Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Lun 24 Nov 2014 - 22:23

Par ce titre provocateur, je compte bien initier un débat qui me titille.
Sur le forum, les personnes ont tendance à prendre une des positions suivantes :
- le QI est la mesure de l'intelligence
- le QI n'est qu'une mesure d'une performance relative
- le QI mesure une intelligence mais il en existe d'autres
- le QI c'est un truc de fasciste eugéniste
- le QI c'est du bullshit
Autant vous dire que je m’intéresse plutôt aux 3 premières catégories.

Concernant l'intelligence, l'ami wiki me dit ceci :
L'ami wiki a écrit:
Le terme est dérivé du latin intellegentia, « faculté de comprendre », dont le préfixe inter- (« entre »), et le radical legere (« choisir, cueillir ») ou ligare (« lier ») suggèrent essentiellement l'aptitude à lier des éléments entre eux.

De mon point de vue, tous les autres types d'intelligences qui sont définis ça et là sont basées sur cette puissance intellectuelle de base.
Dans tous les autres cas donc, il s'agira de capacités dues à un apprentissage.
Exceptions : Talents exceptionnelles (le mec sur 1 million qui retient tout, celui qui sait dessiner mais pas calculer 1 + 1).

La conclusion est dans le titre.
J'attends vos contres arguments.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 23:56

Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue scientifique (logico-mathématique)
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue psychologique
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue sensitif
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue spatial
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue artistique
etc..
Je n'ai jamais rencontré personne capable de faire tous ces liens avec a même facilité.
Quand tu as une intelligence spatiale et artistique, tu te rends vite compte que beaucoup de gens avec une grande intelligence logico-mathématique sont littéralement idiot d'un point de vue spatial et artistique. D'ailleurs, ces facultés sont peu développées en général a mon avis parce qu'on ne les apprend pas. Je pense que d'ailleurs que ce n'est pas anodin car c'est le principal moyen de manipulation de la société actuelle (publicités, télévision, urbanisme...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Cassini le Mar 25 Nov 2014 - 0:02

En tant que personne relativement dépourvue d'intelligence spatiale, en contact avec une personne avec une grande intelligence spatiale qui lui fait souvent avoir des révélations sur des choses comme les images abstraites ou non que la société nous envoie, je ne peux que t'approuver petite nana.

Cassini
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 13/11/2014
Age : 21
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 9:06

"Bull", meaning nonsense, dates from the 17th century, while the term "bullshit" has been used as early as 1915 in American slang and came into popular usage only during World War II. The word "bull" itself may have derived from the Old French boul meaning "fraud, deceit". The term "horseshit" is a near synonym. The South African English equivalent is "bull dust". Few corresponding terms exist in other languages; one prominent example, however, is German Bockmist, literally "billy-goat shit".

The earliest attestation mentioned by the Concise Oxford English Dictionary is in fact T. S. Eliot, who between 1910 and 1916 wrote an early poem to which he gave the title "The Triumph of Bullshit", written in the form of a ballade. The word bullshit does not appear in the text of the poem, and Eliot himself never published the poem.
As to earlier etymology the Oxford English Dictionary cites bull with the meaning "trivial, insincere, untruthful talk or writing, nonsense". It describes this usage as being of unknown origin, but notes that in Old French, the word could mean "boul, boule, bole fraud, deceit, trickery; mod. Icel bull 'nonsense'; also ME bull BUL 'falsehood', and BULL verb, to befool, mock, cheat."

Although there is no confirmed etymological connection, it should be noted that these older meanings are synonymous with the modern expression "bull", generally considered and used as a contraction of "bullshit"

Another proposal, according to the lexicographer Eric Partridge, is that the term was popularised by the Australian and New Zealand troops from about 1916 arriving at the front during World War I. Partridge claims that the British commanding officers' placed emphasis on bull; that is, attention to appearances, even when it was a hindrance to waging war. The foreign Diggers allegedly ridiculed the British by calling it bullshit.



« L'affamé s'est rendu chez le misérable, il lui a servi un bouillon d'oseille sauvage. »


« Qui est emporté par le fleuve s'accroche à tout ce qui passe à sa portée. »


« Celui qui est intelligent a compris, celui qui est un âne reste ébahi.»

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 25 Nov 2014 - 10:01

Un bon résumé de ce que je pense :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Quotient_intellectuel

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7726
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 11:00

Il me semble que le QI est une mesure de plusieurs intelligence et que cette mesure est relative à la population testée car étalonné selon. Ça montre qu'il y a bien une part de culturel dans le test et que, dans un même pays, deux individus ne seront jamais complétement égaux face au test.

Je trouve plutôt normal que le QI ne mesure pas toutes les intelligences notamment l'intelligence créative. D'une parce que c'est une capacité qui s'apprend culturellement et via une pratique longue. De deux car ce serait une mesure totalement subjective.

Le bullshit c'est l'amalgame qui est fait entre QI et tout un tas de truc comme : la pensée arborescente (comme ci les autres fonctionnaient en binaire avec un seul tuyau), l'hypersensibilité, sens de la justice, etc. Ce sont des caractéristiques qu'on retrouve mais de là a en faire une généralité. Le pire c'est que le QI devient l'explication nécessaire, celle qui arrange tout le monde, celle qui répond a toute les questions. A mon avis, c'est stupide et dangereux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Kodiak le Mar 25 Nov 2014 - 11:28

Le QI constitue une mesure fiable de plusieurs formes d'intelligence (logico-mathématique, linguistique, visuelle spatiale).

Les tests d'admission à Mensa portent d'ailleurs sur des modules relevant de ces trois items.

En revanche, les intelligences naturaliste, kinesthésique et musicale passent totalement sous les radars des tests (même du WAIS passé avec un psychologue).

Quand aux intelligences intra et interpersonnelle, elles semblent également absentes des aptitudes mesurées lors des tests :

Suite à l’évolution des modèles théoriques de l’intelligence, la dichotomie des échelles verbale et performance de la WAIS-III a été supprimée, au profit de la configuration en 4 indices :
- Indice de Compréhension Verbale (ICV)
- Indice de Raisonnement Perceptif (IRP)
- Indice de Vitesse de Traitement (IVT)
- Indice de Mémoire de Travail (IMT)


Ci après, un résumé des 8 formes d'intelligence :

http://www.csaffluents.qc.ca/im/PDF2005/ens_outils/Descr_8intell_ill270105.pdf


Le QI est donc un bon indicateur du potentiel cognitif d'une personne, mais ne mesure ni les compétences artistiques et créatives, ni les capacités émotionnelles.

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 13:02

J 'aime bien ce rappel étymologique sur la capacité à tisser des liens, mais pour lier des élèments entre eux, encore faut -il les faire apparaitre ces élèments , dans un test de QI ils sont servit sur un plateau.

Alors si tu fait des bon liens entre les élèments mais que tu joue que avec les billes qu'on te donne... je sais pas .

Du coup j' ai justement l 'impression que ce sont les apprentissages qui permettent de faire apparaitre de nouveaux élèments, et ensuite l 'inteligence tisse sa toile à travers tout ça.

Au niveau neurologique finalement c 'est ptet juste la capacité à relié des groupes de neurones entre eux. Après dans quoi ont fait infuser le systeme nerveux ?


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Kodiak le Mar 25 Nov 2014 - 15:40

seïphys a écrit:Du coup j' ai justement l 'impression que ce sont les apprentissages qui permettent de faire apparaitre de nouveaux élèments, et ensuite l 'inteligence tisse sa toile à travers tout ça.

Le débat est récurrent au sujet des parts respectives inné, génétique VS acquis, culturel dans la formation des capacités cognitives.



seïphys a écrit:Au niveau neurologique finalement c 'est ptet juste la capacité à relié des groupes de neurones entre eux. Après dans quoi ont fait infuser le systeme nerveux ?

Je n'ai à ce jour pas lu grand chose de probant là dessus, ni concernant le nombre de neurones, ni le nombre de connexions inter-neuronales, comme facteurs d'intelligence(s) supérieure(s). Si tu disposes de liens scientifiques en ce sens, je suis très intéressé.

La seule piste dont je dispose concerne la vitesse de transmission des impulsions électriques (Cf. l'intervention de Michel Habib, neurologue à l'Hôpital de la Timone à Marseille) qui aurait une certaine corrélation avec le QI :


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par EmiM le Mar 25 Nov 2014 - 15:55

Extrait de Talent Différent (site de Cecile Bost) a écrit:« Le public se trompe, intelligence a, comme souvent en français, deux sens bien différents, avec une racine commune, mais la déviation est importante et de ce fait, notre déviance encore plus. Lorsqu’[on sait]que le latin donne au verbe intellegere le sens de pouvoir saisir et ressentir, avant même de vouloir dire pouvoir comprendre, je pense qu’on a fait le tour du malaise. Les gens nomment intelligence la seule capacité à comprendre, jamais celle de capter et ressentir. Alors, oui, le surdon existe en moi, mais celui qui blesse, qui est un poids, et qui handicape, c’est bel et bien celui d’intellegere dans son sens premier. » Zorg

Je vous invite à consulter tout le dossier sur "QI or not QI" de Cécile Bost c'est passionnant...
Q.I. or not Q.I. ? Là est la question… (1 /12)
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (2 / 12) – Les théories de l’intelligence
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon ( 3 / 12 ) – La diversité des caractéristiques des personnes à Haut Potentiel (HP)
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (4 / 12 ) – Les techniques d’identification
QI or not QI ? L’identification du surdon (5 / 12 ) – Psychométrie des échelles de Wechsler
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (6 / 12 ) – Les échelles de Wechsler : des qualités psychométriques non valables pour les HP
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (7/ 12) – Ce que mesure réellement chaque subtest des échelles de Wechsler
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (8/ 12) – Différences intra-individuelles : Hétérogénéité des profils HP dans le QI
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (9/ 12) – Différences inter-individuelles : influence de l’inné et de l’acquis
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (10 / 12) – Les autres variables qui peuvent influencer le QI
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (11 / 12)– Du don au talent : l’expression du potentiel
Q.I. or not Q.I. ? L’identification du surdon (12 / 12) – Conclusion

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 16:23

Je n'ai à ce jour pas lu grand chose de probant là dessus, ni concernant le nombre de neurones, ni le nombre de connexions inter-neuronales, comme facteurs d'intelligence(s) supérieure(s). Si tu disposes de liens scientifiques en ce sens, je suis très intéressé.



J'avoue que tout mon raisonnement tiens sur un seul type d' étude scientifique, et sur mon expérience. Différents apprentissage moteur et cognitif après 25 ans, en mode conditionement conscient.

http://www.larecherche.fr/savoirs/dossier/empreinte-cortex-violonistes-01-07-1996-87671

« L es cellules qui déchargent ensemble se lieront ensemble »


le cerveau est un système dynamique qui s’auto-organise.


J' ai l'impression que ce qu' on appel zèbre , montre une capacité du systeme nerveux au dessus d'une moyenne à se réorganiser.
Globalement j' essaye plus de comprendre un "mode d' emploi du cerveau " plûtot qu' a identifier ce qui fait qu' on dis que quelq'un est inteligent ( trop relatif à un contexte socio culturel)
J'aime bien l'idée de Tony Buzan d' alphabétisation mental.  http://en.wikipedia.org/wiki/Mental_literacy (pas trouvé de ref en Français je vais essayer de recopier un extrait de bouquin que j'ai )

Un test d'alphabétisation mental me semblerait peut être plus sympa pour évaluer ce dont on parle .

T buzan dans \"dessine moi l'inteligence " a écrit:Les connaissances des alphabets biologiques et conceptuels du cerveau et de ses permutations et combinaison apparemment infinies est à l' alphabétisation mentale ce que la connaissance de l' alphabet et de ses permutations et ses combinaisons est à l' alphabétisation traditionnelle, et ce que la connaissance des nombres, de leurs permutations et de leurs combinaison est aux mathématiques

L' illetré de demain ne sera plus celui qui ne sait pas lire. Ce sera celui qui ne saura pas comment apprendre à apprendre
Alvin Toffler dans les années 70
(je suis vraiment pas très bon en explication ...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Mar 25 Nov 2014 - 19:16

Petite nana a écrit:D'ailleurs, ces facultés sont peu développées en général a mon avis parce qu'on ne les apprend pas.
Donc pas de profond désaccord avec mon analyse ?
Pour aller un peu plus loin, je dirais, qu'en moyenne,un HQI aura plus de facilité dans chaque caractéristiques de ta liste.

UCCEN a écrit:« L'affamé s'est rendu chez le misérable, il lui a servi un bouillon d'oseille sauvage. »
« Qui est emporté par le fleuve s'accroche à tout ce qui passe à sa portée. »
« Celui qui est intelligent a compris, celui qui est un âne reste ébahi.»
Merci de m'avoir fais reconsidérer cette expres​sion(bullshit).
Si je reformule ta pensée : "le QI est une fraude à laquelle il ne fait pas s'accrocher"
Penses tu qu'il existe d'autres points d'accroche ?

Suce ces ptis noirs a écrit:  Un bon résumé de ce que je pense :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Quotient_intellectuel
Tu parles de toute la fiche wikipédia ou de l'introduction ?

Tigrou a écrit:  
Je trouve plutôt normal que le QI ne mesure pas toutes les intelligences notamment l'intelligence créative.
A quoi fais tu référence en utilisant le terme "intelligence créative" ?

Je continue la lecture.
Merci pour tous vos liens. Very Happy

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par bartabac le Mar 25 Nov 2014 - 19:48

Petite nana a écrit:Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue scientifique (logico-mathématique)
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue psychologique
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue sensitif
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue spatial
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue artistique
etc..
Je n'ai jamais rencontré personne capable de faire tous ces liens avec a même facilité.

c'est pourtant le cas de tout ceux qui mène un projet de A à Z

bartabac
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 25/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par bartabac le Mar 25 Nov 2014 - 19:51

Bibo a écrit:
- le QI est la mesure de l'intelligence
- le QI n'est qu'une mesure d'une performance relative
- le QI mesure une intelligence mais il en existe d'autres
- le QI c'est un truc de fasciste eugéniste
- le QI c'est du bullshit
et si il fallait examiner le qi sous tout ces apsects sans rien statuer ? si c'était une notion mouvante ?

bartabac
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 25/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 25 Nov 2014 - 19:55

De toute la fiche, je pense.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7726
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par bartabac le Mar 25 Nov 2014 - 20:04

(pas compris grand bleu)


bartabac
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 44
Date d'inscription : 25/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014 - 20:25

bartabac a écrit:
Petite nana a écrit:Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue scientifique (logico-mathématique)
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue psychologique
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue sensitif
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue spatial
Il y a des personnes qui sont capable de lier les éléments entre eux d'un point de vue artistique
etc..
Je n'ai jamais rencontré personne capable de faire tous ces liens avec a même facilité.

c'est pourtant le cas de tout ceux qui mène un projet de A à Z

Oui, c'est vrai, le fait que toutes les étapes ne soient pas égales en terme de facilité, ne veux pas dire que les capacités à réaliser toutes les étapes correctement ne soient pas présentes.

Tu fais quoi comme type de projets bartabac?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mar 25 Nov 2014 - 20:40

Je suppose que ses projets ressemblent aux miens, boire et fumer !

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7726
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Clément le Mar 25 Nov 2014 - 20:43

Kodak a écrit:Le QI constitue une mesure fiable de plusieurs formes d'intelligence (logico-mathématique, linguistique, visuelle spatiale).

Étant linguiste et en en ayant parlé avec une prof dont les parents sont psychiatres, les partie "linguistique" des test de psychométrie ne sont que de la culture générale, et n'évaluent pas le moindre niveau de fonctionnement de l'intelligence linguistique.

Kodak a écrit:Quand aux intelligences intra et interpersonnelle, elles semblent également absentes des aptitudes mesurées lors des tests

+1

Savez-vous que Gardner, dans son livre "les formes de l'intelligence" explique qu'être surdoué, c'est être un peu meilleur que sa population type et âge dans au moins une des intelligences. Donc dans ce qui est de la relation du "QI" à la détection d'une douance, les USA ont compris depuis 60 ans qu'il ne peut exister de corrélation évidente.

Après, que cherche-t-on réellement à mesurer ? Sont-ce les capacités intellectuelles d'une personne ? ou bien son intelligence logico-mathématique (seule intelligence réellement interpellée par les WAIS) ?

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Suce ces p'tits Bleus ! le Mer 26 Nov 2014 - 6:03

L'expression de mon potentiel est d'être un gros tas lent.

Suce ces p'tits Bleus !
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7726
Date d'inscription : 28/03/2013
Localisation : Une note de musique qui débite en 74.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Mer 26 Nov 2014 - 15:03

Bibo a écrit:
UCCEN a écrit:« L'affamé s'est rendu chez le misérable, il lui a servi un bouillon d'oseille sauvage. »
« Qui est emporté par le fleuve s'accroche à tout ce qui passe à sa portée. »
« Celui qui est intelligent a compris, celui qui est un âne reste ébahi.»
Merci de m'avoir fais reconsidérer cette expres​sion(bullshit).
Si je reformule ta pensée : "le QI est une fraude à laquelle il ne fait pas s'accrocher"
Penses tu qu'il existe d'autres points d'accroche ?


Nan, enfin j'avais dit tout ce que j'avais à dire via mon clone de ban de 24h mais zont effacé et je n'ai jamais qu'une inspiration par mois donc c'est comme qui dirait passé à la trappe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Mer 26 Nov 2014 - 22:22

@UCCEN : Pas la force de réécrire ?

@Clément : Ton affirmation concernant les tests verbaux nécessite quelque recherches de ta part. As tu autre chose qu'un argument d'autorité ?

Kodiak a écrit:
Ci après, un résumé des 8 formes d'intelligence :
http://www.csaffluents.qc.ca/im/PDF2005/ens_outils/Descr_8intell_ill270105.pdf
Le QI est donc un bon indicateur du potentiel cognitif d'une personne, mais ne mesure ni les compétences artistiques et créatives, ni les capacités émotionnelles.  

J'attendais que quelqu'un aborde ces fameuses autres formes d'intelligences. Merci Kodiak.
Petit résumé :
1. Linguistique (Présent au WAIS)
2. Logico-mathématique (Présent au WAIS)
3. Musicale (Non présent)
4. Visuel-Spatiale (Présent au WAIS)
5. Kinesthésique (Non présent)
6. Naturaliste (Non présent)
7. Interpersonelle (Non présent)
8. Intrapersonelle (Non présent)


L'intelligence musicale est pour moi indiscutablement à exclure. Si l'on entre dans ce domaine, pourquoi pas l'intelligence de l'écriture ? l'intelligence informatique ? l'intelligence du sexe ? C'est un domaine très précis, qui n'a de poids, lors de sa maîtrise, que sur l'activité elle même.

L'intelligence kinesthésique possède le caractère "large" de potentiel qui pourrait correspondre à ce qu'on appel intelligence, mais je ne vois vraiment pas comment la mesurer. En partant de sa définition (celle du pdf en fait) elle pourrait être abordée à travers beaucoup d'activité et donc de manière très différente. Ou commence et ou s'arrête t elle ?

L'intelligence naturaliste s'applique à un domaine particulier et fait appel, selon moi toujours, à ce que serait des caractéristique de l'intelligence logico mathématique. Analyse des causes à effet, compréhension du fonctionnement du vivant, création de lien puis organisation de ces liens etc ... Là encore pas de spécificité.

Les intelligences intra et interpersonelles abordent plus globalement ce que l'on pourrait appeler une intelligence émotionnelle. Cela consiste en l'interprétation des sentiments d'autrui et de soi même (grosso modo). Là par contre, je n'ai pas de contre arguments. Avez vous connaissance de moyens d'évaluation de cette intelligence ?

Je continue la lecture.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

réponse

Message par Clément le Mer 26 Nov 2014 - 23:59

@ Bibo :

Déjà, qu'appelles-tu intelligence linguistique ? Pour moi, il s'agit de deux choses. Comme Gardner la/l'a définit, il s'agit d'une part d'une capacité d'élocution, et de manipulation de la langue (capacité d'apprendre une langue très facilement, capacité d'écrire et de mêler les mots pour faire passer des émotions...). Pour sa seconde part, l'intelligence linguistique est la capacité à utiliser de manière naturelle les outils à disposition pour se faire comprendre, en un mot : le langage. LA question est de savoir si les intelligences sont des capacités essentielles, des composants de notre fonctionnement intellectuel à l'état naturel, ou si ce sont des parties que l'on peut développer. Car en effet, la musique n'est pas une intelligence naturelle. Il se crée chez les personnes qui pratiquent la musique des chemins synaptiques différents de celles qui n'en font pas{1}.
Si la musique existe chez les hommes depuis longtemps, et même chez certains animaux, il est une hypothèse qu'elle soit plus ancienne que le langage parlé. Or les facultés apprentissage du langage chez les humains sont nettement supérieures à celles concernant la musique{2}.

Donc qu'est-ce que l'intelligence linguistique selon le WAIS : savoir parler, savoir dire qui est l'auteur de tel livre, ou quelle donner des définitions. Ah, et on compte aussi la capacité de donner des liens "sémiotiques" entre des éléments (du type le point commun entre chaise et fauteuil, et il faut répondre le siège (sauf que l'on compte aussi les pieds, le fait de pouvoir s'asseoir dessus, le dossier). Alors c'est aussi vrai que le WAIS permet de détecter des troubles du langage (aphasies {3}, mais on sort du cadre de l’évaluation psychologique pour entrer dans celle de la psycholinguistique, que d'autres tests plus performants permettent de déceler.

Un peu de linguistique mesdames et messieurs. Il existe de nombreuses théories concernant la sémantique (puisque tout l'aspect linguistique semble s'orienter autour du domaine sémantique de la langue) du lexique; La sémantique lexicale, la sémiotique/sémiologie, et les sémantiques interfaces (interface sémantique-syntaxe, sémantique-morphologie, sémantique-phonétique). La sémiotique est naturellement la discipline la plus ancienne, elle remonte au XIXe siècle : le sens d'un élément (sèmème)(se rapproche énormément de la sémantique lexicale, je ne ferai pas un explicatif de la différence empirique ou théorique...) se compose d'un ensemble de sous-sens (sèmes). Chaque sème est une caractéristique. C'est très intéressant, mais totalement faux et irréalisable. Prenons des exemples :

- "tout ce qui distingue une chaise d'un fauteuil, ce sont les bras. donc σ(fauteuil)=σ(chaise)+"bras"" cheers , parce que c'est vrai qu'entre ça :

et ça :

tout ce qui diffère c'est les bras !
(d'autant plus qu'il existe des fauteuils comme ça :


- une orange est un fruit rond, et orange à la peau granulée... c'est un agrume, ses feuilles sont (zut, c'est déjà plus le fruit) vertes, mais les oranges peuvent être vertes aussi des fois, et puis la pulpe est orange, elle a des pépins, mais pas toujours, bref, c'est compliqué seul.

- le postulat qui s'accorde avec ces dires, est comme marqué plus haut, le fait tous les locuteurs ont la même définition de tout ce qui les entoure. Or, si tous le monde peut s'accorder sur une pomme, une orange, un kiwi ou une banane... je doute que le résultat sera le même sur un pitaya, un kaki, une anone ou un maracuja.

Les autres théories s'accordent sur le fait que définir un objet de manière intrinsèque (par des composants de sens de ses caractéristiques) n'est pas réalisable. Car cela produirait une impossibilité de tout définir, et demanderait une organisation interne (interface virtuel-neurologique) sous forme de checklist, à l'image d'un ordinateur, le sens de l'objet se modifiant à chaque nouvelle expérience ou découverte instantanément dans la tête de tous les locuteurs du monde...
Il s'agit donc de définir un objet non pas seul, mais en groupe. Une pomme, c'est rond comme une orange, vers comme un avocat, ou jaune comme une banane. Même le poulpe (seiche) sait distinguer ses proies en terme se catégorie "crabe" versus "crevettes" (par exemple){4}.

En d'autres termes, le WAIS nous propose de dire la définition d'un terme conventionnel., Si une personne ne connait pas la définition, il ne maîtrise pas son intelligence linguistique (c'est à dire qu'il n'est pas en mesure d'utiliser ses capacités de communication autres que sémantique, car je rappelle que la linguistique c'est 4 domaines tous équivalents : phonologie (sons), syntaxe (organisation), sémantique (sens) et morphologie (structure des mots)... un peu léger tout ça...

Donc je ne pense pas que l'intelligence linguistique soit représentée dans le WAIS; Il s'agit, et il suffit de lire les raisons de l'inclusion de cette phase verbale dans l'histoire des tests de psychométrie, d'un test de culture générale originellement destiné à discriminer les immigrés pour prouver qu'ils étaient poins intelligents (cf. The Bell Curve, 1994, Herrnstein & Murray et les insanités sorties sur les personnes de couleurs).

Quant aux autres intelligences mises à l'épreuves (car il s'agit réellement de cela, mettre "à l'épreuve" et non observer le fonctionnement naturel) par ce test :

  • logico-mathématique : c'est la grande gagnante, car c'est la grande favorite de notre société, et la seule valorisée. C'est d'ailleurs celle qui est en dessous du préjugé majeur sur les surdoués : ce sont des personnes bons en maths ! Alors oui, elle est représentée dans ce test, j'irai même à dire que c'est la seule !
  • Visuo-spatiale : alors, certes, l'intelligence visuo-spatiale est la capacité à se représenter l'espace. Cependant, elle nécessite deux exercices pour vérifier son bon fonctionnement : une capacité à projeter les directions par rapport à nous même, à l'oral ou en manipulant des cubes... et une mise à l'épreuve des capacités d'orientation naturelles, en se déplaçant. or je ne vois comment cette partie peut-être explorée en restant assis le cul sur une chaise pendant 2h30.


Et les autres, alors, c'est une autre paire de manche :


  1. Musicale : je n'ai pas d'arguments, mais je ne suis pas d’accord.
  2. Kinesthésique : Lol, je te présente des personnes qui savent exécuter une technique une figure de gym, ou un pas de danse après l'avoir vu une fois, parfaitement. C'est rare, amis ça existe ! J'en ai rencontré (et c'est jalousant, quand elles reproduisent un coup de pieds à la perfection en 2 semaines de sport et que toi tu t'entraîne depuis 15 ans ). La perception de son corps, et la capacité à relier ce que tu vois à comment tu l'exprime c'est pas donné à tout le monde. Le tester, c'est assez simple, réellement. Première chose par exemple : la motricité : à quel âge pouviez-vous marcher debout sans vous tenir ? la moyenne est de 11 mois. Je marchais à 7, et je courais à 8 moi sans problème.
  3. Naturaliste : c'est la capacité à comprendre comment les choses fonctionne. Je dirai qu'un horloger n'est pas forcément bon en maths, mais il sait observer comment les mécanismes donnent une heure qui fonctionne à la perfection. Je me re connais dans cette faculté. J'adore établir le fonctionnement de choses cachées (comme un vieux cadenas). il est fermé, et je dois tenter de l'ouvrir. pour cela, il faut comprendre son mécanisme et comprendre ce qui bloque pour le débloquer. Ensuite, je vais sur internet et cherche un plan. j'ai rarement tord (mais ça m'arrive).
  4. Inter et intra personnel : c'est émotionnel en effet tellement critiqué chez nous, l'émotionnel. C'est pour les faibles pensant certains, c'est des conneries pensent d'autres. Je dirai que c'est encor autre chose que l’intelligence émotionnelle. L’inter personnalité s'en rapproche plus en cela que c'est la capacité à savoir analyser les autres pour les approcher, avoir tu tact, de la diplomatie... Intrapersonnel, c'est une forte capacité d'introspection. Cette capacité justement de pouvoir s'analyser, comme si on était une tierce personne et qu'on pouvait observer ce qui se passe à chaque instant, sans s'influence soi même.



Cependant, je ne comprends pas ce que tu cherches à faire. Discréditer les autres intelligences (celles qui ne sont pas dans la WAIS ?) ou trouver des raisons pour lesquelles sont ne pourrait pas les inclure dans un test psychométrique ?
_______________________________
1 : http://www.jstor.org/discover/10.2307/23552493?uid=3738016&uid=2&uid=4&sid=21105305059863
2 : Livre de neuroscience, le langage
3 : JC Boord 1982
4 : Pour la science N° 441, page 29 (article de L. Dickel).

Clément
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 866
Date d'inscription : 10/03/2011
Age : 29
Localisation : Paris, yeepeeh !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Invité le Jeu 27 Nov 2014 - 9:20

Heu, non, c'était de l'anti-intellectuallisme primaire teinté de beaufitude misogyne satisfaiste avec un soupçon de condescendance haineuse et rance.
Mais j'avais l'heur original de lier intelligence et bon goût des papilles, en séparant la vraie de l'ivraie via l'appétance pour le couscous, les olives et les anchois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Bibo le Sam 29 Nov 2014 - 21:34

EmiM a écrit:
Extrait de Talent Différent (site de Cecile Bost) a écrit:« Le public se trompe, intelligence a, comme souvent en français, deux sens bien différents, avec une racine commune, mais la déviation est importante et de ce fait, notre déviance encore plus. Lorsqu’[on sait]que le latin donne au verbe intellegere le sens de pouvoir saisir et ressentir, avant même de vouloir dire pouvoir comprendre, je pense qu’on a fait le tour du malaise. Les gens nomment intelligence la seule capacité à comprendre, jamais celle de capter et ressentir. Alors, oui, le surdon existe en moi, mais celui qui blesse, qui est un poids, et qui handicape, c’est bel et bien celui d’intellegere dans son sens premier. » Zorg

Merci Emi Very Happy
Saisir et ressentir, oui, interpréter ces ressenties, par la création de liens, logiques ou non, donne une idée complète de ce qu'en effet il est possible d'appeler intelligence (c'est cool, ça ajoute une nouvelle notion sur laquelle je vais pouvoir développer un peu).

L'intelligence comme capacité d'adaptation est aussi parfois évoquée (Piaget il me semble). Pour s'adapter, il faut posséder des informations (saisir, ressentir) et réussir à les interpréter (création de lien). La résultante en est une ou plusieurs inférences, qui peuvent parfois prendre la forme de solution à un problème.

J'en profite pour continuer avec la créativité. Par créativité, on nomme cette capacité à envisager un nombre d'hypothèses ou de possibilités qui est d'autant plus grand que l'on est créatif. Lui est souvent associé le caractère neuf / originale, qui est, je pense, contenu dans la description préalable et qui n'a donc pas lieu d'être évoqué. En effet, plus on envisage de possibilités, plus il y a de chances que l'on arrive à épuiser les possibilités communes pour s'attaquer à ce qui sort de l'ordinaire.

Pourquoi ne pas parler d'intelligence créative ? Parce qu'a priori, la capacité à émettre de nouvelles solutions adaptées à une problématique et émettre le plus possible de solutions nouvelles ne relève pas de la même chose.
Or, j'ai pour conviction que l'on reconnaît quelqu'un d'intelligent, non pas à sa capacité à émettre pleins de solutions à un problème, mais bien de trouver quelle solution sera la plus adapté au problème.

Aux arguments qui me répondraient que l'un ne pourrait pas avancer sans l'autre, je dirais que ces qualités ne sont pas exclusives.

@UCCEN, tu n'avais donc pas de réponse réelle à ma question ? J'avais foi en toi. Neutral


Dernière édition par Bibo le Sam 29 Nov 2014 - 22:09, édité 1 fois

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le QI est la seule mesure valable de l'intelligence

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:44


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 11 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum