Wais 4 et qi très hétérogène

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Gigi le Sam 10 Sep 2016 - 9:15

QubiK a écrit:
Ça te semblera puérile et narcissique, mais pour quelqu'un comme moi qui n'as même pas un BAC, ne sait pas faire une simple division, et s'est soumis à ce test pour finalement trouver un peu d'amour propre, ça a été un immense choc.

Ca ne me semble ni puéril ni narcissique. Ou plutôt si, narcissique dans le bon sens du terme : qui redonne à la personne une vision juste et positive d'elle, qui renforce son estime de soi et donc va dans le sens de la bonne santé mentale.

QubiK a écrit:
Quant au 120 en IRP, effectivement c'était au débout, et je n'ai pas fait les tests complémentaires (balances, etc...).
Je n'étais pas seulement nerveux, mais totalement hors de moi. C'était un enjeux personnel tellement profond et stressant que je n'avais pas dormi la nuit, et je m'étais en plus alcoolisé la veille. Tant que le matin je voulais annuler mon RDV...
Mais il faut dire aussi que je fonctionne au stress, je procrastine, et la procrastination me rends plus lucide. Mais là j'étais vraiment au delà de tout ça, mort de fatigue et confus.

Donc état bien susceptible d'avoir impacté les résultats, c'est clair !

QubiK a écrit:
Au fur et à mesure je me suis calmé, chose qui peut expliquer peut-être la progression des scores en IRP. Mais ce qui m'a étonné, est le fait que de métier je suis designer, donc à priori, je pensais que j'aurais été plus fort dans les formes que dans les mots (j'ai appris le français à 33 ans).

L'ICV ne teste pas que le langage, mais aussi le raisonnement et l'abstraction (trouver les similitudes), la conceptualisation (vocabulaire demande d'avoir élaboré les concepts couverts par les mots à définir), et les connaissances générales (information).

QubiK a écrit:
Bon, disons que cette histoire de mon fonctionnement m'intrigue tellement que j'ai finalement recontacté la psy pour un approfondissement. Je veux en savoir plus ! J'ai RDV la semaine prochaine. Je te tiendrais au courant, j'ai fichtrement besoin de comptes rendus techniques comme le tien.

Oui, je suis intéressée par savoir ce qu'elle a dit, merci.

Louis l'Avoyelle a écrit:
ICV 147
IRP 116
IMT 143
IVT 108

QIT (non significatif) : 136 (j'en déduis que 136 est un minimum ?)

136 est l'estimation de ton QIT, son intervalle de confiance à 95% étant 130-140.

Le "non significatif" fait référence au fait que, comme il existe un écart important entre tes notes, ce nombre n'est pas un bon résumé de tes performances : dans ton cas, il est particulièrement important d'analyser et de commenter les résultats avant tout au niveau des subtests (ou à la rigueur des indices si les subtests sous-jacents sont homogènes).

Louis l'Avoyelle a écrit:
Existe-t-il un manuel de référence WAIS IV qui explique ce type d'écarts ou permette de faire un diagnostic plus précis ?

Pas que je sache, même dans les manuels à destination des professionnels, il est difficile de trouver des clés d'interprétation précises (mais je n'ai pas encore fait le tour, d'autres auront peut-être des références à recommander).
Je pense que c'est dû à la multiplicité des influences possibles sur les résultats et à la complexité résultante.
De plus, il ne peut pas y avoir d'interprétation générale, car il est vraiment nécessaire d'interpréter les performances en fonction des observations pendant la passation, du type d'erreurs commises, de l'anamnèse, etc. C'est du cas par cas.
Tu n'as pas cela dans ton compte-rendu ?

Louis l'Avoyelle a écrit:Je n'ai pas passé le test pour savoir si j'étais un HQI, mais plus pour savoir comment je fonctionne, quelles sont mes éventuelles sources de blocage, mes possibles atouts... La psychologue a évoqué la possibilité d'un traumatisme crânien (elle a sans doute touché juste, j'ai passé une semaine dans le coma après avoir pris une balle dans la tête à 14 ans - une balle de baseball, je précise) mais je ne sais pas quoi en faire concrètement. La question pour moi est donc : cela vaut-il le coup de refaire la batterie de tests que j'ai faites adolescent (IRM etc.) et qu'à une époque on m'avait conseillé de faire tous  les 10 ans, pour vérifier si je ne souffre pas d'un syndrome frontal comme cela avait été évoqué ?

Pour les atouts versus les points faibles, je présume que tu as eu tes réponses ?

Sinon, pour expliquer quoi, la possibilité du traumatisme ou du syndrome frontal ? Quelles difficultés ressenties ?
Le syndrome frontal, c'est quand même des manifestations cliniques reconnaissables. Et un trouble des fonctions exécutives qui ne permettrait pas, à mon humble avis (mais je ne suis pas clinicienne), un aussi bon score en mémoire de travail.
Tu as passé le test avec une neuropsychologue ?

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Kleopasse le Sam 10 Sep 2016 - 10:14

Bonjour à tous.
Mes résultats aussi m'ont surpris. Je pensais, vu ma profession et mon parcours scolaire que j'aurais un RP plus fort que ICV et c'est tout le contraire. 27 points d'écarts.
Le psy a remarqué que sur les cubes, c'etait laborieux au début. J'ai été étonné par leur petite taille, et que j'étais beaucoup plus performant à la fin alors que c'était plus difficile.
On ne m'a pas donné du tout de QIT, on m'a juste dit que l'hypothèse HP ne faisait aucun doute vu que j'ai eu le score Max à 2 subtests importants (les ressemblances et les définitions), et que deja apres l'entretien il avait son idée.
Pour lui c'est cohérent avec l'IVT qui chute aussi. Il pense à une petite dyspraxie, car je ne suis pas bien latéralisé à 30 ans passés et j'étais un enfant un peu lent et toujours un adulte très étourdi et maladroit pathologique. Par exemple, j'ai eu beaucoup de mal à apprendre à conduire.

Si mon témoignage peut aider.

Kleopasse
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 10/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Louis l'Avoyelle le Sam 10 Sep 2016 - 18:55

Gigi a écrit:Sinon, pour expliquer quoi, la possibilité du traumatisme ou du syndrome frontal ? Quelles difficultés ressenties ?
Le syndrome frontal, c'est quand même des manifestations cliniques reconnaissables. Et un trouble des fonctions exécutives qui ne permettrait pas, à mon humble avis (mais je ne suis pas clinicienne), un aussi bon score en mémoire de travail.
Tu as passé le test avec une neuropsychologue ?

Oui, je l'ai passé avec une neuropsychologue.
La difficulté première dans le cadre des traumatismes crâniens, c'est que les médecins ne recherchaient jusque récemment que les troubles majeurs, lourdement handicapants. Par exemple, sur une échelle de 1 à 10, ceux qui sont notés 8, 9 ou 10 (je déteste ces échelles, mais c'est pour simplifier) ET desquels résulte un handicap. Par exemple, je souffre très nettement de forte rigidité musculaire depuis l'accident (incapacité à décontracter certains muscles par moi-même, sans recours au massage par exemple). Je mettrai 7/10 à ce problème mais comme il ne m'empêche pas de mener une vie normale, il n'est pas prise en charge (pas de rééducation...). Autre exemple, je n'ai plus beaucoup d'équilibre mais, à en croire les médecins "ce n'est pas grave"...

Je crois que je vais voir avec un médecin - en 25 ans, les choses auront peut-être changé.

Louis l'Avoyelle
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Gigi le Sam 10 Sep 2016 - 20:46

Oui, ne serais-ce que l'imagerie a bien progressé, donc consulter un neurologue aujourd'hui me semble une bonne idée.
Pour l'équilibre, il existe des spécialistes et des batteries de test pour objectiver et préciser la partie atteinte, j'avais assisté à une présentation à ce sujet, si besoin je pourrai te retrouver le nom de l'intervenante.

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Louis l'Avoyelle le Dim 11 Sep 2016 - 0:15

Merci - pour l'instant je vais déjà suivre le parcours de soins (parcours du combattant ?) et passer par mon généraliste. Je te redis si j'ai besoin du nom d'un.e intervenant.e. Merci encore

Louis l'Avoyelle
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par melchior5 le Lun 12 Sep 2016 - 12:22

Comme ma situation fait écho à celle de Louis l'avoyelle, je voulais vous la présenter. J’ai 28 ans, situation personnelle compliquée, avec arrêt d’études en licence, manque de confiance et d’estime de soi, boulots alimentaires par la suite et aussi des questionnements sur mon éventuelle zébritude (mon entourage me prend pour un garçon doué, vif, et ne comprend pas que  j’ai par exemple lâché mes études..). Par ailleurs à 18 ans j’ai eu un accident de la route, avec trauma cranien et perte de connaissance de 10 min. Comme j’ai l’impression d’être distrait, d’avoir du mal à me concentrer (depuis toujours, en fait, mais disons que les choses ne se sont pas arrangées.) j’ai décidé d’aller en CMP, pour faire un bilan  un peu plus complet. J’ai eu droit à la wais, dont j’avais déjà entendu parler. Psy pas très aimable, un peu sèche, dans la rétention d’information. Je n’ai pas eu de compte rendu complet et j’ai du insister lourdement  pour qu’elle me livre les chiffres : au départ elle m’avait juste dit que j’avais un  bon fonctionnement intellectuel, mais des problèmes de confiance en moi et peut être d’attention…a aucun moment elle n’a parlé de zèbre ou de surdon. Peut être que le concept la gêne ? Je ne sais pas. En tout cas, très vague comme compte rendu !
En insistant elle a fini par me dire que le QI total n’était pas calculable. Avec réticence elle m’a donné mes scores aux indices : ICV : 146 ; IRP : 140 ; IMT : 137 ; IVT : 103.  Je n’ai pas pu avoir plus d’informations. Je me demandais donc ce que l’on pouvait conclure à partir de ces scores ? Si vraiment le QIT n’est pas calculable à cause de l’IVT ? Et à combien on peut l’estimer ? Par ailleurs, j’ai lu sur le forum qu’il était question d’un IAG qui se calcule je crois, sans  IMT et IVT ? Enfin, est ce que l’IVT peut être réduite à cause du trauma cranien ? Ou d’autre chose ? Voilà ! Toutes les pistes m’intéressent !

melchior5
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Lun 12 Sep 2016 - 13:10

Rassure toi, avec des scores pareils, tu vas vraiment bien cognitivement parlant.

Je n'ose imaginer les résultats sans trauma crânien ! Dent pétée (Humour de Schtroumpf)

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7735
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par ortolan le Lun 12 Sep 2016 - 13:38

Un IVT proche de la moyenne n'est pas rare (dans la tranche 100 -120 souvent).

ortolan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1510
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Gigi le Lun 12 Sep 2016 - 14:47

melchior5 a écrit:j’ai décidé d’aller en CMP, pour faire un bilan  un peu plus complet. J’ai eu droit à la wais, dont j’avais déjà entendu parler. Psy pas très aimable, un peu sèche, dans la rétention d’information. Je n’ai pas eu de compte rendu complet et j’ai du insister lourdement  pour qu’elle me livre les chiffres : au départ elle m’avait juste dit que j’avais un  bon fonctionnement intellectuel, mais des problèmes de confiance en moi et peut être d’attention…a aucun moment elle n’a parlé de zèbre ou de surdon. Peut être que le concept la gêne ? Je ne sais pas. En tout cas, très vague comme compte rendu !

En CMP, on tombe souvent sur des personnes avec une approche psychanalytique, et qui rejettent la notion de douance ou la pathologisent (suinvestissement défensif de la sphère intellectuelle).
Il y a aussi beaucoup de psychologues qui considèrent dur comme fer qu'il ne faut pas donner les résultats chiffrés au "patient", c'est un message qui est encore transmis par certains en fac de psycho.
Les psychologues ont obligation de faire un compte-rendu des résultats à l'intéressé, mais le texte ne précise ni que ce compte-rendu doit être écrit, ni qu'il doit comporter les résultats détaillés, donc certains ne le font pas.
Et si les laboratoires d'analyse médicale faisaient de même, et que au lieu de nous restituer les dosages prescrits, ils disaient juste "tout va bien" ou "vous manquez un peu de fer" ?!
Comme les psychologues ne sont pas médecins, je ne sais pas si le droit d'accès au dossier médical pourrait s'appliquer... ?
Comment fait le patient s'il va ensuite consulter un médecin (par exemple un neurologue), à qui ces résultats seraient utiles pour étayer son diagnostic ?
Au passage, c'est une façon d'obtenir ses résultats dans un tel cas : trouver un autre professionnel qui les réclame directement au professionnel de départ, et qui lui voudra bien te les interpréter / communiquer. Mais on perd de précieuses informations au passage.

melchior5 a écrit:En insistant elle a fini par me dire que le QI total n’était pas calculable. [...] Je me demandais donc ce que l’on pouvait conclure à partir de ces scores ? Si vraiment le QIT n’est pas calculable à cause de l’IVT ? Et à combien on peut l’estimer ? Par ailleurs, j’ai lu sur le forum qu’il était question d’un IAG qui se calcule je crois, sans  IMT et IVT ?

Il est toujours calculable, et oui pour l'IAG, je t'envoie des infos par MP.
Pour la question du calcul ou pas, voir par exemple http://www.zebrascrossing.net/t25878-quel-gap-pour-un-qi-incalculable#1163162

Pour une vraie interprétation, ils est nécessaire d'avoir plus que les scores aux indices, il faut a minima les scores aux subtests, et bien sûr des informations sur toi.
Là, on peut juste dire que ICV/IRP/IMT sont uniformément très élevés, ce qui signe effectivement un très bon fonctionnement cognitif.
Le score plus dans la normale pour IVT, donc inférieur aux autres indices, est quelque-chose de fréquent chez les personnes à haut potentiel et ne signale par forcément un trouble.
Il faudrait savoir si les deux subtests code et symboles ont donné des scores proches ou différents, des infos sur ton ressenti pendant ces tests, éventuels problèmes grapho-moteurs, etc pour éventuellement expliquer les scores.

melchior5 a écrit:Enfin, est ce que l’IVT peut être réduite à cause du trauma cranien ? Ou d’autre chose ? Voilà ! Toutes les pistes m’intéressent !

Il a été montré que les personnes ayant subi une lésion cérébrale traumatique ont effectivement un IVT abaissé par rapport aux personnes sans lésion traumatique.
Mais attention, cela ne veut pas dire que tous les scores d'IVT inférieurs à la moyenne personnelle ont pour cause un problème cérébral, ni qu'un trauma cranien entraine nécessairement pas une baisse de l'IVT.
A => B ne veut pas dire qu'en présence de B, on doit conclure à A !

Source (en anglais) sur vitesse de traitement et (entre autres) lésions cérébrales:

Extraits de Holdnack, J. A., Drozdick, L., Weiss, L. G., & Iverson, G. L. (2013). WAIS-IV, WMS-IV, and ACS: Advanced Clinical Interpretation. Academic Press.

Page 15 : exemples d'éléments annexes pouvant faire baisser l'IVT

Performance on PSI subtests may be influenced by short-term visual memory, attention, visual scanning and tracking, visual discrimination, or visual-motor coordination. Patients may complete fewer items on this task if they present with fine motor difficulties due to neurological, medical, psychiatric, or developmental disorders (e.g., stroke, chronic alcoholism, medication side effects) but this does not necessarily imply a problem with processing speed. Additionally, an individual with obsessive-compulsive traits may earn lower scores, not due to a processing speed deficit but rather due to a specific response style. Moreover, an individual with mania who rushes through these tasks will likely make sufficient errors and obtain lower scores on the PSI subtests and index. Again, this may not be due to an underlying processing speed deficit but rather a behavioral correlate (i.e., impulsivity) of a psychiatric disorder. It is important to include behavioral observations and ensure that the findings from the WAIS-IV corroborate or are supported by the complete clinical picture.

Page 18 : brain injuries

There is a long history of using the WAIS to assess patients with mild or moderate-to-severe brain injury, beginning with the publication of the original WAIS. Originally, the performance discrepancy between the VIQ and the PIQ was the focus of investigation; however, although discrepancies were observed in patients with TBI, they were not significantly greater than those observed in non-clinical controls (Hawkins, Plehn, & Borgaro, 2002). The introduction of the four indexes in the WAIS-III allowed for the comparison of index strengths and weaknesses across clinical groups and non-clinical controls. The most consistent finding in TBI comparisons is lower scores on the processing speed index and subtests (Axelrod, Fichtenberg, Liethen, Czarnota, & Stucky, 2001; Fisher, Ledbetter, Cohen, Marmor, & Tulsky, 2000; Kennedy, Clement, & Curtiss, 2003). Clement, Kennedy, and Curtiss (2003) examined the performance of military patients with TBI and found relatively stable performance on the verbal comprehension index and subtests. Increasing differences were observed across domains with smaller performance differences on the perceptual organization domain, greater differences observed on the freedom from distractibility (working memory) domain, and the greatest differences on the processing speed domain. Finally, differences between FSIQ and GAI differentiate patients with neurocognitive disorders from non-clinical controls; patients with neurocognitive disorder have higher GAI than FSIQ scores (Harrison, DeLisle, & Parker, 2008).

melchior5 a écrit:Comme j’ai l’impression d’être distrait, d’avoir du mal à me concentrer

Une piste parmi d'autres : est-ce que le TDA-H a été envisagé ? Des tests plus spécifiques d'attention réalisés ?

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par melchior5 le Lun 12 Sep 2016 - 15:06

Merci pour la réponse détaillée sur le forum et en MP, Gigi. Cela m'éclaire beaucoup ! Je ne peux pas encore envoyer de MP. Concernant les chiffres précis : j'ai passé le test l'année dernière, et les scores aux indices m'ont été donné oralement : il est bien possible que j'ai entendu (ou retenu)103 au lieu de 105 en IVT. Comme à l'époque (et encore aujourd'hui, malgré l'exploration du forum..) cela ne me parlait pas "beaucoup" je n'y ai pas prêté énormément d'attention. Quand tu évoques les choses en terme de "fréquence", je comprends mieux, et suis d'ailleurs un peu incrédule. Comme s'il y avait un gap entre ce que le test dit de mes capacités et ce que j'en ressens intimement....

melchior5
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Gigi le Lun 12 Sep 2016 - 15:33

Entre 85 et 115, le résultat est dans la "norme" = comme environ 68% des personnes.

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par melchior5 le Lun 12 Sep 2016 - 15:36

TDA-H pas évaluée....

melchior5
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Louis l'Avoyelle le Mar 13 Sep 2016 - 17:12

melchior5 a écrit:En insistant elle a fini par me dire que le QI total n’était pas calculable. Avec réticence elle m’a donné mes scores aux indices : ICV : 146 ; IRP : 140 ; IMT : 137 ; IVT : 103. Je n’ai pas pu avoir plus d’informations. Je me demandais donc ce que l’on pouvait conclure à partir de ces scores ? Si vraiment le QIT n’est pas calculable à cause de l’IVT ? Et à combien on peut l’estimer ? Par ailleurs, j’ai lu sur le forum qu’il était question d’un IAG qui se calcule je crois, sans IMT et IVT ? Enfin, est ce que l’IVT peut être réduite à cause du trauma cranien ? Ou d’autre chose ? Voilà ! Toutes les pistes m’intéressent !

Je te donne rapidement ce que m'a dit la neuropsychologue m'ayant fait passer le test, et que j'ai recontactée entre temps, au cas où ça t'aide :

1. Il ne faut pas s'inquiéter pour l'écart en IVT :
a. le score en IVT n'est pas forcément plus élevé que la moyenne même chez des HQI / THQI - je cite de mémoire "en tant que HQI, vous avez l'impression d'être lent mais vous ne l'êtes pas ; simplement le corps impose ses limites - physiquement, recopier les signes prend du temps, et vous pensez à autre chose dans l'intervalle entre la pensée et le geste".
b. les données d'observation cliniques sont importantes (dans mon cas, la neuropsychologue a vu que je vérifiais "excessivement" souvent ce que je faisais, ce qui est confirmé par le résultat : aucune erreur mais à peine plus de la moitié des items faits - ça donne 11/19 je crois, alors que le profil plus courant pour 108 ressemble, schématiquement, à un peu plus d'items faits mais avec des erreurs).

2. Dans mon cas, le problème c'est l'IRT beaucoup plus bas et surtout, le fait que, dans les subtests, j'ai mieux réussi les items difficiles que les faciles. J'ai aussi buté sur les chiffres redoublés quand il fallait les mettre dans l'ordre. Apparemment, c'est tout cela qui est très indicateur d'un traumatisme crânien.

Etant donnés les chiffres que tu annonces, il est peu probable que tu aies buté dans les subtests, non ? Ceci dit, tu peux relancer la personne qui t'a fait passer le test. Le lien de Gigi en anglais (merci beaucoup Gigi) parle de l'IVT et des traumas crâniens, donc tu as le droit de revenir vers la personne qui t'a fait passer le test pour avoir plus de détails. Tu peux aussi voir un médecin.

Louis l'Avoyelle
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par melchior5 le Mer 14 Sep 2016 - 12:34

Merci, Louis, pour ton avis. Comme toi, je vérifiais toujours, dans les subtests d’IVT : manque de confiance, crainte de me tromper… bref. Je trouvais cela un peu ennuyeux, en plus. Mis à part ces deux subtests, cela ne m’a pas paru très compliqué. J’ai toujours été bon en calcul mental, par exemple. Comme je lis aussi beaucoup, depuis toujours, les définitions ne m’ont pas posé de problème, les questions de culture générale non plus (je suis imbattable au trivial pursuit ;-) ) et les similitudes m’ont semblé très amusantes..J’ai bien aimé les cubes, même si le chrono me stressait un peu. Pareil les puzzles, qui m’ont un peu fait penser au cube, d’ailleurs (je trouvais cela redondant.) J’ai donc pas eu de souci particulier. Les scores obtenus en témoignent, visiblement. Après, la question qui se pose, c’est : qu’en faire ? J’ai par exemple laissé tombé mes études, bien réussies jusqu’en licence, en partie parce que je pensais que je n’étais pas capable d’aller plus loin, que je ne me l’autorisais pas mais aussi parce que c’était difficile matériellement de mener boulot étudiant et études de front….Si je me fie à ce que m’a expliqué Gigi en privé (la « fréquence » du score obtenu.) j’en déduis que je me suis sous estimé et que je ne devrais pas avoir de problème pour suivre un cursus éventuellement jusqu’au doctorat….j’ai toujours rêvé d’être chercheur. Maintenant, il y a l’âge : 28 ans…Tout ceci est compliqué, en somme ! En tout cas, je relativise l’échec en IVT grace au forum….

melchior5
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Louis l'Avoyelle le Mer 14 Sep 2016 - 13:41

Si tu as toujours rêvé d'être chercheur, vas-y. Tu as manifestement toutes les capacités pour faire un doctorat ; mais attends-toi à ce que le travail sur la thèse remette en cause régulièrement ce que tu sais, ce que tu croyais savoir, les théories établies, les résultats attendus... La difficulté du doctorat est à ce niveau : accepter la remise en cause permanente - mais c'est ce qui en fait tout l'intérêt (même si, tu verras, il est souvent très difficile d'être remis en cause par des personnes qui s'arc-boutent sur des idées dépassées, ou trahissant des positions idéologiques etc.).

L'âge n'est pas un problème. J'ai fini mon doctorat à 32 ans, tu seras dans les mêmes eaux ; certains de mes collègues l'ont commencé à 40 ans ! et fini à 50... Un dernier a attendu d'être à la retraite et de ne plus avoir d'enseignement à faire pour commencer doctorat et recherches !

(J'en déduis de ce que tu dis que tu as l'impression de ne pas soutenir ton attention quand tu es insuffisamment stimulé, mais cette interprétation n'est peut-être pas juste.)

Louis l'Avoyelle
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 09/09/2016
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par QubiK le Jeu 15 Sep 2016 - 9:54

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous, surtout vers Gigi qui a eu l'amabilité de me répondre et attendait le suite.

Hier j'ai revu la psy, pour un approfondissement. Je voulais simplement savoir si mon score plus bas au IRP était du à ma fatigue et mon émotivité. Savoir aussi si elle ne s'était pas trompée dans les scores plus hauts… (je suis du genre masochiste).
Je m'attendais qu'elle me fasse passer des substests, genre « balances », mais malgré le fait que j'ai passé le WAIS il y a environ 6 mois, elle m'a refait passer les cubes et matrices... Et là surprise : scores identiques.
Elle m'a précisé à la fin de l'entretien, que mon score n'est absolument pas hétérogène, et que en général, plus les résultats sont élevés, plus les différences entre groupes de tests deviennent importantes, et que donc cet écart de 25 points entre ICV et IRP est tout à fait dans les tolérances. De son point de vue mon score est plutôt "homogène"...
Je précise que cette psychologue est très spécialisée dans le passage de tests pour enfants et adultes, donc elle a un certain recul.

Au moins j’en ai le cœur net, le résultat m’étonnait dans la mesure ou je suis designer de métier et sculpteur par passion. Par conséquent je pensais être « plus doué » en IRP ! Ce n'est pas le cas...

Donc voilà, apparemment je ne suis pas con et là ou je ne me l'attendais pas, et je dois vous avouer que je n’arrive pas à y croire vraiment. Mais là je touche un autre problème qui n'a rien à voir avec les scores ni ma supposée intelligence, ça vient de mon enfance et jeunesse "difficiles" qui brouillent la perception que j'ai de ma valeur.
En tous cas, je me sens depuis plus à l'aise et tolérant vers moi même, donc je peux dire que cette expérience à été très utile et positive.

Je précise (pour les experts), que comme Louis, j'ai eu un important traumatisme crânien à l'age de 9 ans... Pas une balle de Baseball, mais un gros bloc de marbre qui m'a même fracturé le haut du crane et m'a laissé inconscient pendant une bonne heure. Mais je n'ai eu aucune séquelle, et je ne pense pas que cet accident ait pu influencer mes capacités.

Pour récapituler donc, je vous donne le détail, qui ne change pas d'une virgule :

IRP : 120 – Cubes : 12. Matrices : 13. Puzzles : 15
ICV : 145 – Similitudes : 18. Vocabulaire : 19. Information : 16. Compréhension : 19
IMT : 146 – Mémoire des chiffres : 19. Arithmétique : 17
IVT : 131 – Code : 15. Symboles 16
QIT : 144

QubiK
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 50
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Gigi le Mar 20 Sep 2016 - 23:42

Merci pour ce retour QubiK Smile

En te faisant repasser si rapidement cubes et matrices, on aurait pu craindre que tu obtiennes un score supérieur, dont il aurait été difficile de connaître la cause : meilleur état émotionnel et/ou effet d'apprentissage ? Avec des scores inchangés, tu es fixé ! Ton ressenti en termes de difficulté a-t-il été aussi le même que la première fois ?

QubiK a écrit:En tous cas, je me sens depuis plus à l'aise et tolérant vers moi même, donc je peux dire que cette expérience à été très utile et positive.

cheers

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par QubiK le Mer 21 Sep 2016 - 10:39

Bonjour Gigi et merci.

Alors, non seulement j'ai eu les mêmes difficultés, mais aussi la même appréhension. Surtout sur les cubes.
J'ai flanché sur l'avant dernière figure, beaucoup de temps et de nervosisme. Par contre, elle n'a pas interrompu le test comme la première fois, elle m'a fait faire aussi la dernière, et celle là je l'ai réalisée en temps record... (???). Comme qoi sur l'avant dernière il y avait un souci de forme.

Pour les matrices pareille, j'ai raté les plus simples poussé par le chronomètre à les sous-évaluer, et pas les mêmes que la première fois... Comme si la pression du temps brouillait mes capacités spatiales.

QubiK
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 15/05/2016
Age : 50
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Gigi le Mer 21 Sep 2016 - 18:06

QubiK a écrit:Alors, non seulement j'ai eu les mêmes difficultés, mais aussi la même appréhension. Surtout sur les cubes.
J'ai flanché sur l'avant dernière figure, beaucoup de temps et de nervosisme. Par contre, elle n'a pas interrompu le test comme la première fois, elle m'a fait faire aussi la dernière, et celle là je l'ai réalisée en temps record... (???). Comme qoi sur l'avant dernière il y avait un souci de forme.

Un souci que tu as réussi à surmonter pour faire la dernière, laquelle présente une difficulté supplémentaire par rapport à toutes les précédentes. Donc c'est une bonne chose de l'avoir tentée, car cela t'indique que la capacité est là, mais qu'elle a été entravée sur l'avant-dernière figure. Ces deux figures ont en commun leur orientation différente, donc on peut aussi penser que cela t'a déstabilisé pour la première des deux, puis que tu t'es ressaisi, voire que tu as appris de celle-ci.

QubiK a écrit:Pour les matrices pareille, j'ai raté les plus simples poussé par le chronomètre à les sous-évaluer, et pas les mêmes que la première fois... Comme si la pression du temps brouillait mes capacités spatiales.

Euh, matrices n'est pas chronométré... (mais le praticien peut mesurer le temps de réponse pour enrichir l'information à sa disposition).

Ceci dit, la pression du temps est effectivement une source possible de perte de moyens. Quand on sait que la majorité des subtests de l'IRP sont chronométrés alors qu'aucun de l'ICV ne l'est, on peut ainsi expliquer une partie des IRP < ICV.

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par aniki le Sam 26 Nov 2016 - 12:15

Bonjour
Pareil mes résultats sur les 5 items sont très hétérogènes. Pas de note non plus (c'était lors d'un bilan de compétences) mais des cotations pouvant aller de "faible" à "très supérieur"
Des lors pas de qi calculable?

aniki
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 26/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wais 4 et qi très hétérogène

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:43


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum