Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par calypige? le Jeu 30 Oct 2014 - 10:19

Ce sujet à sûrement déjà été abordé, mais croyez vous en un réel lien entre pathologies chroniques et zebritude ? Pour ma part j'ai une maladie de Crohn, et une suspicion de SPA, j'en souffre, physiquement et mentalement, et c'est un réel cercle vicieux ! La douleur engendre l'angoisse, l'angoisse est démultiplié, et ce trop plein d'angoisse ne fait qu'aggraver les douleurs... J'ai mal partout, j'envie les imbéciles heureux et en bonne santé.

calypige?
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Jeu 30 Oct 2014 - 10:58

Ben dans ma famille paternelle, 3 cas de Crohn, 4 cas de douance testé, pas les mêmes. Un cas intermédiaire psoriasis (si j'ai bien pigé ce n'est pas si éloigné de la maladie de crohn, mais ça à la bonne idée d'être sur la peau ce qui évite pas mal de problèmes) et douance.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
avatar
Darth Lord Tiger Kalthu
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 19741
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 39
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par calypige? le Jeu 30 Oct 2014 - 13:00

Disons que ce sont des maladies auto immunes donc oui, plutôt proches... C'est vraiment pas drôle d'être malade, je dois avouer que je commence à en avoir ras le bol !

calypige?
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 17
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Tigrabelle le Lun 2 Mar 2015 - 12:50

Bonjour !
Le titre est si surprenant que j'ai cliqué et vous lis.
Cela m'intéresse, mais je ne sais pas pourquoi vous faites ce lien.

Y a t-il des liens sur zc d'études récentes et sérieuses sur pathologie auto-immune tel Crohn et sur-efficience ou surdouance ou " zebritude" ? 
La spa dont vous parlez, kesaco ?

Bon, je vais aller voir mon ami google...
avatar
Tigrabelle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 476
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 51
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Vincenz' le Lun 2 Mar 2015 - 14:07

Petite parenthèse sur le psoriasis, vu que ma famille m'en a... auto-immune, ça, j'en sais rien, mais par contre, ma mère avait fait des recherches vu qu'elle en a et il paraît que c'est génétique, ça j'ai pas de preuves / de références à vous donner, simplement ce que je l'ai entendu dire, par contre ce que je sais c'est que c'est très lié au "psychologique", ce que je veux dire c'est que quand ça va bien, elle en a peu, voir pas du tout, par contre au moindre gros coup de stress / de fatigue, ça repart.

Et, en tout cas en apparence, ça se limite à des plaques rouges sur la peau, qui gratte beaucoup d'ailleurs, mais je ne crois pas que ça aille plus loin donc c'est énervant, très gênant (vu que quand vous voyez quelqu'un avec des plaques rouges sur les bras... y à une connotation immédiate) mais c'est pas dangereux et peut être ralenti par l'utilisation de savons fait pour (vu que, de ce que j'ai compris, la peau à tendance à devenir plutôt sensible à cause des plaques).

Par contre, il y à avait un topic y à quelques temps sur la somatisation où il était dit que c'était très présent chez les Z, donc je crois qu'il faudrait vraiment creuser dans cette direction la, parce que si l'esprit peut influencer le corps et qu'on rajoute la-dessus notre hypersensibilité, il se peut qu'on soit plus "aptes" que les autres à s'auto-détruire...
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5624
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 24
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Tigrabelle le Lun 2 Mar 2015 - 15:02

Crohn et liens avec un facteur génétique ; avec un composant entrant dans le dentifrice ( !) comme Ca a été pensé dans les annees 80 ; lien via le % de gens souffrants de cette maladie parmi la population Ashkénaze ( = Juifs originaires d'Europe du nord et du centre ), etc, j'ai souvent lu sur le Crohn, mais rien qui soit en relation avec les zèbres.
Ce sujet précis m'interpelle vraiment.

Ce dont tu parles, je compatis : rougir et se gratter avec le stress, sans pouvoir se soulager, doit être passablement exaspérant.
avatar
Tigrabelle
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 476
Date d'inscription : 02/01/2014
Age : 51
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 15:33

calypige? a écrit: Pour ma part j'ai une maladie de Crohn, et une suspicion de SPA
Pas de raison de supposer que la "zébritude" soit liée, par contre les spondylarthropathies sont liées à Crohn.
Elles sont aussi liées (les spondylarthropathies) au psoriasis, ou aux uvéites (yeux).

Sinon, facteur génétique dans la SPA, HLA-B27 - avec des signes de fixations osseuses bien visibles sur les imageries (au moins avec le temps).

Dire que la "zébritude" provoquerait ça, parce qu'elle entrainerait un excès de "pensées" c'est dire que le malade est responsable du déclenchement d'une maladie belle et bien physique. On pourrait d'ailleurs étendre ça à tout type de maladie. Le cancéreux provoquerait son cancer, par un excès de ruminements.
Ça me semble être une position difficilement tenable. Que le stress puisse engendrer certains symptômes, ou être un facteur supplémentaire, pourquoi pas, mais tout ramener à l'activité cérébrale... je trouve ça douteux.
Surtout qu'il n'y a pas que les "zèbres" qui soient malades, en général, ou qui aient des maladies auto-immunes, en particulier.
Les "zèbres" ne sont d'ailleurs pas moins imbéciles que les autres, et les imbéciles ne sont pas nécessairement "heureux" et en "bonne santé".

Cela étant dit, si le diagnostique de SPA est confirmé, les médecins devraient pouvoir trouver un traitement qui diminue considérablement les douleurs - ce qui te permettrait aussi d'être moins stressée et de vivre plus sereinement.
Si ce n'est pas déjà fait, il faudrait que tu prennes rapidement rdv avec un rhumato, pour qu'il effectue toutes les recherches nécessaires.

.wikipedia.org/wiki/HLA-B27

L'antigène HLA-B27 (human leucocyte antigen B27) est un antigène de surface de classe I, codé par le locus B du complexe majeur d'histocompatibilité, sur le chromosome 6. Sa fréquence dans la population générale varie de 8 % chez les caucasiens à 0,5 à 1 % chez les japonais. Sa présence est associée à un certain nombre de maladies auto-immunes, comme la spondylarthrite ankylosante, ce qui signifie qu'un individu porteur du HLA-B27 a significativement plus de risque de développer ces maladies qu'un autre individu.

A moins de supposer que les caucasiens, chez qui le gène est plus fréquent, soient plus intelligents que les autres - et que les japonais soient particulièrement stupides et heureux.


Dernière édition par Mac Yver le Lun 2 Mar 2015 - 16:37, édité 2 fois (Raison : ajouts)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 16:29

.


Dernière édition par super chevalier blanc le Ven 3 Avr 2015 - 23:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Vincenz' le Lun 2 Mar 2015 - 16:44

Crois ce que tu crois. Une de mes tantes, qui avait un cancer et à qui l'ont laissé quelques mois (tout au plus), a survécu des années sans aucune raison apparente, mais surtout, elle est morte le jour où elle a enfin été "soulagée", après avoir vu sa fille, quand toute la famille était ensemble, quand personne n'était dans sa chambre d'hôpital, comme si, consciemment ou non, elle l'avais "décidé". Met ça sur le compte des coïncidences marrante de la vie et l'aléatoire de la physique quantique si ça te fait plaisir. Pour reprendre ta formule, merci pour ton dualisme religieux, "l'âme et le corps, deux entités indépendantes dont la relation ne va que dans un sens"...

Sinon pour revenir sur le sujet, le topic auquel je pensais était celui-la :

http://www.zebrascrossing.net/t5400-zebres-et-propension-aux-maladies-auto-immunes

Corsaire a écrit:C'est en lisant le bouquin de Cécile Bost que l'information m'est parvenue, avec pas mal d'étonnement de ma part ! On suspecte en effet une plus forte propension aux maladies auto-immunes chez les zèbres. Quelques pistes sont avancées comme le fait que le zèbre "paierait" la suractivité cérébrale et surtout émotionnelle par ce genre de manifestations physiques (il faut savoir que le système immunitaire est extrêmement influençable par l'état émotionnel, en particulier le stress). Il y a aussi cette conjecture qui veut qu'une forte concentration de testostérone durant le développement va à la fois stimuler le développement du cerveau droit et sous-stimuler le développement du thymus, censé modérer les lymphocytes T et le risque d'auto-immunité.

Je ne sais pas où en sont les théories actuelles, et c'est pourquoi je vous propose ce topic, afin de discuter des hypothèses et des idées, ou de témoigner, et ce petit sondage, afin d'étudier un peu la présence de ces maladies parmi les membres de ce forum ! Smile

Je commence, avec la déclaration chez moi et mon frère (zèbre aussi) au même âge (on a 12 ans d'écart) d'un diabète de type I, déclaration à priori corrélée à une période d'importante intensité émotionnelle négative. Je précise qu'il n'y a pourtant aucun terrain génétique connu dans ma famille, côté paternel comme côté maternel... C'est là que ça devient plus intéressant. Ma sœur quand à elle (zébrelle aussi) a du psoriasis, ce qui est parmi les expressions les plus fréquentes avec les allergies. Et mon oncle zébré a développé une importante allergie.

Rien de vraiment scientifique dans ce sujet je vous l'accorde, mais les stats ont au moins le mérite de mettre la puce à l'oreille !  alien

La malade de Crohn fait parti des "options" du sondage, au passage.
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5624
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 24
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 16:47

Pour la SPA, en tous cas, le gène favorisant sont développement est identifié, alors je reposte, car tu n'as peut-être pas vu mon édit:

wikipedia.org/wiki/HLA-B227

   L'antigène HLA-B27 (human leucocyte antigen B27) est un antigène de surface de classe I, codé par le locus B du complexe majeur d'histocompatibilité, sur le chromosome 6. Sa fréquence dans la population générale varie de 8 % chez les caucasiens à 0,5 à 1 % chez les japonais. Sa présence est associée à un certain nombre de maladies auto-immunes, comme la spondylarthrite ankylosante, ce qui signifie qu'un individu porteur du HLA-B27 a significativement plus de risque de développer ces maladies qu'un autre individu.

A moins de supposer que les caucasiens, chez qui le gène est plus fréquent, soient plus intelligents que les autres - et que les japonais soient particulièrement stupides et heureux -- on ne peut pas dire que la SPA soit liée à l'intelligence.

Et, si elle a bien la SPA, j'imagine que son Crohn y sera lié - vu que Crohn (comme le psoriasis ou les uvéites) fait partie du tableau clinique de la SPA.


Dernière édition par Mac Yver le Lun 2 Mar 2015 - 17:10, édité 1 fois (Raison : ajout)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 16:52

.


Dernière édition par super chevalier blanc le Ven 3 Avr 2015 - 23:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 17:15

D'ailleurs, je viens de voir ça pour le psoriasis:

Environ 2 à 4 % de la population occidentale en serait atteint. Le psoriasis touche surtout les caucasiens.
.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=psoriasis_pm

Les blancs (caucasiens) sont plus souvent atteint de psoriasis, ce qui renforce l'idée d'une forte composante génétique, en effet un gène aurait été trouvé en lien avec le développement du psoriasis.
creapharma.ch/psoriasis-causes.htm

Donc, pour le psoriasis aussi, c'est douteux de dire que c'est lié à la "zébritude" Wink


Pour la SPA, ceci est intéressant:
La cause de la SPA reste inconnue mais certains facteurs favorisants sont connus au premier rang desquels se trouvent les facteurs génétiques :

-   On connaît des formes familiales de SPA (10 p. 100 des cas) surtout fréquentes chez les parents des SPA féminines. Il existe des observations de SPA chez des jumeaux homozygotes.

-   Environ 90 p. 100 des malades caucasiens sont porteurs de cet antigène alors que la fréquence du B27 dans la population est de 5 à 14 p. 100 selon les pays d'Europe. Certaines tribus indiennes du Canada pratiquant l'endogamie ont une fréquence très élevée de SPA : 1 sujet sur 2 de ces tribus est porteur de l'antigène HLA-B27.

-   La maladie existe bien que beaucoup plus rare en Afrique Noire en l'absence de cet antigène d'histocompatibilité. D'autres allèles HLA sont parfois retrouvés associés à la SPA les principaux étant B7 DR1 et DR4.

  L’idée la plus communément admise actuellement est que les spondylarthropathies sont la conséquence d’une réponse immunitaire inadaptée à une infection bactérienne survenant sur un terrain génétique de susceptibilité. Le rhumatisme résulterait soit de la persistance de l’infection bactérienne facilitée par un trou dans la réponse immunitaire génétiquement déterminée soit d’une réaction dysimmunitaire ayant pour origine un mimétisme moléculaire entre antigènes bactériens et antigènes exprimés par les patients.
.rhumato.info/cours-revues2/121-spondylarthrite-ankylosante/1665-la-spondylarthrite-ankylosante

Pour finir:
De plus, les patients porteurs d'une maladie de Crohn — maladie inflammatoire intestinale — et du HLA-B27 développent dans 50 % des cas une spondylarthrite
fr.wikipedia.org/wiki/Spondylarthrite_ankylosante

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Vincenz' le Lun 2 Mar 2015 - 19:15

Donc physique quantique.

A chaque fois que la médecine échoue expliquer quelque chose, c'est parce que c'est aléatoire ou qu'il n'y avait pas de raison, que c'est "comme ça" et pas autrement. Ouais c'est vrai SCB, c'est dangereux de croire que l'on est plus que des robots, je suis d'accord avec toi. La science expliquera tout, et ce qu'elle n'explique pas n'existe pas donc... c'est "comme ça". Des électrons décident de leur propre volonté d'être la alors qu'ils ne devraient pas ou l'inverse, alors pourquoi les maladies réagiraient autrement que de manière aléatoire ?
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5624
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 24
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Lun 2 Mar 2015 - 22:34

@Vincenz
Il faudrait sans doutes plus de connaissances médicales pour répondre à ton hypothèse.
Mais tu remarqueras que ces 50% de risques d'avoir la SPA concernent les personnes ayant à la fois Crohn et HLA-B27 - pas n'importe qui. Je ne vois pas bien ce que la physique quantique a à voir la dedans.
D'autres gènes, ou des facteurs environnementaux, peuvent être en cause dans le développement de la maladie.

Et, pour le côté pratique, si calypige? fait une recherche de HLA-B27, qui s'avère positive, et qu'en plus de ça elle a des douleurs évoquant la SPA et qui sont normalement absentes avec Crohn, j'imagine que ça permettra de poser le diagnostic (d'après ce que j'ai compris, au tout début de la maladie ça n'apparait pas nécessairement sur les imageries - de plus les délais pour avoir une IRM peuvent être longs) - et donc elle pourra être prise en charge correctement, et trouver plus rapidement un traitement adéquat
(--> .maladie-de-crohn.be/fr/article/la-maladie-1/les-causes-6/les-patients-souffrant-de-la-maladie-de-crohn-plus-exposes-aux-maladies-articulaires.php  
Spoiler:

Que faire pour éviter qu’une personne déjà atteinte d'une première IMID en contracte une seconde? Les médecins ne formulent pas de recommandations spécifiques pour les patients Crohn, si ce n’est d’adopter un mode de vie sain. Le lien entre les IMID a toutefois des implications au niveau du traitement. Ainsi, des anti-TNF sont prescrits plus rapidement aux patients Crohn qui ont aussi des plaintes articulaires. La prudence est également de mise avec les anti-inflammatoires en cas spondylarthrite ankylosante. Ces médicaments peuvent en effet exacerber les symptômes intestinaux dans le cas d’une maladie de Crohn qui n’aurait pas encore été diagnostiquée et même entraîner une sténose (rétrécissements du diamètre de l'intestin).
)
Après je suis pas médecin hein - j'avance juste les quelques arguments que je connais sur cette maladie - qui a vraisemblablement des causes génétiques Wink

Pour le stress, j'imagine que ça ne doit pas diminuer la douleur, et il pourrait favoriser l'apparition des crises (au moins dans Crohn
Spoiler:

En ce qui concerne les facteurs environnementaux, le tabac est un facteur négatif majeur dans la maladie de Crohn. D'autres facteurs favorisants pourraient exister dans notre mode de vie occidental, mais aucun n’a été précisément identifié à ce jour.

D’autres pistes de recherche se poursuivent activement, notamment celle d’un déséquilibre de la flore intestinale qui pourrait contribuer à l’émergence ou à l’entretien de la maladie.

L’alimentation (intolérances alimentaires par exemple) ou le stress ont été considérés comme favorisant cette pathologie. En réalité, ils ne provoquent pas l’apparition de la maladie mais peuvent contribuer au déclenchement d’une crise.
.carenity.com/maladie/maladie-de-crohn/causes-et-facteurs-de-risque
)- puis la douleur renforce le stress. Et c'est sans doute d'autant plus difficile que la maladie n'est pas forcément visible pour les autres, qui pourraient imaginer que tout va bien.

edit: ah, le premier message date "le Jeu 30 Oct - 10:19" il faut espérer que ça ait avancé positivement Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 1:41

.


Dernière édition par super chevalier blanc le Ven 3 Avr 2015 - 23:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Vincenz' le Mar 3 Mar 2015 - 4:02

SCB : Est-ce que je dis que tout se soigne par l'esprit ? Non. Tu nie la possibilité même que l'esprit ai un quelconque impact sur le corps, soit. Et quand les médecins disent que le stress augmente les risques de maladies cardiovasculaires, c'est des marabous eux-aussi ? Parce qu'aux dernières nouvelles, le "stress", ça s'attrape pas en se faisant piquer par un moustique et ça s'enlève pas avec une opération chirurgicale non plus, donc... doit-on penser que cela n'existe pas, vu que ça n'a pas d'existence médicale ?

Le jour où la médecine pourra me prévoir l'heure de ma mort naturelle à la milliseconde prêt en m'expliquant quel centimètre carré de mon corps va lâcher en premier en ayant l'assurance que je ne pourrai rien faire pour changer ça a part en mourant avant de causes non naturelles, j'accepterai l'idée que tout n'est que science et raison. A ma connaissance, on donne des espérances de vies, parce que ça, on est pas capable de le faire, mais tu me diras : c'est que l'environnement, la qualité de l'air ce genre de chose...

En attendant, trouve moi une étude montrant la source (biologique) de la somatisation, je suis impatient de voir d'où ça vient. Parce que la douleur, si ma mémoire est bonne, est transmise via signal électrique, donc cela doit avoir une origine, si la personne a mal, c'est qu'elle a mal, ou qu'elle ment. Peut-on ressentir de la souffrance s'il n'y a pas de souffrance ? Vu que l'esprit n'est que la conséquence du corps, si le corps va bien, l'esprit aussi, n'est-ce pas ?

Pour ce qui est de la physique quantique, non ça n'a rien à voir, sauf que c'est un symbole de l'aléatoire dans un monde non aléatoire. Non l'électron n'a pas de volonté propre, il n'empêche qu'il n'est pas la où on l'attends. Tu arrive avec ton approche ultra-rationnelle du robot sans âme or parfois le corps ne réagit pas comme il le devrait, sans avoir besoin de bactérie ou de virus pour ça, vu que rien n'a d'effet sur le corps, c'est que c'est l'aléatoire. Parfois c'est comme ça... et parfois non.

Comme un électron.
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5624
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 24
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 5:14

Vincenz' a écrit:Tu arrive avec ton approche ultra-rationnelle du robot sans âme or parfois le corps ne réagit pas comme il le devrait, sans avoir besoin de bactérie ou de virus pour ça, vu que rien n'a d'effet sur le corps, c'est que c'est l'aléatoire. Parfois c'est comme ça... et parfois non.
Robot sans âme, que c'est excitant.

@Vincenz
La SPA ne se diagnostique pas forcément "facilement" - donc devoir se taper la psycho à deux balles d'un incompétent incapable de te faire passer le bon exam, et qui envisage que ce soit une "fibromyalgie" (case magique, dans laquelle on range ceux qui ont mal, sans qu'on sache pourquoi), ben ça doit irriter.
Si si, il parait que ça existe ça, comme configuration, et il parait même que ça ne fait pas du bien au moral non plus, et que c'est vecteur de stress (et ce n'est pas bon, le stress).
Parce que non, ce n'est pas psychosomatique la SPA, loin de là  Smile
Et pourtant, l'entourage d'un malade pourrait le penser, s'il manquait de compréhension. Des douleurs articulaires qui touchent une personne jeune (c'est le cas avec la SPA) et en apparente bonne santé... ça ne serait pas un peu de paresse ça? Peut-être que cette personne se fait des films? Ah, c'est peut-être dû au stress, faut se relaxer un peu  Papy

Heureusement la médecine avance quand même, et les vilains dénués d'âme utilisent des images magiques qui peuvent montrer l'intérieur du dedans des gens... et bingo, tu peux voir des choses intéressantes  Twisted Evil

Après, rien ne t'empêche de dire qu'une sacro-iliite (.vulgaris-medical.com/encyclopedie-medicale/sacro-iliite) est provoquée par le stress, les talalgies (.ameli-sante.fr/talalgie-douleur-talon/talalgie-definition-et-causes-possibles.html) sont provoquées par le stress, d'ailleurs l'antigène HLA-B27 est provoqué par le stress aussi, le monde est provoqué par le stress   Papy

Bon, heureusement, la plupart des médecins ne sont pas des charlatans non plus - Y'en a des (très) bien, ce qui reste rassurant  Smile

Donc, le propos n'est sans doute pas de dire que les maux de l'esprit ne puissent pas avoir des conséquences organiques, mais que certaines maladies sont bien concrètes, réelles, elles ont même des causes génétiques, alors ce serait bien sympa de ne pas mettre de la psycho à toutes les sauces.
On ne traite pas une SPA avec un psy ou un bain moussant Smile

Et du côté des maladies mystérieuses, y'a la fibro, dans laquelle on range donc ceux qui ont mal sans qu'on sache pourquoi... c'est sans doute plus intéressant que la SPA, pour les adeptes de la psycho, y'a de quoi faire avec ça  Smile

Attention - je ne veux pas m'attirer les foudres des fibromyalgiques, je ne dis pas que c'est psychosomatique - et il est fort probable qu'on mette un certains nombres de patients dans cette catégorie faute d'avoir trouvé le "bon" diagnostic - mais la part psycho semble être plus importante (du moins pour le moment) sous cette étiquette là.
Les personnes souffrant de cela peuvent toutefois espérer que la médecine avance un peu, et comprenne mieux les causes de cette/ces maladies (comprise(s) sous le terme de "fibromyalgie"), parce que pour le moment, entre syndrome de conversion hystérique, et trouble neurologique provoquant une faible tolérance à la douleur, ça a l'air d'être un sacré bordel pour eux - ça doit même rajouter du stress à la douleur  Smile


super chevalier blanc a écrit:
Je quitte le thread.
Tchuss !
+1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 8:57

Bon ben puisque vous partez, moi aussi!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 10:05

Beh moi aussi, je me casse, dans tous les sens du terme. Laughing

Malade de la SPA, avec qui plus est une malformation congénitale (la faute aux électrons cons que feu mes parents m'ont léguée? Ou, déjà ma volonté inconsciente embryonnaire de me faire chier dans la vie?), ok, je me soigne, mais malade de vos propos, je fais quoi? L'est où le traitement? Dans des soi-disants thérapies culpabilisantes et dangereuses pour ma santé, thérapies qui n'ont été validées par aucune étude scientifique sérieuse?

Voulez-vous, je vous prie, redescendre sur terre 5 mn qu'on puisse causer? Nan, parce que j'ai le cou bloqué, je ne peux pas lever la tête et parler à tous ces gens qui se prennent pour des dieux de la médecine. Razz Et puis non, restez là-haut, trop dégoûtée pour en parler.

Il y a un moment, il faut arrêter de vouloir prouver que, parce qu'on est surdoués, on doit réfléchir sur tout et surtout sur n'importe quoi, et qu'on a la science infuse.  Vous n'avez pas autre chose à faire?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 15:10

.


Dernière édition par super chevalier blanc le Ven 3 Avr 2015 - 23:16, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Vincenz' le Mar 3 Mar 2015 - 15:45

N'ai-je pas autre chose à faire ? Aux dernières nouvelles, non, mais merci d'avoir demander ^^

Par contre, je vous trouve sympa et tout ça mais... où ai-je dit qu'on peux tout soigner avec la psycho ? Où ai-je dis qu'on peux simplement soigner avec la psycho autre chose que des maladies psycho ? Mon premier message sur le topic était en particulier une réponse à ça :

calypige? a écrit:La douleur engendre l'angoisse, l'angoisse est démultiplié, et ce trop plein d'angoisse ne fait qu'aggraver les douleurs...

Je dis que l'esprit a un impact sur le corps, rien de plus, rien de moins, vous me prêtez des propos d'extrémiste religieux anti-médecine si vous voulez, mais ce n'est ni mon point de vue ni ce que j'ai dis et pour me répéter :

Le jour où la médecine pourra me prévoir l'heure de ma mort naturelle à la milliseconde prêt en m'expliquant quel centimètre carré de mon corps va lâcher en premier en ayant l'assurance que je ne pourrai rien faire pour changer ça a part en mourant avant de causes non naturelles, j'accepterai l'idée que tout n'est que science et raison. Ce n'est pas le cas aujourd'hui okay ?

Et même la génétique, oui savoir quel gêne fait quoi c'est la preuve qu'il y à une origine, c'est savoir d'où ça vient, d'accord, mais est-ce que toutes les personnes qui ont un gêne provoquant une maladie l'ont dés la naissance ? A ma connaissance, non.

Et non, je ne suis pas médecin, et non, je ne suis pas un dieu de la médecine, si vous considérez que mes posts sont hors-charte, signalez les et les modos viendront pour donner leur avis et les virer s'ils le sont vraiment, s'ils ne le sont pas je suis dans mon droit d'écrire ce que j'écris et je ne vous oblige pas à me lire. Après, il ne suffit que de chercher quelques secondes pour trouver ce genre de choses :

La dépression affecte l'humeur, les pensées et le comportement, mais aussi le corps. La dépression peut s’exprimer dans le corps par un mal de dos, des maux de ventre, de tête ; Cela explique aussi qu’une personne qui souffre de dépression puisse se révéler plus vulnérable aux rhumes et aux autres infections, son système immunitaire étant affaibli.

Ou ça :

La dépression n'entraîne pas seulement un mal-être psychique, mais rend également sujet aux maladies physiques, selon une étude publiée cette semaine dans l'édition en ligne des Annales de l'Académie nationale des sciences. Les chercheurs, dirigés par Richard Davidson de l'Université du Wisconsin-Madison, ont étudié la relation entre l'état psychique d'une personne et sa réponse immunitaire. Pour ce faire, ils ont demandé à 52 volontaires des deux sexes d'écrire sur le pire et le meilleur moment de leur vie. Ils ont ensuite mesuré leur activité cérébrale. Une activité accrue dans l'hémisphère droit du cerveau était associée à une réponse émotionnelle importante et une dépression. Après les tests, les volontaires ont été inoculés avec le virus de la grippe. Des examens ont été réalisés deux semaines, puis quatre semaines et six mois plus tard pour déterminer leur réaction à l'injection. De plus petites quantités d'anticorps ont ainsi été découvertes chez les personnes ayant démontré une activité plus importante dans le cerveau lors des tests, selon cette étude, ce qui démontre une réponse affaiblie de leur système immunitaire.

Ou ça :

Depression may cause diabetes in the elderly, a new study suggests. Those with many symptoms of depression are about 60% more likely to develop type 2 diabetes than people not considered depressed, the researchers say.

The research was the first to look at the effects of chronic depression, depression that worsened over time, and single bouts of depression, all in relation to diabetes. An increased risk for diabetes was found for each of those scenarios.

Alors non, c'est pas l'aspect religieux du "si tu te dis que tu ira bien, tu ira bien", je suis même pas convaincu du tout qu'on puisse améliorer sa santé en allant bien psychologiquement, il n'empêche que oui, je suis convaincu qu'il y à un lien, ne serait-ce que parce que lorsque l'on est dépressif on ne vie pas de la même manière, y à des trucs qu'on ne fais pas.

Peut être que c'est que ça d'ailleurs, peut être que l'état moral / mental influe sur notre environnement qui influe sur notre santé et que ça s'arrête la, ouais, sauf que comme je le disais, la science n'explique pas tout, il y à encore un grand espace où l'on en est encore aux croyances, vous pouvez croire que le corps est une machine indépendante de ce que l'on pourrai appeler "âme" tout comme je peux croire que cette relation ne va pas que dans un sens, que notre corps influe sur notre état mental et que notre état mental influe sur notre corps, vous n'avez pas tord, je n'ai pas raison.
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5624
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 24
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 16:01

C'est pas hors charte, ça n'a juste rien à voir avec le sujet, selon laquelle la SPA serait liée à la zébritude, et produite par un excès de pensées.

Bon, SPA tout ça, mais je go to la sortie Je suis dehors


carenity.com/maladie/spondylarthrite-ankylosante/hla-b27-tout-sur-lantigene-hla-b27-positif-ou-negatif
Ceci n'est pas de la zébrure, ni un excès de gamberge


Dernière édition par Autobannie le Mar 3 Mar 2015 - 20:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 16:23

.


Dernière édition par super chevalier blanc le Ven 3 Avr 2015 - 23:35, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Vincenz' le Mar 3 Mar 2015 - 16:36

C'était dans le sujet pour mon premier message. C'est pas moi qui ai répondu le premier en faisant du hs...
avatar
Vincenz'
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 5624
Date d'inscription : 31/10/2012
Age : 24
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maladie de Crohn et SPA, quand trop (mal) penser fait mal au corps...

Message par Invité le Mar 3 Mar 2015 - 16:43

.


Dernière édition par super chevalier blanc le Ven 3 Avr 2015 - 23:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum