Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Blackmail le Sam 6 Déc 2014 - 12:11

Pieyre a écrit:
Pour revenir au sujet, si le QI est considéré comme valable, c'est parce qu'on a considéré que l'évaluation de l'intelligence était importante, en fonction de ce qu'on voulait en faire, et qu'on a proposé un modèle de test, certes imparfait, mais qui répondait au moins en partie au problème.

Précisément.

QUI a estimé que l'évaluation de l'intelligence était importante? Pourquoi et dans quel but?

QUI considère que le QI est un outil si valable que ça, et pourquoi?

En neuropsychiatrie, le QI ne possède strictement aucune scientificité et à part quelques illuminés comme Kaufman, la plupart des labos sérieux rient à gorge déployée lorsqu'on mentionne ce mot : il reste considéré comme reposant entièrement sur une théorie arbitraire destinée essentiellement à faire fantasmer le grand public (l'existence d'un facteur G reste tout à fait hypothétique, que je sache), et ça, ça pose quand même un sérieux problème épistémologique. Même l'APA qui tente malgré tout de ménager la chèvre et le chou a admis que la plupart des pseudo études (beaucoup sont falsifiées et ridiculisées) sur lesquelles se fondent les partisans d'une héritabilité génétique du QI ne semblent pas se fonder sur des critères tout à fait sérieux et permettant d'avoir des conclusions profondes et définitives puisqu'on finit presque toujours par avoir des résultats radicalement contradictoires (Cf polémique entre Turkheimer et Nagoshi & Johnson). Et pour ceux qui sont sérieux et ont étudié la chose, ils n'aboutissent presque toujours qu'à des corrélations statistiques très modestes et donc assez peu signifiantes (Cf Devlin, Roeder & Daniels). Et les résultats ou artefacts statistiques qui vont parfois dans ce sens ne sont pas dus aux hauts QI mais au contraire aux bas QI, c'est à dire aux maladies et facteurs handicapant le développement du cerveau qui eux, peuvent être plus facilement isolés, identifiés et donc étudiés. Car oui, des maladies génétiques qui affectent le développement du cerveau, il y en a des légions. L'inverse en revanche... Rolling Eyes

Blackmail
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 440
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Sam 6 Déc 2014 - 13:59

Pieyre a écrit:
Bibo a écrit:
Pieyre a écrit:Mais ce qui est évident pour l'un ne le sera pas pour l'autre. Je me demande si l'évidence n'est pas le plus souvent le fruit d'un automatisme, voire d'un conditionnement.
C'est aussi le fruit de l'expérience, celle de mettre en pratique son intelligence, de la confronter au réel.
Je crois que l'expérience peut aider à déconstruire les évidences, pas à en forger. Je dirais que l'expérience est scientifique, et que l'évidence est métaphysique. Ou alors il s'agit d'une évidence qui est relative à la bonne appréciation des résultats des expériences et à leur interprétation. C'est-à-dire qu'elle ne tient que dans la mesure où l'on re-vérifie les uns et les autres. Dès lors qu'on estime certaines constructions comme acquises, l'évidence n'est plus qu'automatisme.
Mais l'automatisme en tant qu'il est humain de l'est jamais vraiment ... si l’expérience est capable de déconstruire les évidence, alors l'automatisme n'existe pas, puisque l'homme est toujours confronté au monde et donc à de nouvelles expériences.
Je crois que cela rejoint ta notion d'évidence relative.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par ZeBrebis le Sam 6 Déc 2014 - 14:12

Je ne suis pas d'accord avec l'idée que les expériences s' imposent à l'individu.
Pour avoir une expérience il faut un observateur, il faut aussi être décidé à mettre à l'épreuve sa théorie, en donnant la primauté à ce qui est observé (et non attendu). Ce sont deux actes demandant une volonté de l'individu.

Et au quotidien il me semble d'ailleurs que cette expérimentation est intenable. Il nous faut avoir une certaine stabilité du prisme avec lequel on décompose le réel pour agir et penser.

Ou bien il s' agit d'expérience inconsciente ?

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Sam 6 Déc 2014 - 14:20

Blackmail a écrit:Même l'APA qui tente malgré tout de ménager la chèvre et le chou a admis que la plupart des pseudo études (beaucoup sont falsifiées et ridiculisées) sur lesquelles se fondent les partisans d'une héritabilité génétique du QI ne semblent pas se fonder sur des critères tout à fait sérieux et permettant d'avoir des conclusions profondes et définitives puisqu'on finit presque toujours par avoir des résultats radicalement contradictoires (Cf polémique entre Turkheimer et Nagoshi & Johnson). Et pour ceux qui sont sérieux et ont étudié la chose, ils n'aboutissent presque toujours qu'à des corrélations statistiques très modestes et donc assez peu signifiantes (Cf Devlin, Roeder & Daniels)

Je ne comprends pas le problème de ces controverses ?
On le sait que les tests ne sont pas basées sur des théories scientifique puisque non réfutables.
On sait aussi que toutes ses études sont emprunte de biais et de raccourcis gratuits à coup de corrélations et de conclusions hâtives. On sait surtout qu'elles sont effectuées sur une population moyenne, et que conclure qu'il n'y pas de différence de transmission au sein de sous groupes de cette population est faux.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Blackmail le Sam 6 Déc 2014 - 14:27

ZeBrebis a écrit:Je ne suis pas d'accord avec l'idée que les expériences s' imposent à l'individu.
Pour avoir une expérience il faut un observateur, il faut aussi être décidé à mettre à l'épreuve sa théorie, en donnant la primauté à ce qui est observé (et non attendu). Ce sont deux actes demandant une volonté de l'individu.

Et au quotidien il me semble d'ailleurs que cette expérimentation est intenable. Il nous faut avoir une certaine stabilité du prisme avec lequel on décompose le réel pour agir et penser.

Ou bien il s' agit d'expérience inconsciente ?

Tout à fait d'accord. La question de l'observation et de la reproduction est fondamentale. Et d'ailleurs si on est absolument et strictement logique, on peut même tel David Hume remettre en cause l'empirisme pur en posant la question de savoir si le soleil se lèvera bien demain... L'autre analogie étant celle de l'oie qui déduirait de son expérience que le fermier n'est là que pour la nourrir... sauf qu'un jour il vient lui tordre le cou!

Il y a donc différentes catégories d'évidences comme il existe différentes catégories d'expériences et par là autant d'explications possibles. Et pour que l'empirisme soit considéré comme valable épistémologiquement parlant, il faut lui agréger toute une série de nécessaires axiomes, comme le fait par exemple de postuler que le réel soit potentiellement et entièrement intelligible... etc...


Dernière édition par Blackmail le Sam 6 Déc 2014 - 15:24, édité 1 fois (Raison : style)

Blackmail
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 440
Date d'inscription : 03/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Sam 6 Déc 2014 - 15:21

J'évoquais l'expérience absolu, celle qui découle du fait de vivre.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par ZeBrebis le Dim 7 Déc 2014 - 15:06

Bibo a écrit:J'évoquais l'expérience absolu, celle qui découle du fait de vivre.
Je vais dire les choses comme je les sens, sachant que c'est donc de l'ordre du naïf et très probablement faux. Mais je n'ai rien d'autre à fournir qu'une impression personnelle.

J'ai donc le sentiment que l'expérience "absolue" dont tu parles a en fait lieu dans le domaine inconscient. S' il y a bien un monde imposant son existence, je ressens la relation avec lui comme étant majoritairement de l'osmose : il diffuse en l'individu, selon des chemins inconscients, comme le sang diffuse dans notre corps. Et nous n'en tirons que de très vagues impressions.

Ce n'est que lorsque l'individu réfléchit et provoque ce dialogue avec le réel qu'on obtient alors bel et bien l'expérience.
A mes yeux il ne suffit pas de vivre pour expérimenter, l'expérience étant éminemment active de nature.

Et là j'expérimente que lorsque j'essaie d'être sérieuse j'ai surtout l'air sérieusement atteint. Vous pouvez ignorer mon intervention, je comprendrai tout à fait. silent

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Lun 8 Déc 2014 - 7:19

Blackmail a écrit:QUI a estimé que l'évaluation de l'intelligence était importante? Pourquoi et dans quel but?
Il est facile de répondre. Les capacités procurent des avantages. Ce n'est pas valable seulement sur le plan personnel mais sur le plan collectif. Une société qui vise à se préserver et à se développer aura intérêt à exploiter les performances associées, en fonction du bien commun.

QUI considère que le QI est un outil si valable que ça, et pourquoi?
Certaines personnes ont jugé que l'outil était suffisamment valable pour aller dans le sens de ce bien commun. Il n'est pas question d'en faire un absolu mais d'estimer que c'est toujours mieux que la force ou que l'intelligence en un sens vague et subjectif.

En neuropsychiatrie, le QI ne possède strictement aucune scientificité et à part quelques illuminés comme Kaufman, la plupart des labos sérieux rient à gorge déployée lorsqu'on mentionne ce mot : il reste considéré comme reposant entièrement sur une théorie arbitraire destinée essentiellement à faire fantasmer le grand public (l'existence d'un facteur G reste tout à fait hypothétique, que je sache), et ça, ça pose quand même un sérieux problème épistémologique.
Le QI est un concept de psychologie, de scientificité moins établie à certains égards que la neuropsychiatrie, je veux bien l'admettre. Et alors ? Doit-on réduire le problème à une question de rivalité entre disciplines ? Je ne comprends pas ce que signifie qu'un labo puisse rire, si les chercheurs qui le constituent font tester leurs enfants autant que les autres.
L'existence qu'on associe à des concepts est toujours douteuse, que ce soit celle de la gravité ou celle du QI. S'il y a des modèles mathématiques, des statistiques relatives à des observations, et des procédures de réfutation, c'est bien suffisant.

Et les résultats ou artefacts statistiques qui vont parfois dans ce sens ne sont pas dus aux hauts QI mais au contraire aux bas QI, c'est à dire aux maladies et facteurs handicapant le développement du cerveau qui eux, peuvent être plus facilement isolés, identifiés et donc étudiés.
On retrouve le même phénomène partout. Une erreur dans un programme informatique, on la détectera plus facilement qu'une amélioration algorithmique, une faute n'inattention plus facilement qu'un raccourci dans un raisonnement, une faute d'orthographe plus facilement qu'un effet de style éclairant. Il faut prendre un peu de distance pour juger de l'intérêt de certaines constructions.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Lun 8 Déc 2014 - 7:37

Bibo a écrit:Mais l'automatisme en tant qu'il est humain de l'est jamais vraiment ... si l’expérience est capable de déconstruire les évidence, alors l'automatisme n'existe pas, puisque l'homme est toujours confronté au monde et donc à de nouvelles expériences.
Je crois que cela rejoint ta notion d'évidence relative.
Oui, je comprends. Alors je dirais que l'automatisme est relatif lui aussi. Je crois qu'il y a quelques évidences premières, qui ne sont pas formalisables; mais que l'on ne parvient pas bien à déterminer ce qui est premier et ce qui est second; aussi qu'on appelle évidence ce qui est de nature différente à l'aune d'une interprétation ultérieure, en fonction de nouvelles expériences et de nouveaux raisonnements.
Et puis il n'y a pas que des évidences primitives, comme le fait de ressentir ou de penser, mais aussi des évidences liées à des actes intellectuels, comme la prise en compte d'une observation, l'adéquation d'un modèle à une telle observation, ou l'application de règles logiques à un ensemble d'hypothèses.
Ce que je crois, c'est que l'évidence correspond toujours à une conviction, qu'on tend dès lors à en faire une certitude (source d'un automatisme), et que pourtant la certitude peut toujours, ou presque toujours être remise en question.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Lun 8 Déc 2014 - 8:25

ZeBrebis a écrit:Je ne suis pas d'accord avec l'idée que les expériences s' imposent à l'individu.
Pour avoir une expérience il faut un observateur, il faut aussi être décidé à mettre à l'épreuve sa théorie, en donnant la primauté à ce qui est observé (et non attendu). Ce sont deux actes demandant une volonté de l'individu.
Les expériences ne s'imposent sans doute pas à l'individu, mais parfois les situations s'imposent à lui. On ne peut pas dire que tout est relatif. Il y a bien des réalités qui nous sont adhérentes, c'est-à-dire des sensations, et qu'on est sollicités à les interpréter, qu'on le fasse ou non. La volonté importe, mais elle n'est pas complètement libre. Le libre arbitre, ce n'est pas de décider ce qu'on veut; c'est juste d'ajouter un élément qui n'était pas déterminé.

Et au quotidien il me semble d'ailleurs que cette expérimentation est intenable. Il nous faut avoir une certaine stabilité du prisme avec lequel on décompose le réel pour agir et penser.

Ou bien il s' agit d'expérience inconsciente ?
Il n'y a pas que la pensée et l'action. Il y a d'abord la sensation, qui est en grande partie inconsciente, mais qui touche à la conscience dans la perception. Aussi même la pensée et l'action ont une part inconsciente, mais cela ne veut pas dire qu'il y ait une distinction radicale entre ce qui est conscient et ce qui est inconscient.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par ZeBrebis le Lun 8 Déc 2014 - 12:10

Pieyre a écrit:
ZeBrebis a écrit:Je ne suis pas d'accord avec l'idée que les expériences s' imposent à l'individu.
Pour avoir une expérience il faut un observateur, il faut aussi être décidé à mettre à l'épreuve sa théorie, en donnant la primauté à ce qui est observé (et non attendu). Ce sont deux actes demandant une volonté de l'individu.
Les expériences ne s'imposent sans doute pas à l'individu, mais parfois les situations s'imposent à lui. On ne peut pas dire que tout est relatif. Il y a bien des réalités qui nous sont adhérentes, c'est-à-dire des sensations, et qu'on est sollicités à les interpréter, qu'on le fasse ou non. La volonté importe, mais elle n'est pas complètement libre. Le libre arbitre, ce n'est pas de décider ce qu'on veut; c'est juste d'ajouter un élément qui n'était pas déterminé.
Certes, les sensations arrivent au cerveau. Ce que je voulais signaler c'est que le traitement qui en est fait me semble très variable selon l'état d'esprit (je n'ai pas de meilleur mot) de l'individu. Il me semble tout à fait faux de dire que l'Homme a conscience du monde et que le réel peut s' imposer à lui ; ou alors j'ai un problème neurologique, ce qui est possible.
Si le réel ne s' impose pas à l'Homme mais que celui-ci ne perçoit que le traitement qu'il fait de ses sensations, alors le simple fait de vivre ne détruit pas de certitudes.

Et au quotidien il me semble d'ailleurs que cette expérimentation est intenable. Il nous faut avoir une certaine stabilité du prisme avec lequel on décompose le réel pour agir et penser.

Ou bien il s' agit d'expérience inconsciente ?
Il n'y a pas que la pensée et l'action. Il y a d'abord la sensation, qui est en grande partie inconsciente, mais qui touche à la conscience dans la perception. Aussi même la pensée et l'action ont une part inconsciente, mais cela ne veut pas dire qu'il y ait une distinction radicale entre ce qui est conscient et ce qui est inconscient.
Oui, j'imagine bien qu'étant basés sur le même matériel ces deux composantes peuvent avoir des fonctionnements de même nature, bien que n'en ayant pour le coup pas du tout la même perception, inconscient et conscient s' opposant absolument sur ce point.

Mais je crois que je n'ai pas le niveau pour en parler. J'ai été très travaillée par la perception du monde, et pourtant je n'ai rien lu là dessus. A part des idées floues et un intérêt pour le sujet je n'ai donc pas grand chose pour rebondir ; je vais me contenter de vous lire je crois. Merci pour ta réponse (et pour celle sur les antivirus agissant sur eux - mêmes d'un autre topic, de même je n'ai pas eu les épaules assez solides pour répondre et j'en suis navrée).

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Lun 8 Déc 2014 - 12:22

Comment que vous m'inintéressez.
Bravo je vous félicite.
Surtout toi zebrebis qu'a tapé dans l'oeil du N6 avant même qu'il ait vu ta bobinette de jeune allumeuse mariée,
ton avatar du moment semble d'ailleurs refléter assez ta possible évolution future, la fraicheur juvénile sous les rides, le teint mat en plus.
Ah oui je te félicite parce que voilà pauv' cloche tu te retrouves partie prenante de discussions débiles, bien fait pour toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Lun 8 Déc 2014 - 12:29

Pieyre a écrit:
Blackmail a écrit:QUI a estimé que l'évaluation de l'intelligence était importante? Pourquoi et dans quel but?
Il est facile de répondre. Les capacités procurent des avantages. Ce n'est pas valable seulement sur le plan personnel mais sur le plan collectif. Une société qui vise à se préserver et à se développer aura intérêt à exploiter les performances associées, en fonction du bien commun.
C'est clair que tu parles ici d'une société utopique. Et donc tu es en train de nous dire que personne n'estime que l'évaluation de l'intelligents est importante ?

Pieyre a écrit:
QUI considère que le QI est un outil si valable que ça, et pourquoi?
Certaines personnes ont jugé que l'outil était suffisamment valable pour aller dans le sens de ce bien commun. Il n'est pas question d'en faire un absolu mais d'estimer que c'est toujours mieux que la force ou que l'intelligence en un sens vague et subjectif.
Parfaitement non informatif. Quelles personnes ? Où sont les HQI (ou THQI) qui vont dans le sens du bien commun ???

Pieyre a écrit:
L'existence qu'on associe à des concepts est toujours douteuse, que ce soit celle de la gravité ou celle du QI. S'il y a des modèles mathématiques, des statistiques relatives à des observations, et des procédures de réfutation, c'est bien suffisant.
Procédé fort fallacieux que la confusion d'une réalité expérimentable (gravité) et d'une autre réalité complètement ... psychanalytique (le QI).

Pieyre a écrit:Il faut prendre un peu de distance pour juger de l'intérêt de certaines constructions.
C'est un bon conseil oui ... :/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Mer 10 Déc 2014 - 13:23

ZeBrebis a écrit:Certes, les sensations arrivent au cerveau. Ce que je voulais signaler c'est que le traitement qui en est fait me semble très variable selon l'état d'esprit (je n'ai pas de meilleur mot) de l'individu. Il me semble tout à fait faux de dire que l'Homme a conscience du monde et que le réel peut s' imposer à lui ; ou alors j'ai un problème neurologique, ce qui est possible.
Si le réel ne s' impose pas à l'Homme mais que celui-ci ne perçoit que le traitement qu'il fait de ses sensations, alors le simple fait de vivre ne détruit pas de certitudes.
Que le phénomène de la perception soit difficile à appréhender de façon rationnelle, sans doute. Mais l'expérience scientifique se base tout de même au départ sur la simple observation personnelle. Sur le plan de notre propre fonctionnement, certes les connaissances fournissent l'appui d'un cadre d'interprétation, mais c'est peut-être surtout qu'elles dissipent des préjugés que nous pouvons difficilement éviter sans elles. C'est-à-dire que, si nous pouvons faire par nous-mêmes cet effort de distanciation, il est possible de se forger des convictions directement.

Ainsi, quand je me cogne contre un meuble, j'éprouve une conscience immédiate de moi-même et de mon environnement. Je ne peux pas remettre en question cela. Et il ne m'est pas nécessaire d'avoir des connaissances en physique ou en neurologie.

Aussi je ne crois pas que tout soit compliqué au point qu'on se trouve perdu aux prises avec une réalité que seuls des concepts établis par d'autres – de façon conventionnelle – pourront étayer. La science se base sur des expériences et des raisonnements, c'est-à-dire sur la production de mesures et de démonstrations. Mais tout cela correspond à des capacités d'observer et de raisonner qui sont à la base spontanées. Je crois donc que nous pouvons appréhender directement l'émergence d'une pensée intelligente et son adéquation avec certaines réalités premières.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Mer 10 Déc 2014 - 13:45

stauk a écrit:
Pieyre a écrit:Les capacités procurent des avantages. Ce n'est pas valable seulement sur le plan personnel mais sur le plan collectif. Une société qui vise à se préserver et à se développer aura intérêt à exploiter les performances associées, en fonction du bien commun.
C'est clair que tu parles ici d'une société utopique. Et donc tu es en train de nous dire que personne n'estime que l'évaluation de l'intelligents est importante ?
Bah non, une société qui vise à se préserver et à se développer, c'est toute société. D'ailleurs je ne parle pas d'une personne en particulier mais d'un esprit général implicite qui correspond à de telles visées.

Certaines personnes ont jugé que l'outil était suffisamment valable pour aller dans le sens de ce bien commun. Il n'est pas question d'en faire un absolu mais d'estimer que c'est toujours mieux que la force ou que l'intelligence en un sens vague et subjectif.
Parfaitement non informatif. Quelles personnes ? Où sont les HQI (ou THQI) qui vont dans le sens du bien commun ???
Ce n'est sans doute pas opérationnel mais c'est toujours une information que je te fournis quant à ce que je pense. Les personnes en question, ce sont celles qui se sont inscrites dans la perspective du bien commun pour tenter de rendre compte de l'intelligence et de la mettre en œuvre. Ce ne sont pas forcément celles qui sont considérées comme les plus intelligentes d'ailleurs. Le principe, c'est d'estimer que l'intelligence peut être utile à tous, et que les personnes qui en sont dotées de façon remarquable ont un certain devoir social de réaliser leur potentiel.

Procédé fort fallacieux que la confusion d'une réalité expérimentable (gravité) et d'une autre réalité complètement ... psychanalytique (le QI).
Je ne vois pas le rapport entre le QI et la psychanalyse. Au contraire le fond de commerce de la psychanalyse est plutôt mis à mal par l'idée que le QI ne devrait rien à des troubles acquis.
Le QI est sans doute moins bien établi expérimentalement que la gravité, mais il s'agit dans ce cas de l'améliorer. Je ne distingue pas entre rationnel et non-rationnel mais entre science, pré-science et pseudo-science. D'une certaine façon, on peut admettre que le QI touche encore à la pré-science. Mais il touche aussi à la science.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par https://www.google.fr le Mer 10 Déc 2014 - 14:16

Pieyre a écrit:devoir social de réaliser leur potentiel.
eh beh, je les plains!

https://www.google.fr
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 14:34

Surtout si elles sont assez cons pour croire avoir ce devoir et donc n'être pas si intelligentes et donc ne pas avoir ce devoir et donc s'en forger un et donc mille bravos elles ont la réalisation mais pas le potentiel mais comment font-elles c'est pure magie nan mec c'est la volonté nan mec c'est la foi qui remue les montagnes nan machine ça accouche d'une souris et alors connard les petits ruisseaux font les grandes rivières et un vaut mieux que deux tu l'auras ta gueule j'm'en fous après moi le déluge ouais c'est ça t'as raison quand le chat n'est pas là les souris dansent allons donc et bien dansez maintenant vous roulez bien du cul mais n'amassez pas de mousse Ohé ! Ohé ! matelot, matelot navigue sur les flots qui reste sur le bateau ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Patate le Mer 10 Déc 2014 - 14:52

Pinssemoi

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7621
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Mer 10 Déc 2014 - 15:40

loli loul a écrit:eh beh, je les plains!
Bah, on a tous des devoirs en société. Celui de réaliser son potentiel est tout de même plus léger que celui d'effectuer un travail qui ne nous plaît pas pour gagner notre vie.
Pourquoi un tel devoir de se réaliser est-il d'ordre social ? Eh bien parce sinon on a toutes chances d'être considéré comme prétentieux et élitiste. Avoir un potentiel supérieur ne correspond pas pour moi au fait d'appartenir à une catégorie à problèmes qui devrait être reconnue du seul fait qu'elle a des problèmes.

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par https://www.google.fr le Mer 10 Déc 2014 - 16:01

Pieyre a écrit:sinon on a toutes chances d'être considéré comme prétentieux et élitiste.
Ce n'est pas grave, faut l'assumer Wink

https://www.google.fr
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Pieyre le Jeu 11 Déc 2014 - 0:03

Ce qu'on peut assumer, c'est d'avoir des capacités supérieures. Mais, si cela veut dire se présenter aux autres comme tel, et revendiquer d'en tirer des bénéfices, il faut tout de même faire attention. Si l'on est capable de s'imposer dans les groupes où l'on s'expose, pourquoi pas. Mais ceux qu'on appelle les zèbres n'ont pas souvent cette trempe me semble-t-il. Aussi mieux vaut je pense qu'ils s'avancent masqués, en mettant en avant leurs limites, réelles ou amplifiées, pour se faire accepter, ou alors qu'ils sachent se rendre utiles auprès de ceux qui n'ont pas les mêmes capacités qu'eux.

Qu'on me permette de rappeler une fois de plus la mise en garde de Jan Greshoff :
« L'envie que les pauvres éprouvent à l'égard des riches est une plaisanterie en comparaison de la haine des imbéciles à l'égard des gens capables de penser. »

Pieyre
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15330
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Lun 22 Déc 2014 - 18:12

ZeBrebis a écrit:
Ce n'est que lorsque l'individu réfléchit et provoque ce dialogue avec le réel qu'on obtient alors bel et bien l'expérience.
A mes yeux il ne suffit pas de vivre pour expérimenter, l'expérience étant éminemment active de nature.
Lorsque tu évoques en gras, à quoi fais tu allusion ?

U C C E N a écrit:
tu te retrouves partie prenante de discussions débiles
Pourquoi ?
Nous ne nous restreignons pas ici à un débat classique pour ou contre le QI.
N'y a t il que les descriptions personnelles, l'analyse de faits historiques finement amenés qui ai du sens à tes yeux ?

Pieyre a écrit:Le principe, c'est d'estimer que l'intelligence peut être utile à tous, et que les personnes qui en sont dotées de façon remarquable ont un certain devoir social de réaliser leur potentiel.
En fais tu une éthique ou est ce quelque chose que tu considères comme inhérent à toute société ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Lun 22 Déc 2014 - 18:35

Blackmail a écrit:
Mon propos est que les gens qui excellent à passer des tests de QI ressemblent forcément au type d'environnement mental ciblé par ces tests -au moins dans une certaine mesure-. C'est à dire qu'ils excellent à faire des opérations simples, répétitives, normées et paramétrées au possible, et sans la moindre originalité ni surprise.
Les sciences cognitives définissent un certains nombre de processus mentaux, les mesures variant relativement conformément aux théories.
Il n'a pas été mis en évidence de corrélation négative entre HQI et créativité.

Blackmail a écrit:
Sauf que l'intelligence, de ce que j'en "intuite", se révèle justement dans nos réactions face à des situations nouvelles et pleines de surprises, dans l'accroissement de nos capacités de compréhension globale.
Tu évoques une capacité globale qui se détache de la tâche.
Cette capacité peut alors être décrites en terme de processus ou dépendant de processus.
Si j'arrive à identifier ce qui est commun à ces tâches alors je peux définir des mesures relatives à ces caractéristiques communes.
Puisque j'arrive à avoir une mesure qui découle des caractéristiques communes aux tâches, dépendantes de processus établis, alors je peux réussir à déterminer la plus ou moins grande intelligence d'une personne (selon ta logique et mes connaissances).

Invité- Stauk a écrit:
Switch71 a écrit:Dans ta quote, c'est plus la répartition qui est remise en cause non ?
c'est la loi normale qui est remise en cause. Le QI, c'est grosso modo la volontée de distribuer les intelligences (Les Quotients intellectuels en fait) suivant une loi normale ...  Comme si on avait dit que le test de Binet était pertinent. Et qu'on avait voulu construire un outil plus pratique et fortement corrélé. Et qu'on s'était bien planté.

Quid du fait de considérer que, concernant les grand écarts et les extrêmes, l’outil reste pertinent ?
On se fout de savoir si Julie 25 ans a 114 ou 120 en verbale, ce qui est intéressant, c'est de découvrir des écarts de plus de 20 points entre 2 mesures ou encore de se rendre compte que ceux qui dépassent en générale les 130 ont des traits commun ou bien que ceux qui ne dépassent pas les 70 ont l'air de grave galérer.


Dernière édition par Bibo le Lun 22 Déc 2014 - 18:57, édité 5 fois

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Lun 22 Déc 2014 - 18:46

p'tite nan a écrit:Je dirais même qu'une personne moyennement intelligente mais très créative a beaucoup  plus de chance d'inventer quelque chose qu'une personne très intelligente mais peu créative.
(je garde toujours comme implicite que la créativité peut s'apprendre mais ça demande un gros effort d'ouverture d'esprit)

Ce que tu dis est d'autant plus vrai que l'on ne connait pas forcément à l'avance ce à quoi peut servir ce que l'on invente.
Il faut également être en capacité de se donner les moyens de l'innovation, en diminuant sa charge de travail et en augmentant la variété de ses activités et expériences.

Kass a écrit:ok j'ironise, mais si on devait mesurer l'adaptabilité, ce serait l'adaptabilité dans quel but, hormis la survie pure et dure ?
Ecole Travail ?
Idée totalitaire:
Famille Patrie
Mettre en évidence pourquoi certains en sont pourvus et pas d'autre ? Pas assez de lecture de stimulation ? Caractéristique génétique ?

Clément a écrit:la question que je me poserais serait de savoir si le QI existe réellement, indépendamment de l'idée humaine de la chose, de telle sorte qu'il y aurait aussi des QI pour les autres animaux ?
Cela dépend de beaucoup de paramètres, sur qui tu l'étalonnes, à quel animal tu le fait passer ...
Sans aller jusqu’à la mesure du QI, on peut mesurer des aptitudes plus précises, comme la mémoire travail visuel chez des singes. Gauvrit en parle dans sa vidéo sur la zététique. Les chimpanzés sont d’ailleurs meilleurs que nous là dessus.

Suce ces p'tits Bleus ! a écrit:
Ce qui est marrant, c'est qu'il n'y a pas besoin de test pour mesurer la connerie, ce qui nous en dit beaucoup sur l'intelligence.
Si le Quotient est le résultat d'une division, mon Intellect me dit qu'au final, on sera toujours divisé sur le sujet. hin hin
Je pense qu'il est possible de se mettre d'accord ou du moins de faire adhérer une majorité à une conception commune ne serait-ce qu'en allant chercher ce que les gens veulent dire derrière les termes qu'ils utilisent.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Lun 22 Déc 2014 - 20:29

Bibo a écrit:


U C C E N a écrit:
tu te retrouves partie prenante de discussions débiles
Pourquoi ?
Nous ne nous restreignons pas ici à un débat classique pour ou contre le QI.
N'y a t il que les descriptions personnelles, l'analyse de faits historiques finement amenés qui ai du sens à tes yeux ?


Non, j'aime bien la montagne, les cactées, les mammifères placentaires (sus aux marsupiaux, notre peuple vaincra ! enfin je veux dire on est les champions, on les les champions !) et la pizza aux anchois. Et les rillettes aussi. Et la choucroute. Et le couscous. Trop de trucs en fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 11 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum