Doit-on aimer notre famille ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Doit-on aimer notre famille ?

Message par The_Nomi_Song le Jeu 30 Déc 2010 - 23:22

Bonjour,

Depuis un moment déjà je me pose cette question et en regardant mon entourage j'ai vraiment l'impression d'être a part. Tout le monde autour de moi semble aimer sa famille et l'avoir comme valeur très importante. Pourtant moi pas trop. Je n'ai jamais eu de problème avec un membre de ma famille, même que j,ai une bonne entente avec tout le monde. Je sens bien que ma famille rapproché m,aime beaucoup (parents, soeur) mais j'arrive pas a leur rendre, du moins je prétend leur rendre. Oui j'ai une bonne entente avec eux, mais de la a dire que je les aimes? Honnêtement je me dis sans cesse que je ne parlerais pas a la majorité des membres de ma famille si ils n'étaient pas de la famille justement. Du coup en regardant tout ca je me sens obligé de les aimer. Je me demande également constamment si les autres aiment vraiment leur famille ou ne font que prétendre. J'ai vraiment l'impression d'être obliger d'aimer ma famille sinon on va me jeter des pierres. Je trouve vraiment ridicule le fait d'aimer quelqu'un sous le prétexte qu'on partage le même sang. C'est une des raisons qui me donne envi de faire ma vie ailleurs qu'au Québec, car je sais que je n'ai pas de famille ailleurs. Pour moi de vivre ici avec la famille tout près je le vois comme un poids a porter car ca me donne tout plein d'obligation qui semble ridicule, mais toutes ensembles c'est vraiment lourd.

Suis-je le seul dans cette situation? Vous en pensé quoi? Est-ce moi qui suis un monstre?

The_Nomi_Song
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 26
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Invité le Jeu 30 Déc 2010 - 23:37

Pour moi il y a plusieurs questions :
- Est-ce que j'aime ma famille => oui
- Est-ce que je montre à ma famille que je l'aime => je pense
- Est-ce que je ressens/vis cet amour ? => rarement
- Est-ce que je me sens proche de ma famille ? => ma mère un peu car j'ai toujours été assez proche d'elle (elle me "défendait" contre mon père autoritaire et mon grd frère emmerdeur de première). Pour le reste j'ai l'impression d'être assez éloigné de mes deux frères... peut-être est-ce simplement du au fait que j'ai adopté la vie Parisienne et que ma mentalité a changé ??? ou est-ce du à ma Zébritude ?? je ne sais pas..

De toute façon, je ne sais pas exprimer mes sentiments en "public", la seule personne à qui j'ai dit de t'aime ce sont mes (ex) copines. Je ne crois pas avoir un jour, dans ma vie adulte, avoir dit je t'aime à ma famille. Parfois j'ai envie mais je n'y arrive pas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par johndoe le Ven 31 Déc 2010 - 0:48

Les liens familiaux sont toujours extrêmement complexes, entre la dimension sociale (fêter Noël en famille, se retrouver pour telle occasion alors que personne, ou si peu, en ont envie) et la dimension biologique (ce que l'on nomme "Amour", sans remettre en cause son importance, ça "reste" un sentiment issu de la sélection naturelle (ceux qui étaient dotés du sentiment "amour" se sont plus facilement reproduits que les autres, peut-être parce qu'ils protégeaient mieux leurs petits, etc.)). Néanmoins je ne crois pas qu'il faille s'en vouloir d'être en décalage vis-à-vis de sa famille. Tout d'abord parce qu'on l'est tous, plus ou moins (certains plus que d'autres, mais quand même), d'après nos trajectoires de vie, nos rencontres, etc., et puis je ne pense pas que l'amour familial soit de se dire "je leur parlerais pas s'ils n'étaient pas de ma famille". Bien évidemment ! C'est pour tout le monde la même chose ou presque (enfin du moins dans mon cas, oui).

Est-ce que tu as déjà perdu un membre de ta famille ?

johndoe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 236
Date d'inscription : 15/06/2009
Age : 29
Localisation : Nancy

http://www.simardcasanova.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Bliss le Ven 31 Déc 2010 - 1:51

Je crois que de même que l'on ne peut pas être aimé par tout le monde, on ne peut pas être forcé d'aimer tout le monde... et même si des liens évidents nous unissent avec les membres de notre famille, qu'ils s'agisse de simples liens de sang ou de véritables liens affectifs, on n'est pas forcés de les aimer autant que l'on aime certains de nos amis... D'autant plus que si on ne choisit pas sa famille, on choisit en revanche ses amis...


Dernière édition par Bliss le Mar 4 Jan 2011 - 17:40, édité 1 fois

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par The_Nomi_Song le Ven 31 Déc 2010 - 1:57

Est-ce que tu as déjà perdu un membre de ta famille ?

Des membres éloigner seulement, le genre de grand oncle que l'on se considère chanceux de voir une fois par année. Donc non j'ai jamais eu de peine de ce coté, mais je vois ou tu veux en venir. Dans ma famille il n'y a que deux personne pour qui ca me ferait vraiment de la peine de les perdre. Je me pose régulièrement la question a savoir si je serais triste si un tel ou une telle venait a mourir. Franchement je serais surement triste car bon, ca reste de la mortalité c'est jamais joyeux, mais ca ne m'affecterais pas grandement et je passerais vite par dessus.

The_Nomi_Song
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 26
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par oktan le Jeu 6 Jan 2011 - 14:21

Aimer, c'est un sentiment et un sentiment ne se controle pas vraiment... pour repondre au sujet, non on ne doit pas aimer sa famille car l'on ne controle pas ce que l'on ressent. Mais repondu comme ca, c'est pas tres clair. Pour moi une famille c'est un peu comme un groupe d'amis qui se rencontrent 2-3 fois par ans et encore... pour des evenements tels que noel. Apres ta famille tu l'aimes ou pas mais ca depend aussi des gens qui composent ta famille. Pour ma part, mes relations familiales sont a c**** sauf avec mon frere et ma mere.
Ta famille tu l'aimes si les sentiments sont la (ce qui est evident) mais je ne pense pas que ce soit un devoir, ca depend des gens qui la composent (je me repete alors j'arrete la)
Je pense etre dans la meme situation que toi Nomi.

Ps : tu n'es pas un monstre !

oktan
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 22
Localisation : Kampla, Ouganda (au dessus du lac Victoria pour ceux qui connaissent...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Invité le Jeu 6 Jan 2011 - 14:48

Bliss a écrit:Je crois que de même que l'on ne peut pas être aimé par tout le monde, on ne peut pas être forcé d'aimer tout le monde... et même si des liens évidents nous unissent avec les membres de notre famille, qu'ils s'agisse de simples liens de sang ou de véritables liens affectifs, on n'est pas forcés de les aimer autant que l'on aime certains de nos amis... D'autant plus que si on ne choisit pas sa famille, on choisit en revanche ses amis...

J'ajouterai même qu'aimer n'est pas un devoir, que cela concerne sa famille ou n'importe qui d'autre. C'est une émotion. Elle naît ou n'est pas...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par oktan le Jeu 6 Jan 2011 - 14:51

Super Marre à bout a écrit:J'ajouterai même qu'aimer n'est pas un devoir, que cela concerne sa famille ou n'importe qui d'autre. C'est une émotion. Elle naît ou n'est pas...

Je suis d'accord a 100%

oktan
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 29
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 22
Localisation : Kampla, Ouganda (au dessus du lac Victoria pour ceux qui connaissent...)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par The_Nomi_Song le Ven 7 Jan 2011 - 14:52

Dans ce cas comment je dois agir avec ma famille si je n'ai pas ou presque pas d'émotion envers eux? C'est pas comme si je pouvais m'en débarrasser. J'ai surtout l'impression d'être obliger d'aimer et ca m'énerve.

The_Nomi_Song
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 26
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 16:08

tu peux peut-être te conduire simplement comme un adulte courtois envers les autres, sans t'impliquer émotionnellement si tu ne ressens rien. On te dira sans doute que tu es froid, et alors?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Invité le Ven 7 Jan 2011 - 16:23

je crois qu'on "aime" notre famille en fin de compte à peu près comme elle, elle nous a aimés...

moi y'a un truc que je peux pas leur dire parce qu'ils peuvent pas l'entendre : c'est que je leur fait pas confiance Wink (loooooool) et aussi que j'ai des amis, connus depuis longtemps ou bien des personnes que je connais peu depuis pas très longtemps qui pourtant "me connaissent mieux qu'eux"..."comprennent mieux", ou simplement sont plus attentifs et moins égoïstes...ou "m'ont parfois fait plus de bien qu'eux".

tu n'es pas un monstre.

les émotions ça se commande pas.

doit-on...? je crois que c'est à nous et à nous seul de se fixer des devoirs...(bon il faut le faire pour certaines choses hein...pi éviter de se fixer de n'en avoir aucun parce que disons que ce serait pas génial pour l'intégration dans la société Wink)

toutefois...

Ca peut être bien de faire la paix avec son histoire et les gens qui la peuplent dans sa tête pour nous-même. Ca peut être bien de renouer avec un peu d'affection pour ces êtres imparfaits comme nous qui nous ont mis au monde, entouré, même si c'était maladroitement, froidement ou vraiment pas comme il faut...et pi de faire en sorte que les moments partagés, ben "ça se passe au mieux pour tout le monde"...

Et en dehors de ça, ça peut être bien de voir si ces non-émotions, ça existe aussi ailleurs qu'avec la famille...si c'est liés seulement à certains ou à toute autre personne...pi ben de savoir si ça convient ou bien si ça fait de la peine à des personnes extérieures qui en ont pour nous, ou bien si ça ne nous rend pas la vie "difficile" à nous...

Pour moi non plus le lien du sang ça n'a pas de sens...

En revanche le lien oui ça a du sens.
En général on le tisse à deux...
Qui savent plus ou moins bien tisser Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par .............. le Sam 8 Jan 2011 - 11:54

J'ai pas de famille depuis très longtemps... Et je viens seulement de retrouvé une soeur. Sans doute Z aussi.


Et comme disait Joseph Staline : "pas d'homme pas de problème"... Moi je dis "pas de famille pas de problème" lol! 2nd degré

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par coeur sensible le Sam 8 Jan 2011 - 15:29

aussi difficile que soit ma relation familiale je m'entête depuis toujours à les aimer, aussi bien que je peux tout en me préservant,
ma conclusion toujours essayer, même si on fait des pauses parfois, que nous évoluons, notre intelligence devrait nous aider à comprendre ce qui parfois semble inacceptable, accepter les limites de l'autre, et surtout être satisfait de nos efforts, mais chaque histoire est différente...

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Lune le Sam 8 Jan 2011 - 19:56

Prévisualisation
Bonjour Nomi
Mon expérience de la famille se rapproche de la tienne. Pendant des années, j'ai vécu le conflit intérieur de devoir me montrer aimable avec ma famille, alors que je ressentais beaucoup de rancune à leur égard. Parce que je me sentais incomprise, aucune empathie de leur part par rapport à mes problèmes, et les règles qui m'étaient fixées (obéissance etc) me blessaient et ne respectaient pas mon individualité. J'ai vécu mon enfance sans recevoir de tendresse, ou alors -très rarement- une tendresse tellement maladroite qu'elle me blessait. Donc, je me sentais détester mes parents, et devoir leur montrer respect et obéissance. Il me tardait d'avoir mon bac pour pouvoir m'éloigner.
Maintenant, j'ai compris qu'ils ont fait de leur mieux, et qu'ils m'aiment (en tout cas ils le disent). Maintenant que je me sens un peu mieux dans la vie, et que je connais leur enfance (avant j'étais incapable de l'entendre parce que ma souffrance me rendait sourde à la leur), et que j'ai de l'empathie pour eux, je comprends qu'ils se sont coupés de leurs émotions et de leurs besoins.
Avant, je me trouvais anormale de de pas les aimer. Maintenant, je me dis que c'est normal, je ressens surtout de la tristesse pour eux, et encore de la rancœur, et il ne s'agit pas de l'amour filial tel qu'on s'imagine devoir le porter.
Par contre, petite, je m'entendais bien avec ma sœur, et c'est à l'age adulte qu'on a perdu notre complicité. Je crois qu'elle me reproche mon hypersensibilité, qu'elle ne comprend pas mes réactions excessives.
Et toi, tes parents ont ils répondu à ton besoin d'affection ou de compréhension (ou tout autre besoin important pour un enfant) ?
Concernant la mort de proches, moi aussi je me suis toujours dit que cela ne me ferait pas souffrir si ça arrivait.
J'ai perdu ma grand mère et mon oncle à l'adolescence, et je n'ai absolument rien ressenti à cette annonce.
Je m'en suis voulu. Pourtant, eux aussi, à l'image de mes parents, étaient coupés de leurs émotions. Ce sont des gens qui sourient pourtant, grondent, se montrent contents ou pas contents, mais tout cela ne vient pas du cœur, tout cela est une construction.
Je pense que dans l'hypersensibilité du zèbre, il y a un instinct plus ou mois conscient qui sait si ce qu'on nous témoigne est ou non sincère, et en fonction de ça, on aime ou on aime pas.
Donc non, on n'est pas obligé d'aimer.
Par contre, jusqu'où choisit on de se montrer poli et aimable envers les gens qui nous ont élevés ?

Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 355
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 41
Localisation : Val d'Oise (IDF)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par .............. le Sam 8 Jan 2011 - 21:41

A force de te prendre des claques de toute façon on finit toujours par savoir quand il faut les rendre !


..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Lune le Sam 8 Jan 2011 - 23:15

euuh, là c'est un truc que j'ai jamais réussi à apprendre alien

Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 355
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 41
Localisation : Val d'Oise (IDF)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par The_Nomi_Song le Dim 9 Jan 2011 - 1:40

Hum, je crois que je me suis mal exprimer. Je n'ai jamais eu aucun problème avec ma famille étant enfant, j'ai toujours eu l'attention et l'amour dont j'avais besoin. Mes parents m'ont toujours aimer ca ne fait aucun doute, ils seraient prêt a tout pour m'aider. C'est justement parce que je n'arrive pas a comprendre tout ca que je n'arrive pas a aimer en retour. Puis de toute façon si on compte les gens que j'ai vraiment aimer jusqu'ici dans la vie ca ne fait même pas les doigts d'une main. Depuis quelque années j'ai beaucoup de haine envers ma mère pour diverses raison, mais étant enfant je n'ai manqué de rien venant d'elle.

The_Nomi_Song
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 26
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par .............. le Dim 9 Jan 2011 - 10:48

[quote="The_Nomi_Song"]C'est justement parce que je n'arrive pas a comprendre tout ca que je n'arrive pas a aimer en retour.quote]


Ce n'est pas comprendre qu'il faut, mais ressentir.

Il y a peu je me suis reconnecté avec mes sentiments mes émotions. Et c'est seulement là que j'ai compris qui j'aime et qui j'aime pas. Sinon juste avant j'étais comme toi.

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Invité le Dim 9 Jan 2011 - 12:38

Mon expérience de la famille se rapproche de la tienne. Pendant des années, j'ai vécu le conflit intérieur de devoir me montrer aimable avec ma famille, alors que je ressentais beaucoup de rancune à leur égard. Parce que je me sentais incomprise, aucune empathie de leur part par rapport à mes problèmes, et les règles qui m'étaient fixées (obéissance etc) me blessaient et ne respectaient pas mon individualité. J'ai vécu mon enfance sans recevoir de tendresse, ou alors -très rarement- une tendresse tellement maladroite qu'elle me blessait. Donc, je me sentais détester mes parents, et devoir leur montrer respect et obéissance. Il me tardait d'avoir mon bac pour pouvoir m'éloigner.
Maintenant, j'ai compris qu'ils ont fait de leur mieux, et qu'ils m'aiment (en tout cas ils le disent). Maintenant que je me sens un peu mieux dans la vie, et que je connais leur enfance (avant j'étais incapable de l'entendre parce que ma souffrance me rendait sourde à la leur), et que j'ai de l'empathie pour eux, je comprends qu'ils se sont coupés de leurs émotions et de leurs besoins.

ça me rappelle beaucoup de choses, ça. Sauf que la situation est assez différente et qu'on peut évaluer, "froidement", qu'ils n'ont pas manifesté d'amour. Ce qu'ils manifestent n'en est pas. Trop calculé, trop conditionnel, trop subordonné au fait d'être komyfo et sous leur contrôle. Mon étape du moment, c'est faire le deuil de cet amour qui n'existe pas au lieu de fabuler sur le fait qu'il puisse exister quand même, et de culpabiliser parce qu'ils ont "fait de leur mieux". Peu m'importe et peu doit m'importer qu'ils aient cru agir "pour mon bien", qu'ils ne se soient pas rendu compte qu'ils m'ont ôté des choses essentielles en croyant que c'était de l'accessoire, qu'ils aient fait des choses pour moi si ce n'étaient pas les bonnes, ou que ce soit par ignorance ou à cause de leurs propres peurs qu'ils m'aient collé une tonne de peurs et de substances toxiques sur les épaules. La première étape, pour moi, c'est de me sortir de leur règle du jeu de l'amour conditionnel. Vis-à-vis d'eux, "me montrer aimable" c'est me comporter conformément à leur cahier des charges, et c'est ce que je dois cesser de faire, ce qui implique aussi de déceler tous les endroits où j'obéis à leur cahier des charges et non pas à moi-même en toute liberté.

Avoir de l'empathie pour eux, et tout et tout, ça viendra après. Quand je n'aurai plus la tonne qu'ils m'ont fourrée sur le dos, et qu'ils s'en seront rendus compte.

Il est dit : honore ton père et ta mère. Il n'y a pas de devoir de les aimer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par boubouklet le Mar 11 Jan 2011 - 13:43

Ayant une vie de famille assez bizarre, une copine m'a conseillée ce livre "je t'en veux, je t'aime ou comment réparer la relation à ses parents" de Isabelle Filliozat. Je ne l'ai pas encore lu car j'ai besoin de résoudre certains problèmes avant (mais il est sur ma longue liste de lecture)
peut -être qu'il pourra aider certains d'entre vous?

je vous met un résumé : En montrant que la plupart des personnes se contentent d'une relation douloureuse, tendue, superficielle ou encore rituelle avec leurs parents, l'auteure, psychothérapeute, propose au lecteur une rencontre authentique avec ses parents. Mais une réconciliation ne peut faire l'impasse de l'expression des souffrances : les blessures doivent être reconnues et la colère dite pour réparer les liens.

voilà, je vous redirais quand je l'aurais lu.

boubouklet
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 35
Localisation : Moselle

http://stephtoucheatout.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Lune le Mar 11 Jan 2011 - 18:24

Merci pour la référence. Ca a l'air interessant. Son livre "L'intelligence du coeur" m'a beaucoup apporté. Je vais mettre celui là sur ma liste. Smile

Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 355
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 41
Localisation : Val d'Oise (IDF)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par boubouklet le Mar 11 Jan 2011 - 20:06

Je crois que je vais mettre tout ces livre sur ma liste...mais ça coute cher! J'espère qu'il y en a quelques uns à la médiathèque.

Au cœur des émotions de l'enfant est pas mal aussi. et il n'y a pas de parents parfait...mais c'est plutôt pour les parents.

boubouklet
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 73
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 35
Localisation : Moselle

http://stephtoucheatout.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Raton le Mer 12 Jan 2011 - 0:02

Je suis peut-être un des rares à avoir beaucoup d'amour pour ma famille (parents, frères). Surprised
Cet amour se commande pas, mais je peux en donner les raisons : c'est surtout parce que j'ai été énormément aimé, j'ai toujours eu un soutien presque sans failles. Mes parents ont toujours été présents et ont fait des sacrifices assez honorables pour faire le bonheur de leurs enfants.

Ce n'est pas le cas de tout le monde ici, et je comprends votre détachement par rapport à la famille.. Smile
Après, il y a plein de personnes plus éloignées dans la famille avec lesquels je n'ai rien qui me lie à eux...on ne peut pas aimer tout le monde, sinon c'est souvent au détriment des plus proches..

Raton
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 205
Date d'inscription : 06/01/2011
Age : 29
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par jean baptiste le Mer 12 Jan 2011 - 6:38

.


Dernière édition par neryus le Dim 28 Avr 2013 - 2:57, édité 1 fois

jean baptiste
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 93
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 39
Localisation : La ou est mon attention et Dans le coeur des gens qui m'aiment.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Chat Mallow d'Oran le Ven 14 Jan 2011 - 9:59

Je remplacerais la notion d'amour par la notion d'attachement, tout simplement.
Dans la famille, le seul vrai point commun est le partage génétique, hormis ça, souvent on n'a pas grand chose à voir avec eux... Pas forcément de points communs.
Aimer c'est autre chose pour moi, j'aime mes amis, ou mes amoureux (ça arrive oui) parce que je les ai choisis, pour telle ou telle raison qui n'appartiennent qu'à moi, et qui sont relativement subjectives.

Je suis attachée aux membres de ma famille proche (parents, frères et soeurs), et je les accepte tels qu'ils sont, c'est un lien qui est là, à vie.
Par contre je dois dire que ma famille éloignée ne m'intéresse pas plus que ça, on ne se voit jamais, on a très peu de contacts, et leur mode de vie (très basique) ne me passionne pas... Je serais toujours gentille avec eux, mais je ne chercherais pas le contact.

Chat Mallow d'Oran
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 118
Date d'inscription : 09/03/2010
Age : 32
Localisation : East coast

Revenir en haut Aller en bas

Re: Doit-on aimer notre famille ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum