Débarquement du mari

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Lemniscate le papillon le Sam 29 Nov 2014 - 13:59

et ses paroles....


Petit rappel des accords Toltèques..... à lire !!! absolument.....



Amitiés à tous !


Dernière édition par Lemniscate le papillon le Sam 29 Nov 2014 - 20:55, édité 1 fois

Lemniscate le papillon
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6338
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 47
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Joe Dalton le Sam 29 Nov 2014 - 20:49

Zarb' et Lemn', vous êtes des sages Courbette Courbette

Joe Dalton
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6762
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 45
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par offset le Sam 29 Nov 2014 - 22:00

Mesdames et Messieurs, ce soir je vous emmène au théâtre :


"Art" de Yasmina Reza - Pierre Arditi , Fabrice Luchini , Pierre Vaneck


"Historique

La première représentation de « Art » a eu lieu le 28 octobre 1994, interprétée par Pierre Vaneck (Marc), Fabrice Luchini (Serge) et Pierre Arditi (Yvan), dans une mise en scène de Patrice Kerbrat à la Comédie des Champs-Élysées. La pièce est reprise à Paris et en tournée, en 1998, avec Pierre Vaneck (Marc), Jean-Louis Trintignant (Serge) et Jean Rochefort (Yvan).

La pièce

Les personnages (par ordre d'apparition)

Marc

Rationnel et sceptique face à l'art contemporain, Marc a une belle situation, exerce le métier d'ingénieur dans l'aéronautique et incarne la classe moyenne confortable sûre d'elle. Face à Serge, il affirme d'abord son point de vue sans retenue ne se souciant pas de l'avis de son ami, certain d'être approuvé, mais la réaction de son ami le perturbe.

Serge

Dermatologue, Serge gagne bien sa vie, et se paye le luxe de hanter les galeries, intéressé par l'art. Pressé, un peu snob, il est aussi certain de son goût que Marc de son dégoût.

Yvan

Yvan est représentant dans une papeterie. Tourmenté, incertain, Yvan est le médiateur, toujours prêt à éviter un conflit. Rendu nerveux par son mariage approchant, il tente de ménager la chèvre et le chou, et tient le rôle délicat du fer entre le marteau et l'enclume.

Résumé

Marc est invité par son ami Serge à venir voir sa nouvelle acquisition, une toile d'environ 1m60 sur 1m20 peinte en blanc, avec de fins liserés blancs transversaux, que Serge vient d'acheter 200 000 francs. Atterré par cet achat, ne comprenant pas que son ami ait pu dépenser une somme pareille pour un tableau blanc, Marc donne d'abord son point de vue sans retenue, ne se souciant pas de l'avis de Serge. Puis il va trouver Yvan, leur ami commun, pour lui faire part de son incompréhension à propos de ce geste. Yvan, lui, ne pense rien de ce tableau. L’approche de son mariage le rend nerveux. Il ne veut surtout pas contrarier ses deux amis. Serge et Marc commencent à se disputer et entraînent Yvan dans leur confrontation.

Les trois amis vont alors s’entre-déchirer autour de ce tableau blanc en invoquant tous les arguments qui tournent autour de l’art moderne et de l'art contemporain. L'affrontement ira bien au-delà de la seule question de l'art... Celui-ci ne laissera personne indemne. Serge ira jusqu'à dire ce qu’il pense vraiment de la femme de Marc, et Marc jusqu'à dire à Yvan d’annuler son mariage considérant qu'il fait une erreur. À force, Marc et Serge iront jusqu'à se battre. Finalement, pour sauver leur amitié, les trois amis vont sacrifier le tableau en dessinant dessus, puis vont le restaurer ensemble."


http://fr.wikipedia.org/wiki/%C2%AB_Art_%C2%BB



offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par calebasse le Sam 29 Nov 2014 - 22:41

@offsett: je vais regarder cette piece merci Very Happy

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Yul le Sam 29 Nov 2014 - 23:07

Cette pièce est excellente, je rêve de la jouer, quel que soit mon rôle Very Happy

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3939
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par offset le Sam 29 Nov 2014 - 23:18

Merci, calebasse et Yul,


J'apprécie Pierre Arditi, ça me fait plaisir de vous faire plaisir

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par valerian le Sam 29 Nov 2014 - 23:25

mon ami cerge a acheter un tableau !

cette pièce est excellente .. je l'avais préparer pour la présenter au brevet des collège ( histoire de l'art ) mais je suis pas tombée dessus ..

mon passage préférer :



Pété de rire

valerian
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 18
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Joe Dalton le Dim 30 Nov 2014 - 9:08

Je ne connaissais pas cette pièce, Merci !  de nous avoir emmenés au théâtre, offset  Courbette Bisous

Coucou, Mr Ise, j'espère que la météo ne fait pas de dégâts par chez toi: bon dimanche à tous les 4  Amis Amis Long hug Pour Toi

Joe Dalton
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6762
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 45
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par offset le Dim 30 Nov 2014 - 13:19

Val', tu as choisi un bon passage   Very Happy

Cette pièce est très belle, un autre passage mémorable :

Il est entre : 50’03 et 52’10


"Si je suis moi parce que je suis moi
Et si tu es toi parce que tu es toi,
Alors je suis moi et tu es toi,
En revanche, si je suis moi parce que tu es toi,
Et si tu es toi parce que je suis moi,
Alors je ne suis pas moi et tu n’es pas toi"


Vous avez compris  ?    Pété de rire






a Ise et sa famille    Long hug

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par david50 le Dim 30 Nov 2014 - 13:27

offset a écrit:
Vous avez compris  ?    Pété de rire


david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4021
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par valerian le Dim 30 Nov 2014 - 13:38

offset a écrit:Val', tu as choisi un bon passage   Very Happy

Cette pièce est très belle, un autre passage mémorable :

Il est entre : 50’03 et 52’10


"Si je suis moi parce que je suis moi
Et si tu es toi parce que tu es toi,
Alors je suis moi et tu es toi,
En revanche, si je suis moi parce que tu es toi,
Et si tu es toi parce que je suis moi,
Alors je ne suis pas moi et tu n’es pas toi"


Vous avez compris  ?    Pété de rire



se passage est sympa aussi enfaîte le personnage d’Yvan est bien ^^ ( s'est une oeuvre au programme du bac Pété de rire ( enfin je crois )

valerian
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 18
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par dedezhu le Dim 30 Nov 2014 - 14:00

C'est assez simple à sentir avec le cœur plutôt qu'à comprendre avec la tête

"Si je suis moi parce que je suis moi
Et si tu es toi parce que tu es toi,
Alors je suis moi et tu es toi,
En revanche, si je suis moi parce que tu es toi,
Et si tu es toi parce que je suis moi,
Alors je ne suis pas moi et tu n’es pas toi"

Sur le plan de la forme: on est 1. dans le déductif: alors... alors
2. dans le binaire: en revanche...

Sur le plan du (forme/) fond:

Si je suis moi parce que je suis moi
Et si tu es toi parce que tu es toi

ici des présentations avec un "si" amusant!

résultat: je suis moi et tu es toi

ici sur le plan de la forme: le rythme est plat

2e partie: une dramatique se fait jour: si je suis moi parce que tu es toi

et même phrase à l'envers : Et si tu es toi parce que je suis moi

la dramatique est dans le "parce que"

ce qui implique que "moi" et "toi" sont liés ne peuvent faire penser dire l'un sans l'autre

aussi moi et toi s'annulent (on dirait des maths!!!)

en écrivant:

si je suis moi parce que et que tu es toi,
Et si tu es toi parce que et que je suis moi

on a bien deux personnes séparées

"Alors je ne suis pas moi et tu n’es pas toi"

en précisant:

alors - déduction - si "je ne suis pas moi et tu n’es pas toi"

c'est que - déduction - nous ne sommes pas nous

en un ensemble / aller-retour de toi à moi de moi à toi

Est-ce que c'est une interprétation possible?

Le "parce que" me paraît tout de même absurde ici ou alors dans la dramatique il y a fusion de deux êtres qui fait que dans une action commune ils sont liés (en 2e partie) libres en 1ère partie


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par calebasse le Dim 30 Nov 2014 - 17:51

@ded pour moi la dramatique demarre quand la relation devient duelle et que le flou s'installe entre les limites de l'un et de l'autre avant on est dans un fonctionnement psychotique qui ne tient pas compte du monde Mais je n'ai pas encore regarde la piece !!!!!! suis pas forcement d'accord avec ce que tu dis du "parce que" faut voir Very Happy

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par calebasse le Dim 30 Nov 2014 - 17:54

Bon treve de balivernes je regarde la piece et apres je verrai si j'ai encore quelque chose a dire (suis plutôt bete aujourd'hui!) Very Happy

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par calebasse le Dim 30 Nov 2014 - 18:02

@david 50: merci pour cet extrait je vais revoir "les ailes du desir"

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Rhaaaaa le Dim 30 Nov 2014 - 19:21

Un peu d'air ?

Bonne soirée à tous !

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4360
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Rhaaaaa le Dim 30 Nov 2014 - 19:24



Un peu d'humour ?

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4360
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Rhaaaaa le Dim 30 Nov 2014 - 19:25


Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4360
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par calebasse le Dim 30 Nov 2014 - 21:54

@offset: vu la piece mille merci me suis arretee sur le reponse du psy comme toi ......difficiles les relations humaines ....tres beaux exemples dans cette piece de la difficulte a etre....trois :D

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par calebasse le Dim 30 Nov 2014 - 21:59

@Rhaaaaa :je t"embrasse tres fort ......laisse tomber la colere : ne sert a rien : on ne peut pas empecher la neige de tomber......ti m'envoies des mails si tu veux.....

calebasse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 856
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 59
Localisation : creteil

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par offset le Dim 30 Nov 2014 - 22:05

Merci dedezhu mais ça reste difficile à comprendre pour le moment  

Calebasse, c'est certain, les amitiés sont parfois compliqués



ARISTOTE
« Apprendre à se connaître est très difficile [...] et un très grand plaisir en même temps (quel plaisir de se connaître !) ; mais nous ne pouvons pas nous contempler nous-mêmes à partir de nous-mêmes : ce qui le prouve, ce sont les reproches que nous adressons à d'autres, sans nous rendre compte que nous commettons les mêmes erreurs, aveuglés que nous sommes, pour beaucoup d'entre nous, par l'indulgence et la passion qui nous empêchent de juger correctement. Par conséquent, à la façon dont nous regardons dans un miroir quand nous voulons voir notre visage, quand nous voulons apprendre à nous connaître, c'est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nous découvrir, puisqu'un ami est un autre soi-même. Concluons : la connaissance de soi est un plaisir qui n'est pas possible sans la présence de quelqu'un d'autre qui soit notre ami ; l'homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même. »
http://fr.wikibooks.org/wiki/Philosophie/Autrui


Après vous avoir lu, il y a un fil qui me revient en tête :


http://www.zebrascrossing.net/t19031-l-amitie#841670


C’est pas de la pub, mais les avis seront les bienvenus  Very Happy






Rhaaaaa,  Console   Bisous

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par dedezhu le Lun 1 Déc 2014 - 0:15

Aristote a t-il vraiment écrit cela en grec ancien (je souligne en italique la déduction traduite en français d'Aristote): "c'est en tournant nos regards vers notre ami que nous pourrions nous découvrir, puisqu'un ami est un autre soi-même".

A mon sens judéo-chrétien et bouddhiste à la fois il y a deux aspects qui me troublent dans cette traduction: puisque... et... un ami un autre "soi".

1. on est dans le déductif: puisque...
2. un ami ne peut pas être un autre soi-même COMPLET, je ne vois pas comment
3. j'admets qu'un/e autre personne qu'elle soit "bonne" ou "mauvaise" (binarité chrétienne) ou les deux (simultanéité bouddhiste) peut apporter des lumières à ce que je suis, là, maintenant dans une situation en train d'être vécue.
4. "un ami est un autre soi-même" momentané, dans un temps long, court, élastique, fluide, difficilement déterminable.
5 "juger correctement" dit la traduction de la pensée d'Aristote: juger certes, mais correctement, je ne vois pas comment.
6. "Apprendre à se connaître est très difficile" mais pas impossible j'ajouterai.
7. Il fort probable qu'Aristote ne pouvait comprendre la pensée-action-situation chinoise. Je veux parler de l'ancienne culture chinoise taoïste-confucéenne. Le bouddhisme ne venant que plus tard, en Chine.
8 Personnellement je ne suivrai pas Aristote à la lettre parce que ce qu'il a écrit a été écrit dans un certain contexte politique du IVe siècle avt J.-C.
9. Je ne veux pas jouer sur le sens des mots ("l'homme qui se suffit à soi-même aurait donc besoin d'amitié pour apprendre à se connaître soi-même") mais, à mon sens, l'amitié est un art extrêmement difficile. Et ce n'est pas le concept de "l'amitié" avec une autre personne qui fait que je vais mieux me connaître. Je dirais en plus souple: il n'y a pas - et je parle de notre temps, car à quoi servirait la parole d'un philosophe si l'on ne pouvait argumenter? - il y a ce que je vis, ce que je prends, ce que je ne prends pas, ce que j'apprends, ce que je n'apprends pas le sachant déjà ou ne sachant rien. L'ami est un subterfuge (moyen détourné) mais sûrement pas un miroir où me mirer. Ou un autre moi-même!
10. Une autre personne, ami ou connaissance sans être ami, peut, volontairement ou bien involontairement me faire avancer dans quelque chose, une pensée, une action parce qu'il/elle est différent de mon moi-même. Je peux m'écrier sur le moment: "By jove! Damned!" ou alors des connexions cérébrales se feront plus tard et ces connexions sans l'aide nécessaire d'un ami.


dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par offset le Lun 1 Déc 2014 - 7:10

dedezhu, en effet le texte d'Aristote à des points qui posent questions


Pourquoi on aurait besoin d'un ami pour se connaître soi-même ?...etc

Je te laisse développer, pour moi c'est un casse tête   Very Happy je pense que nos amis (es) et les lecteurs auront un plaisir de te lire


Voici un lien vidéo sur l'amitié, elle est agréable à regarder :

http://www.youtube.com/watch?v=f-hE9F5gIyw



N'hésitez pas à écrire sur le fil suivant les mots qui vous viennent après avoir vu cette vidéo
pour ne pas qu'ils se perdent dans la nature    Very Happy


http://www.zebrascrossing.net/t19031-l-amitie#841670  


Bonne journée à tous et toutes    sunny


Bonne journée à Ise et sa famille


Long hug

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Joe Dalton le Lun 1 Déc 2014 - 8:16

Bonjour, Mr Ise



Il n'a pas trop plu dans ton coin ce weekend?
Bonne journée à toi et ton épouse Long hug Pour Toi Bisous Bisous

Joe Dalton
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6762
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 45
Localisation : J'entre en ...Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par dedezhu le Lun 1 Déc 2014 - 11:58

merci offset

A mon avis il n'y a pas de casse-tête! La philosophie grecque, ancienne, ça sert à quoi?

A philosopher, à avancer/reculer sur des idées/idéaux/contextes politique de la Grèce ancienne/contexte ici en 2014.

Une personne, une autre, une ami, une amie, son épouse, son mari, ses enfants, ses parents, une (vague) connaissance, même un inconnu, une inconnue, un visage aperçu dans la rue, un événement auquel je participe en invité ou malgré moi, une marche en solitaire, n'importe quelle chose de la vie, est sujet à avancer soi-même. L'ami - autre être et/ou autre soi-même en tant qu'individu - est une possibilité d'avancer/reculer et de philosopher = argumenter/débattre.

Mais cette autre chose cet autre soi-même ne peut être un soi complet! Il est ce qu'il est au moment où il l'est. Et pas plus. Et pas moins.

Dans une situation donnée, "théorique" de l'ami-autre-soi-même Aristote parle de l'autre en tant que qu'humain. Dans une situation vécue - et nous ne cessons de vivre - "je suis ce que de moi vous êtes vous êtes ce que de moi je suis" (je me cite).

Dans cette latéralité communicative (en paroles et/ou en silence, en considérant que le silence peut être aussi une forme de communication) le "ce que de moi vous êtes ce que de vous je suis" pourrait se traduire concrètement par un accord, un conflit, une harmonie, une fusion, peu importe la forme de "couture" entre deux personnes.

La "couture amicale" pouvant déboucher sur une avancée de la pensée-action ou déboucher sur rien du tout.

C'est cette "couture" qui fait - qui est moteur - que j'ai besoin d'un ami.

Cependant le terme de besoin me gêne parce que je "sens" j'y vois une fonction strictement utilitaire dans un mode capitaliste (capitalistique). L'émotion et le désir ne semblent pas appartenir à l' utilité d'un ami.

Par ailleurs, dans la démonstration traduite d'Aristote, je lis ceci: "Concluons".

Si je devais conclure ce ne serait que sur un point précis, un événement précis, une amitié défaite, un échec ou bien une... réussite.

Comme je l'ai écrit plus haut, l'amitié est un art extrêmement difficile. Je dirais comme en Chine: il n'y a pas d'acquis. Je dirais comme en France: il y a de l'amertume. Il y a du bonheur. Ces deux dernières propositions ne sont nécessairement liées.






dedezhu
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2163
Date d'inscription : 12/02/2013
Age : 61
Localisation : sud-ouest pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débarquement du mari

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:32


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum