Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par RêveuseEnDroit le Mer 10 Déc 2014 - 12:23

Bonjour,

Bon, alors je vous expose les faits (juriste power) :

Souvent, on me demande "Mais pourquoi tu as l'air triste ?" alors que je ne le suis pas du tout, je suis juste en train de penser ... Donc j'en déduis que lorsque je pense (tout le temps en fait), j'ai l'air triste ... En soit, je ne sais pas trop comment changer ça mais je le vis très bien.

Mais ce matin, il m'est arrivé quelque chose de particulier.
Après un cours, un de mes professeurs m'a dit, et heureusement pas devant tout le monde, que j'avais l'air de planer. Je lui ai donc répondu qu'aujourd'hui je ne me sentais pas très bien, ce qui peut expliquer que j'ai l'air de planer (alors que je n'ai pris aucun médicament, drogue, ou toute substance particulière ... mais vu que je suis tombée dedans quand j'étais petite ;-)). Sauf qu'il m'a dit que sa remarque était une remarque générale et pas seulement pour aujourd'hui.
Du coup, j'y pense depuis tout à l'heure et je me suis rendu compte (je le savais déjà mais là j'ai développé "le principe") que lorsque je suis en classe, je n'aime tellement pas être passive, ne rien faire d'autre que d'ingurgiter des paroles (je n'y arrive surtout pas), que pour continuer à suivre le cours, je dois penser, réfléchir sur d'autres choses (plus ou moins en lien avec le sujet du cours).
En fait, pour arriver à être attentive (dans ma tête) au cours logique du professeur, je dois réfléchir sur d'autres choses en lien plus ou moins direct avec le sujet du cours. (complètement paradoxal ce que je dis)
Et apparemment, dans ces moments, j'ai l'air de planer ...

Maintenant la question de droit (ok j'exagère là ...!) : Ca vous arrive aussi ?
Parce que, ce qui m'embête, ce n'est pas tant de penser (j'ai eu beau essayer d'arrêter, ça ne fonctionne pas donc j'ai fini par me faire une raison ...!), c'est qu'on me prête des émotions, des sentiments, que je n'ai pas alors que je ne fais que penser. D'autant plus que, pour reprendre le moment où j'ai l'air triste, lorsque je réponds que je ne suis pas triste mais que je pense, on me dit que je pense trop ... Donc, on me prend encore pour quelqu'un de bizarre (Intitus si tu passes par là, je sais, ce n'est pas moi qui suis bizarre, ce sont les autres :-P).
Plus sérieusement, c'est assez problématique je trouve ... Et ça m'embête beaucoup ... Déjà qu'on me trouve généralement bizarre mais ça, pourquoi pas, je n'aimerais pas qu'en plus on me prête de fausses émotions ...

RêveuseEnDroit
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 22
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par azul le Mer 10 Déc 2014 - 15:38

Oui, ça m'arrive beaucoup en cours où ailleurs. C'est le cas depuis que je suis petit par contre, donc j'ai l'habitude, ça ne me gêne plus (ça me surprend tout au plus). Le problème arrive lorsque des gens pensent que je suis triste/énervé sans oser m'en parler et tirent de mauvaises conclusions à partir de là. Ça peut créer des malentendus, surtout si je connais peu ou pas ces gens, auquel cas j'essaie de signaler clairement que ça va pour ne pas que le doute s'installe chez l'autre.

azul
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 19/01/2012
Age : 23
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 16:00

Oui ça m'arrive beaucoup sur ce forum, on me dit que je suis triste ou que je plane quand je pense juste à tout un tas de choses pour ne pas lire passivement ce qui s'y produit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 17:51

euh je ne me pose plus ce genre de questions depuis longtemps et désormais en fait je renvoie toujours une question du même type à ce genre de propos : t'as l'air un peu malade, t'es blanche, non ?

dans le cas d'un prof j'aurai dit non non du tout j'écoute avec attention justement. sinon je suppose qu'ensuite en cours tu vas te retrouver à passer du temps à penser à comment t'as l'air... tu n'en sortiras plus.

chacun son air hein Smile et c'est mieux que d'avoir l'air con, car cet air là les personnes n'y pourront rien Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par RêveuseEnDroit le Mer 10 Déc 2014 - 20:03


RêveuseEnDroit
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 22
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 21:18

tu as répondu un post "vide" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par RêveuseEnDroit le Mer 10 Déc 2014 - 22:59

Ah effectivement, je n'avais pas vu, merci !

zabgirl a écrit:c'est mieux que d'avoir l'air con, car cet air là les personnes n'y pourront rien
J'adore !!!

Merci pour vos remarques, je vais faire en sorte que ces remarques ne m'atteignent pas/plus ... Quand ce n'était que "avoir l'air triste", ça passait mais je n'ai pas envie qu'on me prête des sentiments qui ne sont pas les miens.
En plus, en l'espèce, c'est un professeur qui note à l'instinct (tout du moins pour la note d'oral, pour ce qui est écrit, il est plutôt (très) juste) donc s'il pense que je plane, c'est délicat ...
Je dois lui écrire un mail pour tout autre chose et j'ai même prévu une partie sur la raison pour laquelle je plane mais comme me l'a dit un autre "zèbre", ça fait prétentieux (et fille qui se plaint de sa vie ... mais je ne maitrise pas bien mes pensées encore (je dis vraiment des choses bizarres) et en ce moment, je me remets beaucoup trop en question ... ) ... Donc je n'ai pas encore envoyé le mail ..!

Encore merci,

Bonne fin de soirée !

RêveuseEnDroit
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 22
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Bibo le Mer 10 Déc 2014 - 23:17

Ce post n'est pas ironique.
Solutions :
1. Se mettre au fond de classe, à côté des relous qui parlent, tu auras l'air appréciable, c'est une histoire de comparaison.
2. Dans la même optique, t’assoir à coté de quelqu'un qui semble triste tout le temps. Je me rappel d'un anglais comme ça dans ma région qui avait des joue assez élastique. Très bizarre.
3. Penser de manière active, en dessinant par exemple, ça donne de la consistance.
4. Penser les yeux plissés, ou les sourcils froncés, des fois il en faut peu pour faire croire à son intérêt, j'ai fais ça pendant 7 ans de cours de français. Un prof intelligent m'a fait la remarque une fois. Pas grave, mes intentions étaient louables.
5. Utiliser l'effet de halo : entrer en classe et dire bonjour au prof avec un sourire, il aura donc un apriori "joyeux" pour le cours.
6. La technique du service minimum, interagir au moins une fois de manière dynamique avec un air intéressé, plutôt à la fin du cours histoire de ne pas se faire emmerder en sortant.
7. Porter au moins un vêtement de couleur autre que blanc-gris-noir-marron.
8. La technique maquillage qui rend frais et joyeux, je ne suis pas un spécialiste mais ça doit bien jouer.

Bonne chance.
Pour la vie de tous les jours, il faut faire en sorte d'avoir des amis qui sachent qui tu es au delà de ce que tu sembles être.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Xav_de_alpha le Jeu 11 Déc 2014 - 9:13

Bibo a écrit:Ce post n'est pas ironique.
Solutions :
1. Se mettre au fond de classe, à côté des relous qui parlent, tu auras l'air appréciable, c'est une histoire de comparaison.
2. Dans la même optique, t’assoir à coté de quelqu'un qui semble triste tout le temps. Je me rappel d'un anglais comme ça dans ma région qui avait des joue assez élastique. Très bizarre.
3. Penser de manière active, en dessinant par exemple, ça donne de la consistance.
4. Penser les yeux plissés, ou les sourcils froncés, des fois il en faut peu pour faire croire à son intérêt, j'ai fais ça pendant 7 ans de cours de français. Un prof intelligent m'a fait la remarque une fois. Pas grave, mes intentions étaient louables.
5. Utiliser l'effet de halo : entrer en classe et dire bonjour au prof avec un sourire, il aura donc un apriori "joyeux" pour le cours.
6. La technique du service minimum, interagir au moins une fois de manière dynamique avec un air intéressé, plutôt à la fin du cours histoire de ne pas se faire emmerder en sortant.
7. Porter au moins un vêtement de couleur autre que blanc-gris-noir-marron.
8. La technique maquillage qui rend frais et joyeux, je ne suis pas un spécialiste mais ça doit bien jouer.

Bonne chance.
Pour la vie de tous les jours, il faut faire en sorte d'avoir des amis qui sachent qui tu es au delà de ce que tu sembles être.

+1

Et si tu arrives à suivre le cours en pensant, ce qui doit être le cas si j'ai bien suivi et si ça correspond à mon vécu,

au service minimum j'ajouterais d'aller poser une question au prof sur le contenu du cours après la fin du cours ou par mail, peut être pas à tous les cours,

j'ai honte de dire ça (faux self) mais ça flattera son égo comme quoi tu t'intéresses à son cours vu que le fait que tu "planes" semble le déranger

("je ne donne pas mon cours pour rien s'il ne vous intéresse pas allez vous promener" phrase entendue d'un prof qui avait mis comme annotation avant celle ci "pose des questions aux professeurs pour les coller")

Xav_de_alpha
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 296
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 50
Localisation : Planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 11:43

RêveuseEnDroit a écrit:Ah effectivement, je n'avais pas vu, merci !

zabgirl a écrit:c'est mieux que d'avoir l'air con, car cet air là les personnes n'y pourront rien
J'adore !!!


J'ai commencé un jour à pratiquer le fait de répercuter pour protéger ma bulle intime.

Merci pour vos remarques, je vais faire en sorte que ces remarques ne m'atteignent pas/plus ... Quand ce n'était que "avoir l'air triste", ça passait mais je n'ai pas envie qu'on me prête des sentiments qui ne sont pas les miens.
En plus, en l'espèce, c'est un professeur qui note à l'instinct (tout du moins pour la note d'oral, pour ce qui est écrit, il est plutôt (très) juste) donc s'il pense que je plane, c'est délicat ...

A mon avis, ne le fais pas, ne confirmes pas par écrit et puis ça ne le regarde pas.

Je dois lui écrire un mail pour tout autre chose et j'ai même prévu une partie sur la raison pour laquelle je plane mais comme me l'a dit un autre "zèbre", ça fait prétentieux (et fille qui se plaint de sa vie ... mais je ne maitrise pas bien mes pensées encore (je dis vraiment des choses bizarres) et en ce moment, je me remets beaucoup trop en question ... ) ... Donc je n'ai pas encore envoyé le mail ..!

Encore merci,

Bonne fin de soirée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 11:44

A mon avis, ne le fais pas, ne confirmes pas par écrit et puis ça ne le regarde pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 11:47

Xav_de_alpha a écrit:
Bibo a écrit:Ce post n'est pas ironique.
Solutions :
1. Se mettre au fond de classe, à côté des relous qui parlent, tu auras l'air appréciable, c'est une histoire de comparaison.
2. Dans la même optique, t’assoir à coté de quelqu'un qui semble triste tout le temps. Je me rappel d'un anglais comme ça dans ma région qui avait des joue assez élastique. Très bizarre.
3. Penser de manière active, en dessinant par exemple, ça donne de la consistance.
4. Penser les yeux plissés, ou les sourcils froncés, des fois il en faut peu pour faire croire à son intérêt, j'ai fais ça pendant 7 ans de cours de français. Un prof intelligent m'a fait la remarque une fois. Pas grave, mes intentions étaient louables.
5. Utiliser l'effet de halo : entrer en classe et dire bonjour au prof avec un sourire, il aura donc un apriori "joyeux" pour le cours.
6. La technique du service minimum, interagir au moins une fois de manière dynamique avec un air intéressé, plutôt à la fin du cours histoire de ne pas se faire emmerder en sortant.
7. Porter au moins un vêtement de couleur autre que blanc-gris-noir-marron.
8. La technique maquillage qui rend frais et joyeux, je ne suis pas un spécialiste mais ça doit bien jouer.

Bonne chance.
Pour la vie de tous les jours, il faut faire en sorte d'avoir des amis qui sachent qui tu es au delà de ce que tu sembles être.

+1

Et si tu arrives à suivre le cours en pensant, ce qui doit être le cas si j'ai bien suivi et si ça correspond à mon vécu,

au service minimum j'ajouterais d'aller poser une question au prof sur le contenu du cours après la fin du cours ou par mail, peut être pas à tous les cours,

j'ai honte de dire ça (faux self) mais ça flattera son égo comme quoi tu t'intéresses à son cours vu que le fait que tu "planes" semble le déranger

Sur la question du faux self, je me dis que parfois ne pas se montrer telle qu'on est dans un contexte qui ne s'y prête pas, c'est pas faux, c'est se protéger. On n'a pas à être vrai avec tout le monde après tout et le droit d'avoir la paix, d'être un peu en vacances Smile


("je ne donne pas mon cours pour rien s'il ne vous intéresse pas allez vous promener" phrase entendue d'un prof qui avait mis comme annotation avant celle ci "pose des questions aux professeurs pour les coller")

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Xav_de_alpha le Jeu 11 Déc 2014 - 11:54

zabgirl a écrit:

....

j'ai honte de dire ça (faux self) mais ça flattera son égo comme quoi tu t'intéresses à son cours vu que le fait que tu "planes" semble le déranger

Sur la question du faux self, je me dis que parfois ne pas se montrer telle qu'on est dans un contexte qui ne s'y prête pas, c'est pas faux, c'est se protéger. On n'a pas à être vrai avec tout le monde après tout et le droit d'avoir la paix, d'être un peu en vacances Smile

....

Tu as raison je met ça comme ça ici c'est juste une façon de dire que je me lâche sur le forum sur comment je perçois pense imagine les choses mais que mon faux self trouve pas ça forcément bien, bref j'ai encore un peu de mal à être "honnête" là ou je peu (ici).

mais je suis d'accord avec toi sur le point que le terme faux self est déroutant, je ne l'ai compris qu'il n'y a que quelques jour, je préfèrerai dire "le moi en société" mais ça fait un peu double personnalité alors qu'il ne s'agit que d'un camouflage, qui certes peut quasiment devenir une personnalité.

Xav_de_alpha
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 296
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 50
Localisation : Planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 15:35

Xav_de_alpha a écrit:
zabgirl a écrit:

....

j'ai honte de dire ça (faux self) mais ça flattera son égo comme quoi tu t'intéresses à son cours vu que le fait que tu "planes" semble le déranger

Sur la question du faux self, je me dis que parfois ne pas se montrer telle qu'on est dans un contexte qui ne s'y prête pas, c'est pas faux, c'est se protéger. On n'a pas à être vrai avec tout le monde après tout et le droit d'avoir la paix, d'être un peu en vacances Smile

....


Tu as raison je met ça comme ça ici c'est juste une façon de dire que je me lâche sur le forum sur comment je perçois pense imagine les choses mais que mon faux self trouve pas ça forcément bien, bref j'ai encore un peu de mal à être "honnête"  là ou je peu (ici).

mais je suis d'accord avec toi sur le point que le terme faux self est déroutant, je ne l'ai compris qu'il n'y a que quelques jour, je préfèrerai dire "le moi en société" mais ça fait un peu double personnalité alors qu'il ne s'agit que d'un camouflage, qui certes peut quasiment devenir une personnalité.


Tu sais les normo pensants (puisqu'il faut dire comme cela) ont un faux self aussi alors Smile de tout ce que j'en ai vu et je trouve que d'autres NP se lâchent aussi beaucoup plus trop qu'un "z".

Je continue de me laisser venir des idées désormais l'esprit un peu plus en paix sur cette notion justement et d'autres, à savoir,

arh ça recommence, je ne sais pas mettre une phrase là dessus : j'ai été z en société sans sembler moins bizarre que je ne l'ai semblé ensuite à un z...

je ne te fais qu'une phrase de ce style car mes espèces de deux vies alors en parallèle (qui ne me semblaient pas être du dédoublement de personnalité mais plutôt alors moi en public (et ça dépend lequel puisque j'ai côtoyé divers milieux)

et moi dans ma vie à moi ...

et puis ensuite tous ces chassés croisés en alternance, des deux personnes soi disant lors que j'ai découvert que...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Xav_de_alpha le Jeu 11 Déc 2014 - 16:00

on est d'accord

Xav_de_alpha
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 296
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 50
Localisation : Planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:06

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par RêveuseEnDroit le Jeu 11 Déc 2014 - 17:56

A zabgirl : je ne l'ai pas envoyé et ne l'enverrai pas :-)

A Xav_de_Alpha : j'ai repensé à cette histoire tout à l'heure en cours quand la prof me regardait et j'ai posé une des questions que j'avais en tête ... Réponse "Ne vous compliquez pas la tête, ça l'est déjà bien assez ici. Je vous répondrai l'année prochaine" Ah ...

C'est intéressant le "faux-self", je ne connaissais pas. Et bien c'est tout à fait ça. Merci pour vos témoignages, c'est très enrichissant ! :-)

RêveuseEnDroit
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 22
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 19:15

coucou
j'ai beaucoup de problemes comme ca

ca m'a meme valu un sacré bazar un jour.....

quand je pense ou reflechit ou que je suis attentive , moi j'ai l'air ennuyée apparemment...LOL.
ou alors enervée. ou alors fatiguée.

ok.


j'en ai aussi un peu marre de ces remarques bidons.
perso moi je sais pas trop comment faire...j'essaie de faire semblant de faire une autre tete mais ca mdemande de l'energie , si jrelache mon attention retour a la case depart.

je fais donc semblant de sourire sinon on pensera que je suis entrain de raler ou faire la tete ou enervée par exemple. et ca me met du coup vraiment de mauvaise humeur.

sinon les propositions de bibo sont bonnes. mais faut pas toutes les faire.
moi de tps en tps jme reveille pr repondre a une question
quand personne n'a envie de repondre je balance la phrase ds un silence complet. ca lfait bien.

je dessine (euh je gribouille en fait quelque fois pas tout le temps)
et puis des fois j'ecoute et le prof dit un truc "interessant" alors je fais ma tete "je suis tres interessée par ce que vous dites la, tres intelligent, tres recherché, je vais tout noter tout ca tres serieusement "


en general de toute façon c'est les gens casses pieds qui cherchent la petite bete.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par RêveuseEnDroit le Jeu 11 Déc 2014 - 19:53

Oui ça demande pas mal d'énergie parce qu'en plus de suivre plus ou moins le cours et de penser, il faut réfléchir à la tête qu'on fait ... On est peut être doué mais ça commence à faire beaucoup ! ;-) La solution c'est peut être d'arriver à se figer une tête heureuse, etc, pour qu'on ait plus à penser à ça.

Le coup de faire la tête "je suis très intéressée" ... C'est tellement vrai !!! Je rigole toute seule en y repensant ^^
Ou se réveiller pour répondre à une question et repartir : mais c'est tellement vrai !!!
Une fois je l'ai fait en cours d'anglais, je ne suivais P.A.S D.U T.O.U.T et comme il y a une note d'oral, je me réveille à un moment, écoute ce que dit la prof, pose une question, elle me dit que c'est intéressant et hop je repars dans mes pensées !

RêveuseEnDroit
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 22
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 20:33

se figer une tete heureuse ?
j'ai pensé que jdevrais essayer mais j'ai l'impression de faire cette tête :




Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par RêveuseEnDroit le Jeu 11 Déc 2014 - 20:42

Tu es très mignonne ! :-P

Trouve une tête "normale" et fais en sorte que *mode : image que j'ai dans la tête* ce soit une partie arrière de ton cerveau qui la garde.

RêveuseEnDroit
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 347
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 22
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Moujik le Jeu 11 Déc 2014 - 20:54

Je connais ça, soit j'ai l'air triste, soit j'ai l'air un trizo, ça dépend de la personne, et puis en cours je m'arrêtais souvent sur une phrase qui me semblait intéressante, et je me perdais dans mes pensées au point de ne plus pouvoir suivre le cours.

Et maintenant je donne des cours, libre à moi de perdre mes élèves avec mes dérives hehehehe

Moujik
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 28
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Ven 12 Déc 2014 - 11:32

RêveuseEnDroit a écrit:A zabgirl : je ne l'ai pas envoyé et ne l'enverrai pas :-)

A Xav_de_Alpha : j'ai repensé à cette histoire tout à l'heure en cours quand la prof me regardait et j'ai posé une des questions que j'avais en tête ... Réponse "Ne vous compliquez pas la tête, ça l'est déjà bien assez ici. Je vous répondrai l'année prochaine" Ah ...

C'est intéressant le "faux-self", je ne connaissais pas. Et bien c'est tout à fait ça. Merci pour vos témoignages, c'est très enrichissant ! :-)

De rien Smile témoigner est enrichissant aussi Smile alors... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Invité le Ven 12 Déc 2014 - 11:34

D'un coup ça m'a fait penser au boulot, comme dans une réunion, il est vrai que je prends systèmatiquement des notes (tout en mettant par écrit du coup parfois des réflexions personnelles mais en codés moi) il me semble que je fais du coup plus concernée que tout le monde Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Xav_de_alpha le Ven 12 Déc 2014 - 11:51

Je viens de "démasquer" (derrière son faux self) un collègue qui vient de dire qu'un autre collègue lui avait dit il y a quelques minutes qu'il avait l'air triste quand il réfléchissait.

Après j'ai mis bout à bout d'autres éléments, râle quand des situations sont injustes dans la boite, fait des remarques sarcastiques, des blagues à deux balles, que les autres ne comprennent pas, fait toujours quinze trucs en même temps, cogite sur plein de choses ...

Smile

Xav_de_alpha
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 296
Date d'inscription : 26/11/2014
Age : 50
Localisation : Planète terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les fausses émotions qui se dégagent de nous quand on pense

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum