Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 19:26

Je note ton point de vue véga, il a le mérite d'être clair !!!! Et l'accepte également bien volontiers.
Et puis finalement, quand on lit simplement ta dernière phrase, ba finalement, tu m'acceptes comme je suis, avec ma présente situation !!! :

"Par contre, que tu puisses vivre comme ça et prendre part à la société d'une façon différente, pourquoi pas, en effet...."

Alors merci à toi véga !

Je vais également retenir quelque chose qui me parle dans ce que tu viens d'écrire :
"Ce que je veux dire, c'est que globalement, tu apportes peut-être plus à la société que tu ne lui prends."

La dificulté justement, c'est que précisément, je ne peux en aucun comptabiliser financièrement ce que j'apporte à la société. Le bien-être ne se mesure pas avec une quelconque monnaie de fabrication humaine.

Par contre, ce que j'ai calculé pour être sûr de ne pas me sentir redevable ou coupable par rapport à ce que je suis suceptible d'apporter et par rapport à l'énergie déployée, c'est ce que chaque français me donne pour que je puisse vivre puis excercer mon activité :

Chaque actif français me verse 1 centime d'euro tous les vingts ans en contre-partie de mon activité d'accompagnement humain permanent et librement consentie.
Perso, je considère que cet échange est parfaitement viable.

ça peut faire réfléchir par rapport à des mots comme "fraude" écrit un peu plus haut !!!! Mais bon, tous les goûts sont dans la nature....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 19:35

spiroule a écrit:

Chaque actif français me verse 1 centime d'euro tous les vingts ans en contre-partie de mon activité d'accompagnement humain permanent et librement consentie.
Perso, je considère que cet échange est parfaitement viable.

ça peut faire réfléchir par rapport à des mots comme "fraude" écrit un peu plus haut !!!! Mais bon, tous les goûts sont dans la nature....

Bah non, désolée, raisonnement pas bon.
Ton système est valable si tout le monde peut se le permettre.
Déjà, en faisant ça, tu n'es plus dans les actifs que tu taxes.
Ensuite, pour que ça soit "juste" il faudrait que tout le monde puisse se le permettre.
Et là, on a un gros soucis non?
Ton système ne fonctionne que parce que nous sommes très nombreux et que tu es tout seul. C'est pas un raisonnement honnête intellectuellement, je trouve.

Et de toutes façons, si tu regardes bien, cet argent, tu les leur voles ( tu NOUS le voles). Alors même 1ct tous les 20ans, je trouve ça trop pour quelqu'un qui dit avoir avancé dans la vie. Menu larcin, mais vol quand même.
Comment ça se fait que tu ne puisses pas arriver à vivre de l'aide que tu apportes? Les gens sont devenus radins et ingrats à ce point pour profiter de toi sans rien te donner en retour?
Je ne parle pas de devenir riche, mais ça n'a pas l'air d'être ton but. Simplement vivre et assurer le quotidien. En tous cas, mon amie y arrive...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 19:51

Bon, ba arrivé là dans nos échanges, il ne me reste plus qu'à te laisser face à tes propres interrogations.......

En espérant sincèrement que tu reviendras bientôt plus apaisée en ayant réussi à y voir la face éclairée, positive de la chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 20:00

Tu étais venu quêter une approbation, elle n'est pas venue. Peut-être qu'à ton tour tu pourrais te poser toi-même quelques questions sur la face obscure de la chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 20:02

Pareil pour toi plume...je te laisse face tes affirmations du moment !

A+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 20:05

oh je suis très apaisée par rapport à ça.
Tu voles, peu, mais ça reste du vol. Ce n'est pas du tout une interrogation.
Que tu estimes mériter cette part est une chose, mais ça n'empêche que moralement, c'est quand même du vol.

Après, je n'ai pas trop l'impression que tu sois venu ici pour discuter. Je ne sais pas bien pourquoi tu es venu nous parler de ça.
Plume a t'il raison, tu pensais vraiment trouver une approbation ici?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 20:26

Mieux vaut fuir, c'est certain. Ca évite de faire face à l'angoisse du vide insolutionné que laissent demeurer l'incohérence et l'usage malaisé d'une raison suffisante.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 20:42

O.D a écrit:Mieux vaut fuir, c'est certain. Ca évite de faire face à l'angoisse du vide insolutionné que laissent demeurer l'incohérence et l'usage malaisé d'une raison suffisante.


lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 21:41

Shocked

Edit : non finalement je vais expliciter : ça me met mal à l'aise tout ça... vraiment... Augen a exprimé ce que je ressens. Je ne trouve pas ça sain et je me pose la question de l'intention. Je trouve ça indécent aussi, parce que pour moi c'est réellement de la fraude.... quand je pense à tous les patients que je vois qui sont réellement handicapés et ne perçoivent rien de personne, j'hallucine carrément... Quant à ces attitudes de fuite face à la contradiction sans remise en question, en restant drapé dans cette sorte de position hautaine du "je vous laisse réfléchir à votre connerie, moi j'ai la réponse"... je ne comprends pas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par bluecat le Mar 4 Jan 2011 - 22:05

+1 je trouvais aussi qu'augen avait tapé dans le mille franchement ce ton qui dévie insidieusement... Evil or Very Mad (SM, tu me prêtes ton smiley qui vomit?)

bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 22:10

Bah c'est pascompliqué.
Après des années de recherche, notre spiroulou a compris qu'en se drapant dans ses certitudes, en emmerdant la multitude dont il profite, il serait apaisé.

Sans contradiction, la fête est plus folle!!

Quant à savoir pourquoi il est venu nous raconter ça....

Pour une trouver une approbation? S'il est stupide au point de penser qu'on allait la lui donner....
Pour nous narguer ou nous provoquer?
Pour faire des adeptes?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 22:49

pour bluecat : va voir là y'en a plein, tu n'as que l'embarras du choix, et comme ça toi aussi tu auras le tien ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par bluecat le Mar 4 Jan 2011 - 22:52

hihi sont trop bien! merci! celui-ci est d'actualité
Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 0030
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 1:54

Shrito a écrit:
cadichon a écrit: .... .. .. ...
Pour tout te dire je me sens un peu agressé par tes propos (surtout du fait de la continuité de ceux à l'endroit de Spiroule), ce n'était peut être pas volontaire de ta part mais comme je suis Zèbre.. je suis susceptible (incapacité à prendre de la distance par rapport à une réflexion et à sa portée ?) lol!
désolée Shrito je ne voulais pas te froisser ou t'agresser ! I love you Mais simplement, n'étant pas du tout d'accord avec ton raisonnement, je me suis permise d'en faire part...comment aurais-je pu faire autrement ? Embarassed
Shrito a écrit:Je considère que nous sommes handicapés, dans la mesure où la réalisation de certaines choses (et notamment au boulot) nous est plus compliquée.
mais alors nous sommes tous plus ou moins handicapés, zèbres ou non....le travail n'est pas une simple chose pour beaucoup de gens!
bisous petit zèbron Shrito cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 10:26

bisous cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 11:59

augenblick a écrit: Edit : gourou changé en maître à penser, suite à la remarque de Philippe :
http://www.zebrascrossing.net/t1936-rencontrer-des-personnes-avec-des-rayures-comme-moi#74979
(Raison : faute de goût (roux))



Merci à toi augneblick ! Wink Rolling Eyes Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par geass le Mer 5 Jan 2011 - 12:07

Bonjour ,
j'ai lue avec attention toute la discutions ,
il est vrai que je ne suis pas d'accord sur le fait de faire une demande cotorep lorsque on n'est déclarer surdoué , la surdouance n'est pas un handicape , il est vrai que c'est difficile a vivre au quotidien.
l'on n'est reconnue handicaper a partir du moment ou la surdouance provoque une pathologie , je suis agoraphobe et je n'ose même pas demander cette allocation , car j'estime que des personnes qui ont des maladie osseuse ou autre en n'ont beaucoup plus l'utiliter et se batte pour pouvoir y prétendre il existe effectivement le rsa .
je comprend le fait qu'il y en n'as marre que les gens discrimine le fait d'être sans emplois ,en même temps tout est discrimine , si tu veut aider les gens fait le cela te sera bénéfique pour toi même , mais n'attend rien en retour le seul retour que tu peut avoir c'est le bien être que cela procure , et les dons éventuelle de ces personnes.
je me suis fait avoir par des personnes qui prétendait pouvoir m'aider je sais ce que sait de ce faire escroquer ,sinon il faut créer ta propre entreprise c'est ce que j'essayerai de faire personnellement , quant j'aurais trouver les solutions a mes problèmes il ne faut pas se renfermer sur soi même sinon on ne s'en sort pas .
bon courage.
geass
geass

Messages : 22
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par geass le Mer 5 Jan 2011 - 12:19

il est vrai que je ne comprend pas vraiment en même temps ta demande de départ , je comprend que le fait d'entendre constamment les insultes divers a notre encontre puissent désespérer , le fait de constamment devoir jouer un rôle pour pouvoir ce faire accepter dans la société actuelle est très déstabilisant .
moi même j'ai des difficulté socialement a m'intégrer mais je ne trouve pas que c'est une raison valable pour faire une demande cotorep il y as d'autre solutions, sinon je pense comprendre le message que tu veut faire passer .
geass
geass

Messages : 22
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 12:31

Je m'aperçois que le point que tu décris à nouveau geass revient souvent...ce qui m'envoie à donner quelques infos supplémentaires si ça peut éclaire un peu plus sur ce point :

Avant d'en arriver à faire cette demande d'AAH (qui au passage n'est accordé qu'après passage par un psy de chez-eux qui te harcèle de questions pendant 1 h sans avoir le temps de réfléchir pour y répondre, puis passage devant une commission pluri-disciplinaire, puis une commission plénaire, puis une concertation entre-eux, et une décision d'accord ou pas !!!!!....bref, si ta demande n'est pas vraiment justifié et sincère, je suis persuadé que tu dois te faire recaler rapidement !!!), j'avais testé toutes les autres formes conventionnelles pour exercer mon activité, à mon compte, salarié, etc...

Aucune forme ne me convenait...sachant que je ne fais en aucun cas le boulot de psy ou affilié.

Les personnes que j'accompagne ont déjà beaucoup avancé sur elles-mêmes, je dirais que leurs questions existentielles de base sont, peut-être pas entièrement résolues, mais en tout cas ne génèrent plus d'angoisse, ou en tout cas, ces personnes ont déjà réussi à les gérer, à savoir qu'elles leur sont positives pour avancer, que c'est le mode de fonctionnement normal de l'être humain qui cherche à se libérer....

Voilà, j'espère que ça aura permis d'éclairer un peu plus...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Luc le Mer 5 Jan 2011 - 12:33

gourou changé en maître à penser
J'aime bien ce genre de discussion sémantique. D'ailleurs, je préférais la proposition de Philippe :

Manipuler ne suffisait-il pas en l'occurrence?
Je me permets cette remarque car je te sais sensible aux questions de domination.
Dominant manipulateur m'irait mieux, en effet. Il n'est pas difficile de repérer dans les messages de spiroule, non seulement des affirmations extravagantes :
[j'ai]fait le tour de TOUS les métiers possiblement envisageables, expérimenté TOUTES les formes de travail existants (salarié, associé, gérant, indépendant, sans activité)
Mais aussi une tentative évidente de destruction de la personnalité de l'autre, sous une apparence bienveillante :
Je te remercie beaucoup de cette délicate attention audenblick Wink
Merci à toi augneblick ! Wink Rolling Eyes Very Happy
La précédente qui a fait ça (esquinter systématiquement le nom de l'adversaire) s'appelait Raymonde. Pour moi, c'est caractéristique d'un personnage foncièrement malveillant. Il est possible qu'il nous quitte sans autre préavis.
Luc
Luc

Messages : 4357
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par geass le Mer 5 Jan 2011 - 12:48

effectivement j'ai deja entendue ce discoure c'est bien de la psychologie que tu essaye de faire , le problème est que l'on ne peut pas s'autoproclamer psy, j'ai eu cette amer expérience et je peut te dire qu'il est inadmissible d'essayer de profiter de personne recherchant de l'aide ,en leur faisant miroiter le fait que l'on peut les aider pour les détruire ensuite .
geass
geass

Messages : 22
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 13:04

Luc,

Je ne peux que respecter tes conclusions du jour...sans les accepter bien évidemment puisqu'elles ne me correspondent pas du tout.
Mais évidemment, chacun a le droit d'avoir son propre opinion sur l'autre....

De toute façon, je sais aussi que personne sur terre ne peut être en accord avec tout le monde, hormis quelques dictateurs qui savent terroriser leur peuple pour qu'il se taise et lui soit soumis....

Moi, je choisirais toujours la voie de la liberté, la mienne et donc celle des autres, de tous les autres, y compris de tous ceux qui portent des accusations arbitraires....

En clair, je ne t'en veux pas de penser ce que tu veux de moi, au contraire même, ça me permet de savoir facilement qui est qui...

Et puis pour finir, je sais aussi quelles types de bonnes et saines relations j'entretiens avec les personnes qui ont souhaité mon apport...et ça , ça me suffit amplement pour rester apaisé en toute circonstances...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Luc le Mer 5 Jan 2011 - 13:10

Alors, je sais que tu partiras apaisé et détendu, entouré des personnes qui ont souhaité ton apport. Je te souhaite bon voyage.

ban
Luc
Luc

Messages : 4357
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 14:26

le post de Luc est assez clair mais j'ai vraiment envie de m'exprimer aussi ...

spiroule , tu as écrit ailleurs :

-"Effectivement, avec mon fonctionnement et l'activité que j'ai décrite (accompagnement humain), il est "normal" de penser rapidement à ce terme de gourou ,manipulateur pour obtenir personnellement une posséssion des autres, matérielle, financière "

il t'apparait donc normal que l'on évoque devant ce que tu nous donnes comme infos sur toi et ton activité , la notion de manipulation ,
alors questions : est ce a cause de ton fonctionnement ?
est ce a cause de l'activité ?

-"C'est la raison principale pour laquelle je ne veux en aucun cas recevoir le moindre avantage de cet accompagnement"

la rétribution financière (parfois exorbitante demandée par les manipulateurs ) est elle la seule façon de "posséder quelqu'un "?
pénétrer dans son intimité , n'est ce pas une forme de "possession "?
se voir attribué du role de sauveur n'est ce pas très gratifiant pour son ego ?

-"L'allocation que la société a décidé de m'accorder il y a 2 ans me permet effectivement de poursuivre librement cette activité dans ce cadre précis, et je lui en suis bien évidemment fortement reconnaissant...

dans la mesure où je fais partie des payeurs (par mes impôts ), je demande des garanties quant a la cohérence de cette activité , quelles sont les formations que tu as faitespour estimer que tu as les compétences pour aider les personnes en difficulté voir en détresse ?

comment gères tu les maladresse inhérentes à l'aide a la personne (que tu nommes accompagnement humain) c'est a dire qui es ton superviseur ?


Dernière édition par zehi le Mer 5 Jan 2011 - 14:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 14:28

Il lui en est reconnaissant mais il lui demande de se taire si elle n'est pas d'accord Very Happy Very Happy

sinon il ne te répondra pas, il est banni

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par bluecat le Mer 5 Jan 2011 - 14:44

vega a écrit: il est banni
voilà une excellente nouvelle! cheers
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 14:47

oh j'y suis pour rien Wink

-Luc- a écrit:Alors, je sais que tu partiras apaisé et détendu, entouré des personnes qui ont souhaité ton apport. Je te souhaite bon voyage.

ban

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par bluecat le Mer 5 Jan 2011 - 14:48

oui je sais j'ai lu mais gt pas sûre qu'il le faisait direct Wink
bluecat
bluecat

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 40
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 14:52

Disons qu'on aurait pu encore en discuter dix ans, mais il semblait que nous avions pour beaucoup le même sentiment... il en faut bien un qui finisse par appuyer sur le bouton Smile Merci Luc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 15:00

Shocked Shocked Shocked
banni ? ça veut dire quoi concrètement ? il est maintenant interdit de poster sur cette discussion ? ou carrément viré du forum ?? Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 15:03

banni = viré

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par augenblick le Mer 5 Jan 2011 - 15:05

Il y a des mineurs qu'il convient de protéger de personnes exerçant un accompagnement hors cadre et venant en faire ici la publicité. Les modérateurs agissent dans ce sens.


Dernière édition par augenblick le Mer 5 Jan 2011 - 15:05, édité 1 fois
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 15:05

merci Super Marre Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par augenblick le Mer 5 Jan 2011 - 15:07

(Remarque, les mineurs d'ici sont bien plus intelligents que les manipulateurs de pacotille, mais bon tongue)
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Black Swan le Mer 5 Jan 2011 - 16:30

Ce topic ma mise mal à l'aise.
Et si je manipuler en voulant aider ?
Dois-je renvoyer à un psy toutes personnes me faisant part de leurs mal être ?
Mes réponses peuvent-elles être dangereuses ?

Je vais rentré la tête dans les épaules et attendre que ça passe.
Black Swan
Black Swan

Messages : 1386
Date d'inscription : 30/07/2010
Age : 51
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 16:36

A partir du moment où tu aides, en ne te mettant pas dans une situation d'omnipotence facilitant la dépendance affective ou intellectuelle de l'autre, je ne vois pas où est le souci. Le problème est que le complexe du sauveur de l'humanité induit éventuellement ce genre de dérive, l'"aidant" ôtant à l'autre tout libre arbitre et clarté d'esprit, l'autre remettant son "bien-être" entre les mains dudit sauveur....

Avoir conscience de ça, des raisons qui poussent à sauver l'autre plutôt que nous mêmes, des dérives possibles.... c'est le premier pas vers une réelle relation saine à autrui (enfin ce n'est que mon avis).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par augenblick le Mer 5 Jan 2011 - 16:44

Mais non swan, tu fais bien d'exprimer ton malaise.

Il y a une différence de taille entre aider en écoutant l'autre (avec ses forces et ses faiblesses, en tant qu'ami, que connaissance, que personne d'un forum) et se positionner comme un sachant tout en ne considérant pas ce que dit l'autre.

Quelqu'un qui répond : oui tu as raison, mais tu ferais mieux de te taire car moi je sais et les personnes que j'accompagne progressent dans leur chemin de vie est au pire dangereux au mieux indélicat de faire sa pub ici.

Il faudrait que tu lises les quatre topics en même temps pour mieux comprendre.

Edit : 5 topics principaux finalement (2009, puis 2011) ; le premier de cette année étant ce fil AAH. Les plus anciennes interventions sont facilement accessibles en demandant à voir tous les messages du profil (en page 2).
http://www.zebrascrossing.net/t69-zebres-apaises
http://www.zebrascrossing.net/t1936-rencontrer-des-personnes-avec-des-rayures-comme-moi#74876
http://www.zebrascrossing.net/t1119-se-savoir-sur-dote-donne-t-il-envie-de-sauver-le-monde-si-oui-comment-vous-y-prenez-vous-en-toute-humilite
http://www.zebrascrossing.net/t1894-types-de-personnalite


Dernière édition par augenblick le Jeu 6 Jan 2011 - 9:44, édité 1 fois (Raison : archéologie suite au message de vega :))
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par geass le Mer 5 Jan 2011 - 18:47

tu as parfaitement raison augenblick !
geass
geass

Messages : 22
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 19:01

peut-être serait-il intéressant de mettre un lien vers les 4 topics en question Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Lun 8 Déc 2014 - 0:18

augenblick a écrit:Mais non swan, tu fais bien d'exprimer ton malaise.

Il y a une différence de taille entre aider en écoutant l'autre (avec ses forces et ses faiblesses, en tant qu'ami, que connaissance, que personne d'un forum) et se positionner comme un sachant tout en ne considérant pas ce que dit l'autre.

Smile

Quelqu'un qui répond : oui tu as raison, mais tu ferais mieux de te taire car moi je sais et les personnes que j'accompagne progressent dans leur chemin de vie est au pire dangereux au mieux indélicat de faire sa pub ici.

Il faudrait que tu lises les quatre topics en même temps pour mieux comprendre.

Edit : 5 topics principaux finalement (2009, puis 2011) ; le premier de cette année étant ce fil AAH. Les plus anciennes interventions sont facilement accessibles en demandant à voir tous les messages du profil (en page 2).
http://www.zebrascrossing.net/t69-zebres-apaises
http://www.zebrascrossing.net/t1936-rencontrer-des-personnes-avec-des-rayures-comme-moi#74876
http://www.zebrascrossing.net/t1119-se-savoir-sur-dote-donne-t-il-envie-de-sauver-le-monde-si-oui-comment-vous-y-prenez-vous-en-toute-humilite
http://www.zebrascrossing.net/t1894-types-de-personnalite

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Blossac le Jeu 18 Déc 2014 - 22:58

Je suis moi même en situation de handicap:
J'ai subi des amputations aux mains et aux pieds.
Je suis par ailleurs HQI et cela m'a très certainement aidé à surmonter mon handicap .

Pour obtenir l'AAH , il faut 80% de handicap. ( Chaise roulante, grands brûlés, amputés sévères, handicapés mentaux...) 

Pour avoir fréquenté la mdph ( maison départementale des handicapés) et avoir été confronté au regard des autres presque toute ma vie, je peux affirmer que "souffrir" de zébritude  n'est rien quant au rejet engendré par le handicap.
Le regard des normaux sur le handicap est très discriminant . Bien plus que celui qu'ils pourraient porter sur les Hqi.

Demander l'AAH pour les zèbres m'apparait tout à fait inapproprié voire choquant. On ne peut pas tout mélanger et attendre sans cesse de la société.
Etre  zèbre n'empêche pas de marcher ni de faire quoi que ce soit. Le handicap , par contre , le peut.
Si certains zèbres souffrent de troubles mentaux , alors on est au delà de la douance.
 Ce sont alors des handicapés mentaux qui ne sont plus dans le même catégorie.

Je ne nie pas que l'on peut souffrir de sa différence quand on est hqi mais elle n'est rien comparée au handicap qui est très mal toléré par les normaux.
 
Cela dit, mon handicap me permet souvent de repérer les zèbres. Généralement , ce sont eux qui bloquent le moins sur mon apparence (Je suis quand même pas si mal!)et s'intéressent le plus rapidement à ce que j'ai à dire.
Je suis d'ailleurs en couple avec un zèbre qui a su dépasser mon "petit plus".
Je précise également que je n'ai pas demandé l'AAH et que je travaille.


Dernière édition par Blossac le Jeu 18 Déc 2014 - 23:13, édité 1 fois
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par meï le Jeu 18 Déc 2014 - 23:13

Blossac a écrit:Je suis moi même en situation de handicap:
J'ai subi des amputations aux mains et aux pieds.
Je suis par ailleurs HQI et cela m'a aidé à surmonter mon handicap .

Pour obtenir l'AAH , il faut 80% de handicap. ( Chaise roulante, grands brûlés, amputés sévères, handicapés mentaux...) 
Pour avoir fréquenté la mdph ( maison départementale des handicapés) et avoir été confronté au regard des autres presque toute ma vie, je peux affirmer le "souffrir" de zébritude  n'est rien quant au rejet engendré par le handicap.
Le regard des "normaux" sur le handicap est très discriminant . Bien plus que celui qu'ils pourraient porter sur les Hqi. J'en ai beaucoup souffert, jusqu'à ce que je réussisse à dépasser les jugements.
.../.....
Je précise également que je n'ai pas demandé l'AAH et que je travaille.
bonsoir
en passant j'ai eu l'AAH durant 5 ans plus jeune,  vers 21 ans, sur motif de trouble anxieux et phobie sociale suite à une longue hospi(aujourd'hui heureusment diagnostiquée justement autiste asperger....)
il etait alors impossible puor moi de travailler, d'avoir une vie "normale".
j'ai arreté de moi même cette allocation que je vivais très mal, je ne voulais pas être "anormale".j'ai lutté dur, pour faire comme tout le monde.echecs, reussites, echecs...se sont succédés.

des années plus tard, je n'ai plus trop le même discours aprèsavoir tenté pdt 20 ans d'être "la plus normale possible", j'ai apris à 37 ans que j'etais finalement autiste( et à 34 que j'etais  thqi).
depuis je me pose, apprend a me réaproproer mon mode de fonctionnement sans me faire violence...
il m'arrive de me dire que ca a été tellement dur que je demanderai bien l'AAH plus tard...pourquoi pas.
mais en attendant, j'ai encore envie de travailler, (à tps partiel car je fatigue trop, mais j'ai une RQTH)), de donner ma part....) après ma petite fille (je susi en pause bébé.)

mais là encore, ces't pas le hqi qui m'a fait souffrir, ou a été un frein à mon epanouissement professionnel, mais bien le fonctionnement autistique, très difficile à ajuster dans cette société, et la fatigue permanente qu'il implique.
pourtant je marche, je cours parfois,  et j'ai toute ma tête (car non l'autisme n'est pas une "maladie mentale"(ce que nous nous battons nous autres autistes pour faire comprendre en France), mais un trouble neurobiologique... Wink mon psychisme va très bien, lui....)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Blossac le Jeu 18 Déc 2014 - 23:19

meï a écrit:
Blossac a écrit:Je suis moi même en situation de handicap:
J'ai subi des amputations aux mains et aux pieds.
Je suis par ailleurs HQI et cela m'a aidé à surmonter mon handicap .

Pour obtenir l'AAH , il faut 80% de handicap. ( Chaise roulante, grands brûlés, amputés sévères, handicapés mentaux...) 
Pour avoir fréquenté la mdph ( maison départementale des handicapés) et avoir été confronté au regard des autres presque toute ma vie, je peux affirmer le "souffrir" de zébritude  n'est rien quant au rejet engendré par le handicap.
Le regard des "normaux" sur le handicap est très discriminant . Bien plus que celui qu'ils pourraient porter sur les Hqi. J'en ai beaucoup souffert, jusqu'à ce que je réussisse à dépasser les jugements.
.../.....
Je précise également que je n'ai pas demandé l'AAH et que je travaille.
bonsoir
en passant j'ai eu l'AAH durant 5 ans plus jeune,  vers 21 ans, sur motif de trouble anxieux et phobie sociale suite à une longue hospi(aujourd'hui heureusment diagnostiquée justement autiste asperger....)
il etait alors impossible puor moi de travailler, d'avoir une vie "normale".
j'ai arreté de moi même cette allocation que je vivais très mal, je ne voulais pas être "anormale".j'ai lutté dur, pour faire comme tout le monde.echecs, reussites, echecs...se sont succédés.

des années plus tard, je n'ai plus trop le même discours aprèsavoir tenté pdt 20 ans d'être "la plus normale possible", j'ai apris à 37 ans que j'etais finalement autiste( et à 34 que j'etais  thqi).
depuis je me pose, apprend a me réaproproer mon mode de fonctionnement sans me faire violence...
il m'arrive de me dire que ca a été tellement dur que je demanderai bien l'AAH plus tard...pourquoi pas.
mais en attendant, j'ai encore envie de travailler, (à tps partiel car je fatigue trop, mais j'ai une RQTH)), de donner ma part....) après ma petite fille (je susi en pause bébé.)

mais là encore, ces't pas le hqi qui m'a fait souffrir, ou a été un frein à mon epanouissement professionnel, mais bien le fonctionnement autistique, très difficile à ajuster dans cette société, et la fatigue permanente qu'il implique.
pourtant je marche, je cours parfois,  et j'ai toute ma tête (car non l'autisme n'est pas une "maladie mentale"(ce que nous nous battons nous autres autistes pour faire comprendre en France), mais un trouble neurobiologique... Wink mon psychisme va très bien, lui....)

Bonsoir, comme tu le soulignes si bien , c'est d'autisme dont il s'agit pour toi. Tu as donc un handicap , je suis tout à fait d'accord. Ce que je voulais dire , c'est qu'un Hqi " normal"  n'est pas handicapé , il est juste différent et peut s'adapter en trouvant sa voie.

Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par meï le Jeu 18 Déc 2014 - 23:26

Blossac a écrit:
Bonsoir, comme tu le soulignes si bien , c'est d'autisme dont il s'agit pour toi. Tu as donc un handicap , je suis tout à fait d'accord. Ce que je voulais dire , c'est qu'un Hqi " normal"  n'est pas handicapé , il est juste différent et peut s'adapter en trouvant sa voie.
en effet c'est l'autisme asperger mon handicap, le hpi seul lui ne rentre pas en considération ici. sunny je m'estime chanceuse dans ma vie d'avoir pu traverser tout ça et fonder ma famille et mes projets même avec un autisme.
le hpi m'y a surement bcp aidé (il aide à compenser l'autisme en apprenant lus "rapidement" les codes et bonnes attitudes..)
mais le seul hpi lui est plutot une chance!

meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par https://www.google.fr le Jeu 18 Déc 2014 - 23:28

Ouh, j'avais raté ce sujet!
Contente de le découvrir avec les réponses de meï et de Blossac, sinon je me serais étouffée avec mon bretzel.
https://www.google.fr
https://www.google.fr

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par ZeBrebis le Dim 21 Déc 2014 - 14:37

loli loul a écrit:Ouh, j'avais raté ce sujet!
Contente de le découvrir avec les réponses de meï et de Blossac, sinon je me serais étouffée avec mon bretzel.
Comme Georges W Bush tu veux dire ? L'angoisse... affraid

Je plussoie les dernières interventions, et demander une allocation parce qu'on est un peu en décalage me semble tout à fait disproportionné. Si handicap il y a il est ailleurs que dans une différence non pathologique.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Caracol le Dim 21 Déc 2014 - 18:09

Attention au logique de groupe et d'étiquette.

Une aah doit se dispenser sur l'évaluation du handicap pas de l'étiquette. Des handicaps peuvent disparaître ou apparaître au cours de la vie.
Ainsi tout les aspies ne nécessitent pas d'AAH (ex Daniel Tammet)
Tout les psychotiques non plus.
Tout les deficients mentaux non plus (ex Pablo Pineda)
Des HQI peuvent nécessiter une AAH.

On peut questionner également l'échelle des aides. Ne pas voir en binaire. Tout ou rien. Et ce selon deux considérations.

Un de mes amis a bénéficié de nombreuses aides et ce parce qu'il est HQI et que son arborescence lui est tellement difficile à gérer qu'il a sombré dans l'alcool pour trouver une porte de sortie à l'impossibilité d'arrêter la machine pour dormir.
Bon... du coup il est en cure de désintox et ça coûte. Peut être aurait il meiux vallu envisager un système d'aide pour prévenir que pour guérir...
Je pense que les destins trash sont suffisament nombreux pour qu'on reconnaisse qu'HQI et handicap vont facilement de paire et que dans une moindre mesure, un certains nombres de ceux-ci sont ingérable sans aide.
Même idée, un certains nombres d'entre nous ont eu affaire à des médocs... C'est une aide de l'état en réponse à un handicap, non ?

HQI ce n'est pas être supérieur et forcément avoir les moyens de gérer, et une aide lié à la notion de handicap et tout à fait valable. Resterai à déterminer dans quelle mesure (au cas par cas donc) et avec quelle stratégie (des prises en charges pour les adultes, pas seulement pour les enfants).

On peut aussi se poser la question suivante.
Qu'est ce qui est plus pertinent pour la société ? Un HQI accompagné (si besoin) et donnant bénéfice de sa particularité, ou un HQI éteint et paralysé n'apportant rien ?
A ce jour on des entreprises misent sur les profils sensiblement différents pour enrichir leur activité (aspies, HQI, peut être d'autre profils ?).
On sait que des entreprises parmi les plus motivantes et efficaces ont une politique de gestion basé sur le soutien aux employés (respect des besoins physiologiques, crêches, espace détente, liberté d'initiative, etc).
C'est fou que cela soit si bien accepté alros que si c'était l'état ça serait mal perçu.

Enfin, il faut faire attention avec les handicaps. L'AAH, pour cette mesure d'aide, répond à un handicap tangible, en aucun cas l'AAH ne répond au regard discrimant que porte la société sur les gens différents.
Un handicap pour rappel s'inscrit dans une temporalité courte puisque présent seulement dans certaines situations.

Ne pas avoir de bras n'handicape pas celui qui regarde un film. Il est handicapé quand il veut manger des pop corn.
C'est l'esprit humain qui va donner un caractère constant au handicap et par là même discriminer le reste de la personne, la brimer, la contraindre au silence, la violenter.
Une personne déficiente intellectuelle est déficiente à chaque instant de sa vie, elle n'est pas handicapé pour autant à chaque instant de sa vie.
La difficulté dans ce cas là, c'est que c'est nous qui définissons le handicap et que la déficience est tangible à chaque instant où l'on va parler avec eux.
A cet endroit nous devenons malhonnêtes. Nous reportons sur la déficience le caractère handicapant dans la relation. Hors c'est une relation à deux, et ce sont bien deux personnes responsables de la situation, celle qui ne comprend pas suffisament et celle qui n'arrive pas à comprendre moins et s'adapter.
C'est d'ailleurs ce type de situation qui donne lieu à tant de malaise sur zebra. avec les normopensant il subsiste toujours une certaine tendresse, une retenue, envers eux. Jamais je n'ai croisé le discours aussi péremptoire à leur égard que nous tous à l'égard des déficients mentaux. Pourtant c'est le même processus et cela mérite tout autant l'appelation handicapé non ? Ou alors ce n'est pas le handicap dont on parle mais l'état de déficience ou non (donc positionnement par rapport à une norme).
La déficience intellectuelle ne représente un handicap que lorsque la pleine compréhension d'une notion est nécessaire, obligatoire. Le reste du temps c'est une difficulté (ou pas) variable selon les personnes.

Je trouvais important d'essayer de creuser les notions en ceci que se mêle toujours au débat premier la notion de regard des autres qui prend souvent le pas et efface les nuances pourtant plus que nécessaires
.
Je rejoins qu'un HQI en difficulté et reconnu est bien souvent mieux armé pour ne pas subir ce handicap.
Il m'est plus facile de m'affranchir de ce regard dérangeant de la société maintenant que je sais, qu'une personne déficience mentale

Et sur une note plus drôle...
Concernant les cyborgs ? Parce que ma tante vient de se voir greffer deux superbes bras mécaniques plus vrais que nature, elle a même des options que moi j'ai pas.
Est elle handicapée et a t elle droit à l'AAH ?
Je redoute que cela fasse plus écrire que le reste.
Caracol
Caracol

Messages : 512
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds dans la drôme

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par ISIS75 le Ven 26 Déc 2014 - 16:55

Invité a écrit:Bah je trouve que certains ont l'assistanat facile. Je comprends parfaitement qu'on puisse être en difficulté, je te rassure, ça m'est arrivé et ça m'arrive même si côté boulot, ça va. Mais la solution elle est vers l'avant, elle est dans la mouvement, pas en se croyant incapable ou handicapé.

Demander une allocation, c'est faire payer la société pour soi. Alors pourquoi pas, elle est aussi là pour ça, pour aider ceux qui vont mal.
Mais baser cette demande sur un constat de douance, bah non.
Dans ce que tu décris, moi, je ne vois rien qui justifie de donner de l'argent à quelqu'un. Il y a tant de personnes qui ont des difficultés encore plus grandes et qui n'ont droit à rien.

On a la chance d'avoir plusieurs cordes à notre arc en général, d'être capable de s'adapter, de se mobiliser. De trouver une secteur ou un métier qui nous correspond, comme le dit SM.
Chance que bon nombre de personnes n'a pas.

Alors oui, être surdoué, c'est pas forcément être mieux, ça je suis entièrement d'accord, mais de là à faire payer la société parce qu'on sait pas se dépatouiller avec bah..... je trouve pas ça honnête.
Faire payer les gens normaux qui travaillent et qui ont déjà du mal à joindre les 2 bouts ( parce que c'est ça, avoir une allocation, l'argent ne tombe pas du ciel) bah..... non.

La douance n'est ni un plus ni un moins, ce n'est ni un défaut ni une qualité, ni un passeport pour la réussite ni un handicap.
Je la vois plutôt comme une loupe qui grossit tout le reste.
Alors comme l'a dit SuperMarre, si difficulté il y a, elle vient souvent d'un problème autre, annexe à la douance.

j'ai rencontré plusieurs surdoués qui touchaient l'aah ou une pension d'invalidité. Une a été classé aspie (alors que je ne trouve pas qu'elle le soit) et l'autre, dépressif. Quand tu touches l'aah, tu es normalement tenu de te soigner. Après, me demandez pas les détails...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par meï le Ven 26 Déc 2014 - 20:14

pour un hqi seul n'est normalemnt pas un motif de handicap, mais une difficulté qui en resulte (depression, trouble associé, etc) peut l'être....


ISIS75 a écrit:[
j'ai rencontré plusieurs surdoués qui touchaient l'aah ou une pension d'invalidité. Une a été classé aspie (alors que je ne trouve pas qu'elle le soit) et l'autre, dépressif. Quand tu touches l'aah, tu es normalement tenu de te soigner. Après, me demandez pas les détails...
.Isis, si ton amie etait aspie elle a eu un diagnostique officiel pour avoir droit a l'aah, car sinon ca ne se donne pas comme ça!! Shocked c'est dur de l'obtenir! ils verifient de stas de choses dan,s la legitimité de la demande... Rolling Eyes
et "pour moi elle ne l'est pas".......crios tu savoir vraiment qui l'est ou pas? car c'est parfois franchement très difficile à detecter comme ça... Wink  (moi je suis sure que bcp de gens n'en aurait aucune idée.pourtant je susi diag et selon l'equipe du CRA, une " vraie  asperger".)..et le syndrome 'd asperger ne se "soigne" pas.ça s'accompagne, ça s'adapte.....).
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 45
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par ISIS75 le Ven 26 Déc 2014 - 20:48

parce qu'on a échangé 1000 mails et que je l'ai aussi eue au téléphone... par contre, je la trouve très intelligente, oui. Elle a été examinée rapidement car elle habitait en province, ne pouvait pas trop se déplacer. Le psy l'a vu deux fois et avec sa mère.
Elle m'a expliqué beaucoup de choses sur la vie, elle a eu pas mal d'histoires sentimentales, des longues selon elle. Elle était intellectuellement ouverte, comprenait les choses rapidement, s'adaptait bien, disait être artiste peintre bien qu'elle ne voulait pas me montrer ses tableaux... Mais je ne l'ai pas vu en vrai, par contre, j'avoue (on devait se voir). Elle disait aussi que pour une autiste, elle trouvait qu'elle s'en sortait bien par rapport à d'autres. Elle a aussi fait plusieurs thérapies cognitivo-comportementales. J'en ai aussi connu un bizarre qu'un aspie a soupçonné d'être schizophrène. Moi, je ne le trouvais pas très honnête et étrange. Ce mec disait avoir reçu un diagnostic de schizophrène puis 20 ans plus tard, d'asperger (je n'ai pas vu son dossier mais il m'a montré une carte d'invalidité à 80% ce qui ne veut pas dire grand chose puisqu'ils ne précisent pas ce que tu as)... Peu de gens lui faisaient confiance, même parmi les autistes.
A la fin, je n'avais plus trop confiance en cette fille "aspie" bien que c'était inconscient de ma part : j'avais fait un "cauchemar" sur elle, lui ai dit. Elle ne voulait pas continuer à me parler si je ne l' "écoutais" pas. Elle aimait bien analyser mes rêves même si je trouvais qu'elle se trompait une fois sur deux, j'ai eu le sentiment après coup en repensant à ce qu'elle me disait sur son entourage que ce pouvait être qqn d'assez "contrôlant", qu'elle cherchait à fréquenter des gens influençables. De plus, qqfois, je la trouvais un peu sans gêne tout en restant très subtile, bref, je n'avais jamais connu ça avec un autre autiste et ne l'ai toujours pas connu avec un autre.


Dernière édition par ISIS75 le Dim 4 Jan 2015 - 14:12, édité 1 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité - Page 2 Empty Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Blossac le Ven 2 Jan 2015 - 22:46

ISIS75 a écrit:parce qu'on a échangé 1000 mails et que je l'ai aussi eu au téléphone... par contre, je le trouve très intelligente, oui. Elle a été examinée rapidement car elle habitait en province, ne pouvait pas trop se déplacer. Le psy l'a vu deux fois et avec sa mère.
Elle m'a expliqué beaucoup de choses sur la vie, elle a eu pas mal d'histoires sentimentales, des longues selon elle. Elle était intellectuellement ouverte, comprenait les choses rapidement, s'adaptait bien malgré mes peurs, disait être artiste peintre bien qu'elle ne voulait pas me montrer ses tableaux... Mais je ne l'ai pas vu en vrai, par contre, j'avoue (on devait se voir). Elle disait aussi que pour une autiste, elle trouvait qu'elle s'en sortait bien par rapport à d'autres. Elle a aussi fait plusieurs thérapies cognitivo-comportementales. J'en ai aussi connu un bizarre qu'un aspie a soupçonné d'être schizophrène. Moi, je ne le trouvais pas très honnête et étrange. Ce mec disait avoir reçu un diagnostique de schizophrène puis 20 ans plus tard, d'asperger (je n'ai pas vu son dossier mais il m'a montré une carte d'invalidité à 80% ce qui ne veut pas dire grand chose puisqu'ils ne précisent pas ce que tu as)... Peu de gens lui faisaient confiance, même parmi les autistes.

Sauf que tu n'es pas médecin ni psychologue . En tout cas ,après t'avoir lu, je ne crois pas.
Les handicaps non visibles à l'œil nu sont très difficiles à porter car la société suspecte souvent une simulation pour toucher des aides.
Ce que je peux te dire , c'est que pour être reconnu à 80% , ce qui est obligatoire pour obtenir l'AAH, tu dois être examiné par un médecin ou un psy compétent et qu'ensuite une commission examine ton dossier. En cas de doute, tu es convoqué à la mdph afin d'être examiné par les services de l'état.
L'AAH est sans doute l'allocation la plus difficile à gruger. Je pense donc que ton ami doit réellement avoir un handicap.
Etre handicapé avec un taux de 80% ne signifie pas qu'on est handicapé à 80% et qu'il ne resterait que 20% de ressources mentales ou physiques. Le taux reflète la capacité ou l'incapacité à rejoindre le monde du travail .
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum