Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 8:08

Je ne parlais pas du chômage... je souhaitais simplement comprendre ce qui était exprimé derrière "incapacité". Cela me semblait plus relié à la personne (incapacité physique? psychique?) qu'à la capacité de l'environnement à offrir une activité professionnelle à celui qui le souhaite ardemment (ceci est un autre débat)...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 8:37

Après le procès à l'Education nationale, l'allocation adulte handicapé... pour les surdoués.

Mon avis ?...
- La faisabilité politique : rigoureusement nulle. Primo, le discours officiel est aux restrictions, l'officieux au marche-ou-crève. Secundo, dans un contexte où 90% des gens n'ont aucune idée de ce qu'est la douance, et se contentent, logiquement, d'y voir plutôt un atout maître, un contexte où même dans le milieu psy, on trouve encore des professionnels pour en nier purement et simplement l'existence, on est encore à des années-lumière (ou des années tout court) d'une société prête à reconnaître la douance comme un handicap et donc à payer pour cela.

- La justification. On ne sait même pas quel est le pourcentage de surdoués qui s'en sortent tellement bien qu'ils n'éprouvent jamais le besoin de le découvrir. Se rajoutent ceux qui savent mais qui n'ont pas non plus de problème particulier. Bref : il est impossible d'écrire : douance égale handicap au travail. Une trop forte proportion ne le vit pas du tout comme cela. Donc, impossible de justifier une allocation par la simple douance.
Poser un diagnostic de douance-mal-vécue-rendant le travail possible seulement au prix d'une adaptation excessivement coûteuse serait extrêmement difficile.
Après le contre, le pour :
Pour ceux dont la douance est mal vécue... et cela fait du monde... et ils n'ont rien demandé... oui, c'est souvent un sérieux problème. Que faire quand cette douance mal vécue expose particulièrement aux PN, sachant que les méthodes de gestion à la mode valorisent particulièrement les comportements de harcèlement et de PN au nom de dogmes compétitivistes inhumains ? Que faire quand un bon nombre d'emplois, quand le cadre le plus courant du travail amènent le surdoué au pétage de câble, c'est-à-dire souvent à la dépression, affection de longue durée qui a un coût considérable pour la collectivité (employeur et sécu) ? Tiens, si je prends mon cas - harcèlement, dépression, 5 mois d'arrêt. Un employeur un tant soit peu bienveillant - disons plutôt : pas malveillant - et qui aurait mieux été informé, mieux su comment "me prendre", y aurait tout gagné.
Bref : lorsqu'un surdoué se trouve inadapté au monde du travail, cad que travailler représente un surcoût énergétique considérable et des écroulements réguliers, il est censé agir, certes : mais agir = test et thérapie, ce qui est hors de prix. Faire ce travail autrement redouble encore le handicap, comme se réduire une fracture sans aller à l'hosto... Donc il y a "handicap".
(Mais un handicap dont beaucoup plus que les surdoués pourraient se prévaloir.)
De plus : une adaptation du monde du travail (à décliner au cas par cas) aux surdoués me semblerait possible sans être plus coûteuse qu'un travail normal de GRH; il ne s'agit pas de demander la lune... mais un peu d'information et de connaissance seraient totalement bénéfiques à l'employeur qui bénéficierait alors des ressources, potentiellement "hors norme" de son salarié bizarre. Redistribuer un peu le travail d'adaptation quoi : au lieu de coucher le surdoué dans le lit de Procuste, il voit l'employeur faire un pas. A lui de faire les autres, mais tout est déjà changé, pour un seul pas.

Bref : une allocation, sûrement pas. Ce serait le meilleur moyen d'être stigmatisés comme des assistés culottés, et mal reçus partout !... En revanche, étant donné que se sortir d'une douance mal digérée nécessite des efforts et un coût énorme, il me semble beaucoup plus intéressant de faire connaître la réalité de la douance dans le monde du travail, afin de le faire prendre en compte dans l'intérêt de tous...
- L'employeur qui fera "fructifier" les compétences, les originalités de ses salariés... alors qu'avec ces zèbres-là, la méthode usuelle du presse-citron le fera tout perdre;
- La société qui n'aura pas à payer de temps à autre le coût d'une longue dépression... Parce que la dépense, de ce point de vue elle est déjà là...
- et naturellement les surdoués...

Sur le strict plan financier, le seul truc que je verrais serait une prise en charge partielle des thérapies... Mais alors d'ici qu'on ait trouvé comment encadrer solidement cela pour éviter les dérives et abus en tous genres... on n'est pas rendu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 11:24

Equinoxe: je ne crois pas que nous soyons en désaccord. Ni SM ni moi n'avons traités les chômeurs et inactifs de malades mentaux ou de geignards, donc ce serait sympa de corriger ton post.
Pour le reste, je pense que tu as compris le fond de ma pensée et je n'ai rien mais alors rien du tout contre le fait d'aider les gens en difficulté. Au contraire...
Je n'aime pas non plus ce système marche ou crève.
Mais réclamer des aides à tord et à travers sous des prétextes pour le moins étranges, ça n'aide surement pas ceux qui sont déjà en vraie difficulté (surdoués ou pas) ou qui vont s'y retrouver.
(enfin, encore faut-il un système qui le permette et un système qui fait tout financer par le travail dans un monde où, comme tu le fais très bien remarquer, 1 actif sur 4 ne travaille pas parce qu'il ne peut pas.... Rolling Eyes mais c'est une autre histoire)

Il y a énormément de choses à faire avec la douance, Plume en a énuméré pas mal.
Mais chercher à la faire reconnaitre comme un handicap, non seulement c'est illusoire, mais c'est pour moi se tirer une balle dans le pied parce que la réaction en face va se faire bien sentir pour TOUS les surdoués.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par spiroule le Mar 4 Jan 2011 - 12:47

Eh bien, avec de tels commentaires aussi tranchés sur un sujet si peu connu, il va être de plus en plus difficile à d'éventuels zèbres bénéficiaires de l'AAH ou pension d'invalidité de s'exprimer ici en public, vous ne trouvez pas ???? Ou alors, ils vont préférer s'exprimer en mp, et là, le forum n'y gagnera rien...

Allez, essayons maintenant de nous exprimer, ou de nous taire, de façon à mettre réellement et sincèrement en confiance ces éventuelles personnes afin qu'elle nous éclaire sur la vraie réalité de leur situation et de leur vie...et nous enrichisse de leur différence ! Wink

spiroule
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 12:56

@Vega : post corrigé. J'ai moi aussi tendance à manquer de tact et à être un peu trop directe parfois dans mes formulations Very Happy . Les termes "assistanat" (employé de façon péjorative) ou pathologie mentale sont trop souvent associés au chômage dans l'opinion courante pour que je n'y réagisse pas.
Mais j'avais bien compris que nous étions du même avis...

@Supermarre : il me semble illusoire d'envisager cette incapacité sans tenir compte du contexte social. Qui dépasse largement la "simple" question de la douance. Peut-être me suis-je trompée, mais il m'a semblé que Spiroule y faisait aussi référence (compétitivité outrancière etc.).
Je ne pense pas être tant que ça hors sujet...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 13:10

Bah on a tous répondu à ton topic, Spiroule Shocked : AAH pour la zébritude, ou pas... Ou alors, on a tous mal compris la question. Surprised

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 13:17

spiroule a écrit:Eh bien, avec de tels commentaires aussi tranchés sur un sujet si peu connu, il va être de plus en plus difficile à d'éventuels zèbres bénéficiaires de l'AAH ou pension d'invalidité de s'exprimer ici en public, vous ne trouvez pas ???? Ou alors, ils vont préférer s'exprimer en mp, et là, le forum n'y gagnera rien...

Non, je ne trouve pas... et je trouve que le forum va sérieusement y perdre si tout désaccord exprimé d'une manière polie et argumentée doit être éradiqué sous prétexte qu'il va dissuader les "pour" de s'exprimer.
Mais ta réponse me donne surtout à penser qu'il y a un sérieux malentendu sur la question de départ. Tout le monde l'a compris comme : faut-il verser une allocation d'adulte handicapé ou pension d'invalidité AU TITRE DE la douance. Sous-entendu automatiquement, pour chaque zèbre identifié. Nos réponses concernent un projet de CE genre, et ne concernent donc en aucun cas un surdoué qui toucherait une pension d'invalidité/handicap, laquelle serait obligatoirement versée pour AUTRE chose (en lien ou pas) que la douance. Une telle personne touche une alloc, elle a fait valoir ses droits, ils sont reconnus, personne ne le conteste. La question à laquelle nous avons répondu traite de l'éventuelle légitimité de la douance comme nouveau critère décisif ou unique d'attribution d'une allocation... ça n'a rien à voir avec le fait d'attaquer des gens qui touchent déjà quelque chose. Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par augenblick le Mar 4 Jan 2011 - 13:24

Si besoin de référence conceptuelle sur la souffrance au travail, je recommande Dejours, Travail, usure mentale. On y lit notamment la construction des acquis de protection de la santé : d'abord vitale, puis de préservation de l'intégrité du corps, puis mentale. Les incapacités liées au travail se lisent dans ce cadre-là.

Pour les autres cas, la question posée est celle de l'autonomie. Au regard des affections physiques et mentales graves, je ne saisis pas en quoi la douance seule peut concourir à une absence d'autonomie problématique pour la vie de la personne.

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 13:28

Spiroule, si tu veux parler des gens qui sont surdoués et qui perçoivent l'AAH, avec plaisir, c'est très certainement une expérience qui peut intéresser beaucoup de monde et il n'y a rien de honteux à ça. Personne ne s'y est opposé.
Mais sincèrement, si c'est de ça que tu veux parler, tu n'as pas très
bien présenté ton sujet...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par spiroule le Mar 4 Jan 2011 - 13:36

Effectivement plume, tu as bien exprimé et "recentré" ma question de départ.
Ce n'était pas un sujet sur la reconnaisance officielle de la douance par le biais d'une alloc spécialisée, mais plutôt de savoir si parmi les zèbres du forum, certains seraient aller jusqu'à faire une demande d'AAH comme seule et unique porte de sortie VITALE après avoir épuisé TOUTES les autres formes et pistes de travail pour s'en sortir...

Voilà, j'espère que, exprimé de la sorte, ce sera bien plus clair désormais pour tout le monde.... Wink

PS : un sujet sur la reconnaissance officielle de la douance a certainement dû être déjà créer, sinon, ça vaudrait le coup d'en ouvrir un.......un sujet qui risque d'être bien populaire !!!!! Very Happy

spiroule
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

!

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 15:28

!


Dernière édition par O.D le Mar 4 Jan 2011 - 17:58, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 15:51

toi? manquer aux lois de la bienséance? Mon dieu, je ne peux pas le croire! lol!
Dispenser le Fou rire est un Art génial dans lequel tu excelles en revanche cheers

On aurait droit à une carte Escapades de la SNCF à partir de combien? Arrow

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 16:06

Par rapport à un possible malentendu sur le sujet/la question initialement soulevée par Spiroule… :
Spiroule :
Que pensez-vous de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH) versée par la CAF, ou de la pension d'Invalidité versée par la SECU en guise de RECONNAISSANCE de la société française pour des Zèbres qui se retrouvent dans l'incapacité à exercer une quelconque nouvelle activité professionnelle ????
Plume...:
Tout le monde l'a compris comme : faut-il verser une allocation d'adulte handicapé ou pension d'invalidité AU TITRE DE la douance.

et Spiroule répond...
Ce n'était pas un sujet sur la reconnaisance officielle de la douance par le biais d'une alloc spécialisée, mais plutôt de savoir si parmi les zèbres du forum, certains seraient aller jusqu'à faire une demande d'AAH comme seule et unique porte de sortie VITALE après avoir épuisé TOUTES les autres formes et pistes de travail pour s'en sortir...
hem, je crois qu'au final il n'y a pas de malentendu Suspect .... Spiroule parlait bien d'une allocation (en l'occurrence, déjà existante, c'est peut-être là qu'il y avait un léger malentendu mais le fond de la question reste le même) versée au titre de la douance. C'est-à-dire, en bref, que la douance soit reconnue comme handicap et puisse donc faire l'objet d'une allocation permettant aux zèbres qui s'en sortent vraiment pas de subvenir à leurs besoins financiers minimum...
me trompe-je ??

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

!

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 16:31

!...


Dernière édition par O.D le Mar 4 Jan 2011 - 17:59, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 16:36

Je plussoie largement Vega, Super Marre et Plume dans l’ensemble de leurs propos, et en particulier :
« Le nombre de personnes se sentant inadaptées monde du travail dépasse largement la population surdouée. ».
« Le travail, qui est aussi chiant à gérer pour bien d'autres catégories de la population. »
« Il y a tant de personnes qui ont des difficultés encore plus grandes et qui n'ont droit à rien. »
Spiroule :
Par rapport à nos extrèmes difficultés en général à nous épanouir professionnellement dans une société construite fatalement avec des cadres bien ancrés apparemment nécessaires pour les gens en général, et potentiellement incompatibles pour certains zèbres au vues de leur besoin vital de liberté et changement permanent par exemple...
(…)
Je pense à des personnes qui après suffisammenrt d'expériences en tous genres (professionnelles, personnelles, ...) savent dorénavant qu'elles leur aient tout simplement impossible d'établir et surtout de maintenir la moindre relation humaine à partir du moment où elles ressentiraient la plus petite pointe de "rapport de force"...
Mais il y a des tas de gens, et pas que des zèbres, qui sont « inaptes » ou inadaptés au monde du travail tel qu’il est aujourd’hui ! bounce
Quid des hypersensibles ? des timides maladifs ? des personnes qui manquent totalement de confiance en eux ? (ne sont-ils pas eux aussi « handicapés » au quotidien ?) des hyperactifs ? des insomniaques ?
Quid de tous ces gens qui ont des traits de personnalité, des besoins ou un rapport aux autres très spécial, et qui pourraient aussi tout-à-fait (et légitimement, du moins autant que les Z) se définir comme inadaptés au monde du travail…?
Aussi, tous les troubles de la personnalité, plus ou moins graves, sont de potentiels handicaps au travail. Je dis pas que la zèbritude est un trouble de la personnalité, justement je veux dire que ceux-ci ne sont déjà pas "suffisants" pour être reconnu comme handicap, alors faire passer la douance comme un critère de handicap... silent
En bref, donner une alloc à des personnes surdouées, à mon avis c'est carrément injurieux pour toutes les personnes non Z qui souffrent réellement au travail (pour une raison x ou y liée à sa propre "personnalité").
Spiroule
Une telle allocation peut au moins permettre de régler le problème du minimum vital financier, de façon à libérer le zèbre qui aurait vitalement besoin de se retrouver (ou se trouver) lui-même....
Bonjour les dérives… tous les zèbres, y compris ceux qui finalement seraient en capacité de trouver un job qui leur convienne à peu près, pourraient « profiter » de l’alloc…
Et aussi, quelle injustice pour toutes les autres personnes, nonZ, qui ont également un besoin vital de se retrouver

Pour ce qui est de la définition du handicap :
Schrito
On nomme handicap la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience qui provoque une incapacité, (...)
En conséquence, nous sommes bien des handicapés...
Spiroule
"Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activités ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un poly-handicap ou d'un trouble de santé invalidante."
Schrito, tu dis, suite à la définition que tu cites, "En conséquence, nous sommes bien des handicapés..." : je suis pas d'accord... dans les deux définitions, il est clairement dit que l'incapacité ou la limitation subie est "causée par une déficience", ou par une "altération substantielle" : allez prouver que la douance est une déficience ou une altération... Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 16:41

cadichon: oui, on est d'accord, mais je crois en fait que spiroule ne voulait pas parler de ça.

Je pense qu'il parlait plus des surdoués fortement déprimés, bipolaires ou autre... qui avaient droit à l'AAH.

O.D. : tu t'ennuies?? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par spiroule le Mar 4 Jan 2011 - 17:22

Moi, je vois simplement des personnes bien portantes, pleinement consciente des choses -trop certainement aux yeux de beaucoup d'autres !!!-, qui choississent finalement de se retirer socialement des affaires humaines parce que toutes ces activités ne leur correspondent plus du tout, sans pour autant que ces personnes soient déprimées ou soient atteintes d'un quelconque maux, juste qu'elles ont la force suffisante -extrème ???- de ne jamais se résigner sur leur idéal de vie et qu'elles sont prêtes à mettre en jeu leur subsistance même pour tenter d'atteindre leur propre niveau de satisfaction personnelle (bien trop haut et inatteignable peut-être pour la majorité des gens -y compris pour beaucoup de zèbres, pourquoi pas après tout ???-) !!!

Et quand la vie leur propose EN TOUT DERNIER RECOURS une autonomie financière de base, ces personnes disent tout simplement MERCI à la Vie, à la vie parfaitement logique !!!! Et ne s'occupent plus des personnes qui vont trouver cette situation injuste ou autre....puisque leur propre vie était physiquement en jeu de toute façon, et que personne d'autre n'allaient être en mesure de les secourir...

C'est le principe de la vie sur terre, l'équilibre d'un ensemble de forces qui s'annulent en se juxtaposant...avec la LIBERTE totale possible pour celles et ceux qui prouvent qu'ils peuvent de séparer de TOUTE attache, quelle qu'elle soit, et donc libre de toute attache librement consentie...
Mais faut les couilles, je vous l'accorde !!!! (pardon pour ce mot, j'en trouve pas d'autres... Laughing ) C'est peut-être ça qui perturbe....

spiroule
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par spiroule le Mar 4 Jan 2011 - 17:28

"et donc libre de toute attache librement consentie..." : je voulais dire :
"et donc capable de se lier à toute forme de relations librement consenties".

En plus clair : vivre l'instant présent tel qu'il se présente, en s'en rajouissant pleinement, sachant que rien ne dure sur terre, pas même le plus bel amour !!!

spiroule
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 17:32

J'aimerais vraiment en savoir plus sur ces personnes qui sont bien portantes et cependant qui se voient reconnaître le droit de recevoir de la collectivité (pas la vie. La collectivité. Cad tous les autres. L'argent ne sort pas d'une fontaine magique.) une autonomie financière de base, en simple reconnaissance d'un droit à se retirer des affaires de la vie sociale qui "ne leur correspondent pas du tout", un droit à vivre leur idéal, ces personnes qui ne sont ni déprimées ni malades mais dont la survie physique est en jeu si elles se risquent à une existence ordinaire... Parce que là, quelque chose m'échappe.

En parlant de liberté, drôle de liberté, celle de vivre son idéal ouvertement aux frais des autres...

Tiens, je pense à ce petit bout de vers de Cyrano de Bergerac. Dernier acte. Les religieuses parlent de lui et de son dénuement, conséquence de sa liberté ("Il a vécu sans pactes, libre dans sa pensée autant que dans ses actes")

"On ne le secourt pas ?
- Non, il se fâcherait."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 18:28

Pour ça, spiroule, il y a comme quelqu'un l'a fait remarqué, le RSA.
C'est pas énorme, mais c'est déjà pas mal.
Toi tu veux être totalement libre et détaché de tout mais en faisant payer les autres pour toi Very Happy Very Happy
Et tu appelles ça un cadeau de la vie!!

La bonne blague...

C'est typiquement ce qui énerve oui. Une personne bien portante qui profite d'une allocation handicapée, c'est une fraude, tout simplement.

Tu veux le beurre et l'argent du beurre, c'est tout.


Sinon, rentres dans les ordres, tu pourras t'y détacher tranquille, tout en ayant ton confort minimal matériel assuré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par spiroule le Mar 4 Jan 2011 - 18:41

Je comprends fort bien ta réaction plume, du moins, elle est bien courante...même chez les zèbres d'ailleurs !!! ça, c'est une surprise, je pensais (par pure bêtise de ma part !) que je n'allais pas avoir à me justifier, qu'il allait y avoir une facile compréhension...je me suis trompé, et finalement, tant mieux, ça veut dire que nous sommes des gens comme les autres, avec des réactions parfaitement communes à tout ce que j'ai pu entendre déjà....du style fainéant, profiteur, escroc même une fois !!! et je passe bien entendu sur tout ce que je n'ai pas pu entendre.... affraid Rolling Eyes Razz Smile

Bon, pour faire court et compréhensible j'espère, après avoir fait le tour de TOUS les métiers possiblement envisageables, expérimenté TOUTES les formes de travail existants (salarié, associé, gérant, indépendant, sans activité), j'en suis arrivé à continuer la SEULE activité qui me parle et me corresponde, suivant la forme qui y correspond, c'est-à-dire ce que j'appelle de l'accompagnement humain parfaitement désintéressé de tout retour financier ou matériel que ce soit...

Cette activité, je la fait naturellement depuis mes premières années de vie, inconsciemment jusqu'à mes 25 ans environ....les premières personnes que j'accompagnaient : mes parents !!! et oui, des personnes que je voyais avec un comportement d'enfants !!! halucinant quand on n'a que 5-6 ans et qu'on est la seule personne à pouvoir se mettre devant son père pour lui faire comprendre des choses alors que toutes les autres personnes n'osent pas par crainte de représailles ou autres !!!!

Bref, aujourd'hui tout ça est totalement apaisé : mes parents aussi d'ailleurs Wink ils ont réussi avec le temps à vivre leur vie ensemble à leur manière, et pour la petite histoire, ma mère a enfin réussi en 2007 à définitivement accepté l'idée que son propre fils puisse être plus "avancé" sur le chemin de la vie qu'elle même ! C'était son blocage le plus profond, suite à des évènements de son enfance -coup classique pour moi ! mais totalement inconscient de sa part- J'y ai passé des années et des années à tout faire pour tenter le déblocage...je vous passe toutes les situations...je n'ai rien lâché parce que je sais depuis bien longtemps d'où vient son point source de blocage...

Depuis 2007, mes 2 parents ont enfin accepté que je sois moi aussi un adulte comme eux, je suis leur fils, plus leur enfant !!!! D'où une relation parfaitement établie et acceptée ! Rapport de force innexistant désormais, plus de tension possible...c'est maintenant eux-même qui me demandent mon avis lorsqu'ils ont besoin d'éclaircissements...vu que pour moi, c'est instinctif et immédiat.

Je n'en tire aucune gloire ni aucun orgueil, juste de la joie partagée à savoir que chacun est à sa place, que chacun avance sur son propre chemin et existe en tant qu'individu, et qu'il est possible de se retrouver ensemble au prochain croisement, une fois que chaque partie a parcouru les pas nécessaires pour profiter pleinement des ces retrouvailles régulières et à chauque pleinement enrichissantes pour chacun !!!!

C'est comme cela que je considère les relations humaines : de l'autonomie de vie, du soutien et de l'échange ponctuels pour permettre d'avancer tout seul, et de belles retrouvailles pour fêter avec bonheur les nouveaux pas parcourus !!!

Et comme le hasard n'existe pas, voici ce que j'ai également reçu aujourd'hui sur ma boite mail...ça permettra peut-être de bien comprendre pourquoi je ne considère pas que je profite de l'argent des autres, mais que j'utilise au contraire un minimum financier vital pour poursuivre une activité telle qu'elle ne peut, de par sa nature propre, être rémunérée et être intégrée à ce jour à un quelconque métier existant !!!!

C'est ma particulière particularité propre, il m'a été très laborieux d'en arriver à accepter que je sois considéré comme handicapé au yeux de la société pour pouvoir excercer mon activité, mon "métier" si je puis dire...et me sentir réellement utile à la société et d'apporter ce que certains recherchent ardamment...

Il a fallu dépasser la culpabilité de pouvoir être heureux quand d'autres sont et resteront probablement malheureux durant toute leur vie, faute de tolérance et d'ouverture d'esprit suffisante pour accepter l'idée que la vie n'existe et ne perdure que dans la diversité, et que la richesse et la force de la civilisation humaine est justement la différence de fonctionnement que chacun, à son niveau et à la place qu'il occupe, apporte à la communauté en son entier.


Allez, voici donc le mail en question :

"Bonjour Yann,
Trés bonne et heureuse année à toi. J'espère que 2011 t'apportera beaucoup de plaisirs et de surprises.
Je pensais à toi ces derniers jour et pensais t'envoyer un petit message parce que tu m'as laissé un trés agéable souvenir. J'ai conscience des qualités que tu as et aujourd'hui je viens vers toi avec une petite demande. Je voulais savoir si tu serais disponible pour rencontrer mon meilleur ami Florent.
Je pense que te rencontrer pourait lui être trés bénéfique, c'est quelqu'un qui se pose beaucoup de questions et qui a du mal à avancer. Pas besoin de t'en dire plus, je sais que tu n'auras aucun mal à le cerner. Sache juste que c'est une des personnes qui compte le plus à ma vie, que je lui ai parlé de toi et qu'il est à priori d'accord pour te rencontrer.
N'hésite surtout pas à me dire si tu n'es pas disponible, je comprendrais sans mal.
J'en profite aussi pour te dire que le 15 janvier prochain, la troupe d'impro dont je fais partie fait un spéctacle au Jardin Moderne. Je serais heureuse de t'y inviter, sinon, à un autre moment de l'année, jusqu'en juillet.
En esperant avoir de tes nouvelles bientôt, je t'embrasse
Héloïse"





spiroule
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par augenblick le Mar 4 Jan 2011 - 18:52

Tu veux faire maître à penser ?

Un petit résumé, avec les mots importants, relevés.
spiroule a écrit:SECU [;] RECONNAISSANCE [...]
VIVABLES [;] ABOUTI et MAITRISE... [...]
VITALE [;] TOUTES [...]
EN TOUT DERNIER RECOURS [;] MERCI [;] LIBERTE [;] TOUTE [...]
TOUS [;] TOUTES [;] SEULE

Edit : gourou changé en maître à penser, suite à la remarque de Philippe :
http://www.zebrascrossing.net/t1936-rencontrer-des-personnes-avec-des-rayures-comme-moi#74979


Dernière édition par augenblick le Mer 5 Jan 2011 - 11:36, édité 1 fois (Raison : faute de goût (roux))

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 18:56

Sincèrement, non, tu ne devrais pas vivre d'une allocation handicapé, c'est une fraude, tu n'es pas handicapé.
Pour vivre, tu as le RSA et toute l'aide que peuvent te donner les personnes que tu aides.

C'est sur que c'est plus trop à la mode dans ce monde où on cherche à nous faire payer le plus possible, mais au lieu de baser les relations sur: pour avoir, je dois payer, on peut aussi les voir comme: je suis content, j'aide la personne qui m'a rendu un service à vivre.
Ce n'est pas du tout la même orientation.

Ces gens-là existaient dans le temps, les rebouteux, les magnétiseurs, etc...
Ils existent d'ailleurs tjr.
Ils ne demandent rien en échange de leurs services, les gens donnent ce qu'ils veulent.
Mais les gens sont volontaires et conscients de ce qu'ils donnent.

Là tu prends à des inconnus que en plus tu méprises parce qu'éventuellement, ils sont pas d'accord.

C'est pas une question d'ouverture d'esprit ou d'avancement dans la vie, c'est une question d’honnêteté intellectuelle.
Ce que je veux dire, c'est que globalement, tu apportes peut-être plus à la société que tu ne lui prends, n'empêche que tu la voles et que tu pourrais peut-être te débrouiller autrement.

J'ai une amie ingénieur qui a quitté son boulot pour changer totalement de vie.
Elle rend des services, elle aussi et elle améliore la vie des autres. Elle arrive à gagner un peu sa vie, vit pas mal en autarcie et les gens lui donnent ce qu'ils veulent, elle ne réclame pas.
Mais les gens que tu aides, ils doivent savoir que tu ne peux pas vivre d'amour et d'eau fraiche, alors ils ne te donnent rien?
Tu trouves ça normal?

donner non pas pour avoir mais parce qu'on a reçu, tu sens la nuance?

Bref, non, je ne trouve pas ça normal de profiter d'une allocation handicapé dans ton cas. Par contre, que tu puisses vivre comme ça et prendre part à la société d'une façon différente, pourquoi pas, en effet....




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 19:21

cadichon a écrit: .... .. .. ...

Je ne suis pas là pour affirmer des choses, juste pour construire un échange.

Je considère que nous sommes handicapés, dans la mesure où la réalisation de certaines choses (et notamment au boulot) nous est plus compliquée. Une déficience pourrait être l'incapacité de notre cerveau à se focaliser sur une idée unique, l'incapacité de notre cerveau à ne pas réagir émotionnellement.

En revanche, nous disposons en contrepartie de certaines surcapacités.

Encore une fois, personnellement, je ne cherchais pas à prendre les gens à défaut dans leur discours ou même à les mettre en opposition, je cherche juste à apporter une pierre à l'édifice de cette discussion.

Pour tout te dire je me sens un peu agressé par tes propos (surtout du fait de la continuité de ceux à l'endroit de Spiroule), ce n'était peut être pas volontaire de ta part mais comme je suis Zèbre.. je suis susceptible (incapacité à prendre de la distance par rapport à une réflexion et à sa portée ?) lol!

allé, keep cool all Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par spiroule le Mar 4 Jan 2011 - 19:26

Je note ton point de vue véga, il a le mérite d'être clair !!!! Et l'accepte également bien volontiers.
Et puis finalement, quand on lit simplement ta dernière phrase, ba finalement, tu m'acceptes comme je suis, avec ma présente situation !!! :

"Par contre, que tu puisses vivre comme ça et prendre part à la société d'une façon différente, pourquoi pas, en effet...."

Alors merci à toi véga !

Je vais également retenir quelque chose qui me parle dans ce que tu viens d'écrire :
"Ce que je veux dire, c'est que globalement, tu apportes peut-être plus à la société que tu ne lui prends."

La dificulté justement, c'est que précisément, je ne peux en aucun comptabiliser financièrement ce que j'apporte à la société. Le bien-être ne se mesure pas avec une quelconque monnaie de fabrication humaine.

Par contre, ce que j'ai calculé pour être sûr de ne pas me sentir redevable ou coupable par rapport à ce que je suis suceptible d'apporter et par rapport à l'énergie déployée, c'est ce que chaque français me donne pour que je puisse vivre puis excercer mon activité :

Chaque actif français me verse 1 centime d'euro tous les vingts ans en contre-partie de mon activité d'accompagnement humain permanent et librement consentie.
Perso, je considère que cet échange est parfaitement viable.

ça peut faire réfléchir par rapport à des mots comme "fraude" écrit un peu plus haut !!!! Mais bon, tous les goûts sont dans la nature....

spiroule
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 43
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Allocation Adulte Handicapé / Pension d'Invalidité

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum