Je crois en l'esprit de Noël

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par Invité le Sam 24 Déc 2011 - 11:55

santa JOYEUX NOEL A TOUS santa



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par .............. le Sam 24 Déc 2011 - 17:28

.

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par Invité le Mar 24 Déc 2013 - 20:07


Et surtout.. si vous êtes seuls ce soir  Long hug

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par Arizona782 le Mar 24 Déc 2013 - 21:21

Je crois que l'esprit de Noel s'est perdu dans les méandres de la surconsommation, du capitalisme à l'excès et de l'individualisation progressive de la société.

Noel n'est plus traditionnelle, chaleureuse, joyeuse. Elle est froide, artificielle et sans âme, et cela va de soi pour Pâques, les anniversaires, le Nouvel An, la fête nationale...

Achetez des chocolats, achetez des cadeaux et des jouets, achetez de la bouffe hors de prix... N'importe quoi!

Arizona782
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2472
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 24
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par Pola le Mar 24 Déc 2013 - 21:35

J'aime l'idée d'écrire un petit mot, seule à mon ordi, à l'heure où des millions de personnes partagent un bon repas en famille... Joyeux noël !!

Pola
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3100
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par OCB le Mer 25 Déc 2013 - 2:20

Joyeux Noël !!!  santa 

Et mon avis c'est que Noël, il est ce qu'on en fait.

Société de consommation ou pas, sapin ou pas, famille ou pas... On peut choisir de ne rien faire, ou bien de le partager en suivant la mouvance sans trop savoir pourquoi. Si parfois dans nos esprits tourmentés on peut mettre un peu de naïveté, de bulles, de cadeaux oui, pourquoi pas, tandis que d'autres n'ont pas cette chance... Je pense à eux en profitant de la mienne et en ne crachant pas sur ce que j'ai ou ce qu'on m'offre. Simplement je vis parce que demain tout sera poussière, et nos lamentations ne seront que des bouts de vers.

Tendres pensées.

OCB
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 25/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par krapopithèque le Mer 25 Déc 2013 - 7:21

18 mini:

krapopithèque
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2070
Date d'inscription : 24/06/2013
Age : 65
Localisation : sud

http://www.zebrascrossing.net/t11671-salutation-bonjour-kenavo-e

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par fleurblanche le Jeu 26 Déc 2013 - 18:43

Super Sheldandy de l'ACS a écrit:Qui a dit que je croyais au Père Noël ? Voilà un grandiose passage d'un texte de l'observatoire Zététique sur le Père Noël, j'aime. (cf : http://www.zetetique.fr/index.php/dossiers/87-pere-noel)

"Des chercheurs très talentueux ont essayé d’évaluer, sur un curseur « vraisemblance », la validité des hypothèses tendant à montrer « l’existence du Père Noël ». Leurs résultats étaient somme toute édifiants, mais entachés de plusieurs erreurs de calcul. Reprenons :

Aucune espèce connue de renne ne peut voler.
« Bien que soient estimés à 300.000 espèces les organismes qui doivent encore être découverts et classifiés (dont la majorité est constituée d'insectes et de germes divers), cela ne justifie en rien l'existence des rennes volants que seul le Père Noël utilise ».
Et bien que la dernière ait épongé ses dettes de tiercé avec l’argent de l’Etat, si l’on en croit la presse anglaise, même les rennes d’Angleterre ne volent pas…

Bon, admettons que le père Noël, balèze, ait trouvé des rennes volants.
Il y a environ 2 milliards d'enfants dans le monde.
Puisque le Père Noël ne semble pas desservir les populations musulmanes, hindoues, juives et bouddhistes, ni les témoins de Jéhovah, ni les gitans, cela réduit de 55 % le nombre d’enfants à desservir. Or, contrairement à ce qu’avancent les chercheurs, 55% de 2 milliards ne fait pas 375 millions mais 1,1 milliards. Mais après tout, peut être avaient-ils seulement gardé les enfants sages, ce qui n’est pas monnaie courante. Restons donc sur 375 millions d’enfants.
D’après les données des derniers recensements effectués, il y a une moyenne d’à peu près 3,5 enfants par foyer : on évalue ainsi à environ 107 millions de maisons à visiter (et non 91,5) en supposant qu’il y ait au minimum un bon enfant dans chacune d'elles.
Le Père Noël dispose de 31 heures d’obscurité, le jour de Noël, pour effectuer son travail (en tenant compte des différentes zones horaires, de la rotation terrestre, et en supposant qu'il voyage d'Est en Ouest pour avoir plus de nuit). Cela signifie 958,8 visites de domiciles par seconde.
De façon pratique, cela signifie que pour chaque résidence ayant au moins un bon enfant, le Père Noël a à peine plus d’un millième de seconde pour stationner, sauter hors du traîneau, donner du foin aux rennes, se laisser tomber dans la cheminée, retrouver à l’odeur à qui est tel ou tel chausson, remplir les chaussons en conséquence, distribuer le reste des cadeaux sous l'arbre de Noël, manger le casse-croûte qui a été laissé à son intention, remonter la cheminée, grimper dans le traîneau et se mettre en route vers la prochaine résidence.
En supposant que chacun de ces 107 millions d'arrêts soient aléatoirement distribués autour de la surface terrestre, (ce qui bien sur est faux mais reste acceptable dans le cadre de cette démonstration) et prenant en compte le fait que 2/3 de la surface de la planète sont immergés et que les populations humaines sont fortement concentrées aux mêmes endroits, nous obtenons donc une distance moyenne inter-foyer approximative de 3 kilomètres : et donc un périple total d'une distance de 321 millions de kilomètres, sans compter les arrêts fourrage pour les rennes et les pauses pipi.

Cela signifie que le traîneau du Père Noël se déplace à 2876 kilomètres par seconde, 10 000 fois la vitesse du son.
A titre de comparaison, le plus rapide artefact d'origine humaine, la sonde spatiale Ulysse, se déplace à une vitesse douloureuse de 43,8 kilomètres par seconde.
Un renne conventionnel, lui, se déplace à une vitesse maximale de 24 kilomètres à l'heure, et encore, avec des anabolisants.

La charge portée par le traîneau est un paramètre non négligeable.
En supposant que chaque enfant ne reçoive rien de plus qu'un jeu Lego de grandeur moyenne (un kilogramme), le traîneau transporte alors (non 321.300 tonnes, comme le disent les savants) mais 375 000 tonnes (puisqu’il y a 375 millions de boîtes d’1 kilogramme), sans compter le Père Noël, qui est invariablement décrit comme souffrant d'embonpoint.
Or, sur le plancher des vaches, les rennes conventionnels ne peuvent tirer plus de 150 kilos de marchandises.
Alors même si l'on accordait aux rennes volants une capacité de traction 10 fois plus grande que la normale, il serait impossible de faire le travail avec huit ou neuf rennes : il faudrait 250.000 de ces rennes spéciaux (qui pèsent autour de 200 kilos chacun).

Tous ces rennes augmentent le poids total à un sommet de 375 000 + 250 000*0,2 soit 425 000 tonnes, soit près de 10 fois le poids du Titanic (46328 tonnes) - et nous ne tenons pas compte du poids du traîneau lui-même.
425.000 tonnes voyageant à 2 876 kilomètres par seconde créent une résistance énorme à l'air, chauffant les rennes de la même manière que la navette rentrant dans l'atmosphère terrestre. Si l’on considère les frottements dans l’air proportionnels au carré de la vitesse, alors les rennes de tête absorberont quelque chose de l’ordre de quelques milliards de milliards de joules d'énergie.
Par seconde.
Par renne.

En résumé, ils exploseront en flammes presque instantanément, exposant les rennes adjacents à des dommages collatéraux sévères et créant des boums soniques assourdissants lors de leur passage au-dessus des agglomérations endormies et sereines. Au fur et à mesure de sa mission, le Père Noël laissera derrière lui un sillage de bang soniques assourdissants et une cohorte ininterrompue de rennes carbonisés. L'attelage entier de rennes sera vaporisé en moins de 4,26 millièmes de seconde.

Pendant ce temps, le Père Noël sera sujet à des accélérations 300 000 fois plus fortes que la force gravitationnelle. Si l’on en croit les chercheurs, un Père Noël de 125 kilos (ce qui semble très optimiste) serait écrasé au fond de son traîneau par quelques millions de newtons, de qui devrait définitivement guérir son cholestérol, lui broyer les os, pulvériser sa chair, le transformant en gelée rose et lui enlevant toute velléité de recommencer.
En d'autres termes, si le Père Noël essaie de distribuer des cadeaux le soir de Noël à tous les petits garçons et à toutes les petites filles qui le méritent sur la surface de la Terre, il finira en purée carbonisée.

Conclusion :
Il semble probable que le père Noël, s’il a existé, soit mort carbonisé et/ou aplati depuis longtemps. L'apparition miraculeuse du Père Noël, rapportée de nombreuses fois, reste donc pour les plus grands scientifiques une donnée inexplicable. Mais comme, lorsqu’il passe, tout le monde dort à poings fermés, nous pensons que la croyance dans le père Noël est un choix métaphysique qui relève de chaque enfant, et de lui seul. Un enfant zététicien comprendra vite qu’au fond, y croire ou pas, ça ne change pas grand chose : Noël est une énorme entreprise commerciale."

Oh là là là là ! Pourtant, c'est apparu aux dernières infos : on a découvert le secret du Père Noël, THE BIG SECRET !

Numéro 1 : il possède un dispositif qui lui permet de figer le temps. Si bien que la Nuit de Noël, la FAMEUSE nuit, est beaucoup plus longue qu'elle ne le parait. Le temps qu'il fasse le tour de la planète pour distribuer tous ses petits cadeaux.

Numéro 2 : il possède un dispositif qui lui permet de miniaturiser les cadeaux. Ceux-ci ne prennent donc pas de place, et ne pèsent donc pas grand chose.

Quant aux rennes volants, ça "on" le savait déjà : c'est la magie de Noêl qui les fait voler, et ce une seule nuit par an. Le reste de l'année ce sont des rennes ordinaires...

Wink flower

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3571
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je crois en l'esprit de Noël

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum