Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Dim 2 Nov 2014 - 11:58

Assez fan du genre, je suis allée voir l’OVNI annoncé en avant-première jeudi soir et OUTCH !
Alors, je ne veux rien dévoiler mais j’aimerai bien en causer : ).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par offset le Jeu 6 Nov 2014 - 22:29

Ce film semble intense niveau émotion  ? (d'après ce que j'ai lu sur un journal quotidien)

Tu peux en dire plus   Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Jeu 6 Nov 2014 - 23:55

vu que la BA pour l'instant. C'est la qualité esthétique pour l'instant qui m'attire le plus car ça m'a l'air de rester tout de même bien dans les clichés.

Et surtout...enfin un film de science fiction au cinéma quoi !!! Le thème du voyage interstellaire me passionne, j'ai hâte de voir comment ils font ça, les technologies, sur quoi ça se base. La scène du passage vers le trou noir a l'air intéressante. J'espère simplement qu'ils n'écrasent pas du pieds toute la Physique.

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Ven 7 Nov 2014 - 2:34

Ventrebleu ! Enfin des réponses.

Intense en émotions ... ?
Certainement, mais je t'avoue m'être fermée suite à quelques aberrations physiques et autres facilités scénaristiques constatées.

@Thaïti Bob: Trop hâte d'avoir ton avis si tu es de la partie car finalement c'est peut être mon ignorance qui m'a empêchée de savourer ce chef-d'œuvre.

Remarquable esthétiquement oui, mais ....


À suivre ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par offset le Ven 7 Nov 2014 - 6:46

Imbroglio a écrit:
Intense en émotions ... ?
Certainement, mais je t'avoue m'être fermée suite à quelques aberrations physiques et autres facilités scénaristiques constatées.  

Lesquelles  ?


Cette vidéo est assez forte en émotions en tout cas pour moi  :



offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par sylveno le Ven 7 Nov 2014 - 7:47

craintes scientifique : la promotion a ressassé que ce serait kip thorne qui aurait modélisé la guest star trou noir et que cela lui aurait même permis de faire quelques petites découvertes scientifiques.

tout cela au conditionnel parce que quand même, ce n'est jamais qu'une promotion de film qui affirme ça.
Bon on peut quand même espérer… sauf que les trous noirs, on est toujours pas sûr sûr sûr que ça existe…





imbroglio, tu peux détailler ?





(PS qui ignore que interstellar est le dernier nolan ?  scratch )

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par SeppAdrohl le Ven 7 Nov 2014 - 11:41

encensé dans le canard (must see de la semaine)
critiqué chez charlie
je ne sais plus quand il passe chez moi, à la fin du mois je crois (toi aussi, vi dans un trou pommé)

SeppAdrohl
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 31
Localisation : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Ven 7 Nov 2014 - 14:52

offset a écrit:
Imbroglio a écrit:
Intense en émotions ... ?
Certainement, mais je t'avoue m'être fermée suite à quelques aberrations physiques et autres facilités scénaristiques constatées.  

Lesquelles  ?
ben déjà, sauf erreur de ma part (toujours en n'ayant vu que la BA), ils semblent diriger leur vaisseau à un moment vers l'intérieur de ce fameux trou noir, déjà.
La représentation visuelle a l'air extrêmement juste et bien réalisée. Mais niveau scénario et cohérence physique, en l'état actuel des connaissances physique de l'humanité, c'est pas trop le bon plan de se diriger la dedans. A un moment, au centre du trou noir, on peut imaginer qu'on accède à un trou de ver (inverse du trou noir, qui permettrai le voyage interstellaire en ressortant dans un autre coin d'univers). Ca, la Science le suppute parfois quand il s'agit de prendre un peu d'avance sur les théories qui tiennent la route. Cependant, même si c'était avéré (le couple trou noir / trou de ver), ça resterait un endroit fort peu envisageable à visiter. En admettant que la gravité et les effets d'étirement d'espace soient supportables par le vaisseau (ce qui déjà est complètement impossible), il faut aussi jouer avec l'étirement du...temps ! En fait, vu de la terre, avec des jumelles puissantes, on verrait tout simplement le vaisseau du héro...s'arrêter tranquillement. Pour TOUJOURS. Point. La fameuse relativité d'einstein dit que le héros, lui, vivra son aventure à son propre rythme biologique respecté (aventure qui je le rappelle consisterait en une désintégration pure et simple du vaisseau et de tous leurs occupants), alors que les observateurs terriens le verront ralentir toujours plus à mesure qu'il s'approche du trou noir. Il semblera mettre l'éternité pour s'approcher jusqu'à figement complet, et donc on n'aura JAMAIS de news de si il fait beau ou pas de l'autre côté du trou noir. On ne recevra encore moins de carte postale (en effet il est fort peu probable qu'ils aient pensé à emmener avec eux un carnet de timbres).

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Ven 7 Nov 2014 - 15:16

Ce film souffre de ce que j'appelle le "syndrome du lit d'hôpital", je m'explique:
Avertissement: ceux qui ne veulent rien savoir du film, oust ! Pas envie de me faire incendier en MP ou autre.
Le film me parait totalement aberrant scientifiquement et humainement parlant.
Ce cher Matthew, se retrouve au fin fond des US, agriculteur, après avoir quitté l'US Air Force dix ans auparavant: plus de crédits et besoin de gens pour faire pousser du manger. Il déteste cette nouvelle vie, surtout depuis que son épouse est morte, il y a 5 ans. Il s'occupe néanmoins en prenant soin de ses gosses (2) et en courant derrière les anciens drones, qui volent toujours, malgré leur abandon.
Par un concours de circonstance totalement rocambolesque mais qu'on peut respecter, il se retrouve en plein désert, dans la base secrète de la NASA, car en fait, tout continue mais chuuuuuuuttttttttt, c'est un secret.
Tout ? Mais quoi ? La conquête spatiale, version voyage interstellaire pour trouver de nouvelles terres qui abriteraient l'humanité, confrontée depuis des années à une poussière toxique qui étouffe, tue et détruit.
La Terre ne tiendra pas plus de 50 ans.
Notre cher Matthew y retrouve de vieilles connaissances, accueilli à bras ouverts, il est l'HOMME qu'on attendait, oui, celui qui va piloter dans la semaine une super fusée sans préparation physique, sans préparation tout court.
C'est Matthew, merde.
Il abandonne dans la foulée ses 2 enfants orphelins de mère, quand bien même on le prévient que ce voyage interstellaire prendra du temps, est risqué.
Il espère les sauver en les quittant.
Lors de leur voyage interstellaire, tout semble simple, hasardeux, rien n'est calculé quand ça ne tombe pas " trop trop bien".
A la fin, Matthew passe de la cinquième dimension au retour parmi les siens, à 124 ans, âge terrien. Et comment tout cela se déroule ...?
C'est là que le syndrome lit d'hôpital intervient : tadam !!! Il revient à lui, dans une chambre d'hôpital, frais, comme s'il venait de se faire retirer un grain de beauté.
Il retrouve un monde échangé, plus de 80 ans après l'avoir laissé. L'architecture est la même, les hobbies, la technologie aussi.
Alors oui, il y a de belles images, de vraies bonnes trouvailles mais trop d'aberrations tuent la réussite, de mon humble point de vue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Ven 7 Nov 2014 - 15:27

bon ça va, j'ai tout lu ton message, et j'ai pas trouvé qu'il y avait trop de "spoilers" comme on dit maintenant (= les trucs que les gens qui veulent rien savoir du film avant de l'avoir vu ne doivent pas lire). Bon certes, tu racontes quasiment toute l'histoire (!), mais après tout, aujourd'hui on n'espère plus rien d'autre que ce que tu as raconté, de la part des films américains. Smile Je veux dire, si on m'avait demandé d'imaginer le résumé la trame du film avant que je le voie, j'aurais écris à peu près la même chose que ce que tu viens d'écrire. Je pense aller le voir quand même.

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Ven 7 Nov 2014 - 15:33

Rho !!!
T'exagères !
Le film dure 2h et beaucoup, je n'ai rien dit ou presque et en plus j'avais prévenu !

C'est un film à voir, de toutes façons, mais Inception était, de mon humble point de vue ( toujours lui), bien meilleur.

Ah oui, pi on sent que le Nolan a vu 2001 plus que de raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par maalesh le Sam 8 Nov 2014 - 14:40

Réaction à chaud: le mot qui me vient à l'esprit, c'est la maitrise. Maitrise de la bande son et de la musique, maitrise des effets spéciaux, maitrise de l'émotion, maitrise du scénario, maitrise du tempo du film, maitrise de la mise en scène, maitrise du casting. Bref, c'est du grand cinéma. Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu autant de gens encore cloués à leur siège quand les lumières se sont rallumées.

Pour ce qui est de la partie scientifico bidule, c'est expliqué suffisamment simplement (que ce soit vrai ou pas), pour qu'on puisse suivre (en gros) sans se perdre dans les méandres comme c'était le cas avec Inception (à mon humble avis...).

La seule chose qui n'est pas maitrisée est un raccord pourri entre 2 scènes pendant lequel les cheveux d'Anne Hathaway sèchent subitement Razz

maalesh
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 148
Date d'inscription : 08/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Mer 12 Nov 2014 - 1:35

'a y est je l'ai vu !
Anne Hathaway  Gêné   Amoureux
Bien bien aimé !
Spoiler:
Il porte bien son nom : au bout du film on a l'impression de carrément être rompu aux voyages interstellaires ; même s'il y a des ellipses énormes, la durée des voyages et la distance est plutôt bien évoquée et retranscrite, c'est ça que j'ai aimé. Le paradoxe des jumeaux était cool à voir en images et compliquer les choses tout au long du film !
Sinon bah c'était un bon vieux film américain comme je disais : le seul black du film meurt dans d'atroces souffrances, ya le drapeau ricain qui flotte au mépris de toutes les autres nations de l'humanité qu'ils représentent, et le monde post-industriel décrit fonctionne toujours par l'opération du saint esprit avec des gros pick-up à essence.
Le son et la musique étaient excellent j'ai adoré. tout comme l'esthétique à la 2001 l'Odyssée de l'espace, ça passait bien bien.
Une très rapide et légère pointe de réflexion vers la fin du film, quand ils évoquent les deux idées parallèles au sujet du futur de l'humanité : 1. le fait qu'on doive se prendre en main pour nous sauver nous et notre terre, opposé à l'idée 2. qu'on doive tout attendre du "futur" et des technologies pour nous sauver. Mais c'était si rapide que je ne suis même plus bien sûr de comment ils en ont parlé. (si vous pouvez me rafraîchir la mémoire).

Je passerai volontairement sur l'écueil classique de ce genre de film, à savoir "c'est l'Amour qui transcende tout et qui nous sauvera". On a déjà donné avec le film Contact, qui de même, est passionnant mais souffre du même défaut.
Je passerai volontairement aussi sur ma déception "scientifique", à savoir le fait qu'ils traverse bel et bien le trou noir. J'ai déjà décrit tout ça plus haut. Effectivement, les effets visuels aux abords du trou noir sont saisissant de "réalisme"....jusqu'à la traversée. Après, c'est bien sûr du délire. Sinon, je dirais qu'il y a carrément moins d'énormités que dans le film Gravity. Gravity était affligeant niveau réalisme. Là avec Interstellar, les voyages dans l'espace ne souffrent pas de grosses erreurs ; c'est seulement quand on sort de ce que la science actuelle sait décrire, que viennent les éléments mirobolants.
Yavait juste le fait qu'une planète puisse orbiter autour d'un trou noir : si c'est peut être physiquement possible pendant quelques tours d'orbites (et encore je n'en suis pas sûr), il est complètement abérant de chercher à fonder une colonie dans une zone si instable.

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 6:45

Damned !
Tous mes espoirs reposaient sur toi ...

Et le lit d'hôpital à la fin ??? C'est pas pourri cette sortie de la cinquième dimension ?

Paradoxe des jumeaux ? Euh ... Tu développes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Mer 12 Nov 2014 - 20:40

Imbroglio a écrit:Damned !
Tous mes espoirs reposaient sur toi ...
Euh... Tu développes ? Very Happy
Imbroglio a écrit:Et le lit d'hôpital à la fin ??? C'est pas pourri cette sortie de la cinquième dimension ?
Bah bien spur que c'est ultra pourri c'est clair ! Mais que veux-tu, IL NE PEUT PAS y avoir de suite et il n'y a pas de suite à une rentrée dans un trou noir, en l'état de la compréhension des choses réelles aujourd'hui par la science. Donc quoiqu'il se soit passé ça aurait été pourri Smile
De plus, toute dimension supplémentaire aux 3 d'espace et 1 de temps sont strictement inaccessibles au corps humain. Mais on peut imaginer, comme dans le film, qu'on puisse tout de même en explorer des bribes par leurs projections sur notre espace 3D. Ces projections pouvant être modélisées par une réalité virtuelle injectée dans notre cerveau. (exemple en enlevant une dimension d'espace : imaginons que notre monde ne soit pas 3d mais seulement 2D. On pourrait quand même "appréhender" un objet 3D, en observant toutes ses projections sur notre monde 2D, en opérant de la même manière qu'on observe l'ombre projetée par le soleil d'un objet sur un plan.) C'est ce qu'on peut dire qu'il se passe dans le film. Par contre, le lien avec leur fameuse "gravity" est encore plus rocambolesque. Dès que ça veut parler de science dans les films américains, il se produit une sorte de matérialisation, d'objectisation des concepts, des équations. TU as vu comme leur "équation de la gravité" est devenue une quête matérielle. On aurait dit qu'il fallait soulever la bonne pile de bouquins pour trouver, gisant avec plein de poussière, la fameuse solution toute prête. La solution n'était plus un cheminement mental, mais un objet à aller chercher au bon endroit, au bon moment. Je l'ai remarqué dans plusieurs films ("un homme d'exception" notamment)

Paradoxe des jumeaux ? Euh ... Tu développes ?
Nan !
ceci dit, dans le film, c'était pas tout à fait tout à fait le paradoxe des jumeaux tel qu'il est causé habituellement. Habituellement, la différence d'âge est causée par la vitesse du voyage, autrement dit une dilatation temporelle due à une accélération. Alors que dans le film, elle est causée par la dilatation temporelle due à une masse. Mais on retombe bien sur nos pattes car le propre de la théorie de la relativité générale, c'est justement que ces deux choses sont équivalentes ! Smile

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Ardel le Mer 12 Nov 2014 - 20:56

Je rejoins les commentaires précédents : magnifique en images, émotions bien gérées (avec une musique à fond, peut-être propre à mon cinéma, je suis sorti avec la tête explosée), jeu d'acteur plus que correct ... un ami a bien résumé en disant de ce film qu'il est bien fait.

Spoilers:

Parce que oui, au niveau de la physique, on rigole bien, quand même. Sans même aller jusqu'à ce qui se passe durant la traversée d'un trou de ver ou l'entrée dans un trou noir (on s'en fiche un peu, en fait), le coup de l'explication de la (très jolie) bulle-entrée avec le trou 2D du crayon, heuuuu ... comment dire ... je me suis toujours pas mis à la relativité générale mais j'y crois moyen.

Pis vous avez remarqué qu'ils quittent la Terre avec largage de deux étages et tout le tralala comme on fait maintenant mais qu'ensuite sur des planètes à gravité comparable ils font N allez-retours espace-surface avec leur petit vaisseau tout seul ?

Et enfin, Thaïti Bob a déjà soulevé le pb, un système solaire (puisque sortis du trou de ver ils restent dans le même système, si j'ai bien compris) avec un trou noir qui se balade à coté de l'étoile, heu .... Horreur

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3837
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 21:22

Merci pour tous ces éclaircissements.
Je vous admire d'avoir réussi à apprécier le film malgré toutes vos connaissances.
Je n'en ai pas le dixième et pourtant j'ai vécu la même déception que celle que je peux rencontrer lorsqu'à la fin d'un roman passionnant aux personnages riches et complexes, le protagoniste principal se fait lamentablement écraser par une voiture, annihilant toute la richesse de l'œuvre ( pour moi). Ce type de fin me tue aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Mer 12 Nov 2014 - 21:54

cat


Dernière édition par unknown le Mar 10 Fév 2015 - 19:50, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par SeppAdrohl le Ven 14 Nov 2014 - 20:38


SeppAdrohl
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 140
Date d'inscription : 29/09/2014
Age : 31
Localisation : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par sylveno le Ven 14 Nov 2014 - 21:09


non mais eh les gars, personne n'a dit que c'était un documentaire merde !
C'EST UNE FICTION !!

en fait j'en sort juste et : LA perfection.
chaque plan, la musique, le fil scénaristique, les jeux d'acteurs.
TOUT est parfait.

Oui il est possible de rester sans respirer pendant 2 h 50 !

il n'y a que peu de films actuellement qui ne se critique pas, ne se commentent pas mais qui sont fait pour être juste regardé.

Ce n'est pas le trou noir, ou la mort de la terre ou le destin de l'humanité que raconte ce film, c'est le rapport d'un père et de sa fille.

maalesh a écrit:Ça faisait longtemps que je n'avais pas vu autant de gens encore cloués à leur siège quand les lumières se sont rallumées.
Je me suis fait la m̂ réflexion.

Bravo à ardel et tahiti qui savent avec certitude se qui se passe aux abords d'un trou noir !!
sauf que je vous rappelle que SPOIL :
attention ça grille tout:
vous êtes sûr que vous voulez savoir ?:
bon je vous aurez avertit !:
dans le film, c'est un objet artificiel créé par on ne sait qui mais probablement une humanité du futur

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Dim 16 Nov 2014 - 13:25

sylveno a écrit:"dans le film, c'est un objet artificiel créé par on ne sait qui mais probablement une humanité du futur"
haha je t'ai grillé toute ta cascade de spoilers ! ^^Wink

tu as raison, et je l'avais oublié ! Very Happy Mais je ne suis pas sûr que ça enlève beaucoup de choses à ce que j'ai dit en tout cas. Que ce soit un objet artificiel ou pas, les règles de la physique seront éternellement les mêmes et partout pareil. Ceci nécessite 2 remarques :
- le fait que la physique soit toujours la même et partout la même est en soit un problème étudié et testé actuellement par les scientifiques. Donc même chez eux, il en existe qui se posent la question, ça me parait important de le préciser. Il se pourrait en effet que certaines "constantes" s'avèrent variables par exemple Very Happy
- le fait que ce soit un objet artificiel dans le scenario permet de tout "pardonner" du coup. Une planète en orbite autour d'un trou noir qui ait une orbite assez stable pour que les humains aient l'idée aberrante de la considérer comme vivable à long terme. alors qu'un trou noir ne doit dégager à peu près que des rayonnnements de haute énergie type rayons X etc. rappelons le, nous pour vivre biologiquement, il nous faut juste du rayonnement visible, c'est à dire celui correspondant au spectre d'émission de la fusion de l'hydrogène dans une étoile il me semble, en gros. Il n'y a rien de tout ça dans un trou noir puisqu'un trou noir, s'il est d'origine stellaire, est le résultat de la mort d'une étoile. OU ALORS, il n'émet quasiment rien s'il n'est pas entouré d'accrétion de matière. donc invivable aussi.
Ca permet de pardonner aussi tout ce qui se passe à l'intérieur, et surtout la manipulation de la gravité. En somme, par l'existence des extra terestres qui manipulent la gravité, le réalisateur ouvre la porte ouverte à toutes les fenêtres. C'est exactement le même schéma qui s'applique pour les complotistes, les croyants au surnaturel etc. Il suffit d'invoquer une cause supérieure inateignable, inexplicable, invérifiable, pour pouvoir tout expliquer. Sans plus jamais se poser de questions. voir la religion de la licorne rose invisible

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Kodiak le Dim 16 Nov 2014 - 21:22

Je l'ai vu aujourd'hui et je partage largement l'avis de Sylveno : des acteurs convaincants, une trame narrative haletante et prenante durant près de 3 heures, une esthétique remarquable servie par des effets spéciaux époustouflants, une musique de très bonne facture.

Bref, un film de science fiction de très bonne qualité, dont les ellipses, erreurs ou approximations scientifiques ne me semblent pas aussi outrancières que plusieurs commentaires pouvaient me le laisser penser. A ce sujet l'article que lui a publié Futura Sciences :

http://www.futura-sciences.com/magazines/matiere/infos/actu/d/physique-interstellar-secrets-physique-trous-ver-55993/

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par sylveno le Lun 17 Nov 2014 - 21:05

Je continu le croisement de topics :
comment pouvoir affirmer quoi que ce soit avec 100 % de certitudes du haut de nos petites théories merdique relativiste, générale, quantique à boucles et cordes toutes confondues,
incapable non seulement de se concilier mais en plus incapable d'expliquer 90 % de l'univers !!

Ceci dit bien que je soit totalement d'accord avec ce que tu dit tahiti je serais de mauvaise foi et complètement idiot de prétendre le contraire.



Quand on regarde un film comme quand on lit un livre, on accepte les prémisses de l'auteur. Sinon on peut de la même façon critiquer et descendre en flamme les contes de fées, les poèmes, les super-héros… Bref, la mort de la création littéraires-cinématographique, de la rêveries, de la poésie.


Dernière édition par sylveno le Lun 17 Nov 2014 - 21:59, édité 1 fois

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Invité le Lun 17 Nov 2014 - 21:21

La perfection n'est pas de ce monde. Si ?
On m'aurait menti ???

J'aimerai être d'accord avec toi, mais j'ai trouvé ce film très décevant, y compris dans la relation père-fille.
Après tout, documentaire ou fiction, peu importe.
Moi ce film, je n'y ai pas cru, voilà l'objet de ma déception.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Thaïti Bob le Lun 17 Nov 2014 - 21:26

sylveno a écrit:Quand on regarde un film comme quand on lit un livre, on accepte les prémisses de l'auteur. Sinon on peut de la même façon critiquer et descendre en flamme les contes de fées, les poèmes, les super-héros… Bref, la mort de la création littéraires-cinématographique, de la rêveries, de la poésie.
oui tout à fait, je suis d'accord aussi. En fait, c'est mon plaisir (et je suppose qu'il est aussi partagé par une majorité de fans de SF) de confronter un film aux réalités scientifiques. Ca fait partie du rêve. Ca permet d'estimer à quel distance on est proche du rêve (au sens tou ce qu'il y a de plus positif).
Je n'en veux à personne, pas au réalisateur, car on sait depuis la bande annonce au moins voire plus tôt, que ce serait de la SF, qu'il y aurait des points peux rigoureux et des licences de prises. Par contre, pour exemple, j'en veux beaucoup plus au réalisateur de Gravity, car selon moi le film était annoncé comme un truc réaliste, qui pouvait réellement se passer, car basé uniquement sur les technologies existantes. Or toutes les lois de l'astrophysique ont été piétinées allègrement à chaque seconde du film. Le pauvre Newton a dû s'en retourner dans sa tombe. Ca fait quand même une différence avec Interstellar où le réalisateur flirte avec les limites des théories scientifiques les plus avancées d'aujourd'hui, au lieu de bafouer des lois physiques qu'on apprend en Terminale, et connues depuis des siècles. Very Happy

Ca t'arrives jamais de critiquer les films et trouver leurs incohérences ? moi j'adore ça et je crois que depuis tout petit petit avec mon frère et mon père, on a toujours fait ça en revenant en voiture après un ciné en famille ! ^^ de bon souvenirs depuis au moins...Jurassic Park ! bounce affraid

Thaïti Bob
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1818
Date d'inscription : 27/01/2012
Age : 29
Localisation : Marseille...

http://plusvertquevert.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Votre avis sur Interstellar, le dernier Nolan

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum