Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mar 4 Jan 2011 - 9:45

En ce beau matin tout givré, je me permets de créer ce topic : ce sujet j'y ai pensé beaucoup ces derniers temps, et surtout hier soir.
Mais je ne l'ai pas "structuré", j'espère le faire en écrivant, pour autant ça restera peut être brouillon.

Je veux aussi m'excuser si ce sujet a déjà été abordé, je ne peux pas lire tous les topics dans toute leur longueur Wink

Le titre est assez explicite, je vais expliquer pourquoi j'en suis venu à ça. J'ai toujours su, et ce depuis l'enfance que j'étais différente des autres, pas le même fonctionnement, ni les mêmes centres d'intérêt, et j'en passe, vous connaissez tous le sujet ici. J'étais dégoutée au départ de ne pas pouvoir rentrer dans le rang, sachant évidemment que c'était cette différence qui encourageait les autres gosses à me chahuter.
J'ai été "désocialisée" très tôt, donc.
Un jour j'ai découvert la musique rock, punk, métal, et les paroles me parlaient. Je me suis sentie moins seule, je me suis sentie comprise (et même dans mon entourage familiale j'étais carrément incomprise.... Je pensais être folle voir débile !!!), j'ai senti rejaillir une vague de confiance en moi, et à partir de là j'ai voulu en faire une force, m'assumer, être fière d'être moi, être fière de ne pas être comme la "masse".
Je me suis marginalisée tout de même, et j'avais une colère monstrueuse en moi... Beaucoup de casse, quelques bagarres...
J'étais très influençable aussi, je me suis laissée entrainer par d'autres dans une chute sans fond...
Je fréquentais ensuite des étudiants, j'ai été ravie de pouvoir discuter avec eux de tout et de rien, alors que j'avais arrêté les cours très tôt. Mais allaient de pair drogue et alcool.

Ensuite j'ai rencontré le père de mon fils, j'étais alors en manque de repères, j'étais amoureuse, je suis tombée enceinte, j'éprouvais le besoin de construire avec lui, de garder un lien à vie, on l'a gardé. Je pensais vraiment qu'il était stable et mature, il venait d'une famille très aisée, et venant moi même d'un milieu très modeste, j'étais très impressionnée mais fière d'être acceptée chez eux.
Seulement ce type, ma fait perdre le peu de confiance en moi que j'avais en moi, me rabaissait constamment, critiquait mes amis et ma famille, était désespéré de voir que je ne changeais pas, malgré mes efforts qui n'étaient pas encouragés, jamais, et j'en passe........... Il m'a coupé du monde, au point que je ne pouvais plus sortir dehors sans lui.
J'en passe.
Le fait est que j'ai souffert d'une maladie "inconnue" qui a demandé une opération et une hospitalisation donc, et j'ai profité de ce temps seule, sans lui à réfléchir et j'ai pris la décision de le quitter. Etrange comme sans lui, j'avais réussi à retrouver cet optimisme naif qui me caractérisait.

Mais je suis restée très angoissée, et j'ai rechuté seule, sans structure, avec mes amis rebelles de la vie, drogue et alcool mais je me sentais bien en groupe aussi...
Je me suis toujours sentie bien en groupe !
Mais l'alcool et la drogue posaient un vrai problème quand même Wink j'ai voulu arrêter, j'ai arrêté, mais une grosse dépression a suivi, j'avais moins de gens autours de moi aussi... Sans ça pour m'anesthésier, j'étais aussi nettement moins agréable à vivre, plus timide, mes problèmes d'anxiété sociale rejaillissaient, etc. Moins de monde autours de moi, j'ai touché le fond.
Ces gens étaient bon pour moi. J'avais besoin de partager, j'avais besoin d'affection, j'avais besoin qu'on me renvoi une image de moi, besoin de chaleur humaine, même si nos relations étaient floutées par les drogues, ils étaient là, et on était à égalité.

Guérie de la dépression, j'ai passé beaucoup beaucoup de temps à me chercher, à savoir qui j'étais, je restais très très angoissée, je retrouvais ce besoin d'analyser, de comprendre, de savoir, de rêver aussi, et j'étais perdue entre tout ça, entre moi, et les autres. J'étais chiante, j'étais angoissée, retour de l'anxiété sociale, sans anesthésiant, apprendre à gérer seule, les psy n'ayant été d'aucune aide mais aucune à part m'inventer des maladies, me médicamenter pour me réanesthésier à nouveau, et pourtant... je leur avais bien dit que je n'en voulais pas !!
J'avais un paliatif, une personne qui m'épaulait sans savoir, pour lui c'était tout à fait normal, et pour moi c'était énorme. J'ai été dépendante de cette personne, dont je tente de me défaire en ce moment...
On rajoute au passage une personnalité dépendante.

Aujourd'hui j'en suis là, j'ai fait beaucoup d'efforts sur moi même pour apprendre à me gérer, mes particularités ne disparaitrons jamais, jamais.
Seulement, les autres ne sont pas à l'aise avec ça, et moi j'en ai besoin des autres.
J'aimerais être plus sociable, plus spontanée, moins timide, je veux partager. Je veux arrêter de me projeter dans le regard des autres pour savoir ce qu'on pense de moi, je veux arrêter d'analyser constamment les comportements, je veux rire, etc.
J'y arrive mais c'est fluctuant, je vais être très joyeuse, très drôle et apprécier, et le lendemain je vais recommencer à me mettre à l'écart, alors que je sais pourtant que je suis appréciable, je sais qu'on me trouve bizarre et ça revient à me bloquer, et je ne veux pas qu'on sache que je les aime bien et qu'ils m'apportent, c'est un peu difficile à expliquer.
Ce n'est pas une question d'humeur, je peux me réveiller de bonne humeur et arriver en cours et voir les autres et me mettre direct dans mon coin à attendre que eux viennent à moi.
Je ne suis pas chaleureuse alors que je voudrais l'être. Je suis chaleureuse et affectueuse envers certaines personnes seulement.
Et pourtant c'est en moi l'affection, la chaleur, je le sais.

Je me demande seulement si je resterais toujours comme ça et si je dois l'assumer ou si mon comportement continuera à évoluer dans le bon sens...

C'est un long pavé, j'espère que vous aurez le courage de lire jusqu'au bout Wink

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par .............. le Mar 4 Jan 2011 - 10:48

J'ai tout lu Wink

Notre différence est difficile mais la première chose à faire est de la comprendre et surtout de l'assumer. Ensuite on connai les autres et on ne leur demande plus de nous donner ce que l'on attend, alors qu'ils en sont incapable la plupart du temps.
Je ne cherche plus à approfondir les dicutions avec ceux qui ne peuvent suivre. Autant dans ces cas là partager de l'émotionnel, du coeur. Mais toujours dans les limites de ce qu'ils peuvent.
Si tu veux plus tu le trouveras auprès des Zèbres. Ici sur le forum, au moment des rencontres groupées ou individuelles, ou avec des amis que tu as peut etre déjà.

Je fonctionne comme ça aujourd'hui et j'en suis plutot heureux. J'ai agrandi considérablement mon reseau social, je suis très bien intégré dans mon village malgré ma différence. Mes recettes fonctionnent.

Après tout depend ce que l'on recherche : isolement ou etre entouré.

en tout cas il faut assumer ce que nous sommes.

Merci en tout cas de t'etre un peu livré... ça m'encourage à le faire aussi. I love you

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mar 4 Jan 2011 - 13:16

Je ne veux pas forcément plus, des discussions plus légères ont leur importance aussi, on ne peut pas passer notre temps à tout remettre en question pour tout et n'importe quoi Wink
C'est vrai que parfois je m'ennuie, surtout quand la personne ne peut pas suivre, dans ce cas j'abandonne parce que je sais que je divague, et je passe à autre chose.

C'est surtout en fonction de se bloquage qui m'empêche d'aller vers les gens, et après je culpabilise... Même si je me doute que dans un sens ça les intrigue peut être cette façon de faire du chaud et du froid.
J'ai 26 ans, j'ai pas très envie de rester québlo encore des années, alors que ce n'est pas moi.
C'est moi quand je suis libre Smile

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par lynka le Mar 4 Jan 2011 - 20:09

Je savais pas trop quoi répondre (à part le I love you à la fin) alors j'ai fouiné une bonne partie de la journée et j'ai trouvé çà:

http://www.zebrascrossing.net/t1560-decale-oui-et-fier-de-l-etre

http://www.zebrascrossing.net/t534-comportement-avec-les-autres-surtout-les-cons

http://www.zebrascrossing.net/t1059-vous-avez-dit-sociable

http://www.zebrascrossing.net/t842-jouer-l-imbecile

http://www.zebrascrossing.net/t1555-rapport-a-l-autre

I love you

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mar 4 Jan 2011 - 20:53

lynka a écrit:Je savais pas trop quoi répondre (à part le I love you à la fin) alors j'ai fouiné une bonne partie de la journée et j'ai trouvé çà:

Quel amour cette petite Wink

Le "rapport à l'autre" me parle pas mal... Je vais l'imprimer et en faire mon livre de chevet ^^

Après heu...
Tant pis, je resterais toujours comme ça :/

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par lynka le Mar 4 Jan 2011 - 20:58

C'est pour le "tant pis" que j'ai mis le lien vers "décalé et fier de l'être" Wink

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mar 4 Jan 2011 - 21:23

Je veux bien en être fière, les gens apprécient le décalage, coté brise fraiche, ils acceptent moins le prisage de tête analytique, mais bon, je peux analyser avec quelqu'un d'autre :p

Ce que j'ai le plus de mal à supporter c'est le coté fluctuant de la chose, et peur qu'ils lâchent l'affaire, se lassent... Parce qu'après je fais quoi moi ?

Je veux bien être bizarre, ça les change les pauvre :p >Mais pas trop... Et tout le monde (ou presque - zèbres, souris, cochons) peut t'apporter quelque chose...
Je voudrais pas m'auto-frustrer.

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par lynka le Mar 4 Jan 2011 - 21:45

Hm... Ouais, pas glop Sad

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par Chat Mallow d'Oran le Mar 4 Jan 2011 - 21:56

Bah y'a pas mort d'homme hein, après tout je vais vivre qu'une cinquantaine d'années de plus, ma vie sociale c'est pas primordial Razz

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par lynka le Mar 4 Jan 2011 - 22:00

Shocked
affraid
elephant

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Condenser sa zebritude en présence des autres..?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum