Je n'ose pas faire le test

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je n'ose pas faire le test

Message par Migilig le Jeu 23 Oct 2014 - 14:08

Bonjour,

tout ou presque est dans le titre. J'ai fait l'anamnèse. . .et puis je n'ai pas pu aller plus loin. Mon anxiété ? Découvrir que je ne suis pas zébrée.

Je n'ai pas du tout  l'impression d'avoir un QI supérieur à la moyenne. Ni d'être plus "douée" que les autres. Je n'ai pas une culture générale sans fond et suis bloquée en maths. Je n'ai jamais pu apprendre les échecs, je n'accroche pas. . .

Loin des tous ces clichés, il s'agit d'autre chose, de plus indéfinissable. Une mémoire un peu trop développée. Une capacité dérangeante à absorber des informations et à les restituer d'un bloc. Une méthode de travail qui me permet de faire une année de fac en 2 mois avec une bibliographie sans aller en cours. Des choses que je vois mais qu'il ne fait pas bon dire surtout en réunion de boulot.

Un regard profond sur les personnes. Une horreur de l'injustice, de la méchanceté, de la lâcheté, de l'hypocrisie. . .un sens de l'intégrité qui m'a coûté cher et qu'il a fallu tempérer. Dans ma vie privée,on peut dire que cela m'a servi. Socialement, c'est autre chose !!!!!!!!

Je parcours ce forum et je ne me sens pas en décalage du tout. Je fréquente un zèbre et nous discutons à bâtons rompus pendant des heures. J'aime les gens spéciaux, décalés avec cette vue perçante sur les choses qui vous ouvre des univers.

Mais l'intelligence sans une profonde humanité et de la bienveillance ne m'intéresse pas. C'est froid comme du métal et ça fait mal.

Si j'étais zébrée, cela expliquerait beaucoup de choses dans ma vie. J'ai fait un sacré parcours du combattant, des années de thérapie, aujourd'hui, je peux dire que je suis heureuse vraiment et plutôt sereine.

Mais ce truc dans la chaussure qui démange en-dessous. . .J'ai passé des années à "me calmer". Entendez: apprendre à la fermer et à mettre le cerveau en pause. Je me suis beaucoup battue pour mes enfants, pour devenir un parent à peu près "dans la norme".

Aujourd'hui, j'aime chaque jour qui se lève, je le vis comme un don renouvelé.

Pour fonctionner avec les gens, j'ai appris le mimétisme. Plutôt que de partir la fleur au fusil et me faire dégommer, j'apprends à observer les autres, à répéter pour me fondre dans la masse. Surtout ne pas dire que telle chose est aberrante, ne pas pester face à un manque d'efficacité criant dans le fonctionnement, ne pas se sacrifier pour rien même s'il y a une injustice. . .surtout si ça ne change rien !

Mais voilà, toujours ce truc qui me turlupine, qui "gratouille". J'appelle pour faire le test ? Oui un jour. Non l'autre jour.

J'avais envie d'en parler. Je ne sais pas si c'est arrivé à certains d'entre vous, d'avoir peur de ne pas être un zèbre. Que tout ce qui vous semblait "coller" dans le tableau et expliquerait ce qui reste inexplicable dans votre parcours n'était finalement toujours pas "ça". . .

Merci de m'avoir lue.

Migilig
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Zenji le Ven 24 Oct 2014 - 10:46

Le fameux test, s'il ne faut pas en négliger la pertinence et l'impact sur nos vies, n'est pas forcément révélateur de toutes les formes d'intelligences qu'explore la psyché humaine. Je connais plusieurs personnes n'ayant pas passé la barre fatidique des 130 points (pour des raisons diverses) et qui pourtant sont sévèrement "rayées". D'autres cartonnent au test mais me semblent très neurotypiques dans leur fonctionnement... non, j'ai pas dit neurotoxiques !

Bref, commençons par dédramatiser tout ça, hein ? Bienvenue chez toi si tu t'y sens bien.

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Migilig le Ven 24 Oct 2014 - 11:51

Bonjour Zenji,

tu es le seul à m'avoir répondu et je t'en remercie. Cela me rappelle un message lu au gré du forum "Vie de zèbre" : "Il tend à se constituer en communauté littéralement obsédée par son identité, la définition de celle-ci, les critères, les marqueurs, les signes de reconnaissance. "

Je m'interroge sur la raison de cette seule réponse à mon message qui n'était somme toute, pas si différente de ceux d'autres nouveaux sauf que je n'ai pas été "diagnostiquée". . .

Merci pour ton accueil et ton ouverture d'esprit.

Migilig
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Ven 24 Oct 2014 - 11:54

Je m'interroge sur la raison de cette seule réponse à mon message qui n'était somme toute, pas si différente de ceux d'autres nouveaux sauf que je n'ai pas été "diagnostiquée"...

Au vu du nombre de gens non diagnostiqués ici (et j'en fais partie), je pense que l'explication sous-entendue est assez peu plausible. C'est juste que ça doit faire doublon avec des sujets qui traitent de la question (et où tu pourrais peut-être recevoir davantage de réponses) dans les forums généralistes - tandis que d'autres ont abandonné depuis un moment la question du test.
En espérant que tu trouveras ton bonheur,

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par EmiM le Ven 24 Oct 2014 - 16:29

Bonjour Migilig et bienvenue à toi parmi nous... cheers
En effet il y a de nombreuses personnes non testées sur le forum et il y a aussi des personnes qui s'assument non zèbre... On n'est pas sectaire... on aime les gens intelligents c'est vrai, mais faudrait définir 'intelligent", parce qu'avoir un gros QI ne détermine en aucun cas d'avoir en face de nous quelqu'un d'intelligent, au sens de bienveillant, sain relationnellement, courtois dans la communication etc....Ici, il y a des cons comme ailleurs et le principal est d'en avoir conscience pour pas tomber de trop haut quand on les croise... Nargue

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Migilig le Ven 24 Oct 2014 - 19:28

Bonsoir,

merci de vos réponses!J'aime beaucoup la remarque d'EmiM: "avoir un gros QI ne détermine en aucun cas d'avoir en face de nous quelqu'un d'intelligent, au sens de bienveillant, sain relationnellement, courtois dans la communication". L'intellect et le psycho-affectif sont deux choses qui ne marchent pas forcément ensemble en effet.
A Alphonsine, j'entends bien ta remarque à cela près que je n'ai pas eu l'impression de voir beaucoup de personnes non diagnostiquées sur les forums, et j'ai lu pas mal de messages ! Dans les nouveaux venus, la plupart se présentent comme nouveaux zèbres. . .Par ailleurs,je ne dois pas être la seule à m'être posée la question du sectarisme puisqu'un énorme débat a eu lieu là-dessus dans un autre forum.Enfin, concernant les doublons, et sans que ce soit péjoratif du tout, beaucoup de présentations ont des points communs et j'ai souvent un sentiment de "déjà vu" à force d'en lire. Cela ne les empêche pas d'avoir beaucoup de réponses et rapidement. D'où mon questionnement . . . En tout cas, enchantée de te connaître et merci de m'avoir répondu.

Migilig
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Ven 24 Oct 2014 - 21:39

Bonsoir Migilig Smile

Tout comme toi j'ai posté il y a quelques jours une question relative à la non passation du test... et je n'ai pas eut de réponses non plus.

Je pense que le forum n'est tout simplement plus beaucoup fréquenté. La question a pourtant son importance dans un parcours.

Je te souhaite de trouver tout de même quelques éléments pour t'aider. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Ven 24 Oct 2014 - 23:23

Ça dépend peut être simplement du taux de fréquentation du forum à ce moment là, puis ensuite d'autres lui seront passées devant dans la file

Beaucoup n'en sont plus à se poser cette question, et ce depuis longtemps
D'autres encore ne lisent pas les fils de présentation (du moins ceux des nouveaux , car certains fils de présentations servent ensuite de journaux intimes , lieu de débat , de délire, etc,...

Bref tout ça pour dire que je ne sais pas en fait, pourquoi t'avais eu une seule réponse .

Ah et puis aussi, peut être que y'avait pas de modos présents . Parce que les modos , ils répondent toujours, même s'ils ont pas envie (normal, c'est leur job).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Yul le Ven 24 Oct 2014 - 23:36

Bonsoir, je te souhaite la bienvenue ici!

J'aime bien souhaiter la bienvenue aux gens, cependant, je m'excuse d'avoir tardé, nous avons eu plusieurs sujets sensibles à traiter hier soir et ce soir (jeudi et vendredi), je n'ai en tous cas pas eu le temps de venir lire les nouvelles présentations.

Je fais partie des gens pour qui le test a été la conclusion d'une période d'errements, de questionnements. Le test a marqué la fin de ma psychothérapie et m'a fait le plus grand bien. J'ai découvert les concepts de douance et de zèbres récemment, en psychothérapie justement, et je suis passé par les pires auto-diagnostiques possibles jusqu'à cette "libération".
Certains semblent avoir suivi le même cheminement que moi. D'autres non.

Je tiens à te préciser que le test de QI porte sur beaucoup d'éléments variés, il faut oublier le concept logico-mathématique, il y-a aussi des questions de vocabulaire, de mémoire, d'observation... en tous cas pour moi qui ai passé le test complètement défoncé après une nuit blanche et dépressif au possible, j'ai pu dépasser sans trop de problème la barre des 130.

Je suis aussi tout à fait d'accord avec ce que EmiM a écrit.
Je pense que c'est les choix, le comportement des gens qui compte. Tu peux dire des choses sensées tout en manquant de respect à ton interlocuteur, tu n'en seras pas forcément perçu comme quelqu'un d'intelligent.

Ce forum est ouvert à tous de toutes façons, que tu ailles te faire tester ou non, tu es la bienvenue Smile

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Migilig le Sam 25 Oct 2014 - 8:32

Merci à Sahana, Yul et Asperge, des points de vue variés et donc très enrichissants.
Yul, ton parcours me rappelle le mien , moi aussi j'ai fait des années de thérapie. D'où le fait que je me sente plutôt bien aujourd'hui d'ailleurs. Comme toi, j'ai terminé un long chemin thérapeutique et comme je le disais, ben ça "gratouille" toujours.En fait, je n'avais jamais entendu parler des HP, je n'y avais même jamais pensé en vérité, malgré plusieurs remarques de mon entourage concernant certaines "capacités" un peu "hors normes". C'est une rencontre l'année dernière qui m'a lancée dans un questionnement qui dure depuis des mois. Ca ne rend pas malade mais il va bien falloir que je me lance car certaines situations, notamment professionnelles, me replongent dans un sentiment de culpabilité et d'étrangeté qui me fichent le blues parfois. . .

Migilig
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Zenji le Sam 25 Oct 2014 - 20:02

Tiens, ça me parle ça. Après avoir passé le test et son inévitable période de digestion délicate (Quoi, moi ? A 45 ans ? non mais allo quoi !), je me suis rendu compte qu'un des bénéfices de "savoir" a été de lever pas mal de blocages sur ce que je pouvais OSER tenter. Yes, I can ! Et puis si ça foire, tant pis, ou on verra bien si on sait analyser l’échec au lieu de l'intégrer comme un facteur bloquant. Concrètement, par tout un tas de décisions quotidiennes et factuelles, cela veut dire prendre conscience et confiance dans le fait que l'on peut se servir de sa cervelle. Et ça c'est pas rien.

Zenji
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 385
Date d'inscription : 07/11/2013
Age : 51
Localisation : Orange 84

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Yul le Sam 25 Oct 2014 - 23:40

OSER tenter.
ça change tout.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Sam 25 Oct 2014 - 23:48

Ben je vois pas ce que ça change.
Ça change pas qui elle est.

On dirait une pub pour des lunettes, ta phrase, à part ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Yul le Sam 25 Oct 2014 - 23:53

"Être" est-il seulement un état de fait? N'est il pas aussi une vocation?
Et cette vocation, si assumée, et si action dans son sens ne devient-elle pas du coup un état de fait?

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Dim 26 Oct 2014 - 0:00

Ouaip, être soi même .


Pas besoin de passer un test de QI pour ça.

Et c'est pas le test, de toute façon , qui lui dira qui elle est .


Tout ça , c'est un long cheminement , et d'ailleurs , c'est le voyage en soi qui est intéressant , pas l'arrivée .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Yul le Dim 26 Oct 2014 - 0:05

Il y-a des gens comme moi pour qui le test été un nouveau départ, il y-a d'autres gens pour qui cela n'a rien changé.
Le voyage lui même est une suite de choix : chaque situation est un carrefour dont le choix est une direction que nous prenons.

Le pire que je puisse souhaiter à chacun est d'arriver à bonne destination : s'assumer.

Il faut donc oser tenter être soi même. C'est la clef.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Dim 26 Oct 2014 - 0:09

Enfin j'espère que tu réduis pas "être soi même" au fait d'être surdoué , HPI, zèbre ou quelque soit le nom qu'on donne à cela.

C'est un sacré écueil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Yul le Dim 26 Oct 2014 - 0:11

Non, effectivement. J'en ai d'ailleurs plusieurs fois fais la remarque sur ce forum.

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Mowa le Dim 26 Oct 2014 - 0:44

Bienvenue Migilig. J'ai flippé aussi avant de décider de passer le test. Rien de plus normal.
Ne cherche pas midi à quatorze heures pour expliquer le manque de réponses... Il suffit qu'il ait eu d'autres sujets très actifs au même moment qui accaparaient toute l'attention. Bonne exploration ici.

_________________
Quel est le plus petit pas possible que je peux faire pour me rendre la vie plus belle aujourd'hui?

Mowa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3127
Date d'inscription : 07/07/2012
Age : 48
Localisation : Suisse, la Côte

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par IndianaJoan le Dim 26 Oct 2014 - 5:02

Bienvenue sunny

Moi je fais partie de ceux qui n'ont pas fait de test (enfin, pas officiellement... c'est un peu compliqué Laughing mais pour faire court, disons que j'ai eu une confirmation de la part d'une psy, et que je refuse de connaitre mon "score")
Je suis persuadée que ça reste optionnel si on arrive à se connaître avec honnêteté. Difficile quand on a l'impression d'être un ver de terre et Dieu en même temps Laughing (là je parle de moi ^^)

Yul a écrit:Le voyage lui même est une suite de choix : chaque situation est un carrefour dont le choix est une direction que nous prenons.
Le pire que je puisse souhaiter à chacun est d'arriver à bonne destination : s'assumer.
Il faut donc oser tenter être soi même. C'est la clef.

La confirmation de ma "différence" n'a été qu'un pavé de plus sur la route que je construis, chaque rencontre en est un de plus. Mais finalement, le plus beau sur la route, c'est d'admirer le paysage en gardant les pieds sur terre (ouh là, je deviens poético-lyrique, ça doit être l'heure tardive Laughing )

sur le temps du voyage, je garde toujours en tête Marguerite Duras:

vers 1'50 Smile


Désolée d'avoir autant tardé pour te souhaiter la bienvenue, c'était une question de temps, pas d'envie Wink

IndianaJoan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1580
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 32
Localisation : tête en l'air, pieds sur terre et nez dans un bouquin

http://www.zebrascrossing.net/t17945-puisqu-il-faut-bien-commenc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Migilig le Dim 26 Oct 2014 - 9:44

Alors bonjour à tous, heureuse de vous rencontrer, merci de vos réponses !

J'ai vu une vidéo hier sur la surdouance qui pourrait en intéresser quelques uns.

La psy qui parle n'est pas toujours très "efficace" (je préfère prévenir). Mais elle pallie cela par un sens de l'humour, de l'autodérision et une grande  authenticité je trouve.

Surdoués: et si ce n'était pas ce que vous pensiez ? (à taper dans Google, je ne peux pas mettre le lien car ça fait ne fait pas 7 jours que je suis inscrite)

Ce qui m'a le plus attiré l'attention est la notion de "bizarrerie" que j'ai vécu X fois au boulot ou avec mes proches.

J'ai adoré les questions:

"En quoi manger et dormir se ressemblent?" (ma réponse: la récupération)
"En quoi une punition et une récompense se ressemblent? (ma réponse: la motivation)
"En quoi le vent et l'eau se ressemblent?" (c'est ma préférée, ma réponse: la poussée et la force).

Migilig
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Migilig le Dim 26 Oct 2014 - 10:02

J'ai oublié: Yul , être soi-même c'est super dur quand nos interventions ou notre façon de voir dérangent les autres. Même avec le résultat du test et si je devais être un zèbre, je ne sais pas si cela me dirait comment manoeuvrer en société. Au stade où j'en suis, je me planque afin de ne plus m'exposer. Quand je dis que j'ai payé cher cette pensée particulière et surtout, cette exigence de probité très forte, ça m'a coûté beaucoup sur le plan professionnel avec toutes les répercussions qu'on peut imaginer sur les plan personnel et familial. J'en suis au stade du : "Plus jamais ça!" parce que le purgatoire, c'était long !

Encore récemment, je m'étais lancée dans un sujet avec des copines. Et ne me surveillant pas assez, je me suis un peu trop enflammée. J'ai capté quelques regards entendus qui m'ont fait mal je t'avoue. Et comme d'hab, j'ai encore plus voulu me justifier pour ne pas paraître dingue, ça a été encore pire. Voilà. On me dira: "Ben change de copines." Sauf qu'être avec des neuro-typiques ça peut être sympa aussi car justement, on ne se prend pas la tête, ça repose. Je ne sais pas vous, mais moi j'arrive maintenant à appuyer sur Off avec mon cerveau. Parce qu'à une époque,je me réveillais la nuit et c'était affreux, "il" se mettait en route pour penser à un tas de trucs ou juste rêvasser. Sans médoc je ne me rendormais pas.
Je me dis d'ailleurs souvent que je me suis tellement anesthésiée que je ne sais même pas si j'arriverais encore à faire les fameux tests.Je me sens super rouillée, lol !
Quand j'écris sur ce forum, j'ai peur aussi. Que ça recommence. Je suis à la fois très heureuse et un peu anxieuse de ne pas retomber dans mes travers: investissement intense dans des sujets, questionnement non stop etc. . .J'y vais vraiment à petits pas.J'ai lu pas mal de messages sur les forums, des débats auxquels j'avais commencé à participer. Je n'ai rien envoyé finalement parce que ça m'a fait peur. . .Ha, la, la !

Migilig
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 75
Date d'inscription : 23/10/2014
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Invité le Dim 26 Oct 2014 - 10:07

N'aie pas peur, qu'est ce que tu risques?
Fais ce qui te fait peur, justement. Pour voir. Surtout ici, où y'a pas de danger réel.

Tu sais , y'a pas de clivages entre neurotypiques et surdoués, c'est une légende urbaine tout ça.

Y'a peut être des gens atypiques par contre, dont tu fais partie apparemment.
Donc y'aura toujours des gens pour se faire des regards entendus à ton sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par EmiM le Dim 26 Oct 2014 - 10:53

Être Soi c'est a priori le seul moyen d'être épanoui, mais rien ne t'oblige à adhérer à ça... La majeure partie des gens sont dans le plaire au lieu d'être dans l'Être et ils s'en satisfont (ou pas)...
Être soi, qui que l'on soit, demande une forme de courage, évidemment qu'on ne peut pas plaire à tout le monde et n'est-ce pas une bonne chose ?
Si Être Toi est trop difficile, baisse les bras, tu en as le droit.... Mais si ne pas être Toi t'es difficile et ne t'épanouit pas plus que d'Être Toi, alors pourquoi faire le choix de ne pas te battre pour Toi, quand tu arrives à faire le choix de te battre pour ne pas Être Toi ?
Voici la réflexion que je te propose...
Personnellement j'ai essayé de rentrer dans le moule et j'avais exactement les mêmes désagréments qu'en y rentrant pas.... Une fois qu'on a compris ça, le choix est vite vu, quitte à déplaire, autant déplaire en étant Soi, c'est plus simple et moins épuisant.. et au moins quand on est aimé, on sait que c'est pour ce que l'on est et non pour ce que l'on cache...
Quelque soit tes choix, ne t'inquiète pas c'est toujours Toi qui en paieras les conséquences, ou qui en récolteras les bienfaits Very Happy

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Zzhorlienar le Dim 26 Oct 2014 - 14:04

salut,

moi non plus je n'oses pas faire de tests... j'ais toujours été nulle en tests, j'y suis réfractaire quelque chose en moi fait que si j'ai l'impression qu'on veut me mettre dans une case je me renferme ou j'exploses mais dans tous les cas il y a réaction car je ne peut imaginer être réduite à ça...

sinon pour le fait de déplaire... on est dans un monde qui fonctionne par le clivage, si un jour tu plaisais à tout le monde il s'en trouverait à coup sur qui trouveront un moyen d'en faire une raison de suspicion. Comme si le fait même de trouver un terrain d'entente commun à tous était forcément issue d'une manipulation (comme si ça ne pouvait pas être le contraire)

Ce que je sais en revanche très bien c'est que plus on est soi (le vrai soi même: pas le soi de réponse ou de réaction) et moins on est reconnu comme une agression, qu'on soit d'accord ou qu'on soit pas d'accord avec ce qui s'exprime.

Zzhorlienar
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 33
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je n'ose pas faire le test

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum