Avec mes collègues

Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Avec mes collègues

Message par ahhotep le Jeu 25 Déc 2014 - 9:03

Je suis actuellement en cdd dans une juridiction. Je me suis incrusté dans un groupe avec des gens de mon service pour ne pas être seule à la cantine.
J'ai trouvé des collègues à peu près de mon âge. Mais leurs conversations m'ennuies à mourir à table. Toujours entrain de se plaindre de leur boulot. Je mange avec des greffières. Mais desfois j'ai envie de leur dire allez travailler en Cabinet d'avocats ça vous fera du bien après. Bon après c'est sur ce n'est pas un métier de rêve.

Mais, je ne comprends pas pourquoi je m'ennuie avec ces personnes là.

Toute façon j'ai toujours eu du mal à m'intégrer dans un groupe. C'est assez pénible de se sentir toujours à l'écart. Décidément ça ne changera jamais. Sad Twisted Evil

ahhotep
ahhotep

Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Bibo le Jeu 25 Déc 2014 - 11:39

Tu arriveras peut être, en les connaissant un peu mieux, à trouver des sujets d’intérêt chez eux que tu pourras relier à tes propres sujets d’intérêt. Mais il faut chercher, poser des questions, s’intéresser, oser, sans paraitre trop intrusif.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par ahhotep le Jeu 25 Déc 2014 - 12:03

Oui tu as raison, depuis quelques jours j'ai l'impression qu'il y a un mieux.
ahhotep
ahhotep

Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Abonné absent le Jeu 25 Déc 2014 - 14:22

J'ai passé 3 ans dans ma dernière boite.
La première année c'était horrible. Aucun point commun avec mes collègues de bureau. Et comme c'était réciproque, je me suis retrouvé à manger seul (dans une cantine de 600 places) tous les jours.
La seconde année un intérimaire a été embauché et nous avons rapidement sympathisé. Nous mangions donc souvent ensemble.
Enfin la dernière année je me suis retrouvé dans une équipe hyper sympa et nous étions tous les jours ensemble à la cantine, rechignant à retourner travailler au bout d'une heure.
Comme quoi la roue tourne et qu'il faut parfois prendre son mal en patience.
Bon courage. Smile


Dernière édition par Silwilhith le Jeu 25 Déc 2014 - 17:39, édité 1 fois
Abonné absent
Abonné absent

Messages : 2725
Date d'inscription : 21/12/2014
Age : 55

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par ahhotep le Jeu 25 Déc 2014 - 17:35

C'est ce que je me dis.
ahhotep
ahhotep

Messages : 45
Date d'inscription : 15/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par HarleyQuinn le Jeu 8 Jan 2015 - 17:37

ahhotep a écrit:Je suis actuellement en cdd dans une juridiction. Je me suis incrusté dans un groupe avec des gens de mon service pour ne pas être seule à la cantine.
J'ai trouvé des collègues à peu près de mon âge. Mais leurs conversations m'ennuies à mourir à table. Toujours entrain de se plaindre de leur boulot. Je mange avec des greffières. Mais desfois j'ai envie de leur dire allez travailler en Cabinet d'avocats ça vous fera du bien après. Bon après c'est sur ce n'est pas un métier de rêve.

Mais, je ne comprends pas pourquoi je m'ennuie avec ces personnes là.

Toute façon j'ai toujours eu du mal à m'intégrer dans un groupe. C'est assez pénible de se sentir toujours à l'écart. Décidément ça ne changera jamais.  Sad  Twisted Evil


Comme je te comprends... Moi ça m'ennuie, mais je suis tellement sensible que j'aime pas être la tete de turc alors je me force. Et quand ça part en vrille je m'effondre. C'est ce qui arrive en ce moment, pour des petits trucs. Je comprends ce qu'on veut me dire mais on me le dit sur un ton tellement agressif que je suis plus démotivée qu'autre chose. Et je sens que si on m'agresse plus, c'est parce que je suis moins intégrée... parce que je suis parfois bizarre. Le truc c'est que je vois que certains d'entre vous se fichent que ces gens pensent du mal d'eux ou ne les intègrent pas. Mais moi, je n'y arrive pas du tout et c'est très très problématique....
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Bibo le Jeu 8 Jan 2015 - 17:45

HarleyQuinn a écrit:
Le truc c'est que je vois que certains d'entre vous se fichent que ces gens pensent du mal d'eux ou ne les intègrent pas. Mais moi, je n'y arrive pas du tout et c'est très très problématique....
Ce qui t'embête c'est de ne pas être intégrée par la majorité dans une situation de groupe ou alors est ce le fait de n'avoir aucun soutient, même hors des situations de groupes ?
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par HarleyQuinn le Jeu 8 Jan 2015 - 18:21

Bibo a écrit:
HarleyQuinn a écrit:
Le truc c'est que je vois que certains d'entre vous se fichent que ces gens pensent du mal d'eux ou ne les intègrent pas. Mais moi, je n'y arrive pas du tout et c'est très très problématique....
Ce qui t'embête c'est de ne pas être intégrée par la majorité dans une situation de groupe ou alors est ce le fait de n'avoir aucun soutient, même hors des situations de groupes ?

C'est le reflet négatif que ça me renvoie. Si on ne m'aime pas alors je ne suis pas bien, donc je suis réellement nulle comme je le pense, etc. J'ai du soutien, j'ai des amis, mais mon problème ce sont plutot les groupes... au boulot.
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Bibo le Jeu 8 Jan 2015 - 19:01

HarleyQuinn a écrit:
C'est le reflet négatif que ça me renvoie. Si on ne m'aime pas alors je ne suis pas bien, donc je suis réellement nulle comme je le pense, etc. J'ai du soutien, j'ai des amis, mais mon problème ce sont plutot les groupes... au boulot.

C'est plus un problème d’imperméabilité à l'image que te renvoie l'autre (les groupes au boulot) alors ?

Il faut (c'est les conseils de Bibo, pas d'un pro, donc n'oublie pas les pincettes) que tu trouves un moyen de te rassurer quand à tes propres compétences et qualités de manière à ce qu'elles deviennent indépendantes du reflet ou que tu fasses en sorte que ces personnes (les groupes au boulots) en viennent à te renvoyer une bonne image.

Dans le premier cas c'est un travail te concernant (gestions émotions, réalisation dans d'autres domaines que l'activité pro), dans le deuxième cas c'est un travail concernant une sorte de manipulation consciente de ton comportement avec tes collègues (mais cela nécessite de savoir la jouer "faux" pour gagner une récompense des autres, comportement limité par ta capacité à être différemment de manière plus ou moins éphémère selon tes objectifs).
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Hashirama le Ven 9 Jan 2015 - 0:02

@HarleyQuinn
Se la jouer un peu faux sans ce que cela t'affecte est une des meilleures options mais parfois il faut savoir refoutre certains à leur place sinon ...(tu connais déjà la suite, torchon , serpillère et tout le tralala)
La bonne réaction à adopter dépendra de l'instant et de ton tempérament et surtout de ce que tu veux.
Quand à cette histoire de récompense , n'hésite pas à dire non au su-sucre Smile
Hashirama
Hashirama

Messages : 160
Date d'inscription : 21/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Bibo le Ven 9 Jan 2015 - 9:20

Hashirama a écrit:
Quand à cette histoire de récompense , n'hésite pas à dire non au su-sucre Smile
C'est un image. Au cas ou ce ne serait pas encore évident, je tente de m'écarter du cas particulier.
Bibo
Bibo

Messages : 2566
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 29
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par HarleyQuinn le Ven 9 Jan 2015 - 16:44

Bibo a écrit:
HarleyQuinn a écrit:
C'est le reflet négatif que ça me renvoie. Si on ne m'aime pas alors je ne suis pas bien, donc je suis réellement nulle comme je le pense, etc. J'ai du soutien, j'ai des amis, mais mon problème ce sont plutot les groupes... au boulot.

C'est plus un problème d’imperméabilité à l'image que te renvoie l'autre (les groupes au boulot) alors ?

Il faut (c'est les conseils de Bibo, pas d'un pro, donc n'oublie pas les pincettes) que tu trouves un moyen de te rassurer quand à tes propres compétences et qualités de manière à ce qu'elles deviennent indépendantes du reflet ou que tu fasses en sorte que ces personnes (les groupes au boulots) en viennent à te renvoyer une bonne image.

Dans le premier cas c'est un travail te concernant (gestions émotions, réalisation dans d'autres domaines que l'activité pro), dans le deuxième cas c'est un travail concernant une sorte de manipulation consciente de ton comportement avec tes collègues (mais cela nécessite de savoir la jouer "faux" pour gagner une récompense des autres, comportement limité par ta capacité à être différemment de manière plus ou moins éphémère selon tes objectifs).

Merci pour vos réponses! Oui je crois qu'il faut un peu des deux en fait. Un juste milieu, moins être touchée et essayer de jouer un rôle parfois pour avoir l'air plus... normale.

@Hashirama
il faut aussi que j'apprenne effectivement à dire non et à dire "là ça dépasse les bornes", après moi je suis plus "parlons-en, mais ne sois pas agressif et écoute moi aussi", ça marche pas à chaque fois...
HarleyQuinn
HarleyQuinn

Messages : 236
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Cerise verte le Mer 25 Fév 2015 - 15:00

HarleyQuinn a écrit:
Bibo a écrit:
HarleyQuinn a écrit:
C'est le reflet négatif que ça me renvoie. Si on ne m'aime pas alors je ne suis pas bien, donc je suis réellement nulle comme je le pense, etc. J'ai du soutien, j'ai des amis, mais mon problème ce sont plutot les groupes... au boulot.

C'est plus un problème d’imperméabilité à l'image que te renvoie l'autre (les groupes au boulot) alors ?

Il faut (c'est les conseils de Bibo, pas d'un pro, donc n'oublie pas les pincettes) que tu trouves un moyen de te rassurer quand à tes propres compétences et qualités de manière à ce qu'elles deviennent indépendantes du reflet ou que tu fasses en sorte que ces personnes (les groupes au boulots) en viennent à te renvoyer une bonne image.

Dans le premier cas c'est un travail te concernant (gestions émotions, réalisation dans d'autres domaines que l'activité pro), dans le deuxième cas c'est un travail concernant une sorte de manipulation consciente de ton comportement avec tes collègues (mais cela nécessite de savoir la jouer "faux" pour gagner une récompense des autres, comportement limité par ta capacité à être différemment de manière plus ou moins éphémère selon tes objectifs).

Merci pour vos réponses!  Oui je crois qu'il faut un peu des deux en fait. Un juste milieu, moins être touchée et essayer de jouer un rôle parfois pour avoir l'air plus... normale.

@Hashirama
il faut aussi que j'apprenne effectivement à dire non et à dire "là ça dépasse les bornes", après moi je suis plus "parlons-en, mais ne sois pas agressif et écoute moi aussi", ça marche pas à chaque fois...

Salut à vous,

Je me permets d'intervenir car je me reconnait beaucoup dans vos descriptions et je vous laisse découvrir personnellement ma relation avec ma collègue qui est des plus diiffcile, j'ai aussi du mal à dire non et à m'imposer j'ai toujours l'air naive (même niaise) et grrr je ne supporte plus ... Donc voilà pour l'histoire je travaille depuis presque deux ans dans une entreprise internationale, dans mon bureau la secretaire de mon directeur (N+2), j'ai d'abord trouvé cette petite dame fort sympathique car elle s'est empressée de m'accueillir, de me faire visiter, me présenter les gens (chaque fois avec son petit commentaire).
Elle a 30 ans de boite, je me suis donc tout de suite sentie chez elle, dans son bureau, dans son entreprise, mais petit à petit j'ai quand même voulu prendre mes marques et utilisé par exemple le tableau quis se trouve de mon côté du bureau pour y mettre une carte et d'autre chose "personnelle", j'ai donc commencer petit à petit à perturber sa petite routine quotidienne (je suppose).

Ce qui a commencé à m'agacer c'est sa négativité exacerbée, tout l'opposé de moi qui voit la vie en rose et trouve du positif même dans les pires galères.
J'arrive souriante le matin, elle est déjà dans un état incroyable pour des futilités.
Bref cet aspect était le premier point qui a commencé à me déranger mais ensuite elle a commencer avec des critiques incessantes sur tout et tout le monde, des soupirs, des alala à longueur de journée apitoyée sur son bureau, s'énervant au téléphone avec ses interlocuteurs, hurlant presque parfois.

Les gens ont tout de suite pris le raccourci de s'adresser à moi (tout sourire et gentille à excès) plutot qu'à elle qui n'a jamais le temps pour rien.
Je ne suis pas secretaire mais les 2 minutes que me prennent ces petites demandes ne me dérangent absolument pas.
Ensuite nous voilà dans une situation de concours, un coucours d'innovation est lancé dans notre dapartement, bien entendu je me donne à fond dans ce concours étant une éternelle compétitrice et le remporte haut la main.

Sa réaction fut des plus incroyable car elle est entrer dans une colère incroable ( joue rouge, soupir, tape agressivement sur son clavier, se met à vider completement l'armoire pour la ranger mais dans une nervosité perceptible, surtout pour moi). Au départ je me suis dit qu'elle devait avoir une autre raison qui expliquerait ce comportement, mais non à chacune de mes réussite ce comportement ressurgi.

J'ai droit chaque matin à une petite remarque sur ma tenue vestimentaire ( pas toujours négative mais très dérangeante) Ex: Ho tu es encore en noir !! Mais

J'en ai d'abord parlé à la personne de confiance de l'entreprise, me disant qu'il me trouverait certainement une solution, sauf que non cette femme est réputée dans la société pour son aigreur.
Il s'étonnait d'ailleurs de ne me pas m'avoir vue débarquer plus tôt (rassurant ).
Il me propose une confrontation, mais je ne peux pas l'affronter hors qu'"officiellement nous n'avons aucun problème" je ne dis jamais rien!!

Mais là, plus le temps passe et plus ça devient insupportable, je ne supporte plus rien, je ne fais que pleurer elle me rend malade!!

En ayant toujours ce sourire hypocrites que je déteste tant, j'essaye de parler le moins possible, mais étant une grande bavarde et à 2 dans le bureau c'est vraiment difficile à vivre.

Je me remets beaucoup en question me disant est-ce moi qui suis parano ou est-ce vraiment elle qui fait ces réflexions exprès pour me démonter.

Elle m'a une fois dit que mes cheveux étaient tellement abimé que je n'avais pas d'autres choix que de les couper, il faut savoir que la plupart des filles de mon age trouve ma chevelure superbe (ses propos étaient donc infondés).
J'ai également appris que dès qu'elle a l'occasion, elle essaye de m'entasser en exagérant une éventuelle faute que j'aurais commise, sur un travail qu'elle ne gère absolument pas.

J'en ai donc ensuite parlé à mon chef, celui-ci sourire aux lèvres me confirme que je suis un bon élément et que cela peut frustré je cite 'Il y a des personnes qui tirent l'entreprise vers l'avant et d'autres qui suivent ça peut être dérangeant.
La solution proposée, ils vont la valoriser pour ne plus qu'elle se sente infériorisée par rapport à moi pardon ??!!! Mais comment ? Pourquoi je ne comprend pas j'attendais vraiment une solution plus efficace que celle ci car j'ai des plaques sur la tête tellement cette histoire est en train de me pourrir la vie, ajoutons à cela qu'elle passe son temps à me dire calme toi, n'en fais pas trop ça va se retourner contre toi, n'en demande pas trop etc etc sauf que ce qu'elle ne sait pas c'est que malgré le fait que je sois arrivée il y a un an, refait toutes les procédures, remis de l'ordre dans tous les dossiers actualisé les méthodes de travail, repris en plus l'équivalent d'une personne temps plein en travail et ben je m'ennuie hors que la précédente était débordée avec la moitié.

Je suis déboussolée, je en sais plus quoi faire pour me sortir de cette situation ! HELP please conseils ou autres aant vécu ce genre de situation...
J'espère ne pas avoir été trop longues dans cette explication... affraid

Cerise verte

Messages : 11
Date d'inscription : 25/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Invité le Mer 25 Fév 2015 - 15:05

Cerise verte a écrit: Elle m'a une fois dit que mes cheveux étaient tellement abimé que je n'avais pas d'autres choix que de les couper, il faut savoir que la plupart des filles de mon age trouve ma chevelure superbe (ses propos étaient donc infondés).






j'ai des plaques sur la tête tellement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Stauk le Mer 25 Fév 2015 - 15:11

@Cerise : c'est le charme du monde de l'entreprise. On a pas toujours le choix de ses collègues. Et eux ne viennent pas forcément là par choix non plus. Alors oui, ça pose beaucoup de problèmes, et ça créé du mal être. Il est assez exceptionnel d'être dans une équipe qui convient totalement. Si ça arrive, profites en à fond !
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Invité le Mer 25 Fév 2015 - 15:25

http://www.cartesenmain.com/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Blossac le Ven 27 Fév 2015 - 0:00

J'embauche dans une nouvelle boîte dans un mois et les relations avec les collègues est le point que je redoute le plus.
J'espère réussir à m'intégrer mais je sais que c'est difficile en général. Je prie pour qu'un autre zèbre soit présent.
J'ai peur que cela influe une fois de plus sur la qualité de mon travail. On en vient à avoir des comportements à l'opposé de ce que l'on souhaite , juste pour s'intégrer. A jouer les idiots et s'empêcher de performer .
Blossac
Blossac

Messages : 817
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Paradoxe le Ven 27 Fév 2015 - 0:24

En fait, je crois que c'est le cas de la plupart des gens, peu importe leurs conditions, beaucoup de gens se sentent un peu seul en entreprise. Certains doivent juste mieux tolérer la sympathie de façade que d'autres.

On a rarement des amis au travail, plutôt des collègues de bureau, des gens qui vivent à coté de toi sans que tu es pu choisir. Effectivement, selon les membres d'une équipe et leur synergie, on peut passer des bons moments, mais sincèrement, combien de gens qui bossent ensemble se voit le week-end ? Je ne crois pas que ce soit une majorité.

Nos thématiques intensifies peut être ces processus, l'ennuie venant plus rapidement, le perfectionnisme prenant le pas sur la quiétude, la volonté d'aider défiant l’intérêt égoïste, mais tout le monde m'as l'air plus ou moins concerné.
Paradoxe
Paradoxe

Messages : 372
Date d'inscription : 19/10/2014
Age : 34
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Avec mes collègues  Empty Re: Avec mes collègues

Message par Lilou le Dim 1 Mar 2015 - 16:39

Là où je travaillais avant, je n'avais pas forcément beaucoup de points communs avec les personnes que je cotoyais le plus, mais pourtant je les appréciais car je leur trouvais de grandes qualités et que nous oeuvrions pour la même cause en y mettant du coeur. Par contre, je ressentais quand même ce fameux "décalage" et il m'est arrivé de me friter avec certaines personnes car j'ai du mal à fermer ma bouche sur certains sujets lol!
Mon ennui n'a jamais été aussi grand qu'en réunion ceci dit, là c'était épouvantable affraid
Lilou
Lilou

Messages : 598
Date d'inscription : 25/07/2009
Age : 39
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum