiser. Se réchauffant mutuellement par la présence l'autre. Mais soudainement pour une raison qui m'est inconnue, car totalement sans lien direct avec moi, elle repassait en mode gelé la plupart du temps.
la peur peut être? des problèmes non résolus liés à son passé? un problème extérieur nouveau? je n'en sais rien.
j'ai voulu en parler avec elle. A la place, elle a rompu tout contact.

La seule chose que je retiens, c'est qu'il faut toujours garder le contact. si elle avait pris les devant et m'avait parler de ce qui coinçait, elle ne serait pas remis en mode défense contre le monde extérieur en me considérant comme hostile car étant extérieur à son monde. non, elle aurait aborder le sujet car on était suffisamment dégelé pour pouvoir le faire et surmonter le problème à 2.

Conclusion: elle s'est remis en mode gelé et moi je me retrouve dégelé mais seul. Dégelé pour elle et toujours complétement gelé pour les autres.

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par boucledor10365 le Sam 27 Déc 2014 - 9:28

Je vois exactement ce que tu ressens et je comprends que ce soit difficile de faire confiance à l'autre et se dévoiler... Surtout que nos traumas, même s'ils représentent une cicatrice douloureuse, nous rendent meilleurs, parce qu'ils nous permettent de comprendre la valeur de la vie et nous donnent une acuité particulière des douleurs des autres.
Je te souhaite de trouver une zébrette qui saura donner de la saveur à ta mousse au chocolat.

boucledor10365

Messages : 166
Date d'inscription : 24/08/2014
Age : 26
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Sam 27 Déc 2014 - 12:23

Sly , ce n'est pas tant entrer en relations avec autrui qui est difficile , c'est surtout d'y rester   Wink

Bien sur que notre histoire influe sur nos comportements , elle y joue même un rôle prépondérant.

Mais Surdon rime souvent avec résilience.
Jour après jour on avance , et si on tombe on se relève.
On ne doit tirer du passé que ce qui peut nous faire aller de l'avant.

Dans la vie c'est pareil , on ne doit s'entourer que de personnes bienveillantes , qui vont nous pousser vers le haut , pas nous rabaisser.
Celles qui nous tirent vers le bas on les laisse derrière nous.

C'est vrai qu'il faut toujours garder le contact avec autrui , et pas qu'entre nous , mais si quelqu’un pour X raisons se mets à douter , à se faire de fausses idées , et à mentir , là il faut revoir la relation , voire y mettre un terme.

Ton amie a ses raisons , pas forcément justes , mais elle en a.
J'ai moi aussi connu quelqu'un qui du jour au lendemain est devenu méconnaissable , lui qui autrefois sembler bienveillant et humaniste , n'était en fait qu'un être qui jugait constamment sans jamais se remettre en question.
Aujourd'hui , je sais que pendant tout ce temps il a feint d’être un ami , et que je ne le connaissais pas.

Ce que j’essaie de te dire , c'est que les autres sont ce qu'ils sont , mais que tu dois avant tout bien t'entourer.
Après tout , l'homme est un animal social , il faut juste trouver les bons codes , et les bonnes personnes.   Wink
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Abonné absent le Sam 27 Déc 2014 - 12:32

Zebra a écrit:Sly , ce n'est pas tant entrer en relations avec autrui qui est difficile , c'est surtout d'y rester   Wink
+1 de la difficulté de rentrer en relation Emoticon-00148-yes study
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2582
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Sam 27 Déc 2014 - 14:09

en effet zebra, tu as raison. garder une relation est aussi difficile.
faut aussi avoir la chance de trouver des personnes bienveillantes, ce n'a pas été trop mon cas. ça doit pas courir les rues. neutre, c'est déja pas facile alors bienveillante j'en doute.
quand à la personne dont tu parles et qui est devenu méconnaissable du jour à lendemain...était elle une personne qui jugeait tout le temps ce que tu n'avais pas vu avant ou était-ce juste une personne qui passait par une période difficile et qui est a eut un comportement ou des paroles un peu dures que tu aurais pu interpréter comme des jugements alors que ce n'était pas le cas?
parfois, il peut arriver que l'on manque de tact. que l'on manque de diplomatie pour dire des choses qui nous touchent...
cela m'est arrivé et je l'ai profondément regretté. j'ai biensur progressé la dessus. j'ai essayé de comprendre et j'ai travaillé dessus seul et avec ma psy.
il peut arriver que l'on se sente blessé par l'autre, parce que cette personne sans s'en rendre compte, a un comportement qui n'est pas forcément adapter et que l'on sur-réagisse à cause de nos propres blessures. par exemple, des paroles un peu blessantes ou des gestes qui nous mettent à distance et qui réveillent un problème lié au rejet.
j'ai reconnu mes tords mais dans mon cas j'aurai aimé que la personne concernée de part la soit disante empathie des zèbres se rendent compte aussi de sa part de responsabilité. elle connaissait mon passé et devait se douter que cette mise à distance devait être dur pour moi et que ce qui semblait être un jugement n'était que la manifestation d'un mal être profond résultant de la situation qu'elle avait instaurée. sans vouloir me faire du mal certes mais en en faisant qu'en même.
et ne pas me juger directement non plus pour avoir réagit à une situation qu'elle a du comprendre comme compliqué pour moi.
mais bon on ne m'a pas donné le droit de me défendre et d'expliquer que je mettais senti vraiment blessé et que les traumatismes que je n'avais pas fini de traiter avaient influencer mes réactions.
ce qui est dommage c'est que je mets toujours en cause et que dès que je sais que j'ai mal agi, j'analyse la situation et je travaille sur moi pour faire le liens avec le passé pour éliminer fausses croyances et réactions de défense non appropriée etc... mais si ce sont des mécanismes de défense on se rend pas compte  comme ça qu'ils ne sont pas adapté. on espère aussi de l'autre qu'il nous le dira sans jugement...enfin pour moi c'est mon cas...tout le monde ne se remet pas en question, tu as raison

le quiproquo nait parce que l'on considère que la personne qui nous fait du mal est forcément consciente de cela. alors que si le comportement ce cette personne résulte d'un comportement de défense inappropriée car basé sur un passé révolu, elle pensera à tord que son comportement est normal et sain.
et si en réaction, un autre comportement de défense surgit en face et encore un autre chez la première personne en réaction etc...on arrive dans une spirale négative ou tout le monde aura tendance à ne voir que les tords de l'autre et non les siens.


Dernière édition par sly25 le Lun 29 Déc 2014 - 18:38, édité 1 fois

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Sam 27 Déc 2014 - 16:39

Sly , il peut arriver que des interprétations subsistent dans une relation.

Les tords sont toujours partagés , et c'est bien d'en être conscient , seulement tout le monde ne l'est pas ^^

Tu avances souvent le système de défenses comme " gel " dans les relations , mais parfois certaines personnes sont paranoïaques et entrent en plein délire.
De mon point de vue  ( que je te donne aussi )  la paranoïa ressemble plutôt à de l’agression , pour celui ou celle qui la subit.

Ton amie qui est parti sans vraiment se justifier s'est peut être douter que ça te ferai mal , vu qu'elle connaissait ton passé , mais au moins elle ne la pas retourner contre toi , il faut voir le bon coté des choses.
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Sam 27 Déc 2014 - 17:47

pas retourné contre moi, la paranoïa ou mon passé?
mon passé non elle en a fait abstraction c'était peut être plus facile de ne pas prendre en compte mon vécu pour ne pas se demande si elle allait me faire du mal.

je n'ai pas été parano, le ressenti était basé sur des actes bien réels dans mon cas. par contre, elle est parti sur le principe que tout était de ma faute et que rien dans ces actes ne justifiaient ma réaction.
quand tu discutes tous les jours, pendant 6 semaines, avec quelqu'un plusieurs heures par jour par internet à cause de la distance et qu'une fois à 5 minutes de chez toi elle fait silence radio complet et se montre très distante quand tu oses lui envoyer des messages, je trouve pas que ce soit un comportement normal. même si mon vécu entre dans mon interprétation, il me semble difficile de ne pas être perturbé par cela.
et comme elle a considéré que c'était de ma faute car le fait d'oser en parler dans un mail (certes avec beaucoup de maladresse), c'était apparemment remettre en cause son comportement et donc la juger. donc coté parano dans le coup, peut être que ça a été retourné contre moi si tout compte fait.

je donne des infos parce que j'aime bien que la situation soit claire et précis pour éviter les malentendus. je n'essaie pas de me justifier à tout prix...j'ai peur que l'on me trouve parano pour le coup ^^


Dernière édition par sly25 le Dim 28 Déc 2014 - 20:52, édité 2 fois

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Dim 28 Déc 2014 - 12:22

quand à la peur, si elle résulte de son passé, je pense qu'il faut la surmonter, regarder ce qui nous fait peur et travailler dessus pour ne plus être prisonnier de son passé mais être libre dans le présent

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Invité le Lun 29 Déc 2014 - 0:59



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:25, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Mar 6 Jan 2015 - 12:43

Syl , je ne faisais pas du tout allusion à toi quand je parlais de paranoïa , mais je faisais référence à quelqu’un que j'ai croisé il y a peu.

Je retrouve certaines similitudes de ma connaissance vis à vis de ta connaissance.
On devrait peut être les présenter ... Qui sait ? A eux deux , ils vont bien délirer ^^
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Mar 6 Jan 2015 - 13:05

en effet zebra, ça serait super comique comme situation à observer. un bon scénario pour un film comique Razz

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Mar 6 Jan 2015 - 13:13

Après le Cas Schreber ... Le cas " des vieilles connaissances "
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Pola le Ven 9 Jan 2015 - 18:01

https://m.youtube.com/watch?v=7Adb87ZhxlM

Bon, ca alors ???

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Invité le Sam 10 Jan 2015 - 11:02

Ah lala comme ce sujet me parle, étant un peu incapable de m'attacher :/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Lun 12 Jan 2015 - 14:14

Et non seulement il ne faut pas trop s'attacher , mais en plus , et aujourd’hui plus que jamais , il faut , revendiquer notre liberté.
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Pola le Mar 13 Jan 2015 - 7:24


Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Bibo le Mar 13 Jan 2015 - 10:37

S'attacher à quelqu'un c'est perdre sa liberté ?

Je ne crois pas, il s'agit même selon moi du chemin qui y mène, lorsque l'on vient confronter nos limites à celles de l’autre, tant les limites du corps que celles de l'affecte. C'est en effet le seul moyen de savoir qui je suis profondément, si ma personnalité est assez solide et construite pour pouvoir être différencié de l'être avec qui je désir tant la fusion.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Carla de Miltraize VI le Mar 13 Jan 2015 - 17:41

Pola:
Mais non t'es pas invisible Razz

Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5747
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Deedee le Mar 13 Jan 2015 - 20:41

Bibo a écrit:S'attacher à quelqu'un c'est perdre sa liberté ?

Je ne crois pas, il s'agit même selon moi du chemin qui y mène, lorsque l'on vient confronter nos limites à celles de l’autre, tant les limites du corps que celles de l'affecte. C'est en effet le seul moyen de savoir qui je suis profondément, si ma personnalité est assez solide et construite pour pouvoir être différencié de l'être avec qui je désir tant la fusion.

J'aime bien ce que tu dis Bibo, même si je changerais "fusion" dans ta dernière phrase par "relation". Justement pour moi, la fusion c'est là qu'on perd sa liberté, qu'on disparait dans le "nous" et que les ennuis commencent.
Être libre pour moi, c'est aimer et se lier sans fusionner.
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Mar 13 Jan 2015 - 20:47

alors la je vais rebondir sur un texte que j'ai écrit au mois d'avril sur la fusion justement...
-----------------------------

Fusion, confusion et effusion

Il me semble nécessaire de remettre en cause la notion de fusion telle que décrite à l'heure actuelle.
pour moi, le terme fusion est utilisé de manière galvaudée. il ne définit donc plus ce qu'il devrait.
voici ma définition de la fusion mais aussi les autres termes en rapport pour définir les autres types de relation les plus courantes.

Fusion: union ou chacun verse dans la relation.
Confusion: relation névrotique. (confondu avec fusion par les psy)
Diffusion: relation basée sur l'égo des participants.

- La personne en confusion telle un vampire veut aspirer tout de l'autre pour combler son vide intérieur.
L'autre n'a pas vraiment de place. Il est souvent idéalisé. Il n'est pas reconnu pour ce qu'il est.
Cela exprime un besoin de se perdre dans l'autre idéalisé pour oublier qui on est.
Il y a perte de l'identité des deux personnes qui est remplacé par un "nous" rassurant au début mais totalement déstructurant et destructeur ensuite car le "je" ne pouvant s'exprimer correctement, il va s'exprimer par crise.
Le nous est surinvestit au détriment du "je" et du "tu".

- La personne en diffusion semble préoccupée par le besoin de garder de la distance par rapport à son partenaire.
La communication est insuffisante. Toute raison est bonne pour garder une intimité propre qui tend à l'égocentrisme.
Les sentiments vus de l'extérieur semble très diffus voir inexistants.
Cette relation révèlent un besoin d'indépendance pathologique.
Le nous est plus symbolique que réel. Le "je" étant largement prédominant.

- La personne en fusion verse dans la relation tout ce qu'elle est, mais jamais elle ne s'oublie.
Elle accepte l'autre dans son intégralité.
L'équilibre se fait entre le "nous", le "tu" et le "je". La communication est primordiale.
La relation est basée sur l'échange, la complicité et la complémentarité.
Le "nous" est fait pour résister au temps car il n'est pas remis en cause par les "je" que chacun garde puisque le "tu" contrebalance le je.

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Bibo le Mar 13 Jan 2015 - 23:53

Je n'avais pas pensé aux différentes tournures que pouvait prendre ce terme, qu'en dit la physique ?

Je suis heureux que mes mots t'aient plus Deedee.
Bibo
Bibo

Messages : 2563
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 28
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Mer 14 Jan 2015 - 14:01

Bibo a écrit:S'attacher à quelqu'un c'est perdre sa liberté ?

Je ne crois pas, il s'agit même selon moi du chemin qui y mène, lorsque l'on vient confronter nos limites à celles de l’autre, tant les limites du corps que celles de l'affecte. C'est en effet le seul moyen de savoir qui je suis profondément, si ma personnalité est assez solide et construite pour pouvoir être différencié de l'être avec qui je désir tant la fusion.

Tu as raison , ton point de vue est pertinent Bibo.

C'est juste que , de mon point de vue , s'attacher c'est forcement s'effacer un peu , l'autre ne peut pas forcément tout entendre ( dans les deux sens du terme ) et donc te prive d'une certaine liberté d'expression.     Wink
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Deedee le Mer 14 Jan 2015 - 14:28

Ah je ne suis pas d'accord, on peut continuer d'être soi malgré l'attachement !

Le fait de ne pas pouvoir tout dire c'est évident et c'est vrai avec tout le monde, ce n'est pas ce qui nous rend moins libres.
Avec son amoureux(se), on partage certaines choses, on lui dit certaines choses, mais c'est important d'en garder aussi pour d'autres et aussi pour soi.

L'autre ne peut pas tout entendre c'est vrai, c'est pour ça que les relations fusionnelles sont casse gueule : on se replie l'un sur l'autre et on partage tout. Surtout, on pense qu'on peut tout partager alors on se dit tout et fait tout ensemble, on a l'impression d'être totalement sur la même longueur d'onde mais en fait on disparait dans cette nouvelle entité : le couple fusionnel, ou aucun des deux n'est plus vraiment lui-même.

sly25 je suis d'accord avec les types de relation que tu décris, mais c'est les noms qui ne collent pas, selon moi.
Ce que tu décris comme fusion, c'est pour moi une relation équilibrée.
Ce que tu décris comme diffusion, c'est pour moi une relation légère, non engagée, une relation d'amants.
Ce que tu décris comme confusion, c'est pour moi une relation fusionnelle, qui peut être toxique si l'un des deux est un vampire mais pas toujours.

[je raconte ma vie]
J'ai vécu deux relations fusionnelles, une avec un vampire, une avec un humain. Elles n'ont pas fait les mêmes dégâts malgré des durées identiques : la fin de la relation fusionnelle "saine" a fait mal car c'était la fin d'une histoire de plusieurs années qui n'a pas fonctionné, sentiment d'échec tout ça mais je m'en suis vite remise. La relation fusionnelle avec le vampire m'a laissée exsangue, complètement vidée, 3 ans après l'onde de choc se fait encore sentir, j'ai été changée à jamais.
[/je raconte ma vie]
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Mer 14 Jan 2015 - 19:37

Deedee , je comprends ce que tu veux dire.

Mais quand on a en face de soi quelqu’un qui incite à se taire , parce qu'on sait qu'il est parano , et que tout ce que l'on peut dire sera mal interpréter , alors là oui , on se sent tout de suite moins libre.

La liberté n'est pas dans l’oppression , mais dans l'expression.
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Deedee le Jeu 15 Jan 2015 - 14:29

Une relation ne doit pas entrainer une perte de liberté.
Si je ressens de nouveau cela, ce sera le signal que quelque chose cloche avec cette personne.
Et là, en parler pour essayer de changer les choses, ou bien foutre le camp.

(oui je sais je scotche beaucoup sur cette notion de liberté dans une relation, mais c'est parce que j'y ai renoncé à un moment, je m'en suis mordue les doigts, on ne m'y prendra plus)
Deedee
Deedee

Messages : 1909
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Jeu 15 Jan 2015 - 21:43

C'est clair qu'une relation ne doit pas nous priver de liberté , pour les hommes comme pour les femmes , et à fortiori quand on est une femme.

C'est pourquoi je suggère à toutes les fifilles de rester belles et rebelles ^^
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Philippe le Jeu 15 Jan 2015 - 21:53

Zebra a écrit:C'est clair qu'une relation ne doit pas nous priver de liberté , pour les hommes comme pour les femmes , et à fortiori quand on est une femme.
Pourquoi « a fortiori » pour les femmes ?  confused

C'est pourquoi je suggère à toutes les fifilles de rester belles et rebelles ^^
C'est sûr qu'il vaut mieux rester belle & rebelle que moche & remoche !  Razz

Source:
Citation d'une amie lyonnaise, surdouée de son état.
J'imaginais pas la caser ici un jour, celle-là !
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Invité le Jeu 15 Jan 2015 - 22:40

Il me semble que c'est Mister Gainsbourg qui a dit : la laideur a cela de supérieur à la beauté c'est qu'elle dure.
Mieux vaut donc rester rebelle, au pire si on devient moche, on sera re belle après quand même ? Smile

(ça reste dans le sujet, se sentir moche n'aide pas en entrer en relation Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Ven 16 Jan 2015 - 11:14

Cela dit Phil , ça prévaut aussi pour les hommes.
Mieux vaut être beau et rebeau que moche et remoche  Very Happy

Zab, si se sentir moche n'aide pas en entrer en relation , on imagine bien celui ou celle qui se croit beau ou belle alors qu'il n'en est rien Wink
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par JANE le Ven 16 Jan 2015 - 17:56

entre celui qui se sent "beau" (terme bien jubjectif qui plus est) et celui qui se sent moche la différence est peut-être actif/passif, voir en accord avec lui-même/ pas en accord avec lui-même
JANE
JANE

Messages : 121
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 45
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Zebra le Ven 16 Jan 2015 - 19:46

Exactement , la beauté est bien subjective.

Et puis après tout , l'essentiel est d’être en accord avec soi même. Wink
Zebra
Zebra

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Invité le Mer 21 Jan 2015 - 21:55

surtout se sentir bien dans ses baskets, après on est toujours le beau ou moche de quelqu'un.
se voir beau soi, (et pas forcément en terme purement esthétique) est important et joue quand on entre en relation avec quelqu'un.

il paraît que je me sens à l'aise partout et que j'ai du charisme (quand je ne fais pas peur lol), je pense que ça vient du fait que je me sens bien avec moi et que si on me respecte je respecte l'autre en l'observant un peu pour voir comment entrer au mieux en relation avec lui et en donnant des infos adéquates sur moi en fonction aussi.

c'est comme la féminité. chacun l'interprète à sa façon, à sa visualisation. (si je disais sur un forum ou sur du virtuel que je suis secrétaire, évidemment celui qui m'avait fantasmée une semaine à fond en tailleur jupe et hauts talons....

pour ma part j'ai laissé tomber cette partie il y a bien longtemps, je suis comme je suis, et après si je suis avec quelqu'un on négocie, on ne peut plaire à tout le monde et autant se montrer sous son vrai jour. par laisser tomber je veux dire que jeune je me disais déjà très vite qu'il allait falloir que je me fasse une raison en vieillissant si je ne me fixais que sur l'esthétique, l'apparence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Intellectualisation du sentiment amoureux

Message par Occitanie33 le Dim 1 Fév 2015 - 0:50

Je réponds à ton post parce que je reconnais en toi le comportement amoureux (?) de mon ami JP. Je suis persuadée qu'il est HP +++ et je commence à comprendre son mode de fonctionnement: une stratégie mise en place depuis très longtemps je pense. Il est incapable de faire part du moindre sentiment ou du moindre ressenti. Il intellectualise tout en déviant le sujet ou la question concernant ses sentiments sur des questions philosophiques tortueuses. Même lorsque la question est fermée et n'attend qu'un oui ou non, il dévie, dérive et je dois le ramener 3 fois à la chose pour que je puisse avoir une réponse. Il ne m'appelle jamais en me disant "j'avais envie de t'entendre" ou "tu me manques". Il a besoin systématiquement d'un prétexte même s'il sait que je sais. Au début de la relation, j'ai eu du mal à le faire lâcher prise ne serait-ce que sur la plage ou même chez lui dans son canapé. Il faut qu'il reprenne systématiquement le contrôle en utilisant notamment son smartphone.
Alors que je pensais avoir fait le plus dur dans le rapprochement amoureux, après deux relations, il a brusquement fait marche arrière et ne me touche plus. Pendant quelque temps, il a accepté les baisers, puis plus rien. Mercredi dernier, lors d'une soirée associative, il a vraiment insisté pour que je reste manger mais ne m'a pas adressé la parole de la soirée.
Je tente la technique du silence radio pour le faire réagir. Je veux le pousser dans ses retranchements pour qu'il m'appelle: il m'a déjà appelée par deux fois quand je lui ai dit que je mettais un terme à notre relation, là il était en panique total et a appelé sous l'emprise (enfin!) de ses émotions. Mais là j'avoue que je sature: marre des repas au restau qui ne mènent à rien si ce n'est des discussions intellectuello-philosophiques. Je ne supporte plus d'être à ses côtés et de ne pouvoir le toucher. Je le lui ai dit mais la peur l'empêche d'avancer. Il a une compagne avec qui cela ne va plus du tout depuis des années mais il ne veut pas prendre des décisions. Il considère très rationnellement que le fait de ne pas coucher avec moi ne le rend pas infidèle! Et ce même s'il ne dit pas à sa compagne qu'il mange ou va se promener avec moi.
Je précise que je viens de découvrir mon haut potentiel et que je n'ai pas pu lui en parler puisque plus de contact. Mais j'ai tenté de lui ouvrir les yeux sur son HP en lui fournissant des infos sur le sujet.
J'avoue que je ne sais pas du tout quoi faire d'autant que dès le début de notre relation nous avons évoqué un avenir commun comme une évidence. Des conseils (notamment d'hommes) seraient les bienvenus.
Dois-je continuer à tendre des perches? Ou dois-je le laisser venir à moi?
Merci de votre aide dans cette découverte de la zébritude masculine amoureuse.
Occitanie33
Occitanie33

Messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 49
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par https://www.google.fr le Dim 1 Fév 2015 - 1:36

@Occitanie
Ton ami JP, il a surtout l'air de ne pas vouloir tromper sa compagne, même si il est bien mal engagé.
https://www.google.fr
https://www.google.fr

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par sly25 le Dim 1 Fév 2015 - 9:47

@Occitanie33: mon comportement est le résultat de l'hyper-émotivité du Hp mais développé dans un milieu non sécure qui ne m'a pas permis de faire avec cet hyper-émotivité. n'ayant pas appris à la gérer, je n'avais que la possibilité de la mettre à distance pour qu'elle soit supportable. s'ajoute à cela des traumatismes dans l'enfance qui n'ont pas arrangé le cas. maintenant que les traumatismes, du moins les plus conséquents, destructeurs et donc déstabilisants pour une gestion correcte des émotions ont été traités en EFT (emotionnal freedom technique), il devient plus aisé de laisser les émotions s'exprimer petit à petit. de les laisser exister en contrôlant juste leur intensité mais sans les refouler par exemple. j'avance tout doucement mais j'avance toujours...
pour ton ami JP qui semble lui aussi avoir du mal avec ses émotions, je ne saurai trop quoi te conseiller. lui tendre des perches ne fait que le rassurer sur ce que tu ressens pour lui. certes, il semble avoir besoin d'être rassuré mais une fois rassuré on se sent en confiance et on agit. la ça ne semble pas être le cas du tout.
le laisser venir à toi: dans ces cas la, il exprime une émotion, la peur, la peur de te perdre, de se retrouver seul etc...
en gros, il semble vivre que dans la peur et il semble que quoique tu fasses il se contente de ça. il semble coincé dans ce schéma.

alors en fait, je te conseillerai une chose: parles lui! dis lui toi ce que tu ressens du fait de ce comportement. faudra prendre des pincettes pour ne pas le heurter mais exprime tes émotions et pourquoi son comportement te dérange.
il est possible qu'il ne comprenne pas, voir qu'il se ferme complétement si tu le fais mal. au début de ce sujet, c'est ce que j'ai décrit: une personne qui m'évitait à cause de ces propres problèmes et que j'ai du heurté en voulant seulement montrer que la situation était pénible à vivre pour moi sauf que je n'avais pas prévu que son hyper-émotivité allait s'emballer et lui faire péter un plomb en lui empêchant de regarder la situation en face. ensuite, je me suis dit qu'avec le temps, se calmant, elle le ferait forcément alors que non pas du tout, elle s'est mise des œillères pour ne pas se confronter à une situation délicate...
je te conseillerai donc de bien préparer ton intervention, de le voir en face à face, de le mettre dans une situation ou il se sentira en sécurité pour aborder cela. comme elle m'évitait, je l'avais contacté par mail et je me suis rendu compte en t'écrivant qu'elle n'était pas du tout en situation sécurisée quand elle l'a lu. donc fait tout pour le mettre en sécurité pour aborder cela pour qu'il ne soit pas submergé complétement par l'émotion.

sly25

Messages : 233
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Besançon

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par SANJUE le Mer 4 Fév 2015 - 0:21

La problématique principale que je rencontre parfois est la production permanente d'émotions, par conséquent je me protège par le biais d'une paroi à base de silences pour ne pas - ou moins - souffrir. Pourtant, cela ne sert à peu près à rien parce qu'une relation amoureuse se créee sans ces artifices.
SANJUE
SANJUE

Messages : 48
Date d'inscription : 16/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Occitanie33 le Mer 4 Fév 2015 - 17:54

Quant à moi, on m'a toujours dit que j'avais une apparence froide et autoritaire (mon métier n'aide pas!) mais qu'une fois qu'on me connaissait on me trouvait étonnamment ouverte et marrante. Une façade de protection. Pour les hommes, ma foi, je n'ai jamais su entrer en relation, enfin comme la majorité des gens dans un café, en boîte... En résumé, je ne sais pas draguer. Ca me semble d'ailleurs ridicule et superficiel. Ma stratégie d'entrée en contact passait par l'écrit ou plutôt mes écrits. Le problème alors est que mon hypersensibilité et mon honnêteté dans le sentiment amoureux fait que je me livre trop et trop vite et que jusqu'à présent j'ai surinvesti mes relations amoureuses. Ma peur de l'abandon (j'irai d'ailleurs faire un tour sur ces topics) a foiré 3 relations qui ont été importantes pour moi. J'ai découvert la PBA (psycho-bio-acupressure) qui a résolu en une séance ce problème là. Et si je pense encore tous les jours à mon ami actuel, je suis aujourd'hui capable de ne pas appeler ou écrire en permanence, je suis capable de prendre de la distance par rapport à cette relation et de m'interroger sur sa viabilité. Dans les précédentes relations, je ne me posais aucune question, j'étais tellement dans le désir de fusion par peur de l'abandon que finalement je provoquais la rupture que je craignais.
Mais je n'arrive toujours pas à maîtriser l'intensité de mes sentiments. Et dernièrement, je me suis sentie noyée par l'immensité de cet amour que JP m'empêche de montrer par des gestes et qu'il s'empêche lui-même d'exprimer.
Peut-on construire une relation à base de silence? Peut-être que certains silences sont nécessaires? J'attends d'ailleurs toujours l'homme qui comprendra mes silences? JP comprendra-t-il?
Occitanie33
Occitanie33

Messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 49
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Occitanie33 le Lun 16 Fév 2015 - 20:39

Le problème n'est pas d'entrer en relation c'est d'y rester!
Et je viens d'en faire de nouveau la douloureuse constatation.
Et de nouveau, émotionnellement, c'est extrêmement dur à vivre. Nouvel échec avec pourtant à l'origine et pour la première fois une certaine méfiance et beaucoup d'interrogations. Et cette impression sournoise et persistante que l'amour décidément m'est interdit comme si je n'y avais pas droit. J'écris ça et je suis submergée de nouveaux par ce flot d'émotions au plus profond de moi. Savoir que je suis HP ne m'aide pas à gérer ça même si ça m'aide à comprendre. J'aimerais pouvoir m'endormir et ne plus jamais me réveiller pour vivre ça mais surtout pour éteindre cette souffrance qui s'amplifie dès que je me couche parce que le cerveau prend le relais et ressasse tout: les souvenirs, les sensations, les sentiments ressentis, les odeurs... C'est à la fois magique et tellement douloureux parce que tout ça c'est du passé et que je sais que je suis de moins en moins capable de faire confiance à un homme.
Occitanie33
Occitanie33

Messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 49
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 2 Mar 2015 - 17:23

Ben sur le décalage entre "l'entrée" en relation et le "une fois en relation" j'ai interrogé 2 ex avec qui je suis resté plus de 4 ans. Dans les 2 cas c'est moi qui ait "cherché à avoir la relation". Il parait que le décalage est assez gros, pas négatif vu que ce sont des histoires qui ont "fonctionées ". Dans les 2 cas au départ elles pensaient que ça ne durerait pas, c'est assez marrant d'ailleurs d'apprendre ça après coup lol.
Y en a une elle m'a dit, en gros, je cite de tête la phrase mais c'était à peu près ça (je trouve ça marrant parce qu'on m'a ressorti il y a pas si longtemps la même chose pour le début) "tu es passé du bébé chat tout fou, à l'assurance malsaine qui fait peur, au bon chat adulte à la sérénité rassurante, comme si pour me séduire il fallait courir partout et tu m'épuisais, alors qu'une fois ensemble tu étais enfin toi, tu me reposais tu me rassurais sans m'étouffer et tu me laissais enfin tomber amoureuse" (les mots étaient surement un peu différents pour la fin, mais le début c'est exactement ça). L'autre j'ai eu la discussion il y a très très longtemps, mais ce décalage aussi était ressorti et elle m'avait sorti aussi qu'elle n'avait pu tomber amoureuse qu'une fois ensemble.
Inversement du coup, les "coup de foudre" ce sont finis très très vite. Les fois où je me suis fait séduire par des filles que je connaissais à peine, ça c'est vite fini. Les fois où je me suis fait séduire par des filles qui me connaissait ça a pu durer et c'est moi qui tombait amoureux après (enfin 2 histoires courtes 8 mois et 10 mois et une de 3 ans et demi).
Alors avec cette donnée en tête j'aurais dû changer mon comportement, mais je ne sais pas expliqué pourquoi y a ce décalage à chaque fois...
Mais du coup si on est nombreux (en mec ?) à avoir ce décalage, qui peut entrainer cette difficulté, ça expliquerait certaines choses ?

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20454
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Occitanie33 le Lun 2 Mar 2015 - 21:24

Je ne sais pas si c'est parce que je suis HS mais je ne comprends pas Kalthu le décalage dont tu parles. De quel ordre est-il? Peux-tu t'expliquer?
Quand à moi je pense être naturelle, sincère et je crois n'être jamais aussi "moi" que lorsque je suis vraiment amoureuse. Au final, j'ai l'impression d'en payer le prix et que les hommes (zèbres, tigres ou autres bestiaux) utilisent cette sincérité à leur profit. Je reste donc à chaque fois sur un sentiment de trahison.
Occitanie33
Occitanie33

Messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 49
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 2 Mar 2015 - 21:37

Ben interprétation perso de moi même, dans mon entrée en relation j'ai la pétoche (ça marche en amour ou en amitié), comme j'ai la pétoche, je fonce, j'enfile un cosutme bien faire, bien bravache, genre invincible invulnérable mode protection.
Si la relation s'établie, ensuite je vire le tout, donc un décalage entre ce que j'ai présenté et ce que je suis.
Attention, je ne mens pas, je n'invente rien quand je suis dans ce mode là, c'est plus dans une forme de comportement, de choix de conversations etc... Mais une fois "avec" la personne, là je remballe (inconsciemment) tout le barda du parfait guerrier

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20454
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 40
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par mbctmoi le Mar 3 Mar 2015 - 15:16

@occitanie33je crois que je comprends ce que tu vis, ayant eu ce même probleme de ne pas savoir quelle est la bonne durée, en temps de silence, à respecter;des périodes de silence de mon ami pouvant durer plusieurs semaines...une vraie torture pour qui a juste besoin que l'autre lui donne un signe de vie. J'ai acquis au fil des années une capacité de plus en plus grande à supporter ces silences sans avoir trop l'impression que tout a explosé et croire que tout existe encore autour de moi et moi aussi.Bon, cette fois, deux mois de silence, je crois que c'est définitif...

et quand je vous lis, je commence à avoir peur de cette difficulté que vous vivez à entrer en relation. Je ne l'ai jamais eue, mais c'est maintenant qu'elle survient, et de façon assez brutale, comme si ma capacité à faire l'effort de me mettre au diapason était épuisée?

mbctmoi

Messages : 90
Date d'inscription : 02/03/2015
Localisation : VAR

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Occitanie33 le Mar 3 Mar 2015 - 20:48

Moi, je n'ai aucun souci en amitié même si je soupçonne mes meilleures amies d'être des HP qui s'ignorent! Par contre, belle galère en amour. Je ne sais pas draguer ou séduire. Tout passe par l'intellect et mes écrits. L'étape "échanges" par discussion: tout va bien pour peu que le mec en face ait du "répondant". Pas de souci non plus côté sexe (c'est déjà ça!). Tout se complique quand il faut mener l'étape: "on continue à se voir, mais il ne faut rien demander au bonhomme". Il ne faut pas l'appeler ou il faut doser les appels (mais on n'a pas la prescription variable selon l'individu), il faut décoder les signes de monsieur (il veut, il veut pas?), il ne faut pas mettre la pression. On se voit mais faut surtout pas que les autres le sachent... Enfin bref, tout ça, ça me saoule. C'est du faire semblant. Quand j'aime, je sais ce que sait et je sais ce que je veux, inutile de tourner autour du pot pendant 350 ans!
Bon le type en face, il a pas l'air de savoir ce qu'il veut, tiré en arrière par sa sacro sainte liberté. Mais alors qu'il la garde sa p... de liberté, qu'il annonce franchement la couleur ("je veux du cul") et basta! J'ai à chaque fois l'impression d'avoir perdu du temps et de l'énergie tout en m'étant perdu moi-même dans une histoire d'amour dont je ne sais même pas si elle a été réelle, si les sentiments étaient véritablement partagés.
Ca se sent que je suis remontée là???
Occitanie33
Occitanie33

Messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 49
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

de la difficulté de rentrer en relation Empty Re: de la difficulté de rentrer en relation

Message par Occitanie33 le Mar 3 Mar 2015 - 20:50

mbctmoi: Pour le lâcher-prise des appels téléphoniques, je suis passée par la PBA (psycho-bio-accupressure): génial et efficace!
Occitanie33
Occitanie33

Messages : 39
Date d'inscription : 31/01/2015
Age : 49
Localisation : Le Teich

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum