[jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par R3D le Mer 12 Nov 2014 - 17:52

Coucou,
Un bon gros coup de blues me pousse a me pauser des questions sur ma relation au autres de maniere en general.
Je viens tout juste de m'installer a paris et je me rend compte qu'ici j'ai beaucoup de pote/copine mais peut de gens (pour ne pas dire aucun) a qui je peut parler quand ca va pas bien. Il y a aussi l'impression de "cloison" avec les gens que je connait. (je te connait d'ici et je ne te vois qu'ici... je ne suis pas super clair la dessus. je ne sais pas trop comment expliquer)
En gros le manque de profondeur de tout mes relations a paris m'attriste pas mal.
Il y a l'histoire de cette putain de facade aussi. Depuis que je suis petit je developpe une capacite a parraitre en "bon etat" devant pratiquement tout le monde. Ca me soule mais en meme temps si on montre que ca va pas bien, les gens se casse vite en generale...

Voila je sais pas trop quoi dire et je ne connait pas trop l'interet de ce message mais ca m'a fait du bien de l'ecrire.


R3D
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 845
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 21
Localisation : PYONG YANG

http://kodoku-zoku.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par SeppAdrohl le Mer 12 Nov 2014 - 17:54

qu est ce qui ne va pas msieur red
réponse par MP possible

SeppAdrohl
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 31
Localisation : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par R3D le Mer 12 Nov 2014 - 18:08

Je sais pas si j'arriverais a mettre des mots dessus.

R3D
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 845
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 21
Localisation : PYONG YANG

http://kodoku-zoku.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Deedee le Ven 14 Nov 2014 - 10:29

On en parle dimanche devant un godet ? Console Trinquons

Deedee
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1693
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Zébrette de Février le Sam 15 Nov 2014 - 17:26

Je crois que je comprends. Et je compatis. Tu as besoin d'authenticité. Mais tu as peur de ce qui pourrait arriver si tu étais authentique et que tu laissais tomber ce masque. C'est bien ça?

Zébrette de Février
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Prinsy le Sam 15 Nov 2014 - 17:32

Salut R3D,

Est-ce que tu as essayé de parler à tes potes/copines et la communication s'est trouvée être insatisfaisante ou bien est-ce que d'avance tu te mets une barrière (qui peut être "il/elle ne comprendra pas", "je vais l'embêter", "je ne veux pas donner à cette personne les armes pour me blesser" ou autre...) ?

Je te souhaite de trouver le courage de créer des liens ressourçant avec quelqu'un, que ce soit quelqu'un que tu connais déjà ou pas encore. Smile

++,
Prinsy

Prinsy
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 27
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Invité le Sam 15 Nov 2014 - 17:44

La lecture de ce fil m'a rappelé quelque chose. J'ai remarqué dernièrement *attention révélation ._.* que les habitudes ont la vie dure et qu'il ne suffit pas de vouloir être authentique pour l'être : avec le temps, j'ai mis en place plein de stratégies pour dissimuler un malaise - une déprime - éluder ce qui compte vraiment - présenter les choses sous leur jour le plus superficiel. Je me sens parfois comme une handicapée du parler vrai - ou une enfant, à voir... comme si tout était à réapprendre.
Dans les moments où j'y arrive, en revanche... C'est un réel sentiment de libération, j'ai l'impression de respirer. En ce sens, ça fait peur, mais je pense que le jeu en vaut la chandelle - et en ce sens, la création de ce fil, ton message, est déjà une première étape. Ce n'est pas sans risque : je me suis parfois ramassé des baffes (métaphoriques) monumentales en essayant d'être authentique auprès de personnes qui n'étaient pas prêtes à le recevoir. Mais on s'en relève, ça fait peut-être même partie de l'apprentissage.
Et les cassages de gueule sont loin d'être un passage obligé. Wink
Après, on ne peut clairement pas être authentique avec tout le monde, et il y aura toujours des relations superficielles. (Reste à savoir comment choisir les unes et les autres... vaste question, je suis preneuse des éléments de réponse aussi !) Je pense même qu'on peut les apprécier et en tirer quelque chose si on n'attend pas plus d'elles ce qu'elles peuvent donner... mais n'avoir que ça est assez épuisant, j'en conviens.

(C'est brouillon, ce que je dis, mais je suis crevée. Je reviendrai sur quelques points un peu plus précisément plus tard, si j'ai la foi.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par ╰☆ Yume Noûs Céleste ☆╮ le Sam 15 Nov 2014 - 17:48

Deedee a écrit:On en parle dimanche devant un godet ? Console   Trinquons
+1

Nous pourrons faire un ping pong sur le sujet !

╰☆ Yume Noûs Céleste ☆╮
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 391
Date d'inscription : 18/05/2012
Localisation : STERN • INVENTIVE • RESERVED • SENSITIVE • EFFICIENT Calm, Spontaneous, Driven, Deeply Immersed, and Creative

http://www.zebrascrossing.net/t6325-le-pont-flottant-du-ciel

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Lyanah le Sam 15 Nov 2014 - 18:08

Ah tiens, on dirait moi.
Le fait que tu viennes de t'installer dans une ville n'aide pas. Qui plus est une grande ville...
Je suis sûre que tu finiras par trouver quelqu'un avec qui ça "passera", à qui tu pourras te confier. Ce sont des choses qui viennent toutes seules, surtout pour nous autres "difficilement relationnels".

Et puis si c'est pas quelqu'un que tu connais irl, ça pourra être quelqu'un sur le net... Perso avec des amis à plus de 100km de chez moi y'a pas trop le choix, et au final c'est plutôt pas mal, je trouve.

Mais rassure-toi, la plupart des relations sont superficielles. Les "vraies complicités où on se dit tout et où on peut parler de tout ce qui ne va pas" sont rares, et c'est ce qui fait leur beauté. Et quand on a des soucis qui ne sont pas présents pour la majorité de la population, ça fait que les amitiés "où on peut parler de tout" sont encoooore plus rares. Damned ça ne nous aide pas.

Sinon... +1 Alphonsine, absolument bien dit.

Lyanah
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Zébrette de Février le Sam 15 Nov 2014 - 18:42


Nous avons 50% de responsabilité dans ce que sont nos relations. Aussi, nulle fatalité: les relations sont des constructions dont nous sommes coresponsables. Nous pouvons en faire des liens authentiques ou non. Aussi, "les relations sont pour la plupart superficielles" uniquement pour les personnes qui se contentent de cela, soit par réel choix (pourquoi pas), soit par crainte d'autre chose.

Pour ma part, le besoin d'authenticité est si ancré que j'y "entraîne" les autres. Le plus souvent, ils m'en sont reconnaissants, car beaucoup de gens souffrent du manque d'authenticité. Alors, tout le monde est soulagé. Quand je vais mal, je m'autorise à le dire. Ceux que ça fait partir, tant mieux, c'est que le lien n'aurait été épanouissant ni pour eux ni pour moi. Aussi, quand les autres ne veulent pas de cette authenticité, je les laisse tranquilles, et ne recherche pas spécialement leur compagnie. Cela leur convient, et à moi aussi. Surtout, je gagne du temps: sachant qu'après on meurt, quel est l'intérêt de maintenir des relations qui ne nous nourrissent pas dans nos besoins fondamentaux, voire nous dépriment?

Aussi, il me semble que dans les échanges avec les autres, je peux me risquer à la qualité et au partage si c'est ce que je désire. D'ailleurs je ne peux faire autrement...

Je ne sais pas si ça t'aide.

Zébrette de Février
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: [jenesaispasqueltitremettre] Solitude, facade et manque de profondeur ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum