Ne pas reussir à se faire comprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 21:39

Yo Man/woman.

il faut que je reflechisse avant d'ecrire mon sujet bidon sinon ca n'aura aucun sens.

est ce que ca vous arrive souvent que les gens ne comprennent pas ce que vous voulez dire? et qu'ils interpretent mal vos paroles ,
(vos gestes aussi tiens )


Les gens qui remettent toujours en cause ce que vous dites. genre d'office vous avez tort ou vous exagerez.

Je parle beaucoup, je detaille trop les choses. alors jme dis que les gens zappent ne retiennent que la moitié donc de base ce qu'ils comprennent est faussé.
ou alors j'envoie les mauvaises ondes , possible aussi. je m'exprime tres mal.


j'aurais du mettre dans le titre qu'on me prends pour une conne un peu
ou alors qu'on croit que je suis une chochote et que je me plains trop ( je pense que ca vient du fait que je detaille tout ce qui se passe alors que moi je parle c'est tout , ca m'aide a clarifier les choses )

a ce qu'il parait je trouve des problemes la ou il n'y en a pas.
Alors je vois bien que j'embete certaines personnes. donc je suis obligée dme taire.

sauf que si ca continue je vais me scinder en deux et me parler à moi meme pr garder l'equlibre.

le probleme c'est que ce que jdis est mal perçu , rares sont les gens qui repondent simplement a ce que jdis.

mon pere le fait . mais il a l'habitude et bon il sait qu'au fond je suis comme ca. donc quand je me pose des questions il va droit au but.



vous allez me dire que oui j'exagere et que c'est normal et que personne ne se fait comprendre a 100% mais ca m'arrive souvent et en ce moment ca m'enerve aussi beaucoup

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 22:12

Non non, je le vit de la même manière. J'aurais pu écrire ton post. C'est ce qui est compliqué au quotidien, le sentiment de ne pouvoir parler normalement qu'à très peu de personnes, voire par moments à personne.

J'ai toujours l'impression que je parle dans le vide, que cela tombe à côté et qu'on me contredit ou plutôt qu'on me dit tout le temps que ce que je dis ne va pas.

C'est permanent. Là depuis une heure je me rend compte de la portée d'une discussion que j'ai eut ce midi. Je croyais que cela allait mais je me rend compte qu'elle me jugeait en fait et que cela va circuler comme d'habitude. Il faut vraiment se passer des autres, on ne parle pas de la même chose.

Ils n'ont jamais tord en fait, donc dans une discussion analytique dans laquelle tu donnes des éléments à analyser, l'autre prend des informations formelles et les utilisent au premier degré, les fais exister d'une seule manière. Donc cela fige et oriente. Alors que la discussion était vécu comme élaborante et mouvante.

Je me fais avoir tout le temps. Les discussions ouvertes sont rarissimes pour moi. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par UK09 le Mer 15 Oct 2014 - 22:13

est ce que ca vous arrive souvent que les gens ne comprennent pas ce que vous voulez dire? et qu'ils interpretent mal vos paroles(vos gestes aussi tiens )
Tous les jours.

Les gens qui remettent toujours en cause ce que vous dites. genre d'office vous avez tort ou vous exagerez.
Toutes les semaines.

Je parle beaucoup, je detaille trop les choses.
Très probablement.

Avant de répondre à une question, respecte quelques règles:
1. prend une ou deux secondes pour réfléchir à la tournure de ta phrase
2. tes phrases font 15 mots maximum
3. n'oublie pas que les gens n'aiment pas qu'on ne mette pas les formes (politesse etc).

Avant de poser une question, respecte d'autres règles
1. ta question est précise
2. tu n'attends pas de ton interlocuteur qu'il te fasse une réponse courte, qui réponde directement à ta question
3. ta question fait 15 mots maximum
4. tu respectes les formes (politesse etc)


UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 22:34

ASPERGE a écrit:Non non, je le vit de la même manière. J'aurais pu écrire ton post. C'est ce qui est compliqué au quotidien, le sentiment de ne pouvoir parler normalement qu'à très peu de personnes, voire par moments à personne.

J'ai toujours l'impression que je parle dans le vide, que cela tombe à côté et qu'on me contredit ou plutôt qu'on me dit tout le temps que ce que je dis ne va pas.

C'est permanent. Là depuis une heure je me rend compte de la portée d'une discussion que j'ai eut ce midi. Je croyais que cela allait mais je me rend compte qu'elle me jugeait en fait et que cela va circuler comme d'habitude. Il faut vraiment se passer des autres, on ne parle pas de la même chose.

Ils n'ont jamais tord en fait, donc dans une discussion analytique dans laquelle tu donnes des éléments à analyser, l'autre prend des informations formelles et les utilisent au premier degré, les fais exister d'une seule manière. Donc cela fige et oriente. Alors que la discussion était vécu comme élaborante et mouvante.

Je me fais avoir tout le temps. Les discussions ouvertes sont rarissimes pour moi. Smile

tu me donnes un exemple ?

moi c'est des choses vraiment basiques.

donc jcomprends pas...puis heureusement ca arrive pas avec tout le monde. Je pense quand meme qu'il ya des gens qui m'aiment trop pour oser me faire des remarques What a Face


je hais les jugements. Assomme Assomme Assomme Assomme

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 22:38

UK09,

ah oui , donc la solution c'est que je ne parle plus...

chassez le naturel et il revient au galop.

je peux pas repondre à une question en prases de 15 mots. puis tte façon si jfais 10 phrases ca en fait 150 apres


je suis polie (enfin je pense Very Happy )


quand je parle ce n'est pas toujours des questions.
des fois j'enonce des faits ou situations.

j'attends pas specialement ni des reponses courtes ni longues.
en fait j'attends meme pas specialement de reponses,

juste j'aimerais qu'on evite de me dire que j'ai tort ou que jdis des betises...
et puis au final apres 3h aller dans mon sens...

et comme ca mle fait tout le temps jme pose des questions..
qui sait jsuis peut etre vraiment fautive et je m'exprime vachement mal Shocked

Sad


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 22:45

Pour moi aussi ce sont des choses que je trouve basique.

Mais la base n'est pas la même semble-t-il. Cela concerne mon travail (je ne développe pas ici), mais aussi sur l'appareil électrique que je peux acheter, les travaux que je peux faire chez moi... des trucs hyper simples, mais c'est comme si on me disait en permanence "c'est pas ça"... j'achète une rallonge et commente sans doute de trop et on me renvoie ce n'est pas ça, la rallonge que tu achètes elle ne va pas aller dans ton séjour... ce sont des éléments comme cela.


Donc moi aussi je ne comprend pas. Cela me laisse perplexe, je réfléchie, suis blessée et ne sais plus quoi dire. C'est très souvent comme cela. Pas de discussion naïve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 22:49

En fait je donne des éléments qui permettent d'ouvrir les échanges, des infos sur l'évolution des prix, une hésitation sur la qualité du produit, sur le jour de l'achat. Je pense faire plaisir en donnant ces quelques détails, et en fait non, ils attendent que je parle normalement, un déroulement séquentiel et simple.

Et cela fait flop...Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 22:53

ben on fait pareil alors....

bien sur c'est nous qui avons tort...

Embarassed

moi je detaille trop de choses aussi

j'aime decortiquer.

j'ai pris l'habitude de faire ca parce que je pensais que du coup les gens comprendraient mieux ou je voulais en venir...mais en fait ca fait carrement le contraire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par UK09 le Mer 15 Oct 2014 - 23:11

UK09, ah oui, donc la solution c'est que je ne parle plus...
Nope, je n'ai pas écrit ça. Et je me suis relu au cas où.

je peux pas repondre à une question en prases de 15 mots.
Moi non plus, je n'y arrivais pas; puis je suis devenu prof particulier: expliquer de façon simple et efficace aux élèves, faire un retour aux parents sur la progression du travail en 5-10 minutes à chaque fin d'heure ou fin de semaine ou mois.
Et je ne dis pas que c'est facile ou agréable; par contre, ça répond aux critères de la transmission d'un message.

quand je parle ce n'est pas toujours des questions. des fois j’énonce des faits ou situations.
Les critères que je présente sont utilisables pour n'importe quelle communication: question, réponse, article de journal, note de synthèse, récit etc.

juste j'aimerais qu'on evite de me dire que j'ai tort ou que jdis des betises...et puis au final apres 3h aller dans mon sens...
Oui, les gens sont parfois lents, très lents, très très lents. Mais c'est une question de patience/pratique de ta part à acquérir à supporter ces temps longs. Je ne dis pas que c'est cool, ni facile.
(Mal?)heureusement, les gens aiment tomber par eux-même sur un résultat/réponse et déconsidèrent les réponses trop rapide, argumentées ou non.

qui sait jsuis peut etre vraiment fautive et je m'exprime vachement mal
Essaye ma technique sur une ou deux semaines, et vois si ça fonctionne. Pour moi, oui.

Il faut se dire que si tu parles à des normo-pensants, tu dois employer des formes de communications qu'ils peuvent appréhender facilement. Si tu parles du travail/école/administration, le problème est le même: la communication doit se faire sur un mode acceptable pour le destinataire du message.

Je pense faire plaisir en donnant ces quelques détails, et en fait non
Les détails sont souvent considérés comme des interférences à la communication: phrases longs (et pas nécessairement esthétique), plus de 7 éléments à mémoriser et la communication est rompue etc.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 23:31

desolée j'ai fait un raccourci , parce que je sais que faire des phrases courtes et tout ca mdemande des efforts et que si je choisis la facilité je prefere me taire lol.

j'ai oublié de preciser que je suis moi meme une normo pensante ( no test )

j'allais le mettre au premier fil puis jme suis dit que non jvoulais des reponses neutres

je me comporte juste trop a ma maniere et ca passe pas toujours.

la depuis le debut de l'année y'a deja quelqu'un qui me dit en rigolant (avec une part de verité au fond dson coeur peut etre ? ) que j'etais bizarre toussa toussa.


bon pour revenir au sujet ,j'ai toujours été super nulle en synthese, mais je dois apprendre de toute façon ,

par contre ca prendra du temps, jsais meme pas si jvais reussir à faire ça. je parle sans reflechir (enfin plutot sans reflechir , si ma phrase est trop longue ou trop detaillée lol )


on me dit toujours que je suis spontanée ,et souvent ca fait plus rire qu'autre chose.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 23:46

j'essaie de trouver un exemple.

un parmi tant d'autres ,

il y a eu une periode ou j'etais vraiment fatiguée.

fatiguée plus que la moyenne. anormalement.


ca a tjr été problematique , deja j'ai eu du mal a me rendre compte que c'etait pas normal ,
entre autre parce qu'a chaque fois que j'essayais d'en parler, on me coupe pour me dire qu'il faut que je me repose

bravo morrey !
j'avais jamais pensé à aller me reposer quand j'etais fatiguée What a Face


bon et ben ds ce genre de situation on met trois heures a me comprendre.

meme si je dis cash , que je suis fatiguée parce que blablabla ( pas la peine de raconter le reste de ma life lol c'est medical )

ben les gens vont passer trois heures a etre sceptiques
comme si j'avais rien d'autre a faire que de m'inventer une vie. enfin quoi quand je parle d'un truc je suis au minimum au courant.


alors bon quand jfinis de m'expliquer ( faut que j'insiste hein!) la on me dit "ah oui c vrai...va voir le medecin..."

ca me fatigue a force

du coup c'est meme pas une histoire de phrase longue ou pas de synthese. juste les gens ont la flemme de penser a ce que jdis.

alors oui peut eter que jss chiante ou jdis dla merde.
m'enfin on est humain ca nous arrive a tous de dire des trucs pas specialement interessants.


et ca s'applique pour plein de trucs.

apres c'est peut etre moi qui le prend mal . jveux bien me remettre en question mais bon



oui la en ecrivant autant je demontre encore que jsais pas resumer.

miserable vermine que je suis.

bon jdois aller dodo, bonne nuit Sleep

sauf que mtn j'ai envie de lire mon livre...mais il est tard et demain j'ai cours.

qu'est ce que jvais faire maintenant ? Suspect (question qui n'attend pas de reponse. )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 23:47

oh mince j'ecris vraiment trop

Téléportation

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Tesla le Dim 19 Oct 2014 - 0:45

Coucou ici,

Pour commencer, avant toute chose...
choufleur a écrit:
et comme ca mle fait tout le temps jme pose des questions..
qui sait jsuis peut etre vraiment fautive et je m'exprime vachement mal Shocked
En quatre points :
- Ce n'est pas ta faute, manifestement.
- D'ailleurs, ne crois pas que la communication soit quelque chose de facile pour la plupart des gens.
- Ne crois pas que tu soie seule.
- Et n'applique pas la double-peine sur toi-même : ça ne sert à rien de se juger en mal en plus des autres problèmes.
Je ne suis pas trop assertif ? (lol)

Communiquer à l'oral est généralement problématique pour moi aussi.
J'ai grandi dans un environnement (dont familial) où j'ai pris cher en moqueries et en piques diverses dès que je m'exprimais spontanément et que je disais les choses telles que je les pensais/concevais.
Et cette affirmation tient toujours aujourd'hui ; peut-être même d'autant plus aujourd'hui.
J'ai pris très cher à l'école, pour les mêmes raisons (aggravées par certaines autres).
Je dois même avouer qu'à force de me trouver entre le marteau et l'enclume, et bien qu'essayant d'être quelqu'un de bien, j'ai eu de gros moments de découragement, voire de calimérotage ("les gens sont méchants et veulent me briser").

Je cause mieux à l'écrit, cela dit, mais j'ai dû prendre l'habitude d'écrire "simple", autant que possible, sans dénaturer mes propos. Je m'en suis tenu aux règles suivantes :
- Une phrase, une idée. Un paragraphe, un groupe d'idées. La conversion entre "instantané" et "séquentiel" est une question de choix, il n'y a pas qu'une seule manière de faire.
- Sauter des lignes pour marquer le passage d'un sujet/idée à l'autre.
- Exprimer les idées de la manière la plus précise et concise possible.
Bien sûr, je ne dis pas nécessairement ça pour quelqu'un de particulier. C'est au cas où quelqu'un se reconnaitrait dans ma démarche.

Au demeurant, je n'ai jamais eu le même type d' "entraînement" pour l'oral que pour l'écrit.
Je commence très, très rarement les conversations, ça limite un certain nombre de choses. Je ne sais jamais trop quoi dire aux gens pour les intéresser.
Ce qui est pire, c'est que je réfléchis souvent à ce que je vais dire (par habitude d'être mal compris). Ce n'est pas très spontané, mais surtout, à force de me concentrer sur ce que je vais dire, il m'arrive parfois de faire une salade de mots : j'intervertis des mots, je fais du 2-en-1 avec certains, etc.
Heureusement, ça ne m'arrive pas tout le temps Smile

Pour le reste, je pense que les autres n'ont pas l'obligation de s'adapter complètement à nous et que nous n'avons pas non plus l'obligation de nous adapter complètement aux autres. Bien sûr, c'est en-dehors des questions d'éthique et de savoir-vivre.
Ce que je veux dire, c'est que parfois, ça peut ne pas passer. Ou alors, difficilement.
A mon avis, quand c'est trop difficile de se faire comprendre, autant ne pas gaspiller son énergie, et couper court. Ce n'est pas ta faute si tu n'as pas réussi à communiquer convenablement avec une personne ; ce n'est pas la sienne non plus. Tout le monde n'est pas nécessairement fait pour se comprendre.
Je pense que c'est un point à ne pas perdre de vue.

Bien sûr, ce sont des généralités, et ce ne sont que mes deux centimes Smile

Tesla
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 298
Date d'inscription : 04/08/2014
Age : 28

http://www.zebrascrossing.net/t18794-fiche-zeetic-audio-h-27-lim

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par elpulsco le Lun 20 Oct 2014 - 18:11

Je comprends bien ce sentiment d'incompréhensibilité. confused  Je rêve de pouvoir m'exprimer sans filtre et que l'autre en face ne me renvoie pas l'impression que non là vraiment on ne peut pas entrer en lien, c'est trop bizarre ce qui sort de ta bouche.  Radioactif
Moi je ne détaille pas, je synthétise à outrance, ce qui aboutit à poser des questions philosophiques en partant de choses banales par exemple, et aussi je me disperse constamment dans des parenthèses, des digressions, des remises en questions, des dynamitages de ce qui vient d'être dit précédemment etc. J'ai rarement (voire jamais olala degré d'optimisme au top Suspect ) le sentiment d'être comprise et acceptée telle que je suis.

Cela dit je pense que si on trouve la ou les personnes de confiance avec qui on peut s'exprimer sans se brider alors on peut se ressourcer dans ces échanges et faire avec les autres échanges moins nourrissants, leur donner moins d'importance.

Ce que j'ai remarqué aussi, les jugements éloignent, l'expression du ressenti rapproche. (Là dessus la CNV offre de belles pistes, je trouve, pour  apprendre à se relier entre êtres humains) En tous cas dans une interaction réelle.
Moi je bricole avec ça, trouver des gens avec qui je peux être vraiment authentique et bosser sur mon rapport authentique de moi à moi.
Ça avance. Slowly.
Voilà pour mes 2 centimes à moi Wink

elpulsco
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Lun 20 Oct 2014 - 21:23

tout d'abord : deux centimes c'est bien.

Picsou lui il est devenu riche grace à son premier sou Rolling Eyes What a Face

Tesla
depuis longtemps je ne m'exprime plus à l'oral....à moins d'etre sur à 1000 % . la je parle plutot pour les cours. en realité, quand je suis avec mes amies jme permets de parler.
mais ca je ne le fais qu'avec des gens qui sont tres proche de moi. ils me supportent...les autres me regardent comme ca : Suspect

je vais essayer de m'en tenir à vos regles...

le truc c'est que j'ecris et que je parle comme ca vient , sinon j'ai l'impression que c'est pas naturel.
le seul moment ou j'ecris super clairement c'est quand je dois rendre une copie , et rien que ca ca me prend du temps , pour organiser tout ce que je dois dire comme il faut .

je commence aussi rarement les conversations...
en fait JAMAIS quand c'est quelqu'un que je connais à peine..pour les autres ca depend.
par contre quand je suis avec quelqu'un que je connais bien une fois que la personne commence à parler je peux enchainer sur des tas de choses...on se retrouve vite à parler de tas de sujet , des fois j'oublis meme mon sujet de depart,

ben toi tu fais du 2 en 1 , moi recemment je bug dans mes mots à force What a Face

je vais essayer de parler un peu plus correctement. moi je comprends les autres, si c'est moi qu'on comprends pas alors c'est moi le probleme Dent pétée Trance


allez jcommence bientot mon stage, j'ai super peur de mal m'exprimer et que qlq chose soit pas compris ou mal compris , jpeux vous assurer que jvais mfaire dechirer.

elpulsco

pareil pour moi les digressions
eh bien de mon coté je suis "acceptée" , mais c'est parce que j'attends avant de lacher le truc niarkniarkniakr!!!!!
sinon je sais tres bien qu'on ferait demi tour en me voyant.

ah les jugements....quelle chose charmante Cool
le truc c'est quand la vie courante je m'en fiche, ca passe encore, y'a pas de grosses consequences. ou pas trop , mais ailleurs c'est moins facile.

A moi de faire l'effort de savoir me taire.
et aussi de savoir parler.
je vais parler comme un robot.

phrase courte....2mots. phrase simple. une idée.
Sois cool !


ps: truc rien a voir et on va encore me trouver etrange , mais je lis beaucoup de trucs et à force maintenant je lis extra vite , j'ia deja compris la phrase sans avoir "formulé"(ca a l'air de vouloir rien dire mais je me comprends...) , par contre quand je lis a voix haute je bug. je sais pas me coordonner , c'est ce qu'il faut ajouter au fait que je ne me fais pas comprendre.

la classe quoi.
est ce que vous m'avez comprise ?
jsais pas parler (ecrire ici)

bon je m'en vais.. Sleep

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par pianiste le Jeu 23 Oct 2014 - 17:30

Pour moi cela se traduit plus sur l'écriture. Ma main ne va pas assez vite pour mes idées, et de ce fait j'écris très mal, avec beaucoup de faute de des fins de mots à peine écrit.

pianiste
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 2
Date d'inscription : 22/10/2014
Age : 65
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par boule-d-ombre le Lun 3 Nov 2014 - 8:38

pour moi ca m arrive partout aussi bien avec des zebres (du temps ou je frequentais encore les irl) qu avec les autres. combien de fois on m a dit que je faisais mon calimero alors que je faisais qu exposer mon point de vue pour en discuter. combien de fois quand je cherchais a comprendre pourquoi tel ou tel ratage avait eut lieu on m a dit que se tourner vers le passe ne servait a rien. combien de fois quand je disais avoir eut l impression d avoir subit tel ou tel traitement on me repondait que j affabulais. c est a tel point que je surveille les reactions de l autre pour savoir si on parle du meme sujet. maintenant j en suis a fuir les autres pour ne plus etre tente de discuter avec eux pour ne plus ressentir cette frustration. j ai decouvert que la comprehension des gens dependaient de leur agilite mentale, de leur ouverture d'esprit, niveau de connaissance, leur point de vue, ainsi que de leur volonte a aller vers la personne avec qui ils parlent (dans mon cas ca tend souvent vers 0). c est d ailleurs en decouvrant ca que je me suis rendu compte que mes recherches de comprehension des autres etait vaine car pour m adapter aux autres j augmentait mon niveau de connaissance ainsi que mon agilite et mon ouverture d esprit me rendant encore plus difficile a suivre donc en voulant m en sortir je me suis enferme dans un cercle infernal sans fin. en gros tant que les personnes en face ne feront aucun efforts la communication ne se fera pas correctement. en bref comment redecouvrir LE principe de base des communications : il faut etre 2 au minimum pour communiquer Razz Perplexe Idée facepalm


Dernière édition par boule-d-ombre le Lun 3 Nov 2014 - 9:01, édité 1 fois (Raison : oublis et corrections diverses)

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Lun 3 Nov 2014 - 9:09

pianiste a écrit:Pour moi cela se traduit plus sur l'écriture. Ma main ne va pas assez vite pour mes idées, et de ce fait j'écris très mal, avec beaucoup de faute de des fins de mots à peine écrit.

tu les as tous ecrit tes mots la Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Invité le Lun 3 Nov 2014 - 9:13

boule-d-ombre a écrit:pour moi ca m arrive partout aussi bien avec des zebres (du temps ou je frequentais encore les irl) qu avec les autres. combien de fois on m a dit que je faisais mon calimero alors que je faisais qu exposer mon point de vue pour en discuter. combien de fois quand je cherchais a comprendre pourquoi tel ou tel ratage avait eut lieu on m a dit que se tourner vers le passe ne servait a rien. combien de fois quand je disais avoir eut l impression d avoir subit tel ou tel traitement on me repondait que j affabulais. c est a tel point que je surveille les reactions de l autre pour savoir si on parle du meme sujet. maintenant j en suis a fuir les autres pour ne plus etre tente de discuter avec eux pour ne plus ressentir cette frustration. j ai decouvert que la comprehension des gens dependaient de leur agilite mentale, de leur ouverture d'esprit, niveau de connaissance, leur point de vue, ainsi que de leur volonte a aller vers la personne avec qui ils parlent (dans mon cas ca tend souvent vers 0). c est d ailleurs en decouvrant ca que je me suis rendu compte que mes recherches de comprehension des autres etait vaine car pour m adapter aux autres j augmentait mon niveau de connaissance ainsi que mon agilite et mon ouverture d esprit me rendant encore plus difficile a suivre donc en voulant m en sortir je me suis enferme dans un cercle infernal sans fin. en gros tant que les personnes en face ne feront aucun efforts la communication ne se fera pas correctement. en bref comment redecouvrir LE principe de base des communications : il faut etre 2 au minimum pour communiquer Razz Perplexe Idée facepalm


moi j'ai essayé de suivrel es conseils donnés ici..
mais des fois j'oublis et je parle et BAM .
Rolling Eyes
je pense que c'est parce que je dis ce que jpense sans tjr reflechir alors forcement...Et comme les autres interpretent a leur maniere ben du coup c'est vraiment nul.

on m'a dit que j'etais lunatique
hypocondriaque
et plein d'autres.... Shocked

Shocked Shocked Shocked Shocked

recemment on m'a fait comprendre que jparlais pr etaler ce que jsais ( ce qui est faux aussi)

enfin...je me remets quand meme en question en me disant que peut etre c'est vrai.....


ou pas.


donc en attendant faut qu'on arrete de parler.
What a Face What a Face What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par boule-d-ombre le Lun 3 Nov 2014 - 17:51

on m a sorti beaucoup d explications avant je doutais de moi meme puis avec les experiences vecues (ainsi que beaucoups d heure d analyse) les explications ne changent pas mais le doute ne vient plus (dire a quelqu un qu il est arroguant pour avoir dit qu une chose est possible et qu elle aurait pu etre realisee par un enfant juste en suivant les indications  mouais ) c est comme dire qu un oiseau se vante de pouvoir voler je ne vois pas ou est l arroguance vu qu il y arrive naturellement. par contre c est une pique facilement envoye sur quelqu un qui ose dire une truc qui plait pas maintenant je remets autant en doute la personne que moi meme surtout quand les accusations sont toujours les memes je sais ce que je voulais faire ainsi que mes envies apres tout. on m accuse aussi de beaucoups de chose sauf qu en general quand j etale c est pour aider

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 803
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par elpulsco le Mar 4 Nov 2014 - 22:25

Pour moi la communication est ce qui fout le monde en l'air. Enfin le manque de communication. Le drame de l'incommunicabilité. Dialogues de sourds. Les mots qui sont des murs. Jugements et catégories qui cloisonnent Se tape la tête cont , opposent, tranchent les liens...


Pour communiquer, comme tu as dit Boule d'ombre, Il faut être 2, ETRE et non chercher à se mettre en scène, à dominer pour combler une estime de soi défaillante, à provoquer pour je ne sais quoi (ça j'adore faire ça moi toujours pas vraiment saisi ce que ça m'apporte...peut être vérifier l'autre, tester, tester la solidité, toucher l'humanité de la personne et à vrai dire comme je suis têtue je creuse longtemps longtemps pour trouver cette humanité, trop persuadée que tout le monde est un pur bisounours au fond Wink et ça je n'arrive pas à me persuader du contraire. Pfff mouais

Tout est trop compliqué je trouve, les enfants eux savent juste communiquer avec le cœur (si la vie ne les a pas trop abîmés encore,) pas besoin de mots parfois pour entrer en transe communicationnelle  Un ange
 Et certains adultes aussi, mon grand père est un as de ce truc, pas besoin de mots pour partager la joie intense, un regard qui sourit et qui a envie de fêter l'instant et hop on décolle...

Communication non verbale, bienveillante, non violente, pour communiquer, le plus important se joue hors des mots je crois, dans les gestes, les émotions, le temps, les silences, la présence.

Et ce qui est terriblement ironique, c'est que je trouve que les surencombrés mentaux ont bien du mal à communiquer entre eux véritablement (alors qu'on est content d'enfin partager des caractéristiques communes) pourquoi je ne sais pas, certains ont peut-être besoin de se rassurer en restant crispés sur des théories, persuadés de détenir la vérité. Moi aussi ça m'arrive de me crisper ainsi, et d'être très réactive sur un sujet, très têtue, et à vrai dire je ne sais pas si c'est parce que je suis connectée à une intuition très juste ou si ça réveille des démons en moi Smile mais ça n'influe pas positivement sur la relation le fait d'être crispé.
Cripés sur la raison aussi pour bien mettre à distance les émotions, et l'Autre, ce "danger potentiel" Twisted Evil . Ce sauvage!!!!

Je crois aussi qu'on est si compliqués qu'il faudrait un mode d'emploi pour chaque surdoué, ou juste l'écouter à fond pendant des heures (sans juger of course) pour bien le comprendre. Approuve

En tous cas ce qui est difficile c'est que le message qu'on veut passer est interprété d'une manière parfois tragiquement opposée à ce qu'on voulait y mettre.  

(Comme quand tu dis Boule d'ombre qu'on t'accuse alors que tu veux aider)

elpulsco
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 43
Date d'inscription : 29/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ne pas reussir à se faire comprendre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:22


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum