Une déflagration

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 13:17

nathanaelle a écrit:Certes, il faut continuer à vivre. Même si dans l'immédiat je suis en colère contre la terre entière (bon ok, j'exagère), j'ai envie de changer de vie dans la journée, d'entrer dans l'humanitaire pour aider mon prochain et rattraper le temps perdu, et de renouveler tout mon entourage qui a finalement si peu fait montre de compréhension (là aussi j'exagère... encore que)

C'est bien ça le danger.

Tout ce que tu as vécu dans ta vie, les choix que tu as faits, ou l'attitude des gens autour de toi n'est pas déterminée uniquement par ton QI.

Alors c'est un danger de vouloir tout remettre en question parce que tu as , disons, une donnée supplémentaire sur toi.
Une donnée qui peut t'aider à mieux te comprendre, certes, mais qui n'est pas responsable de tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par nathanaelle le Jeu 11 Déc 2014 - 12:40

Zabgirl : merci pour le mode d'emploi Wink J'espère que Tétris 3 t'apporte plein de satisfactions, mais à lire tes posts il semblerait bien que oui.

Sahana : effectivement, tout ne se rapporte pas au HP (même si pour l'heure je ne vois que ça). Il y a en chacun de nous une part des problèmes très ordinaires (je lisais plus tôt ce jour le forum consacré au livre "les surdoués ordinaires", avec une émission de radio de France Inter, qui explique que les HP sont, à quelques particularismes près, des gens comme les autres. Et inversement).

Et changer d'entourage ne changera pas mes difficultés, je le sais bien (mais parfois je rêve d'une communauté d'esprits ouverts où l'on pourrait parler de tout et se comprendre, bref Very Happy ).

Mais déjà je me comprends mieux au quotidien, et j'en ressens beaucoup de joie : cet aprem, je laisse partir ma pensée dans un sens, dans l'autre, j'accepte d'arrêter une tache en cours pour en commencer/finir une autre, je zappe de livres en émissions de radio, je commence dix mille théories en même temps sans en finir une seule, je jongle entre le lave-vaisselle (où s'ébattent deux margouillats Suspect ) et une conscience aiguë de l'impermanence des choses, et tout ça en connaissance de cause. Jusqu'alors, j'avais l'impression d'avoir le cerveau fondu ! Shocked

nathanaelle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 38
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 12:55

je jongle entre le lave-vaisselle (où s'ébattent deux margouillats

Ca nage, ça?




j'avais l'impression d'avoir le cerveau fondu !

C'est le soleil qui fait ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par nathanaelle le Jeu 11 Déc 2014 - 13:08

Sahana a écrit:
je jongle entre le lave-vaisselle (où s'ébattent deux margouillats

Ca nage, ça?




j'avais l'impression d'avoir le cerveau fondu !

C'est le soleil qui fait ça.

Le lave-vaisselle était vide et sans eau  Laughing
Je ne sais pas si les margouillats nagent... À creuser  Razz
Le soleil n'aide pas, certes. Mais je débarque de contrées plus fraîches, et j'avais déjà l'impression d'avoir le cerveau fondu. Variante : d'être dingue, d'être bizarre, d'avoir un Alzheimer précoce, d'être une extra-terrestre, d'avoir des troubles psychiatriques...
Pas toi ?

nathanaelle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 38
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 15:39

Le soleil n'aide pas, certes. Mais je débarque de contrées plus fraîches, et j'avais déjà l'impression d'avoir le cerveau fondu. Variante : d'être dingue, d'être bizarre, d'avoir un Alzheimer précoce, d'être une extra-terrestre, d'avoir des troubles psychiatriques...
Pas toi ?


Ouais, un peu tout ça.

Mais c'est bien dans le fond, d'être différent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par nathanaelle le Sam 3 Jan 2015 - 5:53

Oui, c'est bien d'être différent king
Mais quand même : 1 à 2 % de la population... il y a tout de même de quoi se sentir très seul(e), non ? ça ne vous a pas fait cet effet là ?

nathanaelle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 38
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par nathanaelle le Mar 13 Jan 2015 - 11:28

Salut à vous qui visitez ma page, et bonne année  Smile
Alors pour vous donner de mes nouvelles, je suis toujours dans une phase post déflagration (5 semaines tout pile après ce diagnostique de HPI qui a bouleversé ma vie). Mais une phase très énergique et riche en idées : je dissèque le champ des possibles sur le plan professionnel. VAE, formations, voire reconversion totale (et pourquoi pas un cursus de sciences ? Laughing ), j'envisage toutes les pistes. Je voudrais pouvoir tout faire, mais n'ayant qu'une vie, il me faut choisir (et choisir, pour l'aboulique que je suis, est un vrai défi).
Côté perso, j'ai un réel besoin de revisiter ma construction identitaire à la lumière du HPI. Car je sens que c'est une clef de compréhension fondamentale pour moi. Et comme je vois bien que les psys "classiques", auxquels j'ai déjà pas mal eu recours (sans qu'aucun ne se doute de rien... bref  Evil or Very Mad ), ne peuvent pas grand chose de ce côté-là, j'ai demandé conseil à droite à gauche. Le hic, c'est que je suis coincée sur mon île à 10 000 km de la métropole. Cécile Bost ("Différence et souffrance de l'adulte surdoué"), à qui j'ai adressé un petit mail, m'a ouvert une perspective jusqu'alors insoupçonnée (merci à elle), en m'orientant vers des thérapeutes de sa connaissance qui officient... à distance ! Et pourquoi pas une thérapie par Skype ?! Cool Affaire à suivre, donc. Je vous en dirai plus prochainement.

nathanaelle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 38
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue

Message par Stripe le Mar 13 Jan 2015 - 12:36

Bienvenu au ... club, c'est le cas de le dire.

Stripe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 250
Date d'inscription : 22/12/2014
Localisation : Sur la route des tigres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par Invité le Mar 13 Jan 2015 - 12:43

Je te souhaite la bienvenue nathanaelle! Very Happy
Welcome home Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par Invité le Mar 13 Jan 2015 - 13:05

Le hic, c'est que je suis coincée sur mon île à 10 000 km de la métropole.


Y'en a bien , pourtant, des psys, là bas..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par nathanaelle le Jeu 9 Avr 2015 - 11:36

coucou les gens
Bon, 4 mois après la "révélation", je suis un peu moins en "déflagration", mais j'infuse toujours Smile  
J'ai pensé recommencer des études (de biologie, de psychologie, ou dans le social), tout plaquer, déménager, partir faire le tour du monde, écrire des livres, dire merde à tout mon entourage, reprendre le dessin, tester tous les sports extrêmes, faire une overdose de musées, ne plus rien faire du tout... Et au final, j'ai fait un peu de tout ça, et... "jusqu'ici tout va bien"Razz  Mais purée, qu'est ce que ça secoue ce truc : le diagnostic HPI, à ranger tout au fond du placard à pharmacie, avec les drogues dures et les substances interdites Shocked Laughing

nathanaelle
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 72
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 38
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une déflagration

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum