☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par hypotheticodeductive le Lun 1 Déc 2014 - 0:50

chose féminine indépendante, avec grosses envies de rêverie la menant à voyager fort fort loin dès que le loisir lui en offre l'occasion.
Complexe mais pas compliquée, à moitié victime de sa créativité.

Pouet est son maître-mot,
l'absurde en passion et
la 'pataphysique son dada (langue des oiseauphile).

Dernier voyage : Inde (j'y vivais jusqu'en septembre en fait) / Ouganda / Sri Lanka
prochain voyage : ça se décidera aux dés ça

Émérite fondatrice de l'Union des Gauchers Activistes.

A à son plus grand désespoir une incroyable faculté à rire des blagues les plus nazes (mais son vrai amour va aux contrepèteries)

Amoncellement de détails d'importance :
Aime les sardines, joue de l'harmonica désaccordé, viens de se racheter une Game-Boy pour finir encore Tetris, assume aimer Wagner, préfère être seule que trop entourée, dors peu, préfère la bière brune, procrastine fort, vénère le Mont d'Or et le Père Labat, fume, savoure certains morceaux de zouk autant que Bowie, possède une ponceuse, fait souvent les fermetures des endroits ou elle se trouve.

on lui a dit que la stabilité, c'est fait avec des piliers ; elle y voit un lit avec des pieds, qu'elle rêve d'enlever un à un pour tester et voir si ça peut le faire flotter.
_____

Hop, changement de ton
_____

Détails sur ma présence ici :
Quand j'étais un petit machin, on m'a un jour donné un résultat dont je ne savais pas bien quoi faire, et dont je n'ai rien fait. J'ai grandi avec ce joli paradoxe de "waw, j'suis maline, mais bon dieu qu'est ce que je suis conne de me permettre de le croire". J'ai pas épilogué là dessus, j'ai même plutôt oublié à vrai dire, en luttant contre ce que je pensais être une mauvaise nature, très tôt en croisade contre mon cynisme, toujours à me demander si ma personnalité ne relevait pas plus du fonctionnement que du véritable trait de caractère marqué. J'ai donc continué à grandir avec l'habitude d’être parfois une bizarrerie apte à faire rigolifier un troupeau, de m'adapter pas mal à mon entourage, d'avoir du mal à me sentir bien incarnée, en limitant ce que je pouvais bien dire de moi même, et me normalisant au mieux pour qu'on arrête de me tanner avec ces foutus "t'es vraiment barré", "t'es trop compliquée", "t'anticipe trop". Je m'en suis bien accommodée, en faisant mon petit bonhomme de chemin, pas toujours joyeux du tout, pas bien logique pour un sou mais bien à moi.

Hop, faille temporelle, si je vous faisais le détail, ça picoterai les n'oeils et mettrai un coup de massue à votre attention.

Y'a peu de temps, j'ai eu un effet archiboum : perdre un ami violemment, un vrai zèbre qui s'ignorait, un type brillantissime. Perte affective et intellectuelle. L'effet double boum, c'est qu'en plus de perdre ce rare et précieux acolyte avec qui les échanges arrivaient à une vitesse ahurissante à un niveau de profondeur intense, eh bien ce sont ses proches qui sont venus me dire "c'est fou comme vous vous ressembliez, votre regard sur le monde et votre manière d’être à l'autre, c'est frappant". Bam dans les dents l'horrible compliment. Moi qui chéri ma solitude, j'ai goûté à celle que l'on ne choisit pas, pire que quand on se sent seul parmi les autres.
Peu après, lors d'une dérive de recherchesque qui n'a rien à voir avec rien sur un énième sujet à approfondir tout de suite même si il y a mieux à faire, j'ai commencé à étudier plus en détail les cerveaux droit, pour passer par l'heuristique, et j'ai fini par butter sur, ouhalaouhla : la douance. Je me suis retrouvée toute empotée, prise par la peur de la prétention d'user de ce mot pour parler de soi. J'ai opté pour atypique, je trouvais ça plus chic, mais quand même, j'avais beau savoir que j'avais déjà été testée, j'avais honte et l'impression de m'autodiagnostiquer. Je remettais encore plus tout en question, et pourtant c'est pas faute de vénérer le doute. J'étais à l'époque en Inde pour travailler, et je me suis fait une petite biblio à lire à mon retour. Pouf, je suis tombé sur le bouquin de Cécile Bost, Différence et souffrance de l'adulte surdoué. J'aime pas dire qu'un bouquin m'a fait comme une révélation, mais là j'en ai pris plein les dents, comme si je venais de découvrir que j'étais une femme alors qu'on me l'avait caché toute mon enfance. Et puis j'ai compris que ce serait pas mal que j’apprenne à m'entourer un peu, non pas de gens qui me ressemblent, pas non plus de pairs, mais peut être de ceux que je peux simplement et sincèrement respecter sans avoir peur et honte d’être condescendante ; de ceux qui survolent et comprennent des langages sans avoir besoin d'efforts et ne se trompent pas sur la nature de leur empathie. Ça aide à la rencontre, y'a tellement à faire après.

Au plaisir de vous bonjourifier,

hypotheticodeductive
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Invité le Lun 1 Déc 2014 - 3:13

Bonsoir,

Cela fait quelques mois que je ne suis venu sur ce site et, me connectant et lisant de droite et de gauche, je "tombe" sur votre présentation.

Je ne saurais vous souhaiter bienvenue ici, prinipalement pour deux raisons :
- la première parce que le lieu présent ne m'appartient en rien,
- la deuxième parce que ce n'est pour moi qu'une étape, sorte d'auberge espagnole où je ne me rends qu'au gré de périgrinations liés à l'envie de l'instant.

Pour autant, j'espère que votre halte en ces lieux vous permettra de croiser certaines fulgurances dont votre esprit semble friand.

L'évocation que vous faites de l'Inde, pays qui m'inspire au plus haut point, conjoint à la pudeur qui transpire au travers du regard que vous semblez porter sur vous même, m'ont donné envie de vous adresser ces quelques mots.

A présent, et pour échange, j'aimerais partager avec vous quelques titres de livres, qui viennent à portée de conscience, guidée par instinct :

"Les deshérités ou l'urgence de transmettre"
François-Xavier Bellamy
ISBN : 978-2-259-22343-0

"l'utilité de l'inutile"
Nuccio Ordine
ISBN : 978-2251444581

"Culture ou mise en condition ?"  
Hans Magnus Enzensberger
ISBN : 978-2251200255

Cordialement

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Invité le Lun 1 Déc 2014 - 8:00

hypotheticodeductive a écrit:  A à son plus grand désespoir une incroyable faculté à rire des blagues les plus nazes (mais son vrai amour va aux contrepèteries)

Au plaisir de vous bonjourifier

Bonjourification, chose féminine indépendante ! Tchao
Les blagues Carambar, ça marche ?  Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par la hyène le Lun 1 Déc 2014 - 9:54

MMouai, t'es utile, toi, avec tes mots magifiques et tes histoires fadabules! Bonjour!!

la hyène
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 105
Date d'inscription : 23/11/2014
Age : 48
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Dodécaèdre le Lun 1 Déc 2014 - 10:25

Salut hypotheticodeductive ! J'aime tes mots, ils sont fous et recto-verso.
Ton intervention est touchante, ça sent le proche !
Superbienvenue de la part d'un zérolégitime Smile

Dodécaèdre
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 27/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par EmiM le Lun 1 Déc 2014 - 10:43

Bonjour et bienvenue à Toi ! cheers

PS : je suis marraine, j'ai vu ton poste sur le fil des parrainages... Si tu veux papoter n'hésite pas....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par hypotheticodeductive le Lun 1 Déc 2014 - 11:48

Elle dit merci,
@Melipal / partager de la matière à lire c'est précieux, et là, les titres font envie, les présentations des éditeurs aussi ; tu touches juste, ça donne une envie pressente de filer en librairie. Je m'retiendrais jusqu'à ce soir.

@Mzelle Tigre / les blagues carambar ça oui. ca peut sincerement me faire hurler de rire Smile
mais j'préfère les quizz Apéricube quand la découpe facile à flingué la moitié des questions.

@la hyène / servir à rien, mon objectif ultime !

@Dodécaèdre / Roh je suis nulle en réception de compliment, mais là ça me touche aussi du coup.

@EmiM / oh oui

hypotheticodeductive
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Invité le Lun 1 Déc 2014 - 19:38

Bonsoir  hypotheticodeductive,

Il y a beaucoup de matière dans les livres, telles des briques que l'on assemble de part l'envie de construction de son propre univers, ce me semble.

J'aime à croire que le seul ciment qui puisse les relier ne sorte que de ce que l'on appelle le cerveau (du latin cerebellum, diminutif de cerebrum : Le cerveau est le centre des sensations et le siége des penchants, de l'intelligence et de la volonté), et ainsi, plus que de partager deslecture, ce qui me parait être bien plus important est de communiquer les cheminements intérieurs que l'être lecteur à suivis afin de les relier les unes aux autres, puis enfin constitué pour donner du sens à cet assemblage : C'est là que je place non pas la culture, ni même l'intelligence, mais l'expérience, expérience qui confronte alors "réel ontologique" à "réalité de l'instant".

Bonne soirée Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par hypotheticodeductive le Lun 1 Déc 2014 - 20:16

Melipal,

J'aime à lire l'attention que tu portes à de simples mots alignés pour y voir l’intérêt du croisement.
Ta comparaison du livre à la brique m'inconforte, moi qui visualise là l'élaboration d'un mur de matière plutôt qu'un univers sans profondeur définie.

Ton exigence m'est confortable et déroutante. Tes choix et associations de mots sont pointus, et forcent, pour ma part, à une lecture attentive. Moi qui suis nouvelle dans cette sphère, ça change, ce n'est pas pour autant dérangeant.

L’expérience est ma meilleure école, et j'ai bien tôt avancé vers des systèmes d'éducation populaire. Qu'il est bon de valider un savoir par l'observation. Qu'il est agréable d'apprendre sans que soit ordonnée l’énoncée, mais que le geste prenne toute sa place, au risque du si passionnant échec. A ce jeu, le langage verbal ne vient que finir de valider une compréhension concrète et théorique.

Pour l'aspect professionnel, en voilà plus sur moi de ce côté là :
http://www.zebrascrossing.net/t7972p100-des-idees-de-metiers-pour-les-zebres-venez-vite-nous-en-parler#848005

Au plaisir,

hypotheticodeductive
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Invité le Lun 1 Déc 2014 - 20:40

Re,

Je dois pratiquer à une certaine distorsion du langage communément compris, la sémiotique transportée par les mots changeant au fil du temps, aussi bien tranformée par l'évolution des modes de pensées que par la teinture qui lui provoquent les différentes branches des sciences humaines ou des sciences dures (La question sous-jacente, que je me pose souvent,  ne serait-elle pas que cette avancée ne tend qu'à affiner la frontière entre le dicible et l’indicible, tout cela afin de réduire la frange d'incommunicabilité ?).

Je vais donc préciser le champ sémantique dans lequel je me plaçais lorsque j'employais ce mot de "brique" (dont une des définitions signifie "petite partie") : Celle de la physique qui qualifie un composé atomique comme une des briques élémentaires d'un constitué plus "gros".

Ainsi j'avais pour idée d'approcher la fait que chaque "introduction" volontaire d'information dans notre champ de conscience pouvait, par analogie (ou encore métaphoriquement) correspondre à l'apport de substance permettant de réaliser une évolution dans notre être-à-soi. Et, pour te rejoindre, que l'acte soit effectivement un accompagnement de ce que l'on pense acquis, l'échec potentiel étant lui-même une validation du chemin encore à parcourir ...

Merci au passage pour le lien vers les descriptions professionnelles, fil que je ne connaissais pas. Je vais aller y poser un peu de ce qui me constitue Smile

Autre ouvrage que je trouve intéressant :

" Sémiotique et philosophie du langage"
Umberto Eco
ISBN : 213-0554199

Au plaisir également

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Yul le Lun 1 Déc 2014 - 21:20

Bienvenue Smile

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par hypotheticodeductive le Lun 1 Déc 2014 - 22:17

Marchi


hypotheticodeductive
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 25
Date d'inscription : 27/11/2014
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ☚ ça être hypotheticodeductive ☛

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:35


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum