Lettre ouverte aux surdoués.

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par EmiM le Jeu 13 Nov 2014 - 16:41

Question de croyance ...
De quoi crois-tu être fait ?
Pour croire à l'âme, il faut croire au 3 dimensions de l'homme : le physique (le corps), le non-physique (l'esprit) et le métaphysique (l'âme), si tu ne te vois pas ainsi, si tu ne crois pas à cette tri-dimension, alors il ne sert à rien de parler de la reconnaissance de l'âme.
Quant aux besoins non-satisfaits et aux bonnes choses pour Toi, si tu ne le sais pas, personne ne le sait à ta place, et dans ce cas, il serait peut être bon de commencer par aller à la découverte de tes besoins et de ce qui est bon pour toi.

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 16:42

Moaï, Uccen a écrit:ça m'ennuie de le dire mais j'ai tout compris et je suis assez d'accord avec ces niaiseries horripilamment énervantes (ouh la je sens comme monter la rage), mais je me fais fort (ben nan patate ça m'est naturel, la classe !) de ne jamais les mettre en application.
Chaste comme une patate.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Lise'M le Jeu 13 Nov 2014 - 16:45

stauk a écrit:
Lise'M a écrit:
Les privations de l’âme rendent les gens amers, colériques et rancuniers en plus de créer une vibration toxique qui a un effet répulsif sur leur entourage, ce qui explique leur isolement et leur solitude.
C'est beau. Ca signifie quoi ?

Lise'M a écrit:Nourrissez vous des bonnes choses, faites le maximum pour combler vos besoins non satisfaits et votre colère disparaitra rapidement.
Par exemple ? J'aime bien les exemples. Concrètement, quelles bonnes choses, quels besoin non satisfait ?

Ah ça, entre la signification que j'en ai, celle que l'auteur a dans la tête et celle que tu peux percevoir...
Mais pour moi, clairement, les deux parties que tu cites sont liées. Après les exemples, je ne vois pas trop l'intérêt dans ce cas ci, vu que ce qui me serait bon, ne le serait peut-être pas pour un autre.

Chacun sa quête ! Ce partage n'avait pas d'autre objectif en ce qui me concerne que de susciter une réflexion (introspective) ^^ Après, chacun est libre d'en faire ce qu'il veut mais je n'entrerais pas plus loin dans le débat Wink

Lise'M
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 16:47

Bonjour,

stauk a écrit:J’ai 143 de QI.

Ca te choque ? Ca t’enchante ? Ca te mets mal à l’aise ? Ca t’intrigue peut être ?

Ça m’indiffère...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 16:50

Soliloques
hoquets
troquet sans âme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 17:13

Stauk a écrit:Tu penses quoi du statut social dans notre société international. Les raisons de son existence. Les façons dont il se manifeste, dont il est attribué ?

C'est comme le QI, c'est de la poudre aux yeux. Un faire valoir. Un truc pour se mettre en avant. Au mieux un biais pour rencontrer des gens . Je sais pas. Tu sais que c'est un sujet de dissert, ton truc?


Je suis l’homme qui te tends la main devant le mono-prix, en attendant que tu y dépose une pièce. Je suis cette femme qui meurt de froid dans la rue en hivers, dans des vêtements qui sentent la crasse. Je suis ce mec boiteux qui empeste la chair gangrené de sa jambes malades. Et qui ne sent plus la douleur grâce à l’alcool. Mais putain, qu’il pue.

C'est sûr que ceux là, ils s'en foutent du statut social. Ils sont eux mêmes, ils ont pas le choix.

Prendre des postures sociales et faire le cake, c'est facile à faire.

Mais voir un toxico ou un SDF déambuler dans un couloir des urgences à moitié à poil en chemise d'hôpital et pied à perfusion à la recherche de ses affaires, ça n'a pas de prix.




david50 a écrit:Sinon il y a la chaise percée, en cherchant bien du côté des antiquaires, ou si vous êtes bricoleur, cela doit pouvoir le faire...

Z'avez de ces idées, franchement..

Mais pas la peine d'aller chez un antiquaire, ça existe toujours , ces trucs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Patate le Jeu 13 Nov 2014 - 17:28

stauk a écrit:
Moaï, Uccen a écrit:ça m'ennuie de le dire mais j'ai tout compris et je suis assez d'accord avec ces niaiseries horripilamment énervantes (ouh la je sens comme monter la rage), mais je me fais fort (ben nan patate ça m'est naturel, la classe !) de ne jamais les mettre en application.
Chaste comme une patate.

Patate est d'accord avec vous deux : ça pue et on se demande pourquoi...
Tu sais "mais putain comment c'est possible de ... ??!!!"

Alors Patate, elle a 2 techniques :

1/ Faire l'autruche ou prendre le taureau par les cornes
2/ Faire ce qui lui fait du bien

Ma Foi (alléluia !) ça fonctionne pas trop mal.
Pis je reste une indécrottable pov'meuf qui aiment les gens malgré leurs travers de merde.
La meilleure façon de me tolérer également.

Bref... le café a refroidi, dis !


PS : 143 c'est d'la merde, moi je fais 163 !!! ah ah t'as les boules, t'as les glandes, t'as les crottes de nez qui pendent © Muccienne

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7624
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 18:25

Lise'M a écrit:
Ah ça, entre la signification que j'en ai, celle que l'auteur a dans la tête et celle que tu peux percevoir...
Mais pour moi, clairement, les deux parties que tu cites sont liées. Après les exemples, je ne vois pas trop l'intérêt dans ce cas ci, vu que ce qui me serait bon, ne le serait peut-être pas pour un autre.
Chacun sa quête ! Ce partage n'avait pas d'autre objectif en ce qui me concerne que de susciter une réflexion (introspective) ^^ Après, chacun est libre d'en faire ce qu'il veut mais je n'entrerais pas plus loin dans le débat  Wink

Ca part surement d'un bon sentiment tout ça. Mais entre la violence des propos initiaux, et la confirmation de l'absence totale de contenu de ce que tu as m'en dire ... je me trouve confirmé dans ma position de repli. Car c'est un des trucs qui me met un peu en colère. Ces propos creux. Si je demande un exemple, c'était pour donner une chance de fournir un peu de substance. Ca fait partie des choses qui m'agressent. Et qui m'irritent. Enfin bon, c'est courant. Et là tu prends un peu pour les autres. Merci d'avoir parlé pour eux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 18:28

[quote="Sahana"]
Stauk a écrit:Tu penses quoi du statut social dans notre société international. Les raisons de son existence. Les façons dont il se manifeste, dont il est attribué ?
C'est comme le QI, c'est de la poudre aux yeux. Un faire valoir. Un truc pour se mettre en avant. Au mieux un biais pour rencontrer des gens . Je sais pas. Tu sais que c'est un sujet de dissert, ton truc?
[quote]

A lire ta réponse, je me trouve l'envie d'insister. Quels sont les bénéfices d'une structure hiérarchique? Quelles hypothèses peut t'on faire pour expliquer qu'une personne en situation hiérarchique élevée perde certains réflexes empathiques ? (fait confirmé par la sociologie expérimentale).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par EmiM le Jeu 13 Nov 2014 - 18:39

Stauk, je me souviens d'un échange qu'on avait eu chez Kalthu à ton arrivée sur le forum, où je t'avais dit que qu'elle soit la chose que tu souhaitais faire, il était bon pour Toi de le faire (concrétiser/réaliser) aussi petite que soit la chose en question... Et tu m'avais répondu que tu avais un projet, MAIS je sais plus quoi... et ce MAIS te sert d'excuses pour ne pas faire...
De mon point de vue "se réaliser" est un besoin assez courant, pour ne pas dire qu'il est indispensable pour être "heureux" et plus on réalise des choses, plus on nourrit notre personne de fierté, de satisfaction, d'estime de soi, de confiance etc... et quand on se sent puissant d'agir et de pouvoir tout et n'importe quoi qui est bon pour soi et bien bizarrement on a peu de raisons d'être en colère ou mal ou amer ou aigri ou triste ou malheureux ou peu importe le terme négatif...
donc je te renouvelle mon conseil passé, qui illustre les mots de Lise'M, il t'appartient de trouver les actions qui peuvent répondre à ta réalisation personnelle pour Être Toi et te sentir bien avec Toi, les autres, le monde...
Le "mode d'emploi" c'est "se réaliser, nourrir l'être", le comment c'est personnel, il y en a qui dansent, d'autres qui chantent, d'autres qui font du bénévolat, d'autres qui écrivent, d'autres qui méditent... peu importe la chose, qu'est ce qui est bon pour toi, sur lequel tu peux agir pour t'apporter du bien être ? il n'y a que Toi qui peut savoir... Se connaître est la clé et si tu ne te connais pas, il est temps d'aller à la découverte de Toi...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 18:45

EmiM a écrit: il est temps d'aller à la découverte de Toi...
 En fait là, tu m'agaces. Le soleil est jaune. Et quand il se lève sur fond de ciel bleu, et que ton visage prend ses rayons de plein fouet, ça te réchauffe de l'intérieur. Tu te sens plus fort, plus beau, tu te sens mieux. C'est comme de l'huile de foie de morue mais en mieux.

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=vitamine_d_ps a écrit:Durant la révolution industrielle (XIXe siècle), une épidémie de rachitisme a frappé la ville de Londres. En 1918, sir Edward Mellanby démontrait que la maladie était attribuable à une carence nutritionnelle. Au cours des années 1920, on découvrait que l’huile de foie de morue pouvait contrer le rachitisme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par EmiM le Jeu 13 Nov 2014 - 18:53

Stauk, tu voulais du cas pratique, exemple concret, en voici un :
je serai Toi, je me demanderai pourquoi ça m'énerve, plus précisément pourquoi JE m'énerve et ainsi j'irai à la découverte de moi-même, j'apprendrai quelque chose de moi et parce que je saurai pourquoi je m'énerve, je saurai comment agir pour que cela ne m'énerve plus... Mais ça c'est Moi...
Toi, tu es irresponsable de ton énervement, puisque je suis LA responsable de ton énervement et donc tu es ma victime et je suis ton bourreau... tu penses même peut être que si je m'excuse ou je ne sais quoi, que je pourrai enlever ton énervement.... bien évidemment il n'en est rien, puisque je n'en suis pas responsable... ça parle juste de Toi et de ce que tu ne veux surtout pas savoir/comprendre/connaître... et c'est d'ailleurs peut être pour ça que tu es énervé...
Bon je dis ça, je dis rien...
Je suis dehors  je vais pas t'énerver plus... Very Happy

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Zebra-Finch le Jeu 13 Nov 2014 - 18:56

+1 EmiM

Ne le prends pas personnellement Stauk Smile, mais mes années d'intropection m'ont amené à adopter cette philosophie :

Je pense que dans toute réalisation il y a ce cheminement, et ça il ne faut pas nécessairement le dire, car c'est ce qu'on peut lire un peu trop sur certains topics, le regardage de nombril :
- Y'a un problème : je suis ci, je suis ça, le monde est pas bien comme ça...tu décris ce que tu es, mais finalement l'important c'est qui on veut être demain non ? Smile
- C'est la faute du problème, ou des autres....non
- C'est tellement de ma faute que je ne fais rien...non plus
(tu ne me donnes pas cette impression dans ton premier message mais c'est pour l'exemple)

Avec des gens assez ouverts pour t'aider :
- Comment faire en sorte que j'y arrive, ou que les autres aient envie de se joindre à moi, d'eux-mêmes

Mais par contre tu peux montrer aux autres ça sans problème : Smile
- Le faire, pour toi
- Le montrer de manière positive : le plaisir de la réalisation future, et non la défaite avant que les choses se réalisent
- Demander, sans imposer...demander pour une réalisation clairement définie.

Zebra-Finch
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 397
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:00

EmiM a écrit:je serai Toi
C'est déjà bien difficile d'être soi même.  Je crois que tu n'as pas du tout compris ce que j'entends par exemple concret.


Zebra-Finch a écrit:+1 EmiM
Ne le prends pas personnellement Stauk Smile
heu ... dans le doute je vais le prendre très personnellement. Si j'y arrive. Alors voyons voir


Zebra-Finch a écrit: mais mes années d'intropection m'ont amené à adopter cette philosophie
Oui, déjà tu parles de toi, un sujet que tu connais forcément assez bien. Dommage que d'autres que tu plussois pourtant n'aient pas encore développés cette capacité. Parler de choses qu'ils/elles connaissent.

Zebra-Finch a écrit:
Je pense que dans toute réalisation il y a ce cheminement, et ça il ne faut pas nécessairement le dire, car c'est ce qu'on peut lire un peu trop sur certains topics, le regardage de nombril :
- Y'a un problème : je suis ci, je suis ça, le monde est pas bien comme ça...tu décris ce que tu es, mais finalement l'important c'est qui on veut être demain non ? Smile
J'ai la flemme de relire mon texte, pour essayer de comprendre quels mot je dois mettre derrière ton "ci, ça, ça, ce". Si tu veux bien être plus spécifique. J'aimerais te répondre.

Zebra-Finch a écrit:
- C'est la faute du problème, ou des autres....non
Pareil, la flemme d'essayer de rapporter ceci à mes propos. Disons que formulé comme ça, je suis incapable de savoir de quel problème il est question ici. Et de quelle faute.

Zebra-Finch a écrit:
Avec des gens assez ouverts pour t'aider :
J'aimerais mieux des gens prêt à discuter avec moi, que des gens prêt à m'aider. Des gens prêt à m'aider, j'en trouve toujours plein. Ils sont complètement capable de m'aider à comprendre comment ils fonctionnent, et ce qu'ils aiment avoir pour dîner, les plats qui leurs plaisent, le partis politiques pour lequel ils aiment voter etc. Des gens qui sont prêt à discuter, c'est plus rare !

Zebra-Finch a écrit:
- Comment faire en sorte que j'y arrive, ou que les autres aient envie de se joindre à moi, d'eux-mêmes
Bonne question. On appelle ça le charisme. L'autre question est : quel est le projet. Difficile d'avoir un projet, sans échanger beaucoup, avec beaucoup de monde. Afin de savoir ce qui est possible, et de mettre le doigt sur les questions qui nous titillent. Et si on y arrive, il faut encore creuser pour arriver au point où ces questions peuvent prendre un sens concret.


Zebra-Finch a écrit:
- Le faire, pour toi
Une chose qui me fascine, c'est le principe de la séparation des pouvoirs promu par la révolution Française. Comment si j'arrivais disons à formuler une hypothèse équivalente à celle là, de dire que c'est important de séparer les pouvoirs, comment je m'y prendrais pour ... le faire pour moi ???

Zebra-Finch a écrit:
- Le montrer de manière positive : le plaisir de la réalisation future, et non la défaite avant que les choses se réalisent
L'application à l'exemple précédent, ne me semble pas aller de soi. Si tu veux t'essayer à l'exercice.

Zebra-Finch a écrit:
- Demander, sans imposer...demander pour une réalisation clairement définie.
Difficile de demander sans imposer. Une demande, est toujours la proposition d'une obligation. Celle de répondre par exemple.


Dernière édition par stauk le Jeu 13 Nov 2014 - 19:10, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:03

Stauk a écrit:
A lire ta réponse, je me trouve l'envie d'insister. Quels sont les bénéfices d'une structure hiérarchique? Quelles hypothèses peut t'on faire pour expliquer qu'une personne en situation hiérarchique élevée perde certains réflexes empathiques ? (fait confirmé par la sociologie expérimentale).

Le pouvoir, ça fait tourner la tête?

Le statut social, ça n'a rien à voir avec la personne que tu es. C'est une position. Qui peut être très éloignée de ce que tu es. Après il y a une sorte de dichotomie, un peu comme dans la schizophrénie. Entre ce qu'on donne à voir, et ce qu'on est.
Plus la dichotomie est grande, plus il y a danger.
Plus tu t'accroches à ton statut et à ce que tu renvoies comme image de toi, plus t'oublies qu'il y a des gens autour de toi, plus t'oublies de t'intéresser à eux.

Bon, c'est une hypothèse, hein , parce que t'as insisté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par EmiM le Jeu 13 Nov 2014 - 19:10

Je crois que la réponse ne te convient pas...
J'ai des croyances qui nourrissent mon âme, j'ai des concepts qui nourrissent mon esprit et j'ai des plaisirs physiques qui nourrissent mon corps, il est évident que chacune de ces choses ne te sont pas adaptées, elles me sont propres... La question que je me pose c'est pourquoi tu ne nourris pas des pensées qui t'apportent du bonheur ?
Je vois tes questionnements et à part te mener dans des impasses, elles t'apportent quoi ? es-tu plus léger ? es-tu plus heureux ? es-tu plus créatif ? es tu plus motivé ? es-tu plus je ne sais quoi ? à part te prendre la tête ça fait quoi ? Perso j'ai besoin de sens, soit je me pose des questions qui me font avancer soit je ne me les pose pas, mais me poser des questions pour aller nul part désolée ça m'intéresse pas... la question est : est-ce que Toi tu vas quelque part avec ces questions ? Quel sens cela a pour toi ? ça nourrit quelle partie de Toi ? si toutes les réponses à ces questions tu les as et qu'elles sont positives pour toi alors c'est parfait ! Si c'est pas le cas, ben voici une bonne piste pour avancer si tant est que tu le veuilles....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:15

Sahana a écrit:
Le pouvoir, ça fait tourner la tête?
Le statut social, ça n'a rien à voir avec la personne que tu es. C'est une position. Qui peut être très éloignée de ce que tu es. Après il y a une sorte de dichotomie, un peu comme dans la schizophrénie. Entre ce qu'on donne à voir, et ce qu'on est.
Plus la dichotomie est grande, plus il y a danger.
Plus tu t'accroches à ton statut et à ce que tu renvoies comme image de toi, plus t'oublies qu'il y a des gens autour de toi, plus t'oublies de t'intéresser à eux.
Bon, c'est une hypothèse, hein , parce que t'as insisté.

Oui j'ai insisté Smile
En fait c'est assez proche de la conception que j'avais il y a encore peu. Mais qui ne me satisfaisait pas tellement. Trop de gens ont tenté de me pointer du doigt que j'omettais des éléments essentiels pour que je ne finisse pas par avoir envie de comprendre un peu mieux tout ça. Je sens qu' il y a bien plus derrière ces notions. Que cette vision diabolisante est bien trop simpliste. Avoir envie de comprendre, c'est souvent réussir à formuler des questions dont les réponses "évidentes" ne deviendront accessibles que des siècles plus tard ! En tout cas je trouve que ta réponse est très bonne, dans le sens que puisqu'elle propose, elle fournit moult possibilités d'être d'accord ou non, de chercher des confirmations autant que des contres exemples.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:31

EmiM a écrit:Je crois que la réponse ne te convient pas...
Quelle réponse ?




EmiM a écrit:J'ai des croyances qui nourrissent mon âme, j'ai des concepts qui nourrissent mon esprit et j'ai des plaisirs physiques qui nourrissent mon corps
Jusque là je ne peux qu'être d'accord. Même si les tournures sont un peu suspectes.

EmiM a écrit: il est évident que
Il va de soi que jamais n'est rien évident. Et que donc cette tournure est soit faites pour m'agacer, soit faites pour te tromper toi même.

EmiM a écrit: La question que je me pose c'est pourquoi tu ne nourris pas des pensées qui t'apportent du bonheur ?
La question que moi je me pose, c'est de savoir où tu as été chercher "Stauk ne nourrit pas des pensées qui lui apportent du bonheur". Et aussi bien sûr, au niveau de l'implicite : "C'est important de nourrir des pensées qui apportent du bonheur". Voir même donc "C'est important que le bonheur soit apporté".
Bref beaucoup d'implicites complètement arbitraires, et pour tout dire de mon point de vue assez dangereux. Mais c'est ta vie. Par contre vient pas donner des conseils avant d'être un minimum capable de mesurer les risques que tu prends. Et donc que tu te proposes ici de faire prendre aux autres. Moi en particulier. J'aime pas qu'on me menace. J'aime pas qu'on me dise : vas-y saute, c'est pour ton bien. "T'inquiète pas, tout devrait bien se passer". Quand déjà trois ou quatre personnes ont essayés, deux sont à l’hôpital, une est paralysée, et la dernière vient d'être enterrée.

Mais ... tu me l'as dit un jour, j'ai pas ma place ici. Et toi si. Et avec le recul, je me rends compte que tu avais complètement raison sur ce point. Ici les gens ont le devoir de ne regarder que leur nombril, et je comprends donc pourquoi c'est le conseil qu'on me donne. Zc tu l'aimes, ou tu la quittes. Et aimer Zc, c'est s'aimer soi même. En particulier son nombril. Tu as un très joli nombril cela étant, je te le concède.


EmiM a écrit:Je vois tes questionnements
C'est bien de les voir, ça serait encore mieux de les comprendre. Ou juste de savoir en parler avec moi. Mais à part tes propres envies, je ne lis rien dans ce que tes propos qui me touche. Ce que tu vois de mes questionnements semblent bien loin de ce que j'ai voulu y mettre.

EmiM a écrit: et à part te mener dans des impasses
Donc tu te fais des images des questions que je me pose. Et tu estimes que ces images mènent à des impasses. Solution simple : change d'image. Ne confond pas ton image et ma question par contre. Elles n'ont rien à voir.


EmiM a écrit: , elles t'apportent quoi ? es-tu plus léger ? es-tu plus heureux ? es-tu plus créatif ? es tu plus motivé ? es-tu plus je ne sais quoi ? à part te prendre la tête ça fait quoi ?
Voilà, là on se comprend. Je me prend la tête, et ça me rend heureux et créatif. Pas toujours motivé. Mais heureux et créatif oui. Enfin un peu d'échange positif entre nous. Il était temps.

EmiM a écrit:Perso j'ai besoin de sens
Le sens qu'ont met derrière le mot sens est tellement antipodique, qu'il vaut mieux éviter de croire dans l'immédiat qu'une communication va être facile. Ou même envisageable.

EmiM a écrit:soit je me pose des questions qui me font avancer soit je ne me les pose pas
Soit les mathématiques sont contradictoire, soit elles ne le sont pas. Soit le fait de dire que soit elle le sont, soit elles ne les sont pas n'a pas de sens. Et bien sûr les mathématiciens ont démontré que seul la dernière formulation est rigoureusement applicable. Bref ici c'est très con ce que tu racontes, en tout objectivité logique. Après c'était peut être une métaphore de quelque chose. Alors j'ai pas compris la métaphore.


EmiM a écrit:mais me poser des questions pour aller nul part désolée ça m'intéresse pas...
Y a pas grand chose qui t'intéresse alors ? Si ça t'intéresse pas, pourquoi est ce que tu prends la peine de palabrer ? Va faire un truc qui t'intéresse. Pourquoi venir sur mon fil ?


EmiM a écrit:la question est : est-ce que Toi tu vas quelque part avec ces questions ? Quel sens cela a pour toi ? ça nourrit quelle partie de Toi ? si toutes les réponses à ces questions tu les as et qu'elles sont positives pour toi alors c'est parfait ! Si c'est pas le cas, ben voici une bonne piste pour avancer si tant est que tu le veuilles....
  Non ce ne sont ni de bonnes pistes, ni de bonnes questions. Je te dirais bien que c'est gentils d'avoir proposé. Mais honnêtement, j'ai plus l'impression que tu es venus te défouler sur moi qu'autre chose. Si t'es en colère parle de ta colère, sans toutes ces formules alambiquées. C'est vite chiant sinon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Numero6 le Jeu 13 Nov 2014 - 19:31

« Duos habet et bene pendentes »

Kass, tu me crois maintenant quand je te dis qu'en numérologie je m'arrête à deux.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5572
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:38

Numero6 a écrit:
« Duos habet et bene pendentes »
Kass, tu me crois maintenant quand je te dis qu'en numérologie je m'arrête à deux.
"Il en a deux, et elles sont bien pendues".
En thai, google traduction propose la formulation suivante..
เขามีสองและพวกเขาห้อยเป็นอย่างดี

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par EmiM le Jeu 13 Nov 2014 - 19:39

Dans mes messages il y a beaucoup de -SI-, et de questions... Je ne sais rien en ce qui te concerne, je t'ai partagé mes pensées, donc sans aucun doute ma subjectivité, la prochaine fois je m'abstiendrais, c'est compris...

PS : je ne t'ai jamais dit que tu n'avais pas ta place ici, je ne suis personne pour dire qui a sa place ou non sur le forum... et je n'ai ici que la place que je choisis d'avoir... chalut...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:43

EmiM a écrit:je ne suis personne pour dire qui a sa place ou non sur le forum
Dans un sens c'est vrai. Mais ça n'empêche pas un certain nombre de personnes de se permettre de ressentir qu'ils seraient heureux si untel ou untel se cassait. Une jambe, ou la nuque.

EmiM a écrit:je ne t'ai jamais dit que tu n'avais pas ta place ici
Je l'ai inventé alors. Je le note. Mais dans le doute, je vais quand même continuer à considérer que tu l'as dit. Un truc du genre "Si tu ne crois pas à la pertinence du QI et de la notion de surdouance, alors qu'est ce que tu fais ici ?". Enfin je sais plus. Et puis je m'en fou. A pluche. Et puis si c'est pas toi, ça doit être un autre. Je peux avoir tout inventé non plus. Déformé un peu, peut être.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Patate le Jeu 13 Nov 2014 - 19:44

@ Stauk : Dieu que tu me fais rire sur cette page 3 !!! La boucherie ! Pété de rire

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7624
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:50

Patate a écrit:@ Stauk : Dieu que tu me fais rire sur cette page 3 !!! La boucherie ! Pété de rire

Tu me fais penser à une interview des premiers utilisateurs d'internet que j'ai vu je sais pas où. Et y a une nana qui dit que quand elle était gamine, et qu'elle lisait une prise de bec sur internet, elle jetais vite de l'huile sur le feu, puis s'en allait toute contente. Et là, l'adulte qu'elle est devenue dit : "mon dieu ... j'étais un troll !!!" Et elle est toute traumatisée de cette découverte.


Dernière édition par stauk le Jeu 13 Nov 2014 - 19:57, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 19:56

cat


Dernière édition par unknown le Mar 10 Fév 2015 - 19:51, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre ouverte aux surdoués.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 20 Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum