Aiedal : encore une nouvelle !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Aiedal le Sam 8 Nov 2014 - 0:25

Salut à tous !

Peu habituée à PARTICIPER aux forums sur lesquels je m’inscris, je vais néanmoins essayer cette fois (ou en tout cas écrire cette présentation en quelques heures et retourner me cacher sous ma couette ensuite, en me demandant toute la nuit pourquoi j’ai posté ce foutu message. Surtout maintenant que je vois tout ce que j’ai livré  affraid !)

Bon. Commençons quand même par le début.

J’ai été détectée à l’âge de 4 ans et demi, par une psy que mes parents avaient contactée suite à certains problèmes de comportement à l’école. Je ne me souviens pas du tout de cette époque ou du test en lui-même, mais le résultat était là : 140.

La suite de mes études a été assez classique (en tout cas d’après ce que je peux lire sur ce forum depuis une semaine) : je n’ai rien glandé et je me suis même mise au dessin durant ces interminables heures de torture scolaire. Je m’en sortais bien et mon objectif était de faire plaisir à mes parents et de faire une école d’ingénieur, alors j’ai tenté une 1ère S que j’ai bien sûr foirée en beauté. Mes parents venaient de divorcer et j’avais suivi ma mère qui emménageait à Toulouse avec son nouveau « mec », laissant donc mon père en Picardie, mon copain, ainsi que mes amis. L’échec scolaire et la séparation ont été très durs à gérer et j’ai fait une première dépression. Mais j’ai accepté le redoublement, je sortais doucement de mes idées noires sous les encouragements de ma famille, de mon psy, et avec l’aide de mon père qui m’a fait bosser durant l’été pour rattraper mon retard en maths.

Il est décédé 3 mois plus tard, mettant ce qui me restait de famille en miettes : une mère sous antidépresseurs, un petit frère de 8 ans figé dans un mutisme insondable, et le « mec » de ma mère dans mes pattes avec ses deux ados attardés. Quand on a 16 ans et qu’on doit prendre en mains l’organisation de tous les jours, les repas, les devoirs ou les rendez-vous chez le médecin du petit frère (auxquels je l’emmenais en scooter) et que ta grand-mère te demande de « prendre soin de ta mère » avec des larmes dans les yeux… On est obligée de grandir.

C’est là j’ai commencé à mettre en place ce que qu’appelait ma psy un « mur émotionnel », qui m’a permis durant cette longue période de porter à bout de bras toute cette charge sans devenir folle. Je me suis coupée de mes amies d’enfance qui ne me comprenaient pas, j’ai juste gardé contact avec celle dont j’étais la plus proche et avec mon copain. Un faux-self est apparu. Qu’elle est belle, qu’elle est forte, qu’elle est courageuse et sûre d’elle ! Moi-même j’y croyais.

Mais au final toutes ces émotions que je refusais de ressentir se sont quand même démerdées pour me faire chier, notamment par somatisation. Maladie d'Hashimoto, stérilité, crises nocturnes d’asthme, insomnies sévères, et boulimie.

Deux ans plus tard ma mère et mon frère sont lentement sortis de leur dépression/torpeur, le « mec » de ma mère est parti et nous avons à nouveau déménagé.
Ca allait mieux pour eux, je le sentais et j'en étais heureuse, mais moi je dépérissais. J’ai arrêté de lire, de sortir, j’ai eu une relation étrange avec un type louche rencontré sur le net, je ne dessinais plus, et j’ai eu de grosses pulsions de violence qui m’ont reconduite chez le psy. J’ai fini par comprendre que je devais me tirer.

J’ai triché à tous mes examens, y compris au bac. Mais j’ai eu une mention qui m’a permis d’intégrer à mes 18 ans une petite école avec prépa intégrée sans prétentions, très loin de ma mère et de mon frère, en Picardie. Aujourd’hui je culpabilise encore d’avoir « fui ».

J’ai dû reprendre petit à petit contact avec la réalité, sortir de mon enceinte protectrice, commencer à me demander ce que je voulais faire de ma vie, me remettre au boulot. Je décompressais par paliers, je m’isolais pour pleurer et souvent je me rendais compte que je pleurais de soulagement. Je me suis aussi rapprochée de mon copain qui me soutenait fidèlement. Et ça a marché. J’ai eu plein de projets qui me sont venus en tête (que je n’ai pour la plupart jamais terminés !) je me suis investie dans plusieurs associations, et malgré quelques problèmes pour agir en société je me suis fait de nouveaux amis.

Mais cette année j’ai rompu avec mon copain que je ne supportais plus. Je suis aussi devenue la graphiste du bureau des étudiants, et je me suis rendue compte que je m’éclate enfin dans certaines  matières. J’ai réalisé un vieux rêve (qui appartenait aussi à mon père) en partant 4mois en stage en Nouvelle Zélande.  Bref, une nouvelle fois j’avais ressenti ce besoin de partir, de vivre quelque chose de nouveau. Je me suis dit que je prenais un nouveau départ, que ça bougeait enfin dans ma vie. J’ai même envie de repartir pour un semestre à l’étranger l’année prochaine.

Avec toutes ces péripéties, le mot « surdouée » m’était sorti de la tête. Un soir à la radio j’ai entendu quelqu’un parler de ce que ça avait changé pour elle de savoir qu’elle était surdouée, et ils donnaient les valeurs de ces fameux écart-type. Ca a fait tilt dans me tête. 140. Je n’avais jamais vraiment pensé à moi sous cet angle : pour moi c’était fini depuis que j’avais sauté cette classe de primaire, j’étais « en avance » et le fait d’être avec des « plus grands » me remettait dans la norme. Mais ça expliquait pas mal de choses.

J’ai traîné sur le net, j’ai cherché des infos, des témoignages, et j’ai fini par tomber ici.  Smile

Je ne sais pas trop ce que je compte y trouver, ni même ce que je cherche. En tout cas ça m'a fait du bien de lire tous vos messages qui me montrent à quel point certaines de mes réactions que je jugeait illogiques sont normales. Et de me reconnaître un peu dans chacune de ces histoires, ça m'a apaisée. Je me sens déjà un peu "zèbre" !
J'espère que ce témoignage que je vous livre ce soir sera utile pour les prochains qui arriveront.

Je ne sais pas quoi faire après mon diplôme car j'ai peur de rester enfermée dans un seul métier. Je ne sais pas quoi faire avec ma famille, qui me considère encore comme « le pilier », celle qui est là pour rassurer et pour sécher les larmes. Je ne suis pas sûre non plus de ce que je cherche dans mes relations amoureuses qui ne marchent jamais vu que je m’attache trop vite et que je fais fuir tout le monde.

Bref, je suis un peu perdue. Mais ça va.

Enfin non, je suis vraiment perdue.

Mais ça va  Rolling Eyes

Oulalah, je ne suis vraiment pas claire. J’ai du mal à poser tout ça et en plus j’ai vraiment la flemme de relire. Au moins j’espère que ce long exposé de faits ne sera pas trop indigeste  silent

Bon. Ca c’est fait. Maintenant je peux aller me coucher et angoisser.

Bisous les gens  Shocked


Dernière édition par Aiedal le Dim 12 Juil 2015 - 0:20, édité 4 fois

Aiedal
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 22
Localisation : Oise / Midi-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par offset le Sam 8 Nov 2014 - 0:43

Bienvenue Aiedal,

Il n y a rien d'indigeste dans ce que tu écris, sois sans crainte


Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par valerian le Sam 8 Nov 2014 - 0:44

O_O

la présentation qui tue Pété de rire

nan sans rire bienvenue a toi dans la savane des rayer en tout genre ^^

valerian
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 18
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Aiedal le Sam 8 Nov 2014 - 1:18

Bonsoir !

Merci à tous les deux ^^

Aiedal
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 05/11/2014
Age : 22
Localisation : Oise / Midi-Pyrénées

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Intitus le Sam 8 Nov 2014 - 1:55

Waooooo, c'te succession d'échecs et elle arrive à s'en remettre. GG.

P.S. Vu que tu seras trop insomniaque pour dormir, et trop angoissée pour revenir parler tout de suite. Tu peux passer ta nuit la dessus http://www.gameaboutsquares.com/ Very Happy

Intitus
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 24
Localisation : Fantasyland

http://www.zebrascrossing.net/t12081-coucou-c-est-quoi-ton-petit

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Ardel le Sam 8 Nov 2014 - 4:26

Bienvenue, Aiedal ! cheers

Merci pour cette présentation détaillée (oui, bon, ok, nous sommes plein à aimer les pavés, ici Embarassed ). Une sacrée série d'épreuves, en effet. Qu'elle est belle, forte et intelligente !

Ravi que les paliers de décompression se passent. Un peu plus et ce sera la surface, à n'en point douter Wink

Bonnes promenades parmi nous !

PS : pour la NZ, je connais deux personnes (dont une ici) qui y ont passé un temps non négligeable (plusieurs mois). Si jamais ça peut aider ...

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3840
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Tosse le Sam 8 Nov 2014 - 6:31

La NZ, c'est cool, enfin c'est ce que me dit ma soeur qui y a vécu environ 1an (en 2 fois 6mois) ses dernière années Wink

Bravo pour ton parcours, c'est le genre à me faire relativiser sur le mien, qui n'est chaotique que dans le scolaire Smile

Bienvenue sur le forum Wink

Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Otto-Alfred_Azur le Dim 9 Nov 2014 - 11:07

Bienvenue!

Entre gens perdus on finit par s'y retrouver, mais pas de Georges Pernoud en guide.

Otto-Alfred_Azur
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/11/2013
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par cestfred le Dim 9 Nov 2014 - 13:44

bonjour et bienvenue

Profite de ce forum pour trouver ce qui te manque et échanger.il te resteras la tache la plus difficile à mes yeux après
te construire , mais tu es en bonne voie cat

cestfred
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 386
Date d'inscription : 23/09/2014
Age : 44
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aiedal : encore une nouvelle !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum