Introversion

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Introversion

Message par abou le Mar 11 Nov 2014 - 22:03

Vous me pardonnerez si ce sujet a déjà été abordé, j'aurais cru que oui, mais la recherche que j'ai faite avant de poster ce message n'a rien donné.

Ainsi donc : l'introversion. Je me suis retrouvée sur ce forum il y a plus d'un an maintenant. J'étais dans un processus de recherche de moi-même (et c'est toujours le cas), mais jamais l'idée de la zébritude n’aurait pu germer d'elle-même dans ma tête. C'est totalement par hasard et par curiosité pour des phénomènes qui sortent de l’ordinaire que j’ai cherché des documentaires Youtube sur des enfants génies. Je croyais alors que je verrais des petits Mozart en première année d’université à l’âge de 12 ans… Mais je suis plutôt tombée sur des enfants qualifiés de surdoués sans forcément être des premiers de classe. Je ne m’attendais pas à cela, ça m’a intéressée et de fil en aiguille, mes recherches sur le sujet m’ont amenée sur des sites sur les adultes surdoués, et c’est là que j’ai trouvé de multiples ressemblances avec le fonctionnement de mon cerveau et ma personnalité. Je ne connais pas mon QI toutefois, je n’ai donc jamais eut de certitude quant à une possible zébritude, et dernièrement, j’ai commencé à me dire que je pourrais très bien ne pas être zèbre du tout.

Je m’intéresse de plus en plus à l’introversion, et malgré le fait que cela me semble évident maintenant que je sois et que j’eus toujours été une introvertie, il n’en a pas toujours été ainsi. On m’a décrite comme timide et sauvage lorsque j’étais enfant. Pendant des années, donc, je me suis présentée comme timide devant les gens, et j’ai collé à cette description. Bien qu’étant réellement un peu timide, je pressentais qu’il n’y avait pas que cela. Dans certaines situations, je choisis de demeurer silencieuse alors que je suis parfaitement à l’aise, ça n’a rien à voir avec de la timidité. Personne ne m’a jamais parlé de l’introversion avant, pourtant, je trouvais déjà réducteur de ramener ma personnalité uniquement à la timidité. Je lis donc de plus en plus sur l’introversion et je commence à trouver que plusieurs caractéristiques qu’on attribue souvent aux zèbres se retrouvent chez les introvertis : apprécier son monde intérieur, se sentir décalé par rapport au reste du monde (où on glorifie le modèle extraverti), apprécier la solitude, être hypersensible, être créatif, tendance à la honte et la culpabilité, ne pas aimer les conversations vides ou trop légères, empathie… À la lecture de ces caractéristiques, j’ai trouvé une ressemblance effarante avec celles du zèbre, si l’on fait abstraction du QI. Mon point est d’ailleurs de laisser présager que certaines personnes qui se reconnaissent dans la description du zèbre, mais qui n’ont pas été testés, pourraient en fait n’être que des introvertis mal adaptés au monde extraverti dans lequel nous vivons. Ce qui expliquerait aussi pourquoi des membres qui sont arrivés ici en se reconnaissant légitimement comme zèbres, ont découvert qu’il n’en était rien après avoir été testés. Certes, certains articles vont parler du fait que le QI a tendance à être plus haut chez les introvertis, mais on pourrait sans doute débattre longtemps sur ce point, et je doute que tous les introvertis soient plus intelligents que la moyenne, et même s’il y en a une certaine quantité, un QI plus haut que la moyenne ne veut pas dire qu’on s’en va directement au-dessus de la barre des 130.

Donc, confondre zèbre et caractère introverti, qu’en dites-vous, cela peut-il avoir du sens?

abou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Waka le Mar 11 Nov 2014 - 22:24

Hello Abou,

Merci d'aborder ce sujet sur les introvertis. Je trouve ta réflexion très pertinente. Je pense qu'il y a des zèbres extravertis (y compris sur ce forum) comme des zèbres introvertis, et je pense que cet "axe" de la personnalité participe beaucoup de la diversité des zèbres, de comment chacun vit ses rayures, etc.

Dans le sujet sur le MBTI, tu verras qu'environ la moitié des gens du forum se qualifient d'introvertis et l'autre moitié d'extravertis. Alors que dans la population globale, les extravertis sont majoritaires. Ce qui va dans ton sens: les introvertis se reconnaissent peut être plus facilement dans le concept de zèbre.

En ce qui me concerne, je suis plutôt introvertie avec des gens pris au hasard dans la population, mais extravertie dans un milieu où pratiquement tout le monde est surdoué... de ce fait, je pense que mon introversion est crée par le décalage avec les autres.

En tous cas, j'espère que tes réflexions donneront des pistes à ceux qui n'ont pas eu les réponses qu'ils souhaitaient avec le haut potentiel, et continuent de chercher pourquoi ils se sentent en décalage.

A voir pour ceux qui comprennent l'anglais:

TED The power of introverts

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mar 11 Nov 2014 - 22:26

Bonjour abou et bienvenue Smile
Par rapport à ta question sur la confusion entre la zébritude et l'introversion, je ne pourrais pas te répondre. Je ne suis pas assez instruite pour le faire.
Je peux juste te dire que ta réflexion est intéressante selon moi. Il y a en effet beaucoup de caractéristiques communes aux zèbres et aux introvertis, ce qui ne fait bien évidemment pas de ces derniers dans leur intégralité des zèbres.
Je me pose une question qui je pense va dans le sens de ta réflexion : existe-il des zèbres extravertis?
Finalement, je te dirais que tes mots sur la timidité et l'introversion me rappellent le livre de Susan Cain : "La force des discrets. Le pouvoir des introvertis dans un monde trop bavard" , dans lequel elle établit une nette distinction entre les timides et les introvertis. Il me semble que tu la connais déjà mais s'il peut t'aider ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par abou le Mer 12 Nov 2014 - 4:16

En effet, Maya, je connais Susan Cain... mais je n'ai pas encore lu son livre, ma bibliothèque ne l'ayant pas encore sur ses tablettes. En attendant, je lis Introverti et heureux de Marti Olsen Laney, d'ailleurs tout en lisant Trop intelligent pour être heureux bien connu ici, mais je n'avais jamais eu l'occasion de l'avoir entre les mains. Maintenant que j'ai déménagé dans une ville qui compte une excellente bibliothèque, j'ai accès à plus de titres et j'en profite donc. Je ne suis pas encore très avancée dans ma lecture, mais malgré tout, je commence à remettre en question cette histoire de zèbre, non seulement en ce qui me concerne, mais aussi en général. La définition de cet être est tellement vaste, les contours sont si peu définis qu'en faisant abstraction du QI, c'est pratiquement la description de l'être humain en général. Donc, existe-t-il des zèbres extravertis... selon Waka, bien des gens ici se sont définis comme extravertis, étant zèbres testés ou non... toutefois, bien que n'étant pas une experte, les caractéristiques du zèbre recensés sur la plupart des sites ressemblent étrangement à celles de l'introverti. Alors un zèbre ne serait-il qu'un HQI introverti? Et si le zèbre n'existait pas? Seulement des variations sur l'axe du QI et des variations sur l'axe introvertis/extravertis... et par hasard, l'association HQI-introverti serait plus intéressante à étudier pour je ne sais quelle raison...

abou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 10:40

Si mes souvenirs sont bons (hélas ils ne le sont pas toujours) il me semble que dans ce livre j'ai lu une corrélation entre introvertis et douance dans un paragraphe : http://www.amazon.fr/La-force-introvertis-lavantage-survolt%C3%A9/dp/221255494X
J'ai lu plusieurs livres de cette psy et je les recommande.
Ce livre m'a beaucoup aidée pour accepter que mon introversion n'était pas une sorte de tare dont je ne me délivrerai jamais, mais plutôt une force que je sous-estimais jusqu'ici. Ça a été une bouffée d'oxygène.

Je rejoins Waka dans son analyse mais pense que, comme partout, il y a une part d'introvertis et d'extravertis, et que l'intelligence n'y est pas forcement liée. Je trouve même logique qu'une part plus importante d'introvertis soient sur le forum, mais le forum est-il véritablement représentatif ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 12:44

Je trouve logique que l'introversion aille de paire avec une certaine intelligence,
tout comme la pudeur qui y est liée (oui je sais c'est pas très patent dans mon cas mais moi je suis débile).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 13:03

Présent !!!

je ne sais pas si il existe un lien entre introversion et surdouance, certainement, mais ce qui est sûr c'est    un sujet passionnant.
j'ai lu pas mal de bribes de livres de psycho, sur le web aussi sur le sujet introversion / extraversion, et de ce que j'ai retenu le plus, c'est les conséquences de ces 2 types de personnalité au contact des autres.
L'extraverti, au cours d'un échange avec quelqu'un, au cours d'un bain de foule ou au milieu d'un groupe, va recharger ses batteries, il va prendre son énergie par ce biais là, par ce besoin du contact de l'autre.
Il a besoin de l'autre pour se ressourcer, d'ailleurs il est généralement bien adapté socialement, car il maîtrise les codes sociaux
L'introverti, dans les mêmes conditions d'échange avec les autres, lui va au contraire décharger ses batteries, il va s'épuiser si le contact est trop "intense", si il y'a trop de monde, trop de bruits
Ce qui ne l'empêche pas d'avoir des relations sociales, ni bien même d'aimer être en groupe, mais il va avoir besoin de moments de solitude pour se ressourcer.

Bon j'ai fais un condensé entre ce que j'ai lu et moi même, après il doit bien avoir différents degrès de personnalité, donc ça ne s'applique peut être pas à tout le monde et en toute circonstances.

Pour revenir à l'association "introverti / QI" , comme ça, je dirais que peut être il y'a un lien.
Vu que l'introversion amène à développer des caractéristiques inhérentes à la solitude, alors il se peut
que des activités telles que l'écriture, la concentration, l'imagination, la lecture, l'analyse, etc etc, soient plus privilégiées et plus développées que des activités classiques de groupe.
De là à dire que tous les introvertis sont HQI, non.
Idem pour les extravertis.
Je crois vraiment que c'est une "intelligence d'adaptation" qui est différente entre les 2.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 13:56

L'introversion n'a aucun rapport avec le fait d'être an l'aise ou de parler peu  en société. 
Du côté émotif, on dit que l'introverti fait rarement sortir des émotions.  Le stéréotype c'est une personne avec des mimiques faciales assez pauvres, mais par contre  ressent plus intensément les émotions au niveau physiologique. 

Sur le plan psy, il faut revenir au père de cette notion. Chez Jung, ce qui caractérise l'introverti ce sont les schèmes de pensée  par rapport à l'objet ( ou l'extérieur ). Si je dois caricaturer sa pensée, l'introverti pense l'objet comme un prétexte pour l'incorporer dans son esprit. L'objet brut ne l'intéresse pas     réellement, c'est ce qu'il va en faire et donc comment il peut y mettre son empreinte ( émotionnel ou intellectuel selon ses penchants) pour le régurgiter au vrai monde. 

Si ça peut vous rassurer, jung considérait l'introvertie comme les seuls vrais moteurs du monde, pour lui c'était eux qui innovaient, alors que les extravertie faisaient tourner le monde dans sa bonne marche et son fonctionnement. Puis généralement il rajoute un brin ironique que l'humanité a besoin des deux ( il était introverti et il a toujours été très acerbe avec les extravertis, qui pour lui était une bande de m'as tu vu, de banquier, de femme fatale et de saltimbanque).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 14:03

Après s'il était acerbe, c'est surtout que pour lui nous vivons dans un monde extraverti, et donc légèrement boiteux,  alors qu'ils représentent que la moitié de l'humanité. 
Mais il était assez critique avec les sociétés primitives qui sont largement introvertis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Bibo le Mer 12 Nov 2014 - 14:15

abou a écrit:
Donc, confondre zèbre et caractère introverti, qu’en dites-vous, cela peut-il avoir du sens?

Oui, j'ai d’ailleurs toujours un peu peur de - lors de mes tentatives d'approche - tomber sur des personnes introvertis inintéressantes au possible.
Mais c'est le seul moyen que j'ai trouver pour orienter mes choix relationnelles (du moins au début) un poil efficacement.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 14:23

Bibo a écrit:
abou a écrit:
Donc, confondre zèbre et caractère introverti, qu’en dites-vous, cela peut-il avoir du sens?

Oui, j'ai d’ailleurs toujours un peu peur de - lors de mes tentatives d'approche - tomber sur des personnes introvertis inintéressantes au possible.
Mais c'est le seul moyen que j'ai trouver pour orienter mes choix relationnelles (du moins au début) un poil efficacement.

Pourrais-tu définir "inintéressantes au possible" ? C'est juste par curiosité.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Bibo le Mer 12 Nov 2014 - 14:33

Placebo a écrit:
Pourrais-tu définir "inintéressantes au possible" ? C'est juste par curiosité.

C'est très relatif et subjectif.
J'ai un exemple en tête. C'était une fille, introvertie, mais qui n'a jamais titillée ma curiosité. Toutes ses réactions étaient prévisibles. Rien à découvrir. Fade. L'ennuie.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 14:40

Bibo a écrit:
Placebo a écrit:
Pourrais-tu définir "inintéressantes au possible" ? C'est juste par curiosité.

C'est très relatif et subjectif.
J'ai un exemple en tête. C'était une fille, introvertie, mais qui n'a jamais titillée ma curiosité. Toutes ses réactions étaient prévisibles. Rien à découvrir. Fade. L'ennuie.

C'est justement cette subjectivité qui m'interpellait. Ce qui est intéressant pour l'un peut être inintéressant pour l'autre. Donc peut-on réellement dire que ton ininteressement était lié à la personnalité introvertie de cette fille ?
Je connais peu de gens imprévisibles et surprenants, qu'ils soient introvertis ou extravertis, mais je suis plutôt d'une nature blasée et anticipatrice.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Bibo le Mer 12 Nov 2014 - 14:57

Placebo a écrit:
C'est justement cette subjectivité qui m'interpellait. Ce qui est intéressant pour l'un peut être inintéressant pour l'autre.
Oui, mais l’intérêt que j'évoque peut être amené à partir de n'importe quel sujet, même celui qui ne m’intéresse pas. C'est plutôt la manière d'aborder les choses qui diffère et qui titille mon intérêt.

Placebo a écrit:
Donc peut-on réellement dire que ton ininteressement était lié à la personnalité introvertie de cette fille ?
Non, je n'ai pas dis ça.
Placebo a écrit:
Je connais peu de gens imprévisibles et surprenants, qu'ils soient introvertis ou extravertis, mais je suis plutôt d'une nature blasée et anticipatrice.
Ce sont ces gens que j'ai tendance à rechercher, sans s'approcher d'un extrême qui serait la non constance absolue. Les patterns originaux, la manière d'aborder une situation à laquelle je n'avais pas pensé ... la capacité d'analyse de ses propres pensées, voilà grosso modo ce qui m'excite intellectuellement.

Je pense que ta nature se rapproche de ma nature de ce point de vue.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 15:03

Bibo a écrit:
Placebo a écrit:
Je connais peu de gens imprévisibles et surprenants, qu'ils soient introvertis ou extravertis, mais je suis plutôt d'une nature blasée et anticipatrice.
Ce sont ces gens que j'ai tendance à rechercher, sans s'approcher d'un extrême qui serait la non constance absolue. Les patterns originaux, la manière d'aborder une situation à laquelle je n'avais pas pensé ... la capacité d'analyse de ses propres pensées, voilà grosso modo ce qui m'excite intellectuellement.

Je pense que ta nature se rapproche de ma nature de ce point de vue.
Je confirme. Et autant je suis difficile à étonner, autant quand on y arrive ça m'excite en proportion. Toutefois je ne le recherche pas, mais je l’apprécie à sa juste valeur quand j'y suis confrontée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Bibo le Mer 12 Nov 2014 - 16:25

Placebo a écrit:
Toutefois je ne le recherche pas,
Pourquoi ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 16:43

La rareté fais la beauté, et c'est tellement beau de réussir à se laisser surprendre... paradoxalement j'ai une grosse capacité d’émerveillement Smile

Plus sérieusement je suis une humaniste (sisi, jvous jure!) et je pense que chacun peu me surprendre si je lui en laisse la possibilité. Ça ne marche pas souvent mais on est jamais à l'abris d'une bonne surprise Very Happy

Et puis au fil des années j'en suis venu à la conclusion qu'il ne faut pas chercher mais se laisser trouver, c'est beaucoup moins épuisant Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Bibo le Mer 12 Nov 2014 - 16:51

Placebo a écrit:
Et puis au fil des années j'en suis venu à la conclusion qu'il ne faut pas chercher mais se laisser trouver, c'est beaucoup moins épuisant Laughing
Hm, j'en suis arrivé à la conclusion inverse. Mais je suppose qu'il faut des deux pour que cela fonctionne.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par CandyNeige le Mer 12 Nov 2014 - 18:25

bonjour. Je n'ai lu que des réponses d'introvertis, il me semble, alors je peux peut-être apporter une eau nouvelle à votre moulin.
Identifiée ENFP au test MBTI, je me reconnais naturellement en extravertie mais attention au sens "courant" et au sens psy ("Il a aussi été observé que les individus ont tendance à trouver leur énergie et à être dynamisés :

    soit par l'environnement extérieur, les activités et les expériences : attitude d'Extraversion E ;
    soit par l'univers intérieur des idées, des souvenirs et des émotions : attitude d'Introversion I.")

(16types.fr-modeleMBTI)

Depuis toujours, on dit qu'on me trouve "à l'aise" avec les gens et que j'ai la parole facile. C'est en effet ce que l'on peut observer de l'extérieur et voici comment j'analyse la chose : je suis hyperempathique et naturellement attirée par les gens au premier abord (sauf chez certains pour qui je n'ai vraiment pas le "feeling") ; ma mère m'a souvent raconté des anecdotes où je fixais les gens étant petite jusqu'à ce qu'il me remarquent et me sourient. Cela n'a pas trop changé depuis (en plus subtil, j'espère! Embarassed ) et il s'agit en fait d'une caractéristique solaire de ma personnalité ; et finalement, sans le regard des autres, je "n'existe pas". Ce qui n'est pas une sensation très enviable, croyez-moi. Au lycée, j'ai pratiqué le théâtre puis j'ai continué sur la voie des arts en apprenant le dessin et en intégrant un groupe en tant que chanteuse. Je continue de chanter en public et j'écris mes textes (inspirés de mes relations avec l'extérieur le plus souvent). Je cultive le mode d'expression de la parole car j'aime les mots, j'aime le verbe, j'aime les sonorités. Et je peux être tout aussi insatiable et passionnée sur un sujet à l'oral comme à l'écrit.
Etre extravertie est donc davantage un mode d'expression et de relation à l'autre qu'un gage d'intégration à mon sens.
En effet, je peux sembler à l'aise dans la société alors qu'en réalité, à l'intérieur, sous l'emprise de mes rayures et de mon hypersensibilité, je me retrouve en complet décalage avec les gens qui ne me comprennent pas, voire me rejettent ; pourtant d'emblée, j'aime les gens de façon pleine et enthousiaste sans les juger et ce n'est qu'une fois que je les fréquente que je déchante (généralement en mode puissance 12 000), chargée de mauvaises émotions je déborde et je ne gère plus rien.
Au bout du compte, je ressens face au monde extérieur la même incompréhension et la même envie de solitude que les Introvertis!

Donc, confondre zèbre et caractère introverti, qu’en dites-vous, cela peut-il avoir du sens?

bah non, ça n'a pas de sens pour moi qui me ressens zèbre et extravertie à la fois.

Comme le dit une de mes chanson, pour moi finalement vivre Zèbre et Extravertie c'est... :

"sourire devant, dedans souffrir..."

CandyNeige
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 201
Date d'inscription : 06/11/2014
Age : 41
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 18:31

Kramithe a écrit: alors que les extravertie faisaient tourner le monde dans sa bonne marche et son fonctionnement. Puis généralement il rajoute un brin ironique que l'humanité a besoin des deux ( il était introverti et il a toujours été très acerbe avec les extravertis, qui pour lui était une bande de m'as tu vu, de banquier, de femme fatale et de saltimbanque).


Les extravertis sont vulgaires, pour preuve ils ne s'en rendent pas compte.
Ces hommes (et femmes désormais doit-on dire) d'action, n’innovent sans doute pas, mais sans eux rien ne se fait se met en branle se décide se risque se confronte, en somme les acteurs de ce monde, de vrais personnages d'importance, insignifiants et abjects, courageux sans courage car n'hésitant pas, sans remord ne soupesant pas, sans mérite car ne se bougeant que pour leurs fesses, quels que soient les causes et étendards, préférant toujours le mouvement la destruction ou l'édification pour l'édification à la conservation, la préservation, la mélancolie ou l'ennui précieux et digne qu'ils n'appréhendent même pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par CandyNeige le Mer 12 Nov 2014 - 19:01

J'ose espérer que tu cites un quelconque fasciste s'appliquant à stigmatiser un ensemble de la population dont il estime ne pas faire partie et dont le mépris exacerbé pourrait conduire à l'eugénisme dans un monde où le libre arbitre et la tolérance seraient dénués d'existence.
Suspect

CandyNeige
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 201
Date d'inscription : 06/11/2014
Age : 41
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par abou le Mer 12 Nov 2014 - 20:01

Je pense que cette intervention était à prendre au second degré.

abou
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 120
Date d'inscription : 22/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par CandyNeige le Mer 12 Nov 2014 - 20:13

Evidemment puisque nous sommes dans le forum des discussions courtoises pour âmes sensibles... Wink

CandyNeige
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 201
Date d'inscription : 06/11/2014
Age : 41
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Invité le Jeu 13 Nov 2014 - 10:21

CandyNeige a écrit:J'ose espérer que tu cites un quelconque fasciste s'appliquant à stigmatiser un ensemble de la population dont il estime ne pas faire partie et dont le mépris exacerbé pourrait conduire à l'eugénisme dans un monde où le libre arbitre et la tolérance seraient dénués d'existence.
Suspect

Non, je ne cite point un quelconque fasciste mais moi-même,
heureusement que j'ai assez de libre arbitre et de tolérance envers l'expression de mes opinions (les plus meilleures du monde) pour ne pas m'abaisser à tenir compte des tiennes.


Ceci n'est pas du second degré, c'est le zhéros absolu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par david50 le Jeu 13 Nov 2014 - 10:37

Kramithe a écrit:Chez Jung, ce qui caractérise l'introverti ce sont les schèmes de pensée  par rapport à l'objet ( ou l'extérieur ). Si je dois caricaturer sa pensée, l'introverti pense l'objet comme un prétexte pour l'incorporer dans son esprit. L'objet brut ne l'intéresse pas     réellement, c'est ce qu'il va en faire et donc comment il peut y mettre son empreinte ( émotionnel ou intellectuel selon ses penchants) pour le régurgiter au vrai monde.

Cela marche aussi avec les sujets, donc réduit à l'état d'objet.

david50
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4021
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Introversion

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:53


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum