Curieuse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Curieuse

Message par shaqz le Mar 4 Nov 2014 - 20:56

Bonsoir,

Curieuse, certes, je le suis; mais ne déballons rien trop vite.
Curieuse et un peu angoissée, en fait, à l'abord de ce message...
Depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours senti 'une' différence, au regard de ce que j'étais et de ce que les autres me paraissaient être. En mon for intérieur, je savais même cette différence, plus que je ne la sentais. J'en étais tout à la fois convaincue et persuadée. Que voilà d'ailleurs de grandes prétentions, pour quelqu'un qui n'est pas, après tout, à la place exacte de ces autres.
Depuis, bien des choses ont changé, mais cette impression ne s'est que peu tarie...
J'ai toujours été sûre de cet écart et peut-être même est-ce là l'une des seules choses en lesquelles j'ai jamais eu confiance. Mais je ne sais à quoi cela tient avec certitude. Je suis nouvelle sur ce forum, sans savoir si je suis "zèbre". Je suis, vous l'aurez deviné, simplement curieuse.
J'ai aujourd'hui 25 ans et je souhaite mettre des mots sur cette part de moi-même. Après quelques recherches souvent fumeuses et/ou infructueuse sur le sujet, je m'adresse à qui voudra bien me répondre: qu'il s'agisse d'évincer ou de confirmer l'hypothèse de la précocité, que me conseillez-vous de faire? De quelle manière avez-vous su que vous étiez concerné par cette particularité? Qu'est-ce qui fait de vous un "zèbre", puisqu'il existe différentes "aptitudes" et/ou "caractéristiques", si je l'ai bien compris?
Je serais ravie d'échanger quelques mots sur le sujet..!


shaqz
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par shaqz le Mer 5 Nov 2014 - 20:36

Devant ce peu de succès - auquel je ne m'attends pas du reste (...)- je voudrais préciser partie de ma pensée et de mon questionnement.
Certes oui, un test chez un spécialiste me permettrait de savoir assurément si je suis l'un, l'autre ou aucun des deux d'ailleurs, mais comment ne pas comprendre que j'ai la crainte de m'y rendre "dans le vide"? Et si je me trompais? Il est tellement difficile de savoir qui l'on est et d'en emprunter le chemin avec assurance...
Je ne me sens pas particulièrement surdouée (mais qu'est-ce que ça veut vraiment dire, après tout !); en revanche, l'on m'avait dit qu'il existait une différence entre surdouance et précocité... Paroles d'une amie, révélée précoce dès son plus jeune âge, qui m'a dit il y a quelques mois de ça qu'elle le 'sentait' également chez moi. Mais enfin, moi aussi je sens bien quelque chose, mais comment le définir? Est-ce que certaines choses mettent assurément sur la voie? A moins que pas du tout?..
Existe-t-il une différence entre ces deux notions, selon vous? J'ai ce désir d'en parler, cette crainte de perdre une piste et d'en devoir chercher une autre... cette peur de rester dans le silence, dans l'incertitude, dirai-je même dans l'inconnu. Je ne suis pas ici pour susciter la pitié, j'aimerais juste hé bien... discuter un peu.

shaqz
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Invité le Mer 5 Nov 2014 - 20:46

Y'a pas assez des smileys pour les zèbres là.
Pi ça fait beaucoup de mots.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par shaqz le Mer 5 Nov 2014 - 21:45

Voilà qui explique tout ! Merci, vraiment.

shaqz
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Bibo le Mer 5 Nov 2014 - 23:20

Bonjour et bienvenue,

Désolé de cet accueil quelque peu froid.
Parfois les questionnements premiers n’intéressent plus trop, cela devait par contre être le cas au début du forum.

shaqz a écrit: en revanche, l'on m'avait dit qu'il existait une différence entre surdouance et précocité...
Tout dépend de ce que la personne qui t'a énoncé ce fait voit derrière ces termes.
Ce sont 2 mots qui désignent la même chose, des personnes qui, pour la plupart, et hors troubles lambda - manque de motivation, réussissent particulièrement bien les test de QI, ou en tout cas, mieux que 98% de la population.
Je te laisse fouiller le forum pour tous les différents avis et débats autour de ces questions.

shaqz a écrit:
Est-ce que certaines choses mettent assurément sur la voie? A moins que pas du tout?..
C'est très personnel comme histoire et on pourrait le comparer à un grain de beauté tout petit que tu aurais derrière l'oreille, tu ne le sens pas, personne ne le voit, mais cela fait de toi quelqu'un de différent, tu l'a effleuré de nombreuses fois pour avoir cette intuition sans jamais réussir à vraiment mettre le doigt dessus.
L'analogie s'arrête aux caractéristiques cognitives et cérébrales. Là aussi je te laisse feuilleter le forum à propos.
shaqz a écrit:
J'ai ce désir d'en parler, cette crainte de perdre une piste et d'en devoir chercher une autre... cette peur de rester dans le silence, dans l'incertitude, dirai-je même dans l'inconnu.
Cela te rassure si je te dis que certains ne désirent pas passer le test parce que ce qu'ils connaissent d'eux même leur suffit ? Si je te dis que certains ne se posent même pas la question et vivent heureux ?
C'est un point sur lequel tu peux fixer ton attention. N'en reste pas, là, explore, fonde toi tes propres connaissances à propos, et en parallèle, laisse toi le temps et le choix de passer ce test ou non.
shaqz a écrit:
Je ne suis pas ici pour susciter la pitié, j'aimerais juste hé bien... discuter un peu.
Et pour discuter, il y a du monde. Par contre, c'est un peu comme pour les magazines, les titres aguicheurs, ça aide.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Invité le Mer 5 Nov 2014 - 23:23

Sur le long-termes, et qu'on m'arrête si je dis une bêtise, je n'ai vu personne se reposer sur être zèbre pour changer/ devenir ce qu'ils voulaient être ou même être heureux ou se connaitre.

C'est une béquille pour certains qui les aident à marcher jusqu'à la boulangerie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Invité le Jeu 6 Nov 2014 - 0:09

Bonsoir Shaqz, nous avons manqué à tous nos devoir de bien séance en ne te souhaitant pas la bienvenue.
Donc bienvenue parmi nous

Bibi a tout dit, j'adore l'image du grain de beauté, c'est exactement ça !

Shaq c'est comme le basketteur ? En zébré..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Delb92 le Jeu 6 Nov 2014 - 9:46

Bonjour Shaqz, bienvenue sur ce forum Smile C'est vrai qu'ici on aime bien les smileys ! Smile

La curiosité est une belle qualité selon moi, si tant est qu'on s'en sert pour apprendre et comprendre les choses. Bravo pour ta présentation Smile

Je te laisse lire la mienne (un peu longue..oups Smile) si ça peut t'aider http://www.zebrascrossing.net/t18952-presentation-sous-forme-de-roman-fleuve-y-a-de-la-lecture-donc

Ensuite si le sujet de la zébritude t'intéresse il ne faut pas hésiter à lire des livres sur le sujet, je peux t'en conseiller 3 (ceux que j'ai lus pour le moment et qu'on m'ont bien aidée) :

"Trop intelligent pour être heureux" de Jeanne SIAUD-FACCHIN
"L'adulte surdoué - Apprendre à faire simple quand on est compliqué" de Monique Kermadec
"Moi, surdoué(e) ?! De l'enfant précoce à l'adulte épanoui" de Hervé Magnin

J'en lirai sûrement encore d'autres d'ailleurs Wink

Et pour une 1ère approche sur les caractéristiques que tu pourrais ou non avoir (normalement on ne les a pas toutes cela dit, mais si tu te reconnais dans la majorité c'est déjà un début) je te laisse aller visiter certains sites et fouiller un peu (étant nouvelle sur le forum, je ne peux pas publier de lien)

hpcoaching.be

planetesurdoues.fr

Voilà de mon côté, tout ça m'a bien aidé... J'ai décidé de passer les tests prochainement. Smile

Je reste disponible en MP si tu as des questions Smile

Delphine

Delb92
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 39
Localisation : Asnières sur Seine

http://www.delphinedelambre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par shaqz le Jeu 6 Nov 2014 - 20:32

Bonsoir à tous !

Merci pour vos messages, ils me soulagent en me laissant espérer démarrer quelque chose même si ce ne sera peut-être pas grand chose... Smile

Bibo, j'entends bien ce que tu me dis. Il est vrai que je n'ai pas abordé habilement le sujet et que le titre n'était pas des plus accrocheurs... J'ai beau être un loup solitaire, il n'est pas dans mes habitudes de hurler à la lune ou au monde Smile J'avais certainement peur d'accrocher, justement, ce qui est paradoxal. Étant donné que je ne voulais pas vraiment me confier, même sous couvert d'un pseudonyme, j'ai choisi de faire se correspondre titre et contenu, mais j'aurais pu m'y prendre d'une autre manière.

Quant à la personne qui a évoqué cette distinction, je crois me souvenir qu'elle l'entendait en tant que tel: la surdouance s'exprime vraiment en terme de QI et de capacité accrue d'apprentissage, tandis que la précocité viserait également d'autres domaines d'intelligence et de sensibilité, pour lesquels le QI est moins significatif (ou révélateur). Mais je ne suis pas sûre de bien me faire comprendre, la nuance parait tellement légère... Par exemple, d'après ce que j'ai compris, un élève surdoué pourrait être brillant en terme d'apprentissage scolaire, pour peu qu'il le veuille bien. Ce ne serait vraisemblablement pas forcément le cas d'un élève précoce. J'espère ne pas être trop maladroite à travers mon explication, au final je ne suis sûre de rien.

Je compte dans tous les cas suivre ton conseil, j'ai commencé à explorer le forum mais il me parait si vaste que j'avais peur de m'y noyer, dans une approche trop personnelle. C'est pourquoi j'ai voulu faire une première tentative par l'intermédiaire de ce billet.
Delb 92, je te remercie également pour me mettre si précisément sur la voie Smile j'irai consulter sans faute chacun des liens que tu as évoqué et j'espère y trouver les réponses que je cherche, du moins dans un premier temps, avant un éventuel test !

Bibo et Kramithe, je comprends tout à fait où vous voulez en venir tous les deux et je conçois parfaitement que l'on n'ait pas besoin de savoir ce genre de chose pour être heureux, avancer sereinement dans la vie ou que sais-je encore !
Si j'ai décidé aujourd'hui de m'adresser à vous, c'est parce que je désire me laisser la chance de me connaitre comme je ne me suis jamais connue.
Je sors d'une très (trop) longue période de dépression active et acharnée. J'y ai laissé bien plus que des plumes. Je sais, pour l'avoir vécu, ce que provoque le sentiment de sentir son esprit mourir, puis de ne plus le sentir du tout et, en fait, de ne plus rien ressentir ou sentir du tout. Je sais ce que signifie l'expression "mort-vivant", appliquée à mon propre cas, lorsque l'enveloppe charnelle est physiquement présente mais qu'elle ne renferme plus rien, au sens propre du terme. D'être passée par là, je puis le dire, il n'est rien de plus terrible que la mort de l'âme, ou peu importe le nom qu'on lui donne...

Aujourd'hui, je ne suis même pas fière de m'être sortie de cette grande mort, je n'en suis pas encore là, pas encore au top, comme dirait l'autre. Je ne suis sûre que d'une chose, je ne veux plus jamais en passer par là. Et je m'interroge... car petit à petit, je dois tout reconstruire. Je suis comme un nouveau-né, qui cligne difficilement les yeux et appréhende ce monde nouveau qui l'entoure. A peu de choses près, puisque j'ai déjà vécu. Je veux tout faire pour devenir quelqu'un qui ne permettra plus que son esprit dépérisse puis s'éteigne.
Je me souviens parfois avec nostalgie du "temps d'avant", durant lequel j'ai connu bien plus d'avancées qu'autre chose, et ce malgré toutes les particularités inhérentes à ma personne, qui font que je me sentais réellement spéciale, par rapport aux autres. Je me rappelle celle que j'étais, je sais que je ne serai plus jamais la même et je ne le veux pas, de toute manière, la rupture ne sera jamais oubliée, elle a également fait de moi ce que je suis aujourd'hui.

Mais maintenant que je "reviens à la vie"... je voudrais savoir si je suis réellement maitresse de mes choix. Je voudrais savoir si ces choses particulières, qui me caractérisaient, étaient dues à un contexte social, géographique ou que sais-je, ou si elles sont au contraire inhérentes à ma personnalité, sans que je puisse les contrôler. Était-ce le fruit d'un esprit particulier? Savoir si je suis ou non concernée par la surdouance ou la précocité m'aiderait à avancer dans la vie, aujourd'hui. Je souhaite me connaitre pour ne pas me faire offense; la reconstruction est loin d'être aisée mais j'ai la rage d'y parvenir. Je ne suis sûre que d'une chose, c'est ma différence. Si ce n'est pas la surdouance ou la précocité, c'est forcément autre chose. Mais j'ai besoin de savoir ce que c'est... Smile

Je voudrais savoir pourquoi jusqu'alors, je n'ai jamais eu besoin des autres et pourquoi, dans un même temps, je leur enviais tellement leurs facultés sociales, leur adhésion à un groupe social... J'aspirais au groupe et je le craignais tout à la fois. Je n'ai jamais été qu'un loup solitaire. Et cela tient encore bien peu de place, à côté du reste. Mais que suis-je et qui je veux être aujourd'hui, je ne le sais encore avec certitude, mais j'aimerais y toucher un jour.

Jordan (ah oui pas de chance, tu viens après le roman Wink !), mon pseudo se veut beaucoup moins original (si l'on puit dire..!) que le basketteur ! Je m'appelle Sarah, voilà pour le S-h, de plus mon nom est composé en partie des lettres a-q-z ! Mais j'aime assez le rendu final Smile J'espère au moins que le basketteur en question y fait honneur ^^

(bah on peut dire que j'me suis lâchée là, comme quoi !) Smile


shaqz
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Delb92 le Jeu 6 Nov 2014 - 20:40

Bravo Sarah !!!!!!!!!!!!!!!! Quel joli pas en avant que cette prose Smile
Tu me tiens au courant pour les liens, il faut chercher dans les sites les onglets qui parle des caractéristiques Smile
Et encore une fois, tu as besoin de parler, tu peux m'envoyer un MP, avec plaisir Smile

Delb92
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 39
Localisation : Asnières sur Seine

http://www.delphinedelambre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par shaqz le Ven 7 Nov 2014 - 0:07

Je te remercie Smile Moi qui n'en dis jamais trop ni autant, c'est vrai que cela fait du bien même si ce n'est pas grand chose; de se sentir appuyé, je ne sais pas, ce n'est pas quelque chose que je connais, j'ai tellement l'habitude de me débrouiller seule..! C'en est même devenu un mode de vie.

"Trop intelligent pour être heureux" de Jeanne SIAUD-FACCHIN: mon compagnon l'a acheté pour lui-même, il y a quelques années maintenant. Il a pleuré en le lisant, je ne l'avais jamais vu ainsi. Cela m'a bouleversée.
Pour lui, il ne fait aucun doute qu'il soit 'zèbre' d'ailleurs, j'en suis convaincue. Il doit passer le test prochainement, sur les conseils d'une psy qu'il a fréquentée un temps.

Et c'est au travers de ma rencontre avec lui que je me suis également interrogée sur la nature profonde de ma personne.. Comment dire? J'ai moi aussi lu ce livre. Je me suis reconnue à travers certains aspects, mais dans d'autres pas du tout, contrairement à mon compagnon qui s'y retrouvait à 90%. J'ai toujours été seule et je n'ai jamais cherché les autres, de toute manière, ils m'effrayaient ou m'ennuyaient trop, c'était selon Smile Et puis mes parents ne m'y ont absolument pas encouragé, tu parles, ils étaient bien content d'avoir une môme sage, dans le top 3 de la classe de la maternelle au lycée, qui préférait largement rester chez elle à lire des bouquins ou à dessiner plutôt qu'à inviter de copains !

Non, je ne m'y suis pas totalement reconnue. Mais en revanche, je comprends mon compagnon comme si je l'avais moi-même créé, comme si j'étais à sa place. Je saisi absolument tous les contours de ce qu'il peut ressentir, à un moment ou à un autre. Et si je ne me reconnais pas totalement dans le livre, c'est peut-être parce que de toute manière, j'ai choisi l'éloignement et je n'ai pas été forcée à la sociabilité.
Mais comment expliquer alors que je le comprenne si bien? On dit que les zèbres s'attirent (en même temps, toutes ces rayures, c'est beau ensemble Wink !), mais je ne voudrais pas me créer d'illusion.

Il est la seule personne à laquelle je me sois totalement abandonnée... la seule en 25 ans que je connaisse mieux que moi-même (en dehors, sûrement, de cette amie -comme une jumelle- qui m'est très chère et dont je parlais plus haut). D'ailleurs, je ne pense pas pouvoir réitérer l'expérience avec qui que ce soit. C'est une forme de relation tellement pointue qu'elle en est terrible.

Je ne l'attendais pas du tout. Il faut dire que depuis que j'ai 10 ans, j'ai l'impression d'en avoir 40 de plus à chaque fois. J'étais toujours 'trop différente' pour ceux que je rencontrais, et eux n'étaient 'pas assez ressemblants'. Mais avec lui non... j'avais enfin un égal, c'est étrange à expliquer.

Smile je jetterai un coup d’œil aux sites ce week end et échangerai de nouveau volontiers avec toi Delphine !

shaqz
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 04/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Delb92 le Ven 7 Nov 2014 - 9:24

Je crois sincèrement que la parole est libératrice, d'autant plus lorsque la parole est donné dans un endroit bienveillant avec des personnes qui peuvent te comprendre et peut être t'aider un peu aussi Smile
"Trop intelligent..." on me l'a prêté y a 5 ans, mais je vais essayer de l'acheter et de le relire. Je m'étais reconnue mais j'avais mis ça dans un coin de ma tête en essayant d'oublier. Mais le livre qui m'a fait pleurer c'est plutôt "L'adulte surdoué, comment apprendre à faire simple quand on est compliqué". Là j'ai eu un choc... et c'était très récemment !
Il est normal de ne pas se reconnaître dans toutes les caractéristiques. Après tu n'es peut être pas zèbre (seuls les tests pourraient le confirmer ou non) mais tu peux avoir un très haut quotient émotionnel ! Et ça pourrait expliquer pourquoi tu comprends si bien ton zèbre. C'est très beau la façon dont tu parles de lui d'ailleurs Smile
J'attends la suite avec impatience Smile

Delb92
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 39
Localisation : Asnières sur Seine

http://www.delphinedelambre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Trancia le Lun 10 Nov 2014 - 17:29

Bienvenue à toi.

shaqz a écrit:
J'ai toujours été seule et je n'ai jamais cherché les autres, de toute manière, ils m'effrayaient ou m'ennuyaient trop, c'était selon ...
shaqz a écrit:
Je voudrais savoir pourquoi jusqu'alors, je n'ai jamais eu besoin des autres et pourquoi, dans un même temps, je leur enviais tellement leurs facultés sociales, leur adhésion à un groupe social... J'aspirais au groupe et je le craignais tout à la fois. Je n'ai jamais été qu'un loup solitaire. Et cela tient encore bien peu de place, à côté du reste. Mais que suis-je et qui je veux être aujourd'hui, je ne le sais encore avec certitude, mais j'aimerais y toucher un jour.

Je crois que tu as une partie de la réponse à ta question dans le premier texte que je cite dans l'un de tes messages. Quand on est trop différents pour les autres, on y laisse beaucoup d'énergie, et la solitude permet de se recentrer, de s'extraire de la pression sociale, de vivre au quotidien sans avoir la sensation constante de ne pas être normal....  Il faut réussir à gérer les différences de ressentis, de goûts, d'habitudes, d'activités.... ce qui pour des êtres sensibles, émotifs, voir empathiques est difficile à supporter, ça ennui et ça fait peur !

D'après ce que je peux lire ici, il y a une forte proportion d'introvertis parmi les "zèbres". Je pense qu'il serait intéressant pour toi d'en apprendre un peu plus sur le sujet, personnellement, j'ai réussis à comprendre beaucoup de choses en se focalisant sur cet aspect. Une personne introvertie a tendance à s'isoler pour se ressourcer et ne cherche pas la quantité mais la qualité relationnelle (activités solitaires tels que la lecture), tandis qu'une personne extravertie a besoin d'avoir un entourage relativement conséquent pour faire le plein d'énergie (les fêtes étudiantes...), deux mode de fonctionnement complétements opposés ! Mais la société a tendance à privilégier le second mode, les extravertis étant censé être majoritaire. L'introversion est donc un comportement plutôt suspect dans notre société d'où des angoisses existentielles pour les pauvres introvertis qui, en fin de compte, sont tout à fait normal !

Plus de détails en vidéo (en anglais):

Voilà je ne sais pas si ça peut t'aider, je l'espère en tout cas. Smile

Trancia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 30
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Curieuse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum