Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Jeu 4 Déc 2014 - 15:15

Larousse a écrit:

créativité
nom féminin

Capacité, faculté d'invention, d'imagination ; pouvoir créateur.

intelligence
nom féminin
(latin intelligentia, de intelligere, connaître)
Définitions
Expressions
Synonymes
Citations

Ensemble des fonctions mentales ayant pour objet la connaissance conceptuelle et rationnelle : Les mathématiques sont-elles le domaine privilégié de l'intelligence ? Test d'intelligence.
Aptitude d'un être humain à s'adapter à une situation, à choisir des moyens d'action en fonction des circonstances : Ce travail réclame un minimum d'intelligence.
Personne considérée dans ses aptitudes intellectuelles, en tant qu'être pensant : C'est une intelligence supérieure.
Qualité de quelqu'un qui manifeste dans un domaine donné un souci de comprendre, de réfléchir, de connaître et qui adapte facilement son comportement à ces finalités : Avoir l'intelligence des affaires.
Capacité de saisir une chose par la pensée : Pour l'intelligence de ce qui va suivre, rappelons la démonstration antérieure.

Bibo a écrit:Si on se concentre sur l'objet en question, alors il s'agit d'imaginer ce à quoi il pourrait servir, et il s'agit alors là de créativité (comme décrite à la page 2, que je différencie de l'intelligence).

ça va pour comme définition des termes pour ceux qui ne les connaissaient pas?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par https://www.google.fr le Jeu 4 Déc 2014 - 15:19

C'est Larousse qui a dit ça? Je ne retrouve pas où elle a publié ce post.
Lolilol

https://www.google.fr
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Jeu 4 Déc 2014 - 15:24

Je rajoute qu'effectivement le test de QI ne mesure pas la créativité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Blackmail le Jeu 4 Déc 2014 - 15:53

ZeBrebis a écrit:
Ceux qui savent bien conduire selon le code de la route seront ravis d'apprendre qu'ils sont forcément des buses en course sur piste et inversement.

Justement. Si je poursuis ton analogie, connaître le code de la route n'a rien à voir avec l'intelligence.

Car comme rappelé

Larousse a écrit:

Aptitude d'un être humain à s'adapter à une situation, à choisir des moyens d'action en fonction des circonstances :

Mais on peut aussi passer par l'ATILF:

A.   [Chez l'être hum. p. oppos. à l'animal] Fonction mentale d'organisation du réel en pensées.
1. [Cette fonction au plan qualitatif; dans un sens très large (partic. dans la psychol. des facultés au XIXe s.)] PHILOS., PSYCHOL. Ensemble des fonctions psychiques et psycho-physiologiques concourant à la connaissance, à la compréhension de la nature des choses et de la signification des faits; faculté de connaître et de comprendre.
B.   [Chez l'homme et l'animal (chez presque tous les vertébrés, en partic. chez les vertébrés supérieurs)] Fonction mentale d'organisation du réel en actes.
1. PHILOS., PSYCHOL. [Dans des circonstances nouvelles pour lesquelles l'instinct, l'apprentissage ou l'habitude ne dispose d'aucune solution] Aptitude à appréhender et organiser les données de la situation, à mettre en relation les procédés à employer avec le but à atteindre, à choisir les moyens ou à découvrir les solutions originales qui permettent l'adaptation aux exigences de l'action :


Or c'est là qu'est le problème, car les tests de QI sont incapables de mesurer toutes ces choses et ces facultés étant donné qu'ils sont dépourvus d'éléments de surprise ou de situations concrètes pouvant seules aboutir à une "solution originale permettant l'adaptation aux exigences de l'action".
Ces tests ne sollicitent et ne fabriquent que des univers mentaux très restreints, répétitifs, et entièrement normés, entièrement sous contrôle.


Dernière édition par Blackmail le Jeu 4 Déc 2014 - 16:18, édité 1 fois

Blackmail
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 436
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Jeu 4 Déc 2014 - 16:07

"des univers mentaux très restreints, répétitifs, et entièrement normés, entièrement sous contrôle" donc ils testent bien la capacité à vivre dans un environnement "très restreints, répétitifs, et entièrement normés, entièrement sous contrôle" donc ils testent bien les compétences dans ce cadre là. Celui-là même où nous vivons à quasi 100% de notre temps.

De plus, les testent sont et seront toujours "indicatifs" et non exhaustifs. Ils sont à prendre pour ce qu'ils sont, une aide pour certains, une confirmation pour d'autres, d'autres diraient "une photographie". Chacun il trouvera ce qui l'aide ou pas ! Mais faire l'apologie d'un test ou au contraire un dénigrement systématique est "idiot" (oula ^^). Nous sommes assez nombreux et complexes pour saisir que de tomber dans le systématique et donc le "très restreints, répétitifs, et entièrement normés, entièrement sous contrôle" n'apporte rien.

Enfin, les tests sont à faire avec des personnes compétentes (s'il y en a), de confiance (c'était mieux avant) et en toute conscience de ce que le(s) résultat(s) peuvent apporter à l'intéressé.

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par ZeBrebis le Jeu 4 Déc 2014 - 16:10

Pour moi prendre en compte le code de la route, et mieux encore l'avoir intégré, montre des capacités de compréhension. C'est la prise en compte d'une contrainte abstraite, aussi arbitraire qu'une contrainte matérielle, et qui demande au conducteur de ménager ces deux choses conjointement.

Je suis d'accord pour dire que le cadre est plus restreint sur route, pas pour dire que cela ne demande pas de créativité ou de réactivité.
Bon, ensuite je n'ai pas passé de test de QI ou conduit hors route donc la comparaison était faite sur le principe, qui me paraissait semblable.

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Kass le Jeu 4 Déc 2014 - 16:18

d'accord avec Patateggle pour la similarité des environnements
sinon pour mesurer l'adaptabilité "en situation" Battle Royale c'est un concept... ok j'ironise, mais si on devait mesurer l'adaptabilité, ce serait l'adaptabilité dans quel but, hormis la survie pure et dure ?

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4683
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par EmiM le Jeu 4 Déc 2014 - 16:32

@Bibo
Si cela peut apporter de l'eau à ton moulin...
http://www.douance.org/qi/qi.htm

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Jeu 4 Déc 2014 - 16:38

La honte universelle !! Y'a vraiment des pauvres gens...


Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Jeu 4 Déc 2014 - 16:41

Nan mais attends MAM, tu penses quoi de ce type d'ouvrage ?


Pour moi c'est le même que ci-dessus mais avec plus la classe quand même... J'élève mon petit surdoué ^^

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Kass le Jeu 4 Déc 2014 - 16:56

EmiM a écrit:@Bibo
Si cela peut apporter de l'eau à ton moulin...
http://www.douance.org/qi/qi.htm

...ça m'en a apporté à moi, j'ai enfin la réponse à ma question sur la différence de points entre nomenclature suisse et internationale (et par déduction avec la française)

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4683
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Clément le Jeu 4 Déc 2014 - 18:51

Si l'on met à part les digressions stupides et inadéquates   (des problèmes d'adaptation ?) de certains membres qui pourrissent le fil depuis 3 pages, la question que je me poserais serait de savoir si le QI existe réellement, indépendamment de l'idée humaine de la chose, de telle sorte qu'il y aurait aussi des QI pour les autres animaux ? Ou bien si ce n'est qu'une invention pour vanter ceux qui s'adapte bien au système d’une notation, afin de discriminer les autres ?

Genre les chiffres (encor en débat je sais) existent dans la nature, mais la graphie ou leur expres​sion(aux chiffres) telle qu'on les conçoit elle n'existe pas sans nous, de même que l'amour ou la trahison.

+1 à tout ce qu'a écrit Blackmail


Dernière édition par Clément le Jeu 4 Déc 2014 - 19:06, édité 1 fois

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Jeu 4 Déc 2014 - 21:42

Dans ce monde, indépendamment de la taille, il vaut mieux se faire tout petit, on est une cible moins facile.
A la base, avoir une grande gueule, c'est pour dévorer plus, de nos jours ça sert uniquement à sortir un max de conneries à longueur de temps.
Ce qui est marrant, c'est qu'il n'y a pas besoin de test pour mesurer la connerie, ce qui nous en dit beaucoup sur l'intelligence.
Si le Quotient est le résultat d'une division, mon Intellect me dit qu'au final, on sera toujours divisé sur le sujet. hin hin

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7736
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Ven 5 Déc 2014 - 11:26

http://www.douance.org/qi/qi.htm a écrit:
Un test de QI standard (répartition, M = 100, SD = 15) comme les Wechsler ne donne des résultats en termes de chiffre de QI global assez proches des tests de QI par âge mental que pour les QI proches de la moyenne. Par exemple, un enfant montrant un QI Wechsler de 110 sera le plus souvent assez proche d'un QI en âge mental de 110 (rappel : on ne peut pas passer de l'un à l'autre directement)

Cet effet de tassement remet-il en cause la pertinence du choix de la loi normale (courbe en cloche) pour modéliser le qi ?
Oui. A l'origine la loi normale (courbe en cloche) avait été choisie parce qu'elle modélisait assez bien les QI moyens, c'est-à-dire la majorité des testés (et donc des données disponibles). Plus de 60 ans après, maintenant que les recherches ont beaucoup avancé et que les données se sont accumulées, les limites de la courbe en cloche pour représenter les hauts QI posent de plus en plus de problème.

Même les passionnés pensent que c'est tout naze les tests de QI. (Wechsler et compagnie)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Switch71 le Ven 5 Déc 2014 - 11:50

Dans ta quote, c'est plus la répartition qui est remise en cause non ?

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Ven 5 Déc 2014 - 11:52

Switch71 a écrit:Dans ta quote, c'est plus la répartition qui est remise en cause non ?
c'est la loi normale qui est remise en cause. Le QI, c'est grosso modo la volontée de distribuer les intelligences (Les Quotients intellectuels en fait) suivant une loi normale ... Comme si on avait dit que le test de Binet était pertinent. Et qu'on avait voulu construire un outil plus pratique et fortement corrélé. Et qu'on s'était bien planté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Ven 5 Déc 2014 - 12:35

Tiendez un texte sur les tests de "cucul hihi" pondu par un pédopsy' (forcément lui il est pour !)

INFOS PARENTS
A QUOI SERT UN TEST DE QI ?


Un Q.I. sans explication ne vaut rien

Un simple chiffre donné sans explication n'a aucun sens et présente les mêmes dangers qu'un faux diagnostic.

L'intelligence est une entité globale. Elle nécessite donc d'être mesurée selon le plus grand nombre d'angles différents. " La conduite intelligente peut faire appel à un ou plusieurs facteurs qui se rapportent davantage aux traits de personnalité et aux aspects conatifs (qui déterminent l'impulsion de l'effort), qu'aux aptitudes intellectuelle (Jacques Grégoire, Evaluer l'intelligence de l'enfant, Mardaga, 1995.).

L'harmonie compte donc plus que la performance !




Idéalement, un enfant en bonne santé psychique, dont le développement de la personnalité est harmonieux, obtient des résultats homogènes. Cela veut dire que ses résultats s'écartent peu les uns par rapports aux autres.

Au delà de certains seuils, la dysharmonie constatée peut révéler différents profils :

- une ingérence des processus affectifs dans les processus cognitifs, par exemple des angoisses qui empêchent l'enfant d'utiliser ses capacités intellectuelles, le mettant en échec

- les effets nocifs d'une immaturité ancienne : l'enfant resté immature inhibe, détériore ses potentiels au lieu de les développer, alors même qu'il possédait les ressources nécessaires.

- Certaines pathologies comme les dyslexies ou les dyspraxies .

L'anxiété, toujours présente, est générée à proportion égale avec l'importance de la dysharmonie, d'où des problèmes de sommeil, de peur ou de comportement.



Comment interpréter un compte rendu de Q.I. 


Le Q.I. situe et compare l'enfant à la moyenne des autres enfants de son âge, qui est égale à cent. 50% de la population a entre quatre-vingt-dix et cent dix de Q.I., 25% a plus de cent dix et 25% a moins de quatre-vingt-dix. Concrètement, cela veut dire qu'un enfant qui obtient cent a la moyenne.



Qu'est-ce qu'un test d'évaluation du quotient intellectuel ?

Les tests d'évaluation du quotient intellectuel sont utilisés de manière générale pour réfléchir sur les aspects dynamiques d'un enfant, en vue d'adopter la meilleure stratégie d'aide, d'orientation. Seuls les psychologues les font passer. Le Q.I. sert aussi à différencier l'origine des troubles scolaires ou du comportement et à évaluer l'incidence de l'anxiété.

Le test le plus utilisé aujourd'hui pour être parmi les meilleurs du point de vue de sa fiabilité, de sa sensibilité et de sa validité est le WISC-IV (Le Wechsler Intelligence Scale for Children forme IV est la dernière révision de l'échelle d'intelligence pour enfant de Wechsler). Il est utilisable entre six et dix-sept ans. Son interprétation approfondie permet de comprendre à un moment précis la dynamique intellectuelle d'un enfant : ses points forts et faibles, les logiques intellectuelles qui le mettent ou non en échec. Le test montre si l'anxiété ou l'affectivité interviennent dans ses difficultés. Le développement des différentes logiques mesurées par les dix subtests peut être harmonieux ou présenter des niveaux de maturité hétérogènes.



Sur quoi renseigne le Q.I. ?


Avant tout, il est nécessaire d'insister avec Wechsler sur ce point, car le Q.I. ne teste pas des connaissances ou un savoir mais des potentiels, c'est-à-dire la capacité d'utiliser ses ressources intellectuelles, de manière efficiente. Les facteurs affectifs jouent donc un rôle important.



Le Q.I. ne mesure pas l'intelligence mais ses effets.


Tous les subtests donnent des indications sur certains aspects de l'intelligence générale. Ils donnent aussi des informations sur le type de raisonnement et de pensée, la fluidité psychique, la capacité d'abstraction, l'attention et la gestion des émotions, la mémorisation, la qualité de restitution ou de reformulation de la pensée. Ils renseignent enfin sur la position active ou passive de l'enfant face aux processus cognitifs, c'est-à-dire le fait qu'il adhère ou s'oppose aux processus de développement des connaissances.



On obtient des indications sur ces différents niveaux de maturité : capacité de perception et de discrimination, organisation spatiale et temporelle tant constructive que perceptive. On est de même éclairé sur l'impulsivité, l'inhibition, l'anxiété, l'angoisse et la sensibilité au stress, le rapport et l'adaptation à la réalité. Tout ceci permet de déceler des problèmes de lecture ou de logique mathématique en fonction des divers éléments d'analyse. Chacune de ces difficulté est mieux cernée, ses mécanismes sont plus intelligibles.



Les Q.I. sont parfois demandés par des commissions scolaires, en vue d'envisager une orientation ou une aide spécifique. Parents, enseignants, pédiatres et pédopsychiatres, orthophonistes et psychomotriciens peuvent demander au psychologue un test de quotient intellectuel pour mieux comprendre un enfant, adapter sa scolarité, conseiller une aide.

Attention ! Ce n'est pas le total du Q.I. qui compte, mais la répartition des notes qui le composent !

Enfin, il ne pas confondre enfant précoce et surdoué. Seul un Q.I. va permettre de les différencier.



Qu'est-ce qu'un enfant surdoué ?

Son Q.I. est supérieur à 145 (sur mille enfants de son âge, un seul enfant a un score supérieur). Il est en avance par rapport aux autres dans les acquisitions scolaires car il sait souvent lire avant d'être scolarisé. Il saute des classes sans difficulté d'adaptation, sans y être poussé. Intérêt, curiosité spontanée, connaissances très étendues, grande rapidité de compréhension, richesse de vocabulaire, excellente mémoire, caractérisent ce très grand lecteur. L'enfant surdoué est aussi plus attiré par des relations avec les enfants plus âgés et les adultes.



Qu'est-ce qu'un enfant précoce ?

Son Q.I. est souvent égal à 130 (sur mille enfants de son âge, 20 ont un score supérieur).

Ces enfants sont pétillants d'intérêt et ont toujours été en avance au cours de leur développement, notamment psychomoteur et langagier. Ils ont souvent une tendance à l'hyperactivité et sont perpétuellement en éveil et en questionnement. Il est souvent question de leur faire sauter une classe. Ils savent lire et, de ce fait, sont souvent candidats au passage anticipé en cours préparatoire. Un problème peut se poser quand les différentes lignes de développement ne sont pas homogènes et que la précocité concerne un secteur au dépend d'autres restés immatures.



Ainsi parfois la décision de faire sauter une classe a des conséquences très différentes selon les cas. Soit l'enfant en bénéficie sur tous les plans de son être, soit il accentue ses écarts de maturité pour maintenir " l'illusion ". Dans ce dernier cas l'adaptation scolaire et le développement de sa personnalité sont en péril.

 

Le surinvestissement scolaire : un fait de société

La pression sociale s'exerce puissamment sur les parents autour de la réussite scolaire. Actuellement, les demandes d'aide psychologique ont lieu en majorité après le cours préparatoire et leurs motivations sont dominées par l'échec scolaire. L'influence sociale mobilise plus les parents et les pousse à surinvestir les apprentissages scolaires au détriment de l'harmonie de la personnalité de leur enfant.

Il est donc nécessaire de ne pas se fier seulement à une " intuition " ou à une " interprétation " des comportements des enfants, mais de s'appuyer sur les mesures et les résultats objectifs d'un test analysé correctement pour procéder à un diagnostic différentiel. Le psychologue est en mesure de bien déterminer le fonctionnement intellectuel de l'enfant, en tenant compte de son développement psychomoteur comme de son affectivité. Il repère ses tendances marquées, celles qui peuvent dans l'avenir se structurer en pathologies. Ainsi, les risques d'échec scolaire, phobique ou dépressif trouvent des réponses préventives. Dans tous les cas, la souffrance naissante est reconnue comme telle. Des solutions permettent de lever ces difficultés.

C'est l'ensemble de la personnalité qu'il convient de considérer pour viser ce que les parents souhaitent le plus : que leur enfant grandisse bien et soit équilibré.

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Ven 5 Déc 2014 - 14:12

Patate a écrit:Un simple chiffre donné sans explication n'a aucun sens et présente les mêmes dangers qu'un faux diagnostic.
Propos manipulateur et infantilisant. Il nous propose une vision du monde, ou seul un "professionnel" est apte à "expliquer". Or ces professionnels sont les premiers à ne rien y comprendre, et à complètement fantasmer l'outils qu'il prétendent vendre.

Le terme "diagnostique" est particulièrement révélateur. Il suppose l'existence du phénomène, qui n'est pourtant pas démontré. Et en fait même quelque chose d'aussi objectif qu'une maladie. Les maladies (rhumes, gastros, ebola, sida) ont une base bien plus solide que le diagnostique de personnes complètement dominées par leurs idées préconçues, indépendamment des informations disponibles. Le terme tends à nous vendre la maladie qu'ils nous propose comme aussi solide que ces virus mortels.

Je m'insurge.

Patate a écrit:
Le Q.I. situe et compare l'enfant à la moyenne des autres enfants de son âge, qui est égale à cent. 50% de la population a entre quatre-vingt-dix et cent dix de Q.I., 25% a plus de cent dix et 25% a moins de quatre-vingt-dix. Concrètement, cela veut dire qu'un enfant qui obtient cent a la moyenne.
Ce passage essaye de nous convaincre que le QI est sous tendu par une logique mathématique, et qu'il existe une véritable valeur sous jacente. Cette valeur serait par exemple celle du test de Binet. L'examen des faits montre que cela est faux.

Patate a écrit:
Le test le plus utilisé aujourd'hui pour être parmi les meilleurs du point de vue de sa fiabilité, de sa sensibilité et de sa validité est le WISC-IV
J'attends encore la preuve de ce genre d'allégations. (Bon j'ai pas trop enquêté sur le WISC). Néanmoins les outils de mesure de l'intelligence étant avant tout des produits marketings (comme le bio de danone qui soigne de l'intérieur) un minimum de preuve doit être fournie avant d'avoir la légitimité pour vendre n'importe quelle propriété magique du test au grand publique (il est aujourd'hui interdit de dire qu'un yaourt soigne, sans un minimum de preuves).

Patate a écrit:
[b]Attention ! Ce n'est pas le total du Q.I. qui compte, mais la répartition des notes qui le composent !
Ca c'est vrai. Le QI ne porte (presque) aucune information. Alors que les notes qui le composent informent un peu.


Patate a écrit:Seul un Q.I. va permettre de les différencier.
A ce stade, c'est tellement crétin d'écrire ça, que je m'étouffe et en perd mes moyens.


Patate a écrit:Il est donc nécessaire de ne pas se fier seulement à une " intuition " ou à une " interprétation " des comportements des enfants, mais de s'appuyer sur les mesures et les résultats objectifs d'un test analysé correctement
Autant admettre d'emblée qu'il faut éviter les tests de QI, autant que les psychologues qui les administrent. Ce n'est peut être pas le cas dans l'absolu. Mais c'est le seul moyen d'obtempérer à l'injonction de ce passage !



C'est grave cette manie que les commerciaux ont de nous inonder de publicité mensongères. Le QI est un produit marketing particulièrement touché par ces pratiques à la limite de l'acceptable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Ven 5 Déc 2014 - 14:34

@ Stauk : je sais bien ... pourtant je tente ma chance avec une arrière pensée type "je suis en train de foutre mon temps et fric en l'air" ou "putain je suis la vache à lait du grand système psytrukmuche" ou "je vais me faire engueuler à la maison pour machintrukmuche" etc, etc, etc...

Alors pourquoi je tente ?
Parce que des fois si ça fait pas de bien ça peut pas faire de mal.
Parce que je suis curieuse et que mon fils fait super bien le cobaye (ahahah je vous entends les aigris ^^)
Parce que je suis "disciplinée" et quand je rentre dans une logique, je vais au bout de la démarche.
et enfin, surtout, parce que c'est Pataton qui m'a demandé à y retourner sinon tu penses bin ...
(liste non exhaustive)

@ Machienne : fonctionnaire aux mains douces !

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Ven 5 Déc 2014 - 14:39

En gros elle dit elle est fière d'être conne.


Moi aussi, mais pas à ce point tout de même.
Là j'aurais trop la honte.
La différence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Ven 5 Déc 2014 - 15:42

Oui je suis assez fière de moi dans la vie et je t'emmerde !
Résultat de mes décisions et actions, mes réussites sont réelles et tangibles.
Quelles sont les tiennes ?
As-tu une sensation de "vivre juste" ? De vivre en bonne intelligence avec toi-même ?

Je n'ai pas de honte car j'ai grandit avec l'idée qu'il faut faire avec ce que l'on a. Et quand on a pas ce que l'on aime, il faut aimer ce que l'on a !
Quant aux regrets et remords, même combat.


Dernière édition par Patate le Ven 5 Déc 2014 - 15:45, édité 1 fois

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7607
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Ven 5 Déc 2014 - 17:55

stauk a écrit:Comment s'assure t'on que la personne qui valide / invalide, n'est pas en train d'utiliser des critères moins pertinents que ceux de l'élève ?
Certaines personnes sont plus compétentes que d'autres, en fonction de leur expérience ou de leur intelligence, et en pratique par le fait qu'elles ont été reconnues telles. Il ne sert à rien de contester les compétences dans l'absolu. Ce qui compte, c'est qu'il y a un certain consensus pour estimer que certains sont plus compétents que d'autres, et qu'on en juge par l'épreuve de la réalité.

La capacité d'innovation dépend forcément de l'intelligence
Dans la mesure ou l'on définit (l'une des composante de) l'intelligence  comme précisément la capacité à innover.  J'adore ces phrases ou aucun terme n'est défini Smile
Bof, je ne vois pas où il y a un problème de définition.
La capacité à innover se manifeste, que ce soit sous la forme de l'invention, où l'intelligence est fortement requise, ou bien dans celle de la création.
L'intelligence, c'est pour moi une capacité qui peut être évaluée aussi bien pour les hommes, pour les animaux ou pour les machines.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15268
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Ven 5 Déc 2014 - 18:09

Bibo a écrit:
Pieyre a écrit:Mais ce qui est évident pour l'un ne le sera pas pour l'autre. Je me demande si l'évidence n'est pas le plus souvent le fruit d'un automatisme, voire d'un conditionnement.
C'est aussi le fruit de l'expérience, celle de mettre en pratique son intelligence, de la confronter au réel.
Je crois que l'expérience peut aider à déconstruire les évidences, pas à en forger. Je dirais que l'expérience est scientifique, et que l'évidence est métaphysique. Ou alors il s'agit d'une évidence qui est relative à la bonne appréciation des résultats des expériences et à leur interprétation. C'est-à-dire qu'elle ne tient que dans la mesure où l'on re-vérifie les uns et les autres. Dès lors qu'on estime certaines constructions comme acquises, l'évidence n'est plus qu'automatisme.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15268
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Ven 5 Déc 2014 - 18:44

Pieyre a écrit:
stauk a écrit:Comment s'assure t'on que la personne qui valide / invalide, n'est pas en train d'utiliser des critères moins pertinents que ceux de l'élève ?
Certaines personnes sont plus compétentes que d'autres, en fonction de leur expérience ou de leur intelligence, et en pratique par le fait qu'elles ont été reconnues telles. Il ne sert à rien de contester les compétences dans l'absolu. Ce qui compte, c'est qu'il y a un certain consensus pour estimer que certains sont plus compétents que d'autres, et qu'on en juge par l'épreuve de la réalité.
Tout ça me parait parfaitement foireux. En plus une conséquence, c'est que s'il y a un consensus pour clamer l'incompétence ... alors ce que tu racontes pourrais laisser penser qu'il faut douter des compétences. Par exemple il y a un consensus pour dire que la classe politique coûte cher, et ne sert à rien. Or ces personnes sont également reconnues pour leur expérience, leur intelligence, et comme étant plus compétentes que d'autres.

Quand à l'épreuve de la réalité, elle semble rester lettre morte.  Bref je n'y comprends rien à ton argument.

Pieyre a écrit:
stauk a écrit:
La capacité d'innovation dépend forcément de l'intelligence
Dans la mesure ou l'on définit (l'une des composante de) l'intelligence  comme précisément la capacité à innover.  J'adore ces phrases ou aucun terme n'est défini Smile
Bof, je ne vois pas où il y a un problème de définition.
La capacité à innover se manifeste, que ce soit sous la forme de l'invention, où l'intelligence est fortement requise, ou bien dans celle de la création.
L'intelligence, c'est pour moi une capacité qui peut être évaluée aussi bien pour les hommes, pour les animaux ou pour les machines.

C'est toujours bien de postuler qu'il existe un facteur G universel. Pardon, quelque chose qu'on nommerait intelligence. Ou pourrait aussi le généraliser aux plantes.  Mais ça reste creux si tu proposes pas quelque chose d'autre que ce postulat.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Sam 6 Déc 2014 - 11:23

stauk a écrit:s'il y a un consensus pour clamer l'incompétence ... alors ce que tu racontes pourrais laisser penser qu'il faut douter des compétences. Par exemple il y a un consensus pour dire que la classe politique coûte cher, et ne sert à rien. Or ces personnes sont également reconnues pour leur expérience, leur intelligence, et comme étant plus compétentes que d'autres.

Quand à l'épreuve de la réalité, elle semble rester lettre morte.  Bref je n'y comprends rien à ton argument.
Tu n'y comprends rien parce que tu sépares les deux éléments que j'ai liés : sur certains plan un consensus (relatif certes) en une autorité compétente, et des procédures de validation par les faits. Concernant la classe politique, il n'y a pas de consensus quant à son inutilité. La preuve, c'est que les gens votent encore. Par ailleurs ils se prononcent sur les conséquences des politiques relativement à leur vie.
Si tu soutiens que rien n'a de sens, tu as beau jeu de dire que telle construction n'a pas de sens. Mais dire que rien n'a de sens, c'est une pétition de principe, à moins d'avoir tout passé en revue, et de toutes façons c'est auto-contradictoire. C'est le problème du relativisme absolu.

C'est toujours bien de postuler qu'il existe un facteur G universel. Pardon, quelque chose qu'on nommerait intelligence. Ou pourrait aussi le généraliser aux plantes.  Mais ça reste creux si tu proposes pas quelque chose d'autre que ce postulat.
Il n'est pas question d'un postulat. J'ai proposé de caractériser l'intelligence selon une estimation de l'adéquation entre un problème et une solution. Cette estimation est relative à celui qui évalue : il faut qu'il reconnaisse qu'il y a un problème et que la solution soit valable, tout cela en fonction de ce qui lui importe.
Pour revenir au sujet, si le QI est considéré comme valable, c'est parce qu'on a considéré que l'évaluation de l'intelligence était importante, en fonction de ce qu'on voulait en faire, et qu'on a proposé un modèle de test, certes imparfait, mais qui répondait au moins en partie au problème.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15268
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum